Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles : Et si Hollande faisait perdre la gauche ?

Présidentielles : Et si Hollande faisait perdre la gauche ?

Dans nos vies, tout bascule toujours en un éclair. Une rencontre. Une perte. Il y a un avant et un après. Pourra-t-on dire la même chose de cette série d'événements tragiques qui sidèrent le pays au plus fort de la campagne présidentielle ? Alors qu'au moment où j'écris ces lignes, Mohamed Merah, le jeune homme suspecté des sept assassinats commis à Toulouse et Montauban, est toujours encerclé par la police qui souhaite l'intercepter vivant, sous l'oeil des caméras. 

Tout était joué ... Jusqu'au lundi 19 mars : malgré des jeux de sondages, malgré des coups politiques, le chef de l'Etat semblait devoir être battu. Beaucoup s'y préparaient à droite. Le rejet du bilan d'un "président des riches" devait porter au pouvoir le candidat socialiste. Et celui-ci s'y préparait sans forcer son talent, porté par la vague antisarkozyste.Et les "marchés" s'y préparaient aussi !  

Président des riches, mauvais président assurément qui rompit le contrat social avec brutalité ... mais redoutable stratège dans l'adversité. Maître dans l'art du récit dramatisé, élève zélé d'un G.W.Bush. Le voici en Président de la République, chef des armées, qui rend hommage aux soldats assassinés, seul, face aux cercueils. Scénarisant ce qui devient au fil des heures un psychodrame national, le Président sert par ricochets le candidat-président. Reléguant François Hollande, le "Président-bis", son infortuné rival, au loin, dans la foule des anonymes qui s'associent à l'hommage de la Nation.  

Nous savons à présent à gauche que l'antisarkozysme ne suffira pas. Singer le Président, se glisser dans son ombre à Montauban est une faute politique de plus, de trop, qui risque d'être fatale à la gauche. Mais sur quoi d'autre pouvait s'appuyer François Hollande ? Quand le tout de sa campagne a été construit sur cette posture de l'antithèse à Sarkozy, du candidat anti-Fouquet's. Un programme ? 60 propositions dans le cadre contraignant de la rigueur européenne. Le peuple de gauche ? Celui-ci se méfie de lui depuis 2005 et défilait de Nation à Bastille le 18 mars pour une alternative politique. 

Porteur des valeurs de la France du oui à Maastricht (1992) les "modernes" du camp socialiste n'ont pas compris le non de gauche en 2005 . A trop vouloir une "République du centre"qui ne signifie plus rien alors que des nuages lourds de menaces courent sur l'Europe libérale, François Hollande s'est droitisé au point de disparaître aujourd'hui dans le bleu marine des affiches de Sarkozy. Sa campagne-référendum, sans socle électoral aux frontières définies, montre aujourd'hui dans la tourmente, ses limites. Les "modernes" d'hier sont devenus les conservateurs d'aujourd'hui.  

L'indignation socialiste ne suffira pas non plus face à l'offensive d'une droite aujourd'hui rassurée quant aux capacités de son champion. Les postures morales sont de peu de poids dans la joute terrible qui s'annonce.


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 23 mars 2012 07:15

    Hollande devrait céder sa place a Mélanchon.
    Ce serait le mieux pour la france.


    • Fergus Fergus 23 mars 2012 11:10

      Bonjour, Ruut.

      Certes, il faut se réjouir de la hausse sondagière de Mélenchon car elle marque une avancée des idées de progrès. Pour autant Mélenchon n’a pas l’ombre d’une chance de gagner une présidentielle dans la France de 2012. Prétendre le contraire relève soit du fantasme, soit du militantisme FdG pur et dur, sourd au désir d’alternance de la majorité des électeurs de gauche et d’une partie des électeurs du centre. Qu’on le veuille ou non, Hollande est le seul recours contre Sarkozy.

      Oui à un vote Mélenchon au 1er tour, mais oui également à un vote Hollande au 2e tour. Faute de quoi Sarkozy accomplira un 2e mandat appelé à être dévastateur car l’homme, empêché de briguer un 3e mandat pourra sa lâcher dans la casse des acquis sociaux et des services publics.

      Ne nous leurrons pas : Sarkozy face à Mélenchon au 2e tour l’emporterait par 60 % contre 40 en raison d’un vote massif des voix de centre sans lesquelles il ne peut en France y avoird e victoire présidentielle, quoi qu’on en dise.


    • c.d.g. 23 mars 2012 11:37

      c est sur !
      Avec melanchon au 2eme tour, on est reparti pour 5 ans de Sarko !

      Jamais une majorite de francais va voter pour lui.


    • Stéphane Jean steph 23 mars 2012 20:08

      Je crois que vous vous trompez, de même que se trompaient ceux qui en 1981 ne croyaient pas possible la victoire d’un candidat qui prônait la nationalisation des banques, la hausse de 20% du SMIC, l’abolition de la peine de mort, la 5e semaine de congés payés et les 39 heures contre Giscard. Pourtant, c’est le plus charismatique et le meilleur qui a gagné. Mélenchon est de cette trempe, en mieux, et avec un meilleur programme. Vous pouvez écouter svp le discours de Clermont-Ferrand ou celui de la Bastille pour vous en convaincre :

       http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/03/14/discours-au-meeting-de-clermont-ferrant/


    • Stéphane Jean steph 23 mars 2012 20:11

      Discours de Mélenchon le 18 mars devant 120000 personnes à la Bastille :

      http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/03/18/discours-du-18-mars-2012-a-la-bastille/


    • onetwo onetwo 23 mars 2012 20:49

      à Fergus.
      Au 2nd tour, Hollande perdra face à Sarko, comme Royal en 2007, et pour les mêmes raisons.
      Ce qu’il espère gagner au centre il le perdra sur sa gauche, chez les abstentionistes et à l’extrême droite.
      Par contre, ce que Mélenchon perd au centre, il le gagne à gauche, chez les abstentionistes et à l’extrême droite.
      Match nul ? Seul un sondage peut le dire, mais il n’y en aura pas, car sinon tout le monde verrait que le vote utile est un mensonge.
      Je pense que le total des voix du centre que gagne Hollande par rapport à Mélenchon, est quantitativement moins important que ce que Mélenchon gagne par rapport à Hollande, sur sa gauche au FN, et chez les abstentionistes.

      Déjà l’écart se ressere entre Hollande et Sarko au 2nd tour, le report des voix du centre vers Hollande est en baisse dans les sondages.

      Je pense que seul Mélenchon peut gagner face à Sarko, il faut le qualifier pour le 2nd tour.


    • Henrique Diaz Henrique Diaz 23 mars 2012 22:10

      A Fergus,
      D’abord beaucoup votent ou plutôt ont voté au centre sans grande conviction politique, en pensant l’élection, un peu comme toi d’ailleurs, à la façon du PMU... chercher « le mieux placé » c’est-à-dire le moins pire pour éviter le moins bon...

      Certes peu de gens ont une claire conscience politique des enjeux, mais rien n’interdit absolument qu’il entendent des arguments.

      Ensuite, il ne faut pas oublier tous les abstentionnistes, dans les 30 % en moyenne qui ne participent pas à des élections qui ne changent rien à leur point de vue.

      Aussi, dans l’optique d’un second tour, Sarkozy/Mélenchon, il ne faut pas négliger le pouvoir de convaincre d’un homme qui a autant de charisme au moins que Sarkozy, qui est vraiment une nouveauté tout ayant une expérience ministérielle, et qui surtout a pour lui un véritable programme de rénovation et de refondation d’une république très mal en point et des solutions pour régler les problèmes économiques qui ne demandent qu’à être expliquées pour convaincre.


    • Tall 23 mars 2012 10:22

      Au train où ça va, un 2e tour Melenchon - Sarkozy n’est plus impossible.

      Non seulement à cause de la différence de charisme entre Melenchon et Hollande ( c’est le jour et la nuit ) mais aussi à cause d’un programme de gauche bien + approprié et crédible au FdG pour endiguer les excès cyniques du banksterisme actuel.

      Et s’ils espèrent nous faire oublier tout ça en zigouillant des ben laden d’occasion, ils rêvent !

      D’autant qu’avec + de justice sociale, on aura moins de barbus flingueurs aussi. Avec l’avantage de réduire le risque en amont, ce qui diminue le nombre de victimes civiles.



      • Fergus Fergus 23 mars 2012 11:13

        Bonjour, Tall.

        Evidemment le programme de Mélenchon est bien plus crédible pour les gens de gauche désireux de s’opposer aux marchés et aux dérives financières. Mais il ne l’est pas aux yeux des centristes sans lesquels nul ne pourra gagner cette élection.


      • Tall 23 mars 2012 11:51

        Et bien, je pense qu’il vaut mieux la perdre alors. Avec un effet boomerang maximum par la suite.

        Car la droite fera toujours tout ce qui est en son pouvoir pour qu’on renonce aux valeurs de gauche. Pour qu’on accepte leur diktat.

        En ce sens, Bayrou, qui était déjà le traître de 2007, pourrait l’être encore en 2012.

      • Yohan Yohan 23 mars 2012 12:20

        Crédible avec un SMIC à 1700€ ? allez raconter ça à des milliers de chefs d’entreprise de PME. Nos PME sont fragiles, si on veut les décimer, c’est le meilleur moyen. Parce que quand vous relevez brutalement le SMIC, vous êtes obligé de compenser pour les revenus supérieurs et actuellement, nous ne sommes pas encore sortis de la crise...alors merci de ne pas nous pousser dans le précipice...


      • Fergus Fergus 23 mars 2012 13:14

        @ Tall.

        L’effet boomerang dont tu parles, c’est plutôt l’effet piège à cons : jouer des coups différés en politique, ça ne marche jamais comme les promoteurs l’ont prévu.


      • Tall 23 mars 2012 14:18

        Fergus

        Si Hollande gagne, il faudra absolument un bon score de Melenchon au 1er tour et aussi aux législatives. Sinon, les cerises risquent d’être amères.


      • Brath-z Brath-z 23 mars 2012 15:01

        Fergus, le projet du PS en 1981 était soit-disant « irréaliste ». Jusqu’au bout la droite l’a combattu en disant qu’il allait « ruiner la France », ne pourrait pas être appliqué, etc. On donnait à Mitterrand à l’époque les mêmes qualificatifs qu’à Mélenchon : « utopiste », « exagéré », etc.
        Et pourtant, au second tour, il se trouva une majorité pour voter pour cela.


      • Fergus Fergus 23 mars 2012 16:23

        Bonjour, Brath-z.

        En 1981, la configuration était quelque peu identique à celle de 2012 avec, en ligne à gauche, un PS et un PC concurrents au 1er tour. Mitterrand avait obtenu approximativement 26 % des voix et Marchais 15 %. A la suite de quoi Mitterrand avait été élu. Mais il est évident que si Marchais avant devancé Miiterrand pour se qualifier au 2e tour, la gauche eût été sévèrement battue.

        Il en va de même aujourd’hui : la gauche ne peut l’emporter que si Hollande se qualifie au 2e tour et bénéficie ensuite, d ’une part de bons reports de voix du FdG, d’autre part d’un bon tiers des voix de Bayrou. En prenant l’hypothèse irréaliste d’un Mélenchon au 2e tour, la gauche serait sévèrement battue comme l’eût été Marchais en 1981. Croyez-vous sérieusement que des électeurs bayrouistes voteraient pour un candidat qui a phagocyté le NPA et LO, et qui vient même d’être soutenu publiquement par des cadres du NPA ? Cette hypothèse relève du fantasme.

        Comme Tall, je serais content que Mélenchon puisse se maintenir sur ses positions actuelles, ce qui sera sans doute difficile, mais plus encore que le FdG cartonne aux législatives pour infléchir la politique du gouvernement Hollande si celui-ci est élu.

        Cordialement.


      • posteriori 23 mars 2012 17:40

        Crédible avec un SMIC à 1700€ ?

        Si les neonazes se mettent à critiquer leur fureur, il va encore monter méluche.


      • Brath-z Brath-z 23 mars 2012 19:27

        Fergus, je suis très tenté de ressortir un papier de la direction du PS de 2006 (donc quand Hollande était encore le premier secrétaire) où il était question de « réunir toutes les tendances arc-en-ciel, de Besancenot à Bayrou » smiley

        Sinon, je répondais à l’objection : "Evidemment le programme de Mélenchon est bien plus crédible pour les gens de gauche désireux de s’opposer aux marchés et aux dérives financières. Mais il ne l’est pas aux yeux des centristes sans lesquels nul ne pourra gagner cette élection."


      • onetwo onetwo 23 mars 2012 21:08

        Je vous avait bien dit que Mélenchon dépasserait Bayrou ET Le Pen. Vous doutiez, moi pas.
        Maintenant Hollande va perdre comme Royal face à Sarko en 2007.
        Notre seule chance c’est d’avoir Mélenchon au 2nd tour si nous voulons un président de gauche pour les 5 ans qui viennent.
        Bayrou est en baisse et finira sous les 10%. Le centre ne fera pas pencher la balance au 2nd tour. Même si Hollande récupère 1/3 des 10% du Modem, cela ne suffira pas. Même Royal n’a pas réussi en 2007 avec Bayrou à 20% et un meilleur report de voix des centristes vers elle par rapport au report des centristes vers Hollande aujourd’hui.
        Les électeurs de Bayrou n’ont pas d’idéologie, ils sont ni de droite, ni de gauche mais ni du centre non plus. C’est pour cela qu’ils sont les électeurs les plus volatils. Il n’est pas certain qu’ils ne choisissent pas Mélenchon plutôt que Sarko tant le sortant est rejeté dans l’opinion alors que Mélenchon crée l’adhésion. Mélenchon a du charisme, comme Royal, et c’est ce qui peut attirer au 2nd tour des électeurs centristes sans idéologie définie, alors que Hollande n’a pas d’ossature.
        Hollande, comme Royal, n’attirera pas les électeurs du FN et les abstentionnistes, et repoussera les électeurs d’extrême gauche et 20% de ceux du Front de gauche.
        Mélenchon fera le contraire.
        Je le répète, notre seule chance de virer Sarko c’est de qualifier Mélenchon pour le 2nd tour.


      • onetwo onetwo 23 mars 2012 22:53

        à Fergus
        On ne peut pas comparer Mélenchon et Marchais, ni le PCF de 81 avec le Front de Gauche.
        Mélenchon a l’image d’un homme cultivé. Il est socialiste.

        Mélenchon devance Hollande dans le dernier sondage de popularité :

        http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Actu/Sondage-Paris-MAtch.-Melenchon-dans-le-Top-Ten-384265/

        Sondage réalisé avant la manifestation de la Bastille...

        Je vous le répète, pour avoir un président de gauche, il faut que Mélenchon se qualifie pour le 2nd tour.

        Hollande perdra comme Royal en 2007.


      • colza 23 mars 2012 12:59

        Nous ferons quoi, après avoir voté Hollande, lorsque celui-ci nous enverra dans le fossé grec, espagnol, portugais et j’en passe. Pensez vous vraiment que celui-ci va se dresser contre les marchés, contre la troïka, contre Merkel ? Non, non, il viendra nous dire qu’il n’y a pas d’alternative, ce sera la rigueur, avec du sens certes, mais la rigueur quand même. 

        Dirons-nous : « on ne savait pas ! »
        Ben si, on savait au contraire et on pouvait faire autrement...

        • Fergus Fergus 23 mars 2012 13:16

          Bonjour, Colza.

          Le problème est que si ce n’est pas Hollande, c’est Sarkozy. Bref, qu’on le veuille ou non, il va falloir choisir entre le mal et le pire ! Pour ma part, je n’hésite pas une seconde malgré les grandes réserves qu’Hollande m’inspire.


        • OlivierP 23 mars 2012 13:30

          Et comment ? 

          En votant pour Bayrou ? Bayrou est surement quelqu’un d’honnete et de compétent. Son programme me parait équilibré ; mais il n’aura jamais de majorité aux legislatives pour pouvoir l’appliquer. 
          En votant pour Melanchon ? Alors là, c’est le fossé grec, mais en creusant encore beaucoup plus profond...


        • illuminato 23 mars 2012 14:20

          Si bayrou était au second tour il aurait peut etre ses chances ,car les gens de gauche iraient peut etre vers son vote ,bien que les centristes,ne feraient pas pareil chose pour la gauche ,vous savez ce qu’on dit : « les centristes ne sont ni de gauche ni de gauche » et je ne serait pas étonné qu’il appel à voter Sarko s’il ne va pas au 2 eme tour ,solidarité confessionelle ;o)


        • OlivierP 23 mars 2012 13:00

          Melanchon est un charlot, avec un programme irréaliste et qui conduirait la France droit dans le mur.

          Malheureusement, en ces periodes de crises, les extrèmes et leurs programmes simplistes (c’est la faute aux riches —> il faut prendre le pognon chez eux ; c’est la faute à l’euro —> il faut en sortir ; c’est la faute aux immigrés —> dehors les immigrés ; ...) font de nombreux emules (environ 30% pour les extrèmes !!!).
          Heureusement, Mélanchon (tout comme les autres extrèmes) n’arrivera pas au pouvoir (en tout cas pas cette fois ; et j’espère bien jamais).


          • illuminato 23 mars 2012 13:34

            Mélanchon ou Lepen aux deuxième tour : le doux rêve de sarkozy ..


            • OlivierP 23 mars 2012 13:39

              Ah oui, tu m’etonnes ! Dans ce cas, il est sur de gagner ! J’espère que ce ne sera pas ce cas de figure (mais bon, je suis confiant).



            • illuminato 23 mars 2012 14:05

              c’est même sa seule et unique issue .Et moi je n’ai pas du tout envie que mes enfants connaissent le deuxième quinquénat de ce type et de ses sbires .a aucun prix . !!


            • illuminato 23 mars 2012 14:37

              J’attends toujours un sondage Mélanchon Sarko au 2 eme tour qu’on rigole un peu  ;o))


              • illuminato 23 mars 2012 14:38

                Mais quelque chose me dit que celui la ,on l’aura pas .....


              • chantecler chantecler 23 mars 2012 15:47

                Je pense que F. Hollande est le meilleur candidat pour la gauche PS actuellement .

                Il est posé ,humaniste, cultivé , a le sens de l’humour , pas du tout excessif, agressif, ni agité .
                Bref , sans être parfait , il est l’antithèse du président élu en 2007.

                Je suppose que c’est pour ces raisons qu’il a été désigné à l’issue des primaires de gauche .

                Maintenant cette campagne n’est pas facile pour lui .

                L’atmosphère est lourde , beaucoup de médias sont aux ordres et participent à la propagande prosarko .
                Dès qu’il ouvre la bouche, formule une proposition il reçoit des salves de la droite UMP , déterminée à conserver le pouvoir, qui est sarcastique , qui lui demande des comptes ,qui lui demande des chiffrages et qui lui pique ses idées , du FN et pendant longtemps du FdG .

                Mais il me semble qu’il arrive à maintenir son cape .

                Il sait qu’il lui faut rassembler et non diviser .Convaincre et non imposer . Apaiser et non cliver .

                Ce sont des qualités qui devraient l’amener au succès, surtout après l’expérience sarkosiste démarrée en 2007...

                Maintenant rien n’est joué, rien n’est garanti .

                Mais la sarkosie a commis beaucoup d’erreurs qui lui seront difficilement pardonnées .

                Et en dehors de son culot et de son omniprésence elle a peu à proposer de crédible .


                • Brath-z Brath-z 23 mars 2012 19:38

                  « Il est posé ,humaniste, cultivé , a le sens de l’humour , pas du tout excessif, agressif, ni agité . »
                  Certes, je veux bien, mais est-ce que ça suffit pour donner une perspective au pays ? Si encore il entendait incarner une politique avec ces qualités de « président normal » (comme Warren G. Harding aux États Unis d’Amérique en 1921), bon, soit, mais là, sa personnalité sert d’argument de vente au lieu de son programme. Loin d’être suffisant.

                  « Je suppose que c’est pour ces raisons qu’il a été désigné à l’issue des primaires de gauche . »
                  J’en doute, sinon Jean-Michel Baylet aurai été choisi. Il a été désigné par les sondages, puis les sympathisants ont voté pour le gagnant des sondages. Comme avec Ségolène Royal en 2006.

                  "Dès qu’il ouvre la bouche, formule une proposition il reçoit des salves de la droite UMP , déterminée à conserver le pouvoir, qui est sarcastique , qui lui demande des comptes ,qui lui demande des chiffrages et qui lui pique ses idées« 
                  Et en quoi est-ce que cela change par rapport à n’importe quelle élection ? Ce qui est nouveau, c’est que pour une fois le candidat du PS donne raison à la droite quand elle critique ses propositions, et qu’il recule sans cesse (exemple frappant : les 60 000 postes dans l’EN).

                   »Il sait qu’il lui faut rassembler et non diviser ."
                  Ben oui sauf qu’il rend chaque jour plus difficile le rassemblement de la gauche.

                  Bref, je suis on ne peut plus d’accord avec l’article : Hollande pourrait faire perdre la gauche.


                • Tipol 23 mars 2012 17:03

                  Tout 2011, sur LePost, je prônais un fort possible 2è tour Mélenchon-Lepen ! On n’en est plus très loin.
                  Si Hollande était de gauche, on aurait encore pu hésiter pour éviter de faire perdre la gauche. Mais là, le doute n’est pas possible. Le PS a plus libéralisé la France, abandonnée, livrée à la finance que n’importe quel autre force libérale de droite.
                  Quant à Lepen, les électeurs de droite pas plus idiots que ceux de droite en ont assez de voir toute la France détruite dans les banques de la mondialisation, et dans les multinationales anonymes défiscalisées.


                  • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 23 mars 2012 17:21

                    j’enrage de voir sous un si bon article des pubs « toi aussi devient trader » ! ca rappelle « mon fils est banquier » ! Quelle honte ces entreprises de bernage chronique. ca rapporte ? Mort à la pub !


                    • Binabik 23 mars 2012 19:02

                      Hum...Hum...
                      Les bannières publicitaires sont fonctions de tes recherches... Moi en ce moment ca m’affiche des poussettes et des trucs a bebe... Toi ben... Ca t’affiche en lien avec ce que tu cherches sur le net... Desole... Bonne journee quand meme.


                    • Patrick Samba Patrick Samba 23 mars 2012 20:38

                      Désolé, je ne vais sur aucun site financier ou économique, et j’ai aussi la pub pro-trader. C’est de la propagande répétitive pour légitimer et banaliser la profession de trader. 


                    • Binabik 23 mars 2012 22:54

                      Pas besoin d’aller directement sur des sites de trader.
                      Vous devez aller sur des sites qui parlent d’économies, ou qui offrent des formations...
                      Enfin un truc du genre.
                      Les bannières publicitaires fonctionnent comme ca.
                      Big Brother vous offres ce que vous cherchez généralement...
                      (ou sur quoi vous vous renseignez)


                    • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 24 mars 2012 10:21

                      Bon, ben, je vais consulter un site qui traite d’Alzheimer, alors, parce que je n’ai jamais ouvert de truc qui parle de placement ni de finances...Vue réductrice, Monsieur...Vous allez avoir de la pub pour les aliments phosphorés ! 


                    • Henrique Diaz Henrique Diaz 24 mars 2012 13:47

                      Moi je n’ai aucune pub avec firefox et le module Adblock Plus.


                    • olivier olivier 23 mars 2012 19:14

                      BAYROU est de loin le candidat le plus crédible... Si seulement il avait l’aura de MELENCHON !


                      • Patrick Samba Patrick Samba 23 mars 2012 20:32

                        Bonsoir,

                        le SARKOZYSME, il est indispensable, vital que ça se termine !
                        Et pour cela il est temps qu’il y ait enfin l’union des forces de la vraie gauche.
                        Ne comptons pas sur Hollande .

                        Le Front de Gauche doit organisé une manifestation, à la Défense ?, pour réclamer la démission de Guéant.            

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès