Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielle et pronostics

Présidentielle et pronostics

Beaucoup de monde dit ne pas croire aux sondages surtout quand ils sont défavorables. Tout le monde se réjouit dans le cas contraire. Il serait presque inutile de les consulter, en regardant la tête des candidats et de leurs amis.

 Que disent-ils ?

 Pour le second tour de l'élection, toujours envisagé entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, François Hollande l'emporterait nettement : en reprenant les 11 derniers sondages de CSA, François Hollande est chaque fois en tête avec une moyenne de 56,3% de voix favorables, variant de 53% à 60%. Les autres instituts donnent l'avantage à François Hollande.
Pour la fiabilité de ce pronostic, voir ici. 

 Encore faut-il que ces 2 candidats soient choisis au premier tour. Que permettent de penser les sondages.

 Pour prendre un exemple, d'après les 11 sondages de CSA réalisés du 9-10 janvier au 16-17 avril 2012, Hollande parti à 29 % en janvier, Hollande se trouve à 29% en avril avec des variations qui l'on conduit aux valeurs extrêmes de 31 et 26%. Sarkozy, parti de 26%, se retrouve à 24% avec comme maximum 30 et minimum 24.

Quoi qu'il en soit, tous les sondages, de tous les instituts, depuis des mois mettent François Hollande et Nicolas Sarkozy en tête. Seul l'ordre de préséance de ces deux candidats a varié avec de faibles différences.

Quand on pense aux pages qui ont été écrites pour expliquer la hausse ou la baisse d'un sondage à l'autre de l'un des candidats ! Si des scientifiques pouvaient dire dans quelle mesure ces variations sont supérieures aux marges d'erreur de la technique utilisée. Cela éviterait bien des élucubrations sur des différences inexistantes. Mais peut-être est-ce là une des fonctions principales de l'élection présidentielle. Discuter plus des sondages que des problèmes politiques.

Qui peut par exemple dire quelle sera la politique extérieure de la France en cas de victoire de l'un ou l'autre des candidats ? La France est intervenue militairement, mandatée ou non, en Afghanistan où la guerre continue, en Libye avec les conséquences que l'on voit aujourd'hui en Libye et Afrique subsaharienne, en Cote d'Ivoire dont on ne parle plus... Qu'en pensent les candidats ? Que proposent-ils ? Quelles questions posent les journalistes ?

Les sondages s'autoentretienent et font vendre et sondages et journaux. C'est leur charme principal ?

Pour 5 candidats, les sondages semblent sans appel depuis le début de l'année. Ils ne devraient pas dépasser 2 à 3%. Pourtant, Eva Joly, dans les sondages suivant sa nomination, était au dessus de 5% et pouvait espérer, avec une bonne campagne, faire beaucoup mieux. Cela ne semble pas le cas. Est-elle seule responsable ou a-t-ele été victime du syndrome Ségolène Royal ? Faut-il parler des cadres verts déçus qui auraient préféré Nicolas Hulot quand la base a choisi Eva Joly ?

La difficulté des instituts de sondage pour cerner le le vote d'extrême droite est connue. Sur ou sous estimé lors des élections précédentes. Il se complique cette année par la tentative de dédiabolisation du FN par Marine Le Pen, de la volonté de celle-ci d'aller au delà des thèmes habituels de l'immigration et de la sécurité. Apparemment, Marine n'est pas la simple copie de Jean-Marie. Cela peut dérouter une partie de la clientèle traditionnelle.
Après avoir tutoyé les deux "favoris" des sondages, ses pourcentages se sont légèrement tassés ce qui peut expliquer un retour aux thèmes traditionnels.

Mais il faut garder en tête la difficulté des instituts de sondages à prévoir les scores de l'extrême-droite. Et surtout prendre fortement conscience qu'en France, aujourd'hui, annoncer que l'extrême droite peut obtenir 15 à 20% des voix des Français est devenu admis et banal ! Il semble cependant peu probable, mais non certain, qu'elle soit en course pour le second tour.

Le seul candidat que cela semble indigner de l'écho de l'extrême droite est Jean-Luc Mélenchon. Le seul qui le dit clairement ? Dans son discours de Marseille notamment. Efficacement pour le faire reculer ?

Quant aux sondages le concernant... Comment les instituts peuvent-ils "redresser" les données brutes qu'ils recueillent. Il n'a jamais été candidat. Sa campagne est reconnue par tous, quelquefois de façon intéressée, comme bonne et il n'est pas possible de faire des comparaisons avec résultats de Marie-Georges Buffet ou de l'extrême gauche

Quoi qu'il en soit, crédité de 6% jusqu'en janvier 2012, il a progressé régulièrement depuis jusqu'à être qualifié un peu rapidement peut-être de "troisième homme" avec 13 à 17% suivant les instituts dans les 15 derniers jours.
Cette montée est-elle un artefact ou traduit-elle une réalité ? Peut-elle continuer dans les derniers jours ? Bien sûr, le verdict comme pour les autres candidats tombera dimanche en fin d'après midi.

Ce qui est certain, c'est que ce succès sondagier est conforté par le soutien populaire. S'il est difficile de dire qui a gagné, de Nicolas Sarkozy à La Concorde et de Fançois Hollande à Vincennes, chacun annonçant 100 000 personnes à son rassemblement, peut-être, est-ce finalement Mélenchon à La Bastille, et à Toulouse, et à Marseille...

 A cette bataille des chiffres lors des rassemblements, il est possible de joindre une bataille plus objective sur la toile. En effet, il est possible de savoir combien d'internautes ont suivi les discours en direct sur internet. Les données sont publiques. Ce n'est pas un vote, ce n'est pas une participation militante mais les chiffres là encore entre Hollande, Sarkozy et... Mélenchon. 

Mais ces rassemblements sur la place publique, cette activité sur la toile montrent l'intérêt porté aux candidats, mais ne préjugent en rien du vote des électeurs. Mais quelle a été la valeur prédictive des sondages lors de l'élection précédente ?

François Hollande a vu aussi que la progression du candidat du Front de gauche ne se faisait pas à son détriment mais contribuait plutôt à gonfler les résultats de l'ensemble de la gauche. Il a gauchi quelques propos, avec modération pour ne pas effaroucher les centristes. Finalement, les sondages mettent Jean-Luc Mélanchon au niveau des résultats de la présidentielle de Georges Marchais en 1981... Et le clan Chirac qui semble vouloir jouer le même jeu qu'en 1981 avec Giscard...

Tout cela vient-il conforter les prévisions du second tour ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Claudec Claudec 21 avril 2012 12:08

    Pour aider les indécis à s’y reconnaître et inviter les abstentionnistes à ne pas s’abstenir.

    Comment s’habillent les partis ou quand, contrairement à l’adage, l’habit fait le moine.

    Les couleurs brandies par les participants, lors des réunions électorales, sont l’un de ces signes offerts à tous, qui ne trompent pas et que peut saisir l’observateur le moins attentif, sachant que drapeaux et bannières sont mis dans les mains de ceux qui les portent par les orchestrateurs de ces grand-messes.

    Chez Hollande le drapeau tricolore est noyé dans une profusion désordonnée et multicolore reflétant parfaitement ce que seront les divergences et contradictions auxquelles le pays sera confronté si ce candidat est élu. La dominante rose y résulte d’un mélange de politique nationale, régionale, voire locale ; de syndical, d’associatif ; de tous les intérêts catégoriels et communautaristes qui s’en réclament ou qu’il prétend représenter.

    Chez Sarkozy la prépondérance de la nation, de la France en tant que République une et indivisible, au-delà précisément de ces particularismes et des divisions qu’ils véhiculent, est par contre clairement affichée par le foisonnement des seules couleurs nationales. Le tricolore occupe seul la totalité de l’espace

    Quant à Mélenchon, Joly et autres pseudo révolutionnaires, le rouge y noie le tricolore, ce qui n’a rien de surprenant. Pas davantage d’ailleurs que le bleu blanc rouge affiché par d’autres, avec davantage d’ostentation et de chauvinisme que de républicanisme, dans ce qui relève plus du concours d’idées que d’une élection présidentielle.


    • jaja jaja 21 avril 2012 12:15

      "Quant à Mélenchon, Joly et autres pseudo révolutionnaires, le rouge y noie le tricolore« 

      Et chez les vrais révolutionnaires vous ne verrez pas un seul drapeau tricolore.... Nos drapeaux sont rouges ou noirs et celui des Versaillais écraseurs de la Commune de Paris n’est pas le bienvenu dans nos cortèges. Il n’y a aucun »intérêt national" commun entre les prolétaires et leurs exploiteurs bourgeois.....

      Comme nos anciens nous disons : Les Prolétaires n’ont pas de patrie... La seule guerre légitime est celle que nous mènerons contre nos exploiteurs.....


    • spartacus spartacus 21 avril 2012 12:37

      Le drapeau tricolore a fait le tour du monde avec la République, avec nos libertés et nos gloires, le drapeau rouge n’a fait que le tour du Champ-de-Mars, le tour des goulag et des charniers du communisme.



    • jaja jaja 21 avril 2012 12:48

      Pour avoir fait le tour du monde il l’a fait ce drapeau de l’impérialisme et du colonialisme massacreur.... Mon cher Crassus (et non Spartacus qui est l’un de nos héros) je ne peux pas avoir le même drapeau que vous, ça c’est sûr !...


    • spartacus spartacus 21 avril 2012 23:48

      C’est certain, quand on a comme logo un poing levé,  Le salut de Lénine ! 

      On est content d’avoir gagné sa liberté face à ces tyrans communistes..

    • gogoRat gogoRat 21 avril 2012 12:11

      Pour ceux qui veulent saper le vote par la sondagite , voici un truc :


      • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 21 avril 2012 12:40

        Peut-être pourrions-nous nous aérer la tête avant le passage dans l’isoloir. Un petit jeu de campagne pour se distraire : parvenir au sommet du Fort Alamo, sans se faire toucher par un autre, et y rester cinq secondes, en sachant que le toucheur et le touché doivent retourner au point de départ. Le parcours est long, aléatoire, semé d’embûches et truffé de caches, mais s’y essayer demeure irrésistible pour les Nicolas, Eva, François, Nathalie et les autres… http://pamphletaire.blogspot.fr/2012/04/oui-prenez-la-france-maintenant.html


        • Scual 21 avril 2012 12:52

          En ce qui concerne la chutte d’Eva Joly, la raison n’est pas inexplicable, c’est la combinaison entre l’accord passé entre EELV et le PS, auquel s’ajoute le programme du FdG, bien plus écologiste que le résultat de l’accord entre les verts et le PS... puisque les verts ont renoncer à croire en leur programme.

          Bref après ce suicide politique, c’est même miraculeux qu’il reste 2% de gens prêts à voter pour eux... surement des gens mal informés.

          Sinon en ce qui concerne les meeting et la force de l’engouement des sympathisants et militants, le FdG a gagné haut la main, tout comme au niveau de la qualité des discours. Mais galvaniser son électorat mieux que les autres, ce n’est pas pareil que plaire à tout le monde et on ne peut pas en déduire quoi que ce soit au niveau du score. Surtout que quand on défend les laissés pour compte comme Mélenchon, on est quasiment le seul espoir alors c’est sur que ça motive. Quand on défend Sarkozy, Bayrou ou Hollande au vu de leur programme, la situation n’est pas assez catastrophique pour justifier d’aller à un meeting... et encore moins pour s’intéresser aux candidats anti-système.

          En tout cas il y a eu une dernier meeting du FdG avant-hier à Paris et franchement je le conseille à tous, car selon moi c’est tout simplement le meilleur de Mélenchon de cette élection.

          http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/04/19/discours-de-la-porte-de-versailles-a-paris/


          • avatares 21 avril 2012 13:16

            Bonjour.

            Toutes les personnes qui sont sûr que SARKOZY ne sera pas réélu oublie un petit détail possible.

            Aux Etas-Unis alors que l’on ne s’attendait pas à l’élection de Busch il a été élu. Dans certaine ville où habituellement on ne votait jamais de manière importante pour lui, hé bien il a remporté apparemment des suffrages très important. Différentes personnes ont remis en cause une tricherie éventuelle sur le vote ELECTRONIQUE.

            Des hackers ont démontré la possibilité de remplacer en quelques minutes la mémoire COMPACT FLASH de l’ordinateur à voter par une autre exécutant ainsi un virus. Le MALWARE permet donc le transfert de voix de manière invisible - au gré des besoins - et peut même contaminer d’autres machines en réseau sur lem même district. Or ces appareils sont portables et peuvent être amenés aux domicile des responsables juste avant les élections. De plus il n’y a pas de documentation sur leur fonctionnement interne et peu de traces papiers.

            Diebold, créateur du système a utilisé la justice pour éviter des audits de sécurité et museler les critiques. Le débat constestaire seur les résultats tendancieux des présidentielles BUSH / AL GORE pourrait bien refaire surface

            LE JOURNAL DE MICHEL DOGNA conclue cette article ainsi : DANS CES CONDITIONS NOUS DEVONS ABSOLUMENT CONTESTER LA VALIDITE DU VOTE ELECTRONIQUE EN RAISON DES  F A L S I F I C A T I O N S  incontrolables lors du dépouillement.

            A BON ENTENDEUR SALUT !!!!!!


            • Justice larévolté Justice larévolté 21 avril 2012 14:41

              Je ne roule pas pour le FN mais Marine va se retrouver au second tour... Elle parle très bien, ne se démonte pas face aux journaleux... et ça plaît aux français qui ont voté Sarkozy et qui ont été déçus... C’est la France des 50-70 (36%) et ce sont la majorité... De plus, vous oubliez les ruraux...mais bon je dis ça, je dis rien...


              • mike gallantsay 21 avril 2012 15:04

                « mais bon je dis ça, je dis rien... »

                Effectivement...
                Je vous le confirme.


              • Rousquille Rousquille 21 avril 2012 15:38

                Article d’une platitude à pleurer...

                Mon pronostic : Mélenchon roulant pour Sarkozy, celui-ci va éliminer Hollanduche grâce aux voix perdues à l’extrême-gauche comme il avait déjà réussi à court-circuiter DSK. Il se toruvera face à Marine Le Pen, qui fera au moins 20 pourcent et peut-être même plus de 25 pour cent.

                Les sondages sont bidonnés de a à z.


                • Sacotin Sacotin 21 avril 2012 15:56

                  Abracadabrant Rousquille. L’homme qui sait tout. A se tordre...


                • Justice larévolté Justice larévolté 21 avril 2012 16:48

                  @Mike : on en reparle demain soir...

                  Moi j’aimerai qu’on m’explique pourquoi tous les candidats sauf Marine Lepen ont été convoqués par le Grand Orient de France ? Et pourquoi ils y sont allés... Mélenchon étant un franc maçon ça se comprend mais Eva Joly ?

                  • Justice larévolté Justice larévolté 21 avril 2012 16:57

                    De plus je suis pliée de rire car les loges maçonniques ne font pas de mixité... Et après on vient taper sur les musulmans...


                    • Fergus Fergus 21 avril 2012 17:03

                      Bonjour, Paul.

                      Pour mémoire : Marchais en 1981 a obtenu un score de 15,35 %.

                      Quel sera le score de Mélenchon ? Mystère. Mais une chose est sûre, il a largement réussi à assécher le vote d’extrême-gauche, même si la sympathie suscitée par Poutou a permis à celui-ci de remonter ces derniers jours. Une remontée (modeste) également perceptible au profit de Joly, possiblement au détriment du candidat FdG.

                      Qu’en sortira-t-il pour la gauche hors PS ? Bien malin qui pourrait le dire. Notons que si cette dernière (FdG + NPA + LO + EELV) va très largement battre le score de 2007 (10,57 %), elle ne parvient pas, malgré la superbe campagne de Mélenchon, à dépasser le score cumulé de 1995 (17,27 %) et reste en retrait de celui de 2002 (19,06 %). D’où l’intérêt de ne pas laisser se perdre le moindre vote !


                      • Fergus Fergus 21 avril 2012 17:23

                        En complément du score de Marchais en 1981, précision complémentaire : les voix de la gauche hors PS ont atteint cette année là 20,96 %.


                      • Richard Schneider Richard Schneider 21 avril 2012 18:34

                        Vos données sont tout-à-fait pertinentes, cher Fergus. JLM a fait une superbe campagne : il devrait être autour de 15% ; Hollande devrait finalement bien se débrouiller ... Est-ce à dire que la partie est déjà pliée ? Je n’en suis pas certain. Tout dépendra du score de Sarkozy : s’il vire en tête avec 3% d’avance, eh bien le suspens sera entier.

                        Bonne soirée,
                        RS

                      • Fergus Fergus 21 avril 2012 18:49

                        Bonsoir ; Richard.

                        Le 2e tour se jouera en effet très largement au 1er. C’est pourquoi Sarkozy a fait le forcing pour virer en tête, et pas seulement symboliquement : il lui impérativement plusieurs points d’avance pour espérer bénéficier d’une dynamique de 2e tour. Devancé par Hollande, il serait quasiment certain d’être battu.

                        Cordialement.


                      • Justice larévolté Justice larévolté 21 avril 2012 17:38

                        En me levant ce matin, j’ai eu une sorte de flash… Une idée assez saugrenue m’est passée par la tête… La cause… Une conversation avec ma mère sur leur intention de vote… et la lecture de différents articles m’ont amené à cette conclusion… Et si au lendemain du 1er tour des présidentielles, c’était un duel extrême droite (Marine Lepen) contre extrême gauche (Jean-Luc Mélenchon)… Cette perspective, je dois bien l’avouer m’a faite jubiler… Pourquoi ? Tout simplement parce qu’enfin, elle démentirait les élites et toute la ploutocratie au pouvoir qui nous manipule pour que nous votions le candidat de leur choix… Aussi parce que ça mettrait quand même un beau bordel en France…

                         

                        Sarkozy réclamant aux français de voter pour lui dès le premier tour et non pas Front National, point n’est besoin d’être une lumière pour comprendre que selon des sondages dont on n’a pas connaissance, la dame a une sérieuse crédibilité pour être au 2nd tour et qu’il a chaud au derrière notre président bonimenteur (aparté : je conseille la lecture de cet article édifiant sur le meeting de Sarkozy place de la concordehttp://blogs.mediapart.fr/blog/francois-bonnet)

                         

                        Pour le cas de flanby, qui reste flanby dans la tête des français n’en déplaise au Parti Socialiste (il devrait enlever le mot socialiste pour le remplacer par un autre terme plus approprié car ils sont tous sauf socialistes les caciques de ce parti, pas pour rien non plus qu’ils sont surnommés la gauche caviar, la preuve par l’intéressé lui-même :http://www.youtube.com/watch?v=_Z3Hx14QkbY)

                        Point non plus besoin d’avoir fait l’ENA ou Sciences Po pour voir qu’ils sont mal barrés également avec leur pauvre slogan publicitaire à 1 euro de ré enchanter la France… Qu’est-ce que ça veut dire ré-enchanter la France ? Ils se prennent pour des magiciens les caciques du PS ? Quelles mesures proposent-ils pour ça ? De sortir de l’Union Européenne ? De virer les voleurs de banksters et de rebattre notre monnaie ? De favoriser l’industrie hexagonale et non les gros industriels et les multinationales ? On se demande vraiment à quoi ça sert d’aller à l’école… Ah oui, j’oubliais que l’école, c’est pour devenir un bon petit mouton aux ordres du patronat… Il ne manquerait plus qu’on nous apprenne à réfléchir et à questionner l’autorité…

                         

                        Bref, ces élections que je regarde de loin puisque je suis expatriée vu le climat nauséabond de cette France qui se veut pour tous mais qui en fait ne l’est pas… Ceci est un autre sujet dont je reparlerai peut-être… J’aimerai finir par cet article du canard de la semaine dernière assez intéressant concernant Monsieur Mélenchon intitulé : « Dassault donne des ailes à Mélenchon ». On y apprend notamment que le Figaro pond un article par jour sur Jean-Luc. On pourrait se dire, c’est pour favoriser son copain Sarkozy afin que ce ne soit pas flanby qui se retrouve au 2nd tour si ce n’est que (mis à part leur camaraderie maçonnique) ce serait plutôt un retour d’ascenseur. En effet, en 2004, alors que Jean-Luc est sénateur PS, il aurait favorisé Serge à avoir un mandat de sénateur malgré que ledit poste ne soit pas compatible avec la propriété d’une entreprise dont le carnet de commandes viennent de l’Etat. Petite cerise sur le pudding, Serge appelle Monsieur Mélenchon affectueusement « mon petit Jean-Luc » et ce dernier assumerait sa fascination pour ce grand industriel qui coûte des milliards au peuple français…

                        Comme c’est beau la politique…


                        • Fergus Fergus 21 avril 2012 17:55

                          Bonjour, Justice.

                          Je ne crois pas du tout que Sarkozy soit menacé par Le Pen pour la qualification au 2e tour, mais il a impérativement besoin d’être devant Hollande (question d’image) et même de le devancer de plusieurs points pour espérer enclencher en sa faveur une dynamique de second tour. D’où l’appel au vote utile sur son nom lancé aux électeurs du FN.

                          Et Hollande est dans le même état d’esprit, non qu’il lui soit besoin de devancer Sarkozy, eu égard au total des intentions de vote cumulées à gauche, mais symboliquement il marquerait l’opinion en humiliant Sarkozy et démoraliserait un peu plus un électorat de droite déjà dans le doute. D’où l’appel au vote utile là aussi !


                        • Tall 21 avril 2012 18:14

                          Il n’existe aucun vote utile au 1er tour.

                          Pour personne.

                          Car il n’y a que des sondages faits par des entreprises privées pour nous dire ce qui serait utile ou non.

                          Alors soyons sérieux ... ne pas voter au 1er tour pour son candidat préféré en fonction de ça, c’est vraiment naïf.

                        • Fergus Fergus 21 avril 2012 18:52

                          Salut, Tall.

                          A l’évidence, Hollande et Sarkozy ne partagent pas cette vision. A leur place, on tiendrait sans doute le même raisonnement.

                          Cordialement.

                           


                        • Tall 21 avril 2012 19:02

                          Bien sûr, ils ont le droit d’essayer.... la propagande, c’est légal.


                        • Tall 21 avril 2012 19:06

                          Je note, Fergus, que tu viens d’implicitement dire que tu allais voter utile au 1er tour. Mais ce n’est pas une surprise, et c’est ton droit démocratique le + absolu.

                          Comme c’est le mien de ne pas me laisser enfumer.

                        • Defrance Defrance 21 avril 2012 21:10

                           Un exemple dans la ville Bourgeoise de Compiegne, les affiches de Marine le Pen sont Partout ! 

                             Marini doit se gratter les C... de gauche et de droite  ? 


                        • Fergus Fergus 21 avril 2012 22:01

                          Bonsoir, Tall.

                          Il semble que tu aies un très gros problème de lecture des commentaires : en quoi ai-je laissé entendre que je « voterai utile » dimanche ? C’est complètement délirant : je constate que Sarkozy et Hollande ont intérêt à susciter le vote utile (cela s’appelle de l’analyse politique) et cela me vaut d’être pointé du doigt comme le pire des socio-libéraux hollandais. On marche sur la tête !

                          En réalité, depuis que tu as délaissé Hollande pour te rallier à Mélenchon (excellente initiative, soit dit en passant), tu ne cesses de tirer à boulets rouges sur ceux qui, soit ne sont pas des mélenchonâtres béats, soit continuent de livrer un regard le plus impartial possible sur le paysage politique. Cool, Tall ! Concentre plutôt tes diatribres ou tes procès d’intention à ceux qui font l’apologie du libéralisme et de ses valets.

                          Je te souhaite une excellente nuit.


                        • Fergus Fergus 21 avril 2012 22:11

                          @ Tall.

                          Pour ton information, je t’informe que je vote FdG, ma femme vote FdG, mon fils vote FdG, ma belle-fille vote FdG, lers parents de ma belle-fille et son frère votent FdG. Bref, c’est à un élément d’un nid FdG que tu t’adresses.

                          Alors, STP, merci de la mettre en veilleuse et de t’occuper de ton propre cas et de celui des véritables adversaires des classes populaires. Franchement, tes commentaires commencent à me gonfler sérieusement, toi qui est un converti très récent alors que je vote PC ou LCR depuis plus de 30 ans !

                          Raz-le-bol de ces conneries d’insinuations infondées. La vérité : tu vires sectaire, pire que les pires membres de LO, un peu à la manière de ces dévôts qui sont plus intégristes que les curés traditionnalistes eux-mêmes. C’est pourquoi je te conseille d’aller agresser les récationnaires qui, bien que minoritaires, ne manquent pas sur ce site.


                        • Tall 21 avril 2012 23:31
                          Fergus

                          Il y a eu aussi de vives oppositions entre modérés et durs en 1789, et ça a saigné.
                          Il doit y avoir un archétype humain derrière ce schisme.
                          Mais bon, l’Histoire montrant que la lutte des classes nécessite divers profils agissant de concert. il est possible qu’on soit complémentaires.
                          On verra.

                        • Fergus Fergus 21 avril 2012 23:40

                          @ Tall.

                          OK, mais dans ce cas, au lieu de nous tirer la bourre de manière totalement improductive, ciblons plutôt les véritables ennemis d’une société de progrès et de solidarité !

                          Bonne nuit.


                        • Tall 22 avril 2012 00:05

                          Oui, mais s’il y a eu malentendu, c’est un peu de ta faute aussi, Fergus.

                          Car c’est toi qui as commencé par venir me planter des petits tirs en oblique, l’air de rien. Le genre qui n’a pas l’air d’y toucher mais qui esquinte quand même.
                          Et quand ça se répète je finis par réagir sec.
                          Et tu l’as répété. Et du coup, tu m’as eu sur le dos.
                          Voilà.

                          Alors maintenant, pour en revenir à des choses + politiques : pour moi, le PS n’est plus un parti de gauche et un Hollande Président qui appliquerait une politique purement PS ne me conviendrait pas du tout.
                          Donc, pour moi, à droite du FdG, il n’y a pas de gauche. C’est le centre et la droite.



                        • Zangao Zangao 21 avril 2012 18:32

                          Front de Gauche aux 2 tours !!!


                          • Defrance Defrance 21 avril 2012 21:26

                            En avant premières : 

                             ··· ·− ·−· −·− −−− −−·· −·−− −·· · −· ·− −−· −·−− −····− −··· −−− −·−· ··· ·− −· ·−−−−· ·− − − · ·· −· −·· ··· ·−−· ·− ··· ·−·· · ··· −−·− ··− ·· −· −−·· · ·−−· −−− ··− ·−· −·−· · −· − ·− ··· ·− ·· −· − ·−−· ·· · ·−· ·−· · · − ·− ··− −·−· ·− −· ·− −·· ·− −·−·−− 


                          • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 21 avril 2012 21:38

                            Source ?
                            Vous allez avoir de gros problèmes ,vous !  smiley


                            • lulupipistrelle 21 avril 2012 19:42

                              Demain, ce sont les propriétaires qui voteront... et les autres qui s’abstiendront.


                              • Defrance Defrance 21 avril 2012 21:21

                                 Avant d’aller voter, lisez donc ces quelques pages hilarantes de vérités ! 


                                • Gieller Gieller 21 avril 2012 22:39

                                  Moi ce qui m’attriste le plus c’est le fait de voir la volatilité qui existe chez une grosse part de l’électorat qui pourrait être influencée plus part les chiffres du premier tour que par les programmes des candidats...
                                  C’est affligeant de bêtise crasseuse !

                                  Rajoutons à ça les œillères de certains qui sont capables de revoter avec ferveur pour quelqu’un comme notre cher président qui comme tout le monde le sait est quelqu’un de foncièrement honnête, compétent, affable et poli au possible. smiley Il y a même des pauvres et des jeunes qui voteraient Sarkozy, si si je vous jure !

                                  Et pour la vote le pen le plus fort c’est qu’une part de son électorat jure que cette dame ne prône ni la haine ni le racisme...

                                  Bref les gens sont des moutons, et ça me fait peur pour l’avenir...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès