Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Présidentielles. Une autre lecture des résultats

Présidentielles. Une autre lecture des résultats

Chacun connaît aujourd’hui les résultats officiels. Nous proposons ici une présentation différente de ces résultats intégrant les votes blancs ou nuls d’une part, les abstentions d’autre part. Au-delà du débat sur la pertinence de « reconnaître » le vote blanc, chacun pourra ainsi visualiser différentes options.

Les résultats officiels tels que donnés ce lundi par le Ministère de l’intérieur sont les suivants :
 
…………………………Nombre ……………% Inscrits……………% Votants
Inscrits ……………46 037 545   
Abstentions……………9 451 687……………20,53 
Votants……………36 585 858……………79,47 
Blancs ou nuls ……………700 119……………1,52 ……………1,91
Exprimés……………35 885 739……………77,95 ……………98,09
 
 
Liste des candidats………Voix………% Exprimés
Mme Eva JOLY………828 451………2,31
Mme Marine LE PEN………6 421 773………17,90
M. Nicolas SARKOZY………9 753 844………27,18
M. Jean-Luc MÉLENCHON………3 985 298………11,11
M. Philippe POUTOU………411 178………1,15
Mme Nathalie ARTHAUD………202 562………0,56
M. Jacques CHEMINADE………89 572………0,25
M. François BAYROU………3 275 349………9,13
M. Nicolas DUPONT-AIGNAN………644 086………1,79
M. François HOLLANDE………10 273 582………28,63
En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des % exprimés peut ne pas être égale à 100,00% .
 
Résultats en pourcentage des suffrages exprimés.
Ce qui se traduit par le graphique donnant les résultats en fonction du nombre de suffrages exprimés. Dans ce graphique ne sont pris en compte ni les abstentions, ni les votes « Blancs ou nuls ».
Notons au passage qu’aucune différence n’est établie entre un vote blanc et un vote nul.
De manière anecdotique on peut voir que Madame Joly en remerciant « les millions d’électeurs » qui ont voté pour elle fait preuve d’un certain optimiste.
 
Résultats en pourcentage des votants.
Fort peu d’électeurs ont (volontairement ou non) opté pour un vote blanc ou nul. Ils sont tout de même 700.119 qui ont fait la démarche de mettre une enveloppe dans l’urne mais sans choisir l’un des candidats en présence.
Le « score » de cette démarche est de 1.91%. Les votes blancs arrivent ainsi en 7ème position derrière Eva Joly mais avant Dupont-Aignan, Poutou, Artaud ou Cheminade.
 
 
Résultats en pourcentage des inscrits.
On ne peut que se réjouir également d’une abstention relativement faible, très inférieure à celle qui était prédite par les sondages. Si l’on intègre dans les résultats l’ensemble des inscrits sur les listes électorales on constate ainsi que l’abstention n’est pas, contrairement à ce qui avait été annoncé, le premier parti de France.
Certes cette présentation minimise les scores des candidats mais l’on peut toutefois constater que François Hollande avec 22,32% et Nicolas Sarkozy avec 21,19% totalisent chacun plus que le choix abstentionniste qui s’élève à 20,53% et dépasse sensiblement Marine Le Pen et ses 13,95%.
Notons en revanche la mauvaise foi (ou l’ignorance mathématique) des commentateurs politiques ou journalistes qui comparent le taux d’abstention (calculé sur les inscrits) avec le résultat de tel ou tel candidat (calculé sur les votes exprimés).
 
L’objet de cet article n’est pas de multiplier les analyses sur tel ou tel aspect. On peut par exemple noter que, en 2007, Sarkozy, Royal, Bayrou avaient totalisé 62,44 % des inscrits. En 2012 ils (Hollande à la place de Royal) ne représentent plus que 50,62% des inscrits. Cette baisse de 12 points mériterait tout à fait d’être commentée en tant que telle.
 
Au-delà des débats il serait souhaitable que les trois présentations soient offertes aux citoyens et à l’analyse des commentateurs, chacune reflète la réalité … d’une façon différente.

Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 23 avril 2012 16:57

    Merci d’avoir fait ce travail salutaire.

    Cela éclaire bien le fait que les abstentionnistes pouvaient changer le résultat du premier tour, s’ils l’avaient souhaité.

    Ils ont donc permis ce résultat.

    Si j’étais Hollande ou Sarkozy, je les remercierais.


    • NE PAS VOTER C EST SE TAIRE......... ALORS TAISEZ VOUS §§§§§

       VOUS FAITES LE JEU DES SENILO-FASCISTES

      au fait les chiffres du PCF/FG 12 % + 6 % ° DE VOTE UTILE POUR QUE HOLLANDE VIRE EN TETE..
      POUR LES SENLO-FACHISTES VOUS VERREZ BIENTOT DES MINISTRES ET BEAUCOUP DE DEPUTES COMMUNISTES

       °CHIFFRES DES MILITANTS DU TERRAIN


    • Soi Même 23 avril 2012 20:00

      @ TOUSENSEMBLE, comptabilise tes noisettes, vous allez vivre la disette !


    • CARAMELOS CARAMELOS 23 avril 2012 22:08

      NE PAS VOTER C EST SE TAIRE......... ALORS TAISEZ VOUS §§§§§

      VOUS FAITES LE JEU DES SENILO-FASCISTES

      au fait les chiffres du PCF/FG 12 % + 6 % ° DE VOTE UTILE POUR QUE HOLLANDE VIRE EN TETE..
      POUR LES SENLO-FACHISTES VOUS VERREZ BIENTOT DES MINISTRES ET BEAUCOUP DE DEPUTES COMMUNISTES

      °CHIFFRES DES MILITANTS DU TERRAIN

      Bonsoir


      1°) L’abstention peut être motivée par un manque évident d’intérêt pour les candidats. Vous ne pouvez donner tort à 20% de la population.
      2°) Il peut également s’agir d’une forme de protestation .
      3°) Les causes réelles de l’abstention ont elles été étudiées ?
      4°) Qui pourrait avoir intérêt à publier les résultats de cette étude ?
      5°) Pourquoi l’abstention fait-elle autant peur et suscite autant de passion ? Et s’il s’agissait tout simplement d’un excellent régulateur ?


    • Zadig de France Zadig de France 24 avril 2012 11:05

      Bonjour ;

      « L’abstention peut être motivée par un manque évident d’intérêt pour les candidats » .
      Certes mais un motif n’est pas nécessairement bon en soi.

      Si la politique était un spectacle, alors je pourrais comprendre l’abstention à un spéctacle déplaisant.
       
      Sans donner tort ou ni raison à 20% de la population, je dis que leur abstention
      profite à ceux qui sont en tête. En conséquence si leur objectif était de protester, c’est raté !

      Qui ne dit mot consent ? En tout cas, qui ne dit mot laisse faire...

      Les causes réelles de l’abstention ont elles été étudiées ? Voilà une vraie question  ! Il faudrait interroger ceux qui ne veulent pas répondre.. cela peut durer longtemps.

      Ni abstention, ni vote blanc n’auront de véritable signification tant qu’ils n’invalideront pas une élection. Mais il faudra assumer cette responsabilité. Elle nous conduira vers l’établissement d’un quorum de suffrages exprimés.


    • Nums Nums 24 avril 2012 13:36

      TOUSENSEMBLE,


      Faut arrêter avec les majuscules dans chacun de vos messages. On vous l’a déjà demandé plusieurs fois. Ecrire en majuscules sur le web signifie hurler. En plus, ça fatigue les yeux de lire un texte en majuscule.

    • Traroth Traroth 24 avril 2012 15:58

      Non, ne pas voter, ce n’est pas forcément se taire !


    • EN 39-45 23 MILLIONS DE COMMUNISTES SONT MORTS POUR NOUS SORTIR DES GRIFFES DES NAZIS..

      avec des minisftres FN/ NAZIS AU GOUVERNEMENT PHILIPPOT OU VANESTE la guerre sera déclarée.............AU PEUPLE

      qu’on ne vote pas pour la guerre.LE 06.05.2012 non a sarko et a la droite populaire FN/UMP..

      un fils de résistant de 18 ans aux nazis dont le grand père et l’oncle qui s’appelaient ISAAC ONT FAILLI ETRE DEPORTES  : ils étaient celtes depuis 5000 ans NON AU FACHISME DES SENILO CRETINS OU BEAUF


    • lagabe 24 avril 2012 18:25

      cb de communistes sont morts des mains de staline , bcp plus je pense
      Je hais les fachistes et encore plus les communistes


    • Romain Desbois 25 avril 2012 21:05

      Accuser les communistes d’aujourd’hui des morts d’hier c’est comme accuser les catholiques d’aujourd’hui des morts d’antan (croisades, inquisitions, génocides des peuples amérindiens, etc....)


    • jmdest62 jmdest62 23 avril 2012 17:16

      Merci pour cet éclairage....
      Perso , je crois qu’une modification de la constitution est souhaitable , rendant le
       vote OBLIGATOIRE (comme en Belgique) avec comptabilisation des votes blancs.

      Pour mémoire cela aurait , sans doute , permis , en 2002 ,(où nous avons eu à choisir entre la peste et le choléra ), de recommencer les élections.


      • snowleopard snowleopard 23 avril 2012 19:38

        Forcer les gens à participer et pérenniser une fausse démocratie...
        Vous en avez d’autres des idées aussi bonne ?...

        C’est une révolte qui nous faut, pas des votes forcés.


      • intercepte 23 avril 2012 20:44

        Je crois que les jeunes de 18ans sont inscrits de force aux listes électorales...


      • jmdest62 jmdest62 24 avril 2012 07:45

        Vous n’avez , sans doute pas tout lu.....
        en comptabilisant les votes blancs on pourrait (comme je l’indique par un ex) invalider une élection si ceux-ci arrivaient en tête et les électeurs pourraient ainsi exprimer leur mécontentement sans voter pour les extrêmes ce qui donne une perception erronée des forces en présence.
        Je pense que , même si cela n’est pas encore parfait , c’est plutôt mieux que ce qui se passe actuellement.
        Prenons un ex : MLP fait 18% (arrondi) , plus de 70% de son électorat va se reporter spontanément , sans consigne de vote , sur l’un des 2 restants. En clair cela signifie que le « vrai » fond de commerce de « la Blonde » ne représente que 30% des 18% de son score : 0.3 x 18% = 6% (arrondi).
        Vous verrez que cela se confirmera aux législatives.....


      • John Eastwood 2 John Eastwood 2 23 avril 2012 17:31

        Merci pour ce rappel.

        Et combien de « non inscrits » ? Je ne sais pas si ce chiffre a deja ete calcule mais il serait interessant de connaitre le nombre de personnes qui ont le droit de voter mais ne sont inscrits nulle part, et les intégrer dans votre tableau.

        Sinon Sarkozy avec un Z comme Zorro, c’est mieux, meme s’il n’a rien du heros, si ce n’est le masque ;)


        • Romain Desbois 23 avril 2012 17:56

          C’est une bonne question, je n’ai rien trouvé sur le net de récent.

          Normalement depuis peu , les jeunes sont inscrits automatiquement à leur 18ème année, le nombre de non inscrits devrait donc baisser avec le temps. Mais il y a forcément des oublis.


        • credohumanisme credohumanisme 23 avril 2012 19:57

          D’après ce que j’ai trouvé il y aurait environ 500.000 personnes qui se déclareraient non-inscrites (et qui pourraient l’être).

          Mais ce chiffre n’est absolument pas officiel et, de plus, si l’on creuse la majorité de ces personnes seraient en fait inscrites mais sans le savoir.

          J’ai préféré prendre uniquement les chiffres certains et je n’ai donc pas inclus les non-inscrits.


        • Chuck Maurice 24 avril 2012 11:21

          > Sinon Sarkozy avec un Z comme Zorro, c’est mieux, meme s’il n’a rien du heros, si ce n’est le masque ;)

          Perso, j’aurais dit avec un Z comme Zéro, mais bon, on va pas chipoter... smiley


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 avril 2012 18:01

          Cette élection passionne particulièrement les français et notamment les jeunes, aux premiers rangs hier. A noter pour régler ces problèmes d’abstention que le vote depuis chez soi, de son portable ou de chez son voisin, sécurisé comme les système bancaire résoudrait le problème.

          Extrait : " D’un point de vue technique, une machine à voter ne peut être considérée comme un moyen acceptable pour garantir la sincérité du décompte des votes. Accepter le vote électronique, c’est accepter que le citoyen soit dépouillé de son droit de regard sur celui-ci.

          Une machine à voter est en beaucoup de points comparable à un ordinateur. Elle l’est principalement par ses faiblesses en terme de garantie de sa crédibilité face à des tentatives de détournement des votes.

          Le programme et le matériel d’une telle machine pourrait avoir été conçu pour passer les contrôles de fonctionnement avec succès puis se comporter de manière déloyale une fois ceux-ci passés.

          Une condition sine qua non de sa crédibilité serait le recours à du logiciel transparent : c’est à dire du logiciel dont le code source (le code intelligible aux informaticiens) serait à la disposition de tous. Comme le bulletin de vote papier est visible par tous lors du dépouillement des votes.

          Or, si le recours à du logiciel transparent (cas du logiciel libre) est une condition nécessaire, cette condition est loin d’être suffisante.

          D’une part, les procédures qui pourraient garantir que c’est bien tel logiciel qui est installé dans une machine seraient très lourdes et échapperaient totalement au contrôle citoyen.

          D’autre part, les circuits électroniques, absolument nécessaires à l’exécution des programmes peuvent eux-mêmes contenir des programmes cachés, indétectables qui pourraient s’activer (ou être activés) une fois la phase des vérifications effectuée.

          Toute affirmation de la crédibilité de la sincérité d’une machine à voter relèverait soit d’un mensonge éhonté, soit d’une prétention inqualifiable des ses vérificateurs.

          De plus, la machine à voter, outre son insuffisance technique, ouvre la porte à des risques nouveaux. Accepter le vote électronique conduira inéluctablement à accepter le vote à distance avec comme conséquence la possibilité d’exercer des pressions sur les votants les plus faibles et celle d’usurper l’identité d’une personne comme cela se voit déjà couramment aujourd’hui sur les réseaux informatiques. De nombreux articles ont déjà été écrits sur ces sujets et je ne les développeraient pas plus avant.

          Un groupe politique mal intentionné qui prendrait le pouvoir et contrôlerait le choix d’un simple composant électronique pourrait entretenir une illusion de démocratie avec des scrutins faussement disputés mais toujours à son avantage. On s’aperçoit que le risque pour la démocratie est énorme car il pourrait bien ne plus y avoir de retour possible. " http://www.zoraldia.com/?p=823

          Sauf avec reconnaissance d’empreinte digitale sue écran tactile...http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/votez-pour-l-ineluctable-vote-69391 53% d’accord

           


          • Romain Desbois 23 avril 2012 18:20

            Slt Lisa
            Vous ne seriez pas un petit peu hors sujet ?


          • Elze 23 avril 2012 18:45

            Peut être hors sujet en effet...
            Toujours est il : l’abstention pourrait baisser drastiquement grâce au vote électronique.
            Et les référendums seraient plus simple à organiser.

            Quand à "la possibilité d’exercer des pressions sur les votants les plus faibles", c’est effectivement un risque, mais j’en viens à me dire que de tels électeurs subissent déjà des pressions et sont déjà grandement influencer dans leurs choix : les proches .. la télé .. !


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 avril 2012 02:58

            @ Linda Sion


            Voter en suivant le protocole et les routes du systeme bancaire est ausi parfaitement sûr qu’il est possible, puisque c’est la voie que suivent les transferts monétaires pour des milliards chaque jour... et qu’on ne badine pas avec l’argent.

             C’est ce que j’ai proposé il y a des années. Si on ne le fait pas, c’est qu’on VEUT pouvoir tricher.


            PJCA



          • tektek93 tektek93 24 avril 2012 05:10

            Bonjour

            "Sauf avec reconnaissance d’empreinte digitale sue écran tactile." ce système est très facile à leurrer !

             je n’arrive pas à croire à votre plaidoyer pour le vote électronique, c’est bien de l’humour ?



          • Chris28 25 avril 2012 01:01

            J’étais par hasard au dépouillement avec une amie du Brésil. Ca m’a perlmis d’apprendre que le Brésil serait l’initiateur du vote électronique et que ça marche selon elle parfaitement bien dasn un pays immense et très peuplée et avec des populations parfois très disséminées. Allez voir un dépouillement, un jour. Vous trouverez peut etre comme moi que ce n’est pas vraiment rassurant de voir l’amateurisme des assesseurs et présidents de bureau.
            Je crois qu’il est tant de passer à l’électronique. On doit quand même là-bas se déplacer jusqu’à un bureau de vote et là, le fait de voter avec une machine assure un comptage fiable et très rapide de l’ensemble des résultats.


          • sleeping-zombie 23 avril 2012 19:14

            Hello,

            il manque un dernier diagramme : en proportion de la population citoyenne.
            On peut très bien jouir du droit de vote sans être comptabilisé. Au pifomètre, je dirais que 10% de la population est dans cette situation...

            On ne peut que se réjouir également d’une abstention relativement faible
            Ah bon ? pourquoi cela ?


            • Soi Même 23 avril 2012 19:47

              Merci pour cette analyse, il est important le nombre d’abstention, et il ne faudrait surtout pas le sous-estimée. Il y a une porté politique indéniable. Car c’est bien due au fait que le vote blanc n’est pas reconnue comme un vote réel.
              Car si cela était le cas, supposons que le vote blanc arrive en tête de cette élection, dans un tel cas de figure nous nous retrouverions, tous simplement dans une impasse, du fait même qui n’est pas reconnue comme un acte politique.

              Supposons qu’il est reconnus en cas de sa victoire, il est un vote qui invalide les candidats en listes et rouvrent une nouvelle campagne avec une autre série de candidat, penseriez vous qu’ils auraient autans d’abstentions exprimés ?

              Quand à ceux qui ne sont pas inscrits,la il pourrait avoir une loi qui les inscrits d’offices comme électeurs à leurs majorités. Cela aurait l’avantage de connaître exactement le véritable chiffre de participation aux élections, et cela ôterait l’illusion statistique du faux vainqueur.

              Car l’abstention est bien le troisième vainqueur de cette élection, et montre bien que ces abstinents est une force politique à l’avenir qu’il faudra tenir compte, car elle peut bien réservé des surprises aux législatives. 
               


              • ddacoudre ddacoudre 23 avril 2012 21:35

                bonjour crédohumaniste

                une autre lecture

                Premier tour les chiffres ne mentent pas Mélenchon en tête.

                Les pourcentage drainent du papier et cachent la réalité des chiffres

                A comparer les premiers tours de l’élection des présidentielles de 2007 et 2012 il y a effectivement des enseignements à en retirer concernant les progressions des uns et des autres.

                C’est pour cela qu’il est faux de comparer les pourcentages bruts de l’année 2007 à l’année 2012, comme le font tous les commentateurs chargés en principe de dire l’exactitude des résultats observables

                De 2007 à 2012 nous passons de 44 472 834 millions d’inscrits à 46 037 545 millions soit 1 056 4711 électeur de plus, ce qui ferait un ratio de correction de 1.035.

                Les votes blancs ou nul en 2007 534 846, 2012 700 119. Pour ceux qui voulaient un parti des blancs ???

                L’abstention a été de 7 218 792 en 2007 et 9 451 687, ce qui indique qu’il y a eu une forte mobilisation alors que si chacun se rappelle des débats autour du vote blanc, d’aucun imaginer une forte démobilisation et que le rejet de l’ensemble de la classe politique l’emporte sur l’intérêt de cette élection présidentielle.

                Je pense qu’il y a eu deux facteurs importants qui ont mobilisé. Un les primaires socialistes qui ont anticipé et maintenu durant une longue période le fer au feu et ont fait antichambre à la période électorale que le partie socialiste à débuté tôt.

                Ensuite malgré la pauvreté du débat avec les journalistes et les chiens de gardes vigilants, il aura fallut la vigueur de l’opposition entre le front de gauche et le FN, dont l’on peut dire chiffre à l’appui qu’ils sont les grands vainqueurs de ce premier tour, même si chacun en fonction de ses idéaux, dont beaucoup connaissent les miens, peuvent se plaindre du succès de l’un ou l’autres succès.

                Ils auront fait leur place dans une bipolarisation politique qui s’attachait au triste paquebot étasunien où ils prennent les tentatives de social démocratie de OBAMA pour du communisme.

                C’est ainsi que la gauche historique représenté par Marie George buffet obtenait 707 268 voix en 2007 et aujourd’hui cette gauche historique avec le front de gauche obtient 3 985 298 voix.

                Une progression de 3 278 030 voix.

                Pour marine le Pen son père a obtenue 3 834 530 voix en 2007 et sa fille Marine 6 421 773 voix en 2012

                Une progression de 2 587 243.

                Soit un peu moins que le front de gauche qui à progressé de 690 787 voix de plus.

                Bayrou de 6 820 119 en 2007 chute à 3 275 349 en 20012 soit régression de -3 544 770.

                Sarkozy en 2007 totalisait au premier tour 11 448 663 et 9 753 844 soit une régression de – 1 694 819 voix.

                 

                Royal additionnait 9 500 112 voix en 2007 et hollande obtient 10 273 582 soit une progression de 773 470 voix.

                 

                Dominique Voynet 2007 obtenait 576 666, Eva Joly 828 451 soit une progression de 251 785 voix alors que sur les seuls pourcentages les journalistes annoncent un échec, tandis qu’elle bénéficie de plus de voix qu’en 2007.

                Besancenot obtenait 1498 581 en 2007 pour 411 1178 à Poutou pour 2012 soit une régression de -1 087 403 voix.

                Arlette l’aguiller totalisait 487 857 en 2007 et 202 562 pour Nathalie Arthaud soi une régression de-285 295 voix.

                Indépendamment des commentaires des journalistes des commentateurs et de partis seuls les chiffres donnent la vérité du scrutin.

                Et au deuxième les candidats ne peuvent se prévaloir de l’adhésion de ceux qui les choisiront pour éliminer l’autre ou comme moins mauvais.

                 Nous sortons grâce à Jean-luc Mélenchon et Marine le Pen du bipartisme, l’effrontément de l’extrême gauche est avéré, un échec de Bayrou dû au principe de l’entropie, le mouvement existe parce que des extrêmes s’agitent lorsque l’on veut réduire leurs actions à une activité raisonnable alors plus rien ne se passe et le résultat devient « nul », Giscard fut une exception de l’histoire.

                C’est un peu comme les pacifistes, ils finissent par devenir l’ennemie des deux camps à vouloir les réconcilier.

                Ce sont donc les seuls intérêts que j’ai trouvé à cette présidentielle que notre président va essayer de ramener à un combat de chef de bande, comme s’il y avait des gens prédestiné à diriger où des qui sont les mieux amènes de traiter les autres de pauvres cons, ce que cache en permanence ses allusions à la capacité nécessaire d’être président de Hollande.

                La Belgique est restée longtemps sans gouvernement et elle ne sait pas écroulé preuve que la « fonction publique » fait son travail. Nous c’est le président qui l’a remplacé et le plus grand nombre le licencient pour absence de résultats.

                Dont si nous récapitulons le classement dégressif est le suivant

                1°Mélenchon +3 278 030 voix

                2°Marine le Pen +2 587243 voix

                3°Hollande +773 470

                4° Eva Joly +251 785

                5°Arlette Laguiller – 285 295

                6° Poutou – 1 087 403

                7° Sarkozy – 1 694 619

                8° Bayrou -3 544 770

                Voila ce que ne vous dirons pas les journalistes

                cordialement ddacoudre.over-blog.com.


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 23 avril 2012 22:50

                  Désolé, mais il faut comparer ce qui peut l’être. Poutou n’a pas l’aura médiatique de Besancenot. On ne peut comparer Royal à Hollande de la même façon, la personnalité du candidat compte aussi beaucoup.


                • jmdest62 jmdest62 24 avril 2012 08:01

                  Bien vu !
                  on peut aussi dire que ll’écart « Hollande Sarko » a augmenté de 773 470 - (– 1 694 619) = 2 468 389 Voix = 5.35 % des inscrits et 6.7% des exprimés.
                  donc ce n’est pas 1.5% qui séparent hollande et Sarko mais bien 6.7% des votants.

                  @+


                • credohumanisme credohumanisme 24 avril 2012 08:30

                  Bonjour ddacoudre,

                  Votre mode de calcul est tout à fait légitime et donne un éclairage complémentaire intéressant.
                  J’émettrai juste un bémol si vous permettez. J’aurai pour ma part comptabilisé ensemble les votes de Dominique Voynet et de José Bové dans la mesure ou ils étaient soutiens de Joly cette année. Dès lors le score écologique apparaît plutôt en régression. (Une baisse de 231.000 voix).


                • ddacoudre ddacoudre 24 avril 2012 09:02

                  bonjour

                  @Mmarvin ce n’est pas faux mais difficile d’extraire des chiffres

                  Jmdest62 oui ensuite l’on peut en retirer des pourcentages reflets exacts des écarts de voix

                  @credo j’y ai pensé mais en 2007 bové ne se présentait sous aucune étiquette :
                  « sans étiquette soutenu par une partie du collectif national d’initiative pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidats des communes ».
                  ddacoudre.over-blog.com .
                  cordialement.


                • deovox 24 avril 2012 02:21

                  le vote moderne, tel qu’il est pratiqué de nos jours, avec des campagnes electorales qui s’apparentent à des campagnes de pub, un débat de caniveau, une manipulation des bas instincts du peuple par les merdias aux ordres, une bipolarisation entretenue à la fois par ces médias et par les partis mainstream (combats de coqs par meetings interposés), est une insulte à nos ainés qui se sont battus pour l’obtenir. ceux qui s’abstiennent le font par respect pour leurs ancetres. 


                  • Zadig de France Zadig de France 24 avril 2012 11:20

                    Bonjour,

                     - campagnes electorales qui s’apparentent à des campagnes de pub,
                     - débat de caniveau,
                     - manipulation des bas instincts du peuple par les medias,
                     - bipolarisation entretenue 

                    Je partage le constat . Mais tout cela est bien plus qu’une insulte( « à nos ainés qui se sont battus pour l’obtenir »)  : c’est une destruction progressive qu’il ne faut pas observer en râlant , mais contrecarrer en agissant.

                    Sortons de la bipolarisation, éloignons nous des bas instincts, marchons sur le trottoir, choisissons hors la pub : que reste-t-il  ? au moins 4 candidats présidentiables sur un spectre politique assez large. Aucune raison de s’abstenir parce que nous n’avons pas trouvé un saint !


                  • SEPH 24 avril 2012 10:42

                    Le 6 mai, il n’y a pas de choix car les deux impétrants sont deux clones. En effet, ils sont pour un capitalisme ultra libéral, atlantistes, sionistes, ils méprisent le peuple, ils se foutent des laissés pour compte (SDF, chômeurs, pauvres,...) car ils sont les larbins du capital.

                    De plus, tous deux veulent déclarer la guerre d’abord à la Syrie, puis à l’Iran pour le compte de l’Empire sioniste. L’un a permis le massacre de 100 000 civils Libyens et la destruction d’un pays dans le cadre des bombardements de L’Otan, l’autre les à plus que cautionné.

                    Entre le matamore de l’Elysée et Flamby le gélatineux, alors MÊME COMBAT

                    LA VÉRITABLE ALTERNATIVE N’EST PAS DANS LES URNES. ELLE N’ÉTAIT PAS PRÉSENTE AU PREMIER TOUR, elle ne le sera pas plus au second tour.


                    • Romain Desbois 25 avril 2012 21:12

                      C’est à désespérer de la démocratie, du droit de vote donné aux citoyens.

                      Si vous n’êtes pas capable de différencier les deux candidats qui restent en lice, il vaut effectivement mieux que vous laissiez les autres choisir.

                      N’oubliez pas que cette situation n’est que le résultat du choix des électeurs du premier tour.

                      Pire si vous vous êtes abstenu, vous avez contribué à l’élection de l’un des deux.

                      au moins ceux qui ont été voter contre ces deux là ont essayé de changer les choses. ce n’est pas le cas des abstentionnistes.


                    • Lili 24 avril 2012 11:26
                      le cheikh Imran Hosein fait une analyse peu réjouissante de la situation.. en ce qui concerne l’Occident. Sa toute récente conférence en Français ’Analyse des soulèvements arabes actuels’ met à jour le regard sur la situation actuelle en Syrie.http://www.youtube.com/watch?v=mlWaLedZWm8

                      • bernard29 bernard29 24 avril 2012 11:36

                        En foi de quoi,

                        « si on sait ce que l’on cherche, on trouvera toujours des chiffres pour corroborer notre idée ».


                        • Nicolas le vrai 24 avril 2012 12:02

                          j’ai été un abstentionniste du 1er tour.
                          Plutot que de reporter mes voix dans un choix de contestation ou un choix par défaut, je n’ai eu le choix qu’entre l’abstention ou le vote blanc. J’ai préféré l’abstention parce que je me serais déplacé pour rien si j’avais voté blanc. 

                          Au deuxieme tour par contre, je voterai pour un des deux candidats puisque là, comme je n’ai plus le choix, je choisirais le meilleur candidat des deux.
                          Au 1er tour, je voulais voter pour le candidat parfait, il n’y en avait pas, donc j’ai pas voté. Au 2nd tour je voterai pour le candidat que la France a besoin d’apres moi, et non pas celui que j’aurai eu besoin.


                          • Romain Desbois 24 avril 2012 15:36

                            si tu ne t’étais pas abstenu , comme tant d’autres, on aurait peu-être eu un autre choix.

                            C’est toute le différence.


                          • freedom2000 freedom2000 24 avril 2012 12:06

                            petit rappel à ceux qui attendent trop des hommes politiques :

                            Par freedom2000 (xxx.xxx.xxx.148) 5 novembre 2008 13:32

                            Les vieux ont tendance à parler du bon vieux temps ... Mais bénéficiaient ils de tout le confort et liberté de mouvement comme aujourd’hui ? Et au train où vont les choses, que nous réserve l’avenir ?? Le bon vieux temps, c’est pas hier ni demain mais aujourd’hui. A chacun d’essayer de profiter de chaque jour.
                            Alors que 90 ou 95% des êtres humains sur cette terre n’aspirent qu’à avoir un toit sur sa tête, une gentille femme et un travail qu’il puisse aimer pour pourvoir à ses besoins, il reste les 5 ou 10% d’individus qui ont un taux de chromosomes hyperdéveloppés qui en veulent toujours plus : hors -la-loi, chefs d’entreprises, chercheurs, politiciens et autres catégories qui vont façonner le monde à leur manière.
                             
                            Un politicien, c’est par définition un individu vaniteux (ou idéaliste ) qui se croit en mesure d’apporter quelque chose à la commmunauté par ses compétences et idées particulières. On peut exiger de lui d’être travailleur et compétent mais jamais d’être intègre ou sincère :
                            dans ce métier, les agneaux ont vite fait d ’ être dévorés par les loups autour de lui. Si un politicien était au départ animé d’intentions honnêtes, une fois confronté à la réalité du terrain, il finira par louvoyer, mentir et s’abaisser à des compromissions .
                            Dans un pays africain ou sud-américain, si un idéaliste parvient à arriver au pouvoir ( !!!), c’est son entourage immédiat ( sa femme qui le harcelera quotidiennement " chéri, tes ministres se remplissent les poches et moi ta femme, je n’ai que des veilles robes à porter et qu’une vieille voiture pour me transporter") et l’élite locale qui l’empêchera de mener à bien ses réformes, les intérêts du peuple coincidant rarement avec les intérêts de l’aristocratie.
                            Notre politicien idéaliste finira donc toujours par succomber aux travers de ses prédécesseurs qu’il dénonçait et qui lui ont valu d’être élu ou par être écarté du pouvoir.
                            Les Barack Obama donc ne seront jamais que des beaux parleurs.
                             
                            Et les peuples ouest-européens, nord-américains et tous ceux qui ont la chance de vivre aujourd’hui dans une démocratie ignorent ou oublient que depuis que l’humanité existe, la classe dirigeante n’a jamais pensé d’abord qu’à elle même, le peuple servant surtout à exécuter son bon vouloir.
                            L’objectif de tout politicien est le pouvoir.
                            Ce sont les horreurs de la seconde guerre mondiale qui ont permis l’émergeance d’une génération (temporaire) de dirigeants intègres, encore écoeurés par les atroces souvenirs. Ces dirigeants d’après-guerre ont donné une impulsion à la construction du monde que nous vivons aujourd’hui et que nous considérons tous pour ...acquis.
                            Hélàs, ces 60 ans d’existence prospère, voire idyllique pour le peuple (occidental) ne sont en réalité qu’un... accident de parcours dans l’histoire de l’humanité.
                            Ce qui a permis aux Etats-unis et à l’Europe une telle prospérité, c’est avant tout l’existence du tryptique pauvres-classe moyenne-riches :
                            Les pauvres, il en faut hélas (et quand il y en a plus chez soi, on fait venir les immigrés) , ce sont eux qui font les boulots indésirables et mal payés.
                            La classe moyenne, c’est son existence qui permet à une économie saine d’exister : par sa consommation, elle contribue à la production de masse qui tire les prix vers le bas.
                            Les riches, peu nombreux, sont là pour investir leur capitaux excédentaires dans les créations d’entreprises permettant la création d’emplois...
                            Hélàs, ces derniers se disent aujourd’hui pourquoi prendre des risques à investir dans des outils de production quand il suffit de placer son argent dans l’immobilier pour doubler régulièrement son capital, contribuant à casser tout le mécanisme bien huilé du capitalisme idéal.
                            Bientôt, il n’y aura plus que des pauvres en Europe et des très riches. La classe moyenne aura disparu progressivement (cherté du niveau de vie, papy boom à financer, sur-taxation...), d’autant que les produits chinois bon marché auront tendance à devenir plus chers, conséquence même de l’amélioration de vie de la population chinoise et de l’essor de la Chine , que les médias s’évertuent à casser et à dénigrer, faut bien trouver un bouc émissaire.
                            Et que le monde occidental en vienne aujourd’hui en même temps à élire des hommes comme Sarkozy, Poutine,Berlusconi, Bush ou voit en Obama le méssie témoigne d’un profond malaise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès