Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand la France ne défend plus le territoire national devant (...)

Quand la France ne défend plus le territoire national devant l’étranger...

Saint-Pierre-et-Miquelon, le plus ancien des territoires outre-mer, a quelques milles nautiques au Sud de l’île canadienne de Terre-Neuve, est aujourd’hui dans une situation périlleuse : dépendante de l’aide publique nationale, son existence précaire est la racine de tous les problèmes politiques et économiques qui lui font face. Or cette situation est directement imputable à un manque de ressources naturelles et son espace économique restreint. La France veut-elle vraiment se battre contre le Canada pour préserver son espace économique ?

Malgré le fait que la France reste un grand pays avec un vaste territoire dans tous les océans du globe, il est des confins de son ancien Empire qui ont vu leur espace économique se réduire comme une peau de chagrin.

A la suite de l’arbitrage catastrophique de 1992, le Tribunal international alloua aux îles une zone économique exclusive de 24 milles nautiques à l’Ouest, et un étrange couloir de 200 milles marins et 10 milles de large qui mène nulle part, la zone canadienne englobant cette « baguette ».

Est-il utile de rappeler que les Canadiens n’ont pas joué fair-play en utilisant le système Échelon pour espionner la partie française (*) ? Sans doute pas, la décision du tribunal étant sans appel. Silence du Quai d’Orsay.

Mais voilà qu’après une décennie de troubles économiques, la fermeture unilatérale de la pêche à la morue par les autorités canadiennes et la quasi-raréfaction de cette espèce halieutique, une nouvelle chance s’offre à ces îles pour étendre leur domaine territorial : la possibilité d’extension de la zone économique exclusive au plateau continental.

Deux problèmes se posent alors, liés à la nature discontinue de la zone économique, problème plus théorique que pratique, qui a fait l’objet d’études et de proposition très concrètes par divers intervenants et qui pourrait faire cas d’école. (**)

Mais l’obstacle qui surprendra bien des citoyens français est l’attitude défaitiste et inquiétante du Quai d’Orsay ! Nous voilà donc dans une situation ubuesque : un territoire français veut faire valoir ses droits au nom du droit international de la mer, mais les principaux représentants de la diplomatie française et du gouvernement français ont fait preuve de couardise et de double jeu : refus de déposer un dossier aux Nations unies, mauvaise interprétation de l’arbitrage de 1992 par rapport au plateau continental, positions contradictoires... (***)

La France va-t-elle brader ses intérêts nationaux face au Canada ? Les Saint-Pierrais et Miquelonnais se sont mobilisés derrière leur député Gérard Grignon en signant une pétition qui fut remise au chef de l’État.

Il ne faut pas baisser les bras, et nous avons besoin de votre soutien, signez la pétition qui se trouve à l’adresse www.st-pierre-et-miquelon.org

(*) Canada a key snooper in huge spy network, The Ottawa Citizen, Monday, May 24, 1999 by Jim Bronskill

(**) THE FRENCH ISLANDS OF SAINT-PIERRE ET MIQUELON : A CASE FOR THE CONSTRUCTION OF A DISCONTINUOUS JURIDICAL CONTINENTAL SHELF ? (PDF) - Marc Plantegenest, Conseil général de Saint-Pierre et Miquelon, Michael Iosipescu, Legal Research Council, Halifax NS, Canada, Ron Macnab, Watermark Geoscience Inc. Dartmouth NS
(***) Interventions parlementaires - http://www.st-pierre-et-miquelon.org/francais/lecture.php


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (98 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Avatea Avatea 24 octobre 2006 13:14

    bizarre situation que celle de Saint Pierre et Miquelon. Aucune ressource naturelle, climat peu propice au tourisme, position pas vraiment stratégique, pourquoi le quai d’orsay se battrait-il ? Helas, le pragmatisme l’emporte sur l’histoire...


    • gem (---.---.117.249) 24 octobre 2006 13:29

      Mais si, il y a des ressources naturelles, justement. Du poisson, et la possibilité de tout un tas de machins (même si vu la façon dont s’est formé et se forme encore l’atlantique, il ne dois y avoir ni gaz ni pétrole).

      Et toute façon on s’en fout : y’a rien non plus en haut du Mont Blanc ni à Cliperton, c’est pas pour ça qu’il faut les laisser tomber...


    • gem (---.---.117.249) 24 octobre 2006 13:21

      Tout le monde sait que le Quai d’Orsay est l’officine diplomatique la plus nulle du monde, au service de l’étranger contre le pays quelle est censée représenter et défendre (c’est plus pratique et plus confortable). Il ne faut pas compter sur lui pour défendre la France et les français, mais en tapant plus haut (à l’Elysée) vous avez une petite chance de le voir gesticuler inefficacement (modèle : I. Bettencourt).

      Moralité : votre article est une bonne idée, bonne chance et bon courage.


      • vigie (---.---.28.241) 24 octobre 2006 14:17

        Quelle honte pour la république d’abandonner ses territoires d’outre mer, nous savons bien que le Canada lorgne sur les énormes zones de pêches poissonneuses, et sur les richesses du sous-sol. Ces gens se sentent abandonné par une France qui recule constamment et renie ses principes. Décidément ce n’est pas la peine d’avoir la deuxième diplomatie du monde en représentation si c’est pour être d’une nullité incommensurable. Nos politiques sont pleins de figure de rhétorique, mais pour le reste... smiley


        • faxtronic (---.---.127.45) 24 octobre 2006 14:58

          Pourquoi se battre ???? parce que saint miquelon veut rester en france. pas de mouvement independiste a saint miquelon. Il faut defendre saint miquelon, quite a se froisser avec le canada. de toute facon on est deja froisse avec le canada.


          • U-chronie (---.---.64.135) 24 octobre 2006 15:07

            Imaginons une dictature officialisée aux us ,St Pierre et Miquelon serait une Ellis Island pour qui voudra (re)venir en Europe !


            • vigie (---.---.28.241) 24 octobre 2006 15:11

              C’est vrai il faut pas défendre ses intérêts légitimes et ses droits, on risque de se faire gronder par le Canada, défendre ses intérêts c’est pas bien !

              Dites moi vous seriez pas révolutionnaire des fois !!! smiley


              • rock.marshall41 (---.---.47.157) 24 octobre 2006 15:16

                C’est un territoire Français !

                La France se doit de défendre son territoire point barre.


                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 24 octobre 2006 15:19

                  « Le territoire français est le patrimoine commun de la nation. » Code de l’urbanisme, art. L. 110, loi 83-8 du 7 janvier 1983.


                • Darkfox (---.---.141.125) 24 octobre 2006 15:28

                  Je vois bien un conflit armé antre le Canada et la France .. y a t il des missiles nucléaires la bas ? En tout cas on va pas se laisser marché dessus !!!


                  • Romain Baudry (---.---.84.71) 24 octobre 2006 16:10

                    Vous avez raison. Je propose d’envoyer immédiatement le « Charles-de-Gaulle » sécuriser la Terre-Neuve, de parachuter des chars Leclerc dans le Manitoba et d’utiliser l’arme nucléaire contre l’Ile de Baffin. En plus de protéger nos îles, nous récupérerons le Québec et le Labrador, ce qui règlera le problème.


                  • Renaud Delaporte Renaud D. 24 octobre 2006 16:19

                    Comment voulez-vous que nos diplomates, dont la devise est « surtout pas de vagues » comprennent quelque chose à l’intérêt de conserver un territoire balayé toute l’année par les tempêtes ? smiley


                    • Internaute (---.---.145.246) 24 octobre 2006 17:57

                      Quand on voit que le gouvernement français n’arrive même pas à faire règner l’autorité de l’Etat sur la Seine Saint-Denis ou les Bouches du Rhône, comment voudriez-vous qu’il fasse quoi que ce soit pour Saint-Pierre et Miquelon ?

                      Une idée : jetez vos cartes d’identité. Vous deviendrez ainsi des clandestins perdus en haute mer, accrochés sans défense à un petit rocher. Succès garanti. La télé vous prend en charge, les ONG manifestent sur les champs Elysées pour votre intégration immédiate, l’UE condamne l’Etat français pour vous laisser en plan. Dés le lendemain SarkoSégo s’intéressent à votre cas. Borloo vous loge gratis dans des hôtels et s’occupe de vos aides sociales. Plus besoin d’aller s’embêter à pêcher la sardine.


                      • gem (---.---.117.249) 24 octobre 2006 18:39

                        Arf ! mauvais esprit, va. Moi je me suis retenu de suggerer que s’ils l’avait jouer à la Corse leur affaires marcheraient mieux, et toi tu propose sans gène de la jouer à la Cachan. Honte à toi. smiley


                      • liberté chérie (---.---.252.50) 24 octobre 2006 23:26

                        Bonjour Miquelon,

                        Surprise ! Ici c’est plutôt « sales français » le refrain le plus entendus... Alors savoir que par le monde, au contraire, certains « résistants » s’en réclament, cela nous ragaillardit !

                        Notre gouvernement est en déliquescence et nos représentants ne pensent plus qu’à leurs intérêts particuliers et sauver leur carrière...

                        Leur dessein est sans doute de vous abandonner au prospère Canada... Etes-vous bien sûr que ce ne serait pas là une meilleure solution pour l’avenir de vos enfants ? smiley


                        • gaulois (---.---.80.59) 25 octobre 2006 11:51

                          Le gouvernement brade bien l’industrie, pourquoi ne braderait-il pas le territoire national, pas seulement l’outre-mer....en vendant le littoral à des fonds de pensions américains, ou a des mafieux de tous poils pour un bétonnage en règle, l’état récupèrerait une coquette somme qui permettrait à chirac et à sa clique d’aller bronzer tranquille sous des cieux plus propices, d’ailleurs, le littoral ne sert à rien, les français seront de toute façon trop pauvres dans le futur pour aller en vacances au bord de la mer, et les riches de notre brave patrie seront partis depuis longtemps se réfugier dans leurs ghettos de luxe....pour mettre un terme à tout ça, je propose qu’on attaque le canada, pour qu’il nous restitue le québec et tous les territoires perdus depuis bien longtemps...ça suffit de se laisser faire partout par n’importe qui....la france en a marre de baisser la culotte à chaque fois...une bonne bombe atomique....


                          • Emile Red Emile Red 25 octobre 2006 15:57

                            Il le brade déjà, renseignez vous sur le Nickel en Nlle Calédonie, là où les immigrés Philippins sont bienvenus et même encouragés, sans poser aucun problème au Démago-Sarko.


                          • (---.---.52.177) 25 octobre 2006 18:34

                            encore mieux, la sncf vient de choisir bombardier, entreprise canadienne, pour satisfaire à l’équipement des nouveaux trains de banlieu à Paris...il n’y a qu’une seule réponse à cet acte, le limogeage immédiat du patron de la sncf et celui du ministre des transports...et vite, mais comme ce sont des enculés, et qu’ils vendent la france par morceaux, personne ne va bouger,jusqu’à ce qu’on le fasse...révolution, où te caches tu ?


                          • Emile Red Emile Red 26 octobre 2006 13:23

                            Economie et protectionnisme ne font pas bon ménage, ou la SNCF achète Français et vous vous plaignez de l’augmentation des subventions, ou la SNCF achète moins cher et vous vous plaignez qu’elle achète étranger.

                            Il faut faire un choix un jour, ou ne plus voir de trains de banlieue.


                          • nick Tamer (---.---.23.122) 25 octobre 2006 22:42

                            @ gaulois

                            tu dis :

                            « ....la france en a marre de baisser la culotte à chaque fois...une bonne bombe atomique.... »

                            POURQUOI PAS,APRES TOUT CE QUE CACHE LA CULOTTE DE MARIANNE EST SYMPA ! smiley smiley smiley smiley smiley PAS BESOIN DE BOMBE ato NIQUE ! TANT MARIANNE EST CHAUDE... smiley smiley smiley smiley smiley


                            • PC (---.---.23.101) 3 novembre 2006 16:13

                              Le droit et la France deviennent de plus en plus deux choses étrangères l’une de l’autre.

                              Il y a eu Outreau. Nous avons une nouvelle expression de cette absence de rigueur de la France dans la défense des droits : l’appel d’Outreau.

                              Le réquisitoire dans le procès en appel de l’OTS ne donne aucune orientation aux magistrats. Il ne demande rien. Il ne demande aucune condamnation ni la relaxe.

                              http://www.lefigaro.fr/france/20061031.WWW000000259_tabachnik.html

                              Cela a éveillé ma curiosité. L’article parle d’un avocat général.

                              Sur le net, on découvre que Monsieur Jean Pierre Melendez vient d’être récemment nommé de l’application des peines de Fort de France au parquet général de Grenoble.

                              http://www.admi.net/jo/20050109/JUSB0410695D.html

                              Il est le plus jeune et le plus inexpérimenté des substitut généraux du parquet général de Grenoble qui compte suffisamment de personnes pour traiter ce dossier, comme en témoigne le site de la cour d’appel de Grenoble

                              http://www.ca-grenoble.justice.fr/b1-2-2.php

                              Confier le dossier à la personne la plus inexpérimentée est d’autant plus surprenant que le procureur général de Grenoble vient d’être nommé au CSM,

                              http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/actualites/a_l_elysee/2006/j uin/installation_du_conseil_superieur_de_la_magistrature.51434.html http://www.admi.net/jo/20060604/JUSB0610375K.html

                              et qu’il s’occupe (entre autres et toujours d’après le site de la cour d’appel) :

                              - Affaires réservées en raison de leur gravité, de leur raisonnance médiatique ou des personnes ou institutions mises en causes.

                              C’est le cas du dossier de l’OTS : Secte, beaucoup de victimes, des conditions obscures, forte couverture médiatique, personnalités (l’avocat de Michel Tabachnik est un proche du président de la République), un doute, des contestations des parties civiles et des associations...

                              quelques exemples des critiques soulevées (dont les vôtres) :

                              http://prevensectes.com/ots15.htm http://fr.news.yahoo.com/27102006/202/ordre-du-temple-solaire-le-cineaste-yves-boisset-denonce-une.html http://www.unadfi.com/actualite/themes/temple_solaire.htm http://www.coordiap.com/press52.htm http://www.ots-proces.org/fr/ots_situation-actuelle.php http://www.ots-proces.org/fr/ots_historique.php

                              Le parquet général botte en touche et refile la patate chaude au petit nouveau. Cela rappelle la jeunesse et l’inexpérience du juge Burgaud.

                              Le parquet général de Grenoble se retrouvera juge et partie en cas de contestation devant le CSM

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès