Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Que fait le Bilderberg ?

Que fait le Bilderberg ?

Encore inconnu il y a quelques années (mis à part un petit nombre d'initiés) le Groupe des Bilderbergs est de plus en plus cité dans les médias. Il est curieux de constater que la plupart (pour ne pas dire toutes) les personnes interrogées répondent que les réunions du Bilderberg auxquelles elles ont été "invitées" (probablement à l'insu de leur plein gré) parlent de "reunions informelles", de "rencontres improbables", bref d'un genre de garden party un peu mondaine qui ne saurait ni tirer à conséquences, ni engager d'une façon quelconque ceux qui y participent.

Que pouvons-nous savoir de ce "Groupe" ?

Il a été fondé en 1954 aux Pays-Bas et porte le nom de l'hotel ou ses "membres fondateurs étaient réunis lors de ce qu'on peut appeler une "assemblée constituante"

Deux noms ont émergés ; celui de David Rockefeller et celui du Prince Bernard (époux de la Reine des Pays-Bas) Ce dernier était l'époux de la Reine Juliana. D'origine allemande, il fut l'objet de suspicions apparemment justifiées sur son appartenance entre 1932 et 1936 au NDSAP (Parti nazi) et fut l'objet d'un scandale financier qui entraîna l'abdication de la Reine Juliana.

En général, lorsqu'on créée une association, quelle que soit sa forme, celle-ci posséde des statuts (sorte d'acte de naissance) qui définissent un "objet social". Souvent, le nom du groupe ainsi créé est révélateur de cet objet social. On peut se douter que l'Amicale Bouliste de Pont à Mousson, si elle existe, va réunir des joueurs de boules, ou pour le moins des gens qui s'intéressent à cette activité fort estimable par ailleurs. Dans le cas du Bilderberg, rien ! Mais alors, rien de chez Rien. Ils se réunissent aux quatre coins de la planète comme çà, histoire de faire parler les curieux. On remarque quand même que les heureux participants de la sauterie annuelle ne sont pas des quidams comme vous ou surtout, comme moi.

Alors bien sûr, tout cela fait jaser, d'autant que pratiquement rien ne filtre '(du moins d'une manière officielle) de leurs soi-disant conversations à baton rompu. Pas une note, pas un compte-rendu, pas un rapport d'activité quelconque n'est communiqué ou publié à l'issue de ces "sauteries".

Alors de deux choses l'une :

Soit il ne se passe rien et on réserve plusieurs années à l'avance un hotel (rien à voir avec un Ibis ou un Formule 1 -qui sont tout à fait respectables, mais pas dans la même gamme-) ou on se retrouve entre soi pour prendre des nouvelles les uns des autres comme dans les grandes réunions de famille, histoire de voir qu'on ne se perd pas de vue. Mais, dans ce cas, pourquoi inviter des gens qui ne font pas partie de la famille ?

Soit il se passe des choses que la populace ne doit pas savoir , probablement parce qu'elle les interprêterait mal et se méprendrait sur les objectifs ou les stratégies mises en oeuvre. On peut donc en déduire que, si tel est le cas, cette attitude, constante depuis 1954, est dictée par la nécessité de nous dissimuler les buts réels de cette organisation. On sait cependant, au détour des déclarations, qu'il s'agit de mettre en place une gouvernance mondiale. Pourquoi un tel halo de mystère pour cela, qui n'a rien de particulièrement choquant ? Après tout, la période de la fin de la guerre a vu naître un certain nombre d'organismes destinés à faciliter les échanges et les partenariat au niveau mondial. L'OACI, créée à l'issue de la Conférence de Chicago en 1944, ou bien l'ONU, participent de cette démarche et leur fonctionnement n'a rien d'occulte ni de secret.

Que peut-il bien se passer dans ce conclave ? Que peuvent bien faire ensemble les magnats de la finance, les dirigeants des grands médias et les hommes politiques qu'ils invitent ? Si on émet l'hypothèse que la haute finance possède une part importante (pour ne pas dire la quasi-totalité) des médias d'opinion, on peut imaginer que cette réunion annuelle est l'occasion de faire passer une sorte de grand oral aux femmes ou hommes politiques qui vont se présenter aux suffrages (directs ou indirects) de leurs concitoyens. Celà peut même se passer en plusieurs temps : tout d'abord, on se sert de programmes existants, du style "international visitors" ou autres pour faire un premier tri dans les "elites réputées bien pensantes" des pays concernées. Ensuite, on examine les "clients potentiels" d'un peu plus près et on les recrute via des organisations genre fondations. La Fondation Franco-Américaine est un exemple type. De là, on va en promouvoir certains, les plus prometteurs, au rang de "young leaders", ce qui constitue une sorte d'antichambre ou de réservoir pour les futurs leaders politiques.Un tel scénario de déroule dans la plupart des pays. En fonction du calendrier électoral propre à chaque pays, on adoubera tel ou tel candidat et ce n'est pas le fait du hasard si on retrouve un grand nombre de membres du Bilderberg ( ou de la Trilatérale) dans les instances "supranationales". Pour ces dernières, l'élection (ou la nomination) sera favorisée par un lobbyng efficace.

Mais pour le cas général,ce dernier stade se déroulera durant la réunion qui précède l'élection, mais parfois bien avant. Il faut bien comprendre que ce n'est pas l'individu, en fonction de ses qualités ou de sa personnalité, et encore moins de son credo idéologique, qui est ainsi mis sur orbite. Les critères sont différents. Il s'agit de sélectionner quelqu'un qui fera la politique, essentiellement économique, qui lui sera indiquée. Quelquefois, ce seront deux, voire trois personnes d'opinion différente qui seront retenues. Vous avez compris que l'essentiel est ailleurs. Il faut qu'elles soient en situation éligible (Adieu DSK) et susceptibles d'être élues au terme d'une campagne ou elles seront médiatisées jour et nuit jusqu'au jour de l'élection. Les sondages font naturellement partie des médias utilisés. Le reste, c'est à dire les promesses de campagne, les prises de positions, tout celà importe peu. Il faut donner l'illusion que les deux adversaires s'affrontent, un peu comme dans un match de catch dont les résultats sont connus à l'avance...

Vous me direz, tout ceci n'est que fantasme et imagination. Encore et toujours la vieille théorie du complot. Sauf que certains faits sont troublants. Tout d'abord les déclarations de David Rockefeller, durant la réunion de la Commission Trilatérale à Bonn en 1991 :

"Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés."

Voila qui est sans ambiguité. (Rappelons que la Commission Trilatérale est une "filiale à 100% du Bilderberg) Ainsi donc, la stratégie du Bilderberg consiste bien à mettre en place un gouvernement mondial (nous nous en doutions un peu). Mais, comme disent les juristes, " in cauda venenum" (le venin est dans la queue). Ainsi , les souverainetés nationales (lorsqu'elles sont exercées par les peuples, cela s'appelle ausi des "démocraties") constituent un obstacle majeur à l'établissement de ce pouvoir mondial.

Il faut donc contourner cette difficulté en donnant aux peuples l'illusion de la démocratie (on continue à elire des hommes ou des femmes comme avant, mais on oriente les votes gràce aà la manipulation des foules. C'est le rôle des médias. Vous me répliquerez que c'est le rôle des médias dits "d'opinion". Certes, mais lorsque ces médias sont contrôlés par les grands groupes financiers et notamment les banques, quelles sont les opinions exprimées ? Le système apparaît comme très simple : les banques contrôlent financièrement les médias qui sont chargés d'assurer la popularité des futurs candidats, et on s'assure de la "docilité" de ceux-ci lors des réunions.

Voila donc près de soixante ans que le Bilderberg organise dans les démocraties occidentales (ou ce qu'il en reste) un travail patient de prédésignation des candidats aux élections importantes (nationales ou communautaires). C'est beaucoup plus simple pour une écurie de gagner la course quand tous les chevaux lui appartiennent. Celà devient presqu'un jeu de chercher, parmi les presonnalités invitées aux réunions du Bilderberg, celles qui vont être littéralement "surmédiatisées" dans les mois ou années qui suivent, car il est nécessaire d'avoir une certaine anticipation pour fabriquer un candidat ou une candidate.


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 30 juillet 2013 12:57

    Pourquoi un tel mystère ?

    La question à un euro ou un milliard 

    • Citoyen85 30 juillet 2013 15:14

      Ca n’a rien de secret, on en parle dans les journaux depuis des années, je dirais plutôt discret ! Une réunion annuelle pour décider du sort du monde ça me parait un tantinet maigrelet. Il y a des tas de réunions d’hommes d’affaires et de politiciens dans le monde, pourquoi spécialement celle-là fait-elle fantasmer certains ? Ils ne font qu’assister à des conférences interminables. Des journalistes y ont déjà assisté et même si on leur demande le secret, si quelque chose de grave y avait été dit, ils l’auraient rapporté.
      P.S. David Rockefeller n’en est qu’un des participants.
      « Dans les années 1950, les diplomates polonais Joseph Retinger et Andrew Nielsen élaborèrent l’idée d’un forum international où les dirigeants européens et américains pourraient se réunir en vue de coopérations en matière militaire, économique et politique. Retinger aborda le prince Bernhard des Pays-Bas qui se rallia à l’idée, avec l’ex-Premier ministre belge Paul Van Zeeland, et le dirigeant de l’époque du groupe de produits de grande consommation Unilever, le Néerlandais Paul Rijkens. »


      • HELIOS HELIOS 30 juillet 2013 19:34

        Une réunion annuelle pour décider du sort du monde ça me parait un tantinet maigrelet

        ... vous savez, ceux qui s’appliqunte une auto-discipline sont pires que ceux a qui on donne des ordres !!!


      • Croa Croa 31 juillet 2013 08:02

        Ce qui est discret n’est pas secret en effet. C’est certainement plus malin car il n’y a pas de risque de scandale. Les journalistes présents n’étant pas mauvais sujets... Les VIP peuvent intriguer en toute confiance !


      • appoline appoline 30 juillet 2013 19:54

        Rien de secret ? Vous ne doutez de rien. Il existe des faits pas très reluisant chez le bilderberger. Un site internet l’implique dans des affaires de pédophilie, de réseau et même de meurtres. Qu’en est il réellement ? Ils savent pertinemment qu’on ne les traînera pas sur le devant de la scène sans preuve ; ceux qui les cherchent, les preuves risquent leur peau car une bonne partie du système est à leur botte. Et ça, c’est un sacré putain de problème


        • VINCENT 12 novembre 2013 23:16

          Des éléments de preuves, en voici - pour votre info :


          Pour mieux comprendre ce que font ces Élites, voici des liens vers leurs documents ( provenant d’ archives ) :

          Aussi, pour le reste, une traduction minutieuse est nécessaire ; Car - même si, avec de tels documents - la PREUVE est bien réel, le contenu - reste à découvrir - pour revoir l’ Histoire des évènements sous un jour nouveau.

          Bien sur - ces Rapports des Meeting ( sont de sources bien établies ), ont été transmis ( je pense ) par des proches de ces élites, afin que les citoyens soient - enfin informés... :

          Voici des documentaires sur ces Groupes d’ influences : 

          http://youtu.be/7Of-LdbpvX8 ( Bilderberg - Le Signe du Secret - 2012 ) ;

          http://youtu.be/9mSivv5Iq2w&nbsp ;( L’ Empire invisible, le Nouvel Ordre Mondial ) ;

          Deux vidéos de personnalité importantes, qui apportent un éclairage haurissant sur les faits - de Complot ) :

          Georges W. BUSH - admet à demi-mot, la Conspiration ( interview censurée - de 2013 ) :


          Un Général américain ( Westley CLARCK ) dénonce un complot visant à envahir certains pays en particulier ( VOSTFR ) : http://youtu.be/XP4pB5o0JOY

          Hillary CLINTON avoue ( en audition devant le Congrès américain ) que ALQAIIDA a été créé par les USA : http://youtu.be/TAhpacLjiXY

          N.B : Alors... après avoir vu ces vidéos - peut-on encore soutenir - une « pseudo » Théorie-du Complot ?  A titre personnel, je pense que non. Et - au vu des documents d’ archives, **ceux qui continue à essayer de ridiculiser - les citoyens qui NE CROIENT PAS AUX VERSIONS OFFICIELS ( sur les attentats du 11 Septembre 2001, par exemple... ), **deviennent **eux-même - vraiment - ridicules.

          Là, les liens vers les Rapports des Meetings du BILDERBERG :

           


















        • drygin 25 novembre 2013 18:58

          Et le « sacré putain de problème » ne s’arrête pas là...
          Le pire c’est que le système fabrique ses propres dépendants : comme un drogué qui veut à tout prix se convaincre que sa came n’est pas néfaste ! Admettre l’inverse serait un tel bouleversement qu’il préfère faire l’autruche et rester comme il est plutôt que tout chambouler. C’est exactement ce qui arrive lorsqu’on essaie d’expliquer à d’autres personnes l’étendue de ce lobbying et du vrai pouvoir qui gouverne. Les gens sont tellement dépendants du système qu’il vont jusqu’à le défendre pour ne pas admettre qu’ils sont menés en bateau...

          A bon entendeur...


        • millesime 30 juillet 2013 20:08

          il y a encore un étage au-dessus du groupe Bilderberg, et là ce sont les décideurs qui se protègent en faisant apparaître ce groupe. (c’est un « petit comité »).
           Ces gens là sont « d a n g e r e u x » , car ce sont eux qui manipulent les leaders politiques et financiers et ils feront tomber la City et Wall Street quand l’auront décidé.. !

          http://millesime.over-blog.com


          • Le421 Le421 30 juillet 2013 21:38

            Amusant !! On crache allègrement sur les groupes de réflexion que sont, ni plus ni moins, les francs-maçons, en leur prêtant des pouvoirs occultes que d’autres ont, alors que le Bilderberg, véritable fléau de la culture capitaliste est beaucoup plus dangereux pour le clampin de base comme moi.
            Mais bon !! Franc-Maçon, on sait pas, c’est secret, donc, c’est mal...
            Bilderberg !! Ca sonne bien. Bande de salopards* !!

            *Insulte ?? Quand le nom, tel qu’il est défini dans le dictionnaire, est approprié...


            • Croa Croa 31 juillet 2013 08:17

              « Encore inconnu il y a quelques années (mis à part un petit nombre d’initiés) le Groupe des Bilderbergs est de plus en plus cité dans les médias. »

              Les médias ne sont plus seuls : Il y a Internet !  Les médias sont bien obligés de suivre un peu sinon ça se verrais que certaines choses sont occultés. Il faut cependant être bien attentif car ces citations restent discrètes, limités au minimum, le sujet lambda ne voit toujours que du bleu de tout ça et l’affaire parait anecdotique... Bref l’autisme général persiste conformément aux objectifs de ceux qui prétendent informer.


              • henry_jacques henry_jacques 31 juillet 2013 11:12

                 

                Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisés et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.

                Les Maîtres du Monde ont en commun des valeurs et des principes fondamentaux qui sont le ciment de leur unité. Ces principes étaient ceux des Nazis comme ils sont ceux de leurs héritiers, les idéologues du Nouvel Ordre Mondial . Ils décident du sort de la planète. Le résultat en est produit la désintégration de la société et des valeurs qui en faisaient le ciment. Funeste résultat d’une manipulation mentale orchestrée.

                http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/robert-schuman/la-face-cachee-de-robert-schuman

                 Comment les peuples ont-ils pu s’imposer de telles chaines ?

                Par une manipulation mentale encouragée par la couardise des peuples d’Europe qui par leur soumission aux psychopathes et pervers narcissiques, se sont rendus manipulables et corvéables au-delà des espérances de ces derniers. La société est ainsi faite. Qu’on le veuille ou non, elle est constituée d’êtres endormis et inconscients : d’êtres indifférents à la sentence commune.

                (Voir la théorie de la désintégration positive de Dabrowski)

                Le peuple donne aux politiciens le pouvoir de créer et de diriger une machine de guerre. Telle en est l’équation du vote. Cette forme d’expression politique condamne les citoyens à une résignation et une soumission aux élites prétendues compétentes. Elle n’est que l’abandon défaitiste, et comme disait l’humoriste Coluche « Si les élections pouvaient changer quoi que ce soit, il y a longtemps qu’elles auraient été supprimées ».

                Troublante coïncidence qui est passée inaperçue dans les médias français :

                 

                - * 6 mai 2012, « Moi Président » est ‘’élu’’

                 

                - * 31 mai 2012, Henri de Castries prend la direction du groupe Bilderberg. ( Personnalité mondiale de la finance, PDG du Groupe d’assurances AXA. Il est ami avec Sarkozy, Bayrou et … Hollande. Ils sont de la même promotion Voltaire. N’était-ce pas « Moi Président » qui maitrisant à merveille le mensonge, disait qu’il n’aimait pas les riches ? Autrement dit, le ‘’François le passif’’ sera aux premières loges pour appliquer les décisions que lui dira de prendre son ami qui a largement contribué au financement de sa campagne. Ce sont ceux qui sont derrière le rideau, qui tirent les ficelles). Hollande s’inscrivait donc dans suite logique de Sarkozy.

                 

                http://www.bilderbergmeetings.org/participants2012.html-   

                Habitée d’avidité morbide la pieuvre étend sa stratégie sur l’Occident. Si l’on observe le phénomène cancéreux avec attention, depuis sa création et au fil du temps, ces ‘’élites pathologiques’’ ont appliqué ligne pour ligne la vision ‘’science fiction’’ de Georges Orwell décrite dans son livre 1984.

                 

                Les principes-clé des Maîtres du Monde

                 

                - 1 - La fin justifie les moyens

                 

                - 2 - Le fort doit dominer le faible. Le fort est fait pour être un prédateur, et le faible une proie.

                 

                - 3 - L’élimination des faibles est conforme au principe de la sélection naturelle (cf. Darwin)

                 

                - 4 - La vie de tous les individus n’a pas la même valeur. Ceux qui ont une valeur négative peuvent être éliminés, dans l’intérêt supérieur de l’ensemble.

                 

                - 5 - Le peuple est par nature ignorant et stupide.

                 

                -  6 - Le monde doit être gouverné par une élite éclairée.

                Rappelez-vous :

                 :« On ira ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer ! »

                (Nicolas Sarkozy, lorsqu’il a décidé de renverser avec la collaboration des parlementaires le vote légitime des Français contre le Traité Européen) – Lisbonne du 13 décembre 2007

                Donc, le ‘’Cerveau’’ mis sur le trône le 6 mai représente la transition entre N.Sarkozy et Marine Le Pen aux ordres de Bilderberg, qui seront encore plus despotiques…



                • Tipol 31 juillet 2013 11:34

                  Groupes mafieux d’influence, bandes très organisées de malfaiteurs, spécialistes en corruption et en suicides et accidents, viviers d’envoyés du diable, syndicats de maîtres esclavagistes... toutes ces fondations, ceux qui ont pris le pouvoir des peuples illégalement et les biens souverains méritent tous la guillotine en tribunal populaire d’exception expéditif ; à défaut, la mort naturelle leur montera la couleur rouge sombre bourdonnante et chaude.
                  Pour ce qui est de la France, vraiment très peu de politiciens depuis 1965 verra le tunel et sa lumière blanche. Tous ces députés, sénateurs et autres débiles véreux corrompus qui se sont succédé sont déjà nombreux à brûler en enfer pour longtemps, mêmes ceux qui n’ont jamais brillé à la une de l’actualité.
                  Le temps vient où ils vont bientôt se souvenir des temps anciens ; ils pleureront une éternité les regrets des malheurs qu’ils ont répandu, et la dégénérescence qu’ils ont organisé pour leurs propres descendances.


                  • Joel Spiggott Joel Spiggott 31 juillet 2013 12:25

                    Attention ! Malgré le ton plutôt soft de cet article, Manuel Valls va « quand même » vous traiter de « complotiste » et de « négationniste » ! smiley


                    • Baz Baz 31 juillet 2013 12:33

                      Faut arreter d etre naif et de trouver des excuses pour tout.

                      Quand on regarde l’historique de ses reunions, et le nom des participants, on comprend.

                      On y trouve aussi, David rockefeller, co-fondateur de bilderberg, on sait maintenant comment ils ont fait fortune .... rien de beau ... et sa philosophie encore moins.

                      David Rockefeller est malthusien c’est à dire qu’il souhaite une réduction du nombre d’etre humains au niveau du monde *wikipedia*.

                      Cet année, grace a info-libre, on a eu un reportage, des francais etaient sur place pour la 1 er fois !!.

                      Faut arreter de tomber dans le panneau, les participants sont ceux qui tiennent le monde, banque, media, industriel.

                      Amusez vous a remonter l histoire de tout ces gens, grosse surprise !!!






                      • Dominique TONIN Dominique TONIN 31 juillet 2013 12:47

                        ,@ l’auteur,

                        « Ainsi , les souverainetés nationales (lorsqu’elles sont exercées par les peuples, cela s’appelle aussi des »démocraties« ) constituent un obstacle majeur à l’établissement de ce pouvoir mondial. » dites-vous !
                        C’est parfaitement vrai et, si on y ajoute le fait que bon nombre des Bilderbergs possèdent la totalité des chaînes, il convient d’avoir deux réflexes :
                        1- Créer un mouvement indépendant et complètement démocratique, c’est fait : www.democratie-demos.eu
                        2- Puisqu’il est acté que les merdias pré-cités feront tout ce qu’ils peuvent pour nous barrer la route et l’accès à l’écran, créer une chaîne d’info privée et spécifique. C’est de loin le plus gros morceau. Nous y travaillons actuellement.
                        De même nous travaillons à réunir des leaders dans chacun des pays de l’UE pour faire une coalition des peuples et nous opposer au diktat de la finance et des politiciens actuels corrompus.
                        Si à ce sujet vous avez des contacts ou des idées, nous sommes preneurs. Merci

                        • Baz Baz 31 juillet 2013 13:44

                          Ce que je vois, c est que meme entre nous*( les pas contents !, ceux qui s’opposent au diktat), on est encore trop divisé.


                          Il y a plein de mouvement, mais comme en politque, la plupart se tire dans les pattes, pour quelques details.
                           
                          En tout cas, la situation evolue, des gens se reveillent, c est surement ca le plus important.


                          • millesime 31 juillet 2013 13:55

                            Pierre de Villemarest, journaliste, ancien du SDEC, décédé il y quatre ans, diffusait une lettre privée à laquelle j’étais abonné dans les années 80.il était un fin connaisseur du Bilderberg et de la Trilatérale.
                             Il a donné assez peu d’interview mais on peut en retrouver en passant par google.
                            j’ai écrit quelques articles sur le sujet.
                            http://millesime.over-blog.com


                            • sansblaze 31 juillet 2013 23:45

                              David Rockfeller, juif, le prince Bernhard , pronazi ?
                              Euh, fallait quand même qu’ils aient de sacrés intêréts en commun pour se réunir tous les ans .
                              David, t’aurais pas un peu trahi tes coréligionaires ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

cliquet


Voir ses articles







Palmarès