Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles 2007 : candidats et corrida...

Présidentielles 2007 : candidats et corrida...

À quelques mois de l’élection présidentielle, l’Alliance Anticorrida s’est rappelée au bon souvenir des politiques. Soucieux d’affirmer notre volonté, voire de donner plus d’espace à nos demandes, nous avons fait parvenir aux candidats le questionnaire suivant :

1 - Se divertir d’un spectacle qui occasionne des sévices aux animaux en public, même sous couvert de tradition, vous paraît-il légitime  ?

2 - Seriez-vous d’accord pour mettre un terme à la promotion des corridas en milieu scolaire par une circulaire émanant du ministère de l’Éducation nationale ?

3 - 10 % des participants aux grandes ferias méridionales fréquentent les arènes. Seriez-vous d’accord pour favoriser une feria sans corrida ?

4 - Dans les écoles de tauromachie, dès six ans, des enfants apprennent à tuer. Envisageriez-vous de demander la suppression du financement de ces structures par les pouvoirs publics et les collectivités locales ?

5 - Le troisième alinéa de l’article 521-1 du code pénal, qui sanctionne les sévices et actes de cruauté envers animaux, constitue une exception en autorisant les courses de taureaux et les combats de coqs dans les régions où peut être invoquée une « tradition locale ininterrompue ». Apporteriez-vous un soutien à une proposition de loi demandant l’abrogation de ce 3e alinéa ?

Voici la réponse ou le point de vue de chacun :

François Bayrou : « Je ne suis pas aficionado mais la corrida est une tradition propre à certaines régions françaises qui fait partie intégrante de leur culture. Il convient cependant de maintenir une vigilance de tous les instants afin de garantir des conditions sanitaires permettant de respecter la dignité de l’animal. »
Note de l’Alliance Anticorrida : Gilles Broquère, maire de Fenouillet, l’une des plus récentes villes de sang, soutient fermement François Bayrou et sera son candidat aux législatives.

Dominique Voynet : « En tant qu’écologiste, je suis naturellement sensible à la question du bien-être animal. Nous avons déjà été en contact à plusieurs reprises. Vous connaissez donc parfaitement ma position sur les corridas, que je n’ai jamais cherché à cacher.
Je ne comprends ni ne partage le goût du public pour ce spectacle dans lequel des animaux sont en effet mis à mort. Mon parti a approuvé une série de mesures dont je vous fais part. »

Nicolas Sarkozy : « Je tiens à vous préciser qu’à mes yeux, ce n’est pas le rôle de l’Éducation nationale d’assurer la promotion des corridas auprès des enfants. Comme vous pouvez vous en douter, la pratique et la promotion des corridas seront amenées à évoluer pour tenir compte de l’évolution de la société, qui est de plus en plus sensible à la question du bien-être animal. Les ferias sans corridas sont une possible voie d’évolution.  »
Note de l’Alliance Anticorrida : A été vu dans les arènes madrilènes en 2005 et aux côtés de Simon Casas lors d’une corrida à Séville, en 2006.

Arlette Laguiller : Ses réponses indiquent très clairement sa position.
« Je pense qu’il n’est pas légitime de se divertir d’un spectacle qui occasionne des sévices aux animaux en public, même sous couvert de tradition. Je suis d’accord pour mettre un terme à la promotion des corridas en milieu scolaire et pour favoriser une feria sans corrida. Je suis favorable à la suppression du financement des écoles taurines par les pouvoirs publics et les collectivités locales et j’apporterai mon soutien à une proposition de loi demandant l’abrogation du 3e alinéa de l’article 521-1 du code pénal. »

Ségolène Royal : « Une adhésion générale à l’évolution du droit vaut mieux parfois qu’une interdiction venant se heurter à des questions de cultures et de traditions locales, qui ne sauraient être traitées de manière brutale. La démocratie participative doit pleinement jouer son rôle. Aussi, je fais confiance aux initiatives citoyennes. »
NB : À l’occasion de sa visite à la manade Jullian, en novembre 2006, dans le Gard, la candidate socialiste a déclaré à une journaliste de La Provence : « La corrida est un spectacle magnifique. Je comprends la passion de ceux qui s’enthousiasment pour cela ». Le 1er mars, à Mont-de-Marsan, elle a évoqué « cette région si riche de ses temporadas, de ses places taurines si belles et le parfum de l’Espagne toute proche... » devant un parterre d’élus aficionados ravis : Henri Emmanuelli, Philippe Labeyrie, Jean-Louis Carrère, Alain Vidalies, Jean-Pierre Dufau, etc.

Frédéric Nihous, représentant du parti Chasse, Pêche, Nature et Traditions (CPNT), se dit « dingue de traditions aux échos mystiques comme les combats de coqs et la corrida » (Libération - 27 février 2007). C’est donc fort logiquement que nous ne l’avons pas questionné à ce sujet.

Gérard Schivardi, chef de file du parti des travailleurs, conteste farouchement « le statut d’art à la tauromachie, et celui de culture à la corrida. » Pour lui, les corridas de Carcassonne, contre lesquelles nous sommes allés en justice jusqu’au bout, ne se résument qu’à un assassinat d’animaux...

D’autres candidats n’ont pas répondu...
Marie-George Buffet, José Bové, Philippe de Villiers, Jean-Marie Le Pen et Olivier Besancenot.


Claire Starozinski
Présidente
Alliance Anticorrida


Moyenne des avis sur cet article :  1.95/5   (172 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • jako (---.---.21.70) 16 avril 2007 16:12

    Bonjour et merci de cette information. Vôtre article n’aura surement pas encore été lu pas nicolas cadene. Je me souviens de celui sur les corridas d’avril dernier avec plusieurs centaines de commentaires. Hélas dans cette « campagnette » les sujets brulants comme l’environnement par exemple ne sont même pas effleurés. Bon courage pour les réactions qui ne manqueront pas ......


    • troll (---.---.82.129) 16 avril 2007 16:22

      les lobbys ont la peau dure dans notre pays : bon courage pour votre combat ! smiley


      • Asp Explorer Asp Explorer 16 avril 2007 21:19

        Il est facile de qualifier de « lobby » les gens qui ne pensent pas comme vous. J’ai noté que ça venait souvent sous la plume de gens qui n’ont pas beaucoup d’autres arguments.


      • troll (---.---.82.131) 17 avril 2007 13:12

        ben expliques moi au nom de quoi le supplice d’animaux doit etre mis en spectacle ?...

        au nom de la logique economique ? au nom des traditions ?...


      • David Latapie 18 avril 2007 05:05

        La origines des corridas sont assez facile à comprendre : l’homme qui prouve sa puissance face à une incarnation de la nature. Procédé cathartique et religieux (religere, relier ensemble), qui assure la cohésion d’une communauté, surtout dans des temps où l’homme vivait en tribus.

        Sauf que... tout ça, ça a changé, nous n’avons plus besoin de nous prouver quoi que ce soit par rapport à la nature (enfin, si : que nous sommes capables de la respecter). Il reste l’aspect cathartique, mais je reste convaincu qu’il peut être remplacé par autre chose. Au pire, revenons aux corridas ancestrales.

        Ce qui m’emmène à mon troisième point : la corrida actuelle est un produit marketing, emballé dans les offres des agences de voyages (je me souviens des Asiatiques qui ressortaient trente minutes après être entré et avoir vu ce que c’est), entouré d’un hôtel et d’un bar, d’un complexe touristique. Si ça ne suffisait pas, les taureaux sont artificiellement désavantagés (on leur coupe le bout des cornes et certains tendons, on les drogue et j’en passe, voir « La corrida, ce qu’on ne vous dis pas » http://blog.empyree.org/post/1235). Ah oui, le taureau ne sort jamais vivant, même quand il gagne (contrairement à ce qui se passe dans la vraie tradition). En fait, certains amoureux de la taureaumachie sont opposés à la corrida, c’est dire à quel point c’est dévoyé.

        Bref : je comprends comment la corrida à pu avoir un sens dans l’histoire de l’humanité, mais, pour plusieurs raisons, ce n’est plus justifiable aujourd’hui (je n’ai rien contre les courses landaises en revanche, au contraire de beaucoup d’anti-corrida).


      • Hector (---.---.68.108) 16 avril 2007 16:47

        Moi, j’aime bien la corrida...


        • jako (---.---.139.244) 16 avril 2007 18:10

          oui c’est normal il y a des gens qui aiment aussi manger de la viande crue ou des petits rossignols piégés à la glue et même des gens qui voudraient que les executions soient publiques cela ne m’étonne pas


        • Icks PEY (---.---.232.221) 17 avril 2007 10:13

          Et moi j’aime les steacks tartare mais je n’aime pas les corridas. Comment je fais, alors ?

          Icks PEY


        • troll (---.---.82.131) 17 avril 2007 13:01

          moi aussi j’aime bien les corridas, mais je trouve que la seance du picador et les mises a mort sont des choses qui ne devraient plus exister... la mort, meme d’animaux, ne doit pas etre mise en spectacle, et ce d’autant plus lorsqu’il y a supplice...


        • David Latapie 18 avril 2007 13:51

          Lecture utile bien que connexe : « Comment je ne suis pas devenu végétarien » http://blog.empyree.org/post/2701 Ça ne parle pas directement de corrida, mais évoque un point plus fondamental, qui finit par rejoindre la corrida, celui de l’antispécisme et de refuser la souffrance gratuite à tout être capable de la ressentir.


        • Vincent 16 avril 2007 17:53

          C’est très bien de poser des questions précises, mais quelles sont vos conclusions ?

          Allez-vous voter Arlette,Dominique,Gérard ou Nicolas ?

          Parce qu’il me semble que si vous posez ce genre de question, cest pour pouvoir prendre position après, sinon je n’en voit pas l’intérêt.

          Perso, je n’ai pas d’avis, car je n’ai jamais assité à une crrida, tout ce que je sais, c’est qu’en terme de retour sur l’économie ce n’est pas négligeable.


          • jako (---.---.139.244) 16 avril 2007 18:16

            Bonsoir, il faut faire sa conclusion soi même si on est sensible aux problèmes animaliers en général (fourrures elevage transport abatoirs etc etc .... )


          • troll (---.---.82.131) 17 avril 2007 13:14

            je vous invite a aller voir une corrida : moi j’adore les passes autant que je deteste les seances du picador ou la mise a mort...

            il ne faudrait pas que la logique economique puisse aujourd’hui justifier toutes les deviances...


          • docdory docdory 16 avril 2007 18:37

            @ l’auteur

            Certes , l’idée d’aller voir un spectacle de corrida me dégoûte , néanmoins , l’on doit admettre qu’il y en a que ça amuse , voire que ça passionne . L’interdiction de la corrida et des combats de coqs serait un pas de plus vers un monde aseptisé et politiquement correct qui serait en fin de compte ennuyeux pour tout le monde .

            Ce n’est pas aux politiciens de jouer le rôle de moralisateurs , sinon on en arrive à la prohibition de l’alcool comme aux USA dans les années d’Al Capone , ou de la prostitution comme dans certains états scandinaves ( dont les citoyens clients traversent la frontière le week-end pour aller assouvir leur libido ! ) .

            Un monde parfait n’existe pas , et n’est probablement pas souhaitable , méfions nous des politiciens qui voudraient nous faire croire le contraire !


            • troll (---.---.82.132) 17 avril 2007 13:09

              @ docdory

              Certes , l’idée d’aller pratiquer un viol me dégoûte , néanmoins , l’on doit admettre qu’il y en a que ça amuse , voire que ça passionne . L’interdiction du viol et des sevices sexuels serait un pas de plus vers un monde aseptisé et politiquement correct qui serait en fin de compte ennuyeux pour tout le monde .

              Ce n’est pas aux politiciens de jouer le rôle de moralisateurs , sinon on en arrive à la prohibition de l’alcool comme aux USA dans les années d’Al Capone , ou de la prostitution comme dans certains états scandinaves ( dont les citoyens clients traversent la frontière le week-end pour aller assouvir leur libido ! ) .

              Un monde parfait n’existe pas , et n’est probablement pas souhaitable , méfions nous des politiciens qui voudraient nous faire croire le contraire !


            • Nasty Gasty (---.---.5.248) 17 avril 2007 07:08

              Vous n’avez pas autre choses a foutre. 1/3 de la planete est en guerre , et un autre meurt de faim !


              • jako (---.---.21.70) 17 avril 2007 15:00

                Oui une partie de la planète brule mais tout cela ne peut être changé (pour le moment) on peut cependant s’attaquer à des choses faciles à changer


              • David Latapie 18 avril 2007 14:00

                Placer la guerre dans tout ça, ça me rappelle ceci :

                http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_Utilisateur:Alibaba/Archives/2004&oldid=7642017#Equanime

                (repris ici http://blog.empyree.org/post/2256 )

                « Pourrais-tu STP m’expliquer en quoi les toutes récentes découvertes sur la plus lointaine galaxie (qui nous coutent cher) vont changer la vie des 800 000 000 humains qui ne vont pas manger à leur faim aujourd’hui, STP ? Merci.

                En rien, tout comme les milliards de choses que font tous les hommes chaque jour. Quant au coût, détrompe-toi, il est dérisoire ; compare donc avec : les sommes considérables investies dans le sport, le cinéma, la télévision, le spectacle ; les centaines de milliards dépensés par les militaires pour tuer des gens ; les salaires astronomiques des grands patrons ; les sommes folles créées et détruites chaque jour par la finance internationale ; etc. Pourrais-tu à ton tour m’expliquer pourquoi tu t’amuses ainsi à me provoquer ? Cela va changer la vie des 800 000 000 humains qui ne vont pas manger à leur faim aujourd’hui, peut-être ? »

                Pour faire plus simple : l’humanité n’est pas sérielle. Ce n’est pas des vases communicants. Ce n’est pas parce que 5% de la population se bat contre la corrida que ça fait 5% de moins contre la guerre, du simple fait de ce que l’on appelle les centres d’intérêt. Croire (ou faire croire) ceci est une faille logique aussi fausse que répandue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès