Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Qu’ils s’en aillent tous ! » ?

« Qu’ils s’en aillent tous ! » ?

Quand par les voix de Benoît Hamon[1] ou Michel Sapin[2], le PS dénonce le « populisme » d’un Jean-Luc Mélenchon qui favoriserait le Front National, il trompe les français. Ce ne sont pas les propos de Mélenchon mais les actes de Cahuzac qui provoquent la colère des électeurs et le sentiment du « tous pourris ». Et cette colère s’enracine d’autant mieux qu’elle trouve un terreau fertile dans la très vive déception des électeurs, notamment de gauche, envers une politique gouvernementale qui l’est chaque jour un peu moins.[3]

JPEG - 40 ko

L’appel de Jean-Luc Mélenchon à une grande marche pour la VIème République met cependant en évidence un point de frottement au sein du Front de Gauche  : où mettre le curseur entre faire pression sur le gouvernement pour en changer le cap et être dans l’opposition à celui-ci ? Le PG étant à cet égard plus radical que le PCF. Néanmoins, au fil des mois, celui-ci s’est fait entraîné et le curseur s’est progressivement déplacé vers l’opposition « à la politique du gouvernement ». La réaction officielle du PCF au discours de François Hollande du 27 mars était ainsi extrêmement critique[4] ; il n’aurait pas dit autre chose dans une opposition « assumée » pour reprendre les mots d’Olivier Besancenot.[5]

Mais en parlant de « coup de balais », Jean-Luc Mélenchon fait un grand pas dans cette direction, pas que ses camarades communistes ne suivent pas tous avec le même élan. Patrick le Hyarick, député européen PCF et directeur de l’Humanité a publié un vibrant plaidoyer en faveur de la manifestation[6] ; Pierre Laurent, secrétaire général du PCF en approuve le principe mais pas les termes employés[7], André Chassaigne, président PCF du groupe FdG à l’Assemblée Nationale déclare attendre de voir quelle forme prendra la manifestation avant de se prononcer[8].

JPEG - 97 ko

Car la formule du « coup de balais », fait appel à une symbolique forte. L’expression « tous pourris » préemptée par Marine Le Pen n’est pas loin. Et nombreux s’en effraient qui se rappellent l’usage qu’en firent les fascistes au XXème siècle en Europe. Mais, ils en oublient l’histoire immédiate des forces émancipatrices de ce début du XXIème siècle, en Amérique Latine et au Maghreb. Car la symbolique à laquelle se réfère Jean-Luc Mélenchon, ce sont les slogans comme « Qu’ils s’en aillent tous » qui ont mis le peuple en marche dans les révolutions du Vénézuela, de la Bolivie, de l’Equateur, ou bien les « Dégage » des révolutions tunisiennes et égyptienne (avant que les islamistes ne les détournent à leur profit).

Alors Jean-Luc Mélenchon a raison de prendre ostensiblement ses distances avec une « gauche » qui ne l’est plus. A une faillite idéologique avec la mise en œuvre de solutions politiques libérales s’ajoute la faillite morale de l’affaire Cahuzac. Après l’échec de la droite libérale, l’échec de plus en plus prévisible du social-libéralisme, sans alternative crédible à gauche, voilà ce qui ferait le jeu du Front National.

Mais « l’affaire Cahuzac » peut-elle être l’étincelle qui déclenchera la révolution citoyenne que Jean-Luc Mélenchon appelle de ses vœux ? Ce serait sans doute faire trop d’honneur à M. Cahuzac lui-même, quand ni l’ANI, ni l’annonce d’une probable nouvelle réforme des retraites pour ne parler que de l’actualité immédiate ne semblent mobiliser les foules.

Si je donne raison sur le fond à Jean-Luc Mélenchon, à trop vouloir théoriser et anticiper un mouvement révolutionnaire qui fut partout ailleurs spontané et imprévisible, sans doute Jean-Luc Mélenchon va-t-il un peu plus vite que la musique. L’histoire le dira.

Article intialement paru sur mon blog personnel.


[1] « Benoit Hamon contre le Front de Gauche ». Le Monde, 08 avril 2013

[2] « Mélenchon « joue dans la même cour que Mme Lepen » selon Michel Sapin ». Le monde, 07 avril 2013

[3] « Le PS n’est plus un parti de gauche !  » Sur ce blog
 « Hollande est-il encore de gauche ?  » Libération, le 29 mars 2013.

[6] « Séisme Politique  » L’Humanité du 08 avril 2013

[7] « Pierre Laurent ne veut pas du « grand coup de balais » de Jean-Luc Mélenchon » Le Nouvel Obs, 07 avril 2013

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 avril 2013 10:30

    QUE 90% S EN AILLENT ?ILS SONT 650000 DONC 10 FOIS TROP NOMBREUX..........

    DE PLUS D ETRE CUMULARDS LOBBYISTES...
    ILS SONT SI CYNIQUES :

    ils nous proposent d’étaler leur patrimoine MAIS LE PEUPLE VEUT SAVOIR LESQUELS CUMULENT..........S ILS SONT DES LOBBYISTES  ??? S ILS FONT DE L EVASION FISCALE

    LA MORALE FAITE PAR DES GENS COMME MAM ET BALKANY ...SARKOZY ..CHIRAC OU GUERINI..CONFIRME LEUR CYNISME
      : INDIGNEZ VOUS...REVOLTEZ VOUS....... ILS SE FOUTENT DE VOUS VOS« REPRESENTANTS »


    • Pingouin094 Pingouin094 10 avril 2013 14:05

      Si le chiffre de 650 000 se réfère au nombre d’élus en France, vous faîtes totalement fausse.

      <?xml:namespace prefix o ns "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p><FONT size=3 face="Times New Roman">&nbsp;</FONT></o:p></P>
      <
      P style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt" class=MsoNormal><FONT size=3 face="Times New Roman">90des élus sontcomme moi conseillers municipaux ou généraux BENEVOLESEn marge d&#8217;une activité professionnelle, ils consacrent une partie de leur temps personnel à la chose publique plutôt qu&#8217;à leur loisir, leur vie de famille&nbsp;; sans en retiré aucun autre avantage que le sentiment de satisfaction personnel d&#8217;avoir concouru un temps soit peu au bien commun.&nbsp;?</FONT></P>
      <P style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt" class=MsoNormal><o:p><FONT size=3 face="Times New Roman">&nbsp;</FONT></o:p></P>
      <
      P style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt" class=MsoNormal><FONT size=3 face="Times New Roman">Alorsne mettez pas dans le même sac les élus qui exercent une activité bénévole et ceux qui alternent une carrière politique fortement rémunératrice à une vie professionnelle dans le milieu des affaires en mélangeant joyeusement les genres.</FONT></P>
      <
      P style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt" class=MsoNormal><o:p><FONT size=3 face="Times New Roman">&nbsp;</FONT></o:p></P>
      <
      P style="TEXT-ALIGN: justify; MARGIN: 0cm 0cm 0pt" class=MsoNormal><FONT size=3 face="Times New Roman">Et dans les élus professionnelsne mettez pas non plus dans le même sac ceux qui reversent 1de leurs indemnités d&#8217;élu comme cotisation à leur parti politique et ceux qui reversent 100% de leur cotisation à leur parti politique puis se voit reverser une indemnité fixée en commun. Le salaire réel d&#8217;un député UMP et d&#8217;un député PCF n&#8217;est pas du tout le même. Mais pour l&#8217;UMP, s&#8217;enrichir par une carrière politique à succès est considéré comme naturel, au PCF, on considère que la politique ne doit enrichir personne.</FONT></P>


    • Ouallonsnous ? 10 avril 2013 21:17

      Hola, la modé. veuilliez rétablir le plussage et le moinssage !

       

      Merci d’avance !


    • COLLIN 10 avril 2013 11:36

      Quand on a absolument rien à se reprocher question patrimoine et fiscal,on ne craint pas la transparence.

      Je suis infirmier libéral,je travaille plus que raisonnablement,et j’ai « accumullé » à peu près 150000 euros après trente ans de dur labeur et de cotisations à tous régimes,retraites/prévoyance/URSSAAF etc....

      Et quand je constate les réticences de nombre d’élus,du FN AU FRONT DE GAUCHE à ne pas vouloir de transparence,où bien de publications de patrimoine,ce ne sont plus des doutes,que je ressens,mais cela pourrait tourner à la colère,voire à de la haine,alors que je suis une personne très pacifique de nature,et respectueuse de l’état de droit.

      Je souhaiterais que mon post soit lu par ceux qui osent encore se prévaloir d’une « responsabilité » politique,car je crains que si,moi même,me trouve dans cet état d’esprit vis à vis des élus ( de tous bords sans exeptions ) alors que je professe la paix sociale au quotidien via ma profession,qu’en est il du reste de la population ?


      • Pingouin094 Pingouin094 10 avril 2013 14:09

        Publié son patrimoine est une proposition « populiste », qualificatif qu’on donne souvent à Melenchon et c’est tout à son honneur de refuser.

        Un homme politique a également le droit à une vie privée, et le droit de ne pas étaler sur la place publique la marque de sa voiture où le lieu de sa résidence secondaire s’il en a une.

        D’autant que Jérome Cahuzac avait déclaré son patrimoine. Il a juste mentit dessus. La déclaration de patrimoine n’est en aucun cas la solution.

        La proposition de Jean-Luc Mélenchon, que les patrimoines et les éventuels conflits d’intérêts soient étudiés par une commission astreinte au secret professionnel à tout son sens, pour exercer le nécessaire contrôle sur les élus, tout en leur gardant le droit à une vie privée.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 avril 2013 16:19

        les hommes politiques qui ont fauté...et a l’ ump ils sont des régimen...ts doit s’attendre a avoir sa

         vie« poliTique.... » et ses placements meme a l’étranger etre examinés a la loupe

        ON CONSTATE QUE LES PLUS MIS EN EXAMEN SONT AUSSI CEUX QUI RENACLENT A DONNER LEUR PATRIMOINE EXACT : copé....fillon...balkany...MAM (anciene hotesse de l’air des dictateurs...)son compagnon olier hortefeux..tous amis de mr takkiedine et NAGEANT DANS SA PISCINE UN VRAI PANIER DE CRABES

        quand aux amis des grands groupes comme LOREAL OU DES GROS LABOS MEDICAUX IL Y EN A AUSSI AU PS MAIS UNE SECTION ( mr bapt club hippocrate)

        RESUMONS UN ELU DE DROITE QUI FAUTE PEUT DEVENIR PRESIDENT(chirac...sarko) 
        A GAUCHE C EST PLUS SEVERE DUMAS....CAHUZAC DSK VIRES.


      • Mr Dupont 11 avril 2013 01:38

        Vous oubliez Monsieur hollande qui a minimisé son patrimoine pour ne pas payer l’ISF

        C’est une banalité que de le rappeler

        Comme de l’oublier


      • Tall 10 avril 2013 12:10

        Moi, ce que je constate, c’est que Mélenchon est en train de se faire attaquer de tous les côtés. Mais sur le fond de ces attaques, il n’y a rien ... de l’ergotage sur le mot « balai », ou sur sa franchise concernant Thatcher ( une récup de Lepen, ça ).


        Bref, beaucoup de tirs, mais dans les nuages .... ce qui veut dire que Mélenchon fait peur, et ce, sans doute à cause des sondages confidentiels en cours.

        • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 09:40

          Ah oui, comme en Mars 2012, il était aussi supposé faire peur le clown, il avait devancé Le Pen, etc.... au final un score de merde, puis une autre fessée a Henin Beaumont.


        • Tall 11 avril 2013 17:13

          non pas un score de merde ... un score emmerdant

          et au train où ça va, tu n’auras plus besoin de laxatif bientôt

        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 avril 2013 13:51

          Bien sur qu’il faut qu’ils s’en aillent tous, parce que si le pouvoir change de main, et demain, il faut tous les emballer jusqu’à la fin du procès les concernant. Il n’y a plus qu’à espérer qu’ils foutent le camp façon « fuyez tout est découvert », célèbre lettre en nombre que ( ?) envoya à tous les hauts fonctionnaires et diplomates en poste, et qui fuirent fisa vite fait avec les preuves de leurs méfaits...Fuyez vite bande de pirates au pouvoir avant que ne tombe la sentence ! Écoutez plutôt Asselineau, bien plus pertinent et tranchant...


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 10 avril 2013 14:26

            « Mais « l’affaire Cahuzac » peut-elle être l’étincelle qui déclenchera la révolution citoyenne[...] ? »
            En tout cas, elle fait partie du combustible fournit gratuitement par le système oligarchique qu’il faut abattre.

            La révolution citoyenne a déjà germé dans beaucoup d’esprit.
            Il faut juste tenir compte que le système le sait déjà, qu’il prépare la riposte et qu’il ne faut pas attendre benoîtement que tout va se réaliser tranquillement sans effort.

            Attention à ce que l’affaire Cahuzac ne soit pas un effet de manche (bien réel et condamnable) utilisé par les grands magiciens.


            • TESTANIERE TESTANIERE 10 avril 2013 14:48

              Benoît Hamon monte au créneau contre la manifestation populaire en faveur de la VIe République initiée par le Front de Gauche le 5 mai prochain à Paris, suite au scandale moral et politique de l’affaire Cahuzac.

              Le Ministre délégué à l’économie sociale et solidaire est-il en service commandé lorsqu’il accuse le Front de gauche de diviser la gauche ?

              Faut-il croire que le fait d’être Ministre de la République rende amnésique l’ancien leader de la gauche socialiste ?

              N’est-ce pas ce même Benoît Hamon qui publiait peu de temps avant sa nomination un brulot contre le PS intitulé « Tourner la page »…

              Suite ci-dessous ,par le lien :

              http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/lettre-ouverte-au-camarade-ministre-benoit-hamon-22241


              • TESTANIERE TESTANIERE 10 avril 2013 15:11

                Que d’émotion (sélective) pour une expression qui sonne juste.
                Voir mon article sur ce sujet :

                http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/coup-de-balai-est-approprie-133883


                • Relladyant Relladyant 10 avril 2013 18:34

                  Décidemment, le mec doit vraiment avoir confiance dans la nullité de ses sympathisants pour oser demander un « coup de balai » alors qu’il y a meme pas un an il appelait a voter Hollande plutot qu’a l’abstention... et ne vous faites aucun doute, en 2017, rebelotte, ca appellera a voter PS des 20h01 au soir du premier tour, et les benets suivront gentiment !


                  • Bracam Bracam 10 avril 2013 19:33

                    On connaît ce genre de stupidité. Pourquoi je qualifie ce propos de cette manière ? Peut-être parce que je finirai par me laisser emporter par l’incorrection qui se généralise, en contradiction avec mon sentiment qu’il faut rester correct dans la discussion. Il se trouve que soit vous êtes effectivement stupide ou malhonnête, et/ou vous « trollez », soit vous avez manqué un simple fait que vous serez heureux de comprendre, une année après qu’il soit survenu : Mélenchon a appelé à voter Hollande afin d’écarter Sarkozy, ce qui était le voeux d’une majorité de Français. Du point de vue stratégique, il n’y avait pas d’alternative, et j’espère que vous vous en rendez compte. Quatre millions d’abstentionnistes auraient ouvert un boulevard à N. Sarkozy : regrettez-vous que cela n’ai pas eu lieu, sans parler de ce que donne à voir Hollande, que l’on aurait tout de même difficilement pu imaginer aussi désastreux ? Cela rappelle l’élection de Chirac en 2002, que rapporte Wikipedia 


                    (extrait) « Jacques Chirac refuse de débattre à la télévision avec Jean-Marie Le Pen. Un grand mouvement, lancé par des militants de gauche et d’extrême gauche sur internet invitait les électeurs de gauche à aller voter pour Jacques Chirac avec des gants ou une pince à linge sur le nez »  source

                    Vachement dur à comprendre, vraiment :(



                  • Relladyant Relladyant 10 avril 2013 21:36

                    Non non, Mélenchon eut pu donner son vote contre des garanties (de ne pas ratifier le MES par exemple). Il ne l’a pas fait et a appelé a voter sans conditions pour Blédine. Il aurait pu refuser de voter, beaucoup de gens intelligents appelaient a l’abstention car ils avaient compris qu’on leur donnait le choix entre Dupont et Dupont.


                    Mélenchon est chargé de continuer a jouer au théatre droite-gauche et de maintenir les apparences en faisant comme si l’un importait plus que l’autre. Il remplit trés bien son role, en spéculant notamment sur le militant de base qui n’a ni culture ni formation et ne comprend pas bien le film (je pense qu’on est d’accord pour dire que les 2 catégories de militants les plus stupides sont l’excité skinhead, et l’étudiant inculte du FDG).

                  • Bracam Bracam 11 avril 2013 00:49

                    Je ne crois pas personnellement que J.-L. Mélenchon aurait pu réclamer des garanties. En tout cas, je pense ne pas faire erreur si je me souviens l’avoir entendu expliquer sur ce sujet qu’il n’en a pas réclamé pour des raisons stratégiques. C’est donc effectivement un choix réfléchi de sa part, ce qui est rassurant et ne me semble décidément pas condamnable. Il s’agit en l’occurrence d’une attitude propre à tout politicien, toute politicienne, consistant à élaborer une stratégie qu’en tant que citoyen très éloigné de ces occupations je prétends n’avoir pas la compétence de juger. 


                    Par analogie, JLM répond parfois, lorsqu’on l’accuse de se tenir à des principes et de refuser une discussion qu’il juge vaseuse : Oui, c’est idéologique. S’il faut interpréter et tenter de comprendre en quoi consistent ses convictions et ses actions, ceci sous la haute autorité de nos subjectivités et de notre entendement parfois limité, je relève qu’au moins Jean-Luc annonce la couleur, sur le point particulier que nous évoquons. Je préfère cela de loin à un J. Cahuzac (simple exemple) qui jure qu’il travaille pour la beauté de la geste politique. 

                  • Bracam Bracam 11 avril 2013 01:16

                    En fait, Relladyant, je ne comprends pas votre conception de la politique. Je répète que très probablement, une abstention bien suivie à gauche aurait rétabli N. Sarkozy pour 5 ans. On en revient à cette envie que le bulletin blanc soit comptabilisé et que, passé un certain pourcentage, il soit considéré comme un vote de défiance ayant un effet... quoi en fait ? Un effet de veto par exemple ? Il vous faut une sixième République, et un rôle initial de constituant smiley 


                    Il ne fait aucun doute que le deuxième tour à l’élection présidentielle ne laisse un choix que binaire. Et que ne pas voter Hollande, c’était voter Sarkozy , quelle que soit la manière : ceci au moins est clair, tout comme il apparaît que vous n’estimez aucun des deux candidats d’alors.

                    J’essaie aussi de comprendre qui mériterait votre considération, étant donné votre vision particulière selon laquelle vous considérez JLM comme un fantoche, une marionnette aux ordres on ne sait de qui. Votre vision du politicien manipulateur et manipulé est si courante qu’elle pose la question de savoir s’il reste possible de trouver un seul homme que plus de 5% de l’électorat n’accuserait pas de corruption. Ceci procède donc du Tous pourris, version caricaturale du « Qu’ils s’en aillent tous ». Ne feriez-vous pas du Mélenchon sans le savoir ?

                  • Relladyant Relladyant 11 avril 2013 09:42

                    Dans un vrai systeme de suffrage universel direct nous pourrions voter Asselineau.


                  • Le421 Le421 10 avril 2013 20:44

                    Monsieur le Président !! Vous affirmez que nous ne sommes pas dans l’austérité. Pour vous, l’austérité, c’est quand on diminue les salaires.
                    A travail égal, je vais déclarer environ 100€ de moins pour 2012 qu’en 2011. Non, non, je ne gagne pas 10.000€ par mois, mais 1350 pour 39H théoriques par semaine dans le bâtiment. Théoriques parce qu’en réalité, on en fait largement deux de plus. Avec 0 minute de pause tous les jours. Calculez.
                    Et encore, il faut que je m’estime heureux d’avoir du boulot !!
                    Ceci dit, normalement, si vous n’augmentez pas les impôts directs, ce dont je doute, je paierais moins. Sûrement pas moins que ce que j’ai perdu.
                    Moi, je suis en période d’austérité.
                    Vous, vous planez....


                    • Le421 Le421 10 avril 2013 20:46

                      Pardon !! Je me suis trompé sur le chiffre... Je suis passé de 1425 à 1350€ par mois... C’est bien plus de 100€ de perdus sur l’année.


                    • aimable 11 avril 2013 00:01

                      il plane tellement qu’il bloque l’altimètre !!


                    • babeuf babeuf 11 avril 2013 08:18

                      « le changement C EST MAINTENANT » s était sur les affiches des solfériniens je prendrai la maxime de COLUCHE
                      « LE CHANGEMENT C EST QUAND ON PRENDRA LES ARABES EN STOP ! » ON EST PAS ARRIVé !!!!
                      « COUP DE BALAIS »,JE DIRAI "COUP DE BOULE A GAUCHE ? COUP DE BOULE A DROITE


                      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 11 avril 2013 09:52

                        @BABEUF BIEN DIT AU BAGNE LES CORROMPUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                      • CN46400 CN46400 11 avril 2013 09:01

                        « coup de balai » = robespierrisme d’après Montebourg ce matin sur France-Inter.......Comme, le reste du PS, l’UMP, le FN et les autres, Montebourg ne sera donc pas à la manif du 5 mai........


                        • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 11 avril 2013 09:37

                          Bonne question, le FDG est-il dans l’opposition ou dans la majorité présidentielle.... ?

                          On va le savoir dans quelques mois, dès que commencera la campagne pour les Municipales...


                          • superyeti superyeti 11 avril 2013 17:04

                            Le PC, a courir après le Parti Social Libéral pour quelques strapontins risque fort de prendre une déculottée mémorable, bon nombre de militants de la vraie gauche voient d’un très mauvais œil la future alliance des communistes avec les sociaux-traitres.

                            Il faudra choisir son camp aux municipales et aux européennes de 2014, les tergiversations d’un Laurent ou d’un Chassaigne feront le score bon ou mauvais des forces de gauche.
                            Les militants de gauche non-communistes seront attentifs aux revirements électoralistes du PC qui n’arrive pas a se défaire de ses vieilles habitudes, il faut couper le cordon une bonne fois pour toute.


                            • Pingouin094 Pingouin094 11 avril 2013 17:38

                              Le PCF a refusé des strapontins ministériels au gouvernement.
                              Les députés PCF sortant ont refusé une alliance avec le PS, la moitié d’entre eux ont perdu leurs sièges.
                              Les sénateurs PCF sont la principale épine dans le pied de la majorité socialiste au sénat. Je doute que le PS favorise leur réélection la prochaine fois.

                              Mais à part ça, le PC court après le PS pour quelques strapontins .... Vous avez vraiment une vision particulière des choses.

                              Pour ma part, je suis persuadé que le PCF ne partira pas avec le PS dans la majorité des grandes villes.


                            • louphi 11 avril 2013 20:24

                              Pingouin094

                              « L’appel de Jean-Luc Mélenchon à une grande marche pour la VIème République…. »

                              La VIe république que brandit Jean-Luc Mélenchon est un écran de fumée. Cette VIe république ne sera qu’un replâtrage des institutions de la république démocratique bourgeoise, capitaliste, par une réforme constitutionnelle superficielle. En effet, on ne quittera pas d’un iota le cadre de la république démocratique capitaliste, impérialiste, la plus classique. La VIe république qu’on annonce en fanfare comme la plus démocratique ne sera qu’un badigeonnage de la vieille société civile bourgeoise .La VIe république sanctuarisera encore mieux la propriété privée des capitaux, des moyens de travail. Or, c’est cette propriété privée qui est la source de la corruption et de toutes les dépravations tant morales, sociales que sociétales dont souffre la société.

                              La réforme constitutionnelle ne peut être sérieuse que si elle est portée par la révolution communiste de type bolchevique mettant à bas les vieux idéaux bourgeois de liberté, égalité, fraternité, laïcité… que scande Jean-Mélenchon pour la VIe république. Seule la révolution communiste, léniniste-staliniste, instaurera la république la plus démocratique, la république socialiste soviétique de dictature des masses laborieuses conduites par le prolétariat révolutionnaire. La nouvelle constitution démocratique proclamera alors la mère de toutes les valeurs d’émancipation de la société, l’abolition de la propriété privée.

                              « Mais « l’affaire Cahuzac » peut-elle être l’étincelle qui déclenchera la révolution citoyenne que Jean-Luc Mélenchon appelle de ses vœux ? »

                              La « révolution citoyenne » de Jean-Luc Mélenchon, comme la VIe république qu’elle se propose d’instaurer, est un épais brouillard projeté sur le peuple exploité. La « révolution citoyenne » est l’une des roues de secours qu’utiliseront les capitalistes quand la confrontation avec le peuple exploité montera à un certain degré. La « révolution citoyenne », parce qu’elle s’adresse pêle-mêle à tous les « citoyens », n’inquiète pas le capitalisme outre-mesure. Giscard d’Estaing, Laurence Parisot, Jean-Marie Le Pen, François Hollande, Jean-François Copé, Philippe Poutou, Alette Laguiller, Cohn Bendit, Eva Joly, et j’en passe, ne sont-ils pas tous des citoyens militants qui, le moment venu, lorsque la révolution communiste de type bolchevique sera à l’ordre du jour, préféreront la « révolution citoyenne » à la révolution bolchevique staliniste ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès