Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles 2012 : Hollande entre orgueil et naïveté

Présidentielles 2012 : Hollande entre orgueil et naïveté

Qui : François Hollande

Quoi : Affirme pouvoir renégocier le projet de nouveau traité Européen

 : Sur R.T.L

Quand : Lundi 12/12/2011

Comment : Avec des « si », dans une posture surjouée de décideur

Contexte : 26 pays de la zone €uro ont entériné vendredi 09+/12/2011 une vaste refondation destinée, (après signature d'un nouveau traité auquel seule la Grande-Bretagne a décidé de ne pas s'associer), à les porter rapidement vers une plus grande intégration économique et budgétaire.

Voir

Verbatim  :

1- « Le projet de traité intergouvernemental arrêté vendredi par 26 des 27 membres de l'Union européenne n'apporte pas "la bonne réponse" à la crise des dettes souveraines »

2- "Pour redonner la confiance et pour soutenir la croissance, ce n'est pas la bonne réponse"

3- "Ce n'est pas la bonne réponse non plus pour l'avenir de l'Europe qui mérite mieux qu'un simple accord sur ce qu'on appelle l'union budgétaire. (...) Si je suis élu président de la République, je négocierai ou renégocierai cet accord pour y mettre ce qu'il y manque aujourd'hui : de l'efficacité sur les marchés"

4- "Il faut enfin qu'il y ait de la croissance". "Sans croissance, nous n'atteindrons aucun de nos objectifs de réduction des déficits. »

-------------------------------------------

Votre avis : Dans l’absolu François Hollande n’a pas tort, mais :

1- Ne fait-il pas péché d’orgueil ou pire, de naïveté, à prétendre imposer son point de vue, aux partenaires Européens et plus particulièrement à nos amis Allemands, attendu qu’une alternance politique favorable à Berlin n’est pas prévisible avant minimum 2013.

2- A-t-il conscience qu’il se propose d’être le nouveau fossoyeur de la démocratie en se proclamant artisan d’une renégociation des traités Européens, sans consultation populaire préalable par référendum.

Che64. Aussi sur Twitte. @che64000


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 13 décembre 2011 09:50

    Bonjour à tous.

    Ainsi, faire preuve de volontarisme serait faire preuve de naïveté. En quoi ? Hollande a raison de souligner que l’accord de Bruxelles ne règle rien et qu’il faudra, le plus rapidement possible, créer les eurobonds et revoir le rôle de la BCE. Or, cela passe par un traité européen plus audacieux que l’accord de Bruxelles. Un traité qui devra voir le jour sauf à préférer un éclatement de l’Union.

    Reste la question qui fâche : qui serait amené à valider ce traité ? Les parlements nationaux ou les peuples ? Et là-dessus, contrairement à ce qu’affirme l’auteur, Hollande n’a encore rien dit. Affirmer le contraire relève par conséquent du procès d’intention.


    • Taverne Taverne 13 décembre 2011 10:10

      Hollande n’est pas le plus qualifié pour négocier au nom de la France les nouvelles règles de l’Europe. En effet, il fait du libéralisme mais sans être libéral, puisque toujours attaché au communisme façon Mélenchon et à l’Extrême-gauche façon intégrisme vert. Ce tiraillement interne le rend inconstant, flou.Il fera des compromis mous, inefficaces, qui ne satisferont personne même pas son propre camp, qui d’ailleurs ne sait pas ce qu’il veut.


      • _Ulysse_ _Ulysse_ 13 décembre 2011 11:36

        Hollande a le soutien du système et espère être contre Le Pen au second tour comme cela, il sera élu dans un fauteuil.

        Le détail qui fâche c’est qu’il faut qu’il passe le premier tour déjà !
        Et ca c’est loin d’être gagné :

        ici il est toujours trop loin :
        http://resultatselections-2012.over-blog.fr/


        • Dzan 13 décembre 2011 11:37

          Allez, Christian, va prendre ta carte chez Bayrou.Tu t’y sentiras plus à l’aise.
          Bayrou, un homme neuf comme chacun sait.

          C’est marrant ce déhainement subit de « Haro sur Hollande », alors que Naboléon, qui parlait de « LA PEUR » de la catastrophe de la perte du triple AAA, nous assène maintenant sans sourciller, que finalement ce n’est qu’un petit inconvénient sans conséquences.

          Mais on sait maintenant pour qui roulent certains ( im)posteurs.


          • Jules64 13 décembre 2011 12:09

            C’est encore fini des programmes encore des programmes Hollande


            • h2b1 13 décembre 2011 13:08

              ...4- « Il faut enfin qu’il y ait de la croissance ». "Sans croissance, nous n’atteindrons aucun de nos objectifs de réduction des déficits. »...


              VOILA, tout est dit !!! c’est la seule chose qu’il aura a dire pour tout justifier : il n’y a pas de croissance.
              le reste c’est du blabla...

              • Sabrescan 13 décembre 2011 17:36

                Les depenses sociales n’ont pas augmenté depuis 30 ans par contre les rentrees de l’etat on baissée, les impots des riches ont baissé ce qui explique que le budget est desequilibré et ces meme riches maintenand veulent faire baisse les depenses sociales avec leur fameuses regles d’or CQFD
                Nos parlementaires ont votés pendant 30 ans des budget desequilibré creant ainsi la dette petit a petit pourquoi ? puisque les depenses n’augmentait pas.......corruption !

                Tous est expliqué la
                http://www.dailymotion.com/video/xldqty_etienne-chouard-la-dette-et-la-fin-de-l-etat-providence_webcam


              • docdory docdory 13 décembre 2011 14:00

                @ Christian

                Ce nouveau traité européen n’a que très peu de chances de voir effectivement le jour . En effet, le titre VI de la Constitution impose que le traité en question soit examiné par le parlement.

                http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/traites.asp

                L’article 53 de la Constitution prévoit que plusieurs catégories de traités ou d’accords ne peuvent être ratifiés ou approuvés qu’en vertu d’une loi. Sont ainsi visés :

                -   les traités de paix,

                -   les traités de commerce,

                -   les traités ou accords relatifs à l’organisation internationale,

                -   les traités engageant les finances de l’État,

                -   les traités modifiant des dispositions de nature législative,

                -   les traités relatifs à l’état des personnes,

                -   les traités comportant cession, échange ou adjonction de territoire.

                Ce nouveau traité européen entre clairement dans les 2ème, 3ème et 4ème cas.

                Cette révision du traité européen devra donc obligatoirement passer devant députés et sénateurs.

                Or, il suffit de 60 députés ou sénateurs pour demander à ce que ce traité soit examiné par le Conseil constitutionnel. Inutile de dire qu’il ne manquera pas un parlementaire socialiste pour faire cette demande d’examen par le Conseil constitutionnel, dans la mesure où leur candidat s’y oppose ( ou prétend s’y opposer ).

                Or, il est plus que vraisemblable que l’incroyable abandon de souveraineté qui résulte de ce traité y soit déclaré contraire à la Constitution, ce qui nécessiterait une révision de celle-ci. 

                Pour que Sarkozy obtienne celle-ci, il faut que le Parlement réuni en congrès vote la révision par 3/5 ème des voix, ce qui devient plus que problématique avec un sénat à gauche, ou alors qu’il la propose au référendum. Or, il n’y a aucune chance qu’une telle révision soit approuvée par les français. ( il est d’ailleurs probable que bien d’autres parlements européens refuseront également un tel texte. )

                Donc ce nouveau traité européen est déjà mort avant d’avoir existé. Il ne s’agit que d’un gadget fait, d’une part pour « rassurer les marchés financiers » , d’autre part pour que les divers gouvernements européens aient un délai pour préparer l’inéluctable retour aux monnaies nationales ...

                Hollande n’aura strictement rien à renégocier !



                • docdory docdory 13 décembre 2011 14:03

                  @ Euh , quand je dit que leur candidat s’y oppose, c’est au nouveau traité, pas à sa demande d’examen par le CC !


                  • Sabrescan 13 décembre 2011 14:43

                    L’espoir a un nom : FRANCOIS ASSELINEAU president de l’UPR

                    http://www.u-p-r.fr/

                    Sa charte fondatrice

                    http://www.u-p-r.fr/charte-fondatrice

                    Son programme

                    http://www.u-p-r.fr/presidentielles-2012/le-programme-de-l-upr

                     et PAS MAL D’INFOS QUI BALANCENT

                    http://www.u-p-r.fr/conferences-en-ligne


                    • Jean 14 décembre 2011 01:08

                      Une vision nouvelle : la réelle démocratie et non un ersatz. (en démocratie dépenses -30%, impôts -30%, endettement -50%)

                      Mon prosélytisme pour la France.

                      Changement de vision du monde, capacité d’ envisager autre chose... Des démocraties, même partielles, fonctionnent bien (vetos du peuple, limogeage d’ élus, référendums en nombre et respectés...)

                      Le tirage au sort à étudier sérieusement (voir mes liens)

                      Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                      La révolution a commencé en 1789, elle finira en 20..

                      Aujourd’ hui,

                      En finir avec les lobbies banquiers, pharmaceutiques, ..., medef, plus de prises pour eux sur les assemblées, plus de pouvoir personnel, de corruption (pas le temps, etc.)

                      Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à être dominés par des rois, pouvoirs personnels, ...

                      On se fait croire à nous-mêmes qu’ il n’ y a pas d’ autres solutions (encouragés par l’ oligarchie et les obscurantismes religieux qui font bon ménage), des exemples contraires existent de plus en plus (démocraties même partielles) dans le monde, même si encore rares.

                      Re : Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                      http://www.democratiedirecte.fr/

                      http://www.dailymotion.com/video/xl...

                      http://www.dailymotion.com/video/xi...


                      Un parti sans étiquette
                      pourrait rafler les voix des abstentionnistes, déçus etc.
                      (y a du monde) ; un président alors élu est chef de la police et des armées, en outre il peut dissoudre les assemblées, donc bousculer l’ oligarchie et instaurer une nouvelle constitution, à la Suisse (même en mieux).

                      On peut imaginer dans les petits bourgs, un conseil municipal sans élus, mais constitué des citoyens eux-mêmes, le maire est élu pour un court mandat en tant qu’ exécutant, et contrôlé.

                      Les grandes villes ...un conseil de « tirés au sort », un maire élu (court mandat et non renouvelable ? ou une fois) exécutant et contrôlé.

                      Idem au niveau de l’ Etat, un président élu (court mandat non renouvelable) exécutant des décisions d’ une constituante de "tirés au sort", aidé de ministres, et aux pouvoirs limités (par ex. urgence militaire avec compte à rendre), et très contrôlé.

                      Bien étudier les thèses (liens) qui font leur chemin.

                      Et les bienfaits de la démocratie, en perspective : les « jeunes » participent à la vie de la cité au lieu de brûler des voitures, parité homme/femme assurée (en moyenne par le tirage au sort), les luttes de classe disparaissent (ne reste que des sollicitations à la constituante), ... (liste non limitative)

                      Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/


                      • democradirect democradirect 14 décembre 2011 07:06

                        Vous dites "A-t-il conscience qu’il se propose d’être le nouveau fossoyeur de la démocratie en se proclamant artisan d’une renégociation des traités Européens, sans consultation populaire préalable par référendum« .

                        Entièrement d’accord. Ce genre de décision devrait obligatoirement et automatiquement être soumis en votation populaire.

                        Voir : Europe anti-démocratique : faut-il blâmer l’Union européenne ou les pays qui la composent ?

                         

                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès