Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand François Bayrou fait un tout faux sur la dette publique

Quand François Bayrou fait un tout faux sur la dette publique

La dette publique de la France et François Bayrou, c’est une belle histoire.
Pensez-donc : pour ses admirateurs, il avait tout dit, tout vu, tout prévu sur ce sujet.
C’est THE spécialiste.
 
A l’origine de tout cela, la campagne pour la présidentielle de 2007 où il aurait été le seul à alerter l’opinion sur la dette publique - alors que, pieux mensonge, ses concurrents Sarkozy et Royal en tête n’en auraient dit mot - ce qui ferait de lui le seul homme politique apte à parler de ce sujet.
 
Mais tout cela ne tient que de la « légende » entretenue par quelques fidèles zélés.
 
Il suffit d’abord d’aller faire un tour sur les propositions faites par Bayrou sur la dette publique au moment de la campagne présidentielle de 2007 pour voir à quel point elles tenaient surtout de l’incantation et du flou artistique tant elles étaient incertaines, hasardeuses et virtuelles.
 
Ensuite, écouter attentivement le président du Modem quand il parle de la dette.
Sentencieux, avec l’assurance de celui qui sait, il est un spécialiste de la dette publique qui a toujours beaucoup de choses à dire… et surtout de grosses âneries !
Un épisode qui s’est déroulé le 21/07/11 sur France-info démontre de nouveau son absence totale de maîtrise de ce dossier et ses flagrantes lacunes.
 
Invité de la « question d’info » et interrogé sur la réunion des dirigeants de la zone euro du 21/07/11, Bayrou s’est livré à une véritable démonstration de propos tellement incorrects, qu’ils frisaient l’incompétence.
 
« 1700 milliards. Mille sept cents fois mille millions d’euros. »
 
Pour François Bayrou, la dette publique de la France atteint les 1700 milliards d’euros.
C’est faux.
Même si ça va venir, les derniers chiffres publiés par l’insee montrent qu’elle n’était « que » de 1646 milliards au 31/03/11.
Ca ne fait jamais que 54 milliards d’euros (54 fois mille millions d’euros pour reprendre le langage bayrouiste) de moins.
 
« Non nous ne sommes pas en-dessous de la moyenne européenne. »
 
C’est ce qu’affirme Bayrou en réponse à la remarque de la journaliste de France-Info qui lui dit « nous sommes quand même en dessous de la moyenne européenne ».
C’est à nouveau faux.
En 2010 (derniers chiffres Eurostat publiés), la dette publique de la France avec 81,7% du PIB était inférieur à celle de la zone euro qui était de 85,1%.
 
« Nous sommes à près de 90% de toute notre production annuelle en dette »
 
Encore faux.
Comme écrit plus haut, en 2010, la France était à 81,7%.
Au 31/03/2011, elle était à 84,5% du PIB.
 
« L’Espagne a 30% de dette de moins que nous. »
 
Toujours faux.
En 2010, la dette publique espagnole atteignait 60,1%, et au 31/03/11 elle atteignait 63,6% du PIB.
C'est-à-dire que l’Espagne a entre 21,6% en 2010 et 21,9% au 31/03/11 de dette de moins que la France.
Très loin des près de 30% annoncés par Bayrou.
En euros, cela donne une dette française inférieure d’approximativement 120 milliards d’euros (120 fois etc…) que celle que le Président du Modem imagine.
On peut même ajouter pour son édification et puisqu’il semble prendre l’Espagne comme modèle, que la dette espagnole a augmenté de 66% de 2007 à 2010, quand celle de la France n’augmentait « que » de 27,5% (là encore, une augmentation inférieure au 28,5% d’augmentation dans la zone euro).
Pas franchement un bon exemple….
 
Tout cela donne un magnifique tout faux, et en à peine plus de 30 secondes !...
 
Même si on sait que François Bayrou est parfois fâcher avec les chiffres (il avait affirmé en février 2009 que le bouclier fiscal coutait 15 milliards d’euros par an  !!), qu’il a une grande facilité pour affirmer de manière péremptoire d’énormes contrevérités (le RSA à Pau ou l’épisode avec Yann Barthes sur Canal +), quand il d’agit de parler de la dette publique, « son » sujet, il serait préférable qu’il apprenne sa leçon.
C’est que la campagne présidentielle de 2012 approche…


Moyenne des avis sur cet article :  1.82/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • gpaug 25 juillet 2011 10:16

    Et alors ?
    Fillon nous a annoncé qu’on vient de nous plomber de 15 md en une journée (aux dires des experts, c’est plutôt 32 md), d’une manière très détachée, ce qui veut dire qu’il se fout royalement de la dette et qu’en replongeant avec son gang, il va finir le sale boulot qui nous fera des fins de mois à partir du 2.
    Si vous vous réjouissez de ça, merci de me faire un petit virement...


    • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:13

      Relisez l’article une seconde fois. Il paraît clair que vous n’y avez rien compris.


    • gpaug 26 juillet 2011 10:24

      Les 15md dont je parle sont ceux lâchés pour la Grèce (évalués par les experts à 32md).

      La seule chose que j’ai comprise est que vous voulez descendre Bayrou. Mais ni vos méthodes de calcul, ni vos contre-propositions ne me convaincront.

      S’il y avait quelque chose de plus, merci de me l’expliquer...


    • Jacques Rodentzky 26 juillet 2011 21:48

      Si c’est la seule chose que vous avez compris, cette fois ça ne fait plus aucun doute vous n’avre rien compris. Rien de rien. Ca arrive...


    • francois 25 juillet 2011 10:38

      je comprend pas trop le but de cet article.

      54 milliards par rapport a 1700 c est rien, 84 ou 90 et les 30% idem.

      J ai jamais vu une homme politique dire qu il y a 3 millions 207 mille 282 chômeurs,il dit 3 millions de chômeurs.


      • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:15

        Si 54 milliards « c’est rien », l’Etat peut continuer à faire courir la dette, ça ne va vous inquiéter…


      • francois 26 juillet 2011 00:47

        C’est rien dans une démonstration politique,Bayrou donne un ordre d’idée pour étayer ses propos.

        Il s’adresse au français en général pas à un plateau d’expert en économie,qui d ailleurs n’ont d’expert que le nom.


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 25 juillet 2011 11:01

        « François Bayrou est parfois fâcher avec les chiffres » : et vous avec l’orthographe ? smiley


        • oncle archibald 25 juillet 2011 12:28

          Merdum, le petit canard m’a devancé .. mais l’auteur est surtout fâché à l’idée que BAYROU pourrait en 2012 reprendre plusieurs de ses thèmes de campagne de 2007 sans y changer une virgule, tant ils apparaissent avec le recul pertinents ! 


        • Daniel54 Daniel54 28 juillet 2011 17:16

          Comme c’est dit dans un commentaire , les chiffres donnés par François Bayrou sont approximatifs . Dommage que l’auteur de l’article ne l’ait pas compris.
          Comme chacun sait , FB est un littéraire : ce n’est pas pour autant qu’il est brouillé avec les chiffres.


        • tartempion tartempion 25 juillet 2011 11:05

          Moi non plus je ne saisis pas très bien cet article qui cible Bayrou.

          C’est un « non article » et l’auteur devrait faire la même remarque au sujet de tous les autres pantins politiques qui nous mentent à longueur de journée, dont le niveau d’incompétence est, à minima, bien supérieur à celui de Bayrou.


          • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:43

            @ Vilain petit canard
            Je suis ravi que vous n’ayez rien trouvé d’autre à redire.
            Pour votre information, il s’agit d’une faute de grammaire et non d’orthographe.

            Ce qui est encore pire...

            @ oncle archibald
            Vous en savez des choses, Oncle Archibald.


          • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:45

            Si vous avez du temps, tartempion, il faut vous vous y mettre et ne pas toujours compter sur les autres.
            Et merci pour ce « non commentaire » !


          • Fergus Fergus 25 juillet 2011 11:13

            Bonjour, Jacques.

            Sans vouloir soutenir Bayrou, c’est surtout d’approximation et... d’anticipation que l’on peut l’accuser. Car la tendance et l’irresponsabilité de Sarkozy en la matière lui donnent raison. 

            Quant à lui reprocher d’avoir mis en avant 1700 milliards au lieu de 1646, c’est largement tiré par les cheveux. Car en matière de communication grand public, il est plus efficace d’utiliser des chiffres rond, et humain d’arrondir au chiffre le plus convaincant. Le reproche à Bayrou devrait donc porter sur... 4 milliards.

            Cela dit, sur le fond, il est évident qu Bayrou est l’un des hommes politiques les plus conscients du danger à voir prospérer la dette. Une dette dont il faut une nouvelle fois rappeler que Sarkozy a toujours été le champion, que ce soit au Budget, aux Fianances ou à l’l’Elysée.


            • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:47

              Bonsoir Fergus,

              Mon article ne se limite pas aux « 1700 milliards ».
              Et différence entre 1700 et 1646 et de 54, non de 4…


            • Fergus Fergus 25 juillet 2011 23:00

              Les 4 milliards se réfèrent à 1650, autrement dit au montant qui, arrondi, donne 1700 milliards, la somme annoncée par Bayrou.


            • Taverne Taverne 25 juillet 2011 12:02

              à l’auteur : au-delà de ces pinaillages dont certains sont justes (ça leur apprendra aux politiques à toujours simplifier pour faire passer le message auprès du plus grand nombre), êtes-vous-hostile à la campagne de Bayrou destinée à informer et à sensibiliser les électeurs ainsi qu’à responsabiliser les gouvernements ? Etes-vous favorable à l’UMP qui a décidé de laisser filer la dette et les déficits ? Merci de préciser parce que c’est l’impression que vous donnez...


              • oncle archibald 25 juillet 2011 12:31

                Rodentzky, Sarkozy ?? Ils sont cousins peut être, et l’auteur a l’esprit de famille, ou plus simplement la carte de l’UMP ...


              • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:49

                @ Taverne
                Je ne suis pas hostile à la campagne de Bayrou mais, qu’avant, il apprenne sa leçon pour éviter de « sensibiliser » les électeurs à grands coups d’erreurs parfois énormes.

                @ oncle archibald
                Archibald, trou de bald ? Ca sonne bien aussi. Peut-être avez-vous la carte du MoDem ?... smiley


              • gpaug 26 juillet 2011 10:29

                Monsieur Jacques Rodentzky, il s’agit là de votre premier article ?

                Faites en sorte que ce soit le dernier, car vos réponses aux commentaires ne vous honorent pas. Il me semble en effet que nous n’acceptez aucune contradiction et que vous avez un esprit particulièrement obtus.


              • Jacques Rodentzky 26 juillet 2011 21:51

                Quel bel exemple de tolérance… J’ai répondu aux contradicteurs en donnant mes arguments. Si vous avez quelque chose à contester, j’attends les vôtres.


              • gpaug 27 juillet 2011 09:55

                Ce n’est pas la réaction que je condamne, c’est votre arrogance et votre manière souvent déplacée et parfois injurieuse de répondre aux commentaires qui vous déplaisent.


              • Jacques Rodentzky 27 juillet 2011 18:48

                J’ai répondu de façon courtoise quand le commentaire l’étais, moins courtoise, quand le commentaire l’étais moins.
                Fergus, rtx6m ou Taverne n’ont pas été traités, c’est visible, de la même façon que Tonton Troudebald.
                Quelqu’un qui conteste mon article en argumentant ne peut être traité de la même façon qu’un autre qui se contente de faire réference à Sarko ou de parler de la carte de l’UMP.
                Ca me parait compréhensible.


              • K K 25 juillet 2011 12:13

                Si les chiffres annoncés par Bayrou sont arrondis et donc légèrement erronés, leur ordre de grandeur est correct. Donc le raisonnement qui va avec reste vrai. Il ne s’agit pas de mensonges mais d’approximations. Et depuis quelques années, la dette s’accroit.


                • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:52

                  « Légèrement erronés », « ordre de grandeur est correct », « approximations »,...
                  Avec vous, Bayrou peut continuer tranquillement à dire tout et n’importe quoi.
                  C’est beau l’aveuglement...
                  Et la dette ne s’accroit pas depuis quelques années mais, en tendance, depuis 40 ans.
                  Sans doute encore une histoire d’approximations…


                • sonearlia sonearlia 25 juillet 2011 13:31

                  Par contre ce que l’on peut reprocher a bayrou, c’est qu’il ne dénonce jamais l’arnaque de la dette.


                  • rx6tm 25 juillet 2011 13:46

                    Je pense qu’en fait, le rédacteur de cet article est plutôt pro Bayrou.
                    Car en lui reprochant son approximation il démontre qu’en réalité les chiffres qu’avance le numéro trois des précédentes élections présidentielles sont tous juste à plus ou moins 5% (ce qui est une fourchette très acceptable). Et aux vues des sources INSEE datées du trimestre précédant les dites déclarations du président du MoDem, et celle d’Eurostats datant, elles, de 2010 nous pouvons affirmer sans crainte que cette marge d’erreur (pourtant déjà très correcte) sur les chiffres annoncés par M. François Bayrou tend à se réduire encore un peu plus chaque jours et à s’approcher de la réalité, ce qui porte là un crédit supplémentaire aux analyses du leader centriste.
                    Un partisan actif du mouvement démocrate n’aurait pas fait meilleure propagande.
                     ;)


                    • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 21:54

                      Mince. Je suis découvert !!…
                      Pour votre information, Bayrou n’a été numéro 3 que de la dernière élection présidentielle. En 2002, il était un peu plus loin.


                    • rx6tm 26 juillet 2011 14:22

                      N°4 en effet en 2002 (j’ai toujours du mal à comptabiliser le FN).


                    • tchoo 25 juillet 2011 14:55

                      C’est-à-dire que l’Espagne a entre 21,6% en 2010 et 21,9% au 31/03/11 de dette de moins que la France.

                      Quitte à dénoncer le faux du vrai, ce que vous écrivez sous cette forme est faux !


                      • rx6tm 25 juillet 2011 15:07

                        En effet :
                        Dette 2010 : Espagne : 60.1% France : 81.7%
                        Il s’agit donc de comparer le pourcentage de la dette de l’Espagne de manière proportionnelle ramenée à celle de la France et non de faire une simple soustraction des deux valeurs 81.7-60.1=21.6 (absurde ! )
                        Si nous comparons de manière proportionnelle (un simple produit en croix) :
                        60.1*100/81.7 = 73.5
                        La dette de l’Espagne représente en 2010 : 73.5 % de celle de la France soit 26.5 % de moins.
                        Plus près des 30% (à 3.5 point près) annoncés sur France-info que vos 21.6% que vous calculez de manière forte erronée.


                      • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 22:11

                        @ tchoo
                        Vous sortez cette phrase de son contexte.
                        Bayrou a dit que « l’Espagne a 30% de dette de moins que nous. »
                        Je reprends les chiffres, sa façon de calculer et je démontre qu’il a tort.

                        @rx6tm
                        Votre remarque est intéressante parce que c’est d’abord sur cette base que j’avais fait mes calculs et, comme vous les avez « oubliés » (dommage, ils m’avantageaient…), j’avais trouvé que pour les chiffres au 31/03/11, cela faisait 24,75% de moins.
                        Vous noterez que même sur cette base là, nous ne sommes pas près des 30% et ça en fait des dizaines de milliards d’euros.

                        Mais, en préparant mon article, je suis tombé sur un article concernant le passage de Bayrou au Grand Jury de RTL le 30 mai 2010.Et que dit-il : « L’Espagne a 30 pour cent de dettes de moins que nous, nous, nous sommes à 85 pour cent et l’Espagne à 53 pour cent. »
                        Pour lui c’est clair que 30% c’est la différence entre les 2 chiffres pas un quelconque (et absurde) produit en croix (pour cet exemple, ça donnerait 37,6%, loin, très loin des 30%.)


                      • rx6tm 25 juillet 2011 15:22

                        Et pour continuer à dénoncé le vrai du faux M. Bayrou à déclaré :
                        « Non nous ne sommes pas en-dessous de la moyenne européenne. »
                        Et non pas :
                        « Non nous ne sommes pas en-dessous de la moyenne de la zone Euro. »
                        Les chiffres que tu avances (selon tes mêmes sources) concernent la zone Euro (ZE17) et non l’UE des 27. (ne devrait-on pas prendre en compte nos voisins anglais ?)
                        Moyenne Zone Euro____ : 2008 : 69.9 - 2009 : 79.3 - 2010 : 85.1 - 2011 : NC
                        Moyenne européenne___ : 2008 : 59.0 - 2009 : 62.3 - 2010 : 74.4 - 2011 : NC
                        France_______________ : 2008 : 68.2 - 2009 : 79,0 - 2010 : 82.3 - 2011 : 80.0
                        Nous somme donc bien au-dessus de la moyenne européenne.
                        La déclaration n’est donc pas fausse comme vous le prétendez.


                        • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 22:12

                          Que vient faire l’UE 27 dans tout ça ??
                          La journaliste n’a pas parlé de l’UE, pas plus que Bayrou.
                          Ecoute l’interview, elle était clairement centré autour de la zone euro et quand la journaliste intervient, Bayrou parlait de la zone euro.


                        • robespierre55 robespierre55 25 juillet 2011 16:31

                          Quand vous êtes totalement incompétent.


                          • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 22:14

                            Robespierre55…. Pourquoi pas Castro55 ou Pinochet55 ?
                            Sinon, tu peux argumenter sur mon incompétence, ça m’intéresse...


                          • Laratapinhata 25 juillet 2011 17:00

                            Le problème ce n’est pas la dette, c’est notre incapacité à la rembourser...

                            Je ne connais pas le montant de la dette en Allemagne, mais je ne pense pas que ce soit un problème : l’Allemagne travaille, produit des richesses tangibles et les exporte... Chaque année ses bénéfs crèvent le plafond...
                            Chaque année notre balance commerciale extérieure est un peu plus déficitaire...

                            Chaque année on s’enfonce un peu plus...et les jeunes réalistes, partent tenter un avenir meilleur sous d’autres cieux...


                            • Imhotep Imhotep 25 juillet 2011 21:02

                              Cet auteur est élevé au grain de marque Guéant et Darcos. Il ignore la règle de trois et la proportionnalité. Il mélange zone euro et Europe.

                              Article assez faible en démonstration.

                              • Jacques Rodentzky 25 juillet 2011 22:32

                                Difficile de faire plus idiot que votre commentaire qui ne fait que reprendre stupidemment des commentaires inexacts. Je viens de lire votre article sur DSK/BANON. Faire le perroquet il ne fait aucun doute que vous savez faire...

                                Ecoutez Bayrou et lisez mes commentaires. Il n’est pas question de règle de trois ou d’Europe, juste de l’incompétence de François Bayrou...

                                Vraiment navré que cela chagrine son Fan Club.


                              • gpaug 26 juillet 2011 10:41

                                C’est vous le président du club des incompétents ?
                                Ah oui, et vous êtes scandalisé que Bayrou n’ait pas adhéré. Faudra vous contenter de sarko

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès