Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Propos inadmissibles du ministre de la culture

Propos inadmissibles du ministre de la culture

« C’est notre devoir d’empécher les chauffards de l’internet ». Voilà les propos du ministre de la culture devant l’assemblée nationale pour défendre la nouvelle loi hadopi qui sera votée en septembre ...
Mais de quel droit nous compare-t-il, nous internautes qui téléchargeons de la musique sur internet, avec des chauffards de la route ?

Voici les propos en image du premier ministre ...
 

F.Mitterrand et les "chauffards du net"
envoyé par LePostfr. - L’info internationale vidéo.
 
Quand nous téléchargeons de la musique, mettons-nous la vie de quelqu’un en danger ? Notre propre vie ou la vie de quelqu’un d’autre ?
Quand nous téléchargeons de la musique, quel espèce de danger pouvons nous donc bien représenter pour qui que ce soit ou pour la société qui fasse de nous des délinquants ???
Alors on nous répond que l’on met en danger la culture, car soi-disant qu’à cause de nous les auteurs ne pourraient plus tirer suffisamment de revenus de la pratique de leur art et de la vente de leurs oeuvres.
Mais qu’on nous le prouve ! Montrez-nous des exemples d’artistes qui n’ont plus de quoi vivre ni exercer leur art à cause du téléchargement de leur musique sur le net !!! Montrez-les nous ces fameux artistes qui défendent cette loi et qui seraient dans cette situation au lieu de nous montrer vos très riches Sardou ou Johnny Halliday !
Et à quoi riment ces généralités ?
Quand on n’a que 800 euros par mois à peine pour vivre, pour se nourrir, pour se loger, comment peut-on représenter le moindre manque à gagner pour ces auteurs alors que de toute façon nous n’avons pas le moindre argent à dépenser dans l’achat de CD ou de musiques sur internet ??? Nous ne représentons donc pas le moindre manque à gagner pour qui que ce soit lorsque l’on télécharge.
Et qu’est-ce qui fait de nous aujourd’hui en s’échangeant des musiques sur internet des délinquants alors qu’hier nous échangions déjà des musiques avec des cassettes sans pour autant se faire traiter de délinquants, sans pour cela voter des lois qui nous confisqueraient nos magnétophones, nos chaînes ou nos baladeurs ? 
Parce qu’avec internet c’est plus facile, nous sommes plus nombreux, c’est ça ?
Et que dire alors, quitte à parler de droits d’auteur, du fait que dans le prix de ces oeuvres, à peine un faible pourcentage de ce prix revient justement aux auteurs, pourquoi serions-nous un danger pour la culture et pour ces auteurs en téléchargeant de la musique que de toute façon nous n’aurions jamais acheté tandis que tous ceux qui se sucrent sur le dos des artistes tous ces intermédiaires comme les maisons de disques, eux ne représenteraient aucun danger ?
 
Alors non monsieur Frédéric Mitterrand, nous ne sommes pas des chauffards, nous ne représentons pas le moindre danger de mort pour qui que ce soit, nous ne représentons pas non plus la moindre nuisance.
C’est vous en stigmatisant toute une partie de la population comme si nous étions des délinquants et des dangers publiques en essayant de monter le reste de la population contre nous, c’est vous en nous comparant à des possibles meurtriers de la route, c’est vous en défendant des lois abusivement répressives qui vont restreindre nos libertés, et enfin c’est encore vous en défendant la marchandisation de la culture et en voulant priver l’accès à cette culture de toute une population qui sans les échanges entre particuliers n’aurait pas les moyens financiers d’y accéder, c’est vous qui êtes en fait un danger pour la société. Tout comme vos amis de l’UMP.
Votre loi liberticide qui sous couvert de la défense des droits d’auteur va mettre en place tout un système de surveillance à l’image de ce que d’autres pays ont envisagé ( et n’ont pas osé aller jusqu’au bout ) de faire pour la lutte contre le terrorisme est une honte !
Vos propos sont diffamatoires, stigmatisants, malhonnêtes, et je vous demande d’écouter un peu moins vos amis très riches qui n’ont pas l’air d’avoir le moindre souci financier malgré le fait que l’on télécharge leur musique, et d’écouter un peu plus les citoyens que vous êtes censés représenter et qui ne veulent pas de votre loi liberticide !!!!!!!!!!!!!! Si vous avez un tout petit peu de dignité, je vous demande de retirer ces propos immédiatement ...
Et si vous pensez réellement que cette loi représente la volonté générale des citoyens français prouvez le nous ! Organisez le débat publique, organisez un référendum !!!!
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 23 juillet 2009 10:25

    Venant de chauffards qui écrasent la cohésion sociale et emmènent le pays à la ruine, c’est risible ! En tous cas il n’aura pas été long à lécher le cul de nabotléon…


    • clostra 23 juillet 2009 11:03

      Plusieurs réflexions :
      L’industrie du disque (CD, DVD) est une industrie qui n’a rien à voir avec la culture si ce n’est celle de la finance.

      à propos de propriété intellectuelle ou artistique  :

      • Les brevets dans l’industrie tombent dans le domaine public au bout de 10 ans.
      • Laurent Voulzy s’exprimait lors d’une émission de variété ancienne et disait en substance qu’il ne savait pas d’où lui venait son inspiration et que celle-ci s’imposait à lui comme une évidence. Béni des dieux. N’est-ce pas suffisant ?
      • Pratiquant un certain type de yoga - il y a longtemps de cela - j’en ai gardé un point fort : la posture réalisée aujourd’hui ne sera pas répétée (un acte unique, créatif, appliqué, imparfait) : j’ai vu des gens télécharger à tour de bras des heures, des jours, des semaines, des mois et années entiers et je songeais à ma pile de remords (tous ces livres « à lire » accumulés dans ma bibliothèque sans compter les revues) et ça me faisait rire de penser que la clé allait être perdue, l’ordinateur planter, les formats devenir incompatibles. Tout ça pour ça...
      • Et puis les films à regarder durant des années, des milliers d’années sans bouger dans son fauteuil alors que les suivant téléchargent sur la machine voisine...Une boulimie ! quelque chose qui ferait penser aux lendemains de la dernière guerre à l’accumulation de sucre et de savon que j’ai - failli - hériter de ma belle-mère le jour de mon mariage. Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus...Peut-être ont-ils fini aux restos du coeur...
      • Alors, c’est vrai on l’aime ce Fredéric Mitterand avec son parler unique, un véritable artiste et il y en a déjà eu dans l’hémicycle...Alors j’ai téléchargé son discours pour le transmettre à la postérité, je serai donc obligée de le dupliquer. Il nous a bien eu mais pas pour ce qu’il croyait. C’est lui qui va amener de l’audience aux séances dans l’hémicycle.
      • J’ai aussi téléchargé la petite chanson d’un député des pyrénées, un pâtre. D’ailleurs les pâtres chantaient pour les montagnes, 
      • Que l’écho seul accueille
      • Et que le vent du nord porte de feuille en feuille...*
      • (je cite mes sources : Alfred de Vigny : Le Cor)
      • *allusion à la grippe asiatique (1959) car c’est toute enfièvrée que j’ai appris ce poème sublime pour ne jamais l’oublier...ce qui était d’ailleurs totalement inutile car - éviction oblige - je n’eût jamais à le réciter !

      Je retiens :
      • C’est un peu ridicule de télécharger à tour de bras et surtout bien inutile.
      • C’est un peu ridicule d’empêcher tout le monde de télécharger : il vaut mieux que tout le monde télécharge tout : on est sûr que personne ne pourra rien en faire.

      Ce qu’on est en droit de demander :
      • Les comptes détaillés (analytique) de chaque industrie du disque

      • Bois-Guisbert 23 juillet 2009 11:04

        Alors non monsieur Frédéric Mitterrand, nous ne sommes pas des chauffards, nous ne représentons pas le moindre danger de mort pour qui que ce soit, nous ne représentons pas non plus la moindre nuisance.

        Si Frédéric Mitterrand a parlé de chauffards, c’est parce qu’on utilise parfois l’expression « autoroutes de l’information » pour désigner le web et ses applications.

        A partir de là, la métaphore pour désigner ceux qui ne respectent pas certaines règles est tout à fait pertinente, même si elle choque des gens peu informés, qui trouveront de plus amples informations sous :

        http://www.dicoweb.dalloz.fr/html/index/autoroute.html


        • appoline appoline 23 juillet 2009 19:46

          @ Bois-Guibert,

          « Si Frédéric Mitterrand a parlé de chauffards, c’est parce qu’on utilise parfois l’expression « autoroutes de l’information » pour désigner le web et ses applications. »


          Je ne doute pas que cette petite phrase lui ait été soufflé par son service de com, mais il serait bon qu’avant de choper définitivement la grosse tête (il était déjà pas mal attaqué) que notre ministre parle fort et clair, non pas en employant du 2ème degré ; il est fort probable que ce soit intentionnel d’ailleurs.

          Mais malgré tout, le mot chauffard me gêne, il ne faut pas confondre un jean-foutre de la route avec des personnes qui n’ont pas les moyens de payer 0,99 par morceau de musique ou qui ne veulent pas acheter un CD pour un seul titre valable etc, etc. Alors Mitterrand est bien comme son oncle : raisonnement à la mord-moi-le-noeud avec une voix de crécelle.


        • c.d.g. 23 juillet 2009 11:55

          Mais non, F Mitterrand a raison !
          Ces conseillers en communication lui ont suggéré cette phrase et il l a dit
          Et l important c est que cette phrase ait le meme effet que pour les automobilistes devant les spectateurs de TF1
          rappellez vous. Avant 2002, rouler a plus de 90 km/h sur une nationale c etait pas grave
          Puis grace a un bourrage de crane massif, c est devenu un crime grave, bien pire que voler le sac a main d une grand mere. Donc mobilisation TV, des forces de police et grand coup de cymbales a chaque bilan de la securite routiere

          Eh bien on va faire pareil pour internet (et ca doit etre encore plus facile car la majorité des internautes sont jeunes et jeune=danger pour l electorat UMP). Donc un telechargeur est un dangereux pirate qui met en danger une culture millenaire. Le telechargeur doit donc etre mis hors d tat de nuire de la meme facon que l automobiliste.
          - PV sans contestation possible->procedure hapodi II
          - retrait du permis -> coupure de l acces internet

          Sauvons ce monument de la culture francaise qu est star academy, a mort le P2P !
          et vive Mitterrand !


          • barbouse, KECK Mickaël barbouse 23 juillet 2009 12:03

            encore un type qui ne paye jamais ses entrée au cinéma et dans les avant premières qui vient nous expliquer que nous on doit payer...

            amicalement, barbouse


            • HELIOS HELIOS 23 juillet 2009 12:34

              S’il y avait une loi, une seule, à ecrire et à promulguer POURE LE BIEN DE LA CREATION CULTURELLE, c’est celle là..... :


              Article unique

               ----- Toute oeuvre artistique rendue publique par quelque moyen que ce soit, doit donner lieu a une rémuneration des personnes physiques créatrices : acteurs, réalisateurs, auteurs, compositeurs et interpretes, appelés « artistes », à l’exclusion des autres ayants droits, d’un minimum d’un tiers soit 33,33%, du prix d’autorisation ou de mise à disposition hors taxe de cette oeuvre. Seuls les artistes, ou les personnes physiques héritières possedant la totalité des droits patrimoniaux d’une oeuvre, peuvent s’opposer a la diffusion de cette oeuvre. -----

              Voila, mr Mitterand, comment on defend la culture et la creation !

              Les societés ne gagnent rien a devenir proprietaires de droits patrimoniaux de la culture.
              Elle ne peuvent plus exploiter les artistes par des contrats leonins.
              Les heritiers ne sont pas concernés puisqu’ils sortent de ces 33% mais doivent donc avoir un contrat avec les societes productrices (en clair ils doivent bosser s’ils veulent utiliser leur heritage)
              La vente, la location ou la diffusion sont bien couverte par cette loi...
              Diffusé a 0 euro donc gratuitement, le téléchargement devient legal puisque 33% de zero... c’est zero. Ceci permet également a des operateurs d’acheter les droits aux artistes et de diffuser a leur tour les oeuvres eliminant ainsi les blocages marketing.
              Notons au passage que la Sacem devra reverser egalement 33% de ce qu’elle encaisse.

              Notons la derniere petit phrase destinée a contourner le « verrou mortel » en cas d’opposition des societes de production mal intentionnées (ou d’un heritier mauvais coucheur).

              Mais bien sur, moi je ne suis pas là pour soutenir Universal, je suis la pour soutenir les artistes... les vrais


              • clostra 23 juillet 2009 14:22

                Et vive le bénévolat !

                Quand on pense au nombre de fichiers
                Transformés en MP3 pour pas une pépette
                Perdus dans les caniveaux des PC qui pètent
                (bon je laisse le choix de la rime) Faut pas en plus les faire ----

                Simplement « Toi plus moi » : ça marche très bien !


              • Gabriel Gabriel 23 juillet 2009 16:07

                Mon pauvre huhuhuhuhu, il est clair qu’avec le Q.I que vous traîner et dont le niveau doit rarement atteindre celui de votre température anale, vous ne pouvez faire autre chose que regarder votre télé. 

                 


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 juillet 2009 12:49

                Si ce n’était que chauffard ça passerait mais l’internaute est un déchet, une créature des caniveaux selon FM, au fait, qui employait les métaphores de l’ordure dans les années 30 ?

                Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a affirmé mardi à l’ouverture des débats à l’Assemblée sur le texte Hadopi 2 contre le piratage sur internet qu’il refusait de voir traîner la culture "dans le caniveau des pirates", dans un discours très applaudi par la majorité.

                "Je ne veux pas que l’on traîne dans le caniveau des pirates +l’atmosphère, atmosphère+ d’Arletty, le +c’est dégueulasse+ de Jean Seberg dans +A bout de souffle+, la biscotte de Michel Serrault dans +La cage aux folles+« , a déclaré M. Mitterrand, affirmant que »ce sont les artistes qui (l)’accompagnent à cette tribune« de l’Assemblée.

                 »Je refuse que le petit poisson et le petit oiseau de Juliette Gréco s’aiment en vain d’amour tendre. Je refuse que l’on violente +La javanaise+ de Serge Gainsbourg", a-t-il ajouté en conclusion de son discours à la fin duquel les députés de la majorité se sont levés pour l’applaudir.


                • Cug Cug 23 juillet 2009 13:18

                   Vous offusquez pas FM est une erreur de casting de Sarko, une de plus.
                  Lisez le livre de FM et vous apprendrez que notre ministre de la culture allait en Asie pour se taper des garçons.


                  • appoline appoline 24 juillet 2009 16:17

                    @ Cug,

                    Mais c’est absolument dégueulasse. Je suppose qu’il ne s’agissait pas d’adultes consentants ? Et il l’écrit en plus, quel ramassis de pervers dans ce gouvernement entre Strauss qui a du mal à domestiquer madame coquette et maintenant un ministre homo qui se tape des jeunes, bravo la France, tout va bien.


                  • linus20024 linus20024 23 juillet 2009 14:10

                    Dingue, je vais finir par regretter Christine Albanel. En comparant les internautes téléchargeant illégalement à des chauffards Frédéric Mitterand a fait décidément très fort.
                    Ca me rappelle une phrase de Renaud Dély de Marianne qui expliquait que les ministres d’ouverture (Besson, Kouchner,...) finissaient par devenir plus sarkozystes que Sarkozy lui-même.
                    Ceci dit, je me demande comment il peut défendre Hadopi2 alors qu’il admet lui-même que son fils est un adepte du téléchargement illégal....


                    • Pendragon 23 juillet 2009 14:12

                      @ l’auteur,

                      Mon pauv’ chéri, ça t’a fait du bien de traiter le ministre de la culture de méchant qui diffame etc. ? Bon maintenant tu retournes l’école et soigne ta grammaire et l’orthographe surtout pour les usages du terme « public ».


                      • sylvie 23 juillet 2009 18:45

                        salut prinz ça baigne ? c’est chaud en ce moment non ??? difficile d’enfumer ici mais bon atta !!! ya ta loi qui arrive !!!!


                      • Pendragon 23 juillet 2009 14:15

                        Maintenant, si AGORAVOX et les commentaires commencent à traiter le ministre de pédo, ce que je viens de lire, je ne doute plus que ce journal de fous va bientôt être interdit avec raison. AGORAVOX c’est MINUTE ! MDR !


                        • Cug Cug 23 juillet 2009 14:19

                          Et bien vas à la bibliothèque et lis le livre de FM, c’est lui même qui écrit qu’il est/était pédophile, à sa décharge d’ailleurs.


                        • Cug Cug 23 juillet 2009 14:22

                           Et le canard en a parlé aussi.


                        • appoline appoline 24 juillet 2009 16:23

                          @ Pendragon,

                          « les commentaires commencent à traiter le ministre de pédo »

                          Ce qui est grave Pendragon, c’est que cet individu ait été choisi pour faire partie du gouvernement de la république. Les valeurs auraient-elles volé en éclat à ce point ? L’exemple, voilà ce qui est nécessaire, à voir même obligatoire, un individu qui est capable de commettre à l’étranger ce qui en France est puni comme un crime, n’a rien à foutre à la tête d’un ministère. Honte à lui et à celui qui l’a nommé.


                        • Pendragon 23 juillet 2009 14:22

                          Disons que c’est ce que tu as voulu y lire. C’est de la diffamation publique et du pénal. Faudra pas te plaindre.


                          • Iokanaan 23 juillet 2009 14:35

                            @ l’auteur : 

                            Vous représentez un danger de mort pour des artistes dont la création est leur raison d’être et que vous condamnez à la précarité et aux afrres existentiels potentiellement suicidaires d’une vie dénuée de sens parce que quand on doit travailler 8 heures par jour dans l’abnégation de ce que l’on est on n’a plus le temps ni l’énergie de mener à bien ce que notre fibre artistique nous ordonne de faire. 

                            vosu représentez un danger de mort pour la culture dont vous vous comptez la fable confortable et réconfortante qu’elle est gratuite à faire en ce sens qu’elle ne coute ni temps ni argent à ceux qui la produisent et que donc vous pouvez conséquemment l’estimer gratuite dans la façon dont vous la consommez. Et bien, cher auteur, sachez qu’un bon album c’est un travail quotidien acharné et à plein temps pendant plusieurs années - et sachez que nous avons beau avoir la tête dans les étoiles nous n’en avons pas moins un corps et que celui-ci, durant ces années, a besoin de manger et d’un toit sous lequel dormir. 

                            Attendez que votre patron vous fasse travailler sans vous donner le sou et on verra si vous ne vous estimez pas en danger de mort. Attendez de le voir s’éffaroucher comme vous le faites lorsque l’on commence àaprler du fait de le faire payer les sous qu’il vous doit de gré ou de force et vous jugerez de la décence de vorte prorpe effarement et de vos propres indignations. 


                            • herve33 23 juillet 2009 15:23

                              @lokanaan

                              La mort pour les artistes , ce n’est pas que les internautes téléchargent en apparence gratuitement de la culture , car dans la plupart des cas , ils n’auraient pas forcément acheter ces oeuvres culturelles .

                              Mais Hadopi fera de l’internaute un criminel , et effectivement il ne téléchargera plus ou beaucoup moins , mais il n’achètera pas plus que maintenant et sans doute beaucoup moins . Au final , la plupart les artistes ne pourront plus faire connaitre leur oeuvre , seuls les majors pourront nous imposer leur pseudo artiste et leur musique commerciale

                              Mais heureusement , lnternet évolue plus vite que les députés séniles de l’assemblée et du sénat . Et cette loi est déjà obsolète avant même d’etre votée .


                            • Nycolas 23 juillet 2009 22:51

                              Lokanaan, vous n’avez rien compris à Hadopi, ni à la « culture » officielle et institutionnelle que ce type de loi défend. Hadopi ne défend pas les artistes, mais un système.

                              Signé un auteur sans éditeur, favorable à une révision, voire une suppression du droit d’auteur, pour quelque chose de plus intelligent et adapté au monde moderne, ce que n’est pas le système actuel, qu’Hadopi cherche à sauvegarder comme on fait de l’acharnement thérapeuthique.

                              Aucun artiste ne mourra du téléchargement, sauf éventuellement s’il ne sait pas s’adapter à la donne pendant trop longtemps, exactement l’attitude contreproductive et suicidaire qu’Hadopi encourage.


                            • logan 4 août 2009 10:44

                              Bravo vous avez bien appris votre leçon par coeur, mais ne serait-il pas temps un petit peu de réfléchir à ce que vous affirmez ?

                              Vous nous accusez de militer pour le tout-gratuit, hors c’est absolument faux. Vos comparaisons sont mauvaises car vous comparez la rente que peuvent tirer certains artistes grâce aux droits d’auteur, avec le travail que nous exerçons tous les jours, mais ce n’est pas la même chose.

                              Qui tire des revenus dans les exemples pris par FM comme La javanaise de Serge Gainsbourd ? Serge Gainsbourd aux dernières nouvelles est mort ... Est-ce que vous comprennez ce qu’est une rente ? Ce sont ses héritiers qui touchent ses droits d’auteur ...
                              En quoi est-ce comparable avec le travail que nous allons effectuer chaque jour et pour lequel on va toucher un salaire misérable à la fin du mois ?

                              Non si vous voulez faire une bonne comparaison, alors il faut plutôt comparer le travail effectué par ces artistes lorsqu’ils vendent des disques ou lorsqu’ils donnent des spectacles ou lorsqu’ils vendent leur musique sur internet ? Est-ce qu’on milite pour que tout cela soit gratuit ? Absolument pas ...

                              Est-ce que comme vous le sous-entendez le téléchargement empêche la vente de disques, empêche la vente de musique sur internet, empêche la vente de place pour des spectacles ou autres concerts ? Bien sur que non ...

                              Comme je l’ai demandé, qu’on nous prouve le contraire en nous donnant ne serait-ce qu’un seul exemple d’un artiste qui aurait été ruiné et qui ne pourrait plus vivre de sa musique à cause du téléchargement !
                              Mais on ne nous montrera jamais de tels exemples car tout simple il n’existe pas de tels exemples ...
                              En réalité, c’est simplement une affaire de gros sous, ils voient dans le téléchargement un manque à gagner, mais ceux qui y voient un manque à gagner gagnent généralement déjà très bien leur vie ...

                              Alors essayez de réfléchir par vous même au lieu de nous réciter votre leçon bien apprise en regardant TF1, ou alors apportez nous de vrais arguments, apportez nous des preuves de ce que vous avancez ...








                            • momo 23 juillet 2009 14:51

                              Au lieu de s’attaquer « aux chauffards de l’internet » M. Mitterrand ferait bien mieux de s’attaquer aux PEDOPHILES de l’internet entre autre.... mais les majors de seraient pas contentes...


                              • appoline appoline 24 juillet 2009 16:53

                                @ Momo,

                                C’est une guerre qui n’a jamais été rééllement ouverte, on ne demande bien pourquoi.


                              • heliogabale boug14 23 juillet 2009 15:15

                                Il ne fallait pas s’attendre à ce que FM mette au placard cette sinistre loi et reprenne tout à zéro...comment dire, il y a une fracture irréversible entre plusieurs pans de la société...je ne peux comprendre les arguments de FM tout comme il ne peut comprendre les miens (et ceux, je crois, de l’auteur), dès lors c’est la confrontation et tout internaute devra faire en conséquence : surfer en cryptant son adresse IP, ne pas acheter de CD dans les magasins de grande distribution et agir de telle sorte à ce que les ventes de CD s’écroulent...
                                Hadopi n’est que le symptôme d’une politique plus globale à laquelle beaucoup ne peuvent s’identifier et où ce gouvernement (et ses plus ou moins complices de l’opposition) ne peuvent comprendre les aspirations de millions de personnes...dès lors on est dans une logique de confrontation...je ne sais pas comment ça finira mais la démocratie se meurt lentement (les représentants n’écoutent plus leurs concitoyens) et il faudra bien repenser les formes d’expression démocratique (durée et cumul des mandats, limiter le nombre de réelections, non-éligibilité de tout élu qui aurait été condamné, le référendum etc.)


                                • Reinette Reinette 23 juillet 2009 15:42



                                  Rappelez-vous comment, il nous a ému jusqu’aux larmes, en racontant le terrible destin du Tzar Nicolas II, ignominieusement assassiné avec toute sa famille par les bolcheviks”.
                                  “Je suis très contente de le voir rejoindre l’équipe gouvernementale de François Fillon, il pourra observer de prêt, notre Président, ses hommes et ses femmes, pour raconter aux français, plus tard, la grande saga de notre dynastie”, a ajouté Mme Morano sur RMC-Info/BFM-TV. Nadine Morano





                                  La mauvaise vie - morceau choisi
                                  Un jour, il fait semblant de vouloir me violer pour faire rire la compagnie ; j’ai dû leur dire encore une fois tout le mal que je pense de leurs plaisanteries cyniques et l’heure est au défoulement collectif. Il est beaucoup plus fort que moi, il me colle sur le sol et pèse de tout son corps contre le mien, il se penche et tente de m’embrasser sur les lèvres ; je crie, je m’agite comme un forcené, je tourne la tête en tous sens pour échapper à sa bouche ; il comprend très bien que ce n’est pas un jeu pour moi, ma panique c’est le secret dévoilé, le piège que je craignais et dans lequel je suis tombé. 


                                  « Payer pour les garçons. » Au lieu de les contempler de loin, aller faire son marché à « la foire aux éphèbes ». Il n’y a pas d’autre issue, malgré la « farce sinistre » que constitue une telle démarche. « Le truc le plus moche qui est enraciné au cœur de cette histoire c’est le mépris ; celui du garçon pour le type qui le paye, et celui du type qui paye à l’égard du garçon. »

                                  évocation du bordel de Pigalle, auquel l’arrivée des socialistes en 1981 a porté un coup fatal. « Le nouveau mélange de liberté des mœurs et de pruderie policière rendit tout ce trafic souterrain obsolète. »
                                  De même que « la solution Maghreb », dépannage de fortune sur lequel il n’y a pas d’illusions à se faire : « On sert de femme de remplacement et de livret de caisse d’épargne ; les beaux gosses arrivent comme au sport et po
                                  ur financer l’électroménager de leur futur mariage avec la cousine choisie par leur mère. »
                                  De même que les scènes avec les boys de Thaïlande. « L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système. »

                                  Ce livre est un témoignage qui ressemble étrangement à l’aveu d’un homme à la recherche des garçons, mais aussi de jeunes garçons...

                                  La justice frappe différemment le riche et le pauvre : Non seulement la loi l’ignore, mais encore elle l’honore !



                                  • appoline appoline 24 juillet 2009 16:59

                                    @ Reinette,

                                    Quand je pense que tant d’hommes et de femmes ont donné leur vie pour une France meilleure, une France libre ; j’ai le coeur gros quand je vois ces pervers accéder au gouvernement.


                                  • Reinette Reinette 25 juillet 2009 23:51

                                    Appoline,

                                    moi je suis révoltée...

                                    à croire que la majorité des électeurs votent avec leurs pieds ! 2012 c’est loin...


                                  • Charybde Charybde 23 juillet 2009 16:02

                                    bah go sur les newsgroup ;)

                                    hadopi se concentre sur la mule et bittorent ? changeons juste la manière de faire. Cryptage, anonymat... à la porté de tout le monde.

                                    comme ça hadopi tournera dans le vide, et tout continuera comme avant, voir plus vite ;D


                                    • Peyo 23 juillet 2009 16:30

                                      C’est héréditaire, c’est génétique chez ces gens là, les Mitterand : ils ont toujours mené la France aux catastrophes et maux divers. Il a atteint, celui-là, le principe de Peter, ou plutôt de Frédéric (cf aussi Frédéric Lefebvre )
                                      Faut donc attendre qu’il passe ou trépasse. Les croyants peuvent prier leur Dieu pour accélérer le mouvement, les athées lui faire un croc-en-jambe.


                                      • franck2009 23 juillet 2009 16:42

                                        La lippe arrogante de ce carrièriste .....FREDERIC TU ES L’EGOUT .....PAR LEQUEL S’ECOULE LE SARKOZISME *


                                        • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 23 juillet 2009 18:16

                                          Ne serait il pas possible, d’avoir un jour dans ce pays, des ministres :
                                          - intelligents
                                          - équilibrés,
                                          - compétents
                                          - et honnêtes ,
                                          pour diriger notre pays...


                                          • biotope 23 juillet 2009 20:01

                                            C’est de votre devoir d’arrêter les chauffards de la finance, les génocidaires capitalistes, les vampires du culte démoniaque du bonus financier... ###### ! [nom de fruit jaune, le plus souvent indigeste et farineux car ramassé vert et muri artificiellement sous emballage plastique]

                                            Mais il est plus aisé de sanctionner un sous-officier qui a provoqué un incendie de garigue que de donner la fessée à des financiers internationaux. Au moins on ne risque pas de finir comme JFK. et ça plait tellement aux blaireaux qui se gavent des fonds de télé poubelle.


                                            • charles-edouard charles-edouard 23 juillet 2009 20:03

                                              mitterand et lang les ministres de l’anti-culture ,les valets de nicolas 1er roi des blings-bling

                                              j’ai la nette impression que l’ont devient senile de plus en plus jeune non


                                              • Lartiste Lartiste 24 juillet 2009 01:02

                                                Merci à l’auteur, Citoyen français lambda !

                                                "Votre loi liberticide qui sous couvert de la défense des droits d’auteur va mettre en place tout un système de surveillance à l’image de ce que d’autres pays ont envisagé ( et n’ont pas osé aller jusqu’au bout ) de faire pour la lutte contre le terrorisme est une honte !"

                                                J’adore ce paragraphe, surtout quand on sait que ... ahh vous l’ignoriez.. Carlyle la non moins célèbre société américaine dont les administrateurs furent et sont encore des membres du clan Bush et Ben Laden est en passe de devenir l’Actionnaire Number Uno de Numericable et par le jeu des filiales dans le partage des tuyaux cela concerne également les abonnés Darty, les ex-Free aussi et bientôt Alice...

                                                Bienvenue dans un monde de Brut, avec un chroniquer de Talent, le non moins célèbre Frederic ! smiley


                                                • Lartiste Lartiste 24 juillet 2009 01:12

                                                  Ah oui, je ne résiste pas (et désolé pour les fautes du post précédant)
                                                  Chez Carlyle, ils embauchent de Sacrés Chauffards quand même ! lol..sur les routes du Ciel SkyNet ? smiley - un smiley pour la route - ça fait toujours Rire ! sauf quand un jour on s’est fait renversé etc etc ...
                                                  Frédéric Mitterand plus fort que Christine, Wait & See.


                                                • karquen karquen 24 juillet 2009 01:19

                                                  ha ha !
                                                  Nous n’avons pas un ministre mais un seigneur... et celui-ci n’est pas Républicain mais monarchiste dans sa règle la plus absolue...

                                                  Il n’est pas étonnant que la « France d’en Haut » n’entende pas celle d’en bas, même virtuelle, et pour tout dire n’entendent plus la liberté ne serai-ce que d’expression parmi la pleutaille qui se gave - même au chômage - de brioche de chez leader Price.

                                                  le peuple n’a pas faim, si on peu lui retirer internet pour lui indiquer que tout va bien - pourquoi se priver ! -. Après tout la populace ça s’auto-conforme à ses propres modes, ça s’occupera bien des sdf, et même les vieux à la retraite s’occuperont à employer des emplois que les jeunes ne veulent plus !
                                                  Travailler plus, gagner votre conformisme même gratuitement et bénévolement !

                                                  Ce n’est plus un régime mondial à la Bildeberg, mais bien une entreprise gouvernementale qui a pour ambition la destruction systématique de tout emblèmes Maçonniques, touts emblèmes révolutionnaire et toutes pensées d’égalité et de liberté ( la fraternité c’est fait ils ont détruit les banlieues)...


                                                  • oj 24 juillet 2009 02:00

                                                    il est toujours génant d’imposer a ceux qui créent et produisent un moyen de consommer leur travail , investissement, création et de se les aproprier sans leur donner le moindre sous.

                                                    peut-etre que ceux qui se lévent chaque matin pour offrir leur journée de travail a un patron devrait le faire gratuitement ainsi tous seraient sur le meme pied d’égalité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès