Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Qu’est-ce que le Mal ? Mon courrier à Céline Bara

Qu’est-ce que le Mal ? Mon courrier à Céline Bara

Le site d’Egalité & Réconciliation (E&R, pour les intimes, personnes soucieuses de se (ré)informer et de dépasser les clivages imposés par le système UMPS et plus largement celui de l’EMPIRE, cf. Comprendre l’Empire, A. Soral, éd. Blanche) relayait il y a peu une information des plus insolites : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Toujours-plus-loin-le-parti-du-MAL-9695.html.

Qu’est-ce que le MAL ?

Le M.A.L, comprenez le Mouvement Anti Théiste et Libertin est un « parti » dirigé par l’actrice de X Céline Bara et son époux et cousin, Cyrille Bara.

Notez que je n’ai pas employé le terme « politique » à dessein, car je ne considère pas que faire la synthèse de ses déviances psychiques et sexuelles suffit à exister politiquement. Cependant, Céline prétend au politique et tente de travestir ses pratiques privées en mouvement de libération social, qui plus est révolutionnaire : reprise de l’imagerie révolutionnaire, et - nous ne somme pas à un blasphème près - l’Internationale d’Eugène Pottier.

Quelles sont ses idées ?

Ni plus ni moins qu’une affirmation du droit à la perversion qui, jusqu’à preuve du contraire, n’est pas interdite à condition de la pratiquer en privé et entre adultes consentants. C’est là que le bât blesse, puisque les époux Bara voudraient imposer leur vision de la vie réductrice et mercantile à autrui considéré comme objet de satisfaction et non comme un individu qui a droit à la dignité. C’est ainsi que son projet prône : le droit inconditionnel à l’avortement, à l’adoption par les homosexuels, à toutes les drogues mises en vente libre sur le marché, à l’euthanasie et au suicide assisté, ainsi que la mise en place d’une politique de l’enfant unique, de l’interdiction de toutes pratiques religieuses, etc.

cf. Le projet du MAL : http://www.antheiste.com/programme.htm

Il apparait clairement que Céline pratique ici le mélange des genres et se propose de rassembler les déviances pratiques et idéologiques véhiculées par notre société libérale marchande. Le tout habillé d’une prétendue subversion, alors que ces mêmes idées sont monnaie courante chez nos élites décadentes.

Au fait de ce constat, je me propose de lui dédier un courrier dans lequel je m’applique à déboulonner tant ses idées que sa posture. Je vous livre mon courrier tel qu’envoyé, sans coupe ni rajout :

« Votre mouvement (MAL, le bien nommé) est un modèle de syncrétisme bigot mêlant diverses croyances païennes aussi improbables que contradictoires.

En voici, pèle-mêle, parmi les résolutions stipulées par ce qui vous tient lieu de projet :

Prôner le mariage homosexuel c’est au « mieux », niant toute forme de transcendance, reconnaitre sa force de cohésion sociale. C’est ériger le couple en tant qu’entité structurante de la société et lui donner par le droit, un poids juridique privilégié pour permettre la vie commune de deux êtres, communion de vie pour l’entraide dans le Travail (grand « T »), le maternage et l’éducation des enfants.Il s’agit du rôle historique du mariage, qui est la convergence de données biologiques primordiale (comme la dissymétrie de la sexualité issue de la distinction bien réelle entre hommes, XY et femmes, XX et du développement qui en découle, celui de deux « genres » d’individus dissemblables) et de données culturelles toujours biologico-dépendantes.Ce rôle historique du mariage est constaté en tout lieux, ne variant que peu au gré des cultures, et de tout temps, variant encore moins au cours des époques malgré l’évolution des paradigmes scientifiques et philosophiques.

Ainsi, vous singez maladroitement un modèle dont vous niez le bien-fondé.Vous souhaitez détourner ce modèle en vous en inspirant, en vous structurant en négatif, à contre-courant. Or, il apparait qu’en avançant à contre courant vous ne prenez en aucun cas une direction opposée à celui-ci, votre direction est la même, seul votre sens diffère. Sens qui n’est qu’un contre-sens. Si vous ne souscrivez pas à ma présente définition du mariage, il s’agirait de réviser votre vocabulaire. Il est de mauvais goût, s’agissant d’un mouvement dit « révolutionnaire » de se conformer aux usages de la langue, tels qu’enseignés dans le « vieux monde ».

Concernant la revendication du droit d’adopter pour les couples homosexuels.Vous reconnaissez le bien fondé naturel du couple hétérosexuel pour ce qui est de donner la vie. En revanche, il vous semble qu’un couple homosexuel est tout aussi capable d’élever des enfants, l’avenir vous donnera peut-être raison, mais en l’état actuel de la science, les naissances ne sont que le fruit d’unions hétérosexuelles. Les couples homosexuels désireux d’adopter se rendant de ce fait, hétéro-dépendant.Soit un sous-genre de couple, ne se suffisant pas à lui-même et dépendant d’une forme d’union naturellement supérieure car créatrice de vie.Ainsi, vous vous soumettez au bon vouloir d’unions hétérosexuels et, dans le cas des contrats de mère porteuse, à l’ordre marchand de l’offre et de la demande.Je n’évoque même pas la soumission et la marchandisation subie par l’enfant adopté ou à naître.

Dépénalisation des drogues : il s’agit dans les discours habituels d’encadrer l’usage des drogues et l’inscrire au sein d’une politique de santé publique.Mettons de côté l’aspect moral. La prescription sur ordonnance (donc par un médecin je suppose) pose un problème déontologique : le rôle du médecin est de soigner, c’est-à-dire soulager ou guérir le corps physique et psychique. Ce n’est jamais la prescription de soins dommageable à plus ou moins long termes car la médecine moderne est basée sur le rapport bénéfice/risque qui doit toujours être supérieur à 1. Concernant les drogues, ce rapport est TOUJOURS inférieur à un, quelles que soient les pratiques de Réduction des Risques qui lui sont associées. En effet, l’effet primaire et recherché de l’usage de la drogue est la perturbation des mécanismes biologiques de la récompense nommés plaisir. Or, ces mécanismes ont une raison d’être : aiguiller les activités humaines vers ses fonctions vitales qui ont pour but de perpétuer l’espèce : se nourrir, se restaurer, s'aménager du confort et combattre les contraintes naturelles, se reproduire. Perturber les mécanismes de la récompense c’est troubler l’ordre des priorités biologiques, substituer le plaisir de consommer la drogue aux activités vitales et donc mettre en danger la vie elle-même. Il n’est pas la peine de développer les risques secondaires dus à la prises des différentes drogues car les principaux méfaits de la drogue sont contenus dans le principe même de la perturbation du système nerveux en vue de ressentir du plaisir. Le médecin qui prescrit de la drogue sera donc amené à guérir le mal qu’il a lui-même consciemment fait naître. Le médecin, homme de science cohérent devra modérer puis interdire la consommation de drogue en lieu et place du droit et à aiguiller son patient sur la voie de la substitution et du sevrage. Le « bon médecin » conscient qu’il vaut mieux prévenir que guérir interdira dès le départ la prise de drogue et se substituera à la loi. Le problème n’est que déplacé. La duplicité du « mauvais médecin » l'amènera à vouloir guérir le mal qu’il aura lui-même créé et le coût social d’une telle démarche sera double : coût du médecin prescripteur + coût du produit nocif + coût de la thérapie et de la substitution + coût du médecin soignant. Tout se passe comme si le dealer se retrouve salarié de l’état, à moins de privatiser le marché de la drogue et de la santé et le soumettre à l’ordre marchant, c’est à dire opérer un retour à la case départ.

La suppression de l’heure légale de fermeture des bars, clubs et discothèque.

Ces établissements rendent des services qui sont de l’ordre du loisir et de la détente. La réponse à ces besoins est limitée à la quantité de ces besoins qui est fonction de l’aptitude physique de chacun à se divertir, le temps disponible pour le divertissement et la quantité de pouvoir d’achat allouée à cette pratique.La suppression du cadre horaire légal ne peut pas, par conséquent, augmenter la satisfaction de ces besoins. Elle ne satisfera qu’une même quantité de besoin dans un temps plus important. Le report habituel de ces activités dans le cadre privé lors des horaires fermées ou la remise à plus tard de ces mêmes activités aux mêmes horaires ne nuisent pas à la satisfaction des besoins de divertissement mais concentrent ces divertissements à des horaires qui leurs sont traditionnellement dévolues. La libéralisation de ces horaires d’ouverture ne peut être que nuisible pour le travailleur de ce milieu qui se verra imposer des horaires de travail incompatibles avec son mode de vie et ceci au profit de l’ordre marchand de l’offre et de la demande de force de travail et de la recherche du profit par le capital.

La conquête spatiale décrétée priorité absolue montre que vous lui vouez une foi sans égal. Ou du moins que vous nourrissez une espérance irrationnelle envers ces débouchés. Car les débouchés aussi bien humains qu’économiques ou purement scientifiques sont tout aussi peu probables et soumis à la loi d'airain des statistiques que ceux liés à l'existence de Dieu. Pascal avait démontré avant moi que le rapport avantage/coût lié à la croyance en Dieu penchait irrémédiablement en faveur des avantages. Ceci parce que la promesse de la vie éternelle avait quelque chose d'incommensurable vis-à-vis du coût que représente une vie saine et la pratique mesurée des préceptes de sa religion. En revanche, il n’en est pas de même pour la conquête spatiale dont les bénéfices, en l’absence de toute transcendance, ne peuvent être que du même ordre que les coûts, c’est à dire humains, économiques et scientifiques. Les bénéfices espérés sont de même nature que les coûts engagés et deviennent alors comparables. Or les débouchés spatiaux étant infiniment peu probables, le rapport avantage/coût d’un tel pari est très inférieur à 1.Relever ce pari est donc irrationnel et ne peut reposer que sur des a priori superstitieux et est hautement dommageable puisque près à engager des quantités considérables de ressources économiques et de vies humaines vers un objectif plus qu’incertain.

Concernant les autres résolutions, il serait fastidieux de critiquer chacune isolément, tant elles rentrent en contradiction les unes avec les autres.

Je distingue plusieurs catégories :

Les mesures totalitaires et totalisantes : elles prônent l’intervention de l’état et du droit dans la sphère privée. Elles sont par nature liberticides et d’une grande violence sur l’individu : suppression des frontières, interdiction de la pratique religieuse, destruction des représentations religieuses, interdiction des signes distinctifs d’origine religieuse, politique de limitation des naissance et sanctions économiques en cas de manquement, limitation du nombre d’animaux domestique, interdiction des langues régionales, interdiction du portable au personnes de moins de 16 ans, interdiction des homéopathiques, interdiction de la pratique de la chasse, fermeture des zoos, interdiction de certains sports, retraite imposée à 50 ans suivie, peut-être, de l’euthanasie forcée comme le préconise Jacques Attali ?

Les mesures immorales/amorales sans fondements pratique ni idéologique rationnels : le droit inconditionnel à l’avortement, soit le droit de tuer autrui sans raisons, circonstances ni contreparties, suppression des classifications des programmes audiovisuels (classé X par exemple), légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté, soit le droit de vie et de mort sur autrui soumis au bon vouloir des législateurs et des juges.

Les mesures qui prônent une morale nouvelle et se basant sur des croyances et une idéologie tout aussi fervente que la morale traditionnelle : l’ensemble des mesures antireligieuses où l’antithéisme semble être lui-même un théisme ou plutôt un antichristianisme en cela qu’il singe le religieux en s’y opposant.

Pour conclure :

Ce programme se fait l’écho de l’idéologie d’une certaine CLASSE SOCIALE supérieure, PARASITAIRE, TRANSGRESSIVE, acquise à l’idéologie LIBERALE, celle du CAPITALISME DU DÉSIR par nature IRRATIONNELLE et IMMORALE.

PARASITAIRE : les « métiers » de l’audiovisuel racoleur, de l’image du corps, de sa publicité et de sa marchandisation.

IRRATIONNEL : le désir est par essence déraisonnable et lorsqu’il n’est plus confronté au principe de réalité qui fait que l’homme doit aussi travailler et produire pour vivre, vivre n’est plus qu’une entreprise de recherche du plaisir.

LIBERALE : « jouir sans entrave », rien ne doit se poser comme limite à la satisfaction du désir. Le libre-échange et le marché du tout marchandise est l’instrument idéal d’une telle idéologie.

TRANSGRESSION : La transgression perpétuelle est le seul moyen de faire naître le plaisir et de l’entretenir.

IMMORAL : Jouir sans entrave, au dépend même de la vie.

Le MAL, soit une bourgeoise émancipée qui réclame son droit à jouir par tout les orifices de la création devant une caméra qui permettra contre argent comptant à une clientèle prolétaire de "se payer" une partenaire économiquement inaccessible et d'oublier l'espace d'un instant, l'exploitation du capital. LA PORNOGRAPHIE C'EST LA PROSTITUTION BOURGEOISE SOIT L'ART DE SAUVER LES APPARENCES. JE BAISE POUR DE L'ARGENT, MAIS SANS "ME MOUILLER". L'important n'est pas de sauver la morale mais de garder les "mains propres". »


Je ne résiste pas à l’envie de vous livrer ce qui fut sa (courte) réponse :

" Au moins je vous inspire.

Tout ça pour ne même pas vous être rendu compte que je ne tire aucun profit de la pornographie. Réfléchissez 2 seconde. Si tous mes films et toutes mes photos sont téléchargeables gratuitement... Je gagne combien ? 0+0= ? Tant de vocabulaire pour échouer sur une aussi simple opération mathématique quelle tristesse. Comme quoi la culture n'apporte pas forcément l’intelligence.

C'est peut être ça qui vous tracasse le plus, le fait que j'applique mon programme dans ma vie de tout les jours. Sexe, alcool et rock'n roll ! C'est, il me semble, plus amusant que la vie de chiotte qu'est la vôtre pour n'avoir rien d'autre à faire que de m’écrire un tel pavé indigeste à quelques heures du nouvel an...

Bon faut que je te laisse mongolito car j'ai une putain d'orgie à organiser et quelques chattes impatientes à lécher.

Allez bonne branlette mon connard et va te faire enculer. Ça t'ouvrira l'esprit.

Céline Bara"

 

Vous constaterez que je ne suis pas contredit sur le fond, et non contente de refuser le débat, Céline Bara me gratifie d’injures et de spéculations diffamatoires.

La baudruche Bara étant dégonflée, je vous propose, chers lecteurs, de faire le même travail auprès de nos élites décadentes.

A vous.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • sleeping-zombie 26 janvier 2012 22:14

    Hello,

    Ca au moins, ce serait du changement ! et pas seulement un slogan.
    Et déjà un programme !

    alors, que je le commente aussi :
    Partie société.

    Le MAL demande la suppression absolue de toute les frontières des états Européens et la création d’une Union Démocratique et Sociale Européennes.
    ça aurait du être fait il y a 30 ans. un oui clair et sans condition
    Le MAL demande la légalisation du mariage homosexuel aussi bien pour les gays, les lesbiennes et les transexuels.
    Evidemment oui, y a que les crétins qui s’imaginent que la société s’effondrerait si on le faisait.
    Le MAL demande le droit à l’adoption pour les couples homosexuels.
    idem. on disait la même chose du divorce avant qu’on le légalise, et finalement ça se passe très bien.
    Le MAL demande l’automatisation du droit à changer de sexe à l’état civil pour les transexuels.
    Là encore, ça ferait pas de mal, surtout vu le nombre de candidat(e)s
    Le MAL demande que la peine de mort soit rétablie mais comme peine de substitution aux longues condamnations et uniquement sur demande du condamné.
    Alors là, pas d’accord. La peine de mort est odieuse car irréversible. Et le jugement de quelqu’un est facilement altéré.
    Le MAL demande le rétablissement de l’autorisation de fumer dans les lieux publics aménagés à cet effet.
    Aïe. Oui et non. Oui dans le principe, mais non parce qu’en réalité, on ne va pas doubler tous les espaces publics. On fera comme pour les pistes cyclables : se contenter de tirer un trait de peinture au milieu du trottoir, ce qui serait pire que la situation actuelle. fumer est un droit, mais empoisonner ceux qui ne demandent rien n’est pas très cool.
    Le MAL demande la suppression de l’heure légale de fermeture pour les bars, clubs et discothèques.
    Oui encore, mais a condition d’encadrer l’ouverture de ces lieux. Notamment par consultation du voisinage immédiat. J’ai beau habiter au dessus d’un bar, j’ai parfois envie de dormir.
    Le MAL demande la légalisation de la prostitution dans des établissements sécurisés réservés à cet effet et la création d’un statut juridique légale pour l’exercice de cette activité.

    Là encore, ça aurait du être fait depuis longtemps, la fausse répression idiote actuelle n’est pas efficace de toute façon
    Le MAL demande la dépénalisation de toutes les drogues et leur mises à disposition dans les pharmacies avec suivi médical obligatoire pour tous les consommateurs (Prescription sur ordonnance).
    C’est déjà le cas non ? on peut se faire prescrire de la morphine (mais la piquouze doit se faire par quelqu’un d’abilité). C’est schizo comme position. Ou bien on dit que la drogue n’est que médicale, et on a le système actuel, ou alors on autorise la drogue récréative, mais dans ce cas, pourquoi passer par une pharmacie ? Les bonbons se vendent bien en supermarché..
    Le MAL demande que la conquête spatiale soit décrété priorité absolue et que tous les budgets non destinés au bien être des citoyens soient redéployés vers l’aérospatiale.
    Ridicule. Un budget illimité ne rapprochera pas la Terre des autres étoiles. Au lieu de gâcher stupidement du fric en publicités, on le gachera envoyant des cartes postales aux ET. Alors qu’on pourrait éradiquer le paludisme...
    Le MAL demande un salaire unique pour les élus de 2000 euro par mois et ce quelque soit leur mandat.
    Il manque « quelque soit le nombre de mandats de l’élu ». Encore une évidence qu’on aurait du faire il y a bien longtemps. Mais pourquoi 2000 ? le revenu médian en France tourne autour de 1500 non ?
    Le MAL demande la création d’un jour férié pour commémorer la Commune de Paris.
    Le MAL demande la suppression des commémorations militaires de la première et deuxième guerre mondiale.
    Le MAL demande l’instauration d’un jour férié pour commémorer la fin de l’esclavage.

    Bof, au lieu d’avoir une commémoration « obligatoire » de droite, on aura une commémoration « obligatoire » de gauche. Ca peut servir pour la masturbation intellectuelle des militants, mais dans le vrai monde, tout le monde se fout de pourquoi tel jour est férié.
    Le MAL demande l’interdiction de conduire pour les plus de 70 ans.
    Alors là pas d’accord, y a un grand nombre de vieux qui sont bien moins dangereux au volant que la plupart des moins de 20 ans qui croient gérer parce qu’ils n’ont pas encore eu d’accident. Les statistiques l’indiquent (a défaut de le prouver) : les 18-24 sont plus dangereux au volant que les 65+.

    Bon, je continue dans un autre post pour la suite du programme.
    Mais pour l’instant, je suis plutôt d’accord.


    • sleeping-zombie 26 janvier 2012 22:21

      La suite... partie religion :

      Le MAL demande la fermeture de tous les lieux de culte.
      Le MAL demande l’interdiction d’exercer pour toutes les sectes, religions, voyants, magnétiseurs et autres charlatans.
      Le MAL demande la suppression des jours fériés catholiques pour y substituer des fêtes républicaines et athées.
      Le MAL demande l’interdiction totale de tous signes distinctifs religieux et ce quelque soit la religion (croix, Kippa, voile, etc).
      Le MAL demande l’interdiction de toutes pratiques barbares et mutilatrices telle l’excision et la circoncision.
      Le MAL demande le démontage de toute les représentations religieuses qui se trouvent exposées sur des places, ou voies publiques.
      Le MAL demande l’interdiction de tout rassemblement religieux.
      Le MAL demande la suppression du calendrier grégorien et la création d’un calendrier athée.

      Un seul commentaire pour tout ce fatras. La religion est stupide, certes. Mais elle ne rend pas stupide. Interdire l’idiotie ne rendra pas les gens plus malins, surtout quand on ne peut interdire que ses manifestations. Et pour être tout a fait juste, j’ai déjà rencontré des gens très intelligents qui sont croyant.

      D’un point de vue plus pragmatique, ça risque d’être infaisable si la 1ere mesure du programme social est appliquée : fusionner toute l’Europe en un seul pays. Parce que la France est quand même un pays majoritairement d’athée, mais ça risque de pas mal coincer avec l’Europe de l’est. Mais bon. On pourrait peut-être déjà commencer par appliquer ce qui devrait déjà l’être depuis un siècle, a savoir la séparation de l’église et de l’état. Parce qu’en ce moment, les églises sont quasiment toutes entretenues sur fond publics, et les dons au clergé donnent des réduction d’impôt. Faisons déjà ça, et on verra combien de temps la religion survit smiley


      • sleeping-zombie 26 janvier 2012 22:36

        continuons avec la partie travail :

        Le MAL demande le plafonnement des plus hauts salaires à 10 000 euro par mois.
        Et ben dis-donc, pour quelqu’un se présentant comme « d’extrême gauche », une telle mesure fait marrer... Comme si les richesses disproportionnées venaient des salaires ? Meuhh.. ça vient de la rente et de l’héritage. et pas un mot la dessus dans votre programme. Il y a une groooooose faiblesse la-dessus. Anecdotiquement, je suis quand même d’accord, même si ça revient a vouloir soigner le mal de dos pendant une épidémie de peste. Ou alors on remplace juste « salaire » par « revenus, toute source confondue »
        Le MAL demande l’instauration obligatoire de la semaine de trente heures.
        Bonne idée, le travail est trop inégalement réparti. D’autant qu’on a encore quelques millions de chomeurs. Quand il y en aura plus, on pourra y revenir...
        Le MAL demande le droit de travailler le dimanche et l’obligation pour tout salarié d’avoir deux jours de repos consécutifs hebdomadaire.
        Moui, mais dans la pratique, ça pas évident. Une entreprise ne marche pas forcément si chaque salarié prend ses jours a sa convenance, c’est un problème lourd d’organisation.
        Le MAL demande la suppression du statut « d’apprenti » remplacé par un statut « d’étudiant - ouvrier » rémunéré au SMIC avec obligation pour l’entreprise d’embaucher l’élève une fois celui ci diplômé.
        Encore une bonne idée, mais je soupçonne ça d’être facilement contournable.
        Le MAL demande la revalorisation des salaires avec une augmentation effective de 500 euro sur tout les minima sociaux suivi de l’indexation des salaires sur l’augmentation du coût de la vie.
        Indexer les salaires sur le cout de la vie, ça c’est une bonne idée. Mais l’augmentation effective de 500€ sur tous les minima sociaux, ça ne veut strictement rien dire. Quelqu’un qui touche RSA+APL+allocation handicapé aurait 1500€ de plus ? il faudrait une notion de « socle minimal social » pour que ça ait un sens de l’augmenter...
        Le MAL demande la suppression du RSA et des allocations chômage au profit de l’instauration d’un revenu unique et non dégressif pour toutes les personnes sans emploi.
        Et voilà le socle dont je parlais. Qu’il faudrait augmenter avant qu’il ne soit fait ?

        Bref, un peu brouillon ces mesures, ça gagne à être clarifié. On sent l’envie d’égalité, mais pas un mot sur tout ce qui se rapporte au capital... quel dommage...


        • sleeping-zombie 26 janvier 2012 22:50

          Partie Savoir :

          Le MAL demande la dissolution de ’l’éducation nationale’ et la création de « la culture nationale ».
          Juste de la sémantique. Ca rejoint la mesure sur les jours férié dans la catégorie « branlette intellectuelle »
          Le MAL demande que le droit et l’obligation de savoir lire et écrire soit inscrit dans la constitution.
          Complètement con. La constitution décrit le fonctionnement de l’état. rien de plus. A la limite, on pourrait ne donner le droit de vote qu’a ceux qui savent lire et écrire. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? une « école pour tous » serait plus indiquée non ?
          Le MAL demande la gratuité du permis de conduire et son enseignement au collège et lycée avec obtention dès l’age de 18 ans.
          Pas d’accord. J’ai pas le permis, j’ai pas de voiture et je paie déjà l’entretien de routes que j’utilise jamais (alors que les automobiliste ne paient pas pour les voies ferrées que moi j’utilise). Je me concentre sur mon cas, mais cette idée que la voiture est obligatoire est d’une stupidité...
          Le MAL demande la suppression du BAC pour le remplacer par un véritable examen de culture générale obligatoire pour tous et dont le résultat sera indispensable à la poursuite des études.
          remplacer le BAC par un ...BAC... bref, ça s’appelle « le réparer ». comme l’éducation nationale en fait...
          Le MAL demande la suppression des cours « d’éducation sexuels » pour les remplacer par des cours « d’initiation au plaisir et au respect de l’autre ».
          Y a des cours d’éducation sexuelle ? merde, je suis passé à travers.
          Le MAL demande le contrôle du niveau de compétence des enseignants avec possibilité de licenciement en cas de manquement grave au niveau de compétence requis.
          Ca existe déjà. C’est juste pas appliqué. Mais pourquoi ? je sais pas. Le contrôle qualité coute cher, peut-être.
          Le MAL demande la nationalisation des établissements d’enseignement privé.
          Pas la peine, il suffit de couper les vivres de l’argent public, et ils couleront tout seuls.

          Mouais, là aussi, c’est peu travaillé tout ça, on sens bien que la partie sociale du programme était plus motivante pour les concepteurs...


          • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:07

            Partie Famille ;

            Le MAL demande la limitation des naissances et la suppression de toute aide au delà du premier enfant. La politique de l’enfant unique sera promulgué et expliquer afin de faire comprendre à tous l’importance de moins se reproduire pour privilégier la qualité de vie et l’éducation de l’enfant.
            C’est idiot cette idée d’associer qualité de vie et faible population ? Si on vivait mieux isolé, les villes se videraient et les campagnes se rempliraient, or, c’est l’inverse qui se produit depuis un siècle. En plus d’être ignoble d’un point de vue humain, complètement hypocrite quand on l’accompagne du droit total a l’avortement (si je fais ce que je veux de mon corps, j’ai le droit de donner la vie autant que je le souhaite), c’est illogique.
            Le MAL demande que le choix d’un homme à avoir ou non un enfant soit aussi important que celui de la femme. Ainsi un homme qui saura prouver qu’il n’a jamais désiré d’enfant sera dégagé de toute obligation envers un enfant qu’il aura refusé de reconnaître, n’en ayant pas souhaité la conception.
            Met des capotes crétin !
            Le MAL demande que le droit à l’avortement soit inscrit dans la constitution comme un droit essentiel et inviolable, celui de ne pas se reproduire et de disposer librement de son corps.
            Encore une confusion entre la constitution et la déclaration des droits de l’homme. A chaque texte son boulot !
            Le MAL demande que l’implant contraceptif soit gratuit et obligatoire pour les moins de 18 ans afin de mettre un terme aux grossesses non désirées et précoces.
            Et celles qui sont désirées ? C’est curieux ce totalitarisme... je m’attends presque à voir « le MAL souhaite les relations sexuelles obligatoires dès 17 ans ».
            Le MAL demande qu’un contrôle quinquennale statut sur la capacité des parents biologiques à élever décemment leur enfant et qu’en cas de manquement grave à son bien être, ou à son développement (violence, hygiène, nutrition) celui ci soit confié, avec son consentement, à la garde d’un foyer plus propice à son épanouissement.
            Les signalements pour maltraitance, les placements, ça existe déjà... Alors c’est quoi la nouveauté ? un examen tous les 5 ans ? C’te blague...
            Le MAL demande la stérilisation à la naissance des handicapés mentaux et physiques.
            Bien, et y a plus qu’a décrété comme handicapé mentaux tous ceux qui pensent pas comme vous... tiens, au fait, les stérilisations forcées, c’est pas l’apanage des dictatures ?
            Le MAL demande de privilégier le droit à l’adoption sur le droit à concevoir et de faciliter les démarches d’adoption pour ceux qui choisiraient d’adopter plutôt que de concevoir.
            ... mais qu’est-ce que ça veut dire cette connerie ? en quoi le droit à l’adoption et le droit a concevoir sont conflictuels ? ca n’a pas de sens de privilégier l’un sur l’autre...
            Le MAL demande la suppression de l’article 371-4 du code civil sur le droit de visite et de garde des grands parents sur leurs petits enfants.
            Oh... je sais pas ce que cet article dis, mais ça, si c’est pas une référence à une situation personnelle..
            Le MAL demande la limitation des animaux domestiques à un seul animal par foyer.
            Ouais, comme ça, tout animal domestique sera un animal malheureux.

            Bref, là visiblement, on s’est laché dans les plus grandes largeurs... (Si c’est pas de la parodie pur et simple)


            • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:15

              Economie :

              Le MAL demande la nationalisation de toutes les entreprises de services publiques (France Télécom, la poste, EDF, GDF)
              Le MAL demande la nationalisation de toutes les banques françaises.
              Le MAL demande la fermeture de la bourse de Paris.
              Le MAL demande l’interdiction de toute forme de spéculation.
              Le MAL demande la gratuité des ressources essentielles comme l’eau, l’air et l’électricité.
              Le MAL demande la suppression des taxes sur le tabac et l’essence.
              Le MAL demande la fermeture et l’interdiction de tous les casinos et de tous les jeux d’argent qu’il soit d’état (française des jeux) ou privé.

              Comme je commence à fatiguer, je vais commenter en bloc : tout cela ne changerait rien.
              -les entreprises en question sont déjà sous controle de l’état qui possède une participation majoritaire (même si la majorité n’est pas absolue : quand on possède 49% et que les 51% qui reste sont répartis sur 1000 groupe, on a contrôle total)
              -la bourse n’est pas le capitalisme, c’est juste un « point de rendez-vous ». Fermez-là, et une autre ré-apparaitra. Comme pour les sites de téléchargement en fait :)
              -il n’y a pas de frontière nette entre échange marchant et spéculation. On ne peut pas interdire l’un sans interdire l’autre. Et interdire l’échange marchand, sans système de remplacement, c’est revenir au moyen-age (et là c’est pas qu’une expression)
              -la gratuité de l’air, c’est une bonne idée, faudrait la mettre en pratique dès maintenant. Celle de l’eau aussi. (Au fait, tu sais que si tu sonnes chez quelqu’un pour lui demander de l’eau potable pour boire, il a pas le droit de t’en refuser, ni meme de te la faire payer ? faudra que je retrouve l’article...)


              • molotov molotov 26 janvier 2012 23:17

                c le diable ou la supra-laicité.


                • Aldous Aldous 27 janvier 2012 16:16

                  Satan t’habite ?



                • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:19

                  Culture :

                  Le MAL demande la gratuité totale pour tous les musées nationaux.
                  Le MAL demande la création d’un conservatoire international des arts et de la culture.
                  Le MAL demande la suppression du CSA et la création d’un comité de soutien à la jeunesse et à la création cinématographique.
                  Le MAL demande la suppression des mentions, « déconseillé » et « interdiction pour les moins de ... » avant les projections en salle.
                  Le MAL demande la suppression de la mention « classé X » et « interdit au moins de 18 ans » pour les films pornographiques.
                  Le MAL demande le plafonnement des places de cinéma à 5 euro.
                  Le MAL demande la suppression du visa d’exploitation cinématographique.
                  Le MAL demande l’interdiction des dialectes, patois et autres langues régionales et le renforcement de la langue Française comme seule et unique langue nationale.

                  Allez, encore une réponse de masse :
                  -si personne ne fout les pieds au musée, c’est pas parce que c’est cher
                  -les avertissements et mentions ne concernent que ceux qui les respectent, c’est à dire personne (surtout pour le X)
                  -le cinéma a 5€ et la suppression du visa d’exploitation... Vous avez déjà un train de retard, on est a l’heure d’Internet, et tout le monde récupère des films sans les payers. Le monde se divise en deux : ceux qui l’avouent, et ceux qui font semblant de pas savoir, de pas en avoir etc..


                  • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:25

                    Santé (mais pas des pieds)

                    Le MAL demande la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté.
                    Ca se fait déjà en Suisse, et leur pays existe encore. pourquoi pas...
                    Le MAL demande la création d’un centre de recherche internationale contre le SIDA à budget illimité .
                    Mais si son budget est illimité, que deviendra notre projet commun de conquête des étoiles évoqué plus haut ? On pourra pas refiler le SIDA aux aliens ?
                    Le MAL demande l’interdiction des portables pour les enfants de moins de 16 ans.
                    J’aurais plutôt dit l’euthanasie obligatoire pour ceux qui en ont. Appelons ça la sélection naturelle. Par contre, ce serait un suicide collectif si on couple ça avec une politique de l’enfant unique...
                    Le MAL demande l’interdiction de tous les médicaments dits homéopathiques.
                    Pourquoi les interdire ? il suffit de pas les rembourser. Ah ? mon oreillette me dit que c’est déjà le cas pour la plupart ? Bon, appelons ça la sélection naturelle (encore)
                    Le MAL demande l’interdiction de la mention BIO sur les aliments.
                    Une dent contre le BIO en plus ?

                    Bref, encore un fourre-tout ridicule


                    • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:31

                      Défense :

                      Le MAL demande le redéploiement des fonds utilisés pour l’armement vers l’enseignement, la culture et la recherche.
                      La recherche militaire est également de la recherche ^^
                      Le MAL demande la réduction de 50% des effectifs de l’armée et leurs affectations à un véritable rôle de défense du territoire et du citoyen.
                      De toute façons, si tous les fonds sont redéployés, c’est une réduction de 100% qu’on obtiendra.
                      Le MAL demande la réduction de 50% de la police nationale et la restauration de son rôle de gardien de la paix ainsi que son cantonnement à des tâches administratives et de sécurité routière (Dépôt de plaintes, enquêtes, aide à la réinsertion, circulation, etc).
                      ...mais alors qui empêchera les agressions ? ah moins que « cantonnement » ait un sens caché que j’ignorais...
                      Le MAL demande l’interdiction absolue pour les forces de police d’utiliser des armes à feu.
                      Tu regardes trop la TV. Y a déjà une enquête obligatoire pour chaque coup de feu tiré. On a peut-être des flics racistes, violents et stupides, mais pas assassins.
                      Le MAL demande le retrait immédiat de toutes les forces d’occupation Française à travers le monde.
                      Enfin un truc censé ! C’est le jeu, trouvez Waldo !
                      Le MAL demande le retrait de la France de l’organisations des Nations Unis (ONU) et de l’OTAN.
                      L’OTAN je comprends, les américains ne partageront pas le pétrole quand il manquera de toute façon, mais pourquoi l’ONU ?


                      • morice morice 26 janvier 2012 23:40

                        La baudruche Bara étant dégonflée, je vous propose, chers lecteurs, de faire le même travail auprès de nos élites décadentes.

                        dégonflez aussi son mentor au passage, tiens..

                        • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:43

                          Justice :

                          Le MAL demande la suppression de la notion « d’intime conviction » et le devoir de ne condamner un individu qu’en présence de preuves concrètes et indiscutables.
                          Aucune preuve n’est indiscutable. Même ta propre existence.
                          Le MAL demande l’interdiction absolue de tout jury populaire quelque soit le type de crime et de délits.
                          Ouais, le peuple, c’est le mal. Vivement qu’on célèbre la commune pour pouvoir s’en rappeler.
                          Le MAL demande la création d’un barème des peines automatiquement applicable aux types de crimes et délits commis afin de rendre tous les justiciables égaux devant la loi. (Ainsi pour un viol la même peine sera automatiquement appliquée que vous soyez ouvrier ou patron du FMI.)
                          Et donc on supprime les notions de légitime défense, de circonstances atténuantes. Pratique.
                          J’imagine aussi que la notion est superflue non ?
                          Le MAL demande la suppression de tous les types d’immunités.(Parlementaires, présidentielles, ambassadrice, etc)
                          une sorte de VIH judiciaire. Hey, j’ai trouvé Waldo ! je continue quand même ?
                          Le MAL demande la réduction du temps de garde à vue à 24 heures non renouvelables.
                          Mon oreillette me dit que la durée de 24h est déjà la norme. Cette mesure n’est que la suppression d’un « sauf... », ce qui est étonnant, vu la radicalité des autres demandes.
                          Le MAL demande la création d’un service public d’accès au droit et à la justice et la fonctionnarisation de la profession d’avocat ainsi que la gratuité totale de ces services.
                          C’est vrai que ce serait beaucoup plus juste et pratique que de...je sais pas... rendre la loi intelligible pour le quidam lambda ?
                          Le MAL demande la fermeture et la démolition de toutes les prisons et leur remplacement par des centres de réinsertion qui respecteront l’humain et l’aideront à se reconstruire en vue de sa réinsertion.
                          Et laisser partir Sarkosy ? ah non, pas question !
                          Le MAL demande la suppression de la détention provisoire.
                          c’est déjà le cas pour les riches, ils ont la présomption d’innocence.
                          Le MAL demande l’interdiction des cellules d’isolement.
                          Parce qu’être en cellule n’est pas un isolement à la base ?
                          Le MAL demande l’interdiction pour les pénitenciers de sous-traiter du travail avec des sociétés privées et d’en tirer profit.
                          Waldo !
                          Le MAL demande la réduction du temps de prescription pour tous les crimes et délits à cinq années.
                          Le MAL demande l’effacement automatique de tout casier judiciaire au bout de cinq ans quelque soit les crimes et délits pour aider à la réinsertion des citoyens ayant purgés leur peine.

                          Cinq ans, c’est encore long... les corps qui sont dans ma cave pourrissent et puent plus vite que ça...
                          Le MAL demande l’interdiction du port de la robe que ce soit pour les juges ou les avocats.
                          Et pourquoi pas ? c’est sexy une robe noire !


                          • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:45

                            Nature :

                            Le MAL demande l’interdiction de la chasse et de toutes les autorisations de port d’arme quelle qu’elle soit.
                            Le MAL demande la nationalisation et le contrôle totale de toute la production d’engrais et de pesticide.
                            Le MAL demande le redéploiement des subventions agricoles vers l’agriculture biologique et la suppression de toute aide aux éleveurs et agriculteurs qui ne respectent pas les normes environnementales.
                            Le MAL demande la fermeture de tous les zoos et le développement prioritaire de réserves naturelles vouées à la protection des espèces menacées.
                            Le MAL demande l’interdiction pour tous les cirques de posséder des animaux sauvages.
                            Le MAL demande la réintroduction massive d’ours et de loups dans les Pyrénées ainsi que la création d’une compagnie militaire spécialisée en charge de leur protection.
                            Le MAL demande l’interdiction totale de tous les organismes génétiquement modifiés.

                            C’est un chapitre entier sans connerie, mes connaissances en agriculture inexistantes ou tout simplement la fatigue qui se fait sentir ?


                            • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:49

                              Logement :

                              Le MAL demande que le droit aux soins, au logement, et à l’alimentation soit inscrit dans la constitution comme un devoir de l’état envers le citoyen.
                              Le MAL demande la gratuité totale des logements.
                              Le MAL demande la mise en chantier immédiate d’un million de logements décents et de qualité.
                              Le MAL demande la réquisition immédiate de tous les logements inoccupés afin de les mettre à disposition des sans logis et des mal logés.

                              Alors, on a déjà la gratuité totale de l’eau, l’électricité, maintenant le logement. C’est curieux qu’il manque la bouffe. Bref, ça aurait été plus simple de dire « le MAL demande la suppression de l’argent, et pose le bénévolat comme unique norme de travail ». Ca condenserait tout le programme, pour arriver au même résultat. Rien que pour ça, ça faudrait peut-être le coup de supporter tout le reste.


                              • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:51

                                Sport :

                                Le MAL demande la mise en place de la demi journée scolaire avec sport l’après midi.
                                Le MAL demande la dissolution de toutes les associations de supporters.
                                Le MAL demande de limiter la capacité d’accueil des stades et salles de concert à 10 000 personnes.
                                Le MAL demande l’interdiction totale de tous les sports brutaux et violents comme la tauromachie, les sports de combats, le rugby, la boxe, le combat libre.

                                Mouais, que de l’anecdotique. Me sens pas concerné. L’interdiction des sports de combat me parait contre-productive, vu que (de vécu) ceux qui les pratiquent ne sont pas violents. Ils se défoulent déjà ailleurs.


                                • sleeping-zombie 26 janvier 2012 23:53

                                  Retraite :

                                  Le MAL demande la retraite à 50 ans pour tous.
                                  Le MAL demande que ce droit à la retraite à 50 ans soit également imposé aux hommes politiques pour limiter les cas de sénilité chez nos gouvernants.

                                  On en reparlera quand les dirigeants du mal, ayant le pouvoir, auront atteint eux-même 50 ans...


                                  • sleeping-zombie 27 janvier 2012 00:03

                                    Finalement

                                    On a la un programme vraiment pas fouillé, plus dans le « ras le bol de.. » que dans le « on construit.. », avec une foultitude d’incohérence interne.
                                    Et la dessus, l’auteur. Ce merveilleux auteur, pond une loonngue missive pour critiquer.

                                    Et quel est le premier objet de sa critique ?
                                    le mariage homosexuel.

                                    @l’auteur
                                    Parmi toutes les conneries qu’il y a la dedans, t’as pris comme 1er exemple l’un des rares trucs qui soit applicable, qui ferait certes râler les abrutis décérébrés, mais qui à l’instar du divorce (qui a subi la même polémique en son temps), serait considéré très rapidement comme incontournable (juste le temps de se rendre compte que la société ne se serait pas effondrée).

                                    Bref, en conclusion, je n’adhère vraiment pas à ce programme, même s’il y a quelques trucs a garder, par contre je suis tout à fait d’accord avec la réponse qui t’a été adressée par Céline Bara. Surtout la dernière phrase.


                                    • Rounga Roungalashinga 27 janvier 2012 09:38

                                      Le MAL demande l’interdiction de conduire pour les plus de 70 ans.


                                      Voilà un point intéressant qui n’a pas été soulevé dans l’article. Il révèle qu’une société fondée sur le plaisir érigé en droit exclut de fait les personnes dont l’accès au plaisir est difficile : les vieux (obligés de se réfréner car le corps n’est plus apte à supporter des orgies cocaïnées), les handicapés, les moches, mais aussi les enfants. On arrive donc à une société d’où le faible est exclu, ce qui ramène directement à une société fasciste ou libertarienne, comme théorisée par Ayn Rand. C’est une posture intellectuelle qu’il est facile d’avoir quand on est un jeune bourgeois aisé, mais qui devient de moins en moins tenable à mesure que le corps se fâne (phénomène accéléré par la prise régulière de drogues). C’est pour surmonter cette contradiction que l’euthanasie fait partie du programme : ne pouvant plus jouir sans entrave, l’individu vieillissant n’a plus qu’à se retirer du monde pour ne pas mener une fin de vie misérable et solitaire. Voilà la perspective du projet libéral poussé au bout de sa logique.

                                      D’ailleurs on trouve aussi :

                                      Le MAL demande la stérilisation à la naissance des handicapés mentaux et physiques.

                                      Ce qui confirme ce que je dis.


                                      Je remarque par ailleurs que la recherche du plaisir est implicitement liée au sexe, à la fête et à la prise de drogue. En gros, le summum du plaisir se trouve dans les boîtes de nuit libertines, où l’on peut baiser sous cocaïne tout ce qui bouge, dans la semi-obscurité et le bruit. Est-il besoin de rappeler que l’accès au plaisir sexuel peut se faire de manière tout à fait saine, en-dehors des lieux de fête et sans prise de drogue ? Cette manière de faire a de plus le mérite d’être plus satisfaisante du point de vue du plaisir effectivement ressenti. Je m’étonne toujours de constater que la sexualité qui se déploie dans ces lieux est hyper-stéréotypée, et que les transgressions ou les perversions sont toujours axée sur la performance et non pas sur le désir.


                                      • LE CHAT LE CHAT 27 janvier 2012 12:02

                                        ça a un petit air , âge de cristal , tout ça ! alors en plus si on va dans l’espace après s’être envoyés en l’air ....  smiley  smiley


                                      • momo momo 24 mai 2012 09:42

                                        Le Mouvement de la Gauche Nationale Laïque et Républicaine, Blog : http://poilagratter.over-blog.net, soutien la candidature SEXPOL de Céline Bara.


                                      • Scorsonère noire géante de Russie 27 janvier 2012 11:51

                                        Le MAL demande également la possibilité d’avorter au 8ème mois. La plénitude de la grossesse libérée de ses conséquences, la jouissance de l’accouchement vu comme un fist-fucking. Sans commentaires. (p.s : la dame en question est mariée à son cousin ). Bonne journée smiley


                                        • Thorgal 27 janvier 2012 13:23

                                          Sauf exception, il me parait tres improbable qu’une femme enceinte desire avorter a 8 mois de grossesse. La relation avec le bebe a naitre est en general deja tres tres forte des les 1ers mois. A 8 mois, la mere a generalement un grand desir de voir naitre son enfant ... bien entendu, il a surement des exceptions.


                                        • Rounga Roungalashinga 27 janvier 2012 13:35

                                          Chez les romains on pouvait tuer le bébé à la naissance, si le père le voulait. C’était une forme d’avortement à 9 mois, en quelque sorte.


                                        • Thorgal 27 janvier 2012 13:06

                                          Ouah ! quel gros naouak ce programme !!

                                          @l’auteur de la lettre a Bara : assez indigeste ta prose. Il suffit de remarquer que pour un parti pronant l’hedonisme comme pilier societal, son programme est bourre d’interdictions en tout genre. Tres « ancien testament » dans le style ... « TUNE NE FERAS POINT CECI ! » etc.

                                          @sleeping-zombie : chapeau pour l’effort de lecture et d’analyse. Si ce parti accedait au pouvoir officiellement, il serait tres vite rattrape par les forces et influences faconnant la societe (ces forces n’ont pas essentiellement change depuis des lustres).

                                          Maintenant, il faut bien comprendre que les « decadents » et autres jouisseurs sont deja dans les cercles de pouvoir. Comment ? Ben oui, quand on a du pouvoir (pognon, ou autre), on ne va pas me faire croire qu’on n’en profite pas a l’insu du reste ...


                                          • 1984 27 janvier 2012 13:20

                                            Boris vous perdez votre temps à essayer de raisonner avec des débiles profonds et inconséquents.


                                            • posteurfou posteurfou 27 janvier 2012 13:56

                                              Je cite === > Bon faut que je te laisse mongolito car j’ai une putain d’orgie à organiser et quelques chattes impatientes à lécher.

                                              Allez bonne branlette mon connard et va te faire enculer. Ça t’ouvrira l’esprit.

                                              Céline Bara"=======>

                                              rien qu’avec cette réponse on voit le niveau intelectuel de cette personne !

                                              Crdt ...


                                              • Dominitille 27 janvier 2012 14:07

                                                Un vrai programme de p.... te.


                                                • Switcher 27 janvier 2012 14:33

                                                  Le MAL, c’est L’Age de Cristal, avec Le Meilleur des Mondes, 1984 et un fascisme-libertaire qui séduira probablement quelques crétins Anal+.

                                                  Autant dire l’enfer sur Terre.

                                                  Aura-t’il ces 500 signatures (et pas Marine) ?

                                                  Mystère mystère. 

                                                  • IanO 27 janvier 2012 15:36

                                                    Je suis loin d’être d’accord avec beaucoup de choses du « programme » de ce MAL.
                                                    Mais voir égalité et réconciliation s’en prendre à eux m’amène à quelques remarques :

                                                    • E&R n’a pas grand chose à faire en politique pour utiliser son énergie et son temps à démonter le programme d’une organisation encore plus petite que personne ne connait.
                                                    • Quand E&R s’en prend à ce programme, c’est pour afficher ses penchants les plus réactionnaires, son homophobie viscérale (il faut avoir un problème d’identité important pour autant se déployer contre les homosexuels) et se faire le défenseur de la morale bourgeoise la plus éculée et réactionnaire.
                                                    • Voir E&R s’offusquer de la récupération de symboles révolutionnaires telle l’internationale me fait doucement rigoler. En terme de récupération fallacieuse, ils s’y connaissent. Sous prétexte que Soral a été un vague compagnon de route du PcF (et non membre comme il le prétend), E&R serait gardien du temple révolutionnaire ? Mais E&R n’a rien à voir avec le mouvement ouvrier ; son slogan « gauche du travail, droite des valeurs » les rapproches bien plus des idéologies nationales-socialistes et sa recherche d’une troisième voie entre capitalisme et communisme du fascisme italien. Ce qui ne signifie pas qu’E&R est nazi ou fasciste (ce serait leur accorder bien trop d’importance) mais que c’est bien dans ces courants historiques qu’E&R puise ses références politico-culturelles.

                                                    • King Al Batar King Al Batar 27 janvier 2012 15:47

                                                      Y a vraiment que E&R pour relayer une information des plus anodines comme celle-ci...
                                                      Cela dit, vu la perversion sexuelle de leur président Alain Soral, peut être y trouvaient ils certaines similitude avec le parti du MAL...
                                                      Sans blaguer, le beau chevalier blanc défenseur de la virilité et du courage... pouaaahhh Le mec est capable d’ecrire un bouquin dans lequel ils explique qu’il a baisé plus de milles nenettes, qu’il nomme « sondées ». Et après il vient te faire des leçons de moralité sexuelle.
                                                      Soit il a vraiment baisé autant de gonzesses qu’il annonce, et dans ce cas il a quand même un gros problème psychologique à resoudre... Remarquez après baiser les nanas qui l’ecoutaient, peut etre qu’enculer ceux qui le vénèrent comme un gouroux ca doit le faire bander aussi.
                                                      Soit c’est un gros mythos, qui a fantasmé sa vie et qui aujourd’hui se prend pour un ex dragueur de haut vol, reconverti dans l’analyse géopolitique d’un monde qui lui échappe...

                                                      Dans tous les cas, y a qu’une merde comme E&R pour aller regarder les merdes des autres, et dire qu’elle pue encore plus que la leur ! Meme si effectivement le MAL, ca m’a l’air franchement bien pourri.


                                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 janvier 2012 16:02

                                                         smiley

                                                        Décidément de mieux en mieux, la production webbeuse.

                                                        Deux remarques rapides : d’abord, cette propension à se filmer et se mettre en scène en train de causer, très tendance, dans une dynamique fiévreuse et narcissique d’auto-guru, et avec des contenus, mon Dieu, super minables. Les narcisses répondant aux narcisses, l’écho est assuré.

                                                        Ensuite, au vu de la photo, elle n’a pas l’air si « dégonflée », la dame (les arguments qu’elle met en avant ne sont qu’une manifestation excroissante de ce narcissisme insipide).

                                                        Sur le contenu... Quel contenu ?
                                                        Avec les nouvelles règles Google, ce « contenu » lourdement argumenté, si l’on s’y intéresse, envahira votre écran, et la régie pub avec (et pas seulement la régie pub, probablement).


                                                        • Aldous Aldous 27 janvier 2012 16:12

                                                          Se sont gourré d’hymne chez Mal !


                                                          Ils auraient dût choisir :

                                                          Fait moi mal Johnny Johnny Johnny !
                                                          Moi j’aime l’amour qui fait bing !



                                                          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 janvier 2012 16:14

                                                            Ca m’a tout l’air d’être une farce légèrement destroy pour faire parler d’elle.

                                                            Elle va tourner un nouveau film ?


                                                            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 janvier 2012 17:35

                                                              Ceci étant dit, elle annonce elle même la couleur dans son spot de pub : extrème gauche...

                                                              Une nostalgique de Katyn et du Goulag : elle aura certainement ses 500 signatures.




                                                              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 janvier 2012 17:38

                                                                Rien qu’à voir sa tronche de comissaire politique et à sa diction on voit qu’elle sue la haine par tous les pores.

                                                                Comme quoi ...


                                                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 janvier 2012 17:40

                                                                  Les cocos sont d’ailleurs hostiles au Metal parce qu’ils estiment que c’est de la culture capitaliste.

                                                                  Les islamistes aussi et l’extrème droite aussi.

                                                                  Bref, rien que de la vermine liberticide.


                                                                  • bluerage 27 janvier 2012 18:32

                                                                    Bravo à l’auteur pour avoir fait connaitre une bouffeuse de cha**es que personne ne connaissait auparavant, vous lui rendez service en somme...


                                                                    • Aldous Aldous 27 janvier 2012 18:57

                                                                      C’est difficile la reconversion des actrices x...


                                                                      Mais bon elle a raison, dans la politique faut s’y connaitre en inflation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

boris13

boris13
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès