Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand la laïcité n’est pas respectée dans les centres (...)

Quand la laïcité n’est pas respectée dans les centres d’examens

Il serait utile et urgent que des textes législatifs clairs permettent enfin que la laïcité soit respectée dans les centres d'examen.

Au Havre, c'est un chef d'établissement privé qui ne veut pas retirer les signes religieux accrochés dans les salles où se déroulent les épreuves du BAC et les services du Rectorat de l'Académie de Rouen qui refusent d'intervenir...

Où est le changement promis ?

RAPPELONS D'ABORD CE QUE PRECISAIT LE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE

Les syndicalistes qui se réclament de la défense de la laïcité de l'école ont pris position depuis longtemps pour que le BAC et les autres examens nationaux ne se passent pas dans les établissements privés mais dans les établissements laïques...

Si les textes législatifs et les circulaires manquent de clarté et si malheureusement les examens peuvent être organisées dans des écoles confessionnelles, la réponse apportée par le Ministère de l'Education Nationale est sans ambiguïté :

La laïcité doit être respectée lors de l'organisation des examens

Voici un large extrait de la réponse apportée par l'ancien Ministre de l'Éducation Nationale à la Question écrite n° 11592 de M. Alain Fauconnier (Aveyron – SOC), publiée dans le JO Sénat du 10/06/2010 - page 1474 :

« En ce qui concerne l'organisation des examens, le juge administratif a considéré qu'« aucune disposition législative ou réglementaire ni aucun principe général du droit n'interdit à un recteur d'utiliser, en tant que de besoin, des locaux autres que ceux des établissements publics d'enseignement et notamment ceux d'un établissement d'enseignement privé pour organiser les épreuves d'un examen tel que le baccalauréat ; qu'une telle décision ne méconnaît par elle-même ni le principe de laïcité ni celui de neutralité des personnels de l'éducation nationale » (TA Bordeaux, 4 mai 2005, n° 0402516). En conséquence, les établissements scolaires privés sous contrats d'association avec l'État sont susceptibles, de la même façon que les établissements publics, d'accueillir les épreuves des examens organisés par l'éducation nationale. Leur participation à cette organisation constitue en effet l'un des aspects du service public de l'éducation. Toutefois, afin d'assurer le respect tant du principe de neutralité que du caractère propre reconnu aux établissements privés, il a été recommandé aux responsables de centres d'examens et concours de demander à ces établissements d'ôter ou de masquer tout signe religieux ostensible, pendant la durée des épreuves, dans les locaux accueillant les candidats aux examens. Seuls les établissements ayant accepté ces consignes seront à l'avenir retenus comme centres d'examens.

Respect du principe de laïcité lors de l'organisation des examens - Sénat http://www.senat.fr/questions/base/2009/qSEQ091211592.html »

UN NON RESPECT DE LA LAICITE QUI EN DIT LONG SUR LES INTENTIONS DE L'ENSEIGNEMENT CONFESSIONNEL

Une certifiée de mathématique a été convoquée cette année au lycée privé confessionnel Saint-Joseph du Havre pour faire passer le bac.

Après avoir demandé en vain à Madame le Recteur de l'Académie de Rouen d'être convoquée dans un établissement public, elle s'est présentée au centre d'examen prévu.

Si le 5 juillet 2012, elle n'a vu aucun signe religieux dans la salle de délibération, cela n'a pas été le cas le lundi 9 juillet pour les oraux du 2nd groupe : dans la salle où elle interrogeait, un crucifix était accroché au-dessus du tableau.

Elle a demandé qu'il soit enlevé ou qu'on lui attribue une autre salle : le Chef d'établissement a refusé.

L'échange qui a eu lieu en dit long sur l'esprit républicain et le respect de la loi qui habitent ce chef d'établissement.

Il a interpellé la professeure en ces termes : "Vous voulez qu'on enlève le crucifix  ? Ça fait longtemps qu'on ne m'avait pas fait ce coup-là  ! Il y a encore des enseignants qui font ça  ?".

Elle lui a dit qu'effectivement elle considérait qu'interroger sous un crucifix était contraire à la laïcité et qu'il ne devait pas y avoir de signe religieux dans les salles d'examen.

Il lui a répondu :"Je ne le ferai pas enlever et je ne vous changerai pas de salle. Madame Le Recteur m'a confié le soin de faire passer le bac, je suis le Chef de centre, je suis dans mon établissement et j'y fais ce que je veux."

La professeure a pris ses responsabilités, elle a retiré elle-même le crucifix après avoir appris que les services du Rectorat avaient décidé de ne pas demander au chef d'établissement de la changer de salle...

Le Rectorat, lui, n'a pas assumé les siennes ce qui constitue une faute lourde.

L'administration de l'Education Nationale doit demander des comptes à ce chef d'établissement et décider, comme le demande la professeure dans une lettre au Recteur, que le lycée privé confessionnel Saint-Joseph du Havre ne soit plus centre d'examen.

Jean-François Chalot

Documents joints à cet article

Quand la laïcité n'est pas respectée dans les centres d'examens

Moyenne des avis sur cet article :  3.37/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • robert 17 juillet 2012 12:40

    sacré abgeshiedenheit, "un athée français de souche est un “athée chrétien” qu’est ce que c’est ? bien penser à toujours redéfinir chacun de ces mots


    • La mouche du coche La mouche du coche 17 juillet 2012 22:37

      Si je comprends bien le recteur de cet établissement a eu la gentillesse de prêter une salle à l’Education Nationale qui en manquait, et pour le remercier on lui a demandé de retirer son mobilier de cette salle. Vraiment quelle mentalité ! On voit bien ce que sont devenus ces professeurs de l’Education Nationale : ils sont à l’image de l’instruction qu’ils enseignent, d’incroyables mal-élevés. Ne nous étonnons plus de la mentalité des enfants qui sortent de leurs classe. C’est la même. smiley


    • Yurf_coco Yurf_coco 18 juillet 2012 11:11

      Evidemment, si on considère qu’un crucifix est du mobilier... le débat tourne court.


      Donc vous seriez pour que vos enfants passe le bac au milieu de Bouddha, dans une école musulmane ou juive ? avec tout le décor religieux qui va avec ?

      Ou est ce que votre aversion pour la non-laicité ne concerne que les chrétiens ?

      Et sur le même ton, si un crucifix est du mobilier, une burqa est un vêtement... vous soutenez donc le droit de porter la burqa ? porté par des gens très sympa... et qu’on va remercier de leur participation à la société en imposant leur tenu ?

      Moi si ça ne tenait qu’à moi, aucune école (de la maternelle à la fac) attachée à une religion ne devrait exister... ainsi pas de mobilier à changer... pas de polémique, pas de débat... la laïcité quoi. Chacune fait ce qu’il veut, CHEZ LUI !


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 juillet 2012 16:44

      @Yurf-coco,

      Vous n’avez jamais songé à voir quelqu’un ? smiley


    • Yurf_coco Yurf_coco 19 juillet 2012 10:02

      J’ai aucun souci, donc non, je n’en éprouve pas le besoin.


      Si vous avez du mal avec ma manière d’amener votre raisonnement au bout... jusqu’à ce que ça devienne visiblement absurde...

      Tirez en les conclusions que vous souhaitez...

    • pjf971 22 juillet 2012 18:15

      Chère mouche du coche,
      je ne suis vraiment pas persuadé qu’on puisse considérer un crucifix comme du « mobilier ». Posez la question à Benoît XVI...


    • CHALOT CHALOT 17 juillet 2012 12:42

      Curieux commentaire ....Un « athée chrétien » !? On aura tout vu
      Je ne parle pas d’athéisme mais de laïcité et des chrétiens, des juifs et des musulmans peuvent être aussi choqués que moi quand la laïcité des centres d’examen n’est pas respectée.
      La laïcité ce n’est ni l’athéisme, ni l’anti religion mais la séparation entre l’espace public et l’espace privé.
      Dans l’association familiale laïque locale où je milite, les catholiques et musulmans qui sont adhérents à titre individuel comme moi sont aussi laïques.
      C’est énervant de tout réexpliquer.


      • PATRICE T PATRICE T 17 juillet 2012 13:52

        100% d’accord avec la réponse de JF CHALOT et son article bien sûr.


      • Richard Schneider Richard Schneider 17 juillet 2012 16:11

        à Chalot,

        On aura beau répéter ad vitam aeternam que la laïcité est neutre, non-adjectivée, on a l’impression que certains ne veulent (ou ne peuvent) pas comprendre ce simple principe. 
        Évidemment, la laïcité n’a rien à voir avec l’athéisme ni avec l’anti-religion ...
        Je connais beaucoup d’ex-collègues qui étaient catholiques, dans leur vie privée, et qui appliquaient scrupuleusement le principe de la laïcité dans leur vie professionnelle.
        Je reconnais que « c’est énervant » à la fin de toujours tout réexpliquer !

        RS

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juillet 2012 17:02

        @ Chalot



        Tout a fait d’accord. Et c’est vraiment énervant de voir se détérorer progressivement non seulement la qualité des commentaires, mais la simple logique qui devrait encadres les interventions.

        Demian West - dont se souviendront les vétérans de ce site - fait ailleurs en 4 articles un post mortem du journalisme citoyen... et il semble bien qu’il ait raison


        Pierre JC Allard



      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 juillet 2012 12:44

        Curieuse conception de la laïcité et de la législation ! Je me demande par ailleurs si Vercingétorix, Clovis, Charlemagne ou Napoléon étaient des Français « de souche »...


        • foufouille foufouille 17 juillet 2012 12:46

          "Elle lui a dit qu’effectivement elle considérait qu’interroger sous un crucifix était contraire à la laïcité et qu’il ne devait pas y avoir de signe religieux dans les salles d’examen."

          un peu fort
          il faisait un metre de haut ?


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 juillet 2012 14:11

            Je ne suis pas croyant ,mais d’accord avec Foufouille qui met dans le mille (assez souvent d’ailleurs ) .


          • jullien 17 juillet 2012 12:47

            @CHALOT
            Vous ne trouvez pas que vous exagérez un peu ?
            Un lycée catholique est... catholique. Vous paraît-il tant que cela anormal que des crucifix y figurent ?
            L’anomalie se trouve dans le fait que l’Education Nationale ait utilisé un établissement privé pour y faire passer ses examens (ce ne sont pourtant pas les lycées publics qui manquent), pas dans les bout de bois dont vous plaignez.


            • CHALOT CHALOT 17 juillet 2012 12:51

              Jullien ! lisez la réponde du ministre à un sénateur sur la laïcité des locaux.


              • jullien 17 juillet 2012 12:52

                La laïcité ce n’est ni l’athéisme, ni l’anti-religion mais la séparation entre l’espace public et l’espace privé.
                C’est justement le point que je voulais soulever : la logique voudrait que l’EdNat utilise ses propres moyens et non ceux des autres.


                • PATRICE T PATRICE T 17 juillet 2012 13:54

                  et réciproquement donc, que les établissements privés ne soint pas financés par l’Etat


                • slipenfer 17 juillet 2012 12:55

                  je pense que cette enseignante était possédée par le démon
                  a moins quelle ne soit membre du MAL Mouvement Antithéiste et Libertin (antithéiste et communiste libertaire et pornocrate)
                  ou peut être a une secte de vampires (ce qui expliquerai cette phobie de la croix)

                  On ne sait pas dans cet histoire ce qu’est devenu l’objet saint,et si l’église à porté
                  plainte pour profanation.

                  j’aurai pour ma part,jeté cette Yaldabaoth dans la chaudière de l’établissement.


                  • PATRICE T PATRICE T 17 juillet 2012 13:55

                    vraiment du n’importe quoi ce commentaire


                  • HELIOS HELIOS 17 juillet 2012 13:08

                    ...juste une question... l’etablissement ne s’appelerai-t-il pas « Lycee chretien de... » ou « lycee catholique du... » ?.

                    Dans ce cas, pour etre convoqué, le rectorat aurait-il du renommer l’etablissement pour que quelques mal baisées ne la ramenent pas au lieu de faire leur boulot ?

                    Quand a ceux qui font semblant de ne pas comprendre ce que veut dire « athée chretien »...

                    +1 a l’intervention de Jullien ci dessus


                    • Txotxock Txotxock 17 juillet 2012 13:27

                      Dans le même genre à Pau, une salle d’audience avec un immense crucifix peint derrière le juge. Au nom du peuple français et un peu de l’autre...


                      • OMAR 17 juillet 2012 19:13

                        Omar 33

                        Juluch, juste pour votre culture : il n’existe aucun signe religieux ostentatoire, pour les musulmans.

                        La main de Fatma, le croissant, l’étoile à 5 branches, c’est du vent.....

                        Alors, vous auriez été bien mieux inspiré en pensant à autre chose que votre parti préféré abhorre......
                        A moins que vous ayez la trouille de Gayssot ou les parties trop molles....


                      • lulupipistrelle 17 juillet 2012 21:29

                        Non, chez les musulmans, les signes ostentatoires c’est le voile (foulard, niqab etc...) chez les femmes, et la barbasse, chez les hommes, qui portent aussi quelquefoisi un immonde petit calot, et une robe flottante...

                        Lire« l’affaire du voile » de Pétilllon..pour prendre en se marrant.


                      • CHALOT CHALOT 17 juillet 2012 13:38

                        Helios ! votre intervention est inqualifiable et mêmre honteuse : machisme stupide et primaire


                        • HELIOS HELIOS 18 juillet 2012 01:21

                          ... y’a pas de machisme primaire, si, un mec auvait agi de la même manière j’aurais ecrit « couilles molles » !!!

                          Pourquoi ? tout simplement parce que ce genre de personnages font un scandale quand cela les arrange et ne se genent pas de prendre les vacances a Paques, les jours feriés quand ce sont des fetes chretiennes... cela ne les gene pas de passer dans les rues a coté des cathedrales, de recevoir ou donner par l’intermediaire du secours catholique et de vivre dans un pays de culture chretienne.
                           Je leur laisse le benefice du doute quant à l’avenir qu’ils souhaitent a notre pays, car ils ont inconditionnellement le droit d’etre comme ils veulent, mais ils n’ont absolument pas le droit d’imposer aux autres leur integrisme renversé. Il s’agit d’un manque de respect total envers les eleves qu’ils ne connaissent pas.

                          D’autre part, l’education nationale, en utilisant les salles d’ecoles confessionnelles accepte par defaut l’environnement scolaire que ses services ont accepté. Ce n’est pas a un surveillant d’examen, fut-il prof, president ou pape de la ramener, la regle des signes ostentatoires ne s’appliquent pas dans les lieux prives, même ouverts aux public ou prêtés a un rectorat quelconque.

                          je suis desolé que vous trouviez mon intervention honteuse, elle est simplement epidermique, car je refuse TOUS les integrismes, qu’ils soient religieux, républicains ou autres. Je defendrais les musulmans chez eux s’il le fallait, comme je defends ceux qu’on empeche de parler, même si je ne suis pas d’accord avec eux.

                          Quand je lis tous les commentaires a votre billet, je suis completement effondré de voir autant de manque de respect envers les autres et envers soi-même, nous français qui portons depuis des siecles une culture de tolerance et de bon sens. J’ai du mal a croire que ce ne sont pas que des reflexions d’adolescents inconscients et fiers d’etre intervenus sur un forum.... Que dire de ce prof qui en levant le nez a refusé de surveiller son exament... que se serait-il passé si le « symbole » avait été gravé dans la pierre ???

                          Je vous souhaite une bonne reflexion nocturne...


                        • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 17 juillet 2012 13:52

                          Ah, dogmes, que de bêtises vous faites dire aux humains. Cette professeure n’a pas fait une action anticléricale, elle a simplement agi afin que la loi de son pays soit respec tée. Si l’Education Nationale manque de place pourquoi , tant qu’à faire, ne pas faire passer les examens dans les églises, les mosquées, les temples, les synagogues... ? Respectez un peu la loi, la constitution, mais aussi la liberté« de conscience des professeurs et des élèves.

                          Quant aux »athées chrétiens", que les adeptes de la religion catholique cessent de nous empoisonner la vie sous prétexte que, pour des raisons purement politiques, ils ont occupé le territoire qui est devenu la France pendant des siècles, confisquant la culture, la justice et imposant l’inquisition. La Révolution est passée par là, nous sommes en République, apparemment encore un peu en démocratie. En tout cas le pouvoir de Droit divin est maintenant, normalement, le pouvoir appartenant au Peuple.


                          • baba 17 juillet 2012 16:09

                            "que les adeptes de la religion catholique cessent de nous empoisonner la vie sous prétexte que, pour des raisons purement politiques, ils ont occupé le territoire qui est devenu la France pendant des siècles, confisquant la culture, la justice et imposant l’inquisition« 
                            Je ne crois pas que »les adeptes de la religion catholique« ont occupé le territoire qui est devenu la France.Le catholicisme a été la religion du pays avant la Révolution alors que toute la population était catholique..Cela faisait partie de l’identité de la France, comme de la plupart des pays européens sauf peut-être ceux qui ont été converti à l’Islam par les turcs.Ensuite l’inquisition n’est pas le seul élément du catholicisme.C’est sûr qu’il y a eu des abus(par exemple, avec les conquistador ou l’esclavage , mais il y a eu des abus de la part de tout ceux qui détiennent un peu de pouvoir.L’église n’a pas eu qu’un pouvoir politique, elle a aussi donné des saints qui se sont préoccupé du sort des pauvres : St Vincent de Paul, Ste jeanne Jugan.

                             »La Révolution est passée par là, nous sommes en République, apparemment encore un peu en démocratie. En tout cas le pouvoir de Droit divin est maintenant, normalement, le pouvoir appartenant au Peuple."
                            Le pouvoir appartient au peuple : est-ce bien vrai ?
                            La Révolution a permis de passer de la monarchie à la République, mais beaucoup d’inégalités perdurent. Le pouvoir appartient peut-être au peuple, mais quand le peuple se trompe, il peut mettre n’importe qui au pouvoir, et il peut mettre des gouvernants capable de les asservir.


                          • slipenfer 17 juillet 2012 13:52

                            A Tous

                            Tentative de déstabilisation ? Après Oulala.net, Rue89 et Streetpress en mission commando pour flinguer Agoravox.fr

                            ==========================================================================
                            RUE 89

                            AgoraVox : le déclin d’un site de journalisme-citoyen à la française

                            "AgoraVox n’est pas encore mort mais s’est transformé en une plateforme qui centralise
                             les théories conspirationnistes. Une dérive qui s’explique par un manque d’argent,
                             mais aussi par une philosophie du Web 2.0 très utopique

                            =======================================================================

                            STREETPRESS

                            Vie et mort d’ un site de journalisme-citoyen à la française


                            • Leo Le Sage 18 juillet 2012 09:35

                              @Par slipenfer (xxx.xxx.xxx.155) 17 juillet 13:52
                              Toujours entrain de dire n’importe quoi hein... smiley

                              Le contenu de rue89 est tiré de ... StreetPress.
                              J’ai déjà lu ce contenu, donc je sais de quoi je parle.

                              Leo Le Sage


                            • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 13:54

                              Il y a une laïcité qui n’est qu’un antichristianisme. C’est le cas notamment des socios-fachos-communistes et de tous les ultra-anti-libéraux qui refusent de percevoir que le droit de choisir est la condition nécessaire de l’acte moral. Et ceci est une vérité du christianisme, dont il convient donc d’effacer toutes les traces.


                              • foufouille foufouille 17 juillet 2012 14:29

                                « les ultra-anti-libéraux qui refusent de percevoir que le droit de choisir est la condition nécessaire de l’acte moral. »

                                choisir quoi ?


                              • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 14:38

                                Choisir la solidarité Foufouille. Choisir d’être bon, choisir d’aimer et bien d’autre chose encore.

                                C’est autre chose que de se ranger du côté des voleurs et des usurpateurs, en espérant gratter quelques miettes.


                              • foufouille foufouille 17 juillet 2012 15:07

                                choisir de laisser crever les gens
                                choisir de vendre de la viande avariee
                                choisir de louer des taudis
                                choisir de tuer les gens pour leurs organes
                                choisir une assurance bidon
                                choisir de crever en travaillant car plus de retraites madoff
                                choisir de regarder la maison brulee car pas put payer les pompiers
                                etc

                                le libertaryen en pratique


                              • Le péripate Le péripate 17 juillet 2012 15:20

                                Libertarien. Les théories racialistes sont nationales et socialistes. Le nazi social c’est bien toi.

                                La différence entre toi et moi, c’est que je n’ai rien contre le fait que tu ai envie de vivre, de penser, de bouffer, et de baiser communiste.
                                Mais moi je n’ai pas envie... tu comprends ça ? Je n’en veux pas de ton régime de fachiste, et si j’ai envie de bouffer de la viande avariée (quelle drôle d’idée), c’est mon problème.

                                Quand à laisser crever les gens, c’est drôle, mais il y a encore des gens qui mendient, alors que nous sommes en régime socialiste. Comment tu expliques ça ?


                              • foufouille foufouille 17 juillet 2012 15:45

                                "Quand à laisser crever les gens, c’est drôle, mais il y a encore des gens qui mendient, alors que nous sommes en régime socialiste. Comment tu expliques ça ?« 

                                on est en ploutocratie
                                et je suis pas »socialiste" ni communiste
                                mais pour des limites au capitalo-fachisme


                              • foufouille foufouille 17 juillet 2012 15:48

                                "Mais moi je n’ai pas envie... tu comprends ça ? Je n’en veux pas de ton régime de fachiste, et si j’ai envie de bouffer de la viande avariée (quelle drôle d’idée), c’est mon problème.« 
                                achetes de la viande verte ou brune, c’est pareil et libertaryen (tu aides le pauvre PDG a reparer ses conneries)
                                a la base, le surimi est pas mangeable non plus
                                de meme la »viande" mecaniquement separee


                              • foufouille foufouille 17 juillet 2012 16:01

                                « Libertarien. Les théories racialistes sont nationales et socialistes. »

                                le monde changes, donc libertaryen en pratique, vu que seul les riches ont des droits
                                libertasplusryen pour leurs larbins
                                 smiley
                                 


                              •  C BARRATIER C BARRATIER 17 juillet 2012 14:03

                                Ce manque de respect vis à vis des candidats se multiplie, de plus l’objet est sale, choquant, du cadavre pendu. Pour quelqu’un qui n’est pas habitué la barbarie peut choquer. Un candidat a parfaitement le droit de faire noter aux surveillants, sur le procès verbal, que cette exposition le choque, et qu’il en perd des moyens de réussir.
                                Ce peut être une raison juridiquement recevable d’annuler une épreuve.

                                C’est du grignotage. On s’en prend volontiers au voile islamique mais cela concerne toutres les religions à but politique(prendre le pouvoir). Laisser faire met tout le monde dans une spirale vers la barbarie.
                                Voir dans la table des news :

                                "Voile, ostentations en sorties scolaires : halte aux accommodementshttp://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=193


                                • baba 17 juillet 2012 15:50

                                  « de plus l’objet est sale, choquant, du cadavre pendu. »
                                  On ne peut pas se voiler la face non plus : la Croix est un symbole (une réalité également puisqu’il y a vraiment eu un homme nommé Jésus, qui a été torturé, flagellé, qui a porté une croix sous les moqueries des soldats jusqu’au Golgotha et qui a été crucifié bien qu’il n’ait été coupable de rien.
                                  La Croix du Christ est un symbole : elle symbolise la souffrance, l’innocence crucifiée, les êtres bafoués ou réduits en esclavage dans le monde entier.
                                  Elle symbolise également le fait que l’homme ne peut pas vivre sans passer les épreuves ou bien il s’agira d’une vie édulcorée, coupée de la réalité de l’existence. Tout être humain se voit à un moment ou à un autre confronté à la douleur ou à la maladie, et c’est dans la croix du Christ que la souffrance prend tout son sens. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’une croix Glorieuse. Dans sa mort ignoble, où le mal semble l’emporter sur l’innocence, Jésus nous montre que sa mort est source d’espérance puisqu’il est ressuscité au troisième jour. Il a accepté de traverser l’épreuve du Calvaire, de passer de la vie à la mort, et dans l’acceptation de cette souffrance, il a vaincu toutes les forces de mort. A chaque fois que l’homme est crucifié, meurtri ou abîmé, il peut tirer de la force dans la contemplation de la croix du Christ.
                                  Personnellement cette croix qui représente « l’homme des douleurs » et qui a inspiré tant d’artistes depuis le moyen age, reste et restera toujours quelque chose d’actuel tant qu’il y aura un innocent emprisonné ou torturé. Cette croix ne représente la spirale de la Barbarie. La seule chose que l’on peut constater c’est que les hommes étaient barbares à l’époque du Christ, et ils le sont toujours aujourd’hui.Taire ou cacher l’image de la souffrance ne la supprime pas. Jésus n’encourage pas la Barbarie puisque sur cette croix où il agonisait et où il expirait, il a montré l’exemple en pardonnant à ceux qui le crucifiaient.


                                • focalix focalix 17 juillet 2012 15:23

                                  La représentation de Dieu ou de son prophète étant interdite par l’Islam, si l’on retire le crucifix la salle sera perçue comme ostensiblement musulmane !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès