Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > PS-Congrès de Reims : toute honte bue et déni de démocratie

PS-Congrès de Reims : toute honte bue et déni de démocratie

Troubles compulsifs obsessionnels, haine, contorsions sémantiques, reniements et facéties sont au rendez-vous dans ce qui ressemble à la plus grosse escroquerie française du siècle, au sein du Parti socialiste. Vous avez dit Congrès de Reims ou complot anti-Ségolène Royal ? La dénomination devrait changer. Que de trahison. Que de folie. Que de voltiges mensongères et mortifères. On a de plus en plus l’impression que le « tout sauf Ségolène », vaste fumisterie misogyne à n’en pas douter, dont n’échappera pas Martine Aubry, victime de son ego surdimensionné, à moins que ce ne soit Benoît Hamon, qui n’hérite le strapontin de premier secrétaire. Ils ont trouvé le prétexte idéal : l’alliance avec le MoDem. Belle galéjade s’il en est.
Amnésies collectives ? Oui. C’est fait. Ils s’organisent. Ce petit complot, ourdi par des aigris qui n’ont pour seul programme que la phallocratie, prenant en otage, je suppose, Martine Aubry qui se dit tout benoîtement : « pourquoi elle et pas moi » ? Quel gâchis ! Ce sont les pourfendeurs de la démocratie. Ce sont les alliés naturels de certains chefs d’Etat africains qu’ils font semblant de dénoncer. Prisonniers de leur promesse, ils ne veulent pas se rendre à l’évidence : ils sont des has been. Comment croire désormais à la parole donnée par certains leaders de pacotille, notamment François Hollande, chef de file de cette mystification méphistophélique ?
 
Quand on arrive, en si peu de temps à se renier, poussé par je ne sais quelle mouche, c’est déplorable. Toute honte bue, jusqu’à la lie, François Hollande qui avait déclaré : "le rassemblement devait se faire autour de la motion arrivée en tête" ! Simplement, le futur ex-premier secrétaire prend les militants socialistes pour des gobe-mouches. Le même, devait rester neutre dans ce combat fratricide. Or, il s’est engagé en faveur d’une liste, battue à plate couture, ce qui prouve le rejet des militants qu’il floue aujourd’hui, sans vergogne.
 
Alerte rouge. Appel aux vrais militants socialistes, aux adhérents, à ceux épris réellement de justice, pour faire obstacle à cette vaste escroquerie mortuaire qui flinguera, sans aucun doute, le Parti socialiste. Sarkozy a un boulevard devant lui pour 2012. Les putschistes, alliés naturels des Bongo, Mugabe et consorts, antiracistes de pacotille, paternalistes surtout, qui font partir de l’aile rétrograde du PS, sclérosée, usée, fatiguée et définitivement immature, doivent sans doute être « fiers » de cette tentative avortée de leurs manigances sordides.
 
Jusqu’à dimanche, donc, Ségolène Royal observera ce jeu de massacre insipide. Vincent Peillon à juste titre, criant, "Halte au feu !", a dénoncé hier, "les conciliabules d’arrière-boutique". Comment comprendre cette alliance contre nature dont l’hétéroclisme est à la mesure du caniveau dans lequel il est tiré. Par les cheveux surtout. Naturellement, malgré une diabolisation au ras des pâquerettes, la dame du Poitou-Charente, ne l’oublions pas, s’était imposée, sans bavure pour la candidature à l’élection présidentielle, réunissant autour d’elle, 17 millions d’électeurs. Nous étions en 2007. C’était hier. La démocratie a parlé. Respectez-la ou foutez le camp ! Le PS n’a pas besoin de loosers et de diviseurs.
 
Haro aux manipulations ! Basta ya ! Le Parti socialiste n’a plus besoin de ces atermoiements et de ces approximations qui le minent. Pire, juste pour les beaux yeux de certains enfants gâtés qui, en suivant leur parcours politique, vous remarquerez qu’ils ne tiennent jamais en place dans une circonscription, et passent leur temps à voguer, ici ou là. Être nul ne s’apprend pas ou ne s’acquiert. Il n’est non plus de l’ordre du cognitif. C’est inné. On est doué ou on ne l’est pas. Depuis 2007, Ségolène Royal prouve que le leadership à gauche, c’est elle. Elle ne saurait être aujourd’hui, sortie d’un chapeau de magicien pour être en tête de gondole. C’est un fait.
 
La conquête de l’Elysée pour 2012 est bien engagée. Ceux qui travaillent avec le pouvoir en place pour discréditer le PS, seront châtiés, à terme, pour leur témérité et leur trahison. Et si Ségolène Royal est flouée avec ce déni de démocratie qui point à l’horizon, ne serait-il pas préférable que Désirs d’Avenir se mue en parti politique ? Ce serait je pense, et sincèrement, la réponse à cette parodie de Congrès.

A bon entendeur !

(crédits photo/SIPA)


>>> Allain Jules
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Cug Cug 14 novembre 2008 11:13

     C’est sur qu’avec Ségo, Sarko sera réelu en 2012 ... démocratie médiatique quand tu les tiens !
     Un socialiste en 2008 ne peut être au PS, parti qui n’a de socialiste que le nom et vraiment que le nom.

     Ce qu’il faut espérer c’est que le PS ne soit pas au second tour.


    • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 11:26

      @Cug,

      Je ne le pense pas. Ou, vous écoutez et lisez un peu trop ce qu’on dit sur elle, ou simplement, vous êtes devin. Faites donc un tour dans les sections du PS pour vous rendre compte que presque tout le monde est avec elle. Quant à Sarko, avec son échec sur toute la ligne, je ne le vois pas passer en 2012 si Ségo est là. C’est vrai, c’est un souhait.

      Bien à vous !



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 novembre 2008 16:31

       @ L’auteur. J’ai été très pro-Ségolene dès le départ. et Confiant, même quand le vent a tourné. Même quand politiquement morte, elle avait une chance qu’on la voir plus grande. Mais c’était il y a bien longtemps ; le monde tourne pus vite et je ne crois pas aux deuxièmes chances . 

      Ce n’est pas pour rien que les politicos américains ne reveinnent pas à la charge, même pas Gore que tout le monde semblai appeler... Il faut du neuf. Bien évident qu’il n’y a rien a gauche, mais souvenez vous qu’il n’y avait rien au centre quand Bayrou a commencé une montés qui l’a presque mené à l’Élysée.  

      Le prochain président sera Sarko, ou apparaitra comme d’une boîte a surprises 18 mois avant les présidentielles de 2012. Les blogues le conduiront au pouvoir. Les blogues seront ou ne seront pas manipulés : c’est ça, la vraie question. Ce que fait le PS à Reims n’est pas plus pertinent à l’avenir que les jeux byzantins de la Troisième République.

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/11/153-les-blogues/

       Pierre JC Allard 

      H


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 novembre 2008 16:36

       Addendum : 

      J’ai été très pro-Ségolene dès le départ. http://nouvellesociete.org/5148.html
      Confiant, même quand le vent a tourné. http://nouvellesociete.org/5156.html
      Même quand politiquement morte ...    http://nouvellesociete.org/5160.html

      PJCA


    • Cug Cug 14 novembre 2008 18:02

       Sego elle est comme Sarko elle dit ce qu ’il lui semble porteur sur le moment, c’est une girouette qui n’a qu’une ambition ... être au pouvoir, elle a les chicots qui raclent le plancher ... comme Sarko.

       Elle a été battu en 2007 et sera rebattue en 2012, à moins bien sur qu’elle devienne socialiste, mais faut pas réver c’est une catho agressive, autoritaire et ambitieuse.

       Politiquement elle n’est rien et ne propose rien si ce n’est son image .... Comme Sarko elle fait de la démocratie médiatique pour gogos et temps de cerveau dispo.

       Les temps changent ...


    • hgo04 hgo04 14 novembre 2008 23:43

      """ presque tout le monde est avec elle"""

      Tiens donc... je croyais que l’union des autres faisait 70%... drole de calcul.. vous comptez de façon assez gauche, il me semble....


    • Allain Jules Allain Jules 15 novembre 2008 09:10

      @Pierre JC Allard,

      Effectivement, les choses très vite. En revanche, elle peuvent se faire dans un sens comme dans l’autre. En effet, ceux qui avait très vite enterré Ségolène Royal sont dans leurs petits souliers.

      Pour information, moi qui suis les débats socialistes, il se passe quelque chose : Ségolène Royal ayant déclaré sa candidature, Delanoë pose des conditions pour rallier Aubry et Hémon : être le 1er secrétaire parce que sa liste est devant les deux autres. Et pourquoi veut-il que ça ne s’applique pas avec la liste E de Ségolène ?

      Ego et non Ségo, ces gens ne pensent qu’à eux, contrairement à ségolène Royal.

      e la vois présidente en 2012....chiche !

      Bien à vous !

       


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 novembre 2008 11:13

      Bonjour Allain,

      Je ne suis pas d’accord. Ségolène a perdu les élections et bien, avec 6 points de moins que Sarkozy. Alors que ce soit avec 17 millions d’électeurs, on s’en tape un peu.

      Au vu du contexte actuel, Royal apparaît comme une aventurière à peine plus cérébrée que Sarah Palin et en 2012, elle est vouée à échouer une deuxième fois. Ce qui est certain, c’est que cette fois, je ne voterai par pour elle si elle se présente et arrive au second tour.


      • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 11:32

        @Bernard,

        Bonjour.

        Qui donc à sa place ? Qui apporte une réelle alternative ? Qui a plus de charisme qu’elle ? Qui peut, à gauche,,vraiment faire échouer Sarkozy ?

        Je crois que le lynchage dont elle est victime de la part des médias et de l’UMP d’ailleurs en dit long sur la peur qu’elle suscite. Surtout à droite. Donnez-moi le nom d’un seul leader de gauche en dehors d’elle sur qui les médias et bien sûr l’UMP cognent.

        J’ose espérer qu’à l’avenir on comprendra que cette femme peut sauver la France, peu importe son échec aux présidentielles passées. Mitterrand a tenté trois fois pourquoi pas elle ?

        Bien à vous !


      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2008 11:45

        En voilà un commentaire politique pertinent et argumenté !

        Bernard, sous couvert de la dénoncer, tu es dans la pipolisation jusqu’au trognon en refusant toute analyse politique et critiques des positions en présence ; As-tu lu au moins les propositions des un(e)s et des autres ?

        Comme quoi, c’est ceux qui le disent contre elle qui le sont encore plus que celle qu’ils brocardent à si bon compte ! Elle a, par son engagement et la finesse de sa tactique, mis hors du jeu pour 2012 ceux-là même qui la traitent de gourde. Pour une présumée gourde, elle ne manque certainement pas de l’intelligence politique qui faisait tant défaut à M Rocard.

        Je suis heureux d’apprendre que tu risques de t’abstenir en 2012, sauf que tu es peut-être en voie d’être, ce coup-ci, séduit par NS dont l’intelligence poplitique (triangulation ) à droite est au dessus de tout soupçon.



      • Lairderien 14 novembre 2008 12:09

        "Qui donc à sa place ? Qui apporte une réelle alternative ? Qui a plus de charisme qu’elle ? Qui peut, à gauche,,vraiment faire échouer Sarkozy ? "


        Vous avez entièremenr raison, et votre coup de gueule, qui est de la même veine que celui de Jacques Julliard dans le Nouvel Obs de cette semaine, intitulé : "Ségolène et les vieillards" pose les vrais questions sur ce parti composés de notables carriéristes et embourgeoisés, qui ont peur du peuple.

        Personnellement je n’ai jamais milité, bien qu’étant de gauche et vraiment de gauche depuis les années 60.

        J’ai toujours hésité à m’engager, la seule qui a réussi à me faire bouger en m’exprimant ici ou la, c’est bien Mme Royal.

        On peut moquer sa démarche participative ou sa supposée "bravitude" ou tout ce que vous voulez, mais, elle a donné un coup de neuf à gauche , sans a priori et en attaquant sans cesse la droite.

        Aujourdhui, comme beaucoup, je souhaite qu’elle prenne la tête du parti socialiste, pour en faire une vrai machine de combat pour gagner contre la droite le seul combat qui détermine tout : la prochaine présidentielle, qui arrivera très vite. 2012 c’est après demain !!!!!

        Les sois disants de gauche, ici et ailleurs qui la dénigrent sans cesse, n’ont rien de valable à proposer en échange, ce ne sont que des coupeurs de cheveux en quatre, influencés par la machine médiatique aux ordres de cette oligarchie héritière et financière qui nous gouverne à travers son pantin sarkosy, auquel elle laisse suffisamment de mou pour faire croire qu’il agit de sa propre initiative.

        marre de ce comportement suicidaire de tous ces gens de gauche qui pinaillent, qui veulent laver plus que blanc, le monde continue à tourner, bien ou mal importe peu, il faut faire avec.

        On ne peut détruire le capitalisme libéral d’un seul coup. la seule solution c’est d’être uni pour le combattre en arrachant petit morceau par petit morceau les concessions nécessaire pour améliorer le sort du plus grand nombre.

        Moi je veux pour mes enfants et petits enfants un monde meilleur que hier et aujourd’hui, pas un hypothétique Meilleur des mondes" ou enfin on nagerait dans le bonheur éternel.

        Cela c’est pareil que le Paradis des religions, on en parle mais on ne le verra jamais.

        Et si Ségolène Royal ne gagne pas à l’intérieur du Ps, puis de la gauche, vous en aurez encore pour dix ans de plus à vous chercher une solution pour empecher cette droite des nantis de faire ce qu’elle veut

        Mais bon cela vous permettra de discuter à l’infini, de critiquer, de rejeter, sans jamais rien apporter de concret, à l’instar de nombres d’agoravoxiens qui pondent des billets et des tribunes plus fumeuse les unes que les autres et de ceux qui n’ont comme seule réaction que la haine à distiller.

        Lairderien


      • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 12:37

        @Sylvain,

        Merci de mettre les choses au clair.

        Il y a une vraie escroquerie sur la marchandise. Je lisais ce matin Le Parisien qui titrait : PS : Aubry défie Royal. Amusant, au lieu de dire que ces gens ont désobéi à la discipline selon laquelle, il fallait se ranger derrière la motion qui arrivait en tête.


      • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 12:40

        @Lairderien,

        Justement, ils ont un seul argument dit valable selon eux : "Ségolène Royal veut se coltiner avec le Modem". c’est tellement réducteur. Mais, eux, que font-ils pour aider un parti en pleine déroute ? Rien, nada.

        Leur seule force : le dénigrement.








      • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 novembre 2008 12:51

        @ Sylvain,

        L’intelligence politique de Ségolène, c’est la même que celle que Sarko mais un degré au dessous

        C’est bien Ségolène qui proposait de raccompagner chez eux les fonctionnaires de polices femmes, et je passe sur toutes les propositions dignes de l’almanach Vermot des gadgets politiques. Je ne vois aucune vision quand j’entends Ségolène.

        @ Allain,

        J’ai une idée pour remplacer Ségolène, on va mettre Sarah Palin, et ça tombe bien, elle veut se présenter en 2012 et comme elle n’a aucune chance chez les Républicains, alors tout est possible pour le PS


      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2008 13:57

        Parce que tu ne la lis pas et pour un philosophe, c’est un reproche majeur !

        Tu te contentes de petites phrases détournées de leur contexte de sens et de brocarder son comportement sans même te demander s’il n’est pas nécessaire à une évolution de la pratique politique dans une société dans laquelle l’idée de démocratie d’opinion en crise doit se chercher et s’expérimenter, à gauche comme à droite.

        Platon refusait toute démocratie d’opinion, mais du même coup la démocratie tout court et le disait franchement ; l’une ne va pas en effet sans l’autre, sauf à confondre démocratie et royauté philosophique absolue et à considérer que tous disposeraient également de la vérité ce qui serait la négation même de la politique comme combat entre des conception différente de l’intérêt général.

        Cette vérité absolue et universelle, Aristote l’a montré, en politique (voire ailleurs), n’a pas de sens.




      • Lairderien 14 novembre 2008 16:38

        Il est vrai qu’il est très difficile de" voir" quand on "entend" seulement. !!!!

        Il faut utiliser les bons outils, ouvrir ses yeux pour voir tout ce qui est à voir, déboucher ses oreilles pour bien entendre tout ce qui est à entendre.

        Si on ne voit et entend que les morceaux déformés, repris en boucle par les médias, sans approfondir ni vérifier la totalité de l’iinformation, on ne fait pas un travail sérieux.

        Il est vrai qu’il reste difficile de pondre tous les jours ou presque des textes et en plus de vérifier ce qu’on dit.

        Vos oeillères vous empèchent de regarder l’ensemble du tableau, rassurez vous vous n’êtes pas le seul.


      • Traroth Traroth 14 novembre 2008 16:46

        "Je ne suis pas d’accord. Ségolène a perdu les élections et bien, avec 6 points de moins que Sarkozy. Alors que ce soit avec 17 millions d’électeurs, on s’en tape un peu" : Vous êtes en train de dire que le fait de perdre des élections interdit de se représenter ? Je ne dirais que  : européennes de 1999. Oh, et puis non, j’ai aussi envie de dire : présidentielles de 1974 et de 1981...

        "
        Au vu du contexte actuel, Royal apparaît comme une aventurière à peine plus cérébrée que Sarah Palin et en 2012" : Vous ne devriez pas croire tout ce que vous lisez sur u-m-p.org...

        "
        Ce qui est certain, c’est que cette fois, je ne voterai par pour elle si elle se présente et arrive au second tour" : Même contre Sarkozy ? Et vous êtes capable d’expliquer votre position sans sombrer dans le ridicule ?

        Honnêtement, je ne suis pas trop fan de Royal (sa position trouble par rapport au Modem m’agace, en particulier, mais Delanoé, Aubry, DSK et Hollande ne valent pas franchement mieux de ce point de vue), mais la manière dont les autres "stars" du PS complotent pour l’évincer et rester tranquillement entre eux me révulse. Qu’ont donc de tellement mieux les DSK et consorts pour disqualifier Royal d’entrée de jeu ? Hamon me parait intéressant, mais on dirait bien qu’il va participer au lynchage généralisé, ce qui serait très décevant.

        Pour reparler brièvement de la présidentielle de 2007, je trouve le score de Royal tout à fait honorable quand on voit la manière dont ses propres "amis" lui ont savonné la planche ! Et je pense qu’il y aurait beaucoup à dire sur les relations troubles de Hollande avec Sarkozy...


      • ddacoudre ddacoudre 14 novembre 2008 23:51

        Bonjour reboul

        Personnellement les luttes intestine du PS ne me gène pas, pour y avoir milité longtemps, il n’est pas plus mal loti que les autres. La personnalité d’un candidat est partie intégrante de la notoriété du poste qu’il occupe d’autant plus que la société médiatique excelle dans la caricature et se complait de rapporter les affrontement verbeux, parce que c’est populaire et populiste.

         

        J’ai déjà du te dire que je pensais qu’une scission à l’amiable du PS clarifierait la situation des lignes politiques. Quand le PS est devenu Social démocrate je l’ai quitté, pour nulle par ailleurs. J’étais partisan que l’on change d’acronyme pour ne pas entretenir une confusion..

        Et je pense que cette confusion entre un parti qui c’est accommodé de la réalité du capitalisme triomphant dans le monde en reconnaissant la loi du marché et une espérance suggérée par son acronyme attaché à l’histoire des conquêtes sociales, crée des situations inextricables pour accrocher un électorat.

         

        On ne peut pas être socialiste et vouloir la non intervention de l’Etat démocratique en tant que voie et voix du peuple. Libre aux politiques de droite de dire que seul les possédants doivent diriger le pays en lui imposant la conséquence de leurs affrontements ou collusions économiques au nom du libéralisme qui pour eux semble n’être fait que pour les possédants. Je conviens que la frontière n’est pas aussi tranchée, car dans le libéralisme qui se pratique l’état intervient depuis toujours, sauf que la réalité d’aujourd’hui est qu’il n’a plus le pouvoir d’émettre de la monnaie, et ce n’est pas le PS d’aujourd’hui qui restaurera cela.

         

        Les partis sont faits pour postuler à la gestion du pays, il n’y a donc aucune anomalie d’ambitionner la présidence et de se placer dans des postes qui y conduisent, sauf de faire du parti seulement une écurie présidentielle.

         

        Souvent des commentaires rappellent que Royal a réuni 17 millions d’électeurs tout comme Sarkozy dit que la majorité des français étaient pour sa politique. Ce n’est que du discours propagandiste puisque au deuxième tour leurs opposants du premier n’ont qu’un choix de départage, cela fait, que le véritable score des partis est celui du premier tour, ainsi l’appropriation des reports des voix du deuxième tour est de la spéculation.

         

        J’essaierai de suivre de loin ce congrès et surtout sa ligne politique pour 2012 qui je pense devrait être un nouvel consensus de façade. J’espère pour ce PS que ce week end me démentira ?

         

        Cordialement. Ça fait un moment que je n’avais pas lu un de tes commentaires

         


      • Allain Jules Allain Jules 15 novembre 2008 09:14

        @Bernard,

        Palin et Ségolène, c’est le jour et la nuit. Quant à l’autre, l’américaine, elle ne porte rien comme idée. C’est elle la vraie girouette. D’ailleurs, elle veut désormais travailler avec un terroriste, j’ai nommé : BARACK OBAMA.


      • Allain Jules Allain Jules 15 novembre 2008 09:23

        @TRAROTH,

        Je suis à 1000% d’accord avec vous. On peut détester Royal, c’est normal. même Jésus n’avait pas fait l’unanimité. En revanche, changer les règles pour l’évincer est nullissime.

        Quant aux relations troubles Hollande-Sarkozy, je me suis aussi interrogé. Il y a quelque chose de très louche. Ils avaient voyagé ensemble pour le Liban je crois.

        J’ai trouvé une caricature illustrant cette relation entre le bonnet blanc et le blanc bonnet (les deux).


      • Oreille Oreille 15 novembre 2008 10:10

        "Qui a plus de charisme qu’elle ?" => C’est bien là le problème du PS, personne n’en a plus qu’elle et c’est lourdement insuffisant.
        Il reste tout de même 3 bonnes années pour trouver mieux et installer ce "mieux" dans les médias.
        Beaucoup de monde sur ce forum pense que sarkozy repassera en 2012... Certainement pas après ses petites crises d’égo et ses connivances aujourd’hui dénoncées.


      • jbal 16 novembre 2008 17:29

        Je suis de gauche mais je veux une alliance avec Bayrou !


      • Proto Proto 14 novembre 2008 11:20

        « La plus grosse escroquerie française du siècle » ?
        Vous n’y allez pas de main morte, je crains d’être en désaccord avec ce que vous dites sur plusieurs points :

        Un complot « ourdi par des aigris qui n’ont pour seul programme que la phallocratie » ?
        Les vieux routards du PS français n’ont certes pas de grandes nouveautés à proposer, mais cette affirmation n’est-elle pas un tantinet simpliste ?
        Certes les réactions machistes étaient perceptibles lors de la première candidature présidentielle de Ségolène, elle a pourtant eu sa chance…. rien de neuf en soi, puisque ce sont les mêmes à peu de choses près qui, selon vous, « conspirent » contre elle, il n’y a pas lieu de dire qu’il sont plus phallocrates qu’hier, la parité politique est un autre sujet.

        Une « vaste escroquerie mortuaire qui flinguera, sans aucun doute, le Parti socialiste » ?
        Allons allons, le PS français est en déroute depuis la défaite de Jospin, comment pouvez-vous croire qu’un parti aussi important puisse disparaître même si sa crédibilité est au plus bas ? Les dissensions internes ont révélé que depuis ce jour le PS ne possède pas de programme réaliste, ambitieux, à la hauteur des nouveaux défis, elle n’a plus non plus de leadership fort, capable de mettre de l’ordre dans ses rangs.

        Ségolène a su pourtant opportunément présenter quelques idées neuves, démocratie participative ou service civil, elle a fait selon moi un très bon score aux dernières élections face à un bulldozer médiatique. Depuis lors, elle apparaît à tous comme une donneuse de leçons, elle se présente maintenant comme une victime du totalitarisme sarkozyste, ce qui doit contenir une réelle part de vérité, mais ne contribue qu’à la stigmatiser en « pauvre Calimero », pas en leader.

        « Ceux qui travaillent avec le pouvoir en place pour discréditer le PS, seront châtiés, à termes, pour leur témérité et leur trahison. » ?
        Parlez-vous de l’atlantiste Koushner ou de Strauss-Kahn, marionnette de Rice ?

        Vous dites que « Le PS n’a pas besoin de loosers et de diviseurs », mais alors pourquoi vous demandez-vous s’il ne serait pas préférable que « Désirs d’Avenir » se mue en parti politique ?

        Vous le dites parce que vous êtes un partisan inconditionnel de Ségolène, car je ne vois aucun recul, aucune critique ou mise en perspective des difficultés qu’elle rencontre en nous la dépeignant comme une blanche colombe en proie à d’effroyables machinations.
        Cet article, qui n’est pas mauvais en soi mais qui possède une volonté de propagande, n’a selon moi pas sa place ici, vous avez raison sur de nombreux points mais là n’est pas la question : vous avez décidé d’informer les autres, faites-le avec une certaine déontologie svp.



        • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 11:37

          @Proto,

          Je me base sur une seule chose : la parole du premier secrétaire du parti, F. Hollande qui dit, je cite : "le rassemblement devait se faire autour de la motion arrivée en tête" !

          Hélas, pourquoi ça ne se passe pas ainsi si ce n’est une escroquerie ???



        • hgo04 hgo04 14 novembre 2008 23:51

          Tout comme ségolène avait dit qu’elle ne briguerai pas ce poste...

          Ralala... quelle courte mémoire.. !!!


        • LE CHAT LE CHAT 14 novembre 2008 11:31

          ce PS est un quatre-quarts avec des parts inégales , mais ça reste imbouffable ! et pour la synthèse , ça sera pas du gâteau !  smiley


          • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 11:42

            @Le Chat,

            Belle métaphore. La faute ne revient qu’à ceux qui travaillent au sein du PS pour le pouvoir en place.



          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 14 novembre 2008 11:51

            Belle, belle, belle...et con à la fois. C’est le P.S. lui même qui lui a fait tous les croche-pied possibles pour qu’elle échoue, mais plus le temps passe, moins je le regrette. Je ne vois aucune tête qui dépasse dans cette foire et de toutes façons je m’en tape. Allez, rendez vous dans quatre ans...


            • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 12:30

              @Lisa Sion,

              Il ne faut pas s’en taper. Dans un pays, si l’opposition est faible, le pouvoir peut faire tout ce qu’il veut. Mais, j’ai plutôt l’impresion que beaucoup de personnes au PS, travaillent actuellement pour Sarkozy.



            • hgo04 hgo04 14 novembre 2008 23:59

              hé hé.. il y a une opposition : besancenot.... — Bayrou.. etc..


            • Neron jacques 14 novembre 2008 11:57
              Cher Alain
              Votre article, mëme s’il a dans son ensemble un côté radical, n’en énonce pas moins quelques vérités bien argumentées.Cependant je pense, comme militant socialiste, que le spectacle entretenu par les médias, à partir de quelques déclarations d’ "égos" en mal de pouvoir ne donne pas une image exacte du parti socialiste.
              Le parti socialiste est un outil qui a été transmis a ses militants pour façonner notre société. Il est fragile, il n’est pas éternel, il n’est la propriété de personne, mais il appartient à tous. Pour ceux qui soufrent il permet de construire des refuges, les dernières élections municipales l’ont encore montré il demeure un symbole. La charge est grande pour ceux qui a cette occasion ont reçu ou se sont vu confirmer le droit de s’y référer. Ceux là ne doivent pas oublier qu’ils ne doivent utiliser l’outil uniquement pour le bien de tous.
              Cet outil a des défauts mais il a un avantage extraordinaire sur tous les autres il peut être utilisé par des ouvriers même inexpérimentés si ils sont généreux et humains. Malgré ses capacités il se trouve que depuis quelques années il ne façonne plus très bien l’avenir. Certains, même, voient avec inquiétude son transfert dans un grand chantier national, cela pourrait pensent-ils mettre en cause leur destin local. Sa possession suscite par ailleurs bien des convoitises. Certes on peut pour s’en emparer prendre le risque de le détruire ou de réduire ses possibilités . Bien sûr on peut aussi penser l’abandonner pour en refaire un nouveau plus performant. D’autres s’efforcent tout simplement de le rendre plus performant en l’adaptant à la modernité .
              Tels sont les choix que notre congrès va devoir trancher, je fais confiance à Ségolène et à son équipe pour négocier cette adaptation du mieux possible, c’est ce qui est important aujourd’hui.

              • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 12:45

                @Jacques Neron,

                C’est vrai, c’est un coup de gueule qui vient des tripes. C’est vrai aussi que, le spectacle désolant que je vois devant mes yeux m’écoeure. On ne peut pas s’allier de cete manière pour tuer une personne alors que tout le monde s’accordait dès le début à se ranger aux résultats des urnes. Ceux-ci connus, les mêmes refusent.

                Après on les entend critiquer les dictatures et autres républiques bananières. de qui se moque-t-on ?

                Bien à vous !


              • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 12:48

                @Chantecler,

                S’il y avait dans ce bas monde, quelqu’un de parfait, ça se saurait. Tel n’est pas mon propos. Je crois quand même qu’il y a une mauvaise fois caractéristique des leaders du PS. Ils refusent de suivre les règles édictées par eux-mêmes.


              • geo63 14 novembre 2008 12:15

                "La plus grosse escroquerie française du siècle". D’accord avec Proto, un tel début dans votre article laisse pantois, tous les superlatifs sont bons pour tirer sur "l’ambulance", alors que si l’on sort de l’IMAGE IMPOSEE PAR LES MEDIAS, il ne s’agit que d’un congrès politique de plus. 
                Personnellement si le parti Socialiste éclate je n’en ferais pas une maladie.
                Quant à Bernard Dugué qui situe Royal "à peine plus cérébrée que Sarah Palin", faut quand même pas pousser ! Bien sûr elle ne possède pas l’omniscience de Maître Dugué, mais elle a montré une certaine capacité à débattre et à se battre dans un environnement particulièrement virulent, cela depuis un certain temps.
                La recherche d’une analyse OBJECTIVE est devenue obscène, il faut flinguer.
                Pendant ce temps, L’UMP, ce merveilleux parti plein d’une humanité profonde, ricane et s’esclaffe. La haute finance vérouille ses places mondiales, circulez il n’y a rien à voir. Et c’est ainsi qu’Allah est grand aurait dit Vialatte. 


                • Allain Jules Allain Jules 14 novembre 2008 12:52

                  @Geo63 ?

                  Je vous renvoie à ceci simplement, déclaration de François Hollande avant le vote des militants concernant les motions. "le rassemblement devait se faire autour de la motion arrivée en tête" !

                  Aujourd’hui, les "qui" ne respectent rien ???






                • Allain Jules Allain Jules 15 novembre 2008 09:30

                  @Ludo,

                  Tout à fait d’accord avec toi. C’est net. en réalité, ce qui me gêne aussi, c’est la mauvaise foi des uns et des autres.


                • Céphale Céphale 14 novembre 2008 12:37

                  En lisant ces commentaires (car elle les lit, n’en doutons pas), Ségolène Royal doit bien s’amuser !


                  • Mescalina Mescalina 14 novembre 2008 13:11

                    J’ose espérer qu’elle a d’autres chats à fouetter que de lire agoravox !


                  • Voltaire Voltaire 14 novembre 2008 13:18

                    Ils vont le faire !

                    J’avoue que je n’y croyais pas. Je connaissais la tendance suicidaire des socialistes, leur amour pour les déchirements et rabibauchages factices, leur talent pour la dramatique. Mais là, franchement, cela dépasse mon entendement.

                    L’alliance de partisans de DSK et de Fabius aurour de Mme Aubry prétait déjà à rire, et voici que nos comiques nous proposent maintenant une alliance tripartite Hamon-Delanoë-Aubry, tout cela pour éviter que Mme Royal ne se positionne de nouveau comme candidate pour 2012. Spectacle gratuit tous les jours !

                    IL est dit que le PS souhaite rester dans l’opposition quelques années de plus... Car on imagine la suite, si jamais ce beau trio l’emporte... Pire que les Horaces et les Curiaces.

                    J’avoue que si j’étais du côté des Peillon, Vals et autre Colomb, je me poserais sérieusement la question de savoir si la sanité est toujours présente chez mes amis, et s’il ne faudrait pas aller voir ailleurs.

                    Pourtant, vous me serez témoin que je n’ai rien d’un Ségolâtre, mais franchement, rire mis à part, je comprends un peu l’amertume de ses partisans.

                    Maintenant, le mal est fait, qui que soit le vainqueur. Il est temps que ce parti éclate et se recompose. Cela tombe bien : il y a à gauche un NPA qui se cherche des soutiens, et au centre un MoDem qui se cherche des élus. Allez, un peu de courage pour une fois, qu’on y voit clair et basta.


                    • Allain Jules Allain Jules 15 novembre 2008 09:34

                      @Voltaire,

                      Le PS est déjà éclaté. Il faut maintenant voir la ligne à suivre. Beaucoup quitteront le navire, estimant qu’ils sont floués. Ainsi va la vie mais, je crois bien que demain, SégolèneRoyal sortira gagnante. Elle est plus claire dans sa ligne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès