Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy navigue sereinement vers un deuxième (...)

Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy navigue sereinement vers un deuxième mandat !

« Subissant la dynamique des primaires socialistes qui occupent pour le moment tout l'espace médiatique, notre actuel président patiente... L'heure n'est pas encore venue de sortir du bois. »

À l'image d'un loup solitaire qui observe à distance un troupeau de moutons dans la vallée, Nicolas Sarkozy attend calmement le moment d'en découdre. Autour de lui, tout le monde s'agite. Ses amis comme ses ennemis. Pour l'heure la situation ne lui est pas très favorable, il en est conscient, cote de popularité en berne, crises financières, affaires en cascades, perte du sénat, Etc.

 

Tous le pressent d'intervenir, de réagir aux critiques, aux attaques, aux pronostics, aux supputations de tous bords. Mais il n'en a cure et continue de faire son job comme si de rien n'était. Tel un commandant de navire qui affronterait la tempête, il reste impassible à la fureur des vagues qui s'abattent sur le pont, éclaboussant d'écumes sa cabine de pilotage. Plus les éléments se déchainent, plus il serre fort la barre entre ses doigts... Scrutant d'un œil acéré l'horizon lointain à la recherche d'une embellie, alors que dans son dos, s'éloignent les chaloupent jetés à la mer en hâte, par une partie de l'équipage apeurée.

Car Nicolas Sarkozy sait, malgré la déferlante qui secoue son vaisseau, qu'après la pluie vient « toujours » le beau temps. C'est ainsi depuis la nuit des temps... Il espère en silence que le petit vent favorable qui le mènera tout droit vers son deuxième mandat va bientôt se lever. Qui pourra alors lui reprocher d'avoir mené ses passagers à bon port ?

Qu'auraient fait, à sa place, un François Hollande, une Martine Abry, une Marine Lepen, confrontés à la pire des tourmentes financières qu'ai connu notre monde civilisé ?

Les valises africaines et les crèmes anti-rides ne pèseront pas lourd dans les urnes, quand il s'agira de choisir entre de vagues promesses de croisières estivales et des incitations prudentes à ne pas prendre la mer par forte houle... Surtout si les prétendants à la manœuvre suprême n'ont jamais navigué ailleurs que sur un étang de Corrèze ou pire, sont toujours restés à quai dans les eaux troubles de la rade de Saint-Cloud.

Les Français sont-ils prêts à s'embarquer vers une aventure incertaine ? Je ne le crois pas !

Dans une mer apaisée, peut-être.... D'ici cinq ans, si l'horizon se dégage...

Mais pour l'heure, il est trop tôt pour changer, et le capitaine et le cap. Car aujourd'hui plus que jamais la France a besoin d'un barreur d'expérience. Seul Nicolas Sarkozy possède les acquis nécessaires pour affronter les dérives financières qui bouleversent l'équilibre et la tranquillité du monde. La Grèce (en quasi faillite), les USA, l'Espagne, l'Italie sont au bord du précipice, veut-on les imiter en isolant la France comme certains le préconisent ? Sortir de l'Euro comme d'autres y songent ? Avons-nous des moyens réalistes pour lutter contre la mondialisation ? Le temps où l'on échangeait, entre voisins, une douzaine d'œufs contre quelques légumes du jardin est définitivement révolue, nous avons tous besoin des uns et des autres pour (sur) vivre.

Jusqu'à preuve du contraire, notre président fait face et tente du mieux qu'il le peut de maintenir notre pays la tête hors de l'eau.

Bien sûr que tout n'est pas rose, que des promesses n'ont pas été tenues. Mais Valéry, François, Jacques ont-ils tenu toutes les leurs ? Qui peut nous assurer que son éventuel successeur tiendra les siennes ?

Il faut avoir le courage politique de reconnaître que Nicolas Sarkozy ne se débrouille pas si mal que cela malgré la conjoncture défavorable, que l'on aime ou que l'on déteste l'homme...

Quelques-uns à droite envisagent de le remplacer dès aujourd'hui comme le suggère cet article du Parisien.

 http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/2012-et-si-juppe-etait-plus-fort-que-sarkozy-04-10-2011-1639170.php

Gare à tous ceux qui pensent, espèrent que notre homme pourrait laisser sa place sans livrer bataille. Les impatients, Copé, Fillion, Juppé, auraient bien tort d'imaginer un seul instant qu'il est dans le doute, car il n'est pas du genre à pardonner la moindre ambition... dorsale.

Non seulement il ira, mais en plus il gagnera !

Car Nicolas Sarkozy est une sacrée bête de combat ! Acculé, blessé, le dos au mur, il reste debout, tant ses capacités à rebondir sont phénoménales. Celui ou celle qui aura à l'affronter lors des débats des présidentielles aura en face un homme déterminé, qui aura pour lui l'avantage de savoir de quoi l'on parle...


Moyenne des avis sur cet article :  1.42/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 12 octobre 2011 10:32

    Bonjour, Patrick.

    Etes-vous encarté à l’UMP pour prétendre avec une telle mauvaise foi ou une telle naïveté (au choix) que l’essentiel des difficultés de notre pays est lié à la crise ?

    Certes la crise aura joué durant le mandat de Sarkozy un rôle non négligeable mais vous oubliez que ce mandat, avant même que les effets de la crise n’interviennent, avait débuté par de désastreux choix économiques dont nous payons les conséquences en matière de déficit des comptes publics et de dette.

    Inefficace dans la lutte contre l’insécurité et le chomâge, destructeur du lien social, embourbé dans une multitude d’affaires nauséabondes, comment pouvez-vous croire sérieusement que Sarkozy soit parti pour escroquer une nouvelle fois les Français ?

    Cela dit, vous avez raison, rien n’est encore joué, mais il faudra sans doute une campagne totalement ratée du côté de la gauche pour que le pire président de la ve république puisse être réélu. Et cela pour raison simple : même au sein des électeurs de la droite modérée, il fait l’objet d’un rejet comme l’ont montré les scrutins intermédiaires. 


    • Kalki Kalki 12 octobre 2011 14:06

      Votez PIRATE

      Vous ne serez pas déçus : INTERNET, NOURRITURE, ÉNERGIE ET TRANSPORT POUR TOUS, PAR TOUS

      Ne demandez plus l’impossible, nous allons le créer pour TOUS

      Votez pirates :

      9% pour le Parti Pirate à Berlin ! Et si la politique pouvait vraiment être réformée ? Adieu les illusions : retour d’un meilleur niveau de vie CONCRET !

      Nourriture libre et énergie libre .... ca vous dit quelque chose, vous devez vous recentrer

      50 euro de matériel pour produire votre nouriture , ca serait un bon slogan politique

      Pour des habitants totalement autonomes, il ne manque plus que a) de l’énergie renouvelable , et b) des fertilisants et engrais, biologiques, ou produit à partir d’un écosystème … les algues par exemple pour obtenir l’équivalent pétro chimique naturel. c) Soit de la conscience, et de la conscience politique : pas de la décroissance, mais du partage inconditionnel de la sur abondance ! le pouvoir d’achat conditionne la prospérité réelle d) des échanges d’informations sur un réseau respectant à jamais la neutralité du net e) Une mobilité ‘verte’ garantie, f) De la justice, et une intégrité des données / entités / individus

      Ce n’est pas tant, ou pas seulement les moyens de productions qu’il faut se réapproprier, mais bien plus le droit au dividende sur les ressources – qui surabondent  : et donc ni une taxe, ni un pouvoir d’achat basée sur le travail. Espérons que vous comprenez comment fonctionne l’économie basée sur les ressources : prenons l’exemple du pétrole ou son prix est arbitraire, sa quantité en stock truqué … « pour des raisons politiques et économiques », il n’y a pas que le pétrole … l’énergie est abondante. Second exemple : le travail qui disparait car il y a sur abondance de force de travail – y compris machine – dans tous les secteurs est il un problème ? … Est ce que cela empêche le partage pourtant nécessaire ? L’effet de comprendre l’économie de l’abondance, et de l’infinité des ressources, et le passage psychologique vers celle ci permet une « ‘explosion’ de croissance économique » … ou sinon tout du moins une vie bien remplie, pour tous.

      Les hackers / citoyennistes doivent donc prendre le pouvoir politique, suivant eux mêmes les règles des pirates : partage – celui qui a besoin assouvi son besoin, la communauté et le bien commun avant tout, et le chef n’a pas plus que deux fois la part de celle d’un autre. A l’abordage !!!


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 octobre 2011 20:58

      @ Fergus


       Tout a fait d’accord avec vous, mais....  : 

      1) « il faudra sans doute une campagne totalement ratée du côté de la gauche pour que le pire président de la ve république puisse être réélu. » OUI... mais c’est bien ce que la Gauche va faire.

      2) " même au sein des électeurs de la droite modérée, il fait l’objet d’un rejet comme l’ont montré les scrutins intermédiaires... Mais l’UMP osera-t-elle changer de cavalier au milieu du gué ?

      A quoi peut-on raisoinnablement s’attendre ?. Les partisans de Montebourg, quoi qu’il choisisse de leur dire, s’abstiendront sans doute au deuxieme tour des primaires et voteront Melenchon au premier tour des présidentielles. 

      Ajoutez l’abstention ou l’exode vers le centre des partisans de Segolene qui ne pardonneront pas a Aubry sa tricherie - sans laquelle Segolene serait sans doute aujourdhui la candidate - ... et le PS ne sera pas au deuxième tour des présidentielles. 

      Excellent, car on enterrera a lors sans doute ce parti que ne représente plus rien et une vraie gauche pourra renaitre. Mais en attendant, 2012 sera là.

      Si un Centre large s’unit sur un candidat, il affrontera l’UMP au deuxième tour et , s’il joue à fond la carte nationaliste, il gagnera ; c’est le scénario qui est dans la logique de ce qu’on peut prévoir depuis des années. Si le Centre ne s’unit pas, ce sera UMP contre FN. 

      Si Sarko pour raison de santé a alors laissé la place, l’UMP gagnera, même si le FN va chercher au moins 25 et peut être 35% du vote et qu’il faudra en tenir compte. On aura donc un Sarkozy plus à droite. 

      Quant au scénario où Sarko s’ accroché... je ne prendrais pas de paris... L’auteur peut donc avoir raison, si le pilote Sarkozy prend trois virages en épingles dont il a déjà négocié le premier. Briser le gauche ( c’est déja fait) ; empêcher le Centre de s’unir ( c’est tout a fait jouable) ; résister aux pressions de ses commanditaires, pour qui il n’apparait certainement plus comme le candidat idéal et qui, paradoxalement, verront d’autant plus intéressant de le remplacer - et de balayer le pays ! - que tant la Gauche que le Centre seront en dissensions.

      On verra si Nicolas est un grand joueur de Go.



      Pierre JC Allard




    • Kalki Kalki 12 octobre 2011 21:33

      Vous lisez aussi dans les marres à café pierre ?

      Attendez moi je sais le faire aussi : les yeux fermés et sans me tromper ( on ne peut pas dire ca de tout le monde ) :)

      1er avril 14:11, par Kalki

      Flash info carla bruni est enceinte

      • Flash info : le monde nous dit que l’économie n’est pas une encore science, qu’elle ferait bien de l’etre si on veut survivre en tant qu’espece

        et que la science c’est des conneries, faut pas trop y croire : c’est comme les remède de grand mère

        http://fr.news.yahoo.com/64/2011040...

        Flash info : le monde est a se demander comment se fait il pas, que il y a de la production mais bizarrement les gens y mangent pas , et ils comprennent pas ( bac +5 a 8 on adore les cons)

      • 1er avril 18:24, par Kalki

        Flash info : les superiches qui se sont tous accaparé et qui ont tué et détruit la vie de millions de personnees sur plusieurs génération

        décident de léguer leur richessse

        en attendant la venu de jésus et de son royaume au cas ou

      • 1er avril 21:52, par Kalki

        Flash info : les technocrates se branlent sur les chiffres du chomage, de la pauvreté, du déclassement de la classe moyenne

        et des 50% de femme qui se font violer en haitie depuis le tsunami ( qui pourrait etre artificiel )

        http://www.wired.co.uk/news/archive...


    • Kalki Kalki 12 octobre 2011 21:51

      VIVE LE QUEBEC LIBRE DANS L’UNION EUROPEENE !

      Avec un drapeau rouge


    • wesson wesson 12 octobre 2011 10:42

      Bonjour l’auteur,
      mouais, votre article laisse un petit peu songeur. Vous oubliez que Sarkozy n’a vraiment gagné qu’une seule élection, la présidentielle. Avant cela, ce n’était qu’une formidable collection de gadins !

      Également, il a durablement perdu une bonne partie de l’électorat qui l’avait porté au pouvoir, et qui voterons par défaut pour n’importe qui d’autre. La RGPP en est la principale cause.

      Et la crédibilité des médias qui l’avaient fortement aidé en 2007 est maintenant en cendres, surtout avec les petits nouveaux qui arrivent sur le NET - médiapart est par exemple à l’origine de l’ensemble des scandales qui ont récemment touché le pouvoir, et tous les autres journaux à la traine, y compris le canard enchainé dont les journalistes ont un peu trop passé de temps à faire la dinette avec Carlita plutôt que d’enquêter.

      Bref, des affaires en pagailles, d’autres qui arrivent, un bilan économique catastrophique, une paupérisation comme jamais, une popularité qui confine le chef de l’état aux villages de 200 habitants où l’on peut assurer sa sécurité (c’est à dire couvre-feu et interdiction de circuler à 10 km à la ronde). ça va être compliqué, pour la candidat Sarkozy d’aller à la rencontre de ses électeurs, si on ne peut l’approcher à moins d’être encarté UMP depuis au moins 10 ans, à jour de ses cotisations, et surtout avoir 60 ans passés. Il sait bien donc que il ne pourra pas faire campagne, au risque de se faire couvrir de tomates et d’œufs pourris.

      Bref, sa seule chance c’est d’arriver au second tour contre Le Pen, ce qui effectivement assurerai sa réélection. Mais à la différence de Chirac ou l’on a pu croire à une surprise, là tout le monde saurait qu’il s’agit d’une manipulation, en conséquence de quoi, je ne suis pas certain que, pour les législatives qui vont suivre, Sarkozy obtiendrait une majorité de droite. Je pense même que le peuple se ferait un malin plaisir de le confiner à un role protocolaire en lui donnant une chambre rouge vif !


      • galot00 12 octobre 2011 15:28

        @wesson,

        « Bref, sa seule chance c’est d’arriver au second tour contre Le Pen, ce qui effectivement assurerai sa réélection. »

        Je suis en général d’accord avec vous mais là, je dirai que rien au monde ne peut assurer la victoire de ce spécimen.


      • galot00 12 octobre 2011 15:55

        Pardon, je voulais dire énergumène.


      • Bulgroz 12 octobre 2011 11:07

        Quand on voit ceux qui se présenteront contre Sarkozy, on peut d’ores et déjà dire que le Président est réélu les doigts dans le nez.

        Car à part leur détestation de Sarkozy, les prétendants n’ont rien à dire.

        La droite est majoritaire dans notre pays, je dis « dans notre pays » et non pas à Agoravox ou les médias asservis à la gauche, car dans la vraie vie, en pleine tourmente, on est plus préoccupé par la résolution de la crise et du devenir de notre pays que de savoir s’il faut changer de capitaine.

        Malgré les médias qui nous bassinent avec les primaires alors qu’il y a d’autres chats à fouetter et qui nous détournent ds vrais enjeux, les citoyens ne sont pas dupes, ce n’est pas une question d’aimer ou de ne pas aimer le personnage Sarkozy , mais de savoir s’il a le talent de représenter et défendre la France et l’Europe.

        Et là, il n’y a pas photo.


        • devphil30 devphil30 12 octobre 2011 11:49

          « La droite est majoritaire dans notre pays, je dis »dans notre pays« et non pas à Agoravox ou les médias asservis à la gauche, car dans la vraie vie, en pleine tourmente, on est plus préoccupé par la résolution de la crise et du devenir de notre pays que de savoir s’il faut changer de capitaine. »


          La gauche est devenue majoritaire grâce à sarko , sénat , prochaine présidentielle et assemblée nationale , on va bientôt entendre les résidus de l’UMP criés au monopole du pouvoir par la gauche comme si cela n’avait pas été le cas de la droite pendant plusieurs années.

          Vous n’avez pas compris que ce président a détruit sa majorité et son corps électoral en appliquant une politique ultra libérale qui a détruit l’emploi et fait basculer la classe moyenne à gauche car complètement déboussolé par une pratique et des décisions destiné aux très riche.

          Il ne reste que les riches et les imbéciles pour voter pour lui , remarquez rien qu’avec ces deux catégories il pourrait encore passer ......

          Ne dites pas qu’il a bien géré la crise , il n’a fait que donner de l’argent aux banques sans contre partie , et aujourd’hui qu’est-ce que l’on voit , la même crise revenir.
          Il ne fallait pas donner mais prendre des parts pour envisager une plus value et un contrôle des décisions dans les banques qui dès 2009-2010 ont affichés de super
           résultats mais ce qu’il a fait c’est de l’ultra libéralisme avec le résultat qui s’annonce Dexia puis les autres banques.

          « ce n’est pas une question d’aimer ou de ne pas aimer le personnage Sarkozy , mais de savoir s’il a le talent de représenter et défendre la France et l’Europe. »
          D’accord avec le fait d’aimer ou pas mais il ne défend pas la France mais ses intérêts et ceux de ses amis et il s’est rendu tellement impopulaire tant par son attitude que ses actions qu’il n’a qu’une chose à faire aller pouponner en 2012 avant de passer en justice. 
          Je vous rappelle qu’il a reçu Kadafi , lui a vendu des armes , des véhicules non détectables , des systèmes de filtrage de mail avant d’être l’artisan des attaques sur la Lybie sachant qu’une négociation prévoyait que le France capte 30 % de la production de petrole lybien.

          Je vous rappelle les dérapages dans l’affaire Woerth / Bettencourt , dans l’affaire Takkiedine , en Tunisie avec MAM , retro comission pakistannaise etc ...

          Effectivement il n’est pas capable et encore moins apte moralement à être candidat en 2012.


          Philippe

        • Bulgroz 12 octobre 2011 11:56

          « Ne dites pas qu’il a bien géré la crise , il n’a fait que donner de l’argent aux banques sans contre partie , »

          A part le cas spécial de Dexia où l’état a pris une participation au capital, pouvez vous me dire à quelles banques Sarkozy aurait donné de l’argent et surtout à qui il aurait donné de l’argent sans contrepartie. ?

          Si vous le dites, c’est que vous avez les exemples sous la main, merci de me les communiquer.

          A moins, que comme les autres, vous ressassiez les même litanies antisarkozistes sans fondement.


        • Pyrathome Pyrathome 12 octobre 2011 14:20

          Zorglub, sort du corps de Fréderic Lefèbvre...... smiley ah ah ah, quel bouffon....


        • devphil30 devphil30 12 octobre 2011 14:56

          Il suffit de se tenir au courant et de chercher des informations quand on ne sais rien 



          Je vous met le texte de 2008 des fois que vous ne sachiez pas cliquer sur le lien 
          « 
          Tous les établissements vont bénéficier de la souscription de 10,5 milliards d’euros d’obligations à long terme par le gouvernement.

          La ministre de l’Économie a donné, dans la soirée de lundi, le coup d’envoi au volet le plus délicat à manier du plan de soutien du secteur bancaire annoncé il y a une semaine. Christine Lagarde a en effet lancé une vaste opération de renforcement des fonds propres de l’ensemble des grands groupes bancaires français, qui sera réalisée avant la fin de l’année. En discussions jusqu’au dernier moment, le montant de cette opération atteint 10,5 milliards d’euros, répartis entre six grands réseaux.

          En retour, les établissements s’engageront chacun, au travers d’une convention, à répondre présent à la demande du gouvernement de développer leur politique de prêt malgré la crise qui s’annonce : leurs encours de crédits aux ménages et aux entreprises augmenteront de 4 % en rythme annuel, ce qui représente environ 80 milliards d’euros en volume.

          Pour réaliser cette opération, l’État va puiser dans l’enveloppe de 40 milliards d’euros des­tinée soit à renflouer les banques en difficulté une mesure dont seul Dexia a fait l’objet à ce jour soit à souscrire à des obligations convertibles émises par les banques ce qui va donc être fait pour toutes.

          Par cette opération globale, l’État renforce le capital des établissements concernés au sens bancaire du terme : les obligations « subordonnées » (avec une possibilité de conversion ou de remboursement ouverte après cinq ans) auxquelles il va souscrire entrent en effet dans le calcul du ratio de solvabilité qui est aujourd’hui la mesure phare de la solidité des banques par les marchés. Au sens du droit des sociétés et aux yeux des actionnaires, l’État ne fait en revanche pas son entrée au capital des banques. Il n’aura ni dividende, ni droit de vote, ni représentant au conseil d’administration.

          Du point de vue des finances publiques, le gouvernement financera cette mesure exceptionnelle par endettement. L’opération n’est pas gratuite. Chaque banque rémunérera l’État comme elle le ferait pour un investisseur classique, à 400 points de base en moyenne au-dessus du prix de l’argent sans risque. Un chiffre qui variera en fonction de la solidité de chacun. Ces modalités ont fait l’objet d’âpres discussions lundi soir entre les équipes de Bercy et les patrons des six réseaux concernés, qui se sont éclipsés une fois l’accord conclu et avant le point presse de la ministre.

          « Des moyens supplémentaires »

          L’enjeu de l’opération générale est d’éviter l’amalgame avec un renflouement répondant à un risque immédiat de faillite. « L’objectif n’est pas de recapitaliser les banques. Elles n’ont pas de besoin de fonds propres », a d’ailleurs martelé lundi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer. « Nous ne sommes ni Royal Bank of Scotland, ni UBS », plaide un banquier français en évoquant les établissements qui, en Grande-Bretagne ou en Suisse, ont bénéficié de recapitalisations bien plus massives de leurs gouvernements respectifs. « Le gouvernement nous demande de développer notre activité de crédit à l’économie. Cela suppose des moyens supplémen­taires ». Une deuxième tranche de 10,5 milliards d’euros pourrait d’ailleurs être débloquée en 2009.

          Tout en cherchant à se distinguer des établissements en difficulté, les banques françaises sont cependant soumises à une pression croissante ces derniers jours. Dimanche encore, le néerlandais ING a obtenu 10 milliards d’euros de La Haye. Au bord de l’asphyxie ou pas, les groupes étrangers recapitalisés sont donc chaque jour plus nombreux à afficher des ratios de solvabilité de 9 % (en Grande-Bretagne) sinon 13 % (Credit Suisse) ! De plus qu’honorable, la situation du paysage bancaire français, étalonné entre les 7,9 % de BNP Paribas et les 9,6 % des Banques populaires, risquait de glisser progressivement et apparemment dans une catégorie moins solide que ses meilleurs pairs. Pis, les rumeurs de recapitalisation imminente de BNP Paribas (la semaine dernière) ou de la Société générale (lundi) courent régulièrement sur le marché boursier et envoient telle ou telle action au tapis.

          Pour bénéficier du dispositif, les banques s’engagent non seulement à financer l’économie nationale, mais aussi à adopter le code de bonne conduite en matière de rémunérations et de gouvernance récemment élaboré par le Medef et l’Afep. »


        • Bulgroz 12 octobre 2011 16:48

          devphil30 ,

          L’opération que vous mentionnez (garanties, prêts) a été facturée aux banques à 400 points de base au dessus du coût de l’argent pour l’état.

          L’état a facturé et encaissé 2,3 milliards dans cette affaire. Il y a donc bien eu une contrepartie et ce n’est pas la seule, mais c’est trop long à développer.

          Veuillez donc répondre à ma question initiale à savoir : donner des exemples où Sarkozy a donné de l’argent aux banque sans contrepartie.

          En ce qui vous concerne, j’hésite entre l’ignorance et la mauvaise foi.


        • @devphil

          arretez de diffamer...nous le comité républicain des redacteurs NOUS vous TENONS A L’OEIL COMME VOTRE AMI BORGNE...s a l’oeil et le bon oeil..

          (DU SECOND DEGRe BIEN SUR°°


        • minidou 12 octobre 2011 11:11

          Bon les articles au second degré ça suffit....C’était bien du second degré ?


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 octobre 2011 15:35

            Non, non, c’est un vrai.

            La vache, on en tient un !

            Je vais de ce pas alerter la ménagerie du parc zoologique de Paris. Le département des espèces menacées va se faire un plaisir d’accueillir ce dernier spécimen vivant de sarkophilien néandertalensis.


          • @MINIDOU

            NON....LES GENS D EN BAS PARLENT BRETON...BASQUE...CATALAN...CORSE MAIS SECOND DEGRE NOUS PAS CONNAITRE SIDI...
            OU ARABE ...ESPAGNOL...ITALIEN..POTUGAIS NOUS SOMMES TOUS FRERES...


          • AniKoreh AniKoreh 12 octobre 2011 11:14


            « (..) Il reste impassible à la fureur des vagues (..) Scrutant d’un oeil acéré l’horizon lointain.. »  smiley

            Au fou !!! 


            • mojique mojique 13 octobre 2011 01:22

              Mais l’horizon, c’est toujours lointain non ?


            • eric 12 octobre 2011 11:50

              globalement d’accord. Il sera réélu, et en grande partie du fait de ses qualités et résultats. Cependant, il ne faut pas sous estimer l’effet nullité de l’opposition. Avec les primaires, elle a donné un aperçu de ce dont elle est capable......Incapable d’avoir un vrai programme consensuel en interne, incapable de désigner démocratiquement un candidat, incapable de comprendre la différence entre « participatude » : demander à qui le veut bien d’avoir un avis sur n’importe quoi, et la démocratie, faire voter ceux qui ont une légitimité à le faire sur une question donnée.
              Irresponsabilité : il on laissé les électeurs d’extrême gauche et de droite avoir un rôle majeur dans l’orientation de la ligne général de leur parti. C’est certainement gentil, mais peut on gérer un pays comme cela ?
              Vous verrez que si ils cèdent à Montebourg, la prochaine étape sera de demander aux chinois si ils sont pour la démondialisation et le protectionnisme en France....
              Un « référendum citoyen » avec les principaux pays étrangers concernés par une telle mesure ?


              • mojique mojique 13 octobre 2011 01:24

                C’estvra i que promettre la démondialisation sur le tract de Montebourg, c’est limite « blague »


              • eric 13 octobre 2011 07:07

                C’est le parti du Dé !
                Hollande promet d’embaucher sur 5 ans l’équivalent des profs non remplacés sur 5 ans par Sarko soit 1% de l’effectif EN( pas d’embauches massives comme l’exigerait le descriptif apocalyptique qu’ils font de l’état de l’école)
                Dé, défiscaliser : on revient en arrière sur les exonération
                Dé, rétraitiser
                dé-mondilaliser
                Dé- privaitser la poste ?
                Dé-nucléariser sur 40 ans....
                Dé-penser....

                Bref, on remet les compteurs à zéro comme en 2007. Une grande politique audacieuse et progressiste !


              • @MOJIQUE

                AURIEZ VOUS DES RELATIONS A PARIS...OU ON AIME LA BLAGUE( la tachatch pour les 75)


                CAR NOUS LES GENS D EN BAS DE PROVINCE ON VOUDRAIT SAVOIR POURQUOI 

                - l’immobilier continue de grimper a paris donc de proposer des loyers exhorbitants..pour chasser le peuple en provins,, ???

                - en province...donc chez les gens d’en bas..le prix des maisons a baissé de 25% peut etre que les avocats d’affaire gerants de sci...font des dons a l ump (bettencourt..dassault...bolloré..pinault)

                les bergers en ont marre de VOTRE LOUP GAROU que carla appelle « mon toutou » et qu apres avoir mangé chiens nous allons monter sur paris...( levée des 300000 soldats de tri yann)

                et au second degré nous pourrons chantes ca ira ca ira et reggiani « les loups sont entrés dans paris »
                 

                PROVERBE CELTE "quand la ville dYS reapparaitra ...PARIS DISPARAITRA
                avec ses ministres virtuels se sénateurs et députés corrompus par les CLUBS D INFLUENCE( hippocrate les 1999 morts du médiator...)


              • Kelsaltan Kelsaltan 12 octobre 2011 12:15

                Excellentissime...

                Nous avons là un Yesmen très doué, j’avoue que j’ai failli me faire prendre. Mais bon, c’est tellement énorme qu’à la fin on finit par comprendre.

                A ce propos, pourquoi moinsser l’article, l’auteur a visiblement du talent.


                • Nanar M Nanar M 12 octobre 2011 12:49

                  On peut le voir comme ça, mais bon sans l’avoir lu, le titre du livre de l’auteur « démerde toi » sent bon l’individualisme forcené, du genre « tout pour ma gueule » ou « chacun sa merde ».


                • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 12 octobre 2011 13:25

                  @Kelsaltan

                  Merci pour votre lucidité....Et pour vos compliments.


                • lloreen 12 octobre 2011 12:22

                  « navigue sereinement.. »
                  Je dirais plutôt qu’il navigue à l’aveuglette.

                  Pour ne pas remarquer que ça bouge même chez les citoyens au pays du copain Bush,qui ne s’en laissent plus conter
                  http://www.youtube.com/watch?v=jOEJJvJC-so&feature=player_embedded

                  Que ça bouge au pays de sa copine Merkel ainsi qu’en France...faut-*il qu’il ait des tomates sur les yeux et des concombres dans les oreilles...

                  En attendant, voilà les véritables solutions :
                  http://www.dailymotion.com/video/xl8c3h_voter-2012-politique-ou-demosophie_news?start=1#from=embediframe

                  Et :
                  http://unricpouruneac.unblog.fr/

                  Bon vent, Nicolas !Pour retourner d’où tu n’aurais jamais dû sortir : de l’anonymat.


                  • Nanar M Nanar M 12 octobre 2011 12:51

                    Mauvais vent nicolas ! Pour aller la ou est ta place : en taule !


                  • devphil30 devphil30 12 octobre 2011 14:57

                    Il ne navique plus , il coule à pic 



                    Philippe 

                  • Nanar M Nanar M 12 octobre 2011 12:44

                    Mieux vaut une aventure incertaine que le chaos vers lequel nous voguons sous la présidence de sarkozy et de ses amis de la finance.


                    • Doumé 12 octobre 2011 12:59

                      Patrice Deumie, un restaurateur comme j en connais, qui bénit son cher président pour sa TVA « Spéciale » .
                      Un des privilégiés du Sarkosysme. il ne va pas cracher dans sa paëlla quand même !
                      Un pauvre type qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.


                      • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 12 octobre 2011 13:22

                        @Doumé

                        Un pauvre type ...sans doute...Vous semblez vous y connaître dans la matière...La TVA à 5.5% a toujours été de mise dans la restauration rapide, bien avant le Sarkozisme...Par contre, j’y vois assez loin pour percevoir chez vous une pointe de jalousie...Vous ne savez pas cuisiner ? je peux vous donner des cours... smiley


                      • Doumé 12 octobre 2011 13:34

                        Merci Patrice pour cette gentille proposition, en effet j’ai toujours rêvé de mélanger du riz et des moules dans une bassine.


                      • zvince 12 octobre 2011 13:40

                        @ l’auteur

                        La TVA à 5.5% a toujours été de mise dans la restauration rapide

                        C’est vrai, à condition d’emporter la nourriture. Si on la consommait sur place, c’était 19,6%.
                        On distinguait ainsi la vente de nourriture et la restauration.


                      • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 12 octobre 2011 13:58

                        @zvince

                        vous avez raison...je ne l’ai pas précisé car je ne fais pas de consommation sur place.


                      • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 12 octobre 2011 14:01

                        @Doumé

                        Si en plus je vous fais rêver....


                      • Deenye Deenye 12 octobre 2011 19:32

                        « Si en plus je vous fais rêver.... »

                        J’ignorais que vous étiez une bassine de moules au riz...

                        Remarquez, du coup, tout s’explique : le QI d’un fruit de mer est largement suffisant pour faire la propagande sarkozienne.

                        Attention quand même à la noyade...

                        ...la marée sera haute en mai prochain...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès