Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand Edouard Martin retourne sa veste

Quand Edouard Martin retourne sa veste

Contrairement à aujourd'hui, nous l'avions connu bien différent dans sa lutte acharnée pour sauver le site ArcelorMittal de Florange. Quelque peu trahi par Nicolas Sarkozy puis par François Hollande, il était devenu le leader de la défense des sans-grades, des petits ouvriers et en général de tous les salariés menacés par le grand patronat.

Cet homme, c'est Edouard Martin, le fougueux représentant de la CFDT des hauts-fourneaux mosellans devenu en quelques jours l'invité de toutes les chaînes de télévisions.

Condamnant Monsieur Mittal par des propos violents, puis prenant à partie François Hollande, Président de la République, il n'hésite pas en décembre 2012 à s'adresser à ce dernier directement à la télévision en employant ces mots grinçants : « Nous allons être votre malheur si vous ne cessez pas votre mensonge ! ».

Indéniablement, l'homme a parfaitement le sens de la formule et se positionne comme un meneur d'hommes très prisé des médias.

Pour la plupart des salariés du groupe ArcelorMittal, Edouard Martin devient alors un symbole, une sorte d'icône social qui n'a peur de rien, reproduisant l'image de la lutte des classes contre les « voyous » de l'industrie et de la finance. En quelque sorte, un Etienne Lantier sorti tout droit de de Germinal … Il faut dire que Martin fait rêver la classe ouvrière : l'espoir de reconquérir Florange, l'espoir de faire plier l'homme d'affaires indien Lakshmi Mittal, industriel et président d'Arcelor, l'espoir de gagner une grande bataille sociale.

Au final, rien ne se passe et le syndicaliste CFDT de chez Mittal se fait soudain plus modéré et s'offre même la publication d'un livre « ne lâchons rien » un titre grandement prometteur … histoire de donner un vrai statut à sa notoriété déjà bien relayée par le monde médiatique.

Inutile de préciser que ce livre s'est très bien vendu !

En fait, Edouard Martin prépare déjà sa reconversion : le passage d'une classe prolétarienne à celle de la politique avec les avantages matériels et financiers que cela comporte.

Aujourd'hui c'est réussi. Le « petit ouvrier » de Florange passe dans la cour des grands. Il entre en politique, non pas par la petite porte, mais en tant que tête de liste du PS aux élections européennes de mai 2014 dans la région Grand-Est. Incroyable, non ?

Sans complexe, après avoir violemment critiqué François Hollande et son équipe, il cautionne désormais le Parti socialiste pour assurer son propre avenir … mais très certainement pas celui des autres.

A cette heure, la déception est bien présente chez de nombreux syndicalistes. Et si Monsieur Martin, futur député européen estime n'avoir aucune leçon à recevoir de qui que ce soit, il n'en reste pas moins vrai que la plupart de ses anciens camarades considère qu'il a trahi ses amis, comme il a trahi également ses idées et ses engagements.

Devenir député européen, c'est entrer dans un système politique très prisé où « la soupe est bonne ». Edouard Martin l'a parfaitement compris, et abandonnant le bleu de chauffe pour le costume branché, il se créé aujourd'hui un bel avenir avec l'appui inconditionnel du PS sans oublier la forte respectabilité dont il va jouir dans les milieux politiques.

Ainsi, pendant que Monsieur Martin siégera au Parlement européen dans la quiétude et le confort réservé aux députés, ses anciens collègues de travail traîneront la savate devant les bureaux de Pôle Emploi en attendant un hypothétique travail ou simplement un « sale petit boulot ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • scorpius scorpius 19 décembre 2013 12:12

    Dois-je enseigner l’honnêteté intellectuelle à mes enfants ? Tout me ramène à penser que ce serait un handicap pour eux dans notre « société » ... smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 décembre 2013 13:07

      Qu pense de cette histoire M. Melenchon, lui qui préconisait aux bonnets rouges de suivre les syndicats ? smiley


    • GrandGuignol GrandGuignol 19 décembre 2013 14:03

      La mouche du coche

      « Qu pense de cette histoire M. Melenchon, lui qui préconisait aux bonnets rouges de suivre les syndicats ?  »

      Dans tous les cas les bonnets rouges ouvriers et salariés étaient de la Dinde !
      Suivre les syndicats corrompus ou leur patrons, dans les 2 cas ils sont Marrons...
      Pour les fêtes de Noel ça tombe bien, les élites aiment les volailles farcies.


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 décembre 2013 14:40

      Tous les Fronts de Gauche sont démasqués et furieux. C’est rigolo. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 décembre 2013 14:42

      Tous les fronts de gauches sont démasqués et furieux. C’est rigolo. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 décembre 2013 14:43

      Oups. Doublon. Désolé


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 20 décembre 2013 09:58

      LA GRANDE SPECIALISTE DE RETOURNEMENT DE VESTE C’ EST LA CFDT VOIR N NOTAT ET


       F CHEREQUE

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 20 décembre 2013 10:23

      LES GRANDS« PONTES » DE L AGRICULTURE BRETONNE ET FDSEA SONT TOUS UMP OU


       MEDEF.............QUI LE LEUR REPROCHE  ??????

      2 poids 2 mesures on critique le syndicaliste ouvrier mais pas celui des patrons et de leurs VALETS DE LA FDSEA-UMP 

      QUANT A CLOAREC IL VEUT ETRE PRESIDENT........J ’ATTENDS VOS CRITIQUES !!!!!

      DEFOULEZ VOUS AVANT DE MANGER VOTRE DINDE OU POULET AUX HORMONES !!!!!!!!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 décembre 2013 11:04

      Tous ensemble,

      C’est encore plus vicieux que ça. En écoutant le Maire de Carhaix, on découvre que les bonnets rouges roulent pour les « euro-régions », cette arme létale à détruire les Nations...

      « Explications du Maire de Carhaix »

      Voici une carte avec ce qui resterait de la France, une fois enlevées les euro-régions.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 20 décembre 2013 18:03

      fifi@

      je te comprends mais je n’approuve pas car j’estime comme beaucoup de provinciaux que les

       « pieuvres » capitales nationales nous étouffent de PLUS AVEC L U E ELLES ONT DE

      MOINS EN MOINS DE POUVOIRS

      NOUS PENSONS NOUS LES FEDERALISTES(ne pas confondre avec indépendantistes qui sont de grands reveurs....) QU ’ UNE FEDERATION DE REGIONS EN EUROPE des régions comme CATALOGNE PACA SUD OUEST NORD EST GERERAIENT MIEUX NOS INTERETS..

      L EUROPE DE BRUXELLES C EST L ENCORNET GEANT QUI NOUS DONNE ENCORE PLUS D ADMINISTRATIONS ET DE POLITICARDS VEREUX CUMULARDS ET LOBBYISTES


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 décembre 2013 06:58

      Tous ensemble,
      Je crois que vous rêvez... , les Nations européennes découpées en morceaux, façon puzzle, c’est sous la domination de l’ UE, pas en dehors.

      « Ecosse le casse tête de l’indépendance à commencé »


    • captain beefheart 22 décembre 2013 14:29

      Pas la peine de vous battre contre des moulins a vent, vos enfants seront rattrapes avant leur age adulte par la hypocrisie ambiante qui est la premier valeur des francais.Apprenez les a manier les armes plutot pour tuer les traitres Martin Melenchon Lassalle bouffons du systeme et tous les autres qui nous apportent la dictature.


    • Arnaud69 Arnaud69 22 décembre 2013 15:13

      ".Apprenez les a manier les armes plutot pour tuer les traitres Martin Melenchon Lassalle bouffons du systeme et tous les autres qui nous apportent la dictature."

      C’est vrai que là dessus l’UPR a énormément de travail, on ne se bat pas avec des fleurs et des mots gentils consensuels contre des truands qui ne reculent devant aucun mensonge et aucune méthode abjecte l

      S’ils se prennent pour le Christ, libre à eux !


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 19 décembre 2013 12:13

      Il en fallait un... c’était inévitable.
      Et ce fut vous Pierre Alain.

      Je vous décerne donc pour cet article flamboyant la Médaille du Caniveau Politicard.

      Toutes mes félicitations.


      • Alpo47 Alpo47 19 décembre 2013 13:47

        Il n’y a rien à attendre des syndicats. Ils sont là pour canaliser les revendications, en obtenant des « miettes », sans jamais remettre en cause le système en place, l’ORDRE ETABLI. La seule peur des gouvernements est de voir des millions de personnes dans la rue, sans leaders corruptibles et sans syndicats aux ordres pour les maitriser..
        Et la CFDT est vraiment le pire d’entre eux. Je me rappelle un large mouvement des camionneurs, sans leaders, récupéré par ce même syndicat et ... immédiatement trahi ... pour quelques légers changements. Comme d’habitude.
        Ce monsieur suit donc une évolution logique : il est récompensé pour avoir maitrisé les ouvriers de Florange. C’est d’autant plus évident qu’un député européen NE SERT ABSOLUMENT A RIEN. Ils servent juste à maintenir la fiction d’une europe démocratique. Et sont très, très bien récompensés pour cela.

        Il faut bien récompenser les « ouvriers méritants »...

        Tout le monde a enfin compris comment fonctionne notre société ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 décembre 2013 11:09

        Alpo,

        Tous nos grands syndicats sont affiliés à la CES Confédération syndicale européenne, financée par Bruxelles. Le CFDT, la CFTC, la CGT, FO, la FSU et l’ UNSA.

        La CES « est fermement opposée à l’austérité, mais elle soutient l’objectif d’assainissement des budgets ». Cherchez l’erreur...
        La CES a aussi soutenu le Traité de Lisbonne. (Site de la CES°


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 décembre 2013 12:22

        Nous avons droit ici aux insultes traditionnelles et poujadistes émanant des imbéciles obtus qui ont raté leurs vies parce qu’ils n’ont jamais voulu comprendre que pour réussir, il fallait vivre et comprendre le monde tel qu’il était, et non tel qu’on aurait voulu qu’il soit.


        Sincèrement, pourquoi tant de haine, de mépris pour la classe politique et les élus ?

        Que l’on soit d’un bord et qu’on conspue l’opposé, cela fait partie du jeu. Mais en agissant ainsi, on méprise également celles et ceux qui passent leur temps à tenter d’aider les autres.

        Beaucoup de gauchos-bobos se complaisent à glorifier le manifestant et à mépriser l’élu.

        Pourtant, QUI a apporté le plus au Peuple ? Est-ce que ce sont les Thibault, Blondel, Krazuki et consorts ?

        Non. A part battre le pavé le premier mai pour se montrer bien présents au 20 heures, le syndicalisme français n’a plus rien apporté aux travailleurs de notable depuis le XIXè siècle, quand tout était à faire et à construire. Les travailleurs ne s’y trompent pas : la CGT n’ a jamais été autre chose que le cache-sexe du PCF, et son influence a fondu comme celle de son parti-mère.

        Ce sont les politiques qui ont le plus apporté aux travailleurs. Tout simplement parce qu’ils ont la possibilité légale de le faire. Ce sont eux qui peuvent proposer des lois protectrices ou qui valident telle ou telle orientation gouvernementale.

        Aujourd’hui, celui qui veut être député est un imbécile. L’émergence de l’ Europe en tant que puissance politique continentale a déplacé les centres de contrôle et de pouvoir. Les lois les plus importantes ne se font plus au palais Bourbon, mais à Bruxelles.

        Martin l’a très bien compris. Au lieu d’essayer d’obtenir une circonscription pour 2017, il a réussi à se placer en tête de liste, ce qui lui garantit son élection à Bruxelles.

        Oh, bien sûr, il ne sera qu’un député parmi les autres, sa voix ne sera pas plus forte que celle des autres.

        Mais elle sera différente. Cela lui donnera la possibilité d’essayer d’influer sur la politique économique actuelle. De se faire entendre, de faire entendre une autre voix. Vous qui vous plaignez de cela, cela devrait vous satisfaire, au contraire !

        • julius 1ER 19 décembre 2013 17:54

          @marvin bear 

           le combat ouvrier a assuré le socle de la société où nous vivons et si nous avons quelques droits et un peu de démocratie c’est grâce à ces combats et non pas grâce aux crétins qui ne font que cracher dans la soupe en jetant aux orties tous les combats ouvriers !
          N’est pas Mandéla qui veut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        • Arnaud69 Arnaud69 19 décembre 2013 12:30

          Faut pas jouer les faux-cul, tout le monde en 2013 sait que les syndicats sont téléguidés par les partis.
          C’est bien comme cela que nous avons détruit le syndicalisme Français.
          C’est bien comme cela qu’il a été détruit aux USA, la recette est connue, simple et a fait ses preuves ...


          • GrandGuignol GrandGuignol 19 décembre 2013 12:40

            Édouard Martin a pris exemple sur le dirigeant du PC, Pierre Laurent, qui lui pour un fauteuil de sénateur désagrège un parti, Le FdG.
            Édouard Martin lui désagrège les revendications des salariés et la confiance qu’ils avaient placés dans leur syndicat.

            Le pauvre homme est acculé, après mains cris de désespoirs, la faim au ventre, sa révolte trouve une issue favorable à son estomac, le sien et pas celui des autres.
            Les élites étouffent dans l’œuf les portes paroles des syndicats, les obligeants à suivre leur politique, en les soudoyant, surtout quand ceux ci n’ont plus rien...
            Le Pole Emploi c’est l’enfer...Un siège de député européen ou de sénateur c’est le paradis.
            Dur de résister à la tentation !

            Tu veux réussir en politique ? Gueule, hurle, cri ta rage et ton dégout devant les caméras et attend....Ils vont te faire peur...Ne lâche rien, hurle encore un bon coup devant les caméras, soit patient...Ils viendront te revoir et te proposerons une alternative séduisante pour calmer ta rage et suivre la meute....
            Ceux qui résistent à la gamelle sont assaillis de toutes parts quand ils ne sont pas éliminés ou emprisonnés.


            • ptimarc 25 décembre 2013 16:15

              déja,voir un militant cfdt,en tete ,criant plus fort et plus loin que la cgt,ou fo,c’était assez rare, voir inouie, car,la cfdt a toujours ete reformiste,loin des revolutionnaires.alors,m.martin etait il vraiment à la« pointe »,ou voulait il etouffer la voie des autres syndicats. ?

               


            • thierry3468 19 décembre 2013 12:51

              Notre bon Edouard a décida de jouer les kamikazes ...En effet ,il entre au PS pour mieux le faire exploser .C’est couillue comme ambition.

              Hélas non car plus certainement il s’est vendu pour un siège au parlement européen (vous savez celui qui encourage les délocalisation et favorise les transferts de main d’œuvre à bac cout).Je croyais que le PS voulait lutter contre la prostitution et le voila qui nous achète pour pas cher ce misérable traitre .Le PS comme dans Faust achète les âmes et apparait de jour en jour plus sombre et obscur que jamais. Et si Hollande était anti Christ


              • claude-michel claude-michel 19 décembre 2013 12:55

                La politique c’est comme la merde...ça attire les mouches.. !


                • GrandGuignol GrandGuignol 19 décembre 2013 13:04

                  Ouais , c’est ben vrai !

                  Mais quand la merde te tombe dessus et dirige ta vie, à l’insu de ton plein gré, ou tu prends conscience que tu dois t’impliquer pour nettoyer cette merde qui te recouvre ou tu reste plein de merde et l’accepte ....C’est un choix.


                • claude-michel claude-michel 19 décembre 2013 13:09

                  Par GrandGuignol...Non...c’est rentré dans le système pour gagner du fric...sur le dos du peuple.. !

                  Pour moi ce mec est NUL...

                • GrandGuignol GrandGuignol 19 décembre 2013 13:14

                  "Non...c’est rentré dans le système pour gagner du fric...sur le dos du peuple.. !

                  Pour moi ce mec est NUL..."

                  Oui Oui d’accords 100%, !!

                  Je parlais de manière générale pour tous ceux qui restent les bras en croix en attendant que ça passe....



                • claude-michel claude-michel 19 décembre 2013 14:19

                  Par tonimarus45....Je parle de merde et de mouche...vous avez de bons yeux pour distinguer les mouches à merde dans le lot.. ?
                  Mon commentaire est pourtant simple à comprendre il me semble...Je suis troublé de vous savoir troublé.. ?


                • Furax Furax 19 décembre 2013 13:02

                  Si, après cela, vous n’avez pas encore compris que les syndicats sont les chiens de garde du pouvoir, quel qu’il soit, et du patronat, c’est à désespérer de tout.
                  Vous êtes en colère, les syndicats vous organisent une « Journée nationale d’action ». Très réussie, bien sûr, et vous prient de rentrer chez vous et de les remercier.
                  Toutes les manifestations, cortèges et processions n’ont d’autre but que de servir leurs organisateurs et le pouvoir en place.
                  Une solution et une seule : GREVE GENERALE ILLMITEE ! Pas besoin de fusils, pas de sang et capitulation rapide garantie. Aux accords de Grenelle, en 68, 30% d’augmentation des salaires tout de suite ! Mais les évènements de 68 n’étaient pas pilotés par les syndicats qui n’ont fait que courir derrière l’évènement.
                  Aucun syndicats européen n’a lancé ce mot d’ordre alors que les travailleurs Grecs, Espagnols, Portugais sont saignés à blanc. Ca ne vous pose pas question ?


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 décembre 2013 11:17

                    Furax,
                    Ce qui pose question, c’est POUR FAIRE QUOI ?
                    Ce que veulent les Français, c’est se débarrasser des Partis existants.

                    La majorité veut d’autres Partis politiques et serait prête à voter pour eux.

                    Les politiques savent parfaitement lire les sondages.

                    Il y a 3 nouveaux Partis, le PRCF, le MPEP et L’UPR d’Asselineau.
                    Ils demandent la sortie de l’ UE de l’euro et de l’ OTAN.
                    Donc, punition : pas d’accès aux médias.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 décembre 2013 13:12

                    L’industrie finissant de mourir ,il s’est décidé à entrer dans la société de services .


                    • ZenZoe ZenZoe 19 décembre 2013 13:17

                      Je n’aime pas trop le gars Martin, m’a jamais plu quand je le voyais beugler à la télé. Grande gueule et pas grand chose derrière - le syndicalisme à la française dans ce qu’il a de plus déplaisant je pensais même.
                      Mais au fond il faut le comprendre aussi. Avec son passé de syndicaliste agité justement, il aura du mal à retrouver du taf. Et entre Pôle Emploi et le Parlement européen, moi à sa place je n’hésiterais pas. Il a une chance unique qui ne se reproduira pas, il la saisit, ça n’enlève rien à ses ex-collègues non plus. Moi je lui dis bonne chance ! Sincèrement.
                      .. et si en passant, il peut défendre la cause des ouvriers une fois là-haut, ce sera encore mieux ! Il y en a tellement peu, des ouvriers, là haut !


                      • GrandGuignol GrandGuignol 19 décembre 2013 13:25

                        "...et si en passant, il peut défendre la cause des ouvriers une fois là-haut, ce sera encore mieux ! Il y en a tellement peu, des ouvriers, là haut !"

                        Oui, infiltrons le parlement européen avec uniquement des ouvriers en bleu de travail et bâtissons une maison sans maçons !


                      • unandeja 19 décembre 2013 13:26

                        @ZenZoe...oui mais pas dans le parti qu’il a très largement condamné et menacé.


                      • ZenZoe ZenZoe 19 décembre 2013 14:00

                        @Granduignol : bah, ça compense un parlement plein de franc-maçons...

                        @unandeja : le PS est justement un parti où on se trahit et où on trahit ses idées à qui mieux mieux, il n’aurait pas pu mieux choisir lol ! (quoique les autres partis, c’est pas mieux non plus)


                      • julius 1ER 19 décembre 2013 18:01

                        @zenzoe

                        voilà un discours assez pragmatique, ! qui sommes-nous pour nous ériger constamment en juge,
                        c’est bien de rappeler qu’avec son passé, tu devrais ajouter son âge, eh bien le camarade Martin n’est pas simplement grillé, il est carbonisé ................ sans que cela ne choque personne d’ailleurs, on voit bien les limites de la Démocratie de façade .

                      • unandeja 19 décembre 2013 13:25

                        ça ne me gène aucunement qu’il devienne député européen....en effet quoi de mieux que d’infiltrer un système pour le detruire.

                        ...ce qui me gène c’est qu’il le fasse sous les couleurs d’un parti qu’il a officellement condamné, menacé, rejeté sans réserve....la soupe est bonne, que ce sale traitre en profite, si les électeurs donne assez de voix pour qu’il en reçoive.

                        ....ce genre d’évènement inacceptables ne fera que monter le FN....et le FN vous remercie monsieur martin. (sans majuscule bien évidemment, vous ne représentez rien ni personne et n’êtes pas/plus fréquentable pour moi).


                        • ETTORE ETTORE 19 décembre 2013 13:32

                          Le baiser de judas.....re-européanisé par le sieur Martin.

                          Décidément ils seront beaucoup autour de la grande scène de la trahison des hauts fourneaux .
                          de plus en plus la merdiocratie des politiques entraîne dans sa chute bon nombre de syndicats 
                          normal après tout que les fondations si pourries dont l’état faisait son socle, lâche sous les coups de buttoir répétés des licenciements en masse.
                          Maintenant on sait que les syndicats sont juste un pansement sur la langue de bois des gouvernants.

                          • Papybom Papybom 19 décembre 2013 13:42

                            Bonjour,

                            Création d’un nouveau parti. Le T.P.M.G

                            Tous Pour Ma Gueule

                            Cordialement.


                            • OMAR 19 décembre 2013 17:46

                              Omar33

                              Salut Papybom

                              Juste pour vous demander : avez-vous été inspiré par le nom de cette plage « T.P.L.G » situé à St-Eugène, Alger ?

                              Pour E. Martin, c’est juste une saupe.....


                            • Bulgroz 19 décembre 2013 13:45

                              Martin est l’exemple type du syndicaliste qui explique le marasme de l’industrie en France.

                              Personne de sensé ne peut envisager d’investir quand on a ce genre d’individu capable de tout et du pire pour faire saboter les outils de production.

                              C’est la faute à Sarko, c’est la faute à Hollande, c’est la faute à Mittal, c’est jamais la faute à la mafia syndicale qui ne représente pas les ouvriers mais qui est capable de rendre impossible la saine gestion d’une activité économique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès