• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles : procédons par élimination

Présidentielles : procédons par élimination

Vous connaissez l’adage : au premier tour on choisit, au second, on élimine.

Et si on faisait l’inverse, c’est-à-dire éliminer dès le premier tour ?

Nous avons en effet suffisamment d’éléments afin de dépasser notre attirance profonde pour tel ou tel programme et juger principalement sur l’honnêteté de ceux qui les portent.

Finis le doux rêve socialiste, la fermeture des frontières ou bien encore la suppression massive de fonctionnaires, ne pensez plus programme mais morale : pourquoi des candidats corrompus, traînant des casseroles ou attendus de pied ferme par les juges seraient-ils dignes de vous représenter ?

Pourquoi penser ne serait-ce qu’un seul instant que ce ramassis de profiteurs pourrait tout à coup oublier ses propres intérêts pour enfin s’occuper de ceux du pays ?

Le mis en examen

Celui qui avait dit qu’il se retirerait s’il était mis en examen, et qui ne le fait pas, mérite t’il vos suffrages ? Assurément non !

Chaque jour amène son lot de révélation : de costumes de luxe payés par des « amis » en rémunération de femme et enfants sur des crédits publics pour des emplois pas encore avérés, en passant par des soupçons de faux et usage de faux et de rémunérations pour son entremise auprès de Poutine, rien ne nous aura été épargné du feuilleton dont on ne sait pas s’il est encore terminé.

Fillon s’inscrit ainsi dans la tradition du parti de droite (je ne dis pas Gaulliste – imagine-t-on le Général de gaulle mis en examen ?) connu pour avoir abrité de nombreux délinquants et protéger encore de nos jours les turpitudes des Dassault et autres Balkany.

Imagine-t-on Fillon Président de la République et de ce fait bénéficier d’une immunité pour au moins cinq ans ? La réponse est non !

Tout cela met en lumière les pratiques d’une caste politique pour laquelle la seule réponse valable aux questions légitimement posées sur son comportement est : « et alors ? »

La presque mise en examen

Le suspense est intolérable : Mme Le Pen est-elle une justiciable comme les autres ? Contrairement à Fillon, elle a choisi de jeter un voile pudique sur les affaires qui la concernent en étant dans le déni et en refusant d’obtempérer aux convocations de la puissance publique.

C’est bien évidemment le complot qui justifie tout. On lui en veut, on veut priver le peuple de sa victoire (un peu comme Fillon qui clame que le peuple est le seul juge). Un peu léger quand même quand on se veut la représentante et la garante des institutions du pays comme la police et la justice.

Mme Le Pen qui se bat bec et ongles contre les travailleurs étrangers a mis elle-même en place un système de travailleurs détachés (des collaborateurs payés par Bruxelles et travaillant au siège du FN). Un peu contradictoire, non ?

On lui reproche également de salarier un bon pote aux idées sulfureuses et extrêmes, qui est soupçonné entre autres d’avoir monté un dispositif de vente de kits de campagnes (très chers) aux candidats FN aux élections locales, remboursés par l’Etat et d’avoir sous-estimé son patrimoine immobilier.

Des broutilles tout cela pour ses partisans, qui seraient bien avisés tout de même de savoir pour qui ils vont voter et de se renseigner également sur les causes de la débandade des élus frontistes en Paca.

Les honnêtes, mais pas trop…

Je veux parler des socialistes, enfin ce qu’il en reste, qui cumulent les affaires depuis quelques années : Cahuzac, Thévenoud et, cerise sur le gâteau, Bruno Le Roux, le Thénardier moderne qui faisait bosser (?) ses filles aux frais du contribuable. Voilà pour la question de l’honnêteté de certains individus, ce qui ne devrait pas remettre en cause le parti lui-même si malheureusement il ne s’était pas assis sur ses promesses de campagne (comme beaucoup de partis, toutefois).

Oubliées les promesses du discours du Bourget, les belles envolées sur l’ennemi (la finance) et l’impérieuse nécessité de renégocier les traités européens.

Au lieu du programme annoncé, nous avons eu du Macron avant l’heure, avec en prime un débat indigne sur la déchéance de nationalité que n’aurait pas renié Mme Le Pen.

Le PS applique aujourd’hui la théorie des « faits alternatifs » chère à Trump qui consiste à nier les faits et à en proposer d’autres érigés en réalité nouvelle indiscutable.

C’est ainsi que les frondeurs (dont Hamon) sont présentés comme des parasites qui ont bloqué l’action gouvernementale pendant le quinquennat alors même qu’ils voulaient appliquer la ligne de 2012, les promesses sur lesquelles ils avaient été élus.

Comment faire confiance à ces hommes et ces femmes qui, sentant l’odeur de la gamelle, se rallient sans vergogne à Macron en se fichant allègrement de leurs électeurs ?

La bande des trois

Fillon, Le Pen, Macron, oui Macron l’hologramme de Hollande qui va continuer à appliquer la politique du mandat qui s’achève en plus libéral encore, et qui est en train de réussir son OPA sur le PS, ces trois-là sont à éviter, à éliminer dès le premier tour.

Que reste-t-il ?

Ne nous faisons pas d’illusions, les noyaux durs des tribus des « et alors » et des « On est chez nous » résisteront en s’assoyant sur la morale ainsi que les transfuges du PS qui se jettent dans les bras de Macron oubliant les « promesses de leur baptême » juste pour faire un autre mandat en attendant la prochaine trahison.

Il y a bien sûr les candidatures dites « de témoignages », celles dont on est certain qu’elles auront du mal à passer le premier tour et les 5 %, l’extrême gauche, par exemple, qui ne veut surtout pas du pouvoir mais veut promouvoir la lutte sociale ou bien encore les candidats du « c’était mieux avant » On peut donc se faire plaisir à peu de frais.

Bon, il y a aussi deux candidats de la « bande des cinq » dont je n’ai pas encore parlé : Hamon et Mélenchon.

Le premier est quasiment grillé par le discours de ses anciens camarades qui font tout pour lui savonner la planche, Valls le premier. Cela commence à se sentir dans les sondages qu’il n’a aucune chance et qu’il est même en train de se faire déborder sur sa gauche par Mélenchon qui cultive son indépendance et qui, lui, ne trimbale a priori aucune casserole.

Voilà, le choix est là pour les électeurs qui font de la morale en politique un principe incontournable : éliminer les corrompus et ceux qui n’ont pas tenu leurs promesses, se faire plaisir à peu de frais en votant pour un petit candidat, s’interroger sur un choix entre Hamon et Mélenchon ou bien s’abstenir.

Il est à craindre que le parti des abstentionnistes soit le gagnant du premier tour et que la malhonnêteté de certains candidats ou partis ne fassent pas le poids face à des convictions bien ancrées.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 08:42

      @Osis
      J’espère que la personne qui dénonce à déposé une plainte auprès du procureur de la République, sinon ses dénonciations ne valent pas grand chose, non ?


    • chantecler chantecler 23 mars 08:49

      @Michel DROUET
      Votre article sur « capital » c’est tout petit .
      Des broutilles et parfaitement anachroniques , car ne tenant pas compte des lois et décrets parus .
      Vous remontez à 1999 par exemple pour je ne sais quoi .
      Nous sommes en 2017 , non ?
      Et ce qui compte c’est les grosses magouilles depuis 8 ,10 ans .


    • chantecler chantecler 23 mars 08:50


      Ah flûte : mon petit commentaire s’adresse à Osis .


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 08:56

      @chantecler
      Pardonné ! Je partage votre point de vue. A l’époque, ce qui n’excuse rien, le financement des partis politiques était assuré par des jongleries de ce genre (factures de boîtes de com, marchés publics,....
      Emmanuelli, qui vient de mourir avait d’ailleurs été condamné pour ça, comme Juppé avec les emplois fictifs de la Mairie de Paris.
      Aujourd’hui, nous en sommes au stade de l’enrichissement personnel et il n’y a plus d’excuses possibles


    • Osis Osis 23 mars 09:10

      @Michel DROUET

      vérifiez vous même...
      Cela a été fait.


    • Osis Osis 23 mars 09:13

      @chantecler

      Non.

      Toutes les combines comptent.
      Pour une conscience nette, il n’y a pas de prescription.


    • alinea alinea 23 mars 09:46

      @Osis
      L’important, n’est-ce pas la compétence ? Marilyne travail au CG du Jura maintenant ! Mais peut-être aurait dû- t-elle être ouvrière à la Vache Qui Rit, pour satisfaire votre exigence de pureté ?
      Quant à avoir été conduit à des réunions par la voiture de fonction du CG de l’Essonne, Mélenchon était Ministre à cette époque, et cela, d’après le Maire de Massy ( à vérifier donc) n’est pas illégal.
      En tout cas je constate qu’il faut du temps, et sûrement beaucoup d’heures passées à fouiller le passé, pour dégoter ces « casseroles » à Jean-Luc Mélenchon. Mais pour ce travail, nous pouvons faire confiance à l’UPR, inégalable en la matière !!
      Je dois dire que si les politiques sont tous pourris, c’est qu’ils sont évidemment à l’image du peuple !


    • leypanou 23 mars 09:56

      @alinea
      Mais pour ce travail, nous pouvons faire confiance à l’UPR, inégalable en la matière !! : le temps passé par le gourou dans le cabinet Pasqua n’aura pas été complètement inutile !

      C’est Fifi Brind de quelque chose qui a commencé à poster çà et cela ressemble beaucoup aux pratiques d’extrême droite dont ils prétendent ne pas faire partie.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mars 10:02

      @alinea
      Comme si les diffamations contre Asselineau, ou les militants de l’ UPR s’accompagnaient de preuves ! L’UPR ne s’attaque jamais aux personnes, mais après des mois d’attaques aux personnes et de diffamations sans preuve, de la part des Insoumis sur Agoravox, la coupe est pleine !

      Si on fait la même chose que vous pour Mélenchon, vous vous fâchez !
      Balayez devant votre porte et appliquez la morale que vous demandez aux autres.


      Faites de la politique : argumentez sur le programme de Mélenchon et sur le programme de l’UPR, mais cessez vos attaques personnelles.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mars 10:06

      @leypanou
      aux pratiques d’extrême droite dont ils prétendent ne pas faire partie.

      Tiens, voilà mouche du coche du M’PEP !
      Et vous, elles sont où les preuves que l’ UPR est d’extrême-droite ?
      Trop de nationalisations dans son programme, sans doute ?


    • foufouille foufouille 23 mars 10:20

      @Osis
      ton dénonciateur est mal placé pour critiquer vu qu’une de ses élections a été annulée.


    • Osis Osis 23 mars 11:02

      @alinea

      L’important, n’est-ce pas la compétence ? Marilyne travail au CG du Jura maintenant !

      Cet argument est irrecevable.
      Sa compétence n’est pas le problème.

      Le problème, c’est le favoritisme, le népotisme.
      C’est inacceptable à tous les niveaux et, particulièrement venant d’un décideur politique quel qu’il soit.

      Je m’étonne que vous, vous ne soyez pas choquée.
      Seriez-vous aveuglée, ou atteinte de ce que vous reprochez à L’UPR, à savoir de sectarisme ?

      Je ne vois pas très bien, au nom de quoi l’on passerait pour l’un ce que l’on reproche à l’autre, fût-il un proche, un ami ou même un familier.

       



    • alinea alinea 23 mars 11:15

      @Fifi Brind_acier
      Je ne me fâche pas, et je n’ai jamais, ni jamais entendu de calomnies sur Asselineau ; si peu de gens le connaissent sans doute, et Mélenchon est tellement plus nuisible !
      Où des attaques personnelles ? C’est le monde à l’envers !
      Je me fous déjà des casseroles de Fillon, pensant que sa politique est bien pire ; je vous prierais ( et ce n’est pas la première fois que je le fais) de savoir à qui vous répondez.


    • alinea alinea 23 mars 11:23

      @Osis
      Je ne suis pas choquée parce que c’est chose commune à tous les échelons de la société, d’user de sa position pour faire passer quelqu’un ; je ne sache pas que Mélenchon eût pointé un pistolet sur la tempe des décideurs, ni même qu’il en ait eu le pouvoir. De la même manière pour tous les autres cas de cette espèce !
      Voter pour la Fi est le contraire du sectarisme ! et je ne vote pas pour la FI parce que je prends Mélenchon pour un Dieu de pureté ! on ne lui donne pas le pouvoir, nous sommes les seuls à ne pas donner le pouvoir à notre porte-parole !!


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 11:25

      @alinea
      De bonnes petites fourmis bien travailleuses, les groupies de l’Upr...
      Aucune casserole à l’Upr, bien entendu.
      Des purs, vous dis-je...


    • Osis Osis 23 mars 11:34

      @foufouille
       

       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mars 12:13

      @Michel DROUET
      Et bien, trouvez-en ! Tous les fonctionnaires, pour être recrutés, doivent fournir un casier judiciaire vierge.
      Mais pas les candidats aux élections, étonnant, non ?
      Asselineau a un casier judiciaire vierge, c’est bien embêtant, pas vrai ?
      Surtout quant on voit la longue liste des mises en examen et condamnations au FN, PS et à l’ UMP !


    • alinea alinea 23 mars 12:14

      @Michel DROUET
      C’est vrai qu’on se sent tout sales à côté ! parce que leur manière de faire, même OMO ne le fait pas !


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 12:21

      @Fifi Brind_acier
      « la longue liste des mises en examen.... »
      C’est justement le thème de mon article
      Vous auriez du le lire...


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 12:23

      @alinea
      Il n’aura échappé à personne que PUR est l’anagramme d’UPR.


    • dejaegere 23 mars 12:33

      @Michel DROUET

      Savez-vous que le fait de vouloir abaisser voire insulter les gens qui ne sont pas d’accord avec vous traduit une vraie faiblesse d’argumentation. Et si vous voulez continuer sur la meme lancee ne vous en prenez pas a l’UPR, dont je ne partage pas une partie des idees . Personnellement je voterai Melenchon et suit pret a discuter de tout mais calmement et surtout sans attribuer des noms d’oiseaux a tout va.


    • alinea alinea 23 mars 12:40

      @Michel DROUET
      Alors qu FI, c’est IF, Si en anglais !! ou bien un arbre fort beau mais fort toxique !! là est l’explication, il ne faut pas chercher midi à quatorze heures !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mars 13:17

      @Michel DROUET
      C’est tout ce que vous avez trouvé ? C’est maigre ...


    • alinea alinea 23 mars 13:19

      @Fifi Brind_acier
      Je l’ai lu !! il reprend l’ autre que j’avais lu trois fois aussi, puisqu’il s’agit du même.
      Je pense que Mélenchon devrait démissionner.


    • alinea alinea 23 mars 13:30

      @alinea
      http://melenchon.fr/2017/03/22/moi-patrimoine-statut/

      Dommage, il ne parle pas de sa fille au CG de l’Essonne ; si ça se trouve il ne lui a que conseillé de porter son CV ; son nom ayant fait le reste.
      Il aurait dû lui conseiller de prendre le nom de sa mère.
      Il ne parle pas non plus des déplacements, sûrement extrêmement nombreux, dont il a bénéficié pour aller à des réunions dans l’Essonne ; ce serait bien le seul ministre qui n’aurait pas eu droit à des déplacement gratos pour son boulot.
      Juste le coup des cartes de vœux hors de prix ; à chercher s’il ne s’agissait pas d’un amante de passage devant laquelle il voulait briller ? parce que, autrement, briller, c’est pas son talent.


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 13:32

      @dejaegere
      Pour le « voire insulter », je vous recommande la lecture des commentaires des groupies de l’Upr (fifi, doctorix, ar zen et tant d’autres...)
      Après vous pourrez juger.


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 13:44

      @Fifi Brind_acier
      Oui, mais il faut bien rire un peu...


    • dejaegere 23 mars 14:53

      @Michel DROUET

      Je suis tout a fait d’accord avec ce que vous dites . je leur ai meme dit que s’ils arrivaient au pouvoir ils pourraient etre dangereux tant ils sont hargneux et agressifs. Mais raison de plus pour rester calmes et sereins. Ceci dit je ne veux donner de lecon a personne car on peut toujours finir par s’enerver . faut juste savoir que ce n’est jamais une solution.


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 15:11

      @dejaegere
      « Je m’énerve pas, j’explique aux gens »
      Et en passant je les mets face à leurs contradictions, qui sont nombreuses.


    • amiaplacidus amiaplacidus 23 mars 15:19

      @Michel DROUET

      En tout cas, il y a une chose certaine, l’impact d’Asselineau (je ne suis même pas sûr de l’orthographe correcte de son nom et j’ai la flemme de rechercher) est strictement inversement proportionnel à l’agitation des ses groupies sur le net.
      .
      J’ai lu, il y a quelques jours, je ne sais plus vraiment où, les propos du maire d’une petite commune, qui a apporté sa signature à Asselineau, il disait, en substance, j’ai signé, parce qu’ils m’ont eu à l’usure, matin, midi et soir, voire 4-5 fois par jour, je recevais un appel téléphonique pour savoir si je m’étais décidé. Au bout de 3-4 semaines, j’ai craqué et j’ai signé, mais cela ne veut pas dire que je voterais pour lui. De toute façon, mes électeurs me connaissent et se moquent pas mal si, et à qui, je donne une signature.


    • kalachnikov lermontov 23 mars 15:19

      @ dejaegere

      Ah ben, justement, je t’ai répondu sur la jolie discussion que nous avons eu toi et moi. Have a look...

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/abus-poubelles-justice-et-debat-de-190857#forum4852923


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 15:26

      @amiaplacidus
      Vous décrivez très bien la technique et les résultats à venir.
      Cela fait penser aux vendeurs d’aspirateurs ou de produits miracles qui harcèlent le client.


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 15:29

      @lermontov
      Edifiant !


    • Alren Alren 23 mars 16:33

      @Michel DROUET

      Il n’aura échappé à personne que PUR est l’anagramme d’UPR.

      Certes mais il rappelle aussi l’UDR, (Union de Défense de la République), le sigle des gaullistes favorables à un « État fort » sous la quasi dictature d’un homme élu pour sept ans, irrévocable et intouchable, pendant cette période interminable. Surtout avec le renouvellement de 1965.
      Et je ne crois pas que la proximité entre « UDR » et « UPR » soit le fait du hasard.

      Rappelons que l’UDR s’est comporté comme un « parti unique » d’État non démocratique obligeant tous les services de l’État à combattre par tous les moyens l’opposition :
      - main-mise absolue sur l’unique chaîne de télévision,
      - utilisation des renseignements généraux pour combattre « l’ennemi intérieur » selon Marcellin-la-trique, l’ennemi intérieur étant les mal pensants qui voulaient une société plus démocratique et équitable,
      -utilisation du SAC de Charles Pasqua en cheville avec les « barbouzes » de la SDECE (service secrets) pour conduire des opérations illégales allant jusqu’à l’assassinat de Ben Barka.

      On sent bien qu’il y a au sein de l’UPR une nostalgie du passé ...


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 16:55

      @Alren
      Je n’avais pas fait le parallèle avec le DUR, mais je suis convaincu comme vous que l’Upr nous ferait faire un grand bond en arrière.


    • Laulau Laulau 23 mars 16:58

      @Osis

      « En effet. J’avais attaqué Mélenchon parce qu’en 2004, d’avril à juin, il avait utilisé pendant trois mois un véhicule avec chauffeur du conseil général. Or il n’y avait plus droit puisqu’il n’était plus au Conseil général. Cela pourrrait s’apparenter à un détournement de fonds public dont il a bénéficié, lui, et personne d’autre. J’ai porté plainte ce qui a conduit le procureur de la République à lui signifier un rappel à la loi sous la forme d’un avertissement solennel. »

      Mais c’est très graves ça ! Il parait aussi que quand il était enfant il avait lancé des cailloux et cassé une vitre, même qu’il a reçu une fessée. Non mais sans blagues une casserole ça ? Un dé à coudre à la rigueur.


    • Laulau Laulau 23 mars 17:01

      @Michel DROUET

      Le délit, la plainte et le résultat dans mon message ci dessous.


    • amiaplacidus amiaplacidus 23 mars 17:14

      @Laulau

      Je pense que vous oubliez qu’à l’âge de 7 ans, il a, sans aucune vergogne, dérobé des pommes sur le pommier du voisin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès