Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Que cache l’Observatoire parisien de la laïcité ?

Que cache l’Observatoire parisien de la laïcité ?

Le très « laïque » Conseil de Paris a créé un Observatoire de la laïcité

"Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission", disait Clemenceau.....

Ce qui était une réflexion juste hier l'est encore plus aujourd'hui...quoique...on n'arrête pas le progrès et l'innovation.

Aujourd'hui pour enterrer un problème ou pour faire passer la pilule de l'abandon d'un principe, des politiques ont inventé un nouveau « concept » :

l'Observatoire

Il y a des observatoires sur tout, même sur les retraites, c'est cet observatoire installé en 1991 qui a réfléchi à la conception d'un projet de liquidation des acquis sociaux !

Le Conseil de Paris a décidé au cours de sa séance du 24 septembre 2012 de créer un Observatoire de la laïcité et comme le rappelle un article lu dans la Raison, le mensuel de la Fédération Nationale de la Libre Pensée, le même conseil a suspendu juste après ses travaux « pour cause de fête religieuse(Yom Kippour, en l’occurrence) » !

Voici ce que contient le texte voté :

L'Observatoire « assiste l'Exécutif parisien dans la mise en pratique du principe de laïcité à Paris. Il rend des avis permettant d'éclairer l'action de l'exécutif dans ce domaine, et notamment pour ce qui concerne l'application de la Loi de Séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905 »

Mais au fait :

  • l'application des lois de la République ne doivent elles pas être appliquées sans avoir besoin d'un Observatoire ?

  • C'est quoi l'objectivité d'un tel « machin »quand on sait que tous les membres de cet « Observatoire » sont nommés par le Roi... non ! Oh pardon par le Maire ?

  • Ne s'agit-il pas là pour l’exécutif de faire cautionner sa politique qui est très loin d'être laïque ?

Comme le montre l'a montré la Fédération Nationale de la Libre Pensée lors de la tenue d'un meeting le 9 décembre 2001 :

A Paris, « en deux ans, c'est plus de 3 500 000 € de fonds publics que la Mairie de Paris a versé à des organismes religieux. Proportionnellement au nombre d'habitants, les organismes religieux reçoivent plus de Paris, ville « laïque », que de Metz, ville où existe encore le Concordat »

De qui se moque le Maire de Paris ?

Pour les laïques, il n'y a pas besoin d'observatoires mais d'une politique claire qui passe par :

  • le respect de la loi de séparation des Églises et de l’État ;

  • l'application stricte des lois actuelles donc le non versement des crédits non obligatoires aux écoles privées ;

  • l'engagement dans le combat pour l'abrogation de la loi Débré !

 

Jean François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • ricoxy ricoxy 30 novembre 2012 10:12

    Comme l’auteur de l’article le fait remarquer, le seul rapport avec l’astronomie, ce sont les sommes astronomiques que ces « observatoires » coûtent.


    • lulupipistrelle 30 novembre 2012 14:32

      Où va le fric ? c’est exactement la question que je me posais...


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 30 novembre 2012 12:45

      Comment est financé cet « observatoire » ? Combien coute-t-il aux contribuables ?


      • lulupipistrelle 30 novembre 2012 14:33

        Et bien voilà l’autre aspect de la question. D’où vient le fric ?


      • docdory docdory 30 novembre 2012 13:58

        @Chalot

        Faire observer la laïcité par la Mairie de Paris, c’est un peu comme si on décidait de confier les commandes du télescope spatial Hubble à Elisabeth Teissier.
        Parmi l’ensemble des politiciens français, Bertrand Delanoë est, avec Martine Aubry, l’ennemi le plus acharné et le plus férocede la laïcité en France.
        Doit-on rappeler les vingt huit millions d’euros d’argent public dépensés en toute illégalité, au mépris le plus total de la loi de 1905, pour l’édification à Paris d’un prétendu« institut des cultures de l’islam » qui n’est rien d’autre qu’une mosquée déguisée en centre culturel

        • docdory docdory 1er décembre 2012 09:22

          @ Mastermind 

          Pour vous, c’est du tribalisme, le fait de vouloir que l’argent public ( c’est à dire, en l’occurrence celui des contribuables parisiens ) soit dépensés pour les services publics ?
          Une mosquée n’est pas un service public. Si les musulmans veulent une mosquée, ils n’ont pas à s’adresser à la mairie ni à quémander des subventions illégales ( article 2 de la loi de 1905 : la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ). 
          S’ils veulent une mosquée, ils doivent se cotiser pour récolter les fonds nécessaires, chercher auprès d’un agent immobilier un local disponible pour le louer, ou bien racheter un local disponible, ou bien acheter un terrain et y construire une mosquée, en respectant le POS. C’est aussi simple que ça, rien ne les en empêche.
          Ils n’ont pas assez d’argent ? Eh bien, moi, je n’ai pas assez d’argent pour m’acheter un camping-car, je n’aurais pas l’idée de demander à ma mairie de m’en subventionner un. Je m’en passe, c’est tout !
          Ce que je peux faire, les adeptes de la religion mahométane peuvent le faire !

        • docdory docdory 1er décembre 2012 15:06
          @ Mastermind

          1°) Non non quoi ? Soyez plus explicite dans vos propos !

          2°) Vouloir que la laïcité, principe de base du fonctionnement de la France, soit respectée par tous, ce n’est pas monter les français contre une autre communauté.

          3°) Il est de fait que la religion mahométane est , par essence, opposée à la laïcité et aux droits de l’homme. Comme je tiens à ces valeurs, je pense qu’il est hautement préférable que la religion mahométane ne prenne pas plus d’importance que ce celle, fort excessive, qu’elle a déjà prise en France. C’est effectivement mon intérêt et je le revendique.

          4°) « Cassez-vous de chez nous » dites-vous ? Euh, désolé, mais la France, c’est chez nous. Si vous n’êtes pas content des valeurs laïques de la République, rien ne vous empêche, vous, de vous « casser » ( comme vous le dites peu élégamment) dans un pays dans lequel vous pourrez « librement » subir dans son intégralité la loi implacable et inhumaine de votre consternante religion. Il ne manque pas de pays dans ce style ( l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Pakistan le Soudan, l’Afghanistan, etc ... ) 

        • docdory docdory 1er décembre 2012 19:54

          @ Mastermind

          Désolé de vous contredire, je n’ai aucun délire mystico racialiste . Je suis athée d’une part, et d’autre part, en tant que scientifique, je ne crois pas à l’existence de races. 
          Vous dites n’importe quoi !

        • CHALOT CHALOT 30 novembre 2012 23:17

          Oui il faut le rappeler et condamner cette dilapidation d’argent public ici pour une mosquée là pour une autre association cultuelle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès