Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > PS : une unité affichée pour cacher une absence de projet

PS : une unité affichée pour cacher une absence de projet

L’unité dans l’atonie. Hormis le cours réveil des militants lors de l’intervention de Ségolène Royal, le cru 2010 de l’université d’été du PS aura été à l’image du discours de clôture de sa première secrétaire : ronronnant et incantatoire. Si les querelles de personnes sont restées dans les placards, le bouillonnement des idées également. Le plus grand danger pour la principale force d’opposition serait de rester dans son actuel état de léthargie intellectuelle en pensant que le seul rejet du sarkozysme sera la clé de la victoire en 2012.

Toujours évoqué mais toujours repoussé à une échéance ultérieure, le projet socialiste prend des allures d’arlésienne. L’affirmation de Martine Aubry selon laquelle, “en 2012, nous serons prêts”, revêt l’aspect d’un pari risqué. Soufflant faussement le froid Christophe Borgel, secrétaire national chargé de la vie des fédérations et des élections, a eu beau déclarer aux journalistes de LCP avec un air de jeune fille gênée que, “le PS ce n’est pas la chronique d’une victoire annoncée”, une majorité de responsables socialistes pense le contraire.

L’idée selon laquelle le plus simple pour assurer l’unité serait d’éviter d’aborder le fond et les questions qui fâchent est certes confortable mais, particulièrement dangereuse. Elle laisserait certes une grande liberté au candidat issu des primaires mais surtout un laps de temps très court pour finaliser son programme. Or, c’est bien dans le détail que se cache le diable. Nicolas Sarkozy ne manquera pas de s’engouffrer dans cette brèche pour tenter de démontrer, à l’image de ses observations sur les contrepropositions socialistes en matière de retraites, l’absence de crédibilité de son adversaire.

On rétorquera que Martine Aubry a remis le PS au travail. C’est vrai. Le laboratoire des idées confié à Christian Paul mène son petit bout de chemin et retisse des liens avec les intellectuels de gauche mais, le travail est énorme pour constituer après des années de disette un nouveau socle idéologique et le faire partager à l’ensemble du parti.

Face à un adversaire qui n’est plus à un mensonge près, le projet socialiste 2012 devra être béton d’autant que les Français, échaudés par les promesses non tenues du candidat de la rupture seront vigilants sur le caractère réaliste des mesures proposées.

Conscient de cette difficulté, François Hollande aurait souhaité un autre calendrier que celui arrêté par Solférino avec un candidat socialiste désigné beaucoup plus tôt. Début juin sur France Inter, le député de Corrèze avait estimé qu’ “on ne vient pas au dernier moment dans une campagne présidentielle quasiment sans préparation face à Nicolas Sarkozy”.

Agacée par cette petite musique rejouée à La Rochelle, la Maire de Lille a sèchement répondu par la négative :“on garde notre calendrier, n’en déplaise à tel ou tel qui, à partir de petites phrases trouvées je ne sais où, explique autre chose”.

Martine Aubry reste arc-boutée sur les échéances qu’elle a fixé. Fin 2010 : deux conventions thématiques (international et égalité réelle). En 2011 constitution du programme et choix du candidat (dépôt des candidatures pour les primaires en juin et un vote à l’automne). A partir du moment pourtant où le projet et le candidat sont intimement liés, retarder le choix du candidat laisse planer un doute dangereux et justifié dans l’opinion sur l’existence du projet.

Concernant le fond justement, Stéphane Alliès de Mediapart note que la question européenne est passée au second plan dans les échanges de La Rochelle. “La fracture du référendum sur la constitution européenne semble bien loin, et l’on a surtout assisté à des effets de manche incantatoires et à des diagnostics volontaristes, plutôt qu’à une vraie pensée en cours de construction”.

La construction européenne justement, les socialistes français semblent l’abandonner au PSE et au parlement européen sans s’interroger sur la justesse de l’orientation actuelle. Dans son discours de clôture, Martine Aubry ne s’est faite guère plus précise, évoquant en référence à son père “L’Europe, c’est la concurrence qui stimule, la coopération qui renforce, la solidarité qui unit”, pour constater sans dessiner de méthode pour y remédier “que seul le premier terme a été pleinement mis en place”.

A lire Stéphane Alliès, le traitement de la question sociale ne relève pas le niveau. En charge de la convention sur l’égalité réelle Benoît Hamon paraît incapable de sortir des beaux discours dont la mise en oeuvre reste un mystère. Illustration avec le devoir de “lutter contre le déclassement et améliorer l’égalité des places, en réduisant l’amplitude de la hiérarchie sociale” ou encore “la création de nouvelles allocations, comme un “droit aux vacances” pour tous” sans oublier “une révision de l’organisation de la médecine libérale dans ce pays, en la régulant et en imaginant une carte sanitaire permettant à chacun d’avoir autant de chances d’être soignés, où qu’il habite.

Bof, bof , bof. Trois fois bof d’autant que la question centrale de l’économie de l’emploi et des finances publiques, nerf de la guerre, reste inabordée. Sauf à considérer que DSK, grand financier de la gauche et de la planète a déjà la réponse et qu’il est donc l’homme providentiel.

La grande force du directeur du FMI c’est que son silence permet à tout un chacun de s’y projeter et de s’y retrouver. Sa grande faiblesse c’est comme le dit Yvan Rioufol, d’être le clone de Nicolas Sarkozy. L’un est social-libéral l’autre, libéral-social. Somme toute, le navire France serait condamné à aller de Charybde en Scylla.

Dans ce paysage monotone, Ségolène Royal est l’une des rares à apporter par son mysticisme, ses propositions atypiques et sa capacité à retranscrire le pouls de l’opinion, un peu de couleur et de rêve (vidéo 1).

Avec une intelligence très intuitive, la Présidente de Poitou-Charentes a compris que si on ne peut pas apporter une nouvelle vision de l’organisation du monde quand l’actuelle touche à sa fin, il faut au moins offrir l’espérance.

Citant Jaurès dans son discours d’ouverture de l’université de La Rochelle l’ancienne candidate des socialistes a rappelé que, “La peur resserre et l’espérance dilate”. “C’est une façon de dire que, dans une nation qui n’a pas confiance en elle, chacun se méfie de l’autre alors que l’espérance fait triompher la solidarité, l’espérance permet de faire la France.” Tout un programme.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 août 2010 11:25

    à part l’antisarkozisme qui fait consensus , et cela bien au delà du PS , qu’ont ils d’autres à proposer que le programme du NWO sous surveillance du FMI  ?


    • ELCHETORIX 30 août 2010 12:49

      bonjour LE CHAT , même analyse que toi au sujet du PS , c’est valable aussi pour le centre et EE .
      RA .


    • LE CHAT LE CHAT 30 août 2010 13:40

      salut Echeltorix ,

      on ne voit pas l’interêt de leur donner le pouvoir ( à part de faire gicler le gnome de l’Elysée ), leur ambition étant juste d’être califes à la places des califes !


    • ELCHETORIX 30 août 2010 16:27

      Arrête de faire le malin « l’alsacien » , va jouer dans ton land de coeur , si tu en as un !
      RA .


    • apopi apopi 30 août 2010 12:12

       Depuis bien longtemps les dirigeants du PS n’ont de socialistes que le nom. Même Mm Michu ne croit plus que tous ces braves gens soient capables de quoi que ce soit de « social ».

       Par contre l’UMPS est en pleine forme, l’affaire Chirac en est un magnifique exemple.

       Ah çà ira, çà ira, tous les technocrates à la lanterne.....


      • Yohan Yohan 30 août 2010 12:52

        Consensus de facade, personne n’est dupe. Les dents s’aiguisent à gauche qui commence à croire que l’UMP est déjà hors jeu. Le PS, c’est un vieil élastique qui se tend mais quand on le lâche, ça fait chzzzouiiiinggg et quand on tire trop fort dessus, ça fait claque......dans le beignet


        • pastori 30 août 2010 14:40

          yohan préfère cela : certes c’est hors sujet mais il va avoir de la peine de s’être laissé abuser :

          CITONS JEAN MARIE LE PEN/ (disait par aileurs Morice) :


          "J’affirme que, dans la religion musulmane, rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet. Bien au contraire, sur bien des principes, ses préceptes sont les mêmes que ceux de la religion chrétienne, fondement de la civilisation occidentale...........Offrons aux Musulmans d’Algérie..... l’entrée et l’intégration dans une France dynamique, dans une France conquérante. Au lieu de leur dire, comme nous le faisons maintenant : « vous nous coûtez cher ;vous êtes un fardeau », disons leur : « Nous avons besoin de vous. Vous êtes la jeunesse de la Nation.  »

        • pastori 30 août 2010 15:03

          mais oui doume ce sont ses vraies idées. ce qu’il veut ce sont les voix en masse pour avoir les subventions pour le parti. gouverner il n’en est pas capable et n’en a aucune envie !

          seuls les idiots se laissent prendre mais souvent il est trop tard. ils nous ont déjà collé chirac en 2002 en mettant le pen au 2° tour. ça aservi à quoi ? à amener sarkosy !

          résultat : 10 années totalement gâchées pour la France ! dans tous les domaines !


        • LE CHAT LE CHAT 30 août 2010 15:29

          @ jacob

          on a bien compris que comme troll sioniste sarkoziste, ton idéal est celui du NWO et du groupe Bilderberg , celui que combat le FN , seul parti souverainiste !


        • ELCHETORIX 30 août 2010 16:36

          @ Doume « l alsacien » sioniste , mon souhait c’est de faire dégager de toutes responsabilités politiques des gens de ton acabit , càd les sionistes et Atlantistes de mon pays  !
          Et aussi de te faire dégager de ce site que tu pollues sans vergogne , change d’avatar , le gnome , tu ne corresponds pas à celui-ci .
          Pour te résumer ; es un bandito , une canaille !
          RA .


        • Massaliote 30 août 2010 13:18

          Ce que j’ai le plus « apprécié », c’est la présence des démocrates américains disant qu’ils étaient là pour « conseiller » compte tenu de leur expérience des primaires.
          La main de BHO dans la culotte de Martine ? Ca sent le « grand soir ». smiley


          • Hieronymus Hieronymus 30 août 2010 14:13

            je ne comprends pas, quand on les voit, qu’il y ait encore des gens qui votent socialiste
            faut il que les autres, tous les autres, soient encore pires ?


            • pastori 30 août 2010 14:56

              "Fin 2010 : deux conventions thématiques (international et égalité réelle). En 2011 constitution du programme et choix du candidat« 

              et alors ? il faut se presser ? l’auteur confond ps et ump. ! je m’explique : 

              - sakosy a présenté SON programme et a dit votez pour moi, je suis le messie.
              on a vu. et ses troupes d’apôtres avec...

              -le ps élabore le programme du ps. pas d’un messie ! il faut du temps pour cela.
               qu’est ce qui presse ? l’ump est au pouvoir a tous les pouvoirs jusqu’en 2012. qu’il gouverne au lieu d’appeler la gauche au secours. d’autant qu’ils refusent toute proposition à l’assemblée !

              - une fois le programme établi, les candidats seront choisis pour leur volonté et capacité à mettre en œuvre LE programme du peuple, pas d’un candidat.
              candidats au sujets des quels toute la nation pourra se prononcer. vous voulez quoi ,de plus ?

              qu’ils beaucoup de gens capables, des égos...et alors, richesse ne nuit pas si tous ces gens devront, une fois élus appliquer le programme, et non son programme ?

              tout cela est donc parfaitement cohérent et démontre un sérieux et une responsabilité de ces gens.

              A comparer les méthodes de la droite ump ou fn, qui eux sont pour les roitelets. c’est quoi »leurs programmes" pour 2012 ? les ordres du medef ?


              • LE CHAT LE CHAT 30 août 2010 15:33

                - le ps élabore le programme du ps. pas d’un messie ! il faut du temps pour cela.


                ça fait 8 ans qu’ils sont dans l’opposition , ils font quoi les socialistes ?????? 
                à part occuper des trônes de roitelets locaux et se la couler douce ? Le néant idéologique !


              • JJ il muratore JJ il muratore 30 août 2010 18:34

                au pâtre. Dans votre argumentaire vous passez du « programme du PS » au « programme du Peuple » comment ? C’est automatique ?
                Vous nous prenez pour des moutons ou quoi ?


              • pastori 30 août 2010 18:50

                toi qui est fort le chat, si tu est en minorité aux 2 assemblées, dans l’opposition, qu’un pouvoir autoritaire te refuse toute proposition de loi,tu fait quoi ?
                faut arrêter les slogan et parler concret. !!

                à part la grève contre les pires saloperies de ces gouvernants, qu’est ce qui te reste ?

                et tu la fait toi la grève ? tu sera le premier à crier à la « prise d’otages » !

                tiens il y a bientôt les retraites à défendre, tu descendra dans la rue, toi et ton copain scaphandrier qui chantonne. il ne va pas tarder à déchanter ! smiley ?

                il fait quoi le ps ? ç’est la meilleure de l’année !

                 il s’oppose mon pote, avec ses moyens. si on lui avait donné plus de députés, il pouvait faire mieux . mais son tour viendra. Et là tu pourra critiquer. 
                en attendant occupe toi de tes copains capitalistes sauvages, ce sont eux qui te torturent, pas le ps.


              • pastori 30 août 2010 18:59

                murattore

                la gauche est majoritaire dans le pays sur le plan réel. c’est une évidence. ça sera confirmé lors de la désignation du candidat de la gauche qui ira unie au scrutin, sauf quelques trublions égoïstes à l’égo démesure qui vont diluer les voix.

                on a voté pour le « programme » d’un homme. on a vu ce que ça donne. d’ailleurs il en a appliqué un autre celui du medef !

                là on élabore collégialement un programme qui sera soumis à toute la population, ainsi que la liste des candidats qui acceptent de le mettre en œuvre.

                si un candidat dépasse 50% des suffrages ça veut dire que plus de la moitié du peuple accepte le programme et le candidat. ce programme pourra être appelé programme du peuple.

                sinon, si le meilleur candidat recueille 30% des voix, ça veut dire que le peuple refuse le programme, donc aussi le candidat.

                vous avez une solution plus démocratique ?

                que sarkosy en fasse autant avec son ump !


              • pastori 30 août 2010 19:04

                et j’ajoute que je ne suis pas électeur du ps mais du front de gauche. mais dans cette situation, l’union de tous les démocrates est nécessaire et il serai bon que l’accord se fasse très tôt afin que le programme « du peuple » (et les candidatures) soit élaboré avec toutes les composantes de progrès social.
                marre des salauds qui vivent et paient leurs impôts en suisse et qui dirigent réellement le pays es-qualité.
                on va où ça mène.


              • LE CHAT LE CHAT 31 août 2010 08:45

                le PS ne propose qu’une alternance , en aucun cas une alternative vu que ce sera la même politique , celle approuvée par le NWO et Jose Manuel Barosso !
                ils ont trahi les français en votant le traité de Lisbonne de Sarko !


              • LE CHAT LE CHAT 31 août 2010 08:51

                @pastori

                si tu veux savoir , non je n’irai pas à ta transhumance inutile du 7 sept , je n’ai pas une journée de salaire à jeter par les fenêtres , moi !


              • LE CHAT LE CHAT 31 août 2010 08:58

                @pastori

                on t’a déjà fait la remarque , mais le PS ne représente pas le peuple , il ne représente que lui même , un troupeau de notables gauche caviar uniquement préoccupé du maintien de ses titres et privilèges ! le peuple , au PS on s’en tape ! les classes populaires ne votent plus ou votent FN en majorité !


              • Yohan Yohan 30 août 2010 15:37

                Ploum ploum tralala, le plus mauvais vaincra.....


                • Laury 30 août 2010 16:07

                  Bonjour a tous moi je pense que quelque soit le programme qu’ils ont ce n’ai pas celui de DSK
                  qui lui n’est pas socialiste et donc pas combatible avec le reste des éléphants


                  • kiouty 30 août 2010 16:42

                    Fort bien pour les écolos, qui faute d’idéologie socio-économique poussée ont au moins le prétexte écologique pour justifier leur présence à des élections, contrairement au PS qui n’a même plus le prétexte du « socialisme »... Dommage qu’EE soit pro-européen...

                    Ils doivent en effet être très embêtés au PS : comment s’opposer aux politiques socio-économiques du gouvernement actuel, alors que ce parti les approuve au fond (pas spécialement sur les détails, comme le bouclier fiscal ou la TVA des restaurateurs, mais sur la déréglementation, la privatisation et la diminution drastique des services publics), vu qu’il est lui-même un parti a forte tendance neo-liberale ? Seule possibilité : taper sur la personne de Sarkozy. C’est exactement ce qui s’est passé à ces universités d’été.

                    Un peu maigre pour prétendre diriger et réformer convenablement que de compter sur l’effet mécanique de l’impopularité de Sarkozy...

                    Hors de question que je re-vote pour eux un jour. Ca sera écolo faute de mieux. Voire parti pirate si ils arrivent a etre visibles d’ici là.


                    • sisyphe sisyphe 30 août 2010 18:34

                      Nicolas Sarkozy ne manquera pas de s’engouffrer dans cette brèche pour tenter de démontrer, à l’image de ses observations sur les contrepropositions socialistes en matière de retraites, l’absence de crédibilité de son adversaire.



                      • birdy 30 août 2010 20:57
                        Martine Aubry évoquant le plan socialiste pour rétablir la sécurité, a déclaré : « fondé sur la prévention, la dissuasion, la sanction... Car pour avoir des résultats, il faut une autre politique... ».

                        Prévention, dissuasion et sanction, le tiercé gagnant est si classique qu’il n’appelle aucun commentaire sinon que « l’autre politique » n’a en soit rien de bien nouveau, mais la suite est inquietante.

                        « Des réponses existent, mais aucune n’est miraculeuse Toutes doivent être conjuguées sur la durée. »

                        Cette maladie de l’insécurité serait sans réponse miraculeuse ? La diminution d’une des sources de l’insécurité, l’immigration, serait donc une réponse torp miraculeuse pour Martine Aubry ? La tri-thérapie préconisée bien que complexe ne prévoit donc une possibilté de guérison qu’à très long terme ?

                        Si « Toutes doivent être conjuguées », pourquoi avoir écarté la plus miraculeusement efficace celle de l’arrêt de l’immigration ?

                        Malgré ces quelques failles laissons le bon docteur socialiste préciser ce qu’elle entend par « des réponses existent » :

                        - « des travaux d’intérêt général ». Ciel ! Etes vous sûre de n’être pas trop sévère ! Avez vous pensé aux retenues et heures de colle contre les incivilités commises par bazooka ?

                        - « des programmes de prévention de la délinquance ». Ah voilà qui est plus difficile ! Va-t-il s’agir de repérer les jeunes vocations de futurs délinquants, bruleurs de voitures, d’écoles, violeurs, tueurs et autres pour leur ouvrir droit à des stages rémunérés qui les dissuaderaient de leur vocation ?

                        - « une loi sur le trafic des armes à feu ». Pondre une nouvelle loi est manifestement plus rapide que d’appliquer celle existantes ! S’agirait-il de rémunérer aussi les trafiquants et receleurs d’armes à feu pour les inciter à restituer leurs armes ou plus simplement de Leur proposer le rachat de leurs armes au prix courant du marché ?

                        - « des placements dans des centres d’éducation ouverts ou fermés ». En quelque sorte réinventer les « maisons de redressement » ?

                        - « la police de quartier ». La police est chez elle dans tous les quartiers ausauf ceux sensibles. S’agit-il d’équiper les quartiers sensibles d’une police sensible recrutée parmi les grands frères des délinquants ?

                        - « des moyens humains et technologiques pour la police, des moyens pour la justice ». Après avoir octroyé une si grande part du budget aux délinquants, Martine Aubry songe enfin à attribuer le peu qu’il reste aux auxiliaires de la justice.

                        - « tout acte de délinquance ou d’incivilité donne lieu à une sanction proportionnée et juste ». Merci, Martine Aubry, de nous le préciser, des fois qu’un idiot puisse penser à une sanction disproportionnée et injuste.

                        Après examen, la thérapie socialiste censée guérir l’insécurité n’a rien d’innovant, elle est la stricte réplique des vieux plans qui n’ont brillé que par leur inefficacité et nous ont mené à ce niveau élevé d’insécurité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès