Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles 2017 : disparition mystérieuse des sondages depuis le 10 (...)

Présidentielles 2017 : disparition mystérieuse des sondages depuis le 10 juillet

On a pu observer un fait curieux qui n’a guère fait l’objet de commentaires : la disparition, depuis le 11 juillet, des sondages d’opinion concernant les intentions de vote pour les présidentielles 2017.
En effet, si l’on comptabilise les sondages depuis le 14 janvier 2016 (date du premier sondage de 2016), nous avons les résultats suivants :
janvier 2015 : 2 sondages (le premier d’entre eux le 14 janvier)
février : 1 sondage
mars : 2 sondages
avril : 7 sondages
mai : 2 sondages
juin : 3 sondages
juillet : 1 sondage (du 8 au 10 juillet)
depuis le 11 juillet : aucun sondage
Si l’on considère la période du 14 janvier au 10 juillet (environ 6 mois), cela nous fait une moyenne de 2,833 sondages par mois. Depuis, silence radio ! Et pourtant, les « primaires » de la droite et peut-être de la gauche s’approchent très rapidement, ce qui devrait normalement avoir pour effet de stimuler la production de sondages…
Plusieurs hypothèses s’affrontent pour expliquer cette étrange disparition :

1°) Il s’agit d’une simple anomalie statistique de la distribution de la fréquence des sondages. Après tout, cela est tout à fait possible : la plupart les phénomènes comportent des fluctuations aléatoires par rapport à la moyenne, cette constatation est une des données fondamentales en matière de statistiques.

2°) une autre hypothèse est que les employés des instituts de sondages sont en vacances. Pour cela il faut comparer avec ce qui s’était produit en 2011, l’année précédent les présidentielles de 2012. 

Il y avait eu en 2011 cinq sondages en juillet (dont trois avant le 10 juillet et deux après) et un sondage au mois d’aout. Soit un total de six sondages en période d’été en 2011 contre un seul pendant l’été 2016, celui du début juillet. 

Si l’on considère la période des vacance scolaires (du 10 juillet au 31 août), on a 3 sondages en 2011 contre zéro sondages en 2016.

On a donc quand même nettement l’impression que l’effet-vacances ne suffit pas à expliquer entièrement la disparition des sondages.

3°) Une dernière hypothèse est que des sondages ont bien été effectués, mais que les attentats de Nice et de Saint-Etienne du Rouvray des 14 et 26 juillet 2016 ont tellement modifié les intentions de votes dans un sens qui déplaît que les commanditaires desdits sondages n’osent plus les publier, ou bien n’en ont pas envie …

On peut imaginer que ceux-ci attendent patiemment que s’amortissent (à supposer qu'ils puissent s'amortir) les effets de ces attentats sur l’opinion publique avant d’en republier. 

Pour l’instant en tous cas, ne sont plus publiés depuis le 10 juillet que des sondages sur les élections primaires qui, quelque intéressants qu’ils puissent être, ne sauraient remplacer des sondages concernant le premier et le deuxième tour.

On attend donc avec curiosité les résultats des prochains sondages, qui mériteront d’être examinés à la loupe dans le contexte actuel. Reste à savoir combien de temps il faudra attendre... Réponse dans quelques jours... ou quelques semaines ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Alren Alren 3 septembre 11:26

    Excellente observation et conclusion plausible : les sondages coûtent cher et sont utilisés comme armes de propagande quand ils sont favorables.
    Connaissant l’addiction des politiciens carriéristes pour les sondages, ils ont été effectués, c’est sûr.
     Si leurs résultats n’ont pas été publiés c’est qu’ils ne correspondant pas aux attentes de ceux qui peuvent se les offrir (avec l’argent public ou celui du MEDEF).
    Alors ce serait une bonne nouvelle !


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 3 septembre 11:42

      @Alren

      pourquoi serait-ce une bonne nouvelle ?

      1. les deux sponsors cités ne sont pas les seuls possibles, d’autres, pas forcément nationaux, ont intérêt à connaitre les probabilités de rendement de leurs investissement en frais de campagnes

      2. si nouvelle il y a, qu’indiquerait-elle ? une très forte abstention ? Des intentions de vote pour l’UPR ? Le NPA ? feu le front de gauche ?

      une non-information, ça peut être comme un non-événement : de l’insignifiance.

    • Alren Alren 3 septembre 16:32

      @Jeussey de Sourcesûre

      Ce n’est plus le Front de gauche avec un PC toujours très ambigu vis-à-vis du PS qui présente un candidat à la présidentielle, c’est « La France insoumise » avec Jean-Luc Mélenchon.

      Et j’espère que son score dépasse celui du candidat du PS. Voilà ce qui serait une bonne nouvelle !

      L’UPR et le NPA resteront confidentiels car le programme social pour le premier et le programme anti UE pour le second ne sont pas « nets ».


    • non667 3 septembre 18:45

      @Jeussey de Sourcesûre
      Des intentions de vote pour l’UPR ? Le NPA ? feu le front de gauche ?
      ces 3 là le front ripoublicain ( l’erpès) s’en tamponne !seul les sondages ultra favorables au fn leurs font peur !

      Des intentions de vote pour l’UPR ? Le NPA ? feu le front de gauche ?
      un non-événement : de l’insignifiance.


    • Alren Alren 3 septembre 19:29

      @non667

      seul les sondages ultra favorables au fn leurs font peur !

      Vous faites erreur, la seule élection qui fait vraiment peur aux milliardaires, au MEDEF et à ses affidés c’est celle de Jean-Luc Mélenchon car il s’en suivrait une révolution, pacifique certes, mais une révolutionau sens propre aussi importante que celle de 1789 et ils la craignent comme la peste car le séisme français ébranlerait le monde entier et signifierait la fin rapprochée de leurs privilèges exorbitants.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 septembre 20:02

      @Alren


      Bien probable qu’on nous cache quelque chose, mais bien improbable que ce quelque chose soit plus qu’un soubresaut passager. Quoi qu’ait dit le sondage occulté, on doit encore s’attendre a une alliance au Deuxième Tour des forces du statu quo, de Gauche et de Droite, pour barrer la route au FN qui aujourd’hui incarne le changement.  

      Cette Gauche et cette Droite n’étant d’accord sur rien sauf cette volonté de faire barrage au FN, il en sortira évidemment la présidence velleitaire d’un autre insignifiant et une autre phase d’impuissance pour la France. Tout sera encore décidé a Bruxelles par des fonctionnaires - nommés et non élus - prenant leurs trente deniers et leurs instructions de Washington. 

      Les sondages ? A moins qu’on ne les fasse autrement sous contrôle crédible - voir le lien - ils ne sont pas une solution, mais une partie du problème. 



      PJCA







    • non667 3 septembre 21:00

       à alren
      la seule élection qui fait vraiment peur aux milliardaires, au MEDEF et à ses affidés c’est celle de Jean-Luc Mélenchon

      d’une élection à l’autre les % de voix varient aux max de  3% onc il y a de la marge avant que mélanchon fasse peur !


    • sampiero sampiero 3 septembre 21:42


       « il y a de la marge avant que mélanchon fasse peur » !


      En effet ils peuvent dormir sur leur deux oreilles les medefs et afidés, grâce aux millions esclaves volontaires fauchés qui votent capitaliste en faveur de ceux qui les exploitent et les affament,  c’est pas demain que les pauvres , les travailleurs, seront défendus efficacement et pourrons enfin jouir équitablement du fruit des richesses qu’ils ont crées.

      Les masos votent en criant : « merci patrons » ! 

      Ce ne sont pas les nantis qui peuvent vivre sans travailler, 10% maxi de la population , qui peuvent remporter les élections sans arrêt depuis des lustres , si une bande d’imbéciles ne leur donnent un coup de main !


      Ainsi et depuis deux siècles, mais pour des siècles encore, les pauvres seront plus pauvres et les riches plus riches.

      Sous les applaudissement des imbéciles affamés. 

      On a coupé le cou aux rois et leur noblesse désœuvrée et gloutonne, pour que les grenouilles les remplacent par les mêmes , mais sans particule.

      Pourquoi donc changer une équipe de requins qui gagnent ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 10:55

      @Alren
      Le programme social de l’ UPR n’est pas net  ?
      Ce qui n’est pas net du tout chez Mélenchon, c’est comment il va mettre en place son merveilleux programme, sans sortir de l’ UE, ni de l’euro ??
      Au bout de 5 ans, il n’a toujours pas de programme officiel ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 11:01

      @Alren
      La Révolution en 2012, on a vu !
      Je croyais que Mélenchon avait quitté le PS, car c’est un Parti de Droite ? 
      Mélenchon au soir du 1er tour :
      « Nous, nous pouvons... appeler à voter Hollande, illico presto, sans même négocier quoi que ce soit ! » « Le changement, c’est maintenant, et mon ennemi c’est la finance ! »
      Finalement, vous êtes aussi crédule que les électeurs FN....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 11:08

      @sampiero
      Et pourquoi veauter pour des « souverainistes » qui font croire qu’une Autre Europe est possible ??
      « La recette pour neutraliser la colère des Français : leur promettre Une Autre Europe depuis 1/3 de siècle  ! »


    • foufouille foufouille 4 septembre 11:13

      @Fifi Brind_acier
      c’est vrai que ton parti est vachement crédible avec son employé fictif.
      et 0% d’électeurs en 2012.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 12:24

      @foufouille
      C’est vous qui n’êtes pas crédible avec vos attaques aux personnes...
      Vous ignorez ce qu’est le statut de la fonction publique, mais vous la ramenez quand même ... Demandez -vous plutôt pourquoi Hollande n’a pas remis en place Asselineau et son service d’intelligence économique à Bercy, supprimé par Sarkozy... ??!


      Parce qu’un opposant aux USA et à l’ UE de ce niveau dans le Saint des Saints, c’est politiquement dangereux. Pour votre gouverne, il n’y a que 2 Ministères qui comptent en France : Matignon & Bercy.

    • Henri Georges Henri Georges 4 septembre 12:25

      @Alren

      « ... la seule élection qui fait vraiment peur aux milliardaires, au MEDEF et à ses affidés c’est celle de Jean-Luc Mélenchon ...  »

      Un FM qui ferait peur aux milliardaires, voilà qui serait bien surprenant. D’autant plus qu’il semble bien s’accommoder de l’UE, en effet ..


    • foufouille foufouille 4 septembre 12:46

      @Fifi Brind_acier
      la critique est interdite dans une secte.
      personne n’interdit à ton employé fictif de chercher un autre boulot ou de prendre sa retraite.
      mais la gamelle haut fonctionnaire énarque est bonne et permet de financer son activité politique.
      on ne peut pas prétendre changer le système et en profiter grassement.


    • chantecler chantecler 4 septembre 14:00

      @clone sampiero
      Mais non !
      Juste parce que tu es complètement con et que tu n’as aucune personnalité .
      Donc tu suces la roue des gens que tu imagines à l’avenir détenir un pouvoir fort : comme ça penses être à l’abri de tout , de te poser des questions et tu pourras t’épanouir sous l’autorité de maman Marine....
      Et tu colles comme une sangsue , un tique, à certains intervenants sur Agx avec qui tu penses être en désaccord .
      On dit « marquer à la culotte », car en plus tu dois être passablement pédé .
      Finalement clone , t’es un pauvre type , à peine sorti de l’oeuf ...
      Mais continue : tu mets de l’animation sur ce site ouvert à tous les délires , à tous les manipulateurs et qui tire profit de tous les commentaires .
      Bon dimanche .


    • mmbbb 4 septembre 18:14

      @sampiero le peuple aime les histoires de reine, de chateau de carrosse En Angletterre le peuple a le royal baby, un couple princier qui fair rever Hollande Macron Juppe ou Sarko font ils rever non Vous ne pouvez pas comprendre les belles histoires, vous ne pensez que dialectique Quant au peuple il aime être asservi, c’est son destin.


    • sampiero sampiero 4 septembre 19:07

      @mmbbb 


      « le peuple aime les histoires de reine, de château de carrosse En Angleterre le peuple a le royal baby, » il aime être asservi, c’est son destin. « 

      Des grenouilles donc.

      C’est pourquoi je dis :

      En effet ils peuvent dormir sur leur deux oreilles les medefs et affidés, 
      grâce aux millions esclaves volontaires, fauchés mais qui votent capitaliste en faveur de ceux qui les exploitent et les affament,  

      C’est pas demain que les pauvres , les travailleurs, seront défendus efficacement et pourrons enfin jouir équitablement du fruit des richesses qu’ils ont crées.

      Continuons de la sorte et votons à droite, celle de sarko, lepen, macron ou hollande (C’est la même) ! 

       La droite s’apprête sans le cacher , en le claironnant même , à nous concocter une loi travail nouvelle de derrière les fagots, , celle de Khomri à coté c’est du pipi de chat.
      Et quand l’esclavage sera devenu la routine, le peuple vivra enfin heureux. 

       »Qu’est ce qu’on risque, ça ne peut être que pire", dit le maso plein d’espoir.. smiley


    • mmbbb 4 septembre 19:12

      @chantecler le mot est lache PD tu vas avoir des ennuis c’est un mot qui stigmatise et met au ban de la societe Quant a ton propos ne t emballes ta gauche est morte et Hollande avec sa chute sabordera le PS Tu traites les autres de con mais il faut être un con pour voter PS. Il n y a que les petits instits qui votent encore PS et Hollande a bien enfile ses électeurs, parles en aux PD ils connaissent le sujet et Hollande ne rembourse pas la vaseline parfume a la rose


    • Alren Alren 5 septembre 16:14

      @Fifi Brind_acier

      Au bout de 5 ans, il n’a toujours pas de programme officiel ?

      Jean-Luc Mélenchon n’est pas, ne veut surtout pas être un « gourou » comme M. Asselineau de l’UPR.

      Comme beaucoup de gens indignés par la monstruosité et la stupidité de la structure sociale actuelle et conscient qu’elle conduit, si rien ne change rapidement, à la fin prochaine de l’humanité, il s’est interrogé sur les raisons pour lesquelles les victimes de cette structure sociale ne se révoltaient pas par le moyen le plus puissant et le plus pacifique : le bulletin de vote.

      Outre évidemment la vulnérabilité des cerveaux non entraînés au discours des médias contrôlés par les grandes fortunes, il a pensé, en pédagogue, que le manque d’intérêt des citoyens pour la « res publica », la chose publique, venait du fait qu’ils étaient dissuadés de participer à la lutte politique et de son essentiel : les programmes électoraux par le fait que ceux-ci étaient élaborés en petits comités fermé avec d’ailleurs une bonne dose de démagogie.

      C’est pourquoi il a lancé le mouvement de la France insoumise, soutenu par plus de 100 000 signatures (un chiffre énorme qui serait claironné à l’envi pour toute autre formation) et financé non par les banques et les magouilles mais par une nuée de petits donateurs.

      À charge pour les plus actifs de faire des propositions pour élaborer un programme qui émane enfin du peuple. Cette élaboration en commun est une garantie qu’ils sera appliqué en cas de victoire électorale.

      comment [Mélenchon] va-t-il mettre en place son merveilleux programme (qui n’est pas encore écrit mais qui comprendra évidemment l’abrogation de la loi El Khomri), sans sortir de l’ UE, ni de l’euro ?

      J’ai déjà répondu à cette objection.

      La bonne stratégie vis-à-vis de l’UE n’est pas de dire : « la France quitte l’Union » sans condition.

      Elle est de faire des propositions de nouveaux traités pour que chaque pays redevienne indépendant et contrôle sa monnaie mais sans exclure des alliances à bénéfice commun.

      Ses propositions ne seront pas faites seulement aux gouvernements mais aussi aux peuples de l’Union et l’on verra bien qui est pour et qui est contre.

      Si l’immobilisme l’emporte, il sera temps alors, mais alors seulement, de consulter le peuple français par référendum pour une « frexit ».


    • Alren Alren 5 septembre 16:25

      @Fifi Brind_acier

      La Révolution en 2012, on a vu !


      En 2012 JLM n’a pas été élu, rappelez-vous ! La révolution aurait eu lieu seulement s’il l’avait été.

      Si en 2017 il n’est toujours pas élu, la révolution n’aura toujours pas lieu et la France se ratatinera encore plus au détriment des travailleurs et aux yeux du monde entier. Elle sera alors vraiment une puissance secondaire et sans intérêt.


      Après cinq ans de Sarkozy on a avait vu les dégâts que ce monsieur comptait aggraver dans un second mandat.

      Hollande, on savait qu’il n’était pas gauchiste, mais franchement, qui pouvait imaginer qu’il effectuerait un virage à droite aussi cynique ?


      L’abstention est toujours une mauvaise solution.


    • Ar zen Ar zen 6 septembre 08:48

      @Alren

      Les sondages sont effectués par des organismes privés qui n’ont de compte à rendre à personne, excepté leurs clients. 

      Ainsi un sondage « favorable » peut, à tout moment, être présenté. A la limite, les officines de sondage pourraient présenter ce qu’elles veulent sans même prendre la peine de « sonder » qui que se soit. 

      Inutile d’attendre que le sondage soit « favorable ». Il suffit de dire n’importe quoi et de prétendre que c’est le résultat d’un sondage. Aucune règle juridique ne contrôle les sondages. 

      Macron pourrait ainsi être taxé de 93% d’opinions favorables. C’est de l’enfumage, c’est de la simple manipulation d’opinion. 

      Les vrais sondages, ceux qui intéressent les élites financières, peuvent demeurer secrets. 

    • fred.foyn fred.foyn 3 septembre 12:47

      Tous les partis politique parlent du premier tour, alors que le FN est le seul à parler du second..

      Sondage gratuit du dimanche 3 septembre !

      • Fergus Fergus 3 septembre 13:46

        Bonjour, fred.foyn

        Ah bon ?

        Dans un article du Monde (aujourd’hui sur son site web), le quotidien souligne au contraire que le FN ne parle que du premier tour où, nous rappelle ce journal, le parti de Le Pen engrange entre 26 et 30 % des voix, avec une quasi certitude d’être en tête de ce 1er tour. A contrario, c’est silence radio au FN sur le 2e tour. Et pour cause : celui-ci est déprimant, Le Pen étant largement battue dans tous les cas de figure probables. 


      • docdory docdory 3 septembre 14:46

        @Fergus


        Le Pen était largement battue au deuxième tour contre tous les candidats sauf Hollande, dans les sondages faits  jusqu’au début juillet 2016 ( dans le cas de figure d’une assez improbable présence de Hollande au deuxième tour, c’était à peu près fifty-fifty ) . 
        La question que l’on peut se poser, c’est de savoir si la disparition apparente des sondages ne serait pas due à un bouleversement de ce rapport des forces après les attentats de juillet ( et accessoirement après l’affaire de Sisco ), bouleversement qui ferait que d’éventuels sondages effectivement réalisés ne seraient plus publiés ( selon le principe qui consiste à casser le thermomètre pour dissimuler le fait que le malade a de la fièvre... ).
        Ce n’est qu’une hypothèse, mais nous n’avons plus dans l’immédiat de « thermomètre » pour la vérifier ! Affaire à suivre, donc ...






      • fred.foyn fred.foyn 3 septembre 15:32

        @Fergus...Il est le seul parti à être sur d’être au second tour...après c’est une autre histoire que les Français écrirons...


      • non667 3 septembre 19:02

        @Fergus
        Et pour cause : celui-ci est déprimant, Le Pen étant largement battue dans tous les cas de figure probables.

        dixit le front ripoublicain ? mais la méthode Coué ayant ses limites ce sont les vrais résultats du 2° tour qui lui font peur !!!!! smiley smiley smiley smiley

         rien que celà justifie un vote fn ! leur gueule au soir du 2° tour si marine passe smiley smiley smiley

        les vraies larmes de mélanchon au soir du 1° tour 2002 !


      • Fergus Fergus 3 septembre 20:25

        Bonsoir, non667

        Reportez-vous à la communication des caciques du FN : rien, strictement rien sur un 2e tour éventuellement gagnant. En parler - fût-ce pour dénoncer le silence des instituts - serait pourtant de nature à booster la dynamique en faveur de Le Pen. Or, comme je viens de l’écrire ci-dessus : rien côté FN. Cela semble contredire une issue favorable.

        Savez-vous, d’autre part, qu’il se murmure dans le microcosme que Le Pen aurait intégré sa défaite du 2e tour - après un 1er tour honorable - et d’ores et déjà pris la décision de mettre le paquet sur la législative d’Hénin-Beaumont ?


      • non667 3 septembre 21:11

        @Fergus
        bonsoir fergus
         comme je l’ai dit : la méthode coué a des limites ! grand bien vous fasse si elle marche encore avec vous  ! mais plus dure sera la chute smiley smiley smiley


      • Fergus Fergus 4 septembre 09:49

        Bonjour, non667

        Aucune méthode Coué. Je souhaite d’ailleurs que Le Pen soit présente au 2e tour pour engendrer un nouveau séisme - salutaire cette fois - dans la politique française.

        La différence avec vous, c’est que je ne milite pour rien ni personne, pas même pour Mélenchon pour qui je voterai en 2017 du fait de ma proximité avec ses idées, à défaut d’être proche de sa personnalité. J’observe simplement la vie politique sans a priori, de la manière la plus objective possible.


      • Achetes un calendar (---.---.41.186) 4 septembre 10:08

        @fred.foyn 3 septembre 12:47 

        « Tous les partis politique parlent du premier tour, alors que le FN est le seul à parler du second..Sondage gratuit du dimanche 3 septembre ! »

         

        Anaha...proposition d’un nouveau sondage sur le thème de : la fiabilité de certains posteurs smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 11:19

        @docdory
        Seuls 8% des électeurs faisaient encore confiance aux Partis politiques (PS- UMP - FN)... Le % est peut-être encore tombé bien plus bas .... ??


        78% des Français sont prêts à voter pour un candidat lambda, c’est peut-être cela qui met la classe politique en panique .... ?? Du coup, ils sont de plus en plus nombreux à sortir de Gaulle de la naphtaline pour pimenter leurs discours ...
        « SOS de Gaulle ! Récupération par les élites en panique ... »

        Les Français sont consternés, ils comprennent qu’ils appliquent tous les mêmes politiques ! Il faut voir le niveau du débat... Cambadélis reprochant à Sarkozy de se « poutiniser »... Du n’importe quoi !! Voilà à quel niveau est rendu le Parti socialiste ....

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 12:37

        @fred.foyn
        Le FN est toujours au 2e tour...., il est une pièce essentielle du système, que ferait la classe politique sans lui ?? Les médias font tout pour promouvoir le FN, avec plus de 40% du temps politique sur les chaînes télé d’infos en continue...


        Et le FN se donne un mal de chien pour faire le job qu’on lui demande :
        piquer des idées à l’ UPR et à Mélenchon, et les truffer de propos racistes, xénophobes et islamophobes, pour bien faire vomir les électeurs et qu’ils se bougent les fessent au 2e tour, pour voter « pour l’autre » !
        Collabos un jour, collabos toujours !

        Le résultat est toujours le même :

        « 40 fois depuis 1984, le FN a fait élire ceux qu’il prétend combattre... ! »


      • Traroth Traroth 5 septembre 14:33

        @non667
        Pour votre petit instant de jubilation, 65 millions de Français devraient avoir à subir Le Pen comme présidente pendant 5 ans ?


      • roman_garev 3 septembre 13:47

        Et si on considère le fait des vacances d’été depuis mi-juillet ?


        • docdory docdory 3 septembre 14:49

          @roman_garev


          Je réponds à cette objection dans mon article. Cet éventuel « effet-vacances » existe probablement, mais il est dans ce cas considérablement plus marqué qu’en 2011, l’année précédent les présidentielles de 2012.

        • zygzornifle zygzornifle 3 septembre 14:10

          ils existent certainement encore mais a l’usage seul de l’Élysée ....


          • Croa Croa 3 septembre 15:04

            À zygzornifle,
            Plus largement à l’usage de ce qu’il convient de nommer « les milieux autorisés » et donc pas seulement l’Élysée.


          • Clofab Clofab 3 septembre 14:54

            Si les résultats de sondages ne sont pas flatteurs pour nos UMPS et autres journaleux larbins du système, alors non, ces résultats seront ignorés et tus. Ils attendront de meilleures augures pour en parler les hypocrites.


            C’est bon signe pour le Front National, courage nous vaincrons ! 

            • Croa Croa 3 septembre 15:10

              À Clofab,
              Pourquoi « bon signe pour le Front National »  ?  Le FN n’a pas l’exclusivité des réveils populaires que je sache !
              C’est bon signe pour TOUS les mouvements alternatifs, le FN peut-être mais La France Insoumise peut-être aussi, voire d’autres...  smiley smiley smiley smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès