Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Projet de mur de sécurité à la frontière canadienne

Projet de mur de sécurité à la frontière canadienne

Comment est-ce possible que les politiciens canadiens ne s’affolent pas à l’annonce de cette nouvelle par les députés américains ? Perdus dans leur campagne électorale, ils restent muets, et pourtant !

J’étais en avril dernier à une conférence de géographes américains (AAG) à Denver, au Colorado, quand je me suis aperçue, en lisant le journal local, de la paranoïa ambiante concernant les frontières de la "Colombe américaine".

 Pour certains citoyens américains, la paranoïa tourne à la mobilisation et à l’action. Certains, qui ont décidé de faire la chasse à l’homme, immigrant illégal et/ou terroriste potentiel, se regroupent en volontaires qui sillonnent les frontières avec armes ou appareils walkie-talkie pour signaler les fraudeurs. Des papy-boomers sont fiers de dire que, munis de jumelles, ils surveillent les frontières et appellent les patrouilleurs au moindre suspect. Dans cet article, on faisait référence au prochain mur qui allait être érigé le long de la frontière mexico-américaine. Certains propos dénonçaient aussi la "passoire" que représente la frontière du Nord, la canadienne.

 Au cours de l’été, j’ai appris que les volontaires américains avaient justement sillonné les frontières canadiennes, mais de là à ériger un mur aussi entre le Canada et les États-Unis, il y a un pas...

Eh bien non, l’administration Bush semble vouloir donner raison à un groupe d’excités, qui a un site Internet http://weneedafence.com/, et a déposé une pétition de 20 000 signataires pour réclamer une frontière de près de 8 milliards entre le Mexique et les États-Unis. Ce lobby est aussi écouté par les législateurs, puisqu’un projet de loi a été adopté, jeudi dernier 15 décembre, à la Chambre américaine des représentants. Ainsi, un mur de 1000 kms devrait être construit le long de la Californie, de l’Arizona, du Texas et du Nouveau-Mexique.

Ce qui apparaît vraiment inquiétant, même si les autorités canadiennes et les partis politiques ne semblent pas encore le relever, c’est qu’il y a eu un amendement à ce projet de loi pour étudier l’utilisation de barrières physiques le long de la frontière canadienne.

Alors que nous venons d’apprendre que « Israël était indigné, et les Palestiniens, satisfaits, hier après l’adoption d’une résolution de l’Assemblée générale de l’ONU demandant à la Cour internationale de justice (CIJ) de se prononcer sur les conséquences légales de la ligne de séparation que l’État juif construit en Cisjordanie » Le Devoir 18-12-05, ici, presque personne ne semble s’inquiéter de ce mur de la honte potentiel. Seuls les gens d’affaires s’émeuvent, puisque 300 000 personnes et des biens valant 1,2 milliard traversent chaque jour la frontière (La Presse 18-12-05).

D’ailleurs, les Américains, avec leur arrogance habituelle, ont décidé que les Canadiens montreraient désormais leurs passeports ou une carte d’identité spéciale pour entrer aux États-Unis.

Les Américains se plaignent du trafic de drogues entre la Colombie britannique et les États-Unis, de même avec le Québec, mais surtout ils pensent que le Canada ne prend pas sa part dans la lutte contre les terroristes. En gros, puisque les Canadiens sont trop laxistes, alors les Américains vont faire le travail, en commençant par ériger un mur...

On le sait, pour beaucoup d’Américains, il y a les États-Unis, et le reste du monde.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • (---.---.104.70) 19 décembre 2005 17:56

    Iminoreg, j’ai bien peur q’en vous adressant au français sur ce sujet, vous soyiez déçu. Ici, personne n’a encore proposé la constuction d’un mur autour de certaines cités, mais le mur de la haine se dresse déjà devant nous, habitants de ces quartiers ! En France aussi, les babys boomers ont peur de tous ( et très souvent pour rien ! ) et sont pret à tout pour le mythe de la sécurité absolue ! ( J’attends le jour ou tout le monde acceptera une caméra de vidéo surveillance chez lui, afin de lutter contre la maltraitance des femmes et des enfants !) Désolé, mais a part moi et quelques milliers d’autres, personne ne sera ému par cette info incroyable que vous nous communiquez ! Vous allez sans doute, à contrario, donner de nouvelles idées à notre droite « décomplexée » ! Vous savez, aujourd’hui tout le monde cherche un dictateur qui sauvera la France des mains de la pensée unique, des média, des politiques corompus, des droit de l’hommistes, des gauchistes laxistes, des immigrés polygames, des gangs imaginaires et des barbus terroristes. Les bruits de bottes n’ont pas encore traversés l’Atlantique mais, croyez moi, ça sent très fort le nationalisme du coté de chez nous ! Enfin...merci pour l’info, elle aura au moins interpelé certains, trop peu nombreux.


    • IMINOREG IMINOREG 20 décembre 2005 04:11

      C’est bien dommage que les Français dont vous parlez ne pensent qu’à se regarder le nombril. Hors l’hexagone pas de salut et pas d’intérêt. En fait, je ne pensais pas à ces gens-là quand j’ai fait parvenir cette information. Je voulais simplement que les Français qui s’intéressent à l’Amérique sache ce qui se produit et va faire l’actualité des prochaines années à cause des drames humains que ces mesures vont engendrer. Loin de moi, l’idée de vouloir donner des idées à la Droite française et dites-vous bien qu’ils ont l’esprit assez pervers pour avoir déjà eu l’idée avant que je n’en parle. La mondialisation des échanges commence par la police.


    • Scipion (---.---.245.239) 19 décembre 2005 18:48

      Sans vouloir, Madame, être discourtois, je suis obligé de vous dire que je ne vois pas où vous voulez en venir.

      Vous corrigerez, si je me trompe : vous êtes Française, immigrée au Québec, où vous travaillez, et vous nous entretenez d’un mur, projeté par des Américains, wn territoire américain, parallèlement à la frontière canadienne, pour tenter de réduire autant que faire se peut, les franchissements illégaux de ladite frontière.

      Alors, voici ma question : en quoi est-ce que cela vous concerne ?


      • Sylvio (---.---.20.130) 19 décembre 2005 19:10

        En partant sur de tel principe, rien ne sert alors d’écrire des articles sur le monde. Rien ne sert de montrer ce qu’il se passe ailleurs, ne parlons pas non plus du mur qu’il se construit en israël/palestine, oublions les cultures étrangères.

        Bref que l’auteur soit françaises, québecoises, russes ou japonaises, en quoi est-il condamnable d’écrire un article sur ce sujet ?

        Je pense, en plus de ça, que vu que l’auteur vie depuis 12 ans au Canada, elle est plus ou moins concernés par un tel projet.


      • Martine Schwartz (---.---.249.25) 19 décembre 2005 19:18

        Je vous propose de méditer les paroles attribuées au Pasteur Niemöller, résistant, mort en camp de concentration, déporté par les nazis : "Quand ils sont venus arrêter mon voisin communiste, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. Quand ils sont venus arrêter mon voisin tzigane, je n’ai rien dit, je n’étais pas tzigane. Quand ils sont venus arrêter mon voisin juif, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif. Quand ils sont venus m’arrêter, il n’y avait plus personne pour me défendre." Voilà à quoi on aboutit quand on ne se sent concerné que lorsqu’on est directement touché par un événement important.


      • (---.---.20.198) 19 décembre 2005 19:40

        Alors, voici ma question : en quoi est-ce que cela vous concerne ?

        On a l’impression que ce sujet vous chagrine ? Ne faut-il pas en parler ?


      • IMINOREG IMINOREG 20 décembre 2005 04:03

        Mais depuis 12 ans... je suis devenue Canadienne l’an dernier et de plus, en tant que citoyenne du monde avec une conscience, ce qui se passe à ma porte m’interpelle mais aussi ce qui se passe en France, en Tchétchénie ou en Israel, là ou la liberté est atteinte par des méthodes ignobles et les murs sont le début de l’abus. Oui je me sens tout à fait concernée. Montréal est à 30 kms de la frontière américaine et les Mexicains j’en ai côtoyé en Californie...à Montréal aussi.

        Les murs de la Honte pullulent de nos jours !


      • Scipion (---.---.245.239) 19 décembre 2005 19:36

        Je m’en fous. Parce que désormais, je sais que si quelqu’un s’avise de construire un mur autour de chez moi, il y aura assurément un internaute de Nosi Bé, du Kamtchatka, de Vera Cruz ou de Tasmanie, pour prendre ma défense sur le web... smiley)


        • IMINOREG IMINOREG 20 décembre 2005 04:16

          Oui Mme Schwartz, les ignorants et les non-concernés existeront toujours mais il y aura toutes les personnes qui ont une conscience et qui informeront de ce qui se passe dans votre cour si elle est encerclée et que vous êtes prise en ôtage. Le plus important est de diffuser l’information pour que les crimes ne se produisent plus sans impunité et qu’une mémoire collective se construise pour confronter l’histoire officielle. Internet nous donne ce privilège. SERVONS-Nous en !


        • Scipion (---.---.245.239) 19 décembre 2005 19:48

          « En partant sur de tel principe, rien ne sert alors d’écrire des articles sur le monde. Rien ne sert de montrer ce qu’il se passe ailleurs, ne parlons pas non plus du mur qu’il se construit en israël/palestine, oublions les cultures étrangères. » (Silvio)

          Effectivement, ça ne sert pas à grand-chose, si ce n’est à rien du tout. D’autant plus que, dans le cas particulier, je professe sans nuance que c’est aux Etats-Uniens, habitant les Etats-Unis, de régler les problèmes des Etats-Uniens.

          « Bref que l’auteur soit françaises, québecoises, russes ou japonaises, en quoi est-il condamnable d’écrire un article sur ce sujet ? »

          Je n’ai jamais dit que c’était condamnable, mais je professe sans nuance que c’est..., etc., etc.

          « Je pense, en plus de ça, que vu que l’auteur vie depuis 12 ans au Canada, elle est plus ou moins concernés par un tel projet. »

          Ben justement, c’est la question que je lui pose, puisque je professe sans nuance que c’est..., etc., etc.


          • Scipion (---.---.245.239) 19 décembre 2005 19:59

            Quelqu’un, ou quelqu-une, ou je ne sais quoi, me demande : « On a l’impression que ce sujet vous chagrine ? Ne faut-il pas en parler ? »

            Oh non. Mais je vais vous faire un aveu. La psychologie politique me fascine, et quand je ne perçois pas, je cherche à comprendre à quels stimuli les gens ont réagi...


            • Michel Monette 20 décembre 2005 00:54

              Je suis tout à fait d’accord avec vous. À ce que je sache, AgoraVox ne se limite pas qu’à ce qui se passe en Europe. D’ailleurs, les initiateurs du projet AgoraVox devrait le rappeler. Ici au Québec, cette histoire intéresse les lecteurs. Elle doit tout aussi certainement intéresser les milliers de francophones et de francophiles qui vivent aux États-Unis.

              Cette histoire de mur protégeant les Américains des Canadiens est délirante. Il faut avoir vu Bowling for Columbine de Michael Moore pour comprendre à quel point les Américains ont beaucoup plus à craindre d’eux-mêmes. Moore était tout simplement sidéré de voir qu’au Canada les gens ne s’embarrent pas dans leur logement lorsqu’ils y sont.

              Quand à l’attitude envers les Mexicains (et les milliers de personnes venant des pays situés plus au Sud pour entrer illégalement aux États-Unis), n’est-ce pas en fait du racisme de la part d’un pays peuplé d’immigrants qui n’a pas trouvé mieux que de s’en prendre, parfois sauvagement, aux peuples y vivant avant l’arrivée des Européens.


              • IMINOREG IMINOREG 20 décembre 2005 04:28

                Merci Mr Monette de prendre ainsi ma « défense ». Je vous avoue que je ne pensais pas que cette information puisse soulever une telle polémique. Je la croyais effectivement d’intérêt général. Je croyais que les lecteurs et rédacteurs d’Agoravox étaient sensibles à autre chose que leur terrain de jeu privilégié, la France. Apparemment, il reste encore en France ce réflexe frileux de se croire dans un monde qui se limite à son chez-soi. Il faut se réveiller les amis, on vit dans un monde globalisé qu’on voudrait solidaire !!! Mr Monette, j’ai bien l’impression que le Québec m’a apporté une ouverture d’esprit et un intérêt pour la paix et la justice dans le monde et à ma porte...mais aussi partout ailleurs où je vois que ces idéaux sont en danger. Que je suis loin de ces Français-là que j’ai quittés !


              • Scipion (---.---.138.188) 20 décembre 2005 07:34

                N’empêche que je persiste à penser que si, nous Européens - parce que je ne suis même pas Français -, prétendons faire ce que nous voulons chez nous, notre première règle est d’accepter que les autres peuples fassent ce qu’ils veulent chez eux !

                Et quand Mme Geromini observe qu’« on vit dans un monde globalisé qu’on voudrait solidaire !!! », elle parle pour elle et donc elle n’engage qu’elle-même, avec ses illusions d’intello irréaliste (pléonasme vicieux).


                • IMINOREG IMINOREG 20 décembre 2005 23:44

                  Je suis aise d’entendre que vous n’êtes pas Français Mr le fascho ! L’idéaliste de gauche que vous méprisez tant vous trouve non seulement répugnant, mais en lisant votre prose sur la torture du début de mois, vous juge dangereux et même pollueur. De quelle pseudo-démocratie êtes-vous issu ? Vous croyez détenir la vérité ? Oui j’en connais des gens comme vous qui sont prèts à appliquer la gégène à tous les suspectés gauchistes ou ceux qui ne jurent que par les droits de l’homme. Je pense que vous avez beaucoup de temps libre pour afficher vos convictions pleines de mépris pour les soi-disants idéalistes. Je vais vous dire que vous devriez carrément devenir Rédacteur et essayer de mettre en forme vos chères idées de tortionnaire, d’« hyper-réaliste » qui méprise les gens qui ont une autre opinion que la vôtre. Peut-être arriverez-vous même à recruter des partisans ! Croyez ce que vous voulez me concernant mais vous n’y êtes pas du tout. Je vous le dis tout net : vos propos ne font pas honneur à l’humanité. Votre surnom est bien choisi par contre, mon Général ! La petite dame que je suis en a plus dans les tripes que bien des mecs dans votre genre qui tiennent la mitraillette à portée de main. Retournez entrainer vos policiers des services secrets et fichez-nous la paix.

                  Elle est belle l’Europe avec des Scipion qui rêvent de briser tous les résistants les affublant du terme à la mode de terroriste !

                  La Citoyenne du Monde qui persiste et signe.


                • Scipion (---.---.138.188) 20 décembre 2005 07:49

                  Dans un autre post, vous déclarez encore, Mme Iminoreg : « en tant que citoyenne du monde », mais je ne crois pas à ces choses-là. Ce n’est qu’un effet de mode.

                  Quand on se croit de partout, ça veut dire qu’on n’est de nulle part. Et je pense avec cet auteur, dont je finirai bien par trouver le nom, que « l’homme enraciné est à l’être sans attaches, ce que l’arbre est au poteau. »


                  • Fred (---.---.198.134) 20 décembre 2005 09:16

                    Les gens comme Scipion ne méritent même pas qu’on leur réponde. Un fasciste en puissance. La solidarité pour vous c’est normal, mais que les autres crèvent à votre porte, vous vous en foutez.


                  • (---.---.104.251) 20 décembre 2005 10:42

                    Evidemment. Je ne vous reproche absolument rien, bien au contraire. Je vous interpelait sur l’état des esprits en France. Une fois de plus merci pour l’info !


                    • Emile Red (---.---.81.33) 20 décembre 2005 11:17

                      Merci pour l’Info IMINOREG ...

                      Il ne faut pas croire que celle ci nous laisse indifférents, finalement il n’y a que l’ultra-nombriliste Scipion (l’africain ? ) qui crée cette venteuse polémique.

                      Dans l’ensemble, les vrais êtres humains sont sensibles à ce genre de nouvelle qui ne va pas dans le sens d’une société en bonne santé.

                      Hier, ici, notre ministre de l’éducation nationale a proposé de mettre des « auxiliaires » de police dans nos écoles et des caméras dans les classes, bientôt je suppose qu’ils nous proposerons les barbelés et les schlags, peut être qu’alors Mr Scipion (encore que je doute de son sens paternel) s’en emeuvra.

                      Il est incroyable de voir les politiques de tous pays aller vers cette stratégie d’enfermement, de peur, que ne désirent pas fondamentalement les peuples, preuve en est l’augmentation continuelle des échanges mondiaux sur Internet.

                      A quand les murs en pleine mer ? L’histoire montre que même les montagnes n’ont jamais empéché les hommes de se rencontrer.


                      • Scipion (---.---.138.188) 20 décembre 2005 12:31

                        « Dans l’ensemble, les vrais êtres humains sont sensibles à ce genre de nouvelle qui... »

                        Heureusement que les « vrais êtres humains » ne sont pas trop nombreux, parce que les trafiquants d’armes, de drogues et d’êtres humains, auraient vraiment trop beau chpile. Déjà que leurs activités ne sont que très moyennement entravées...

                        « ...ne va pas dans le sens d’une société en bonne santé. »

                        C’est que notre société est en train de crever, placée qu’elle est sous l’égide des deux règles majeures du laxisme conttemporain : Il est interdit d’interdire et J’ai envie, donc j’ai le droit !

                        « ...que ne désirent pas fondamentalement les peuples, preuve en est l’augmentation continuelle des échanges mondiaux sur Internet. »

                        Ca, il faut le dire vite smiley) Le web, c’est l’échange avec l’Autre..., que l’on tient prudemment à distance respectable !!!


                      • Iminoreg (---.---.166.69) 20 décembre 2005 19:27

                        Je suis vraiment soulagée Émilie de voir que des Scipion ne représentent pas l’opinion générale car non seulement Scipion est méprisant mais en plus il est carrément vulgaire. Non il ne mérite pas qu’on lui porte intérêt. Je continuerai à écrire des nouvelles qui me semblent dignes d’intérêt pour la communauté des « vrais êtres humains » dont vous faites partie comme moi.


                      • Sylvio (---.---.20.130) 20 décembre 2005 19:23

                        « Il est interdit d’interdire et J’ai envie, donc j’ai le droit ! »

                        Cette maxime ne veut rien dire et peut être interpréter de 1000 façons différentes :

                        - est-il interdit d’interdire de violer ?
                        - j’ai envie de ceci-cela, j’ai le droit de le voler à mon voisin.

                        Avoir un droit, c’est justement avoir les droits de l’homme. Interdir, c’est interdire nos penchants animals qui nous conduirait à nous entre-tuer.

                        Bien sûr trop de droit tue le droit, trop d’interdit tue l’interdit... C’est pour ça que des textes fondateurs comme les droits de l’homme existent.

                        Réfléchissez un peu à comment faire évoluer la civilisation humaine au lieu de ne voir que le bout de votre nez et de disséminer la haine envers l’autre.

                        Vous êtes à la fois anarchiste et totalitaire.


                        • Scipion (---.---.138.188) 20 décembre 2005 19:59

                          Vous me navrez, sylvio. Je ne vous parle pas des droits de l’homme tels qu’ils devraient être, mais de la réalité quotidienne telle qu’elle est !

                          Je vous parle de jeunes qui disent :
                          - J’ai envie de violer, donc j’ai le droit.

                          Et ce sont les tournantes.

                          Je vous parle de jeunes qui disent :
                          - J’ai envie de poignarder la professeur, donc j’ai le droit.

                          Et c’est au lycée Louis-Blériot d’Etampes.

                          Je vous parle de jeunes qui disent :
                          - On a envie de se marrer avec une ambulance, donc on a le droit.

                          Et c’est une fillette tuée à Thionville, et trois autres fillettes grièvement blessées.

                          C’est ça la vie quotidienne, au jour le jour, dans la patrie des droits de l’homme !

                          Et vous, vous dites :
                          - J’ai envie d’emmerder Scipion, avec des conneries, et j’ai le droit smiley)

                          Vu ?


                        • Scipion (---.---.138.188) 20 décembre 2005 20:08

                          Vous savez Iminoreg, vous n’êtes pas la première intervenante de gauche qui se déballone, quand on lui plonge le nez dans les tristes réalités quotidiennes - qui sont bien vulgaires, je vous le concède.

                          Ce refus de voir les choses en face a quelque chose de pathétique... Ce qui fait qu’il me navre beaucoup plus qu’il ne pourrait me réjouir...


                          • IMINOREG IMINOREG 20 décembre 2005 23:52

                            Mon Général, vos propos ne me feront pas changer d’idées sur votre compte (voir plus haut pour mes propos) Occupez vous de vos sbires tortionnaires et autres nostalgiques des maquis de Kabylie. Vous me m’impressionnez pas !

                            Une fille de militaire qui connaît la chanson !


                          • Scipion (---.---.163.166) 21 décembre 2005 12:15

                            ...ma bonne dame. Doublement. Deux choses me sont absolument indifférentes : les idées que vous nourrissez à mon propos et l’intention de vous impressionner.

                            Ce qui m’intéresse chez mes adversaires politiques, ce ne sont pas leurs petites personnes, mais leurs arguments. Quand ils en ont, naturellement.


                            • Emile Red (---.---.79.28) 22 décembre 2005 11:30

                              D’après Scipion :

                              - - - - - - - -

                              « Je vous parle de jeunes qui disent : J’ai envie de violer, donc j’ai le droit.

                              Et ce sont les tournantes. »

                              Coupons leur les c...

                              « Je vous parle de jeunes qui disent : J’ai envie de poignarder la professeur, donc j’ai le droit.

                              Et c’est au lycée Louis-Blériot d’Etampes. »

                              Interdisons l’école...

                              « Je vous parle de jeunes qui disent : On a envie de se marrer avec une ambulance, donc on a le droit.

                              Et c’est une fillette tuée à Thionville, et trois autres fillettes grièvement blessées. »

                              Supprimons les ambulances...

                              « C’est ça la vie quotidienne, au jour le jour, dans la patrie des droits de l’homme ! »

                              Banissons les calendriers, les droits de l’homme...

                              « Et vous, vous dites : J’ai envie d’emmerder Scipion, avec des conneries, et j’ai le droitsmiley) »

                              Pensez comme je pense et discutons...

                              « Vu ? »

                              Que vous avez tord et moi raison...

                              - - - - - - -

                              La curiosité me mine, n’ayant jamais vu de tournante, n’ayant jamais été agressé, n’ayant jamais eu de voitures volées....

                              Mon cher Scipion où habitez vous ?

                              Et si on faisait un deal : ne lisez plus les chats écrasés, même si les journaux en font des choux gras, achetez vous un lopin de terre en Lozère, cassez votre TV, votre radio, votre PC et je vous promets de vieux jours heureux....

                              Sinon vous allez péter un cable, vous me paraissez jeune encore, ce serait domage, vous pourriez encore reproduire pour la mère patrie...


                            • Scipion (---.---.39.123) 22 décembre 2005 16:37

                              Qu’est-ce que vous voulez que j’aille foutre en Lozère ? Quand ça pétera pour de bon, je veux absolument en être smiley)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès