Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Profs, journalistes : les twittos pro- et anti-FN se chamaillent dans le (...)

Profs, journalistes : les twittos pro- et anti-FN se chamaillent dans le bac à sable

Vous détestez la politique politicienne ? Elle vous donne envie de vomir, de gerber, de dégobiller ? Eh bien, vous devez être sacrément mal en point depuis dimanche dernier, tant nos politiciens nous offrent un spectacle désolant, surenchérissant dans la mauvaise foi. Incorrigibles comédiens nous rejouant sans fin la même scène ! Il n'y a qu'à penser à l'inénarrable Stéphane Le Foll nous expliquant au soir du premier tour, et sans trembler du menton, que la gauche est le premier parti de France...

Depuis dimanche, mais c'était déjà le cas avant, il n'est question que du FN et de faire barrage au FN. Les problèmes des Français passent largement au second plan, on n'en entend guère parler à vrai dire. Christian Estrosi, sans honte, se drape ainsi dans son costume de Super Résistant et en appelle à l'héritage du général de Gaulle et de Philippe Séguin contre la France de Vichy de Marion Maréchal Le Pen, oubliant un peu vite qu'il mendiait une alliance avec le FN en 1992 et 1998...

Contre le parti qui joue sur les peurs, nos joueurs de bonneteau en sont réduits à jouer sur notre peur... du FN.

Le PS, dans un geste qui se voudrait sublime, mais qui traduit sans doute davantage sa fatigue, se fait hara-kiri dans deux régions, et appelle à voter dans une troisième pour le candidat Les Républicains, contre son propre candidat qui se maintient au second tour. Punition ultime : le parti retire son investiture socialiste au jusque-boutiste Masseret, qui avait eu le courage de ne pas déserter le champ de bataille.

Égarée ces derniers jours sur Twitter, mes nausées n'ont cessé d'augmenter. On peine à y déceler la moindre once d'intelligence. Et l'on frappé par le contraste entre les messages d'union, si ce n'est d'amour, qui s'échangeaient entre Français suite aux attentats du 13 novembre (ce n'est pas si loin) et les torrents de boue actuels. Un pays qui communiait enfin par-delà les différences de chacun, et qui se déchire de nouveau si puérilement.

La palme de la bêtise peut-être pour la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui s'est empressée de twitter dimanche soir pour saluer le faible score du FN (ce parti fondé en 1972 qui, selon elle, "a soutenu pendant la guerre la collaboration avec les nazis") dans les quartiers proches du Bataclan frappés par les attentats. 

Quel est en effet le sens de ce tweet ? Qu'une réaction épidermique aurait consisté à voter FN, mais que ces électeurs-là ont su dépasser leur rage et raisonner, ce qui leur a permis de bien voter. On sous-entend ainsi qu'il y a des électeurs intelligents qui savent penser (et qui votent PS ou UMP) et des arriérés qui, eux, n'ont pas les moyens de penser (et votent pour le Front national).

C'est très exactement ce que le célèbre blogueur Vinvin, alias ­Cyrille de Lasteyrie du Saillant de Comborn de Saint Viancet, a récemment écrit :

"C’est désormais clair, il y a deux France. L’une est éduquée, l’autre non. (...) Il y a une France qui a poussé ses études et/ou travaillé sa vigilance culturelle, et il y a l’autre, frappée par l’illettrisme, le décrochage scolaire, le divertissement de masse, projetée dans la précarité culturelle, sociale et économique. Cette France-là vote Front National. Il n’y a aucun mépris dans ces mots, juste un triste constat. (...) Cette France non éduquée se retrouve dans des idées simples.
Le gentil c’est Nous. Le méchant c’est l’Autre. (...) Certains disent qu’ils sont cons. Je ne crois pas. Ils manquent simplement de munitions pour comprendre. Ils ne sont pas équipés pour la critique. Pas de références historiques, pas de mémoire, pas d’analogies, pas d’esprit de prospective, pas d’anticipation. Ils n’ont pas lu les philosophes, ni les essayistes, ni qui que ce soit qui pense. (...) Cette France non éduquée vit dans l’instant présent, et l’instant présent est en crise, dominé par le terrorisme, le chômage, les allocations familiales."

Heureusement que ledit blogueur nous dit qu'il n'y a aucun mépris dans ses mots. On aurait pu dangereusement le penser.

Ce type d'analyse (si tant est qu'on puisse utiliser ce grand mot pour désigner une telle bouillie), outre qu'elle est bel et bien méprisante, est totalement à côté de la plaque. Allez dire à Renaud Camus qu'il est illettré, à Aymeric Chauprade qu'il n'est pas éduqué, à Alain Soral qu'il n'a pas lu les essayistes, à Julien Rochedy qu'il n'est pas équipé pour la critique, à Aldo Sterone qu'il n'a ni mémoire ni esprit de prospective, aux gens de Fdesouche qu'ils n'ont pas d'anticipation (eux dont l'angoisse absolue est un possible changement de peuple dans un demi-siècle)... Tout cela ne tient pas la route. On dira que je cite là des figures intellectuelles connues pour leur sympathie envers le FN, et non le gros des votants. Certes.

Pour cette masse des votants, leur caractéristique n'est pas qu'ils ont oublié d'aller à l'école. L'argument avait déjà été employé, rappelons-le, par Guillaume Dasquié au sujet des lecteurs complotistes de Thierry Meyssan ; pour les décrédibiliser, le journaliste avait soutenu en 2002 sur CNN que ces lecteurs venaient de milieux très populaires, très peu éduqués ; il avait même osé dire que beaucoup n'étaient jamais allés à l'école. Ecoutez ici à 11 minutes.

Non, si l'on étudie la cartographie du vote, on se rend aisément compte que les grandes villes (où l'on vit bien, dans une certaine opulence, et en sécurité) votent PS et UMP, et que les périphéries déshéritées votent FN. Cela n'a rien à voir avec l'éducation et l'intelligence. A Calais on a voté à plus de 50 % pour Marine Le Pen. Si la jungle de Calais se trouvait à Paris, voire autour du Bataclan, eh bien, n'en déplaise à Madame Hidalgo, les Parisiens (pas supérieurs aux autres, pas plus moraux) auraient probablement fini par voter à 50 % pour le FN. Est-ce si difficile à comprendre ? 

Manifestement oui, c'est difficile, y compris pour ceux qui sont chargés d'expliquer le monde aux autres. Je veux parler des journalistes et des enseignants. Ces deux catégories devraient être immunisées contre les jugements moraux (c'est bien ou c'est pas bien de voter FN), et capables de saisir que ce sont les situations (favorables ou défavorables) qui déterminent largement un vote pro- ou anti-système. Le bobo parisien, qui jouit d'un gros salaire et profite d'un cosmopolisme apaisé et enrichissant, n'a strictement aucune raison (égoïste) de voter FN ; le gars qui vit dans une banlieue pourrie et au milieu de femmes en niqab, ou celui qui vit dans le trou du c... du monde, qui n'a que trois fois rien pour vivre, qui voit à la télé des flots de migrants débarquer, et qui entend ensuite Raffarin proposer de repeupler les campagnes avec eux... il a de quoi baliser un peu.

Personne n'est gentil et personne n'est méchant, bête ou intelligent. Et quand on ne comprend pas ça, eh bien on s'énerve, on se met à haïr, on est tenté par la violence, comme ce journaliste à la Nouvelle République du centre Ouest, Christophe Colinet, qui, sur Twitter, n'a pas résisté à la tentation de déverser sa bile :

Ce qui, en retour, lui a valu l'intervention musclée de Serge Ayoub, alias Batskin, l'ancien skinhead toujours prêt à en découdre :

Je vous passe le flot d'injures qui s'en est suivi dans les commentaires, de part et d'autre...

Si les conditions matérielles d'existence jouent un rôle majeur dans le vote, je compléterai mon diagnostic par cet extrait d'un excellent article récemment paru sur AgoraVox, qui montre que notre tendance à être plutôt de gauche (libéral, progressiste) ou de droite (conservateur) est dans une certaine mesure innée, et que ceci rend notre compréhension mutuelle d'autant plus difficile :

Comment, dès lors, nous comprendre et coopérer ensemble ? En tout état de cause, il est vain, selon Haidt, d’essayer de convaincre l’autre qu’il a tort si vous restez en dehors de sa « matrice morale » (...). Y pénétrer est certes de la plus grande difficulté, puisqu’entre libéraux et conservateurs (qui sont l’objet de son étude), le différend est en partie (en partie seulement) inné ; Haidt évoque en effet des études qui ont mis en évidence des différences génétiques, induisant chez les libéraux une plus grande ouverture aux expériences nouvelles, sans besoin d’ordre, et chez les conservateurs une plus grande sensibilité aux signes de danger. Les uns et les autres n’utilisent d’ailleurs pas la même palette de sentiments moraux, celle des libéraux étant plus restreinte que celle des conservateurs ; alors que les premiers privilégient surtout le soin de l’autre (ne pas faire mal est le fondement de leur morale), mais aussi le souci d’équité et la liberté, les seconds ajoutent des éléments comme la loyauté au groupe, l’autorité et la sainteté, que les libéraux jugent, quant à eux, immoraux, dans la mesure où ils y perçoivent, respectivement, la base du racisme et de l’exclusion, de l’oppression, et un charabia visant à réprimer la sexualité féminine et à justifier l’homophobie. Des sensibilités à ce point différentes promettent assurément des étincelles dans les relations…

Ces deux tendances opposées se contrebalancent sans doute utilement si l'on regarde les choses avec une certaine hauteur de vue. Mais nos concitoyens n'ayant pas cette conscience haute (qu'il est bon qu'il y ait des gens de toutes tendances, des plus libéraux aux plus conservateurs, et qu'il serait certainement désastreux qu'une seule tendance subsiste), ils se détestent dès qu'ils se mettent à parler de politique.

Grâce à Twitter, on est aussi un peu au courant de la réaction des enseignants suite à la poussée du FN au premier tour des Régionales. Et là encore, ce n'est pas la sérénité qui transpire. Voici d'abord le tweet d'un enseignant :

Puis un échantillon de réactions d'enseignants rapportées par des élèves :

Certains de ces élèves font d'ailleurs remarquer que ces prises de position politiques de la part de leurs professeurs n'ont pas vraiment leur place dans un établissement scolaire :

"Ne pas railler, ne pas déplorer, ne pas maudire, mais comprendre." Ce mot d'ordre, signé Spinoza, reste invariablement d'actualité. Ou le devrait. Plus que jamais.


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 9 décembre 2015 08:45

    Dans les poulaillers d’acajou
    Les belles basse cour à bijoux, 
    On entend la conversation
    de la volaille qui fait l’opinion


    • Trelawney Trelawney 9 décembre 2015 09:00

      Cette France non éduquée se retrouve dans des idées simples.

      Lors de sa campagne pour les présidentiels, une dame a abordé Eisenhower en lui disant : « Vous allez être élu, car tous les gens intelligents vont voter pour vous » . il lui a répondu : « Ca ne suffira pas car il me faut la majorité ».

      Depuis l’évolution a fait son chemin, les gens à défaut d’être éduqués, sont informés et on ne les prend plus pour des quiches. je veux bien croire que le vote FN est un vote de colère, mais quand on voit les résultats d’élection en élection, soit les politiques n’ont aucune réponse pour apaiser « la colère » des électeurs, soit les électeurs en « colère » pensent trouver une réponse dans le programme du FN.

      Si c’est la seconde hypothèse qui se vérifie, c’est d’autant plus dramatique pour le pouvoir en place, car il n’a aucune contre proposition en tête pour contrer les idées du FN, qui (vous l’avez sans doute remarqué) sans en train de se réaliser sans même que le FN soit au pouvoir.

      Elle est où la bêtise ?



      • rocla+ rocla+ 9 décembre 2015 09:03

        @Trelawney


        Maintenant les gens sont éduqués , ils vont leur mettre dans le cul .... smiley

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2015 09:09

        @Trelawney
        Les Partis politiques sont parfaitement au courant que le FN est un parti leurre. 


        L’UPR depuis 9 ans, fait des analyses factuelles du FN, et les envoie à tous les Partis politiques, aux élus, aux médias et à des milliers de journalistes.

        Ils font tous comme si le FN était « anti-système », alors qu’il fait partie du système, pour faire peur, et faire élire les deux autres, qui finissent toujours par se mettre d’accord et qui gouvernent alternativement depuis 40 ans.
        « Le FN, épouvantail consentant au service du système ».

        « Les 21 versions contradictoires du FN sur l’UE & l’euro »

        Si le FN était « anti-système », il serait censuré comme l’ UPR.

      • Gabriel Gabriel 9 décembre 2015 09:14

        Capitaine petite devinette :

        A quel temps sont les verbes suivants :

        - Ils ne voulurent pas écouter les électeurs, alors ils l’eurent dans le fondement.
        ………...................................................................... ...............

        ..................................................... Au préservatif imparfait.


      • julius 1ER 9 décembre 2015 10:47

        @Trelawney


        double plus à toi.... mais je crois qu’entre être éduqué et être « intelligent » il y aura toujours un abîme !!

        en fait l’électeur FN pense que l’on fait une omelette sans casser les oeufs, je parle des neos -électeurs

        les irréductibles savent cela mais les néos pensent que le FN c’est Robin des Bois et que Marine c’est Jésus/Jeanne d’Arc/ wonderwomen dans la même personne.... elle leur dit ce qu’ils veulent entendre et ils applaudissent à qu’elle leur dit .. c’est presque narcissique tout cela !!!!

        et la machine à rengaines de soigner le fond sonore....
        un immigré = du pain en moins 
        un pauvre= un assisté
        un look étrange= la 5ie colonne
        la chienlit=les syndicats
        les politiques = des corrompus(sauf eux-mêmes)
        l’armée/la police= au pouvoir
        le redressement national = serrez-vous la ceinture(les pauvres)
        etc........
        cela finira comme la flotte à Toulon en 1942 !!!!

      • Trelawney Trelawney 9 décembre 2015 12:08

        @julius 1ER
        Je pense que le FN est un énorme trou noir qui absorbe tous les courants de pensée et les énergies, pour nous emmener dans la cinquième dimension.

        Marine Lepen vient d’annoncer tout de go que pour la jungle de Calais, elle n’y pouvait malheureusement rien. ils ne sont même pas élus qu’ils commencent déjà


      • julius 1ER 9 décembre 2015 14:09
        Marine Lepen vient d’annoncer tout de go que pour la jungle de Calais, elle n’y pouvait malheureusement rien. ils ne sont même pas élus qu’ils commencent déj

        @Trelawney

        c’est là avec ce genre de déclaration que l’on voit la différence entre un parti nazi et un parti populiste national-poujadiste .....

      • capobianco 9 décembre 2015 18:14

        @julius 1ER
        Dans tes comparaisons il me semble bien reconnaître la litanie et l’action ump et ps

         « l’armée/la police= au pouvoir

        le redressement national = serrez-vous la ceinture(les pauvres » etc........, 
         
        Tu ne t’es pas relu ??

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2015 09:02

        C’était au premier tour qu’il fallait sortir les sortants en votant massivement pour les nouveaux partis politiques qui étaient proposés dans toutes les Régions.
        Au 2e tour, il y a le choix entre la peste, le choléra et Ebola.


        • julius 1ER 9 décembre 2015 10:25

          @Fifi Brind_acier


          parfois je t’aime FIFI !!!

        • Daniel Roux Daniel Roux 9 décembre 2015 09:08

          Les politologues ayant leur place numéroté sur les parkings de grands médias n’expliquent pas assez les pulsions et répulsions des électeurs.

          50% d’abstention devrait retenir l’attention de ceux qui rament pour convaincre les électeurs de voter pour eux.

          Un dicton dit : La première fois que je me fais avoir par un arnaqueur, c’est de sa faute mais la seconde fois, c’est de la mienne.

          N’oublions pas que l’UMP et le PS (Sarkozy et Hollande) ont trahi les valeurs républicaines et démocratique en bafouant avec cynisme les résultats du référendum de 2005. C’est ce que j’ai nommé : La fin de l’illusion démocratique.

          En 2007, Sarkozy a démontré que n’importe quel politicard de seconde zone pouvait être élu président de la République pour peu qu’il soit soutenu par la canaille financière et leurs médias.

          Entre 2007 et 2012, il a ruiné la France en doublant la dette, corrompu la haute administration, promut le communautarisme, détruit la Libye pour convenance personnelle, détourné la Constitution avec la complicité des institutions de contre pouvoir, et ridiculisé notre pays sur la scène internationale par ses outrances et postures.

          Que pensez alors le l’intelligence et du sérieux de ces 48% d’électeurs votants qui voulaient prolongé son mandat de 5 ans ?

          En 2012, Hollande est arrivé en brandissant son Socialisme anti financier. 15 jours après, il assurait à la City de Londres que, tout bien réfléchi, il s’alliait à la grande finance. Il augmentait de 50 milliards les subventions aux entreprises qui bénéficiaient déjà de 100 milliards sans pratiquement aucun contrôle. A comparer avec les 40 milliards qu’elles versent au titre de l’impôt sur les sociétés. Comme il est plus facile de bombarder des pays lointains que d’assurer ses engagements et ses responsabilités, il a déclaré la guerre aux Califats d’Afrique et d’Asie. En janvier et novembre 2015, il ose se parer du drapeau tricolore pour pleurer sur les morts français d’une guerre qu’il a entamé depuis 2013.

          Ump = Ps = Trahison des élites = vote de défiance + vote de protestation+ vote de désespoir+ vote d’insultes= VOTE FN.

          Comme le dit l’auteur de l’article en citant Spinoza :

          « Ne pas railler, ne pas déplorer, ne pas maudire, mais comprendre. »


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2015 09:12

            @Daniel Roux
            Et ils servent à quoi, ces 50% d’abstentions ? Il y avait au moins 9 ou 10 listes.
            Ils auraient voté massivement pour d’autres Partis politiques au 1er tour, ils nous auraient débarrassé du FN, du PS et des Républicains.


          • Gabriel Gabriel 9 décembre 2015 09:21

            @Daniel Roux
            Vision juste et analyse évidente mais il y en a beaucoup qui malheureusement n’ont pas encore compris.


          • julius 1ER 9 décembre 2015 10:23

            @Fifi Brind_acier


            Daniel Roux est « un gentil »... il n’a pas compris que le système n’a rien à foutre des abstentionnistes ....
            tu peux lui rétorquer qu’il y avait autant de listes qu’un curé peut en bénir .........

             eh bien non l’homo-abstentionnicus n’a que faire de ces réalités, bien prosaïques même à 70/80 %
            de taux d’abstention, il ne comprend pas que la terre continue de tourner.... quoi elle tourne, lui aurait-on menti , il faut faire quelque chose je suis Charlie et tout le monde s’en fout ....ben zut alors !!!!!

            j’arrête car Cabanel va m’en vouloir !!!

          • capobianco 9 décembre 2015 18:36

            @Fifi Brind_acier
            « ils nous auraient débarrassé du FN, du PS et des Républicains. » Nul sachant que la dispersion des voix donnerait le même résultat, tu ne crois pas ? Cela fait des décennies que le duo nous enfume. La prochaine fois, au vue du spectacle que ps et lr donnent, beaucoup d’abstentionnistes voteront carrément fn pas par conviction, par dégoût ; mais beaucoup ici sont soit trop intelligents soit trop c... pour l’analyser. 


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2015 20:19

            @capobianco
            Pour aller vers autre chose, il faut commencer par le début, se débarrasser de ces trois là.
            Aucun des 3 n’a franchi la barre des 14% de l’ensemble des électeurs.
            S’en débarrasser n’était pas impossible.


          • malko malko 9 décembre 2015 09:16

            Dany Boon s’est fendu d’un plaidoyer anti-FN sur facebook.

            Il y parle de sa région ( le nord ), de ses racines, de sa terre, de ses potes les ch’tis ... etc... et que c’est pas possible que ça devienne Fn ...allez les gars, faut rester solidaire !!

            C’était magnifique ...

            Ensuite, après essuyé mes larmes, j’ai vu qu’il avait posté ça de Londres où il s’est installé pour des raisons fiscales. smiley


            • Trelawney Trelawney 9 décembre 2015 09:33

              @malko
              L’histoire se répète ! la résistance a toujours eu Londres comme origine. smiley


            • julius 1ER 9 décembre 2015 10:28

              @Trelawney


              l’humour y a que çà de vrai ...dit-il en se servant un double Gin-Tonic Beefheater Please !!!

            • Odin Odin 9 décembre 2015 20:07

              @malko

              Daniel Hamidou (Alias Dany Boon) ne manque pas

              de cynisme. Il est très mal placé pour nous donner des leçons de

              civisme. Il parle de « sa terre » alors qu’après Los Angeles, il s’est

              installé à Londres pour des raisons évidentes.

              Quant à ses (nouvelles) racines on ne peut en parler !!! 


            • julius 1ER 9 décembre 2015 10:12

              (égoïste) de voter FN ; le gars qui vit dans une banlieue pourrie et au milieu de femmes en niqab, ou celui qui vit dans le trou du c... du monde, qui n’a que trois fois rien pour vivre, qui voit à la télé des flots de migrants débarquer, et qui entend ensuite Raffarin proposer de repeupler les campagnes avec eux... il a de quoi baliser un peu.

              @l’auteur, 
              ce que vous signifiez dans votre article cela s’appelle « la lutte des classes »
              et ce n’est pas parceque l’on n’en parle pas qu’elle a disparu et la dépolitisation des masses populaires ne fait qu’aggraver cet état de fait .... et les classes les plus pauvres de s’en remettre à la divine Marine ne sont pas au bout de leur peine...... car celle-ci leur dira de patienter... que voulez-vous
              la Guerre et puis tous ces immigrés..... il faudra être patient et déjà nous donner beaucoup plus de pouvoirs car les régions, les communes ne nous suffisent pas il faut bcp plus .....

              c’est dans ce plus qu’est l’équation finale !!!

              • Loatse Loatse 9 décembre 2015 10:44
                Bonjour Vera

                Ce que je constate depuis dimanche soir, c’est le manque total d’arguments CONCRETS qui pourraient infléchir la tendance au rejet de l’alternance gauche droite...et redonner espoir aux français.

                Rien, the néant... Jusqu’à ce socialiste qui veut sauver son honneur....(mais qu’est ce que les français en ont à faire de son honneur ! ca se mange ? nous diraient les toujours plus nombreux bénéficaires des restos du coeur )

                Ras le bol de la politique politicienne,, de ceux qui devant le mur qu’ils ont bâti jour après jours nous offrent ce spectacle désolant sur TF1 le soir même, digne d’une cours de maternelle (« je suis plusgauliste que toi, nananère ! »)
                Jusqu’à l’ignomine, le mépris de ces déconnecté du réel pour le libre arbitre de leurs concitoyens dans le respect des règles de la démocratie qui plus est, , ces : « sans dents, illetrés qui voteraient FN)

                Manquait plus que la menace : »je peux aller péter les genoux des électeurs FN de mon quartier ! « (c’est sûr que péter 12 millions de genoux c’est un peu plus compliqué !)

                Ah cette france »non éduquée (à « bien » voter) et qui se retrouve dans des « idées simples »
                (avoir un emploi, manger à sa faim, ne plus subir l’insécurité au quotidien dans les cités notamment et voir cesser cette utopie migratoire de masse (plus de futurs chomeurs = plus de richesse ?!?)

                (même Angela a revu ses prétentions à la baisse !)

                Quelle alternative pour les 40 000 chomeurs supplémentaires du mois d’octobre, qui ont l’audace, le toupet de vouloir vivre dans le présent soit de ne pas s’installer durablement dans l’indigence dans l’attente d’un miracle, d’une hypothétique inversion de la courbe du chômage ?

                Pas sûr que ce qui était jusqu’à présent un vote contestataire ne devienne un vote d’adhésion au second tour..(la menace du nazisme zé des heures les plus sombres de notre histoire qui justement ne vit pas actuellement des heures lumineuses... c’est surréaliste comme réponse !)

                Est ce qu’il se sont préoccupé du prix à payer pour « maintenir la paix sociale » dans les quartiers, par les braves gens qui n’ont peut être pas lu Spinoza mais qui subissaient au quotidien la violence, la haine gratuite, les trafics de drogue jusquà tard dans la nuit, les dégradations (qu’on leur impute dans leur charges locatives) , nos amis de gauche comme de droite ?

                Est ce qu’il n’ont pas cloisonné les banlieues, contribué à la ghettoïsation ne serait ce qu’en rendant le prix du pass navigo dificillement accessible au chomeur (70 euros/mois) nos amis de gôooche qui s’étonne ensuite que ca crame de partout et que les bus soient caillassés...

                La gauche de la mixité sociale (oui mais ailleurs, loin de chez nous, comme les sdf « pas dans mon quartier merde quand même »...)







                • julius 1ER 9 décembre 2015 10:54

                  tu peux t’émouvoir Loatse....


                  mais cela ne change rien au fait que le FN ce n’est pas la lutte des classes et la socialisation des outils de production qui si l’on voulait changer de paradigmes économiques sont nécessaires....

                   par pour avoir plus mais pour avoir mieux ..... mais c’est tout une éducation à refaire !!

                  • capobianco 9 décembre 2015 18:41

                    @julius 1ER
                    Ah ; t’es fort toi et si bien « éduqué »......


                  • ZenZoe ZenZoe 9 décembre 2015 11:33

                    Le pompom a vraiment été atteint au PS avec l’histoire de Masseret. Ils auront tout essayé à Solférino, les menaces, les coups de téléphone aux co-listiers pour les enjoindre à se retirer et invalider la liste, et maintenant le retrait de l’investiture PS pour la liste - à un gars profondément impliqué au PS depuis 50 ans ! C’est moche, minable et tellement méprisant pour les électeurs.
                    Et pourquoi ils nous disent qu’il ne faut pas voter FN au PS ? Parce que ce parti est ANTI-DEMOCRATIQUE !
                    Si !


                    • tf1Groupie 9 décembre 2015 13:45

                      L’auteur comprend-il la différence fondamentale qu’il y a entre les enseignants et des enseignants ?

                      Comme les musulmans sont des terroristes ou bien il y a des musulmans terroristes.

                      Ce genre de choses que les élèves apprennent à l’école ... si ils ne sont pas occupés à tweeter bien sûr.


                      • fred.foyn Le p’tit Charles 9 décembre 2015 13:57
                        Avec la caste politique actuelle, la France est devenue une grande poubelle..
                        Si par hasard nous soulevons le couvercle des odeurs nauséabondes s’en échappent pour le régal des merdias...leurs fonds de commerces...
                        Et pendant ce temps la partie de Poker-Menteur bat son plein nous montrant des politichiens ne voulant pas lâcher l’os qu’ils ont dans la gueule avec la bave dégoulinant sur leur mensonges pour assouvir leurs plus bas instincts...
                        Et dire que depuis des années des gens votent pour ces ETRONS-MAGNIQUES vitrine de notre pays.. ?
                        Pitoyable...

                        • Parrhesia Parrhesia 9 décembre 2015 15:00

                          >>> et des arriérés qui, eux, n’ont pas les moyens de penser ... <<<, puis, >>> Cette France non éduquée se retrouve dans des idées simples <<< Aurait dit Vinvin.

                          Mais Vinvin devrait lui-même comprendre que les idées simples ne sont pas nécessairement nocives...

                           Ainsi, nous connaissons des simplistes arriérés qui pensent que si les assassins du Bataclan ne s’étaient pas trouvés en France, les victimes du Bataclan seraient encore vivantes ... 

                          Et au total, c’est un très bon article, Vera Mikhaïlichenko !


                          • arthes arthes 9 décembre 2015 16:18

                            J ai quand même le sentiment que les propos de haine et de violence , le manque d’éducation et de contrôle de soi même ainsi que la fermeture d’ esprit se trouvent bien plus chez les détracteurs des électeurs du FN que dans l ensemble de ceux qui ont voté pour ce parti.

                            C est pratique et rassurant sans doute de traiter ces électeurs d ignares et de pauvres gens afin de faire croire qu on est au dessus et bienveillant à leur trouver , au mieux, des excuses de leur soi disante faiblesse, mais cela ne masque pas l indigence cérébrale et de coeur de ceusses qui parlent ainsi, faut être assez aigri soi même pour être autant réducteur sans voir plus loin que le bout de son nez.

                            Autant le FN fédère tous les mécontentements, toutes classes sociales confondues, en s inscrivant comme une sorte de force synergique pour une rupture avec ce vieux monde PAR la volonté du peuple , autant il semble catalyser toutes les peurs que cette rupture pourtant nécessaire provoque, au point qu une partie de la France se raccroche désespérément aux débris de ce qui fut une institution démocratique. ..Et hurle oooo secours contre le FN.
                            Mais ça c était. ..Avant...On ne rebâtira pas avec des lambeaux , la seule manière qui reste au peuple de se lever contre les tyrans et de les mettre à bas c est, pour moi et paradoxalement le vote FN, à moins que l on me donne une meilleure idée autre que les minuscules partis , autre que les referendums et autre que la sanglante révolution. 

                            • elpepe elpepe 9 décembre 2015 16:21

                              HIdalgo décroche le pompon, elle récupère sans vergogne et aucune hésitation les morts du Bataclan alors que son gouvernent est 100% responsable
                              C est beau, c est fort
                              Je remercie Dieu tous les jour d avoir invente l enfer pour y envoyer tous ces connards


                              • DanielD2 DanielD2 9 décembre 2015 16:22

                                Ce qu’il y a de fascinant chez les adversaires du FN, c’est l’absence total de projet alternatif à la mondialisation libérale qui détruit la France.


                                Ils nous disent « On sait que le pays coule, on est désolé, mais faut vous y faire, si vous aviez plus de diplômes vous comprendriez que c’est inéluctable. Vous voulez quand même pas le nazisme non ? There is no alternative ». 

                                Qu’ils aillent se faire enculer. 

                                • malko malko 9 décembre 2015 16:26

                                  @DanielD2


                                  Qu’ils aillent se faire enculer

                                  Ah non ça, ils adorent ...


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 décembre 2015 17:16

                                  Bonjour,
                                  .
                                  Pour Jean Lassalle le « désespoir » des Français vient du chômage !
                                  http://www.bfmtv.com/politique/montee-fn-jean-lassalle-alerte-desespoir-francais-625832.html
                                  .
                                  Que propose le FN pour résoudre le chômage ?
                                  http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/redressement-economique-et-social/emploi-reindustrialisation-et-pmepmi/
                                  .
                                  Avez vous avez bien lu ?
                                  Pas un mot sur la sortie de l’UE de l’Euro et de l’OTAN !!!!
                                  http://www.upr.fr/videotheque-upr/les-21-versions-contradictoires-du-fn-sur-lue-et-leuro
                                  .
                                  Le FN ne pourra rien faire contre les délocalisations, ni contre la baissé des budgets des régions, ni contre le dumping social sans qu’on retrouve notre souveraineté monétaire, politique, etc. , sans qu’on sorte de l’UE et de l’Euro et de l’OTAN !!!
                                  C’est à dire tant que le FRANCE est soumise au TUE et au TFUE le front National peut nous faire toutes les belles promesses du monde, rien ne changera en bien pour les travailleurs et la classe moyenne en France !
                                  .
                                  Voici l’analyse de l’UPR !
                                  http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-web.pdf
                                  .
                                  N’oublions pas 80% des lois aux quelles nous sommes soumises émanent de la commission européenne !
                                  .
                                  Pour le deuxième tour, l’UPR appelle donc ses 189 346 électeurs, soit à s’abstenir, soit à aller glisser un bulletin de vote UPR dans l’urne.
                                  .
                                  source et suite : http://www.upr.fr/communiques-de-presse/elections-regionales-lupr-multiplie-par-25-le-nombre-de-ses-electeurs-en-18-mois-malgre-le-silence-des-medias-de-masse-et-appelle-a-labstention-pour-le-second-tour
                                  .
                                  .


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 10 décembre 2015 14:41

                                    @eau-de-source,


                                      J’ai été voir ce qui est proposé pour relancer l’économie par le FN : la réindustrialisation
                                      Je me demande si ce n’est pas une plaisanterie.
                                      On ne recrée pas le passé. La roue tourne et les intérêts avec elle..
                                      Combien d’emplois créés aujourd’hui, par les grandes industries ?
                                      Tout est contrôlé et manipulé automatiquement derrière de grandes salles d’ordinateurs par quelques personnes qualifiées. 
                                      Produire c’est dans les services que cela se passe le mieux actuellement.
                                      Les startups commencent petites et grandissent à grande vitesse.
                                      Ce sont les idées neuves qui payent et pas du travail appointé comme dans le temps.
                                      Si même la Chine y pense et qu’on veut réindustrialiser, il y a du soucis à se faire. 

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 10 décembre 2015 14:57

                                    « Pas un mot sur la sortie de l’UE de l’Euro et de l’OTAN !!!! »


                                    Là, cela devient de l’obsession smiley
                                    Plus aucune pays, aussi grand soit-il ne pourra jouer seul.
                                    On produit plus que l’on consomme, puisque les entreprises se sont restructurées pour survivre à la concurrence étrangère.
                                    Les entreprises qui fonctionnent encore bien se sont celles qui parviennent à exporter. Ce ne sont pas nécessairement ce qu’on peut appeler des multinationales qui n’ont plus de frontières ni de nationalité.
                                    Ce sont des économies d’échelle qui poussent les entreprises à se restructurer et à fusionner. 
                                    La sortie de l’UE, c’est se retrouver avec des invendus.
                                    Ce sont les disparités de processus comptables de pays à pays qui enrayent les processus de production.
                                    Mais vous êtes contre les entrepreneurs en France. Je sais. 
                                    Désolé de vous l’apprendre : si les entreprises sortent de votre pays, c’est le chômage assuré pour tous.


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 10 décembre 2015 17:57

                                    Voici un article qui va dans votre sens ’Les différentes crises de l’UE ne sont pas le fruit du hasard, mais le résultat de politiques qui ne marchent pas

                                    Mais comme vous le remarquerez, aucune mention au sujet de la France. 

                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 décembre 2015 20:24

                                    @L’enfoiré
                                    La Suisse hors de l’ UE est le contre exemple parfait de ce que vous expliquez.
                                    Singapour aussi. Ce n’est pas la taille d’un pays qui compte, mais la politique économique qui y est menée. Mais ne changez, rien vos arguments sont ceux du NOM qui adore la fin des Nations, surtout si elles sont indépendantes et souveraines.


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 11 décembre 2015 17:28

                                    @Fifi Brind_acier,


                                     Je ne suis pas un fana des frontières.
                                     Est-ce plus clair ?
                                     Je répète souvent, les entreprises internationales gagnent et se foutent complètement des frontières. 
                                     Le souverainisme, c’est du gagne petit.
                                     Quand on pense que votre vin est exporté à près de 70%, et vous voulez fermer vos frontières...

                                  • L'enfoiré L’enfoiré 11 décembre 2015 17:32

                                    @Fifi Brind_acier,

                                     En Flandre, ils sont souvent nationalistes.
                                     Demandez à un Wallon, s’il l’est.
                                     Vous verrez ce qu’il vous répondra.
                                     Les entreprises sont les bienvenues d’où qu’elles viennent.
                                     Beaucoup d’entreprises françaises y trouvent leur intérêt.
                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès