Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Que faut-il penser du retour de la taxe carbone ?

Que faut-il penser du retour de la taxe carbone ?

Le pacte de croissance du gouvernement Ayrault contient l'affirmation forte de l'installation de la taxe carbone. Encore une taxe de plus râleront les détracteurs de la politique actuelle. Enfin ! s'exclameront les écologistes convaincus !

Nous voulons démontrer ici que ce retour, par la petite porte, est une double mauvaise nouvelle : pour l'écologie d'une part, et pour tous ceux, d'autre part, qui espèrent des modes de gouvernance plus efficaces et plus respectueux des citoyens.

Nous avions raconté, dans un article précédent, la tentation du ministère du budget à utiliser la taxe carbone comme une nouvelle ressource fiscale permettant de limiter les déficits. La ficelle était trop grosse. La création d'un nouvel impôt direct aurait été très mal vu par l'opinion. Le projet est resté dans les cartons.

Dans le pacte, le gouvernement a préféré installer la taxe carbone comme une ressource permettant d'abonder le fond qui va alimenter les entreprises et permettre -par des crédits d'impôts- de financer la baisse des charges sociales.

Le gouvernement répond donc positivement au patronat et à une partie des "experts" écologistes qui veulent utiliser la taxe carbone comme un moyen de réduire les "charges" sociales.

Conscient de la difficulté de l'exercice, et de son impopularité, il l'annonce mais diffère son application à 2015. Il espère probablement un "retour de la croissance" qui éviterait le recours à cette ressource.

Comme nous ne cessons de l'expliquer depuis 5 ans, la taxe carbone va accroître l'impopularité de l'écologie, assimilée à la technocratie et à l'Etat ponctionneur. Et cette taxe n'apportera aucune solution aux problématiques écologistes : elle ne sera qu'une taxe de plus, une taxe qui restera faible (il ne faut pas ruiner le contribuable) et donc une taxe qui n'aura aucun effet dissuasif. 

La naïveté de nombreux écologistes, sur ce point, se révèle confondante : comment peuvent-ils croire que cette mesure fera avancer leur cause ? Pourquoi ne voient-ils pas, au contraire, qu'elle la dessert et les éloignera définitivement de la population ? 

Il n'y a qu'une seule manière de "faire" efficacement la taxe carbone. Elle consiste à respecter deux règles fondamentales :

1-la taxe carbone ne doit servir qu'à une seule chose : alimenter des fonds d'investissements qui permettent de réussir les transitions écologistes. Car, ce que ne comprennent pas encore de nombreux écologistes (y compris les plus experts), c'est que ces transitions nécessitent d'énormes financements pour payer les infrastructures nécessaires à la réussite de ces transitions.

2-la taxe carbone ne peut pas devenir un impôt supplémentaire alimentant les ressources de l'Etat. Elle n'est pas conçue pour cela. Elle doit revenir à des fonds publics mais séparés du budget de l'Etat (ou des collectivités territoriales). Cet argent doit revenir aux particuliers -contribuables contributeurs- et aux entreprises, qui cotisent, pour leur permettre de financer leurs propres transitions écologiques.

Cette démarche représente une nouvelle manière de concevoir les politiques publiques, un progrès démocratique et un respect renouvelé pour les citoyens. Les politiques publiques du XXIéme siècle doivent évoluer et intégrer des démarches innovantes. C'est la seule solution pour répondre aux enjeux particulièrement complexes de notre siècle. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 novembre 2012 10:21

    La bête (le système financier / politique / médiatique organisé) est très forte, elle sait transmuter toutes les idées à son avantage.
    La taxe carbone n’y échappe pas, avant sa naissance effective, ils l’ont déjà vidé de sa saine substance pour qu’elle alimente leur appétit féroce de pognon virtuel.


    • Traroth Traroth 12 novembre 2012 10:22

      « La création d’un nouvel impôt direct aurait été très mal vu par l’opinion » : Plus mal que la hausse de l’impôt sur la consommation, qui pénalise les plus pauvres ? Cette affirmation me parait très discutable...


      • LE CHAT LE CHAT 12 novembre 2012 10:52

        chaque jour en regardant les infos , on se demande quelle nouvel impôt ou taxe va nous tomber dessus , le cauchemar à la grecque ne fait que commencer dans la France normale ....................


        • Croa Croa 12 novembre 2012 11:03

          Sur le principe même d’une nouvelle taxe il est impossible de faire pire que ce qui est déjà annoncé, à savoir qu’il y a déjà une augmentation de la TVA dans les cartons ! smiley

          Qu’une taxe écologique soit également instituée est nécessaire pour deux raisons :
          - Tout vaut mieux que la TVA, et s’il existe des solution socialement plus juste que de taxer les énergies, il est cependant possible d’imaginer des assiettes d’impositions socialement acceptables.
          - Il faut absolument lutter contre les gaspillages issus du bas prix de l’énergie. Ces gaspillages qui ont crées des fléaux tel que le risque nucléaire, le réchauffement climatique et une mondialisation des échanges sont à combattre le plus fortement possible : Il faut l’énergie soit beaucoup plus chère !

          La taxe carbone peut être une bonne chose mais pas seulement, une remise à plat de la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) est aussi nécessaire par suppression des exonérations petit à petit instituées.
          Il n’est pas complètement nécessaire que le produit de ces taxes soient complètement affectées à la transition écologique mais en bonne partie oui, peut-être à 50% mais guerre plus à priori. Pas seulement pour la transition d’ailleurs mais aussi pour atténuer les effets antisociaux de la taxe (par exemple subventionner les « trajets-travail » par une allocation spéciale mais pas plus.)

          Certains points de l’impôt sur le revenu serait aussi à revoir dans le même esprit. Il n’est par exemple pas normal que les frais réels transports soient calculés en fonction de la puissance fiscale du véhicule car il s’agit là du choix (choix tendant à devenir irresponsable !) du contribuable de posséder une grosse berline que la communauté n’a pas à assumer !    


          • lulupipistrelle 12 novembre 2012 15:53

             Il n’est par exemple pas normal que les frais réels transports soient calculés en fonction de la puissance fiscale du véhicule car il s’agit là du choix (choix tendant à devenir irresponsable !) du contribuable de posséder une grosse berline que la communauté n’a pas à assumer !  


            Bien que je ne sois pas concernée, je me permets de vous signaler que les familles de trois enfants et plus, voire les familles non nucléaires (celle qui ne se limite pas à papa-maman-les enfants, mais élargie à d’autre membres de la parenté) n’ont pas tellement le choix... C’est la grosse bagnole obligée.

          • Croa Croa 12 novembre 2012 19:36

            Les familles qui ont besoin d’une familiale ne sont plus très courantes. Ces gens, qui s’en servent pour les vacances, ne déclarent pas de frais, en général.

             Il y a d’autres cas où un véhicule puissant se justifie comme le break des représentants de commerce par exemple et cela sera toujours à prendre en compte... Par contre le ma-tu-vu qui habite à la campagne et se rend à son bureau en « grosse béhème » nous n’avons pas à lui décompter des frais réels qui n’ont de réels que ses choix de vie et il faut changer ça ! 


          • foufouille foufouille 12 novembre 2012 19:42

            Il faut l’énergie soit beaucoup plus chère !

            on est pas en afrique
            quand il fera -20, ca sera drole la connerie escrolo


          • Alpo47 Alpo47 12 novembre 2012 11:15

            Reste à venir, une VRAIE REFORME FISCALE qui rendrait les prélèvements proportionnels aux revenus.

            Et ça, après en avoir entendu parler pendant la campagne électorale, on risque bien d’attendre longtemps avoir d’en voir la couleur.

            Et pourtant, il faut vite rappeler à tout le monde que le trou dans le budget de l’Etat est d’abord creusé par une baisse des prélèvements vers les plus hauts revenus et les grandes entreprises. Or, là, non seulement on ne réduit pas les cadeaux, mais on vient d’en faire de nouveaux.

            Vous avez dit un « gouvernement de gauche » ?


            • Alpo47 Alpo47 12 novembre 2012 11:17

              PS : Je pense que le terme « progressif »conviendrait mieux que "proportionnel.


            • lulupipistrelle 12 novembre 2012 12:37

              Le retour de la taxe carbone ? un nouvel impôt destiné à renflouer les caisses vides, comme les radars, les parcmètres etc...

              Ces connards n’ayant pas la première idée de comment redresser le pays,comment remettre l’économie productive en marche, continuent à racketter le citoyen-cochon.

              • Romain Desbois 12 novembre 2012 12:53

                Pauvre conne de poujadiste, tu sais ce que ca coute à la collectivité les accidents de la route et la pollution ?

                Puante de sale bourgeoise.


              • lulupipistrelle 12 novembre 2012 15:15

                Complètement binaire.


                Les automobilistes payent leurs bagnoles, leurs carburant, leurs assurances, ne vivent pas de la solidarité obligatoire. Chacun est libre de dépenser ses revenus comme il l’entend. Mais vous préféreriez sans doute mettre la main sur ce pactole et le mutualiser au profit des sempiternels boulets...

                Au fond, ce qui vous dérange, c’est que les automobilistes sont une portion autonome de la société, pas des assistés , et d’autre part ils sont difficiles à prendre en otage pour des revendications catégorielles...


                Sinon, je marche à pieds, et je n’ai pas de bagnole personnelle.
                Mon mari utilise la voiture familiale pour bosser, une mobilité qui lui permet de faire ce que les autres ne font pas, et garantit notre totale indépendance financière.


              • lulupipistrelle 12 novembre 2012 15:22

                PS:Ah j’oubliais... sans bagnole toute la France rurale est paralysée, parce que la solidarité nationale est à double vitesse... 


                La pollution ? et quid du moteur à eau, qui existe bel et bien, mais qui ne doit pas offrir les mêmes possibilités de racket... Sans parler des bagnoles qui au Brésil brûlent un pourcentage non négligeable d’alcool... et là on vous demande de vous recycler en Chimie... 

                Si vous voulez vraiment diminuer la pollution, les solutions existent et elles ne signent pas la fin du véhicule individuel qui est en réalité votre cible exclusive. Et toc.

              • Romain Desbois 12 novembre 2012 23:37

                en plus tu ne sais pas lire et invente des propos et des idées que je n’ai pas tenus.

                Tu va m’apprendre l’écologie ?

                Le cout des accidents de voiture tu transformes ça par le cout d’entretien et d’utilisation d’une voiture.

                T’as vraiment que deux neurones, et encore on a dû te les prêter.


              • HELIOS HELIOS 12 novembre 2012 13:29

                La taxe carbone, au niveau du porte monnaie du citoyen, c’est une nouvelle augmentation de l’essence et de l’énergie à la maison.

                Les ecologiste n’ont qu’un seul ennemi, un dogme : c’est la voiture.. rendez vous compte, un outil de liberté.


                • Romain Desbois 12 novembre 2012 13:49

                  non hélios pas tous les écologistes. Perso je préfère la voiture de location , à l’avenir hybride ou électrique / solaire.

                  Oui c’est une invention géniale mais elle prend trop de place parceque chacun a la sienne et que les 3/4 du temps elles occupe de l’espace pour rien.

                  En tant que piéton, je suis même pas respecté. Les trottoirs sont devenus la partie congrue de l’espace public. avec en plus les pistes cyclables qui en ont tronqué une bonne partie.

                  L’autre jour à Vincennes, en allant vers le parc floral (pour ceux qui connaissent), j’étais sur une voie qui faisait 2X 2voies pour les voitures , un piste cyclable de chaque côté prenant les 2/3 du trottoir et le reste pour les piétons devait se battre avec les platanes. Je rajoute qu’il pleuvait ce jour là et j’ai pu constater que seul la partie piétonne n’était pas goudronnée !!!! et bonjour la gadoue.


                • Croa Croa 12 novembre 2012 14:18

                  La bagnole
                   smiley smiley « un outil de liberté » ! smiley smiley

                  Sur les pubs, tournées toujours très loin dans le désert, oui en effet !

                  T’en as une seulement ?


                • HELIOS HELIOS 12 novembre 2012 17:55

                  Réponse pour Croa...
                  N’habitant pas la region parisienne ou une grande ville, je ne peux faire autrement que d’en avoir au moins une pour moi et une pour mon epouse.
                  Il n’y a pas que les deserts qui servent de decors, il y a la vie de tous les jours, celle ou vous vous levez a 5h du mat pour aller bosser et malgré tout vous mettez plus d’une heure de trajet et quelquefois vous terminez a 24 heures et il faut rentrer ! imaginez les transports en commun.

                  Reponse pour Romain Debois...
                  Ce n’est pas parce que sur le boulevard de Vincennes c’est merdi... qu’il faut generaliser. Oui, clairement oui, il y a a revoir serioeusement certains parcours et certains « cercles » pour redonner de l’espace au pieton. Mais, il existe aussi une realié qui consiste a faire se deplacer des vehicules entreba,lieue, entre zones, villes etc. et là il ne faut pas s’imaginer que le pieton doit pouvoir acceder partout Quand on a fait le chemin de fer on a pas autoriser le trottoir le long de la voie.

                  Pour que le deplacement soit possible il n’y a pas n’on plus qu’une solutions, mais il faut plusieurs modeles equilibré où la voiture est un de ces modeles. Ce qui se produit avec les verts, c’est que l’automobile est leur bete noire, comme l’education est la bete noire des integristes musulmans.

                  Nous ne discuterons pas, la taxe carbone est strictement imaginéee avec une arriere pensée destinée a rencherir le coût de l’usage de la voiture.

                  Avec le rapport Gallois on se demande comment faire pour redemarrer une economie atone... c’est simple,une des mesure serait de baisser les carburants, comme le fait le Chili, par exemple, qui n’a aucune raffinerie et qui se fourni sur le marché mondial. Ce pays tres liberal, pour de simple question de bon sens impose un prix plancher (pas plafond) pour le prix des carburants et ce prix est reactualisé et repercuté tous les jeudi. cela fait plusieurs semaines maintenant que les prix sont en baisse constante, le monde regorge de carburant.... de combien le prix a la pompe a baissé chez nous ? Mais c’est vrai, l’entreprise Chilienne Copec, l’equivalente de notre Total possede aussi un representant du gouvernement au conseil d’administration.
                  C’est peut etre pour cela.

                  Il y a bien une classe politique peinte en vert la-bas, mais elle arbitre entre les divers interets en se souvenant que ce sont les entreprises qui la font bouffer, comme nous.


                • foufouille foufouille 12 novembre 2012 22:07

                  le gars paiera juste ses patates 10€/kg


                • Romain Desbois 12 novembre 2012 23:45

                  Hélios

                  C’est quoi cette manie que vous avez tous de déformer ce que les autres disent !!!!

                  Vincennes n’est qu’un exemple et en tant que piéton j’en ai à la pelle des exemples.

                  Qaund il faut marcher à l’égyptienne sur un trottoir tellement il n’est pas large , parceque en plus on a rajouté des barres anti bagnoles, réduisant encore la largeur praticable ; quand on fait ses courses pied et que chargé comme ivrogne, vous êtes obligés de slalomer entre les bagnoles garées sur les trottoirs.

                  Ca va je connais.

                  Hélios , je me souviens de très intéressant échanges entre nous il y a quelques années. et là encore une fois ,je ne vous retrouve pas ; Vous avez très mal vieilli.
                  Merci de ne pas déformer mes propos , ni de penser à ma place.
                  Fin


                • LE CHAT LE CHAT 13 novembre 2012 08:22

                  @romain Desbois

                  pour beaucoup de profession , il est indispensable d’avoir un véhicule personnel !
                  quand vous êtes d’astreinte dans l’industrie , on peut vous solliciter 24/24 dimanche et jour fériés , pas de transport en commun envisageable !


                • Romain Desbois 13 novembre 2012 09:07

                  Le chat

                  Je suis d’accord avec vous et il n’a jamais été dans mon esprit d’interdire la voiture personnelle !

                  Je prône trop souvent la liberté de choix et j’exècre tout ce qui collectivisme, soviétisme ou dictatorial.

                  Non je pense que certains auront intérêt à avoir leur propre véhicule mais je pense que la plupart des gens se convertirons à la voiture de location quand ils verront les économies qu’ils feront.
                  Mais pour cela il faut que l’offre soit suffisante et pratique.


                • Le péripate Le péripate 12 novembre 2012 13:39

                  Combien de taxes nouvelles ? 15 ? 20 ? Plus ? On s’y perd... la dernière m’a beaucoup fait rire... la taxe nutella.... sales gosses, c’est bien fait na ! Voilà des consommateurs qui ne votent pas encore, on peut taper dessus.
                  Le plus drôle que que au bout de chaque taxe il y a un bon gros paquets d’intérêts bien gluants de bonnes intentions bisounours.
                  Dernier jours de Foire au Slip en Socialie française.


                  • Croa Croa 12 novembre 2012 14:25

                    Mauvais exemple.... Et Pan sur le vit ! smiley

                    La taxe sur l’huile de palme est l’exemple même du truc efficace qui ne coûte rien !  Cela va juste inciter les fabricants de nutella à trouver une autre recette moins nocive pour la santé et l’environnement sans interdire formellement un produit.


                  • Le péripate Le péripate 12 novembre 2012 14:41

                    La nocivité de l’huile de palme est rien moins que pas évidente, en particulier elle ne contient pas de « trans » lourdement impliqué dans le cholestérol et les maladies cardio-vasculaires.

                    De plus par son rendement important (jusqu’à 50 fois d’autres huiles) elle préserve justement les terres arables en les économisant.
                    Encore une affaire embrouillé par l’intervention politique.

                    Vive le Nutella Libre !

                  • Roi des flans 12 novembre 2012 13:49

                    De toute façon l’écologie est déjà mal vue ...
                     
                    Les panneaux chinois des villas bobos qui sont totalement inutiles et une ruine.
                     
                    Le bio pour les même bobos qui ont les moyens ...
                     
                    Les éoliennes qui coutent cher et qui emmerdent ...

                    Le record de ministres et députés au cm2 de bulletin !
                     
                    Et le Grand bétonnage des banlieues Duflot ! pour l’immigration qui fait boule de neige,
                     
                    On est bétonné et il faut payer en plus pour les colonies de main d’oeuvre pauvre des capitalistes extra-territoriaux

                     


                    • Soi même Soi même 12 novembre 2012 14:55

                      Tout es bon comme le cochon, pour faire du frique, il ne faut pas se leurré, c’est la même thématique que l’Agriculture raisonner qui soit dissent, elle est plus propre !
                       Alors qu’il n’a jamais été question pour eu de changer les habitudes !


                      • JL JL 12 novembre 2012 14:55

                        Hier soir était diffusé sur France5 un documentaire intitulé : « Diesel, le scandale français ».

                        Je ne sais pas s’il participait davantage de la guerre entre fabricants d’automobiles ou de l’écologie véritable, mais il y était dit que 60% du parc automobile français est diésel, et que l’on doit cette singularité au lobbying de Jacques Calvet, l’ancien PDG de Peugeot.

                        Il y était dit que le gasoil coûte plus cher à produire, et est moins cher à la pompe, à cause d’une plus grande taxation de l’essence. Autrement dit, l’Etat finance à nos frais le poison. En outre, l’argument de vente du Diésel c’est qu’il produit moins de CO2 que l’essence. Enfin, qu’on produit rédhibitoirement moins de gas oil qu’il nous en faut et trop d’essence, puisque le ratio à la production est imposé par la nature du brut.

                        Il y était dit également que le gasoil serait responsable de dizaines de milliers de victimes (chiffres évidemment à préciser) pour cause de NOx et de micro-particules, et que plusieurs grandes villes dans le monde en ont interdit la circulation en ville.

                        Au delà de ces réflexions sur le gasoil, je voudrais faire une alerte au sujet des gaz de schistes : il est généralement affirmé que les gaz de schistes produisent moins de CO2 que même le gasoil (le CO2 n’est pas un danger pour les êtres vivants, et l’effet de serre du CO2 est hautement contestable).

                        Au sujet des gaz de schistes, samedi dernier, Ruth Stégassy, dans son émission hebdomadaire sur France Culture, laissait dire à son invité canadien ceci, je cite de mémoire :

                         « 60% des entreprises minières dans le monde sont enregistrées au Canada qui est à cette industrie ce que la Suisse est aux banques. La réglementation y prévoit que le droit du sous-sol prévaut sur le droit du sol, et des autres droits afférents. En d’autres termes, non seulement, une entreprise minière a le droit d’exploiter un gisement qui se trouve sous votre jardin, mais de plus, elle a le droit de venir y faire des forages de prospection.

                         »Les lobbyistes de cette industrie utilisent les même méthodes que les mafias (oui : tuent à l’occasion), et exigent de plus en plus, de la part des gouvernements de par le monde, l’extension de ces droits sur tous les territoires susceptibles de receler des gisements, au nom de la pénurie prévisible de pétrole. "

                        Qu’on se le dise.


                        • HELIOS HELIOS 12 novembre 2012 18:11

                          ....helas cette emission que j’ai suivie etait pleine de contre-verité.
                          En passant sur France 5 cela lui donne une peinture scientifique et de realité, de serieux alors que c’etait une vraie comedie.
                          Quasiment tout ce qui etait affirmé si ce n’est faux, c’est a replacer dans un contexte et des protocole de fonctionnement.

                          Par exemple quand on dit qu’une voiture diesel pollue plus en terme de co2 qu’une essence , on prends comme mesure la quantité de carburant consommé, part exemple 1 litre... mais la realité est qu’un diesel, a puissance et travail egal consomme entre 15 et 20% de moins qu’une essence... ce qui fait que la comparaison doit etre faite sur 0,85 l de gazole et 1 litre d’essence. et la, ce n’est plus pareil du tout.

                          Le principal reproche fait au diesel, sont les particules.. et c’est bien pour cela que tous les vehicules diesel vendus aujourd’hui sont equipés de filtre a particule...et que dans une douzaine d’années, a parc constant il ne restera quasiment plus de vehicules sans ce filtre. La qualité intrinseque de ce filtre ne fait que s’ameliorer et il faut oublier les commentaires desobligeant d’un soi-disant professionnel qui n’est qu’un marchand de voitures....

                          Par contre, les bus et camions, mais surtout toutes les cheminées et autres usages du gazole (moteurs de groupes etc) continueront a cracher leur venin, puisque l’automobile represente moins de 15% de la consommation de diesel. 

                          Enfin, en terme economique, malgré le probleme de « coupe » pendant le craking du petrole, l’essence a une valeur ajoutée superieure au gazole, dont si nous importons du gazole et revendons notre exces d’essence, il s’agit la d’un bon marché qu’il faudrait même amplifier.

                          Bonne soiree


                        • Croa Croa 12 novembre 2012 20:30

                          HELIOS a raison cette fois !

                          Cette émission était de la pure propagande. Je me demande quel mobile est derrière tout ça mais après les primes à la casse arrivés au terme de leur efficacité, peut-être faudra-t-il encore changer de bagnole ?

                          L’usage du mot « diesel » pour désigner le gazole montre qu’elle s’adresse à des ignorants.

                          HELIOS dit que les diesels consomme entre 15 et 20% de moins que les moteurs à essence... Il est en dessous de la vérité ! C’est 1/3 de moins en conduite économique (en fait on ne peut pas pratiquer la conduite économique avec une voiture à essence.)

                          Il reste évident que les effluents d’échappement ne sauraient être bons pour la santé. Les diesels laissent des suies : Normal puisque ces moteurs brûlent du gazole, moins léger que l’essence et en plus on y ajoute un peu d’huile végétale ! Pour autant ce n’est pas le pire puisque les moteurs à essence rejettent carrément des aérosols non brûlés dont du benzène (XP98). Le phénomène des vapeurs qui s’oxydent après la sortie est typique des moteurs ordinaires justement et pas des diesels dans lesquels la combustion est quasi complète... Phénomène dont les réalisateurs de l’émission se sont servi pour démontrer de manière fallacieuse que les filtres ne servent à rien ! smiley


                        • foufouille foufouille 12 novembre 2012 22:10

                          en fait on ne peut pas pratiquer la conduite économique avec une voiture à essence.

                          mdr
                          meme une vieille bmw peut le faire


                        • JL JL 13 novembre 2012 08:16

                          mort de rire !

                          Hélios qui dit : « cette émission était ^laine de contre-vérités »

                          Et ajoute : « Par exemple quand on dit qu’une voiture diesel pollue plus en terme de co2 »

                          il montre qu’il n’a même pas lu ni vu cette émission. : il y était dit le contraire !!!

                          @ Croa qui dit : « L’usage du mot »diesel« pour désigner le gazole montre qu’elle s’adresse à des ignorants. »

                          Mais non, le mot diésel n’était utilisé que pour désigner les moteurs et les bagnoles, pas le carburant.

                          Hélios et Croa, à part votre volonté de me contredire, vous ne dites pas autre chose sur le sujet que ce que j’en ai dit.

                          En revanche, et puisque vous commentez mon commentaire, pas un mot sur les gaz de schistes ? Vous me décevez.


                        • JL JL 13 novembre 2012 08:44

                          « l’essence a une valeur ajoutée superieure au gazole » (Hélios)

                          Mais qu’est-ce qu’il dit !!!

                          Les économistes, surtout à la petite semaine sont visiblement ignares en macro-économie et surtout, en logique.

                          Démonstration : pour simplifier posons que quand nous raffinons 30 unités de brut, nous produisons rédhibitoirement 11 unités essence, et 9 unités gasoil. Le reste va à d’autres produits.

                          Or nous consommons11 unités de gasoil et 9 unités d’essence (60% des bagnoles sont des diésel). Résultat, il y a 2 unités de gasoil + 2 unités d’essence à trimballer dans les deux sens à travers les océans.

                          Outre le prix que cela coûte et qui fait le bonheur des pétroliers et le malheur des contribuables usagers, il faut noter que le transport maritime qui utilise des carburants hyper toxique est beaucoup plus polluant que tout ce qui roule dans le monde (*).

                          De sorte que j’ai démontré ceci : au lieu de polluer l’équivalent de 30 unités de brut, avec ce déséquilibre, on pollue peut-être l’équivalent du double !!!

                          (*) « Le transport maritime est responsable de 18 à 30% de la pollution mondiale par oxyde d’azote et de 9% de la pollution par oxyde de soufre. Les bateaux de transport utilisent un carburant de basse qualité qui contient environ 2000 fois plus de soufre que le diesel utilisé dans les voitures européennes et américaines…une recherche conjointe de l’agence NOAA et de l’Université Boulder du Colorado, selon laquelle la pollution des 90’000 bateaux de commerce à travers le monde (cargos, pétroliers et bateaux de croisière) est responsable de 60 000 morts chaque année, et entraîne des coûts de santé de 330 milliards de dollars. »

                          Question à Hélios : vous êtes appointé par une compagnie pétrolière ?


                        • JL JL 13 novembre 2012 08:54

                          Encore un détail, au sujet des filtres à particule : les micro-particules résultent de la combustion post-explosion, et au contact de l’air ambiant : il s’en produit autant sinon plus, entre la sortie des cylindres et le filtre qu’au delà du filtre. Ces dernières ne sont par conséquent pas arrêtées par le filtre.

                          Je ne sais pas qui a financé cette émission, mais elle disait des choses très intéressantes.

                          Allez, faisons un peu de lobbying fiction : moi si j’étais pétrolier, je ferais du lobbying dans les pays occidentaux pour qu’ils consomment beaucoup de gasoil et un autre lobbying au Japon,, par exemple, pour qu’il interdise les diésels. Ainsi, il y aurait beaucoup de transports de gasoil et d’essence à travers le monde ! ça doublerait presque mon chiffre d’affaire de transporteur pétrolier ! Or que voit-on ? exactement ça : Tokyo, 30 millions d’habitants, a interdit la circulation des voitures diésel sur l’agglomération. Elle est pas belle, la vie, avec aux commandes des États vache à laits, des politiques ignorants ?


                        • Croa Croa 13 novembre 2012 10:29

                          à JL : Ne sois pas déçu,

                          à propos des gaz de schiste on est simplement d’accord avec toi ! smiley

                          Notons que les règles minières françaises ne sont pas tellement mieux. Certes les pétroliers ne peuvent pas saccager le jardin comme au Canada mais ils peuvent forer à coté, pomper loin sous la maison et polluer la nappe d’eau qui est là ! Il n’y a qu’au USA (je crois) que les propriétaires du sol soient aussi propriétaires de droit de tout ce qui est dessous.

                          à Foufouille :
                          On peut en effet rouler plus en souplesse avec n’importe quelle voiture mais le moteur de ta « BM » va passablement hoqueter si tu le fait tourner en dessous de 2000t/mn, bref en ville impossible de passer la 4e et finalement on n’arrive pas à économiser grand chose !


                        • JL JL 13 novembre 2012 10:40

                          La conclusion c’est que s’il est un type de voiture à proscrire, c’est l’hybride diésel-électrique.

                          J’en profite pour dénoncer ce faux-nez des pétroliers qui se fait passer pour une officine écologiste. A moins que ce soit seulement un ramassis d’ignorants idiots utiles ? C’est impardonnable quand on fait profession de conseilleur.


                        • foufouille foufouille 13 novembre 2012 11:02

                          "On peut en effet rouler plus en souplesse avec n’importe quelle voiture mais le moteur de ta « BM » va passablement hoqueter si tu le fait tourner en dessous de 2000t/mn,"

                          encore rateau
                          une 320 de 93, ca le fait tres bien, en dessous des 2000t
                          tu confond avec ta porsche ?
                          une berline genre BM, saab etc, c’est du haut de gamme de l’epoque
                          c’est juste assez gros pour remplir l’arriere de courses


                        • JL JL 13 novembre 2012 12:02

                          Une 320 de 93, ça fait du 10 l au 100 kms ! Avec un plein de 35 l (hé oui, le réservoir est tout petit), on fait à peine 350 kms !

                          Ces bagnoles sont aujourd’hui l’apanage des pauvres et des collectionneurs.

                          Cela coûte très cher d’acheter bon marché.Et la fièvre acheteuse n’épargne pas plus les pauvres que les riches.


                        • Croa Croa 13 novembre 2012 15:20

                          Je n’ais pas de Porsche !

                          Les bagnoles de sport il y a longtemps que ça m’a passé... Et quand j’étais jeune je n’avais pas les moyens !

                          J’ai une AX de 91. Je fais le plein tous les 1000 bornes : Pratique pour suivre la consommation ! smiley
                          J’ai aussi une 504 qui consomme plus... Mais elle sort assez peu du garage !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès