Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Que nous propose Dominique Strauss-Kahn ?

Que nous propose Dominique Strauss-Kahn ?

Dominique Strauss-Kahn, qui a mené une politique plutôt libérale dans le Gouvernement Jospin (privatisations de banques et de services publics, libéralisation du secteur de l'énergie, cadeaux fiscaux aux grandes entreprises, etc.)(1), qui a essayé de se profiler à gauche à la primaire du parti socialiste de 2006, mais sans succès, et qui peu après l'élection présidentielle se fait nommer directeur du FMI, notamment grâce à l'appui Nicolas Sarkozy, essaye maintenant de nous faire croire que le FMI est une institution qui représente les idées et les valeurs de la gauche - alors qu'il n'en est rien (2) - et qu'il est lui-même très inspiré par ces idées et ces valeurs. Mais que nous propose-t-il véritablement ?

Rien de moins qu'une politique d'austérité budgétaire imposée par Bruxelles. En effet, il s'est récemment et plusieurs fois prononcé en faveur de la création d'une « autorité budgétaire européenne centralisée », qui serait « aussi indépendante politiquement que la Banque centrale européenne ». Toute puissante, « cette autorité fixerait les orientations budgétaires de chaque pays membre et allouerait les ressources provenant du budget central.(3) »

Or la commission européenne vient d'adopter un pacte de « gouvernance » économique européenne tout à fait dans la ligne de la proposition de DSK et clairement orienté vers une politique d'austérité budgétaire (4) : « Bruxelles insiste sur les coupes à opérer dans les budgets sociaux, ainsi que sur de nouveaux reculs de l'âge de la retraite (en suggérant d'indexer ce dernier sur l'espérance de vie). La « modération salariale » est évidemment exigée. Sur le plan fiscal, il conviendra d'alléger les cotisations assises sur les salaires versés, et de renforcer les taxes sur la consommation. (5) ».

En fait DSK, en formulant sa proposition avait simplement fait savoir que s'il accédait à la Présidence, il permettrait l'élaboration de ce projet de "gouvernance" budgétaire européenne déjà en cours. En effet, en parlant de "gouvernance budgétaire" européenne alors qu'un projet était en cours et qu'il imposerait une politique d'austérité, conformément aux options libérales de la Commission, des Allemands et de la BCE, DSK soutenait de fait le projet qui deviendra "Le Pacte pour l'Euro et la compétitivité". Et maintenant qu'il est adopté, il est certain que DSK ne le remettrait pas en cause. Ainsi il renouvellerait son exploit de 1997 avec l'Euro : cautionner et faire accepter une politique de droite ou libérale à la gauche, sous prétexte de construction européenne.

DSK a aussi parlé plusieurs fois de la nécessité de créer une gouvernance mondiale dont le FMI serait le « moteur » (France Inter, le 15/11/10). Mais il s'est bien garder de parler de régulation de la finance, sujet pourtant au coeur de l'actualité et il n'a en rien précisé le rôle du FMI - à part produire des rapports lus aux G20- dans sa conception d'une gouvernance mondiale.

Par contre Michel Camdessus, ancien directeur du FMI, libéral convaincu et conseiller occasionnel de Nicolas Sarkozy précise dans un rapport adressé au chef de l'Etat Français en janvier 2011 le rôle qu'il faudrait selon lui attribuer à l'institution pour en faire un élément de gouvernement mondial. Il préconise « de "renforcer la surveillance du FMI" sur les "politiques budgétaire, monétaire et financière des Etats [membres] " et de leur imposer des "normes" dont tout écart pourrait être sanctionné. En clair, il plaide pour "une discipline efficace" et une surveillance accrue du FMI afin d'œuvrer à un ajustement renforcé. " Cette "régulation" devrait être gérée par le FMI et s'appliquer aux Etats, non au marché, celui-ci devant rester libre et sans entraves... (6) »

Que va dire DSK sur ce sujet ? Va-t-il soutenir une option du type de celle exprimée par M. Camdessus, au risque de nuire à sa carrière politique au sein du Parti Socialiste. Ou va-t-il défendre une régulation de la finance, contre les opinions et les intérêts des milieux financiers tels qu'ils sont exprimés par M. Camdessus, et contre les idées des animateurs du Groupe Bilderberg - qui réunis des "décideurs" américains et européens - dont DSK fait parti (7) et dont il défend les idées mondialistes, presque autant que peut le faire M. Camdessus.

Dans les deux cas, il s'agit d'imposer aux états des politiques d'austérité budgétaire, à propos desquelles J. Attali a dit qu'elles vont « plonger l'Europe dans une période de dépression majeure » (8), tandis que pour J. Stiglitz (Prix Nobel d'économie) elles sont « une menace pour les démocraties par les tensions qu'elles génèrent » ; et empêcher les états d'opter pour des politiques alternatives (9).

Nous sommes parvenu assez loin de ce que DSK a déclaré lors de son dernier passage télévisuel, mais certainement beaucoup plus près (surtout pour son projet européen) de la politique qu'il compte appliquer à la France et à l'Europe en cas de victoire à la présidentielle. En cas de défaite, Sarkozy s'appliquera à faire la même chose, c'est-à-dire continuer ce qu'il a déjà entreprit.

Ce qui a fait dire à Jean-Pierre Chevènement, lors de son commentaire sur la proposition européenne de DSK, qu'"entre ce que propose Strauss-Kahn et ce que propose Sarkozy", il ne voyait "pas une grande différence" (10).


Par Gaël Michel


Notes :
1.http://www.cadtm.org/Les-sept-peche...
2.http://www.monde-diplomatique.fr/20...
http://www.democratie-socialisme.or...
3.http://www.democratie-socialisme.or...

4.http://www.chevenement.fr/Mobilisat...
5.http://www.marianne2.fr/Europe-la-s...
6.http://www.mondialisation.ca/index....
7. http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe...
8.http://www.dailymotion.com/video/xd...
9.http://www.marianne2.fr/Joseph-Stig...
10. http://www.dailymotion.com/video/xg...


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Cocasse cocasse 13 avril 2011 10:02

    Article court et concis, dont bon nombre d’entre nous connaissent déjà le contenu.
    C’est cependant utile de revenir régulièrement là dessus.
    Merci.


    • Albar Albar 13 avril 2011 14:12

      DSK est avant tout un sioniste ! De Gaule doit se retourner dans sa tombe.


    • LE CHAT LE CHAT 13 avril 2011 10:19

      rien de bon à attendre de ce type qui se rase le matin en pensant à Israel , qui a flingué Ségolène au lieu de la soutenir et a reçu en prix de sa trahison du piston du nabot pour son nouveau job au service du NWO


      • Yvance77 13 avril 2011 10:40

        Salut

        Que nous propose Dominique Strauss-Khan ?


        Réponse simple pourtant ! De poursuivre une politique criminelle aux profits du monde financier façon NWO et, mettant en asservissement total 90 % de la population mondial.

        Pour mémoire moins de 400 Américains (les plus riches bien sûr) possèdent autant que les
        2,5 milliards de femmes et d’hommes les plus pauvres.

        Révoltons-nous contre tous ces parasites qui pourrissent l’humanité !


        • patdu49 patdu49 13 avril 2011 11:31
          BUZZ le + grand sondage politique jamais réalisé sur le net : ELECTION PRESIDENTIELLE 2012
           
          Comment faire le buzz, tous ensemble ?
          Réunir des milliers, voir des dizaines de milliers de votants.
           
          - en partageant simplement ce lien :
           http://www.pixule.com/sondage.swf?key=13442180759
           
          mail, facebook, twitter, blog, page perso, forums, commentaires, site perso etc ..
           
          En actualisant, la page, à mettre dans vos favoris, vous aurez les résultats des votes, instantanément, à la seconde près.
          Sondage sécurisé.

        • LE CHAT LE CHAT 13 avril 2011 13:09

          @patou du 49

          tu commences vraiment à être lourd avec ton sondage gauchiste bidon ! je te le dis en toute amitié , tu vas finir par lasser ....
          à part quelques illuminés , personne ne veut d’un régime communiste en France , le NPA est quasiment anéanti par ses conneries et le PCF se contente de gérer peinardement ses municipalités pour tout juste survivre , le grand soir n’est pas pour demain......


        • Lorelei trinity 13 avril 2011 14:50

          Entierement dsk est juste un leurre, il continuera la politique criminelle consistant à voler la terre et appauvrir l’humanité pour le bien être d’une minorité de gens qui de toute evidence sont totalement malade, qui a besoin de milliards pour vivre personne ne fait, il y a quelque chose de malsain à vouloir s’approprier toute les richesses du monde


        • Robert GIL ROBERT GIL 13 avril 2011 18:57

          voila un article sur cette petite classe de parasites..................

          http://2ccr.unblog.fr/2010/10/20/les-riches-nous-coutent-trop-cher/


        • Alpo47 Alpo47 13 avril 2011 11:09

          DSK est l’homme des milieux financiers.
          Bon rappel de cet individu qui avance masqué et est déjà intronisé par les médias.
          Nous aurons donc le choix entre la peste et le choléra. Dans tous les cas, ce n’est pas très prometteur pour notre santé.

          Au deuxième tour, Sarkozy-DSK ou Sarkozy-MLP ou DSK-MLP ... reste DSK ou Sarkozy.
          On est très mal.


          • liberta 13 avril 2011 11:10


            Qui se cache derrière DSK ? les Groupes occultes qui dirigent le monde : et qui sont :

            LE GROUPE BILDERBERG - LE CFR - LA TRILATERALE COMMISSION dont DSK est un membre éminent

            Pour comprendre ce que deviendrait la France aux mains de DSK , il faut connaitre l’existence de ces groupes, leur idéologie
             et le pouvoir qu’ils ont sur les états, surtout si à la tête d’un état comme la France il y a un DSK

            Peu de gens connaissent l’existence de ces groupes qui sont pourtant les véritables maitres du monde et pour les connaitre il suffit de tapez les mots clés sur internet puisque les médias alignés ont ordre de ne pas en parler - il faut savoir que les propriétaires des groupes de presse et médias sont membres de ces fameux groupes

            Qui se cache derrière DSK ici :
            http://barricades.over-blog.com/article-qui-se-cache-derriere-le-milliardaire-socialiste-strauss-kahn-46416322.html

            -dominique


            • liberta 13 avril 2011 11:28

              le lien ci-dessus ne fonctionne pas
              en voici un autre 
              http://www.conspipedia.fr/?p=4453




            • manusan 13 avril 2011 11:11

              Comme la Grèce, l’Espagne et le Portugal (à la botte du FMI) : retraite à 65-67 ans.

              et ça c’est juste pour commencer.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 avril 2011 11:11

                Bonjour,

                " Dans les deux cas, il s’agit d’imposer aux états des politiques d’austérité budgétaire, à propos desquelles J. Attali a dit qu’elles vont « plonger l’Europe dans une période de dépression majeure » (6), tandis que pour J. Stiglitz (Prix Nobel d’économie) elles sont « une menace pour les démocraties par les tensions qu’elles génèrent » ; et empêcher les états d’opter pour des politiques alternatives " Dans les deux cas, qu’il se présente ou non, nous sommes condamnés à recevoir un blâme des agences de notations et à payer de lourds intérêts sur la dette, notre déjà deuxième budget annuel après l’éducation et avant l’armée. mais vu les coupes sombres à venir sur les services publics, dans cinq ans le remboursement de la dette sera devenue le premier budget de l’État. Bravo DSK


                • leypanou 13 avril 2011 11:21

                  Qui a été à l’origine du sous-imposition des stock options ? DSK. Concernant les retraites, aucun désaccord par rapport à ce qui vient d’être voté par la majorité actuelle (Age de départ à 67 ans sans décote et 42 ans de cotisation). Comme déjà avoir 41 ans d’annuités est difficile pour ceux qui ne sont pas dans des activités où on est sûr de garder son travail, la conséquence mécanique est que beaucoup de futurs retraités vont voir leur pension réduite (perdez votre poste en informatique à 50 ans pour savoir ce que c’est). Droit du travail : DSK est pour le remplacement du CDI par un contrat entre CDD et CDI, en fait une généralisation de la précarité, déjà que le CDI ne protège en pas grand chose mais plus que le CDD tout de même. Bref, si DSK est loué par quasiment tous ceux qui passent à la télé, ce n’est pas pour rien. Et puis surtout, il fait partie de ceux qui ont appelé à voter OUI au Traité Constitutionnel de 2005. Pour résumé : DSK a tout faux concernant le droit du travail, les retraites, l’imposition. Mais pour les neuneus, il peut autoriser le mariage homo ou autres broutilles. Mais ce genre d’enfumage, une certaine gauche sait faire.


                  • lloreen 13 avril 2011 11:28

                    Tant que les gens vivront par procuration il n’ y aura jamais aucune solution mais il n’y aura que des problèmes.


                    • DG. DG. 13 avril 2011 11:49

                      l’avantage de ce genre de position est qu’elle est clairement anticonstitutionnelle, retirant le pouvoir fondamentale des parlement nationaux,au profit d’une d’un organe administratif, donc exécutif, entérinant une confusion des pouvoir caractérisé.

                      Mesdames et monsieur, citoyens et entrepreneur, vous serez en doit ne plus payer l’impôt !


                      • Cocasse cocasse 13 avril 2011 12:24

                        Parole de marseillais :
                        Strauss kahn, il me stresse, con !
                         smiley


                        • Pyrathome Pire alien 13 avril 2011 12:35
                          Que nous propose Dominique Strauss-Kahn ?
                          Rien ! que dalle ! du vent et des larmes....
                          Comment ce type ose t-il se présenter comme un homme de gauche ???
                          Qu’il reste chez ses banksters en attendant sa pendaison prochaine....

                          • pastori 13 avril 2011 13:08

                            Que nous propose Dominique Strauss-Khan ?


                            voilà un monsieur qui n’a pas dit un mot et qui n’a pas déclaré sans candidature et un tas de savants savent déjà ce qu’il propose !!!!!

                            c’est le programme de toute la gauche qui sera proposé de toute façon, pas d’un individu. c’est la différence avec de roitelets de droite qui impose leur avis de messie, les Jean Narines et autres borloo... 

                            et qui vont se rependre toute la journée en sornettes et vociférations, qui s’étranglent déjà de rage comme ils l’on fait pendant 4 ans au sujets de minarets et autres voiles pour les quels ils ont mobilisé le pays, les peurs, tous ça pour deux femmes verbalisées !!! 

                            plutôt que d’aller voir leur fiche de paye, leur remboursement sécu, le coût de leurs contredanses, le prix de leur kilo de café , de pâtes, de sucre, le millions qu’on va donner à la cote d’ivoire pour sauver les industriels français gloutons, pourquoi on ne poursuit pas bétencourt pour ses fraudes fiscales avouées, tapie......

                            pauvre peuple meuglant gland.

                            • LE CHAT LE CHAT 13 avril 2011 13:15

                              voilà un monsieur qui n’a pas dit un mot et qui n’a pas déclaré sans candidature et un tas de savants savent déjà ce qu’il propose !!!!!

                              Tout simplement le programme qu’il impose aux grecs , aux irlandais , aux espagnols , aux portuguais en tant que directeur du FMI au service du NWO ; Les français devront se saigner jusqu’au sang pour rembourser les dettes laissés par ses amis banksters !
                              et toi Pastori , le rectum bien huilé , tu en redemanderas ! il pourra te le mettre jusqu’à l’os , parce qu’il est de gôôôôche !


                            • pastori 13 avril 2011 19:15



                              essaie d’apprendre à lire

                              c’est le programme de toute la gauche qui sera proposé de toute façon, pas d’un individu. c’est la différence avec de roitelets de droite qui imposent leur avis de messie, les Jean- Narine et autres borloo... 

                              va plutôt voir ta fiche de paye, tes remboursement sécu, le coût de tes contredanses, le prix de ton kilo de café , de pâtes, de sucre, les millions qu’on va donner à la cote d’ivoire pour sauver les industriels français gloutons, pourquoi on ne poursuit pas bétencourt pour ses fraudes fiscales avouées, tapie......

                              ces affameurs étrangleurs ;...tout ça est l’oeuvre de gens de droite, comme ta Narine.

                              pauvre peuple meuglant gland.

                            • Ronny Ronny 13 avril 2011 14:33


                              Je ne suis pas du FN, mais pas du tout, mais quand je vois Mme Le Pen proner la re-nationalisation des banques, je finis par me demander si il y a des differences entre socialos et UMPistes...

                              Du coup, va falloir que je vote Ecolo ou FdGauche, parce que pour moi DSK, c’est le VRP cocaine (dixit Bedos fils), la vaseline en plus et gratos.

                              Je sais c’est grossier, mais cela fait des annees que je me fais entuber et j’en ai vraiment plus qu’assez !


                              • Attilax Attilax 17 avril 2011 23:33

                                Totalement d’accord avec toi, Ronny,
                                sauf que je voterai pas non plus écolo ni pour le sous marin PS Mélenchon.
                                Je voterai blanc car il n’y a personne à cautionner :
                                umps : merci on connaît.
                                ecolo : super européens, super bidons, merci on connaît.
                                fdg : arnaque. Circulez y’a rien à voir.
                                NPA : Aucune vision, ils ne sont que « contre ». Etonnant pour des Trotskystes.
                                FN : Non merci, j’aime pas le moisi.

                                Il reste quoi ?
                                De Villepin ? Ah Ah ! Elle est bonne !
                                Chevènement ? Aaaah Chevènement... Oui, il est intègre, en accord avec ses idées qui sont les mêmes depuis toujours. Pourquoi pas, mais il est vieux, fatigué et ne pèsera pas lourd de toute façon.
                                A moins d’un miracle, on l’a dans le baba, une fois de plus.

                                Blanc donc. What else ?


                              • Traroth Traroth 13 avril 2011 16:28

                                En matière de politique, je pense de plus en plus qu’absolument rien n’est possible sans une vaste prise de conscience de l’importance de la politique et de la nécessité de s’y intéresser de la part du grand public. Sans ça, la démocratie n’est rien d’autre qu’un exercice vain, un mensonge qui ouvre la voie à toutes les turpitudes qu’on voit actuellement.

                                Vous ne vous intéressez pas à la politique ? Vous avez tort, car elle, elle s’intéresse à vous !


                                • tvargentine.com lerma 13 avril 2011 19:30

                                  Oui ,le PS a enfin un programme,..c’est celui du FMI smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                                  Franchement,il faudra être un instituteur d’un quartier de bobo ou un fonctionnaire qui fait vraiment 35h pour aller voter pour cet affairiste ,qui aime bien le « régime démocratique » de son ami le roi du Maroc,à la liberté d’expression des journalistes marocains et des logements sociaux pour les habitants de Casablanca qui habitent dans des bidonvilles

                                  Encore bravo au PS,qui vient de faire voir son vrai visage : le libéralisme

                                  http://www.tvargentine.com


                                  • pastori 13 avril 2011 20:09

                                    lerma sarkosiste pur et dur adorateur du libéralisme et du capitalisme sauvage.qui vient la gauche, l’accusant de libéralisme !!! il devrait être content ! : smiley on aura tout vu.


                                    cachez vous, vous avez affamé le pays.

                                    • le poulpe entartré 13 avril 2011 23:44

                                      L’avenir radieux que nous propose DSK peut se résumer, pour la majorité des citoyens, de France, de Grèce, du Portugal, d’Espagne et de tous les pays du continent africain et sud américain, en quelques lignes :

                                      « la merde, encore de la merde.
                                      Et si cette vie vous emmerde
                                      Histoire de vous enfoncer
                                      Nous allons encore continuer.
                                      (refrain)
                                      La merde, encore de la merde.
                                      etc.

                                      C’est à peine exagéré. C’est même en deçà de vos pires pronostics (essence à 2.30€ le litre, hausse des denrées alimentaires de base, précarisation de l’emploi progressivement étendue à tous les contrats (disparition des CDI, mise en place du CDD de cinq ans) : bien entendu pour répondre aux marchés......boursiers, redevenir attractifs pour les »investisseurs institutionnels" (les fonds de pensions spéculatifs) etc, etc.


                                      • apopi apopi 14 avril 2011 08:24

                                         DSK et tous ses potes de l’UMPS sont à l’avenir de la France ce que la disquette est à l’avenir de l’informatique.


                                        • boris boris 14 avril 2011 08:35

                                          Marine le Pen = DSK

                                          C’est aussi simple que ça puisque tous les relous du FN iront voter Marine et se feront fièrement entubés quans ils verront le visage bouffi du gagnant apparaître sur les écrans à 20H00 précise.

                                          Remarquez peut être bien que DSK président formera son gouvernement avec MLP comme premier ministre, histoire de la remercier pour son élection si facilement gagnée.

                                          N’allez pas voter, voilà tout .


                                          • agent orange agent orange 14 avril 2011 13:58

                                            L’ajustement structurel et le « mur des lamentations »...
                                            En gros voila le programme de DSK.


                                            • SEPH 17 avril 2011 11:19
                                              Qui est Strauss-Kahn ?http://www.mecanopolis.org/?p=21985

                                              «  »Il me semble donc important de rappeler qui est celui qu’on invite avec tant d’insistance à soutenir, avant même que le PS ait choisi son candidat. Sans doute pour que ce choix soit celui du patronat. Pour ce faire, cinq sources utiles : le numéro du 24 avril 2010 de l’hebdomadaire Marianne avec un dossier intitulé « DSK mis à nu », l’article de Jean-Jacques Chavigné consacré au FMI de DSK dans le numéro 176 de juin-juillet-août du mensuel Démocratie et Socialisme, l’organe du courant du même nom au sein du PS, le livre de Vincent Giret et Véronique Le Billon, Les Vices cachés de DSK (Seuil, 2000), quelques chroniques que j’ai publiées en son temps dans un hebdomadaire belge ou sur ce blogue et, enfin et surtout, l’excellent dossier de François Ruffin paru dans le numéro 47 (automne 2010) de Fakir (encore en vente actuellement – contact@fakirpresse.info).

                                              Il me paraît indispensable de rappeler les choix qui furent ceux de Strauss-Kahn quand il était ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie de Jospin :

                                              La privatisation des banques publiques : le GAN, le CIC, la Marseillaise de Crédit, le Crédit Lyonnais, le Crédit Foncier de France, le Groupe Caisse d’Epargne. Après le passage de Strauss-Kahn, il n’y a plus de secteur financier public.

                                              les autres privatisations. Sous l’impulsion de Strauss-Kahn, le gouvernement Jospin a davantage privatisé que les gouvernements de droite présidés par Balladur et Juppé : Airbus, France Télécom, Thomson-CSF, Thomson Multimedia, Air France, …

                                              La libéralisation du secteur de l’énergie : Strauss-Kahn, qui défend les négociations de l’OMC, soutient l’adhésion du gouvernement Jospin aux propositions européennes (Barcelone) qui vont permettre ensuite à la droite de privatiser EDF-GDF.

                                              c’est lui qui met en place le régime des stocks options avec plusieurs mesures favorables à cette manière de rémunérer les hauts-dirigeants d’entreprises


                                              c’est lui qui lance l’idée de fonds de pension « à la française »

                                              c’est lui qui pousse Jospin à renier les engagements pris par le PS devant les électeurs, en 1997 : défendre et renforcer les services publics, défendre Renault-Vilvoorde, poser quatre conditions pour le passage à l’euro.

                                              C’est Strauss-Kahn qui, en 1999, a proposé Pascal Lamy pour que celui-ci devienne le Commissaire européen au commerce international (avant de devenir, ensuite, directeur général de l’OMC).

                                              En 2003, Strauss-Kahn déclare à Tribune Juive qu’il se lève chaque matin « en se demandant comment il pourra être utile à Israël.  » En 1991, il avait déclaré : “Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël.” (Passage)

                                              En 2005, Strauss-Kahn fait campagne pour le « oui » au TCE.

                                              Le directeur général du FMI est fidèle à l’ancien ministre de Jospin. Sous son impulsion, le FMI instrumentalise la dette publique des pays du Nord comme du Sud.

                                              Sous la pression du monde des affaires et de la finance, les gouvernements ont décidé de ne plus permettre aux pouvoirs publics d’emprunter auprès d’organes publics de crédit, à des taux nettement avantageux. En Europe, c’est devenu la règle depuis le traité de Maastricht. Les Etats sont tenus d’emprunter auprès des banques privées. C’est la principale cause de leur endettement, vu les taux pratiqués.

                                              La seconde cause d’endettement, c’est le renflouement des banquiers et des spéculaterurs suite à la crise de 2008.

                                              Pour combattre la dette, on ne pose pas de questions sur les causes de celle-ci. On affirme que le seul remède, ce sont des réformes dites « structurelles ».

                                              Le FMI de Strauss-Kahn poursuit ainsi 4 objectifs : diminuer les salaires des fonctionnaires, remplacer les retraites par répartition par un recours aux assurances privées ; réduire les investissements dans la santé, l’éducation, la culture, vendre les services publics aux firmes transnationales ; flexibiliser le marché du travail en démantelant le droit du travail, en favorisant les délocalisations et en rendant les licenciements plus faciles ; augmenter les profits des firmes privées en multipliant les exonérations de cotisations sociales ou d’impôts et en gelant ou en réduisant les salaires.

                                              Ce sont ces politiques que le FMI de Strauss-Kahn impose aux pays du Sud. Avec la complicité de la Commission européenne, il fait de même avec les Etats de l’Union européenne.

                                              Nul ne s’étonnera dès lors qu’il ait très officiellement exprimé son soutien aux « réformes » entamées par Sarkozy.

                                              « On vit 100 ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans , » déclarait Strauss-Kahn au journal Le Figaro, le 20 mai 2010.

                                              Quelle différence entre Sarkozy et Strauss-Kahn ? Celle qu’on peut trouver entre un Sarkobrun et un Sarkorose. C’est toujours du Sarko.

                                              Il me semble urgent que, dès à présent, les partis à la gauche du PS fassent savoir qu’en tout état de cause, il leur sera impossible de soutenir Strauss-Kahn en 2012. Il ne suffit pas de changer une personne. Il faut changer de politique. Cela va sans dire, me dira-t-on. Mais cela va encore mieux en le disant."

                                              Raoul Marc Jennar, pour Oulalala.net

                                              CONCLUSION : DSK est un affameur de la planète pour le compte de ses amis les banquiers et les spéculateurs fortunés.
                                              Il roule comme BHL pour l’Etat terroriste Israël qui chaque jour tue des palestiniens,les chasse de leur maison ou de leur terre natale pour construire le grand Israël.
                                              « Génocide » (humain ou économique) et « racket » des richesses sont les mamelles du FMI, des USA et de Israël,.. en bref du capitalisme


                                              • vasionensis 7 mai 2011 14:26

                                                @ Christian Navis : tant que vous poserez les égalités droite = pognon, extrême droite = encore plus de pognon, gauche = sans le sou etc, vous vous condamnerez à ne pas comprendre grand chose. Dommage, même si c’est effectivement moins fatigant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès