Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand le gouvernement fait « de la retape » !

Quand le gouvernement fait « de la retape » !

Il faut vraiment changer de cap.... Les syndicats ont raison de dénoncer le pacte de "responsabilité" et de rejeter les emplois dits d'avenir !

Emplois d’avenir : le gouvernement fait de « la retape 

JPEG

Le gouvernement aurait voulu que 100 000 emplois d’avenir soient attribués en 2013, ce sont 70 000 emplois qui ont été demandés et obtenus fin 2013 d’après Michel Sapin.

On est loin du compte et l’avenir semble peu radieux … quant aux 150 000 signés en 2014, ils peuvent rêver.

Pourquoi cet échec patent ?

Tous les moyens possibles et imaginables ont été débloqués pour que les associations petites ou grandes signent de tels contrats :

  • Des appels dans la presse ;
  • L’intervention des Directions départementales de la Cohésion sociale appelées à faire de la « retape » auprès des associations avec des discours tel que celui que j’ai entendu : « Vous voulez des subventions, nos crédits diminuent mais prenez donc un emploi d’avenir »….Certaines associations institutionnelles comme les UDAF sont invitées à recruter du personnel non qualifié alors que les missions qu’elles donnent à leurs « collaborateurs » demandent une formation pointue !
  • Les conditions d’éligibilité sont revues nettement à la baisse

Je renvoie le lecteur à l’excellent article paru dans Lettrasso

http://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2149

 

Il ne suffit pas de mettre le paquet pour que ce produit frelaté soit acheté par les clients !

La baisse drastique des subventions versées aux associations a eu comme conséquence la suppression de plus de 30 000 emplois associatifs en 2013, de nouvelles suppressions sont programmées.

Comment voulez-vous que des associations, travaillant à flux tendu et connaissant des difficultés comptables entrent dans le dispositif d’emplois d’avenir alors qu’elles sont contraintes de licencier du personnel ?

Evidemment il est toujours possible de tricher : de fermer un poste et d’en ouvrir un autre en changeant son intitulé et les missions.

Ce montage serait à la fois encore illégal et c’est un bien et à la fois contraire aux principes que défendent les mouvements d’éducation populaire.

La politique de la ville étant une priorité, 20% des contrats signés en 2013, soit 20 000 emplois d’avenir étaient réservés aux ZUS …. Fin juillet dernier, il n’y avait que 4662 signatures . 

Laissons la conclusion à François Lamy, le ministre de la ville qui devant une mission d’information de l’Assemblée Nationale a déclaré :

 "dans les ZUS, certaines associations qui pourraient souhaiter signer des contrats d'avenir ne le font pas car elles sont en grandes difficultés financières..."
 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Féraud 4 mars 2014 14:14

    Des associations à la vue courte disent oui par peur d’en perdre plus.


    • LE CHAT LE CHAT 4 mars 2014 14:17

      Les syndicats dont celui qui défile sur ta photo ont appelé à voter pour Flamby et sa cour !


       je crois que le plus important pour eux en ce moment est d’exclure leurs membres qui sont sur les listes RBM , ils vont finir par ne plus rien peser du tout !

      • CRANACH 4 mars 2014 14:25

        non, chaton, les syndicats n’ont pas appelé à voter pour Flamby et sa cour mais pour virer l’excité


        • zygzornifle zygzornifle 4 mars 2014 15:24

          Je croyais que la prostitution, racollage et autre était passible d’amendes


          • baron 4 mars 2014 16:59

            La situation que vous décrivez n’est pas propre aux associations.

            Les bugets sont ressérés de partout, dans les entreprises comme dans les administrations.

            Nous sommes en crises, le pire est encore devant et pas qu’un peu.

            • bleck 4 mars 2014 17:28

              @ Chalot

              V’la du grain à moudre :

              http://www.lepoint.fr/politique/collectivites-locales-une-nouvelle-cure-d-austerite-en-prevision-04-03-2014-1797593_20.php

              Ben oui : les 20 milliards pour Gattaz faut bien qu’ils sortent de quelque part

              Vous avez pas fini de nous en sortir des articles misérabilistes , vous qui avez fait Hollande président

              ( Oui ; je sais pour virer Sarko ; mais pour vous retrouver avec 100 fois pire que lui )


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mars 2014 09:46

                Et ce n’est pas fini, le gouvernement planche sur une baisse de 10 milliards pour les Collectivités locales.

                Il n’y a pas de solution tant que nous serons dans l’UE et la zone euro.

                Les politiques d’austérité pour rembourser la dette illégitime + l’euro fort, plombent toutes les économies qui n’ont pas la compétitivité de l’ Allemagne.

                Il est bon de se souvenir que la France n’a pas toujours été ainsi.
                Mais c’était avant l’ Europe de la prospérité...

                Une sortie de l’ UE et de l’euro permettrait de rétablir la balance commerciale en boostant les exportations, de créer 1 million d’emplois pendant 2 ans, d’avoir 1,7% de croissance, des rentrées fiscales qui résoudraient les déficit des comptes sociaux, de faire un referendum sur la dette etc.

                L’UPR propose donc de sortir définitivement de cette expérience européenne néfaste qui nous entraîne à la ruine. L’article 50 permet d’en sortir calmement et légalement.

                « Faut-il avoir peur de sortir de l’euro ? » Conférence de François Asselineau

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès