Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand Sarkozy maquille le tribal en social

Quand Sarkozy maquille le tribal en social

"C’est par le critère social qu’il faut prendre le problème parce que les inégalités sociales englobent toutes les autres" a affirmé mercredi Nicolas Sarkozy, en dévoilant un plan destiné à relancer "l’égalité des chances".

Le chef de l’Etat aurait donc changé, convaincu par les arguments de l’adversaire. Au placard la discrimination positive. Pas de préférence ethnique, mais de l’aide sociale.

Très bien.
Et pourtant, dès les premières dépêches qui suivent le discours du président de la République, nous ne pouvons nous empêcher d’avoir quelques doutes.

Plus encore, quand le nouveau "commissaire à la diversité" Yazid Sabeg interrogé sur Itélé pour savoir si la France "entrait dans l’ère de la discrimination positive", répond simplement "oui".

Alors qu’en est-il ? Nicolas Sarkozy a-t-il vraiment tourné le dos aux vieux démons du tribalisme ? 
Regardons de plus près ce qu’il a annoncé :

1. Côté social, finalement très peu de choses. Essentiellement un quota d’élèves boursiers dans les classes préparatoires : 25% en 2009, et 30% en 2010 (taux déjà aujourd’hui à 25%, sans quota).

C’est tout de même bien maigre. Surtout, pour qui connaît un peu les classes préparatoires, le problème n’est pas de fixer un nombre minimal de boursiers (les portes de ces classes ne leur ont jamais été fermées), mais bien d’augmenter le nombre et le montant des bourses.

Et là, rien. Parce qu’il aurait fallu sortir le porte-monnaie, et que le gouvernement souhaite faire de l’égalité des chances sans dépenser un sou... Pari sûrement impossible. Pas d’argent pour l’ascenseur social, mais beaucoup pour les banques. Les boursicoteurs plutôt que les boursiers. Voilà l’étrange signal que nous lance le gouvernement depuis quelques temps.

2. Un examen attentif du "plan Sarkozy pour l’égalité des chances" montre qu’en réalité les priorités sont ailleurs, non pas sur le social comme il le dit, mais sur l’ethnique, le tribal. Nos craintes étaient donc fondées. Nicolas Sarkozy n’a pas un instant abandonné sa vieille lubie.

Regardez plutôt :

- Pour favoriser la diversité à la télévision, les chaînes auront à déterminer en 2009 des "objectifs d’amélioration", qui seront "intégrés dans des conventions signées avec le CSA".
Attention, ne croyez pas que "diversité" signifie que vous aurez enfin droit à une pluralité des opinions sur les plateaux de télévision, que l’épisode du référendum de 2005, où 95% des journalistes défendaient le OUI, est définitivement derrière nous.
Non, par "diversité", il faut bien sûr comprendre "diversité des couleurs".
Bref, retour à la case tribale. Ne passez pas par la case République, ne prenez pas les valeurs des Lumières...

- "Un label diversité sera créé avant la fin de l’année" dans les entreprises, les administrations, les collectivités locales. Premières attributions en janvier.
Là encore, il ne s’agit pas de diversité sociale, mais bien ethnique.

- Enfin, une "commission d’évaluation de la promotion de la diversité dans la vie politique" sera constituée et rendra chaque année un rapport public.

Même chose, n’y voyez surtout pas une promotion de la diversité idéologique dans la vie politique, une ouverture du Système à d’autres courants de pensée, via par exemple l’instauration d’une dose de proportionnelle aux législatives. Non, pas du tout. Encore une fois, il s’agit de diversité des taux de mélanine dans l’épiderme.

Sauf à penser, selon une idée bien étrange, que les "minorités visibles" incarnent naturellement une opinion divergente de la majorité, ce qui n’a pas semblé concluant au regard des expériences Dati ou Yade, on peut penser sans peur de se tromper que l’objectif voulu n’est pas l’ouverture idéologique. Ce qui ne surprendra personne.

La meilleure preuve d’ailleurs que le supposé plan de Sarkozy en faveur de l’égalité des chances n’est qu’une vaste opération déguisée d’instauration de la discrimination positive se trouve dans la création d’un poste de "commissaire à la diversité" pour Yazid Sabeg.

Yazid Sabeg est un militant de longue date de la discrimination positive ethnique. En 2004, il publiait : "La Discrimination positive. Pourquoi la France ne peut y échapper ?".


Intervention de Yazid Sabeg à la soirée débat du club "Société en mouvement",
présidé par Gilles de Robien le lundi 9 octobre 2006 à la Maison de la Chimie

Mieux, il incarne personnellement la tartufferie de la "diversité", ethnique mais jamais sociale. De couleur, mais jamais d’opinion.


Yazid Sabeg est en effet un homme du sérail, pour ne pas dire du Système, et depuis longtemps.

Ses meilleurs amis sont Claude Bébéar, le très libéral président du conseil de surveillance d’AXA, mais aussi Philippe Douste-Blazy, parrain de l’un de ses enfants, ou bien encore Jack Lang. Au conseil d’administration de son entreprise, figurent deux amis : Olivier Barre, fils de l’ancien premier ministre, et Antoine Veil, époux de Simone.

Il ne s’agit pas de stigmatiser un homme, mais de dénoncer une politique fondée sur le leurre.

Yazid Sabeg incarne parfaitement la duperie de la "diversité" sarkozyienne : son label "diversité" est sa couleur de peau, mais tout le reste est du 100% Système : même idéologie, mêmes amis, mêmes intérêts, même réseau.

Autre exemple, Fatine Layt, possible remplaçante de Rachida Dati à la Justice, gage de "diversité" en raison de ses origines, mais surtout amie du pouvoir et fille du PDG de Royal Air Maroc.

Pour conclure, le plan Sarkozy n’est donc pas d’inspiration sociale, mais bien tribale.

Il ne vise pas à réduire les inégalités sociales, mais à vendre du gadget, de la fausse diversité, qui ne réglera rien.

En agissant de la sorte, le chef de l’Etat éveillera à coup sûr les communautarismes partout, l’illusion chez certains, et les rancoeurs pour beaucoup.
Surtout, il laissera prospérer misère et inégalités.

Il ne s’attaque pas au coeur du problème, à la question sociale, mais cadenasse un peu plus un Système plus que jamais décidé à vivre en vase clos.

http://www.levraidebat.com

Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 19 décembre 2008 10:44

    D’accord avec cet article, Sarkozy n’a, à l’évidence, pas changé d’un iota et sa vision reste ethnique. Une seule avancée positive, les lettres de motivation anonymes ; elles ne garantiront pas une embauche, mais permettront au moins de décrocher un entretien.


    • foufouille foufouille 19 décembre 2008 11:47

      faut rien attendre d’autre du shadock supreme


      • non666 non666 19 décembre 2008 11:53

        En realité, Sarkozy essaie de s’attribuer le dernier segment de marché électoral qui lui echappe :
        celui des colons...

        Ayant choisi clairement, depuis septembre 2004 au moins, de suivre les interets du lobby juif, il s’etait mis à dos les colons musulmans des cités françaises . Ce phénomène etait amplifié par sa politique apparente de "sécurité" , ses multiples bombages de torses contre la "racaille" et les postures de renvois des clandestins chez eux.

        Tout ceci etait uniquement de l’apparence puisque :

        1) Les 50 000 "retours" planifiés sont rarement atteints et ne represente que 10% à peine des clandestins qui rentrent impunément en France, chaque année.

        2) Sa politique "d’immigration choisie" est clairement en phase avec les interets du patronat, ceux de la mondialisation et visent, après avoirfait chanter les ouvriers français avec de la main d’oeuvre importée à bas cout de faire de meme avec les cadres...

        Aujourd’hui, la priorité absolue est de faire rentrer la Turquie, puis Israel dans l’UE .

        Les sondages europeens etant ce qu’ils sont, le résultat du référendum de 2005 bien connu, les agents de la mondialisation sous controle US savent que la question turque et la question israelienne ne peuvent apparaitre dans le debat démocratique de façon tranparente sans etre rejeté par la population autochtone de l’Europe.

        Sarkozy fait donc semblant de carresser à la fois les français authentiques en se solidarisant du rejet de la Turquie tout en ouvrant la porte de derriere avc l’histoire de l’UNION mediterranneenne.
        Cette idée est une reprise de celle de DSK qui evoquait clairement une Europe de "l’artique au sahara".

        Le but sous jacent est de provoquer la solidarité des masses arabes en france autour d’un projet qui leur donnera l’illusion que leur pays d’origine pourra rentrer dans une sorte d’antichambre de l’Europe. 
        Leurs solidarités ethniques pouvant se realiser si Sarkozy persiste dans cette voix, la communication aidant , la manipulation de cet electorat est en cours.

        En realité ils seront les idots utiles de cette manoeuvre puisque personne en Europe n’est pret a voir entrer aucun pays du Maghreb, pas plus que l’Eghypte, la Syrie ou le Liban...
        Ce que confirme clairement la violente reponse allemande(et du reste de l’Europe) à Sarkozy qui entendent laisser cette UPM "dans les limites de la politique de cooperation".

        Neanmoins Sarkozy joue cette carte a fond en rajoutant de la maltraitance aux français de souche grace a quelques complices.
        On promet donc de la "discrimination positive" et on l’exhibe meme au gouvernement en affichant de façon bruyante des specimens de chaque ethnie candidate.

        On se moquait, il y a dix ans, de Lepen affichant "son arabe" pour expliquer qu’il n’etait pas "raciste"...
        Quel difference avec ce que fait Sarkozy aujourd’hui ?
        Concretement, avec plus de 10 millions de colons africains sur son sol, arrivée de puis 1960 la france joue aujourd’hui clairement avec la feu au seul profit de la carriere d’un homme et des interets de puissances etrangères qu’il sert.


        • toubakouta 19 décembre 2008 12:18

          Vous avez raison, ce Sarkozy se comporte comme un altermondialiste ! C’est inadmissible


        • Rough 19 décembre 2008 12:20

          Analyse sans faille ! Yazid Sabeg est à des années lumières des des populations dont il est censé promovoir l’intégration sociale....A l’exception d’un patronyme nord africain ce monsieur n’a strictement aucun point commun avec les jeunes du 93...études chez les jésuites, franc maçon, protégé de Raymond Barre....on est bien loin du parcours du parcours habituel du jeune banlieusard issu de l’immigration....


          • non666 non666 20 décembre 2008 12:52

            Vous avez raison, mais ce qui est vendu, ce n’est pas un contenu, mais une marque....

            Le nom arabe et le type physique sont juste la pour vendre de l’image de marque pour un Sarkozy qui a besoin de trouver de nouveaux electeurs après avoir trahis ceux de la droite nationale(gaullistes, lepenistes, villieristes) et de la droite chretienne democrate(ex-udf).

            En virant Dati devenu un boulet, il lui faut realiser son quota de maghrebins d’apparence pour continuer a courtiser l’electorat qu’il vise désormais.



            • non666 non666 20 décembre 2008 14:17

              Terribles aveux dans ces videos.

              Nous devons donner des quotas aux colons pour qu’ils nous tolère dans les medias quand ils seront devenus majoritaire !

              Après tarek ramadan qui nous promettait qu’ils nous auraient "par le ventre de leurs femmes" , nous sommes à l’evidence toléré en sursis chez nous par ceux qui nous ont chassé de chez eux...


            • malqp 19 décembre 2008 16:04

              Là où la discrimination positive est la plus perverse, c’est qu’elle nous éloigne des vrais problème, en se focalisant sur la diversité ethnique, au détriment de la diversité sociale Parler de la diversité raciale sans s’attaquer auparavant au coeur du sujet, à la diversité sociale, ne peut être qu’un leure, un triste gadget destiné à tromper les foules donnant l’illusion de régler certains problèmes alors qu’elle en crée beaucoup d’autres.
              Toutes les personnes de couleur ayant réussi seront immédiatement suspectes d’avoir bénéficié d’un coup de pouce, qui n’a rien à voir avec leur mérite personnel.
              Quid des blancs vivant dans les quartiers mal réputés, dont des études ont montré qu’ils subissaient eux-aussi de fortes discriminations à l’embauche ? ? Un ouvrier blanc qui frappe à la porte d’une classe préparatoire aux grandes écoles devra-t-il passer après le fils d’un ambassadeur africain qui a eu "la chance" de naître noir


                • fouadraiden fouadraiden 19 décembre 2008 16:10


                   Excellent et la contradiction est belle , on nous parle de discrimination sociale , ok, mais que font alors les noirs et les arabes qu’on dépêche après chaque émeute sociale pour sortir Eric le souchien de sa misère ?

                   Effectivement les Français continuent la tête dans le sable sur cet épineux problème . Propagande tricolore oblige et problème des ghettos impossible a résoudre puisque la constitution du ghetto est déjà de par son existence une solution de ségrégation.


                   Le rapport de Simone explique sans rire que le racisme américain se distinguerait du français du fait que l’ Amérique a dans son histoire promulgué des lois racistes.ok , et quid du colonialisme français qui lui reléguait tte la population algérienne ( exception faite des juifs arabes francisés) à un statut subalterne ? J’imagine que les millions de maghrébins continuent à être perçu quoi qu’on en dise comme leurs ancêtres colonisés par la société majoritaire.


                   Ce problème est irresolvable .Faire entrer Mouloud à polytechnique, quelle petite idée pour un agité .
                   


                  • malqp 19 décembre 2008 16:12

                    le sujet de la représentativité n’est pas vraiment le problème, Le président des usa est métis,en France il y a des personnes comme Dati,Amara,Yade et pourtant ça ne change rien,bien au contraire.Qu’il y ait Roselmack,Pulvar,Touihri etc... et après...ce sont des personnes qui travaillent pour ce système.
                    Il faudrait plus de Dieudonné quel que soit leurs origines et pas des personnes en accord avec le système.Les traitres y’en a partout.


                    • malqp 19 décembre 2008 16:14

                      la race, se definit avant tout par l’ensemble des caracteres héréditaires. Exemple : un couple de japonais ne donnera JAMAIS un petit camerounais au monde.


                      • foufouille foufouille 19 décembre 2008 16:43

                        si
                        on appelle ca un gene recessif
                        c’est deja arrive a 2 noirs, un de leur ancetres etait un BYB africaner, ils ont fait un BYB


                      • night 19 décembre 2008 17:34

                        juste recadrer, les différents humains sur terre sont une seule et unique race...


                      • foufouille foufouille 19 décembre 2008 18:49

                        nous ommes une espece contenant des sous-especes. l’espece en elle meme pouvant etre appele race humaine


                      • night 19 décembre 2008 17:51
                         
                        Encore une fois on mélange tout.
                         
                        Exemple : de l’argent pour les banques -> de l’argent pour les boursicoteurs.
                         
                        J’aurai pleuré de rire et de dégout ( en même temps, sisi ) lorsque les mêmes rédacteurs auraient écrit sur les pauvres petits épargnants victimes des faillites des banques françaises...
                         
                        Actuellement, je suis juste dégouté de la désinformation qui est propagé à ce sujet. ( c’est ça la politique en france... )
                         
                        Pour mémoire, la presque totalité ( plus de 84 %) des fonds mis à disposition des banques est un PRET ! au taux du marché. Donc va rapporter de l’argent à l’état.
                         
                        Le reste est dédié à une recapitalisation qui donnera lieu à intérêt.
                         
                        Désolé, l’argent n’est donné à personne.

                        Si vous vous intéressiez un peu au système financier, vous auriez compris le problème qui se posait...

                        • Céphale Céphale 19 décembre 2008 18:53

                          Le français moyen va croire que Yazid Sabeg, avec sa bonne tête de petit beur, est un maghrébin méritant détecté par Sarko.

                          Fils d’un militaire algérien qui a participé à la sanglante répression de Guelma en 45, il a fait des études à la Sorbonne, où il a obtenu un doctorat d’économie en 73. Très ambitieux, doué pour les affaires, il a été PDG d’une grande entreprise d’électronique. Mis en examen en 2002 pour exportation de marchandises prohibées en Angola, il a été blanchi par un non-lieu. Ses relations politiques y sont certainement pour quelque chose.


                          • del Toro del Toro 19 décembre 2008 19:36

                            Merci, Céphale, de l’info (pour moi) et du rappel (pour tous).


                          • fouadraiden fouadraiden 19 décembre 2008 19:54


                            le plus difficile à saisir chez cette personne c’est de comprendre l’intérêt qu’il a à traiter des questions liées à la discriminations , qd on voit son parcours, car en général un minoritaire qui "réussit" oublie très vite les problèmes que rencontrent les gens qui lui ressemblent.


                          • non666 non666 20 décembre 2008 14:31

                            "....exportation de marchandises prohibées en Angola...."

                            exportation de "marchandises" prohibées vers l’angola ?
                             Mais voyons a quel homme politiuque français cela me fait il spontanément penser ?

                            Je cherche, je cherche mais je ne trouve pas.
                            Il doit bien avoir un lien pour que Sarkozy le choisisse mais quel est il ?

                            Je vais fouiller dans les archives pour trouver les ripoux de la politique impliqués dans ces affaires et qui sait, je trouverai peut etre quelqu’un au senat qui pourrait avoir un lien avec les financement occultes passés et présent , le 92 et notre bien aimé micro-timonier.

                            Si quelqu’un trouve avant moi, surtout, qu’il donne le nom....


                          • fouadraiden fouadraiden 20 décembre 2008 18:18

                            @fouillemerde



                             t’as une sale gueule tu sais ce qui explique sans doute tt le temps que tu passes ici


                          • foufouille foufouille 20 décembre 2008 19:57

                            @ fouad
                            si c’est a moi que tu t’adrresse, tes insulte (virtuel) me font rire
                            tu as l’air d’etre pire que les gros raciste (blanc) qui, eux, se se sont calmes


                          • Antoine Diederick 21 décembre 2008 15:34

                            a Céphale.....bref un mec pas trop clair comme il en pullule en politique...

                            on va dire un aventurier moderne à qui on confie une mission d’intérêt public alors qu’il ne peut par la nature même de son existence et sa manière ne peut atteindre le but demandé par une action désintéressée.

                            Non mais, ....vous avez en France cette expression "république bananière" , parfois je la trouve trop injuste mais sur ce coup....je doute smiley smiley


                          • Sahtellil Sahtellil 21 décembre 2008 18:52

                            Fouad,

                            Décidément, le froid bruxellois ne te vaut rien. A moins que l’on doive ton humeur massacrante au plan boite de nuit d’hier soir qui aurait foiré ? smiley

                            Tu sais ce qu’il te reste à faire : un billet fissa pour la dolce vita maison ! smiley

                            BMD


                          • Bois-Guisbert 19 décembre 2008 23:44

                            2050 ? Vous êtes pessimiste... smiley)

                            Je dirais plutôt 2015. N’oubliez pas que 2050, ce seraient encore deux générations de racailles patientant l’arme au pied avant de conclure que Polytechnique, les Mines, Normale Sup’, les Ponts et Chaussées, ne sont pas un dû, mais la récompense d’efforts intensifs à consentir en amont.

                            Les choses étant ce qu’elles sont, le plan Sarkozy, ne peut commencer à déployer des effets qu’à partir de 2012 et, trois ans plus tard, il apparaîtra aux yeux des bénéficiaires ethniques potentiels que c’était de la poudre aux yeux, basée sur la promotion médiatique de cas isolés et finalement très peu représentatifs...


                          • Dubrovac 19 décembre 2008 20:43

                            Bravo pour cet article. La clique à Sarko ne se bat pas pour la diversité sociale, mais pour une diversité tribale qui rassemble tous ceux - noirs, blancs, beurs... - qui partagent entre eux la même idéologie anti-social, anti-citoyenne, anti-républicaine. Avec Sarko et sa bande nous assistons à une casse sans précédent de la civilisation française. Merci aux 53% de cons et connes !


                            • non666 non666 20 décembre 2008 14:36

                              En fait Sarkozy est juste l’agent local de la mondialisation, des décisions de davos de notre chère trilatérale.

                              Il se trouve qu’il a des "missions" particulières de ceux qui l’ont mis au pouvoir et que ses petits interets egoistes coincident furieusement avec ceux de ses donneurs d’ordre, mais c’est un hasard.

                              1) Faire entrer la Turquie et Israel en Europe

                              2) Creer les conditions de la mondialisation

                              3) Se faire reelire....


                            • non666 non666 20 décembre 2008 14:36

                              En fait Sarkozy est juste l’agent local de la mondialisation, des décisions de davos de notre chère trilatérale.

                              Il se trouve qu’il a des "missions" particulières de ceux qui l’ont mis au pouvoir et que ses petits interets egoistes coincident furieusement avec ceux de ses donneurs d’ordre, mais c’est un hasard.

                              1) Faire entrer la Turquie et Israel en Europe

                              2) Creer les conditions de la mondialisation

                              3) Se faire reelire....


                            • orange orange 21 décembre 2008 16:29

                              Je rajouterai anti humanisme


                            • fouadraiden fouadraiden 20 décembre 2008 18:21

                              aucune importance le monde à venir ns ressemble.


                            • foufouille foufouille 20 décembre 2008 20:00

                              @ fouad
                              pourquoi on devrait te ressembler (juste toi)
                              c’est mieux la chine ou le maroc a 10km


                            • Antoine Diederick 21 décembre 2008 15:07

                              Monsieur Sarkozy a inventé la "rupture sémantique" comme Zemmour a réinventé " l’orthoxie sémantique", chacun son chemin de croix  smiley


                              • Antoine Diederick 21 décembre 2008 16:07

                                en fait la plus grande crainte de certains dirigeants français, c’est l’affrontement entre la culture du ghetto banlieusards et le reste de la France. Il faut donc rapidement trouver des réponses adéquates.

                                Avouez tout de même que nous arrivons à un comble....

                                Je lis partout cette idée que l’ascenseur social français est en panne......

                                Voyons les choses autrement.....faut - il un ascenseur social ?

                                La vie simple ne s’encombre pas trop de ces phraséologies qui sont nourries par le pouvoir lui-même.
                                C’est comme si il y avait une urgence de résoudre le mal être social alors que des mesures réelles, démantelement des tours ghettos, mobilité territoriale pour le travail, adéquations offre et demande du travail était résolues par des politiques positives (rappel, ds le bâtiment manque de bras en France).

                                Mais il aurait affrontement que par désoeuvrement ....et repli social.....

                                Les pères de tout ces jeunes gens, sorte de réfugiés économiques, ont participé à l’économie française...et européenne , pourquoi leurs fils et filles sont enfermés dans un dit de revendications et de non agir personnel , bref de refus ?

                                La discrimination positive est un leurre si on lui oppose le principe de l’égalité et de l’éducation pour tous tels que ces principes sont inscrits dans la pratique occidentale et européenne. Alors, que penser , sinon que la régression est en cours et qu’elle s’oppose à l’émancipation.

                                Un des modèles en sociologie est celui du "complexe de classe" ont écrit quelques savants des années 60 et 70....je crois que ce modèle a encore cours.

                                S’il faut un "ponte" suspect pour soi-disant résoudre cette fracture sociale, il serait bien qu’il ne soit pas étrange.... smiley et d’allégeances douteuses.

                                Le complexe de classe, tel qu’il se montre peut bien expliquer la panne de l’ascenseur social.

                                Avant de fustiger l’ensemble de la société , il serait bien aussi de se pencher sur la volonté et le courage (nécessaire et je dois dire avec amitié, pas facile à acquérir) de ceux qui se sentent victimes d’un système qui serait discriminant. La réponse serait qu’il faut apprendre à posséder les stratégies gagnantes plutôt qu’à reprocher à ceux qui réussissent de les avoir comprises. Il faut (faut revient ds mon propos, remplaçons par :"Il serait bien") que le milieu scolaire donne la boîte à outils de ces stratégies gagnantes. Si elle, le fait , alors tant pis pour ceux qui ne le comprennent pas .

                                Rien n’est simple , bien sûr....



                                • Jojo 21 décembre 2008 17:48

                                  Et je suppose que c’est censé être drôle provocateur à la noix ! Tout se paie un jour ou l’autre ! Le mieux c’est que l’addition ne vous soit présentée qu’après 70 ou 80 ans d’age et que vous deveniez enfin, le juif ou l’arabe de tous !

                                  Je vous souhaite la pire et la plus longue des vieillesses, sans la moindre maladie qui pourrait vous élever et faire de vous un être humain, mais par contre : Incontinent, sale, pauvre, teigneux et … aimé de tous !

                                  Bien à vous !  


                                • del Toro del Toro 21 décembre 2008 17:55

                                  Alors là, putain, c’est clair que je m’ajoute aux voeux !
                                  Et puis tiens, je vais même signaler l’abus de notre ami AbgeScheisse, lui qui se croit drôle.


                                • Jojo 21 décembre 2008 18:09

                                  Bonsoir Del Toro,

                                  J’ai lu votre intention de partir avant le printemps ! J’espère sincèrement que vous changerez d’avis ! Mais si ce n’est pas le cas, ne partez pas sans avoir reçu mes excuses ! Bonne chance dans la vie Monsieur !


                                • del Toro del Toro 21 décembre 2008 18:17

                                  Bonsoir Jojo,
                                  Merci, c’est tout à votre honneur.
                                  La décision est définitive. J’ai parlé du début du printemps histoire de me laisser le temps de glisser quelques commentaires sans me contredire. Je crois même que ça sera bien avant.
                                  A vous aussi, meilleurs voeux et peace and love pour le reste des années à venir !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès