Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand Darcos se prend pour un grand patron

Quand Darcos se prend pour un grand patron

Xavier Darcos, après avoir accusé un moment de faiblesse, revient en pleine forme sur le ring. Gagné par la fièvre égotique ("moi je"), et dopé par son coach, il a fait sur RMC une déclaration fracassante qui ne manquera pas d’étourdir son adversaire.

Après une faiblesse passagère et l’annonce d’un report de la réforme de l’école, Xavier Darcos est revenu au top de sa forme hier avec une déclaration sur RMC qui devrait faire date. Se prenant pour un capitaine d’industrie, ou peut-être pour Tom Hanks dans Seul au monde, le ministre déclare : "vous savez, moi je recrute 14 000 personnes (...) et aujourd’hui un professeur sur deux est recruté par moi (...) Donc moi je n’ai pas absolument besoin d’entrer dans des discussions sibyllines avec les préparateurs à mes concours. Je suis recruteur. Je définis les concours dont j’ai besoin. Je garantie la formation professionnelle des personnels que je recruterai..."

Xavier Darcos a en tout cas battu un premier record, puisqu’il parvient, à l’image de son manageur suprême, à placer 9 "je", "me" et "moi je" en quarante secondes, soit une référence à lui-même toutes les quatre secondes. En outre, son message est clair comme un uppercut : il n’a besoin de personne puisqu’il est à la fois patron, DRH, recruteur, formateur et assureur... Bref il se passe de tout le monde et au diable les Sibyllins ! Un exemple que les grands patrons devraient suivre par ces temps de crise.

Mais à vouloir tout faire lui-même, SuperDarcos ne risque-t-il pas de faire de l’ombre à César ? En tout cas si la fièvre gagne ainsi les rangs ministériels, un vent de folie pourrait bien emporter le gouvernement. A noter qu’avec 1.2% de "croissance négative", pour reprendre l’expression sublime de Mme Lagarde, la récession touche franchement le pays, preuve que le bateau ivre n’est plus vraiment étanche... La France ressemble au Nautilus, et vive le capitaine Némo ! Dommage que Cousteau soit mort, il aurait été nommé ministre des abysses, chargé de récupérer la croissance.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Yena-Marre Yena-Marre 13 février 2009 11:31

    Bonjour ,
    Normal , pas étonnant , ils cherchent tous , les (m)sinistres à singer leur petit chef : le vocabulaire , le phrasé , il n’y a que pour les tics ou ils n’y arriveront pas smiley


    • Pie 3,14 13 février 2009 12:24

      On dirait du bernard Tapie années 80, un mental de gagneur qui ne s’embarrasse pas de pécadilles tant ses responsabilités sont importantes.
      Ces gesticulations sont finalement comiques et disent le contraire de l’effet escompté, Darcos n’a plus la main, il a reçu l’ordre d’éteindre les incendies qu’il a lui-même allumé, la pose de matador ne doit pas faire oublier qu’il est en train de manger son chapeau.


      • tomasi75 13 février 2009 13:57
        Article tres interressant en voici d’autres :
        http://voxx.over-blog.com/

        • nervyoko nervyoko 13 février 2009 14:00

          C’est lui qui organise les concours ... j’en rigole d’avance, lui qui ne sait pas conjuguer ni faire une règle de 3... Il veut peut -être prendre une place dominante auprès du grand chef et/ou à la chute de Sarko ... un monde idéal smiley

          "Donc moi je n’ai pas absolument besoin d’entrer dans des discussions sibyllines avec les préparateurs à mes concours", normale non ? Il se ferait démonté en 2 en moins de temps qu’il ne faut pour le dire... il devrait se recycler ...en figurine de gargamel... chez les "schtroumph" !


          • checkmate 13 février 2009 14:21

            C’est-à-dire, s’il faut commencer par lui expliquer la règle de trois, les enseignants non plus n’ont pas le temps de discuter avec lui, ils ont autre chose à faire... 


            • Algunet 13 février 2009 14:41

              Bof...
              Sont tous pareils, à droite, à gauche, au centre... Si on est pas "MOI JE" alors on existe pas dans le top-politique (ou dans les top-médias), alors celui-là ou un autre où est la différence ? Même Besancenot, qui n’est pas le chef du NPA, dit-il tout le temps, on ne voit que LUI !


              • Serge Serge 13 février 2009 16:51

                Darcos joue sa partition de "petit caniche" pour être sur la liste des futurs "nominés" au poste de Premier Ministre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès