Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielle 2007 : l’irruption des internautes dans la (...)

Présidentielle 2007 : l’irruption des internautes dans la campagne

Grande nouvelle : le premier livre collectif réalisé avec des rédacteurs d'AgoraVox et consacré à la présidentielle 2007 vient de paraître aux Éditions Le Manuscrit.

Les derniers mois sur AgoraVox ont été très prolifiques, notamment dans le domaine de la politique : les réflexions autour des élections présidentielles 2007, du rôle des médias et de l'Internet ont foisonné.

Elles ne se sont pas développées sans être stimulées par de nombreuses questions : quelles influences, déclarées ou discrètes, s'exercent sur les médias traditionnels ? Dans quelles circonstances la mise en scène de la peur est-elle utilisée comme argument politique et journalistique ? Comment les sondages sont-ils instrumentalisés ? Y a-t-il orchestration autour de la bipolarisation de la scène politique française et de la figure du "troisième homme" ? L'expansion de la voix des citoyens, notamment grâce à Internet et aux évolutions technologiques, ira-t-elle jusqu'à troubler le jeu et redistribuer les cartes, donnant raison à ceux qui parlent de l'émergence d'un cinquième pouvoir ?

 

Toutes ces questions, et bien d'autres encore, nous ont encouragés à organiser les premières rencontres AgoraVox autour du thème du 5epouvoir, qui se tiendront le 24 mars à Saint-Denis, et où le débat oral pourra prendre forme. Mais il nous a semblé également important, puisque de nombreux rédacteurs ont apporté des éléments de réponse, d'information ou des opinions sur ces sujets, de réaliser une composition d'articles publiés sur AgoraVox et de les mettre en relation dans un ouvrage collectif. C'est chose faite, et ces questions sont au cœur du livre qui sera présentée par ses auteurs lors de la conférence finale du 24 mars.

La campagne de l'élection présidentielle de 2007 semble amplifier l'évolution qui avait déjà été observée lors du projet de référendum sur la constitution européenne : l'espace médiatique institutionnel n'a plus le monopole de la délibération politique et doit désormais composer avec Internet qui l'a ouvert et élargi. La profusion de blogs, forums, médias citoyens ou wikis introduit de nouveaux vecteurs d'une participation citoyenne spontanée au débat politique.

Et l'on peut s'en réjouir, la volonté des citoyens de jouer un rôle actif dans la structure politique et économique, en créant un cadre de surveillance et de défiance, est une preuve de la bonne santé de la démocratie. Mais en quoi l'appropriation du débat permet-elle de répondre aux inquiétudes et aux insatisfactions des électeurs, souvent lassés d'un certain formatage de l'information dans ces médias institutionnels qui leur apparaissent suspects de silences et de complaisances ?

Les rapports entre les médias et les politiques constituent précisément un premier axe de cet ouvrage. Le deuxième axe est une observation précise des débuts de la campagne présidentielle de 2007 et conduit à se demander comment et pourquoi les téléspectateurs, les auditeurs des radios et lecteurs de la presse peuvent percevoir une focalisation de la communication autour de deux candidats, et à évaluer la puissance - ou l'impuissance - des chroniques, tribunes, dialogues citoyens face à cette stratégie médiatique.
Y a t-il eu une bipolarisation volontaire autour de deux candidats ? Internet a-t-il été un appui pour d'autres candidats, notamment les"petits" candidats ?

La troisième et dernière partie est consacrée à ce qu'on appelle, à tort ou à raison, le cinquième pouvoir. Il apparaît ici que le discours citoyen ne fait pas que parler de politique ; il est en lui-même acte politique, puisqu'il se définit comme différent de celui des médias, comme solution qui permet d'échapper aux défauts du système de l'information professionnelle. Ainsi est apparue l'expression cinquième pouvoir. Mais quelle réalité, s'il y en a une, recouvre cette appellation ?

Les rédacteurs qui ont participé à la réalisation de cet ouvrage et qui, dans leur grande majorité, ne sont pas des professionnels du journalisme, ont mis leurs connaissances et leur réflexion au service d'un décodage du fonctionnement des médias, au service de la distance critique face aux rouages de la communication médiatique. Nous espérons que le débat sera lancé.

Nous remercions de tout cœur les différents rédacteurs d'AgoraVox qui ont accepté de participer à cette aventure, car le présent ouvrage résulte d'un effort collectif, et nous espérons que cette publication va inaugurer une longue série d'ouvrages thématiques. Quant aux articles publiés initialement sur AgoraVox, la plupart ont été mis à jour par leur auteur, corrigés et enrichis d'une sélection des meilleurs commentaires des lecteurs. Merci infiniment à Marie-Christine Poncet et Iannis Pledel pour l'énorme travail effectué en un laps de temps ridicule (l'idée du livre a été lancée dans mon article du 15 février : soyez donc indulgents). Les Éditions Le Manuscrit ont permis par leur réactivité et leur savoir-faire technologique de publier cet ouvrage en phase avec l'urgence de l'actualité des débats présidentiels.

L'ouvrage (306 pages) peut être commandé dés aujourd'hui directement sur le site des Editions Le Manuscrit. Le livre papier est à 19,90 € et le livre électronique à 7,90 €. Retrouvez-le également dans votre librairie et toutes les librairies en ligne.

 

Voici le sommaire :

INTRODUCTION

I - MEDIAS ET POLITIQUES : UN MARIAGE D'AMOUR OU DE RAISON ?

LA CONCENTRATION MEDIATIQUE ET LES CONNIVENCES MEDIATICO-POLITIQUES

  • Concentration des médias : tâche bientôt achevée (par Forest Ent)
  • Quelques notices d'hommes influents dans les médias, en souvenir de la DADVSI (par Forest Ent)
  • Une campagne médiatique aux ordres de Nicolas Sarkozy ? (par Nicolas Cadène)
  • L'UDF, les médias, leurs actionnaires et la loi (par Adam Kesher)
  • Etienne Mougeotte et le déni de réalité (par Jeff Lebowski)

L'UTILISATION DU MARKETING DE LA PEUR

  • Le " Fear marketing " ou le marketing de la peur (par Henrick Kac)
  • Vers une société de mise en scène de la peur ? (par Joël de Rosnay)
  • Peurs sur la présidentielle (par AB)
  • Le terrible dilemme des tenants du "non" (par TE)

CONTROLE DE L'INFORMATION : INTERNET MENACE ?

  • Bayrou et Sarkozy chez Loïc Le Meur : grâce au Web, adieu, politique politicienne ? (par Quitterie Delmas)
  • Notre gouvernement fait planer de nouvelles menaces sur la liberté d'expression et Internet... (par Quitterie Delmas)
  • Le gouvernement mal à l'aise face à la libre circulation de l'information ? (par Guillaume Champeau)


II - PRESIDENTIELLE 2007 : LES DES SONT-ILS PIPES ?

LA DEMOCRATURE TENTE D'IMPOSER SEGOLAS SARKOLENE

  • Élections présidentielles 2007, exister médiatiquement (par Aurélie Le Gars)
  • Les médias nous imposent-ils réellement Ségolène et Sarkozy ? (par Alex)
  • Les candidats, l'électeur et l'enfant, Ou comment les favoris des sondages pour la présidentielle 2007 nous prennent pour des enfants (par Chem Assayag)
  • Il est né le divin Sarkozy (par Bernard Dugué)
  • Nicolas ? Pimprenelle ? Faut rendre le débat, maintenant, vous énervez tout le monde avec vos petits jeux (par Sébastien Fontenelle)
  • François Bayrou fait planer le doute sur les coulisses du SarkoShow (par Henri Moreigne)
  • Ségolas Sarkolène : l'opium des médias ? (par Carlo Revelli)

SONDAGES : UN OUTIL A DOUBLE TRANCHANT POUR UN DUEL SEGO-SARKO ?

  • L'écho des sondages résonne dans les médias (par Yann Riché)
  • Comment orienter un sondage d'opinion ? (par Gérard Dahan)
  • Sondages présidentiels : au service de l'UMP ? (par Nicolas Cadène)
  • Le journaliste, le sondage, l'électeur et la défiance (par Manuel Atreide)

LES PETITES PHRASES QUI FONT LA UNE DES MEDIAS

  • Sarkozy et la multiplication des fidèles (ou quand les chiffres s'emballent à l'UMP) (par Carlo Revelli)
  • L'iconoclaste et la boucle de l'info (par Guy Birenbaum)
  • En attendant le débat... (par Yann Riché)


III - LE " CINQUIEME POUVOIR " A-T-IL INFLUENCE REELLEMENT LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE ?

FACE AUX MEDIAS, INTERNET UN ECHO POUR LE PLURALISME ?

  • François Bayrou, le candidat qui ne plaît pas aux médias, a-t-il une chance de s'imposer ? (par Carlo Revelli)
  • Pourquoi j'ai décidé d'être candidat aux présidentielles (par Rachid Nekkaz)
  • Osons ce que nous voulons (par Corinne Lepage)
  • Changer le monde par le bas... (par Thierry Crouzet)

LE JOURNALISME CITOYEN : UN REGARD TOURNE VERS LE CINQUIEME POUVOIR


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (138 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • aurelien 16 mars 2007 11:39

    J’ose espérer que ce livre, ne souhaite pas représenter la pensée de tous les internautes participant à Agora Vox.

    Ce serait un affront...


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 16 mars 2007 22:54

      Comment pensez-vous qu’un ouvrage qui regroupe quelques articles puisse représenter AgoraVox et ses milliers de rédacteurs ? Aucune ouvrage collectif de ce type ne pourra jamais le faire.

      J’en profite aussi pour préciser un point important que j’ai écrit en introduction de l’ouvrage au sujet de la bipolarisation et de François Bayrou :

      "Dénoncer une bipolarisation autour de deux candidats, c’est nécessairement parler des autres candidats. On constatera que l’un d’entre eux a été le sujet d’un grand nombre de contributions : François Bayrou. Il nous intéresse ici strictement à titre d’exemple dans une argumentation consacrée aux mécanismes de l’information politique. Il ne s’agit donc pas de soutenir ou de privilégier un quelconque candidat, mais d’analyser et de disséquer le mécanisme politico-médiatique qui a tenté d’imposer une bipolarisation de la vie politique tout en jouant, au gré des sondages, avec la notion de ’troisième homme’."

      Je voulais le préciser même si je sais pertinemment que ça ne changera rien à ceux qui ont leurs certitudes inébranlables.

      Il faut bien comprendre que la politique éditoriale d’AgoraVox c’est justement de ne pas avoir de politique éditoriale fixe et permettre parfois à des articles aux thèses opposés de cohabiter ensemble. AgoraVox est un reflet de ce que pensent les internautes à un moment donné. Rien de plus, rien de moins.

      Personne ne peut nier que Bayrou a une grande popularité sur Internet. Cette popularité se répercute sur AgoraVox en ce moment puisque nous sommes les médias où écrivent que des internautes. Demain, il se pourrait très bien qu’un autre homme politique prenne la place de Bayrou sur Internet. On nous accusera de rouler pour lui.

      Personnellement, vous ne me verrez jamais travailler ou m’investir pour un parti politique. C’est un milieu qui ne m’attire pas du tout. Ca ne m’empêche pas qu’on puisse avoir envie de l’étudier notamment au travers des articles qui sont proposés.

      Ceux qui ont bonne mémoire ou ceux qui ont envie d’aller fouiller dans les archives des commentaires pourront voir que par le passé j’ai déjà été accusé plusieurs fois d’être sarkozyste, islamo-gauchiste, sioniste et bien sûr conspirationniste. Maintenant, je suis aussi centriste... smiley


    • Milla 18 mars 2007 20:00

      J’ose espérer que ce livre, ne souhaite pas représenter la pensée de tous les internautes participant à Agora Vox. Ce serait un affront...

      oh c’est bon toi ! vois pas en quoi ce serait un affront, participe plutot et tu verras que ta pensée peut aussi etre partagée...

      dis moi Carlo, j’ai cru voir de la pub pour le 50ème aniversaire du traité de Rome... sourire


    • T.B. T.B. 19 mars 2007 08:42

      Mr Revelli écrit :

      « C’est sûr qu’en ce moment il y a beaucoup de gens qui ont un avis plutôt favorable à cet homme politique » ... Sauf que les sondages, y compris sur le net, sont bidonnés. Par exemple, je fais partie de ceux qui n’y répondent même plus tellement les questions sont « fermées » et orientées. Du coup, des voix comme les miennes ne sont pas prises en compte.

      « notamment à cause de ses prises de position au moment de la DADVSI » .... Là c’est la totale intox because le député (du Tarn) Carayon a été un des premiers et contre son propre camp et dénoncer cette loi liberticide. Aucun de « la gauche » ne s’est abstenu en votant contre et s’il n’y avait pas eu autant de députés UDF à s’abstenir, cette loi aurait été bloquée. Alors parler ou suggérer un rôle franchement positif d’un Bayrou dans cette histoire relève de la contre-vérité et de la propagande mensongère.

      « et contre les médias après »... Sauf qu’il a été le seul candidat (hors le couple Sarko Ségo qu’il dénonçait évidemment) à pouvoir s’exprimer là-dessus. Pensez-vous vraiment que les 30 autres candidats, qui eux ont rencontré de grosses difficultés pour leurs 500 signatures et donc à plus fortes raisons, n’en auraient pas dit autant ?

      « Les internautes ont apprecié » .... Oui, sur la base d’une propagande et de sondages truqués.

      « et ça se repercute ici. » ... Là, c’est le moins qu’on puisse dire et d’ailleurs c’est justement l’objet de tous ses commentaires !!!

      « Qu’ils aient raison ou tort c’est un autre discours. »... Comme s’ils pouvaient, tourné de cette manière, avoir tort !!! ....


    • filou51 19 mars 2007 18:27

      Vous admettrez cher Monsieur que nombre des auteurs de votre ouvrage ne cachent pas leur soutien à François Bayrou. Il aurait été peut-être plus juste de ne pas faire contribué des auteurs étiquetés UDF ou soutiens explicites de M. Bayrou comme : AB , Quitterie Delmas ou Corinne Lepage sans parler de vous-même.

      Cette confusion, sans remettre en cause la volonté d’objectivité des contributeurs ne me parait pas aller dans la voie du media citoyen que vous pronez.

      Devant l’abus des votes en fonction des affinités politiques, vous pourriez tout simplement desactivé cette fonction pour les tribunes politiques. De même, il serait bon que les modérateurs ne réagissent pas systématiquement signant ainsi de manière très partisane pro Bayrou, le premier commentaire de chaque contribution.

      Je me permets ces remarques car j’apprécie grandement ce forum d’expression libre et que je tiens à ce que cette liberté soit préservée et non dévoyée par certains de ces fondateurs en faveur d’un courant politique et de seulement celui-ci.


    • Yann Riché Yann Riché 16 mars 2007 12:02

      Et surtout n’oublions pas qu’à partir de la semaine prochaine les temps de paroles sont comptés.

      Le pluralisme augmentera donc de fait le rôle des internautes dans cette phase. Le développement des interviews etc via le web sera donc plus fort, si les candidats osent se mettre en danger face à « nous » plutot que de se protéger tranquillement sur leurs chaines de WebTV.

      A suivre !


      • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 13:28

        Tiens ça tombe bien et, à mon avis, c’est parfaitement révélateur, parfaitement représentatif d’Avox ... Sur les 4 premiers rédacteurs en mauve qui se manifestent, 3 bayrouistes amoureux transis du saint homme : DW, OG, Riché. Pas Aurélien et ses vrais articles citoyens et que je porte en haute estime. Trois sur quatre ...

        Cela donne une petite idée de l’orientation du 5ème pouvoir !!! ...

        Quant à l’article c’est se moquer du monde. Y apparait sans cesse, mais sans le nommer, le triste centriste. Le « troisième homme » (bon sang mais qui cela pourrait-il être ? Vous avez une idée vous ?!!!), sans oublier le reste et la Quitterie habituelle, x fois nommée quand elle n’est pas mise en vidéo juste pour le fun, qui se présentera sur la liste UDF aux prochaines législatives et bien sûr Carlo ne l’aura pas aidé, « médiatiquement », (juste un peu quand même) dans cette citoyenne démarche ...


      • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 13:45

        Au fait Carlo : pourquoi l’article d’hier sur « les citoyens consommateurs » a-t-il disparu ? C’est dommage, pour une fois que mes commentaires anti-bayrou étaient bien notés ... Ce qui est logique vu que ce genre d’articles intelligents s’adressant à des individus mentalement autonomes est généralement peu prisé, voire déserté, par les adorateurs du Béarnais et de son tracteur.


      • Etienne (---.---.123.25) 16 mars 2007 13:52

        Je comprends pas ce qui étonne TB. Bayrou a une popularité énorme sur Internet depuis le mois de juin et ses prises de position sur la DADVSI. Avec ses prises de position contre les médias, sa cote auprès des bloggeurs ne cesse d’augmenter. En septembre, sur AgoraVox il était donné entre 20% et 30% (chiffre actuel dans les vrais sondages d’ailleurs). En ce moment, une majorité des internautes et des agoravoxiens le voit au deuxième tour (cf sondage en cours). Il n’y aucune manipulation derrière ce phénomène. On le voit même sur d’autres sites Internet.

        Je sais pas ce qu’est vraiment le cinquième pouvoir et s’il existe réellement. Mais si c’est le pouvoir des internautes et la majorité des internautes soutiennent Bayrou pourquoi s’en étonner et crier toujours au complot ? A moins que la loi de la majorité et de la démocratie soit pour vous un complot aussi. smiley


      • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 14:36

        Voui Etienne, elle est jolie la gentille démocratie en France et tu peux même faire de jolis coloriages dessus. Et i sont vilains les méchants ceux qui disent que les sondages cé pa vré. Ceux qui disent que les gentils français i sont bêtes, i font que croire que les sondages cé vré alors i votent pareil .

        N’oublies pas quand même de ranger tes jouets dans ta chambre et de bien te laver les dents avant d’aller au lit. Sinon, tu le sais, le loup va te manger tout cru. Mais bon, heureusement, le costaud gentil Bayrou il est là pour te protéger. heureusement oulala heureusement paque sinon aïe aïe aïe smiley


      • Manuel Atreide Manuel Atreide 16 mars 2007 16:30

        mon cher TB ...

        vous vivez dans une démocratie si imparfaite qu’elle vous donne même le droit de n’être pas d’accord, ET de le faire savoir !!!

        Sans parler bien sur du grand sujet du moment, le cercle des ombres, la confrérie du pouvoir infini, la brigade des puissants, j’ai nommé la « pas-assez » célèbre trilatérale ...

        Ah la la, quel monde est celui là, qui permet encore à des « chercheurs de vérité » de crier leurs idées sur les toits virtuels du net !!!

        Vivement l’avénement de Big Brother !

        Manuel « little bro » Atréide


      • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 17:57

        Mon cher Manuel et autres replieurs de commentaires sur cet article,

        Je constate que vous n’avez pas l’énergie pour aller vous renseigner, seuls comme des grands, sur le site officiel de l’IFRI pour au moins confronter mes affirmations à leurs desseins pourtant cyniquement exposés sur internet. Vous préférez mettre des « moins ». Dans le doute s’abstenir non ? Ce principe de précaution n’a pas l’air de figurer parmi vos saints principes.

        « La Commission Trilatérale (parfois abrégée en Trilatérale) est une organisation privée qui fut créée en 1973 à l’initiative des principaux dirigeants du groupe Bilderberg et du Council on Foreign Relations, parmi lesquels David Rockefeller, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski. » source Wikipédia.

        Sur la citation de David Rockefeller, les références sur la Toile sont très nombreuses. Par exemple, ce journal conservateur américain aurait certainement été attaqué en diffamation si la citation était fausse :

        “We are grateful to the Washington Post, The New York Times, Time Magazine and other great publications whose directors have attended our meetings and respected their promises of discretion for almost forty years. It would have been impossible for us to develop our plan for the world if we had been subjected to the lights of publicity during those years. But, the world is now more sophisticated and prepared to march towards a world government. The supranational sovereignty of an intellectual elite and world bankers is surely preferable to the national auto-determination practiced in past centuries.”
        - David Rockefeller, Bilderberg Society 1991 (Baden-Baden Germany)

        http://www.americanchronicle.com/articles/viewArticle.asp?articleID=19881

        Si tu ne comprends pas l’anglais, dis-le moi et je me ferais une joie de te le traduire en français.

        Sur le lien en-dessous tu as Bayrou en 10ème position après « European Group », plus loin l’UDF Jean Louis Bourlanges qui lui en fait toujours partie.

        http://www.solidaridad.net/articulo2530_enesp.htm

        Dans les bibliothèques : aller sur Quid qui donne chaque année les membres français de la Trilatérale. Et Quid n’est pas vraiment dirigé par les altermondialistes ... Bayrou figure sur l’édition 2006. Sur Wikipédia, je l’avais d’abord vu, puis disparu et à nouveau réapparu sur la listes des anciens membres(façon de parler, 2005 n’est pas très loin).

        Comment expliques-tu alors que l’article ci-dessous, présenté ensuite et accepté ailleurs, ait été rejeté par Avox ?

        http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=79

        Tu écrirais : « ben moi je suis d’accord avec cette gouvernance mondiale dont Bayrou est un des maillons, au même titre que les Fabius, Lauvergeon, Lelouche, et tant d’autres, pour n’oublier aucun camp » OK ! .... Sauf que là c’est pas pareil. Depuis le temps que ces liens, quelquefois censurés, circulent sur Avox même si les commentaires explicites sur la réalité de ce gouvernement mondial hégémonique et antidémocratique (par les multinationales qui imposent leurs produits polluants et n‘hésitent pas à créer des « tensions internationales » , euphémisme) sont 100 fois nombreux que les commentaires lénifiants et anesthésiants sur Bayrou, tu devrais au moins, raisonnablement et en toute honnêteté, ne pas nier leur réalité. La nier relève soit de l’autisme, soit de la duplicité.


      • Manuel Atreide Manuel Atreide 16 mars 2007 18:43

        Arf ctrès cher TB ...

        je n’en nie pas du tout la réalité ... Ce qui m’amuse c’est de te voir crier, jour après jour, au loup et à la censure. Tes cris sont publiés, tes liens sont publiés, tes obsessions sont publiées. Je ne suis pas forcement d’accord avec ce qui est dit, mais je suis tout à fait d’accord pour que cela soit dit.

        Tu me fais penser à certains politiques qui crient devant les caméras que les médias les boudent. Si les medias les boudaient vraiment il n’y aurait pas de caméra ...

        Tu cries à la censure en étant publié. Voila, c’est tout ce que je me borne à relever. Et cela m’amuse ... Ai-je le droit de le dire, ou dois-je m’autocensurer, pour ton plaisir cette fois ?

        Manuel Atréide


      • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 21:35

        N’inverses pas les rôles Manuel. Toi, tes commentaires n’ont jamais été supprimés sur Avox ! Ne parles pas de ce que tu ne connais pas. Carlo m’a déjà viré d’Avox pour rétablir ma possibilité de connexion 24 heures plus tard. Grand seigneur n’est-ce-pas ? On peut l’interpréter de différentes façons.

        Et je ne crie pas, j’écris et parle calmement.

        Il y a des individus qui ne trouvent rien à redire concernant le traitement de l’info dans les journaux du 20h. Ce sont certainement les mêmes que j’ennuie avec « ma » Trilatérale. Tant que ça ne passe pas sur TF1 entre deux pubs de l’Oréal ça n’a pas de crédibilité. Le problème est que cela ne sera jamais diffusé sur TF1 ...

        Content en tous cas d’avoir pu te faire écrire que tu ne conteste pas la réalité de tous ces réseaux occultes. C’était pas gagné !

        Ne pas être allergique à l’opération promo-marketing d’un personnage comme Bayrou membre de ces réseaux et être allergique, en revanche, ne pas soutenir un commentaire de plus sur la TRILATERALE, je trouve ça complètement hallucinant et en même temps logique car le matraquage de l’intox, de la non-pensée, a eu raison de bien des cerveaux. Le lavage fait son oeuvre et moi je ne voterai pas « utile ».


      • Kelsaltan Kelsaltan 16 mars 2007 23:31

        Très cher TB,

        Peut-être faudrait-il proposer TrilateraVox en site satellite d’AgoraVox aux rencontres du 5ème type, car il me parait évident que vous disposez d’un important réservoir d’auteurs de qualité, au moins en les personnes de Jean-François et Germaine.

        Bien à vous, je ne doute pas que vous accorderez à ces quelques mots toutes l’attention qu’ils méritent.


      • Marc (---.---.14.42) 17 mars 2007 09:09

        Quelqu’un pourrait m’expliquer en quoi ce commentaire :

        "par TALL (IP:xxx.x19.134.34) le 16 mars 2007 à 14H17

        Non, OG, un travelot n’a qu’un sexe, mais il a changé en cours de route. "

        est constructif au point d’obtenir 3 votes positifs, alors que ceux de TB, constructifs mais pas dans la ligne du parti, sont repliés ?


      • Rocla (---.---.133.232) 16 mars 2007 12:04

        La peur est un genre d’ appréhension d’ une crainte dont on s’ inquiète quand on commence à la redouter .

        Rocla


        • Rocla (---.---.133.232) 16 mars 2007 12:05

          Alors que le contraire , non .

          Rocla


        • (---.---.30.108) 16 mars 2007 21:36

          @ Rocla non la peur est le premier pas vers le chemin de la conaissance.

          Socrate dixit


        • Rocla (---.---.133.232) 17 mars 2007 08:26

          108

          Pas grave ça me gratte pas dixit .

          Rocla


        • mj357 16 mars 2007 12:14

          Appel aux centristes du 5ième pouvoir :

          Je vous propose d’allez sur le blog de Jean-Louis BORLOO pour l’inviter à rallier BAYROU.

          http://borloo.hautetfort.com/

          La révolution orange est en marche. Par le net


          • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 13:32

            « Appel aux centristes du 5ième pouvoir : »

            Tout est dit ...


          • filou51 19 mars 2007 18:40

            la revolution orange....

            Après de nombreux commentaires, une bonne vieille blague encore meilleure que la rupture tranquille, la revolution centriste, la revolution democrate chretienne, d’autres et j’en passe...

            merci de votre humour


          • candidat 007 (---.---.41.75) 16 mars 2007 12:18

            Une constatation ;

            en 2002 il y avait 16 candidats aux présidentielles

            en 2007 ; il y en aura dix ou 11 au maximum et aucun petit candidat, dont en particulier ceux qui ont utilisé Agoravox et internet.

            Si on prend cela comme critère , je vous laisse juge pour savoir si les citoyens connecteurs ont eu un véritable poids dans cette campagne sur la présence de candidats dit « différents » aux élections présidentielles.


            • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 22:23

              Il suffit de voir qui obtient facilement les 500 signatures pour connaître les noms de ceux qui obéiront, généralement partie prenante, aux consignes du groupe Bilderberg, de la Trilatérale, de l’IFRI, du Siècle etc ... Bien évidemment, hors de question de parler de tout cela sur TF1, FranceTélévisions ou France Infaux. Même pas accepté en article par les modérateurs d’Avox pour dire à quel point les citoyens semblent majoritairement conditionnés par une intox permanente, par rétention volontaire de certaines informations.

              Sinon, l’article sur « les citoyens consommateurs » a été rétabli.

              Si Bachaud et sa démocratie directe n’obtient pas les 500 signatures, je vais maudire encore plus tous ceux qui les ont eu facilement.


            • hubert (---.---.84.71) 16 mars 2007 15:36

              A la lecture de certains commentaires , la menace qui pèserait sur Agoravox serait que le site soit aspirer par une pensée politique ayant pignon sur rue. Notemment le Bayrouisme. Ce n’est pas parce qu’en pleine période électorale la tendance centriste se dégage majoritairement des articles et des commentaires, que le site serait « vendu » à l’UDF, j’y vois là plutôt une manifestation interrogative face à un phènomène nouveau entraînant dans son sillage les internautes toujours avides de « sang neuf ».

              Cependant si une tendance au filtrage des articles en fonction des idées politiques des responsables d’Agoravox devait s’installer, il ne sagirait plus là de 5ème pouvoir mais de « valet du 4ème pouvoir » et les concéquences seraient facheuses pour Agoravox qui perdrait de sa crédibilité et du même coup sa « clientèle ». D’autres sites plus indépendants ne manqueraient pas d’émerger et capteraient cette clientèle avide de liberté dont je fais partie, et je ne pense ne pas être le seul.

              Le risque pour Agoravox serait donc de devenir un média comme il en existe tant hors du net, à la botte de groupes politico-industiels. Pour moi, son ambition devrait être effectivement de protéger ce 5ème pouvoir naissant comme un trésor, car il est le seul à pouvoir inquièter dans un sens constructif nos décideurs, de par sa capacité de réactivité instantanée qui entraine une vraie réflexion collective et participative des citoyens.

              En résumé, pour la classe politique les sites citoyens tel qu’ Agoravox doivent rester des thermomètres de l’opinion en « live », dépourvus de toute orientation politique ou religieuse, et non des instruments de propagande de par des ciblages, orientations, et penchants précis privilègiant des choix éditoriaux assujettis à des pressions extérieurs au débat démocratique. Ce débat doit rester ouvert à tous en toute impartialité, c’est le rôle et la mission d’Agoravox que d’en assurer le contrôle, sous peine de perdre son âme d’abord et sa crédibilité ensuite.


              • RemiZ (---.---.178.10) 16 mars 2007 16:03

                Pour resumer, Agoravox est a l’UDF ce que TF1 est a l’UMP.


              • Alain (---.---.123.26) 16 mars 2007 16:11

                Quel besoin de Googlez Quitterie Delmas vu qu’elle le dit dans son fiche rédacteur d’AV qu’elle est dans l’UDF ? De la même manière, il y a dans les auteurs du bouquin aussi des personnes proches du PS (Cadène par exemple) ou d’autres mouvements politiques. A partir du moment où c’est assumé quel est le problème ?


              • TB (---.---.21.162) 16 mars 2007 18:39

                par TB (IP:xxx.x26.21.162) le 8 mars 2007 à 13H43

                ... si ça se trouve c’est manipulé depuis deux ans, par justement les grands groupes que Bayrou « dénonce ». On met volontairement le paquet sur Ségozy Sarkolène pendant 9 mois d’affile à en écoeurer tout le monde et hop intervient le bayrou, prévu d’avance en cas d’overdose des deux premiers, qui fait de toutes façons partie de l’oligarchie et n’inquiétera jamais les lobby (pharmaceutique, chimiques, pétrolier, gazier, nucléaire). Le système mafieux et antidémocratique est sauvé, Ségo et Sarko retrouveront aisément une petite place bien chaude dans cette république conçue pour les moutons de Panurge.

                Pourquoi pas ? Pourquoi cela ne se passerait-il pas ainsi ? ? ? ....

                ........................................................

                Par ailleurs, je rappelle le sondage d’Avox de septembre dernier (plus de 5000 votes) qui donnait Bayrou à 33% soit 1 point de plus que Sarko Ségo réunis, totalisant à eux deux 32%. A l’époque Bayrou patinait dans les sondages à 8 ou 9% et n’avait pas encore fait son défonçage de portes ouvertes chez Chazal. Ce qui n’a pas empêché cet extraordinaire résultat sur Avox d’être repris par LCI (groupe TF1) and co ...

                Etonnant non ?

                Il est certain que, me mettant à la place de Bayrou ou des grands groupes financiers, connaissant le développement d’internet et le bénéfice qu’on peut en tirer ... je n’hésiterai pas à créer un super « blog média citoyen » soit-disant neutre mais composé au départ d’un socle solide de petits soldats internautes suffisant pour que la mayonnaise prenne. Bien sûr, je m’y prendrais 2 ans à l’avance pour ne pas éveiller les soupçons avec quelques articles de çi de là mais je mettrai ensuite le paquet sur la vraie propagande « citoyennement » auto-gérée, qui se développera toute seule et à son insu.

                Tout ce calcule, surtout à ce niveau là oû les très puissants intérêts d’une poignée d’oligarques sont en jeux. Ce pseudo « blog citoyen » existe forcément, il est quelquepart sur le net ...


              • Istrati (---.---.107.41) 16 mars 2007 22:44

                Sincèrement, je crois que tu as raison. Agoravox va perdre toute crédibilité à cause de ceux (Bayroutisme oblige) qui l’instrumentalisent. Tant pis pour ceux qui voulaient faire du fric avec !!!


              • Reinette (---.---.0.116) 16 mars 2007 16:29

                « Surestimer la personnalité des gouvernants est une dynamique naturelle dans les systèmes de pouvoir pyramidal et dans les partis, parce que c’est l’unique moyen de créer des différences entre des programmes politiques qui sont pratiquement identiques.[...] Notre société est-elle passive au point d’attendre qu’un gouvernant en donne l’ordre pour commencer à se transformer ? » Carlos Montemayor La Jornada, 12/08/2005


                • Reinette (---.---.0.116) 16 mars 2007 16:37

                  SI on lançait plutôt, une Autre Campagne, non électorale ?

                  « Invitation à organiser les fêtes du désastre politique, à déserter certaines campagnes et à en rejoindre d’autres »...

                  « Vive le candidat Patate ! » [1] est un autre cri de ralliement pour les insatisfaits. Tant il est vrai que l’électeur est à la transformation sociale ce que le touriste est au voyage.

                  [1] www.patate2007.org


                  • passe par là (---.---.136.176) 16 mars 2007 17:46

                    Question stupide : pourquoi faire payer l’ouvrage électronique au lieu de le diffuser sur le net par exemple sous licence crative commons ?


                    • Marie Pierre 16 mars 2007 18:03

                      Bonjour Carlo,

                      En février , vous avez publié un un article sur le vote électronique .

                      A cette date, la pétition n’était pas en ligne. Voici le lien pour signer la pétition contre le vote électronique

                      Je pense que mon commentaire est en phase avec votre article.


                      • aurelien (---.---.149.230) 16 mars 2007 19:30

                        Plus qu’en phase effectivement...


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 16 mars 2007 19:49

                        Marie Pierre salut,

                        Merci pour ton lien, je viens à l’instant de signe la pétition contre le vote électronique ( pour le moment je ne vois pas mon nom sur la liste ) Dommage que je n’ai pas placé ce petit message !

                        J’aime l’informatique, mais je suis contre le vote électronique car tout système électronique risque d’être piraté ! Je préfère nettement le bon vieux vote papier, le seul qui est valable et sûr en cas de contestation.

                        Gilbert Spagnolo


                      • Brighella de Tocqueville (---.---.129.110) 17 mars 2007 00:11

                        On voit bien que vous n’avez certainement pas vu comment les communistes savent tricher avec les bulletins de vote « papier »...


                      • rdu (---.---.114.137) 17 mars 2007 00:30

                        pour moi le vote papier est primordial, symboliquement, un papier est materiel et on sent qu on vote. De plus, e fait que les depouillages soit fait par des citoyens est important, on sent qu on sert la republique est c est une tres bonne chose. Vive le vote papier !!!


                      • Eau de boudin (---.---.213.65) 16 mars 2007 22:43

                        La récurrence de certains sujets politiques sur AgoraVox commencaient déjà à user mon enthousiasme pour ce site, mais là, je viens d’avoir comme un doute sur ce qu’on fait ici...

                        Je me demandais aussi comment certains articles réellement passionants et taillés pour un média citoyen, comme celui de Denis Robert, font péniblement 300 votes, alors que d’autres, convenus et laborieusement partisans, comme ceux de Nicolas Baderne, en faisaient vite 3000...


                        • Marc (---.---.14.42) 17 mars 2007 09:46

                          Si vous voulez faire de l’audience sur Agoravox, faites plutôt des articles sur le « grand complot du 11/9 », sur l’anti-américanisme primaire ou sur Bayrou. Pour le reste mieux vaut allez voir ailleurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès