Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > PS et concours de boeufs charolais

PS et concours de boeufs charolais

C’est par cette petite phrase bien “bourguignonne” qu’Arnaud Montebourg, le député de Saône et Loire, département dans lequel se situe la bonne ville de Charolles ayant donner le nom à la race bovine, salue la sortie de l’ébauche du projet socialiste pour 2012. On notera au passage que Montebourg n’est pas élu de la circonscription de Charolles, mais en Bresse, patrie du de la volaille et du fameux poulet. Chacun pourra imaginer à sa guise ce qu’il autait pu trouver comme métaphore s’il avait décidé d’utiliser l’animal vedette de sa circonscription.

Mais revenons à ce fameux projet. Il ne s’agit pas des 110 propositions historiques sur lesquelles François Mitterrand construisit sa victoire de 1981 : le PS sort une ébauche de programme plus modeste, ne comportant que 20 propositions. Elles peuvent cependant être déclinées et pourraient se définir comme les 20 grandes têtes de chapitre d’un programme d’alternance. L’exercice était utile et devenait urgent tant il est vrai que s’opposer sans proposer devient lassant et improductif.
Il est évident que les premières questions qui viennent à l’esprit concernent les difficultés qui pourraient surgir entre l’organisation de la primaire « ouverte » d’une part et la désignation du candidat officiel du PS et son propre programme d’autre part. Il est certain que le hiatus entre les deux « batteries » de proposition ne devra pas être excessif.

Des difficultés peuvent effectivement surgir, car si les 20 propositions qui viennent d’être rendues publiques sont assez nettement tournées à gauche, parfois très à gauche, il n’est pas évident que tous les candidats potentiels du PS, en particulier DSK , reprennent ce formalisme à son compte.
Quand il s’agit des salaires par exemple ce programme prévoit d’encadrer dans des limites de 1 à 20 les salaires dans les entreprises où l’Etat est présent. Dans cette hypothèse, les PDG de Renault, Carlos Ghosn, et d’EDF, Henri Proglio, devraient diviser par deux leurs salaires … Ou alors il s’agirait d’augmenter considérablement les salariés de ces entreprises sans toucher à celui des patrons.
Dans le domaine fiscal, l’impôt sur le revenu serait fusionné avec la Contribution sociale généralisée (CSG) pour créer un grand impôt progressif prélevé à la source. Les revenus de l’épargne, y compris les stock-options, seraient taxés « comme les revenus du travail »
Il n’est pas ici venu le temps de débattre de ces propositions, les exemples donnés le sont pour bien indiquer la « tonalité » générale et mettre en lumière les divergences possibles sur de telles questions avec les éventuels candidats aux primaires.
Ce texte, qui n’est encore qu’un projet, devra être débattu au bureau national du parti mardi prochain avant de passer devant le conseil national en fin de semaine sous sa forme définitive. Il sera très intéressant de noter ce qui aura résisté aux différents filtres « démocratiques » du parti et les éléments qui auront été supprimés ou « édulcorés ».
Martine Aubry, en « avant-première le présente ainsi : « trois grands volets : la première partie propose “face au déclin, le redressement de la France, de son poids et sa voix dans le monde”. La deuxième s’adresse aux Français : “face au sentiment de déclassement et d’absence d’avenir, construire une société juste et une société du respect et du lien social”. La troisième partie aborde notamment la question des institutions et de la justice et explore les pistes de la démocratie participative : “notre pays étouffe. Le couvercle a été totalement refermé sur la démocratie”, assure-t-elle. La remarque la plus importante me semble appartenir à Benoît Hamon : pour lui, le texte, “à l’évidence, engage tous les candidats” qui concourront à la primaire.

Il reste à connaître la réceptivité des français, peu réceptifs jusqu’alors aux offres alternatives du PS et, surtout, l’appétence du candidat finalement désigné pour ces propositions.
C’est sans doute Arnaud Montebourg, Candidat à la primaire socialiste pour l’élection présidentielle qui illustre le mieux les difficultés qui se profilent. Il a déjà déclaré ne pas se désolidariser du projet proposé mais estime qu’il est le seul à porter un projet vraiment nouveau. C’est en réalité une autre voie qu’il propose en plaidant pour la “démondialisation” et l’émergence d’un système alternatif au capitalisme financier, un programme sans doute plus proche de celui de Mélenchon que de celui de Martine Aubry et à fortiori du « muet du FMI » dont le parachutage va devenir de plus en plus difficile, ses « petits amis » du PS s’employant à lui rendre la route de plus en plus escarpée.

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Kalki Kalki 4 avril 2011 10:18

    UNE SIMPLE GRILLE DE LECTURE

    LA SEULE PERSONNE, QUI METTRA DANS SON PROGRAMME L’ALLOCATION UNIVERSELLE

    DÉFENDRA LE PEUPLE TOUTE CLASSE CONFONDUS ET SES INTÉRÊTS

    C’EST LE SEUL CRITÈRE, ET LE PLUS IMPORTANT

    Owni vient de sortir un dossier complet sur le sujet avec une mitraille de plusieurs posts ciblés avec » Yoland Bresson : ’le revenu d’existence sera au centre du débat en 2012’ » ainsi que « revenu garanti, travail choisi« , « financement du revenu de vie : une bonne affaire pour les comptes publics ?« , ou encore » Revenu universel : ’la première vision positive du XXIème siècle’ »

    Rom’s blog nous propose « Dividende Universel un enjeu majeur de société » dans un blog très épuré, que j’aime beaucoup, où les mises à jour sont peu fréquentes, mais d’excellente facture ! L’auteur prend le temps de bien mûrir ce qu’il y met…

    Tête de quenelle a posté « Le match de 2012 : revenu maximal contre revenu universel » une analyse très poussée des fondamentaux philosophiques qui distinguent deux approches, l’une punitive, et l’autre incitative.

    Singularité et infosphère nous offre « La protection sociale augmente en France » et met en avant le gain énorme en coût administratif et en réduction des pertes en lignes que constituerait la réforme des mécanismes sociaux pour réaliser un revenu de base.

    Sebmusset nous a proposé son analyse sociale, économique et politique de « chroniqueur de guerre néolibérale », dans « Le revenu universel selon Corinne Morel-Darleux »

    Dominique de Villepin propose le Revenu Citoyen

    Interviewé sur le journal de 20h00 de France 2 d’aujourd’hui (24/02/2011) Dominique de Villepin propose un Revenu Citoyen de 850 € / mois (vers 5 minutes). 

    Alternative Libérale et l’Allocation Universelle de Liberté

    Allemagne : Le SPD inscrit le Revenu de Base dans son programme

    Après l’annonce à Genève par Samuel Bendahan de l’inscription de l’Allocation Universelle dans le programme du PS Suisse, c’est le SPD qui inscrit ce principe dans son programme politique officiel (Si comme moi vous ne lisez pas l’Allemand, vous pouvez consulter la traduction automatique de Google). Dans ce document pdf le SPD se positionne sur 800 € / mois pour un adulte et 500 € / mois pour un mineur.

    620 milliard par ans de budget « pour le social »

    + Les frais administratifs annexe a 200 milliard d’euro

    VOUS LES AVEZ VU VOUS LES 1200 EUROS PAR PERSONNES ET PAR MOIS ?

    HALTE A LA MAFIA DU SOCIAL

    TOUS POUR L’ALLOCATION UNIVERSELLE


    • Kalki Kalki 4 avril 2011 10:24

      Contrairement a la connerie économique et l’aveuglement ( et le cynisme ) de vos zelites

      Les français se sont sérré la ceinture depuis longtemps ;

      La français n’ont pas la possibilité de devenir des gros obèse américains mais plutot des rachétique japonnais surmené travaillant 18 h par jour pour UN REPAS

      Les Français sont les plus minces d’Europe
      http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/obesite-les-francais-gardent-la

      Quand on dit que la france c’est la roumanie c’est a peu près ca, c’est la chine ....

      bienvenu dans un tout autre monde

      donc politique

      fermez vos GUEULES D’ABRUTIS

      LA NOURRITURE EST LA : MAIS PERSONNE NE MANGE BIZARREMENT ON COMPREND PAS

      COMME UNE CRISE ECONOMIQUE, QUI N’EST PAS UNE CRISE DE PRODUCTION

      MAIS UNE CRISE DU PARTAGE


    • noop noop 4 avril 2011 14:24

      Le programme du PS ?
      C’est encore une fois « trop belle la vie ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès