Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles 2007 : interview de trois « petits candidats (...)

Présidentielles 2007 : interview de trois « petits candidats »

L’élection pour la prochaine présidence de la République, qui aura lieu en avril et mai 2007, donne déjà lieu à de très nombreuses candidatures, officielles ou présumées. Le mandat de l’actuel président de la République prendra fin le 16 mai 2007 à 24H00. Nous sommes le lundi 19 juin 2006. A cette heure, ce sont une soixantaine de personnalités plus ou moins connues du grand public qui ont annoncé leur candidature. Parmi celles-ci, un peu moins d’une quarantaine sont des personnalités dont les noms, si ce n’est les idées, sont exposés et observés par les médias.

Qui sont les "autres candidats", ces candidats "issus de la société civile", que nous ne connaissons pas ? Quels sont leurs programmes ? Quel est le but de leur candidature ? Quel crédit apporter à celles-ci ? Ont-il une vision ou des projets à proposer afin d’améliorer la vie des Français ou de dynamiser le débat politique ? Ont-ils les compétences ou le charisme que l’exercice de ce pouvoir exige ? Ces "citoyens ambitieux" sont-ils des farfelus qui prennent la République pour une émission de télé-réalité ou des "poils à gratter" utiles, voire nécessaires à l’expression démocratique ? C’est afin de répondre à ces quelques questions, et à d’autres, que nous vous proposons d’écouter puis d’interroger directement le plus grand nombre d’entre eux.

Afin de ne pas laisser d’ambiguïté, la notion de "petits candidats" se doit d’être explicitée. Peut-être auriez-vous usé d’une autre terminologie ? Celle-ci ne se veut en aucun cas caricaturale ou discriminatoire. Avant d’aller plus loin dans cette enquête, identifions donc ceux que l’on qualifie ici de "petits candidats". Il s’agit :

  • de personnes inconnues du grand public (pour en exclure les personnalités médiatiques)
  • de candidats présentant individuellement moins de 1% d’intentions de vote (et le plus souvent absents des listes de candidats proposés lors des sondages référents à cette échéance de 2007 / sources : TNS Sofres, LH2 Louis Harris, BVA, CSA, IFOP, IPSOS)
  • de citoyens ayant affiché durablement et publiquement leur volonté de se présenter à l’élection présidentielle de 2007 et étant actuellement "en campagne" (avec au minimum un site Web dédié).

Quels sont ceux, des candidats avérés ou pressentis à la prochaine élection présidentielle, qui échappent donc à cette "catégorie" de candidats ? Ce sont (dans le désordre) :

Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy, Olivier Besancenot, Jack Lang, Bertrand Delanoë, Dominique Strauss-Kahn, Jacques Chirac, Laurent Fabius, Lionel Jospin, Arlette Laguiller, Dominique de Villepin, François Hollande, Daniel Cohn-Bendit, Philippe de Villiers, Christine Boutin, Marie-George Buffet, Jean-Pierre Chevènement, Noël Mamère, François Bayrou, Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen, Dieudonné M’Bala M’Bala, Bernard Kouchner, Jean Louis Borloo, Martine Aubry, Michèle Alliot-Marie, José Bové, Arnaud Montebourg, Nicolas Dupont-Aignan, Christiane Taubira, Bruno Mégret, Antoine Waechter, Dominique Voynet, Yves Cochet, Jean Saint-Josse, Corinne Lepage, Stéphane Pocrain, Christian Blanc et Henri d’Orléans. Il y en a sans doute d’autres... Soit ici 39 candidats à la candidature de leur parti, ou candidats déclarés à la présidence de la République, identifiés et pour l’essentiel suivis par les médias traditionnels (presse nationale, radios et télévisions) avec plus ou moins de régularité.

Quels sont donc les autres candidats, nommés dans ce dossier "petits candidats" ou "candidats citoyens" ? En voici une liste que j’ai tenté de rendre exhaustive (dans le désordre - en lien leur site ou blog de campagne) :

France Gamerre ([Génération écologie->http://www.generation-ecologie.com/])
Christian Chavrier ([Parti Fédéraliste->http://parti-federaliste.fr/])
Alain Mourguy ([Union pour la démocratie directe->http://www.droitegauche.org/])
Gaël Hascoët ([Cœur de la France->http://www.coeurdelafrance.com/] - a retiré sa candidature le mois dernier pour appeler à voter en faveur d’Alain Mourguy)
Yves-Marie Adeline ([Alliance Royale->http://www.alliance-royale.com/])
Jean-Philippe Allenbach ([fédéraliste->http://www.allenbachpresident.org/] "candidat de la province")
Yves Aubry ([divers->http://www.yvesaubry.net/] - semble muet depuis mars dernier)
Roland Castro ([Mouvement pour une utopie Concrète->http://www.utopiesconcretes.org/])
Jacques Cheminade ([Solidarité et progrès->http://www.cheminade2007.org/])
Rachid Nekkaz ([Club des élus->http://www.nekkaz.com/])
Armand Galea ([Pour l’honneur de la France->http://www.pourlhonneurdelafrance.net/])
Christian Garino ([Esperanto liberté->http://www.esperanto-liberte.com/])
Daniel Lacroze-Marty ([Cesprimer->http://www.election-presidentielle-2007.blogspot.com/])
Eric Taffoureau-Millet ([Attention handicap->http://attentionhandicap.free.fr/])
Lucien Sorreda ([divers->http://perso.wanadoo.fr/presidentielle2007])
Edouard Fillias et Sabine Herold ([Alternative libérale->http://www.alternative-liberale.fr/])
Yves-Marie Adeline ([Alliance Royale->http://www.adeline2007.fr/])
Soheib Bencheikh ([Elan républicain->http://fr.wikipedia.org/wiki/Soheib_Bencheikh])
Nathalie Gettliffe ([divers->http://www.nathalie-gettliffe.com/])
Daniel Gluckstein ([Parti des travailleurs->http://www.parti-des-travailleurs.org/index.php])
Jean-Marc Governatori ([La France en action->http://www.lafranceenaction.com/])
Nicolas Miguet ([Rassemblement des contribuables français->http://www.miguet2007.com/])

Inclassable :
Catherine Médicis (Pseudonyme dont l’identité sera révélée le 5 janvier 2007 / Vraisemblablement Alain Bercoff - [Mouvement des copropriétaires de la République->http://www.5janvier2007.net/manifeste.php])

Soit plus de 20 "petits candidats", inconnus des électeurs pour l’essentiel d’entre eux, présentant un programme plus ou moins élaboré et réaliste. N’hésitez pas à nous faire part de toute omission.

Afin de comprendre et de discerner clairement quels sont - s’ils en ont, ce qui semble élémentaire - leurs visions, leurs programmes ou leurs projets ainsi que les buts de leur candidature, j’ai choisi de les interroger directement, l’un après l’autre, en tentant de leur soumettre les même questions, et avec un temps de parole similaire (il est à préciser ici que le CSA n’impose aucune règle en termes de temps de parole aux blogs et métablogs).

Ceci étant dit, il reste à noter que "la liste officielle des candidats ne sera publiée par le Conseil constitutionnel français que quelques semaines avant le premier tour après examen de leur candidature. Les candidats doivent remplir certaines conditions, entre autres recueillir au moins 500 parrainages d’élus provenant d’au moins trente départements. Il est parfaitement envisageable que certains candidats déclarés échouent à présenter une candidature valide" ([wikipedia->http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2007]) et ne parviennent donc pas à se présenter à cette élection.

Vous retrouverez ci-après les trois premières interviews de ce dossier ; interviews toutes les trois réalisées par téléphone vendredi 16 juin 2006 PM ; dans l’ordre de leur réalisation : Alain Mourguy, Rachid Nekkaz (voir le récent article publié sur AgoraVox à son sujet) et Nicolas Miguet.

Tous les autres candidats sont ou seront contactés, et je me tiens à leur disposition afin d’ouvrir ici des tribunes libres. Je tiens à préciser que ces trois interlocuteurs ont accepté de répondre à vos questions et commentaires, ici-même, et vous invitent vivement à les écouter avant de les interroger. Si cela semble évident, il n’est pas anodin de rappeler que l’essentiel est d’entendre l’autre avant de l’interpeller ; ceci afin de tenter de ne pas réduire les débats à suivre à des chamailleries et autres condamnations hâtives. L’élection présidentielle n’est pas un jeu. Paradoxalement, en consacrant le zénith de notre régime présidentiel, celle-ci aimante avec une attraction sans pareille les egos, rarement sous-dimensionnés, de ces aspirants dirigeants. Le "tous pourris" est dangereux et lénifiant. Découvrons donc ceux que les médias ne jugent pas forcément opportun d’interroger.

N.B. Pour écouter ces trois podcasts, il suffit d’appuyer sur le petit bouton vert à gauche (play). Si l’écoute est lente et saccadée, il vaut mieux attendre un peu que le fichier se télécharge : cliquez donc d’abord sur le bouton vert à gauche, et puis mettez le lecteur en pause (en cliquant sur le bouton central jaune) afin que le fichier continue à se télécharger. Vous pourrez à nouveau cliquer sur le bouton vert à gauche quand le défilement de la barre de téléchargement aura augmenté un peu (numéros croissants).

1 - Podcast [d’Alain Mourguy->http://www.droitegauche.org/] - 16/06/06 - 24 mn / MP3

Cliquez ici pour télécharger le MP3


2 - Podcast de [Rachid Nekkaz->http://www.nekkaz.com/] - 16/06/06 - 29 mn / MP3

Cliquez ici pour télécharger le MP3


3 - Podcast de [Nicolas Miguet->http://www.miguet2007.com/] - 16/06/06 - 31 mn / MP3

Cliquez ici pour télécharger le MP3

(article également publié sur [Nuesblog->http://www.nuesblog.com/])


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • L'équipe AgoraVox Franck 19 juin 2006 15:09

    Article bien intéressant et très bonne initiative. Bravo pour vos 3 interviews.


    • cyberkant (---.---.173.114) 19 juin 2006 15:29

      Initiative ambitieuse et stimulante. Puissiez vous la mener à son terme.

      Tendre à l’exhaustivité est le cadet des soucis des médias traditionnels.

      Le temps fort de votre article est la détermination de critères de distinction entre « petits » et « grands » candidats.

      Bonne continuation.


      • Aldoo (---.---.43.7) 19 juin 2006 15:44

        Moi, je ne serais pas contre une retranscription écrite des interviews (pardonnez le pléonasme). L’écrit étant une forme bien plus facilement « navigable » et plus rapidement consultable que l’audio.


        • L'équipe AgoraVox Totof 19 juin 2006 15:58

          Moi, je ne serais pas contre un rdv avec Claudia Schiffer et Pamela Anderson. Merci de leur « retranscrire » mon téléphone...

          Eh, blagues à part, vous n’allez pas croire que l’auteur après avoir passé des heures à interviewer ces 3 candidats, s’amuse aussi à retranscrire leur propos... Et puis quoi encore... ?


        • Aldoo (---.---.43.7) 19 juin 2006 16:11

          Evidemment, je pourrais aussi demander 15€ et un mars...
          Cela dit, j’ai l’impression qu’il y a une mode gênante qui se répand actuellement, consistant à mettre de plus en plus de contenu sous forme audio (sans doute parce que c’est plus facile à faire que dans le temps).
          Personnellement, je déteste ça, car l’audio impose son rythme au « lecteur », ce qui n’est pas le cas de l’écrit. C’est aussi pour ça que je regarde très peu de reportages télévisés. Si maintenant le net devient comme la télé et la radio, je trouve cela bien dommage...


        • Aldoo (---.---.43.7) 19 juin 2006 16:12

          Sans compter qu’on n’est pas toujours dans un environnement où l’on peut se permettre d’écouter de l’audio !


        • Nicolas Voisin Nicolas > Nues Blog 19 juin 2006 16:24

          je ne pense pas qu’il faille renoncer à l’audio, comme il serait absurde de croire que c’est la « panassée ». Il est important de PROPOSER de l’audio. Entendre la voix et le ton d’un homme N’EST PAS comme le lire. loin s’en faut, surtout pour un candidat à une telle échéance. Il me semble en tout cas. Parcontre cette requette n’est pas absurde. En effet le travail en groupe pourrait permettre d’imaginer que de telles interview soient partiellement retranscrites (pour l’essentiel des réponses)...

          effectivement 1h30 c’est long (je crois que 15 mn par podcast est un maxi pour ne pas perdre les auditeurs) mais un format plus court que la demi-heure était dans ce cas précis, non seulement peut-être impossible mais dans tous les cas condamnait le propos a surfer très en surface. Enfin, reste que je n’ai RIEN monté, c’est du rush. Monté cela serait plus sexy ;)

          ah ! si seulement on savait travailler réellement en équipe... Voilà pourquoi « médias collaboratifs » (et non « participatifs ») me semble une juste terminologie... de ce qu’il reste à mettre en oeuvre !

          > Qui aurait la compétence, l’envie, le temps et le courage de tenter de faire des retranscriptions de ces interviews ? D’autres ITW sont à venir, ceci pourrait donc tout à fait être imaginé ainsi. Seul, je m’en sents incapable (et cette passion éditoriale est déjà, ainsi, chronophage comme peu d’autres peuvent l’être !)

          Merci de ces encouragements à poursuivre. Cette démarche complémentaire du PoliTIC’Show me paraissait pertinente. Elle est fastidieuse !

          En espérant que vous puissiez (souhaitiez ?) interpeler et discutter avec ceux qui aspirent à nous gouverner...


        • internaute (---.---.132.40) 19 juin 2006 18:18

          Tout à fait d’accord. Je peste aussi contre Macro Flash et Chock Wave qui rendent pénible l’expérience Internet. Malheureusement de plus en plus de sites n’arrivent plus à écrire trois mots et nous inondent de ces animations gênantes. L’exemple de ce qu’il ne faut pas faire est www.Meteo.fr. Bon, je sais, c’est hors sujet.


        • FredLeBorgne (---.---.41.42) 19 juin 2006 18:29

          Question bête.

          Ces interviews sont une « diffusion ».

          Comment va t-on calculer le temps de parole ? (au nombre de clics multiplié par le temps d’un article)

          De quel coté va -il compter ?

          En fait, cette question n’est que pour proposer une autre approche des médias vis à vis de la notion de diffusion. Le CSA devrait réfléchir et peut-être « interdire » la politique tout azimut dans les medias traditionnels ou fournir de façon systématique un site à tous les candidats (Ca peut couter moins de 180 000 euros (tiens, pourquoi ce chiffre ?)

          Et puis, un site, ça peut éviter le gaspillage de l’affichage, des meetings de campagnes et autres dépenses aux frais des contribuables.

          60 candidats . Autant de sites. Et silence radio sur les ondes. Ce serait peut-être çà l’égalité citoyenne ?


          • en passant (---.---.112.225) 19 juin 2006 20:12

            devant l’ampleur de la tâche et le grand intérêt de cette initiative, je suis un peu gêné de critiquer, mais il n’y aurait pas moyen d’éliminer ce son aigu qu’on entend plus ou moins fort sur les trois interviews ? Un spécialiste pourrait peut-être nous éclairer ?


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 juin 2006 22:39

              Si quelques voix se font entendre, je veux bien être candidat aussi, je pense pouvoir fournir un programme aussi riche sinon plus que ces candidats de spectacle, voire même que les candidats officiels mais...

              Vous ne me faites pas confiance et moi non plus, je n’ai pas confiance en moi.

              Café philo, Talence, thème, le temps et l’éternité, 21 juin, 18 heures, Taverne en face de Gaumont

              a pluche


              • Sam (---.---.166.86) 20 juin 2006 00:25

                C’est une belle initiative citoyenne d’abord, journalistique ensuite, de donner la parole notamment à ces petits candidats qu’on ne verra jamais chez Chabrot à Lacrainte !..Bravo !


                • (---.---.150.188) 20 juin 2006 01:23

                  J’ignore si c’est pareil pour les autres auditeurs, mais chez moi l’interview de Nicolas Miguet (assez peu sympathique au demeurant) n’est pas complète, sur Agoravox, Nuesblog et en Podcast... Elle va jusqu’à 688 et dure jusqu’à à peu près dix minutes... :/


                  • aurelien (---.---.186.47) 20 juin 2006 07:31

                    • Nicolas Voisin Nicolas > Nues Blog 20 juin 2006 09:22

                      @ fredleborgne > comme précisé dans l’article, non, le CSA ne comptabilise pas le temps de parole sur les blogs et métablogs.

                      @ enpassant > navré, le ventilo de mon portable est une véritable hélice. Je tente d’investir dans un nouveau micro (celui d’origine est positioné à 3 cm du dit ventilateur) avant le prochain volet de ces ITW ;)

                      @ Bernard > Je crois qu’aucun n’est là pour le spectacle. Vous non plus d’ailleurs. Mais cela n’empêche pas de se présenter pour de mauvaises raisons ou les mains vides ! C’est bien l’objet de cette enquête que de tenter de donner à chacun de nous les éléments objectifs (et subjectifs, d’où le choix de l’audio) de se forger sa propre opinion.

                      @ Sam > merci :)

                      @ IP188 > les podcats étaient tous complets hier. Ceux dispo ici sont hébergés par Agoravox, ceux sur Nuesblog sont hébergés chez Typepad, il est donc improbable que ces deux fichiers soient tronqués..

                      @ Aurélien > bon, ça fait pas avancer le débat mais j’adore - cela n’engage que moi :)

                      NB > nul ne souhaite réagir aux propositions des différents candidats ???????!


                      • bernard29 candidat 007 20 juin 2006 13:21

                        Eh bien, y en a du monde. Moi qui pensais aussi me présenter. J’hésite.

                        Etat des lieux financiers. Pour avoir les 153 000 euros d’avance forfaitaire, dès la publication officielle des candidats, il faut avoir les 500 signatures (mais pour les avoir il faut se bouger.

                        Dès que c’est publié, vous avez donc 153 ooo Euros d’avance et vous pouvez dépenser jusqu’à 20 % du plafond des dépenses électorales ( fixé à 13, 7 millions d’Euros pour le premier tour. Donc quelque soit le nombre de voix vous pouvez dépenser 20 % des 13,7 Millions d’Euros ce qui fait 2.5 millions d’euros.

                        Si vous pensez obtenir au moins 5 % des voix, au premier tour, le remboursement forfaitaire des frais de campagne est de 50% du plafond soit ( 6.5 millions d’euros). mais là c’est un gros risque. Si vous n’atteignez pas les 5% vous n’aurez que les 20 % remboursés si vos comptes sont bien tenus.

                        et Puis, malheureusement on ne peut pas faire ce que l’on veut avec.

                        dans le premier cas, il faut donc les 500 signatures. Mais si je comprends bien, les élus sont déjà trés sollicités... voir la liste des petits candidats.

                        Au fait merci d’avoir fait ce tour complet des petits candidats actuels. je suis d’accord , c’est une trés bonne initiative citoyenne et journalistique.


                        • artensois (---.---.220.125) 21 juin 2006 10:04

                          L’idée du listing est trés intéressante.

                          Le travail effectué est remarquable, je serais pour ma part demandeur d’une cartographie.

                          Je veux dire par là, une mise en évidence des liens qui unissent ces candidats. Car ils sont avant tout la proue, la face visible de réseaux.

                          C’est la mise en évidence du réseau des réseaux qui serait formidablement intéressant.


                          • Nicolas (---.---.4.105) 13 juillet 2006 16:37

                            Un blog sur Soheib bencheikh, ex mufti de la mosquée de Marseille.

                            http://soheib.bencheikh.over-blog.com/

                            Ce serait bien de recenser tous les sites blogs officiels ou non de ces candidats moins médiatisés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès