Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielle : pour une campagne plus équitable

Présidentielle : pour une campagne plus équitable

Les candidats favoris de la présidentielle 2012 sont satisfaits des temps de parole qui leur sont accordés dans les grands médias. On le serait à moins. Les outsiders se montrent nettement plus critiques et dénoncent, non sans raisons, l’accaparation des moyens audiovisuels par les premiers nommés. Quant aux petits candidats, leur présence dans les médias est réduite à une portion si congrue qu’elle en est presqu’indécente dans un processus prétendument démocratique. Il serait pourtant nécessaire de remettre de l’équité dans le système...

 De nombreux articles ont été consacrés à ce sujet, tant sur AgoraVox que sur d’autres sites de journalisme citoyen, sans oublier les nombreux blogs tenus par des internautes impliqués dans la vie politique de notre pays. Tous ou presque soulignent le différentiel important de présence dans les médias entre les candidats, selon qu’ils appartiennent à un grand parti de gouvernement, à une formation plus modeste, ou a fortiori à un mouvement politique marginal ou émergent.

Qu’il y ait, comme cela a été dit et écrit, y compris sous la plume d’éditorialistes lucides et critiques vis-à-vis de leur corporation, ici un désir inconscient, là une volonté consciente de favoriser la bipolarisation ne fait guère de doute. Mais cela n’explique pas tout car les règles du CSA contribuent très largement à engendrer elles-mêmes des dérives attentatoires aux principes démocratiques les plus élémentaires. Ces règles déterminent en effet trois périodes bien distinctes en matière de répartition des temps de parole.

La 1ère période s’achèvera le 19 mars. Elle est caractérisée par ce que le CSA nomme improprement un principe d’équité. Une équité très discutable car si elle s’appuie sur les résultats électoraux obtenus par les partis lors des précédents scrutins, ce qui est contestable mais non dénué de sens, elle s’appuie également sur les intentions de vote exprimées dans les enquêtes d’opinion réalisées par les instituts de sondage, ce qui est nettement plus contestable. Autrement dit, ce curieux « principe d’équité » accentue de facto les effets auto-réalisateurs : plus un candidat est haut dans les enquêtes, et plus les médias lui sont ouverts ! Du pain béni pour les favoris, en l’occurrence Hollande et Sarkozy, chacun de ces deux là étant beaucoup mieux servi par le système en place que la réunion de tous les autres adversaires appartenant aux 2e et 3e cercle des candidatures.

La 2e période commencera le lendemain de la proclamation de la liste officielle des candidats par le Conseil constitutionnel, autrement dit le 20 mars, pour s’achever le 8 avril. Elle sera régie par un principe d’égalité relative. Durant cette période, les temps de parole des candidats et de leurs collaborateurs seront décomptés afin d’offrir à chaque équipe validée par le Conseil constitutionnel une égalité stricte dans les médias audiovisuels. Mais cette égalité ne vaudra ni pour les commentaires, ni pour les éditoriaux, pas plus que pour les analyses des politologues ou des experts qui continueront d’être soumises aux règles du principe d’équité en vigueur durant la période précédente. En clair, Hollande et Sarkozy – ainsi que leurs porte-paroles – seront désormais mis sur le même plan que Cheminade et Poutou, mais les « chiens de garde  » des grands médias pourront continuer d’accaparer les temps d’antenne au profit des favoris de la course à l’Élysée.

Viendra enfin la 3e période, caractérisée par un principe d’égalité stricte. Cette dernière ligne droite avant le premier tour courra du 9 au 21 avril. Durant cette période, tout le monde, y compris les journalistes et les politologues, sera concerné par l’obligation d’égalité stricte de prise de parole dans les médias audiovisuels relativement aux candidatures validées par le Conseil constitutionnel. Ce qui signifie que toute minute d’antenne consacrée à un candidat, quel qu’il soit, devra donner lieu à un temps d’antenne équivalent au bénéfice de tous les autres candidats, aussi nombreux soient-ils.

On le voit, le système avantage considérablement les candidatures des « grands » candidats, et cela d’autant plus que la fameuse cristallisation des intentions de vote intervient, en règle générale, bien en amont de la période d’égalité stricte censée donner des chances égales à tous dans le respect des principes démocratiques.

Á l’évidence, ce système devrait évoluer pour aller vers une plus grande équité. Á titre personnel, je serais favorable à une réforme du calendrier permettant, d’une part de connaître plus tôt la liste officielle des candidats*, d’autre part d’allonger la période d’égalité stricte de telle façon que la cristallisation n’intervienne qu’après que les Français aient pu commencer à entendre, à égalité de temps d’antenne, les engagements programmatiques des uns et des autres. D’où cette proposition de calendrier :

– du 1er janvier au 31 janvier : période d’égalité relative basée sur les résultats antérieurs mais à l’exclusion de toute prise en compte des sondages ;

– le 28 janvier : date de clôture du dépôt des dossiers de candidatures au Conseil constitutionnel ;

– le 31 janvier : annonce par le Conseil constitutionnel de la liste officielle des candidats ;

– du 1er février à la veille du 1er tour : période d’égalité stricte.

Tendre vers un système électoral plus équitable ne devrait pas être du domaine du rêve démocratique, mais de la réalité dans un pays qui prétend trop souvent donner des leçons à la planète entière. Il est pourtant à craindre que les grands partis, sans lesquels de telles dispositions ne pourraient être prises, soient vent debout contre ce type de proposition. Les grands partis, mais aussi les médias audiovisuels qui entretiennent une si étroite connivence avec les leaders politiques. Á nous internautes et citoyens, avec nos moyens, aussi limités soient-ils, de peser pour briser ce consensus de la parole confisquée.

* quel que soit le système qui sera mis en place dans l’avenir pour sélectionner les candidats


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Yvance77 9 mars 2012 10:22

    Salut,

    Ces derniers jours au menu du Pipole 1er accompagné de sauce hollandaise, et ce jusqu’a en vomir ses tripes.

    Promotion sur les plateaux télé, micros tendus dans les coursives, sur les trottoirs et dans les radios, meeting télévisés sur les chaînes BFM, iTélé etc... n’en jetez plus la cours est pleine.

    Asselineau lui doit être comme ces fameux caviars Béluga ou Orcières, un met tellement rare que l’on en a jamais à sa table. Cela doit être réservé à quelques uns qui ont la chance de pouvoir l’entendre discourir.

    Dans des élections majeures (celle-ci en l’occurence) les temps de paroles devraient être respectés 6 mois avant le premier tour. Cela laisserait aux gens le temps de se forger une opinion sérieuse, et d’avoir face à l’indécision un possibilité de choix mesuré.

    Mais là autant réver que Papa Noël existe.

    Et, je me demande toujours pourquoi nous payons un CSA, qui n’a finalement aucune mesure de coercition.


    • Fergus Fergus 9 mars 2012 10:32

      Bonjour, Yvance.

      Il y a, à l’évidence, nécessité de faire quelque chose pour combattre cet déni de démocratie qui ne dit pas son nom.

      Qu’il soit nécessaire de commencer le processus 6 mois avant le 1er tour me semble en revanche superflu dans la mesure ou les Français ne sont pas encore, durant l’automne et surtout à l’approche des fêtes de fin d’année, mobilisés par le scrutin à venir. D’où ma proposition d’engager véritablement le processus le 1er janvier.


    • Yvance77 9 mars 2012 10:42

      Re Fergus

      Bah on pousse les élections en juin et on commence la campagne en janvier = 6 mois pile smiley


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 mars 2012 13:23

      Salut à tous. Bonjour Fergus.

      Le CSA se montre impitoyable - parfois jusqu’à l’absurde - sur des sujets mineurs mais il se dégonfle quand il doit statuer sur les choses plus sérieuses, comme la politique. Courage, Fillon.


    • Fergus Fergus 9 mars 2012 13:36

      Bonjour, Peachy.

      Il en va du CSA comme de la justice : selon que vous serez puissant ou misérable...


    • bigglop bigglop 9 mars 2012 18:29

      Bonjour à tous et à @Yvance77

      Encore merci à @Fergus pour cet article qui fait une excellente analyse du fonctionnement « démocratique » des institutions dans cette élection présidentielle.

      Le problème est que les médias mainstream sont contrôlés par ce que l’on appelle « l’oligarchie ».
      Donc l’information est triturée, prémâchée devenant devenant une bouillie inodore, incolore.
      Ensuite, « les nouveaux chiens de garde » relaient, diffusent, organisent des débats apparemment équilibrés, défendent la pensée unique.
      Chacun d’entre nous voit les visages et les noms, quotidiennement, avec les Barbier, Thréard, Apathie, Pujadas, Chazal, Calvi, Lorenzi, Cohen, et consorts.

      Pour le CSA, il suffit de regarder la fiche Wiki de chaque membre de son Collège pour comprendre ses avis et positions.

      Ce contrôle organise la bipolarisation des débats sur la présidentielle en proposant deux candidats du système oligarchique qui joue sur les deux tableaux pour gagner à coup sûr.

      Je trouve anormal que pour les parrainages, un acte administratif soit devenu un acte « politique » dans le mauvais sens du terme.

      Quel a été le dernier débat public vraiment démocratique ?
      Celui de 2005, sur le TCE où les cadres du PS se sont fait piégés, croyant contrôler le débat des militants en faveur du oui.
      Ils nous l’ont fait payer en 2008 et aujourd’hui avec le MES et la fausse promesse de renégocier le TSCG et sa règle d’or

      Tiens, tiens, François Asselineau est apparu quelques minutes au JT de I-Télé, mais insuffisamment pour pouvoir développer son programme. Peut-être que les nombreuses lettres recommandées sur son temps de parole insignifiant ont porté leurs fruits auprès du CSA et des médias
      Personnellement, je rejoins (en partie) Asselineau sur sa critique de l’Union Européenne et sa gouvernance, bien que je ne voterai pas pour lui, car il ne précise pas par quel moyen juridique il pourrait nous faire sortir de l’UE. L’article 50 du TFUE est rédigé de telle manière que la sortie de L’UE est impossible
      http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2008:115:0001:01:FR:HTML


    • Dunizel 9 mars 2012 20:34

      Heuu... Si on veut sortir de l’Europe on en sort, TFUE et article 50 ou pas...
      Suffit d’en avoir le cran, + celui de le leur dire.

      Non mais ho, ça va avec la toute puissance européenne ! Arrêtons de leur laisser croire ça !
      Il y a une expression vulgaire qui dit : « ils vont pas nous faire un 2eme trou au c** ».
      Bon je vous accorde que c’est pas joli, mais c’est parlant smiley


    • Fergus Fergus 9 mars 2012 22:08

      Bonsoir, Bigglop.

      Le système politico-médiatique est effecftivement très largement verrouillé. Et le pire est que certains journalistes n’en ont même pas conscience. Tôt ou tard, il faudra que tout cet édifice saute, mais le dynamiteur n’est pas encore connu. Qui osera s’attaquer à ce système oligarchique avec quelque chance de le mettre à mal ? Quoi qu’il en soit, si cet homme ou cette femme existe, alors nous devrons être le plus nombreux possible à soutenir son action d’assainissement.

      Cordialement.


    • Fergus Fergus 9 mars 2012 22:14

      Bonsoir, Dunizel.

      Assez d’accord avec vous, l’Union européenne est un tigre de papier qui se couche assez facilement devant celui qui rugit plus fort. A condition de n’être pas un petit pays, tout y est possible, y compris de faire un pied de nez à la Commission et à ses règles. C’est d’ailleurs ce que vient de faire Rajoy avec son déficit budgétaire 2012, au risque de s’exposer à des sanctions financières. Je parie que l’UE se couchera sur ce coup-là !


    • Soi Même 10 mars 2012 15:23

      @ Yvance77

       Voici son lien pour pas nourrir idiot.

      http://www.u-p-r.fr/


    • Robert GIL ROBERT GIL 9 mars 2012 10:28

      il vont pas inviter trop souvent un type qui dit que la politique ne doit pas etre un metier, que les elus doivent etre revocable, que les mandats doivent etre limité et que les elus doivent toucher le salaire moyens des français.....

      http://2ccr.unblog.fr/2011/11/02/un-candidat-sans-artifice/


      • Fergus Fergus 9 mars 2012 10:34

        Bonjour, Robert Gil.

        C’est pourquoi une réforme visant à introduire plus d’équité dans le système ne peut venir que de la base citoyenne.


      • Fergus Fergus 9 mars 2012 15:56

        Bonjour, Cool Meel.

        Autant je suis d’accord en effet pour la révocabilité des élus, autant j’estime, comme vous, que les élus nationaux doivent être émunérés à un niveau correspondant à un poste de responsabilité, autrement dit au moins comme des cadres moyens.


      • Croa Croa 9 mars 2012 10:37

        Ce système est complètement inique : Nous ne voyons et n’entendons que les gens que tout le monde connait !

        Dans une vraie démocratie il y aurait des émissions spéciales pour présenter les nouveaux et surtout leurs idées ! (Je sais : Trop dangereux ! smiley )


        • Fergus Fergus 9 mars 2012 10:45

          Bonjour, Croa.

          Entièrement d’accord. D’où mon article.

          J’ajoute que le système que je préconise aurait, du fait de la moindre couverture médiatique, l’avantage de forcer les candidats à faire beaucoup plus qu’actuellement une campagne de terrain en allant à la rencontre des Français.


        • tesla_droid84 9 mars 2012 14:19

          En fait des candidats sérieux qui montrent que sortir de l’EU n’est pas une catastrophe mais une solution. Des candidats de la trempe de F.Asselineau par exemple qui éclaterait sur place le moindre prétendant lors d’un débat un peu chiffré sur le bilan de l’EU.


          Je ne vois que 2 camps aujourd’hui :
          Pour l’EU :
          FrdG / Vert / PS / Modem / UMP

          Pour la sortie :
          NDA / Cheminade / FN et bien sur Asselineau.

        • Fergus Fergus 9 mars 2012 16:01

          Bonjour, Tesla.

          Pas sûr qu’Asselineau parviendrait à dominer un candidat favorable à l’UE. Et pour cause, le maintien dans l’UE n’a pas le même sens pour tous, d’où des orientations très différentes avec des conséquences financières et économiques très diversifiées. ET ce qui est vari pour le maintien dans l’UE vaut également pour ceux qui veulent en sortir.


        • cevennevive cevennevive 9 mars 2012 10:55

          Bonjour à tous,

          Bien d’accord avec vous !

          De plus, lorsque l’on « invite » un petit candidat, comme ce matin sur fr.inter, on se moque ouvertement de lui hors micro qui plus est...

          Jacques Cheminade était ce matin sur Inter, « invité » par Pascale Clark. Avant son arrivée, Patrick Cohen et Pascale Clark ont fait des commentaires ignobles sur ce Monsieur, commentaires accompagnés de rires gras...

          Puis, à l’antenne, Madame Clark ne l’a pas du tout laissé parler, et l’a traité avec une hauteur insupportable. Une « grande Dame » devant un galopin de banlieue, alors que ce Monsieur a récolté les signatures règlementaires, qu’il a 70 ans, et qu’il est autant respectable que n’importe quel candidat. Lamentable.

          Cordialement.


          • Fergus Fergus 9 mars 2012 11:06

            Bonjour, Cevennevive.

            Je n’ai entendu qu’une partie de l’interview de Cheminade et, comme vous, j’ai trouvé l’attitude de Pascale Clark détestable. Une illustration de plus du comportement de ces « nouveaux chiens de garde » que dénonce le film de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat.


          • JL JL1 9 mars 2012 11:16

            bonjour à tous,

            c’est même pire que hors micro, une façon de parler : ils ont cette coutume de plaisanter entre eux dans le micro, hors présence de l’intéressé.

            A croire que ces apartés haïssables sont comptés comme du temps de promotion de la pensée unique qui leur serait crédité pour l’octroi de leurs primes !


          • Fergus Fergus 9 mars 2012 11:31

            Bonjour, JL1.

            Ces procédés sont en effet « haïssables » et plus encore dans des médias du service public, financés par les citoyens contribuables.


          • iris 9 mars 2012 11:46

            ils prennent leurs ordres à l’élysee peut etre ?? franc e dinter avec val au commande est til vraiment indépenddant ??


          • Fergus Fergus 9 mars 2012 11:56

            Bonjour, Iris.

            A un tel niveau de connivence entre journalistes et politiques de premier plan, il n’est même plus besoin à l’exécutif de donner des ordres !


          • tesla_droid84 9 mars 2012 14:27

            @Croa

            Je trouve que les chiens de garde du « Siècle » sont de plus en plus visible quand à la bassesse de leur attaques en ce moment. 
            Je n’est pas entendu Cheminade encore, mais quand on voit avec quelle agressivité les journalistes traite MLP, ose rétorquer sur des points ou ils ne sont pas compétents (Lapix, Pujadas...) dans les sujet ou il s’exprime. Sans compter la flopée « d’intellectuels faussaires » dénoncé par Pascal Boniface (Giesbert, C.Fourest, Minc, Attali, etc) qui sont TOUS membre du Siècle.


          • Fergus Fergus 9 mars 2012 11:28

            Bonjour, Lg.

            Merci à vous. J’attends avec impatience de connaître ces chiffres. Puissent-ils alimenter un large et saine colère dans l’opinion !


          • Soi Même 9 mars 2012 11:51

            Pourquoi mettre seulement la photo des 6 têtes médiatisés à outrance, alors qu’il y a d’autre candidats qui mériteraient d’avoir de la publicité, car il est important qu’il est une véritable diversité de point de vue même si il est probable à l’heure actuel certain non pas leurs 500 signatures.

            Certains mériteraient un autre traitement que le seule fait du silence. En exultant les fantaisistes, les corporatifs protestataires et les sous marins râteaux, qui depuis des années non jamais rien produit que de valider le système, Il y a une liste qui est beaucoup plus riche ce que les médias nous bassine à longueur de temps.

            Christophe Alévêque (Sans étiquette) ?
            http://www.aleveque.com/

            Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) Adoubée par le système.
            http://www.nathalie-arthaud.info/

            François Asselineau (Union Populaire Républicaine)
            http://www.u-p-r.fr/francois-asselineau

            François Bayrou (MoDem) ? Adoubée par le système.
            http://www.bayrou.fr/

            Michel Benhaïm (Sans étiquette) ?
            http://www.association-denturologiste.fr/election-presidentielle-r17048.html

            Axel de Boer (Solidarité France) ?
            http://www.solidarite-france.fr/spip/

            Christine Boutin (Parti chrétien-démocrate) ? a renoncer.Adoubée par le système.
            http://boutin2012.fr/

            Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès)
            http://www.cheminade2012.fr/

            Jean-Pierre Chevènement (Mouvement Républicain et Citoyen) ? a renoncer, Adoubée par le système.
            http://www.mrc-france.org/

            Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) ? Adoubée par le système.
            http://www.debout-la-republique.fr/

            Gérard Gautier (Sans étiquette - Mouvement "Blanc, c’est exprimé) ?
            http://www.blanccestexprime.asso.fr/

            Arnaud Gouillon (Le bloc identitaire) ?
            http://www.arnaud-gouillon2012.com/

            Jean-Marc Governatori (Alliance écologiste indépendante)
            http://www.jeanmarcgovernatori.fr/

            François Hollande (Parti socialiste) Adoubée par le système.
            http://francoishollande.fr/la-journee-des-femmes-de-francois-hollande-je-creerai-un-forfait-mineur-contraception-2

            Eva Joly (Europe Écologie - Les Verts) ?Adoubée par le système.
            http://evajoly2012.fr/

            Carl Lang (Parti de la France) ?
            http://www.parti-de-la-france.fr/

            Laurent Lenne (Croyance Démocrate) ????
            http://www.melty.fr/secret-story-2-laurent-lenne-president-en-actu40949.html

            Corinne Lepage (Cap21)
            http://www.corinnelepage.fr/

            Patrick Lozès (Sans étiquette - Président du CRAN) ?
            http://www.lozes2012.fr/

            Marine Le Pen (Front National) ? Adoubée par le système.
            http://www.marinelepen2012.fr/

            Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche - PCF et PG) ? Adoubée par le système.
            http://www.jean-luc-melenchon.fr/

            Nicolas Miguet (Rassemblement des Contribuables Français) ?
            http://www.miguet2012.com/

            Hervé Morin (Nouveau Centre) ? a renoncer.
            http://www.hervemorin.fr/

            Frédéric Nihous (Chasse, pêche, nature et traditions) ?
            http://www.nihous2012.fr/

            Yves Piétrasanta (Génération écologie)
            http://www.pietrasanta2012.fr/

            Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste) ? Adoubée par le système.
            http://poutou2012.org/

            Patrick de Villenoisy (Alliance Royale) ?
            http://www.allianceroyale.fr/

            Dominique de Villepin (République solidaire) ? Adoubée par le système.
            http://www.dominiquedevillepin.fr/

            Nicolas Sarkozy (UMP) Adoubée par le système.
            http://www.lafranceforte.fr/

            http://www.electionpresidentielle.fr/candidats-election-presidentielle-2012.php

            Alors que dans les candidats médiatiques, il y a un dénominateur commun , ils font semblant de remettent en causse le système. Ils ne vont quand même pas tué la poule au œuf Or, qui après les élections vont êtres généreusement indemnisés leur frais de campagne sur le dos des contribuables.


            • jaja jaja 9 mars 2012 11:56

              Vous avez oublié François Asselineau ; adoubé par le système... qu’il a loyalement servi toute sa vie.....
              celui qui n’a travaillé qu’avec des fachos ou des bandits condamnés même par cette justice bourgeoise bien indulgente pourtant avec nos politicards... 

              Longuet le facho, De Panafieu, Pasqua des milices anti-ouvrières du SAC, Tibéri l’escroc sur les listes duquel se trouvait Asselineau qu’on nous présente aujourd’hui comme « pas à droite »....Sarkozy qui l’a viré ce pourquoi il veut se venger sans doute aujourd’hui..

              Tout neuf Asselineau.... à plus de 50 ans et toute une carrière à servir les politiciens les plus pourris au service du Capital...

              Qui peut y croire ?


            • Fergus Fergus 9 mars 2012 12:00

              Bonjour, Soi Même.

              Vous avez mille fois raison, et je ne doutais pas que la question serait abordée. Mais il se trouve que je n’ai pas trouvé de photo plus représentative de la diversité des candidatures 2012. Peut-être azurais-je dû essayer de trouver une autre illustration.

              Quoi qu’il en soit, merci pour ces liens... équitables.


            • Soi Même 9 mars 2012 12:16

              @ Jaja, quel mauvaise foi, c’est innée où acquit ?


            • jaja jaja 9 mars 2012 12:37

              Quand tu auras des arguments à m’opposer sur le parcours de ton cador on en reparle. Quand à Poutou qui est « adoubé par le système » selon toi et ton facho de maître sache qu’il travaille tous les jours de ses mains pour nourrir la race des parasites sortis de l’ENA comme ton mentor...

              Aussi si tu veux bien argumentes ton insulte « adoubé par le système » pour Poutou et je viendrais ensuite mettre en miettes ton argumentation de merde....


            • Fergus Fergus 9 mars 2012 12:45

              Bonjour, Jaja.

              S’il y en a un qui, effectivement, ne peut être accusé d’être un produit du sytème, c’est bien Poutou. Et avec lui, Artaud.


            • jaja jaja 9 mars 2012 12:56

              Exact... Mais les partisans d’Asselineau voudraient faire du NPA un parti « européïste » ce qui est faux car l’Europe des travailleurs souhaitée par ce parti devra dénoncer les traités existants de manière radicale.

              Et si nous étions seuls en Europe à vouloir sortir du capitalisme, alors le NPA aurait les mêmes positions que l’extrême gauche grecque soumise au carcan de ces traités. Celle-ci en effet affirme que les Grecs doivent sortir de la BCE et de l’Euro......

              La vraie rupture qu’il s’agit d’effectuer c’est celle avec le capitalisme. Tout le reste c’est du baratin et des questions soumises à ce but...


            • Soi Même 9 mars 2012 13:24

              @ jaja, je penses que tu sait lire l’adresse est là :

              http://www.u-p-r.fr/francois-asselineau

              http://www.u-p-r.fr/charte-fondatrice

              Il faut donc en revenir à la lettre et à l’esprit de nos institutions, qui ont été complètement
              galvaudées par les réformes successives des partisans de la construction européenne puis dénaturées
              et salies par le comportement au pouvoir de Nicolas Sarkozy.
              Le président de la République est le « chef de l’État » et doit se situer au-dessus des
              appartenances partisanes. Contrairement à l’anti-modèle américain, il ne doit donc pas se
              confondre avec le Premier ministre, qui est le « chef du gouvernement ». Ce dernier, lui, doit
              être clairement de droite ou clairement de gauche, conformément au souhait manifesté par les
              Français lors des élections législatives.
              Cela impose de dégager une hiérarchie de priorités, en distinguant ce qui est stratégique et qui
              engage la totalité du peuple français d’un côté, de ce qui est politique et conjoncturel et qui oppose
              les Français entre eux d’un autre côté. Du reste, la Constitution fait du Président de la République un
              arbitre, mais ne lui demande pas de décider de tout.
              Ce sont les raisons fondamentales pour lesquelles un programme présidentiel ne doit pas traiter de
              toutes les questions. Car nombre d’entre elles, même si elles sont importantes, ne relèvent pas de la
              stratégie à long terme de la nation mais d’un programme législatif de court ou moyen terme.
              C’est pourquoi ce programme n’aborde délibérément pas la fiscalité, la politique des transports,
              du tourisme, de l’environnement, de la fonction publique, des sports, de la culture, de la ville, etc.,
              de même que certains « sujets de société » comme l’euthanasie, l’IVG, le mariage homosexuel,
              la dépénalisation de telle ou telle drogue, etc. Ce sont des débats clivants, qui doivent être mis de
              côté pour l’instant puisque nous devons tous nous rassembler sur l’essentiel.
              Il appartiendra aux Français d’en débattre ultérieurement, lors des élections législatives,
              dans le cadre d’un débat démocratique ayant retrouvé tout son sens.

              http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/2012/03/Programme-presidentiel-Francois-Asselineau.pdf

              Il a préciser par ailleurs si il n’arrive pas accrédité sa candidature, il ne donnait aucune consigne de vote.

               Quand au NPA ils se sont amender avec Poutou ?

              http://fr.altermedia.info/general/besancenot-faux-revolutionnaire_33689.html


            • Maurice Maurice 9 mars 2012 13:34

              @ Jaja,

              Je vous trouve injuste avec F. Asselineau. Ce n’est pas parce qu’il a été un fonctionnaire d’Etat qu’il faut crier au pourri. Il y a des fonctionnaires ont encore une haute considération de la Nation et qui veulent travailler au service de l’Etat. Et il n’y a que en étant « à l’intérieur » du système que l’on peut influer sur les choses. La preuve : il a pondu un rapport accablant sur la zone euro il y a presque dix ans ce qui lui a valut une belle mise au placard.
              Crier au « tous pourri » est quelque chose d’improductif.

              Ce qui serait déjà plus productif, c’est de pousser ces candidats hors système à s’entendre. S’ils vont au bout de leur logique gaulienne, c’est ce qu’il feront car la base même de feu le grand Charles est l’union nationale. Wait and see, mais je ne pense pas que d’être aussi catégorique vis à vis de ce monsieur, parce qu’il a été un fonctionnaire d’Etat soit intelligent. Qu’a-t-il à gagner à mener ce combat, sinon d’être constamment raillé, insulté, diffamé...

              Je suppose que vous vous revendiquez du combat droite gauche, mais est ce que cela à encore un sens ? Ouvrons les bras et enserrons les bonnes intentions...


            • jaja jaja 9 mars 2012 13:55

              Tu vas nous faire toutes les poubelles de la fachosphère... tu peux aussi chercher chez les staliniens... Finalement tu n’as rien à dire pour défendre ton gros bourgeois de mentor.....


            • jaja jaja 9 mars 2012 13:58

              Par ailleurs sache que le NPA n’est pas un parti trotskiste. T’expliquer pourquoi c’est perdre son temps donc je me borne à te le dire....


            • Maurice Maurice 9 mars 2012 14:37

              @ Jaja,

              bourgeois, facho... vous ne tarrissez pas d’éloge sur le sieur Asselineau. Vous avez vu mon comm’ plus haut ?

              Vous ne comprenez pas que c’est complètement improductif ? Vous êtes enfermé dans des pseudo oppositions droite/gauche, qui sont en train de nous faire couler lentement.

              Vous ne comprenez pas où se situe le débat actuellement ? Ce n’est pas droite/gauche, mais mondialiste/souverainiste. Le problème c’est que vous assimilez la nation et le fait d’être souverain à une question d’extrême droite, et de facho. Mais ne voyez vous pas que c’est justement la Nation que nous devons replacer dans le processus de construction européenne. Ne voyez vous pas que la NAtion est sensé représenter la volonté du peuple et que c’est pour cela qu’elle est actuellement attaqué de toute part, et que des que quelqu’un essaye d’en parler, il est aussitôt taxé d’X-droite. Ne voyez vous pas que cette diabolisation est voulue, et que vous y tomber en plein dedans. Ne voyez vous pas que nos dirigeants ont depuis longtemps intégré la maxime « diviser pour mieux régner », et qu’ils s’emploient à la mettre en oeuvre en diabolisant la notion de Nation. 
              Ne voyez vous pas que Asselineau et d’autre d’ailleurs, lutte bien plus efficacement pour l’intérêt des français les plus pauvres, que ces soi disant parti de gauche...


            • tesla_droid84 9 mars 2012 14:45

              @jaja

              C’est vrai que se refaire une virginité à 50 ans, ça peut surprendre mais il est entierement transparent sur sa carriere. Mais si vous aviez écouter sa conférence qui dure 3H mais qui est une leçon d’histoire et qui explique vraiment quelles sont les forces en jeux non pas seulement à l’intérieur du pays mais surtout à l’exterieur.

              Saviez vous que les Etats Unis sont à l’origine de la création et du financement de l’EU, qui devait se faire subrepticement et de maniere inéluctable. Regardez autour de vous aujourd’hui, ils y sont arrivés. Ce n’est pas la théorie du complot, c’est extrait des documents classés confidentiels USA des années 40,50, 60 qui ont été libérés en 2000. source : http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/1356047/Euro-federalists-financed-by-US-spy-chiefs.html

              Réveillez vous Jaja, la réalité dépasse parfois la fiction ... 





            • jaja jaja 9 mars 2012 15:12

              La contradiction fondamentale reste pourtant celle qui oppose les exploiteurs et les exploités.. Évidement ceci est nié par tous ceux qui sont au service de ceux qui profitent de cette situation. Les capitalistes. On ne sort pas de l’ENA comme Asselineau pour promouvoir la lutte de classes mais la collaboration entre le loup et l’agneau. Il a un programme nationaliste visant à redonner le pouvoir aux élites bien françaises dont il fait d’ailleurs partie. Rien d’autre....

              J’ai déja dit que tous les traités européens et toutes les lois nationales s’opposant à la volonté d’un peuple soulevé seront dénoncés et décrétés sans valeur par ce même peuple. Il est hors de question de se soumettre à un pouvoir qui ne relève pas de la démocratie directe. Seule l’expropriation des banquiers et le refus de payer la dette permettra de repartir sur des bases saines autorisant d’avancer dans la voie de l’autogestion des moyens de production et vers l’égalité sociale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès