Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Que penser du projet de loi Macron ?

Que penser du projet de loi Macron ?

C’est le sujet législatif de la semaine. Le projet de loi Macron a été présenté en conseil des ministres, puis à la presse hier. Il doit rester comme un marqueur du quinquennat, une des meilleures illustrations du cap libéral assumé par François Hollande, puisqu’il prolonge les travaux de la commission Attali.

Jacques Attali au pouvoir ?
 
Quand on prend un peu de recul, il y a de quoi être assez estomaqué par ce projet phare de la deuxième moitié du mandat de François Hollande. Bien sûr, il peut exister certaines rentes injustifiées et excessives et il est normal de s’y attaquer et certaines complexités de notre droit peuvent être contre-productives, mais ce projet va bien au-delà. De manière stupéfiante, il s’agit d’un projet néolibéral, qui, sous couvert initialement de redonner du pouvoir d’achat aux ménages, ce qu’avait défendu Montebourg cet été, est un projet global de déréglementation de l’économie française, visant à faire reculer le service public et poussant le détail jusqu’à prévoir quelques dérisoires milliards de session d’actifs.
 
Encore plus effarant, ce projet fourre-tout est un prolongement du rapport de Jacques Attali de « libération de la croissance  », qu’avait en partie mis en place Nicolas Sarkozy. Il est tout de même incroyable de voir ce qu’on appelle la gauche déréglementer plus encore l’économie française deux ans et demi après avoir pris le pouvoir à la droite ! Ainsi, Hollande dépasse Sarkozy sur sa droite sur plusieurs questions économiques. Par exemple, il est assez effarant que ce soit le candidat du PS qui libéralise le travail du dimanche, que le président de l’UMP avait tant de fois appelé de ses vœux mais n’avait pas osé faire. Tout ceci démontre la faillite du débat politique actuel quand il se limite au PS et à l’UMP.
 
Courant d’air néolibéral

Mais le traitement de l’information est également accablant. Si ce n’est un éclariage des décodeurs très descriptif, Le Monde couvre la loi comme pourraient le faire les éléments les plus libéraux et dogmatiques du Medef, accréditant l’idée que cette loi s’attaque aux « maladies de la France  », qu’elle est censée doper la croissance et publiant naturellement une tribune qui défend l’ouverture du travail le dimanche, qui serait une « chance économique et sociale  ». La couverture de cette loi ressemble plus à de la propagande, la seule question autorisée semblant être de dire qu’elle ne va sans doute pas assez loin puisque le gouvernement a renoncé à réformer les pharmacies, ou les taxis…

La présentation du débat sur le travail du dimanche est particulièrement choquante puisqu’elle se résume à de purs arguments mercantilistes, à savoir que les touristes chinois pourraient dépenser plus en France, et ne pas avoir à aller à Londres, sans jamais vraiment se poser la question de la vie familiale et son équilibre. En outre, parler de volontariat est un peu hypocrite quand 15% des Français recherchent un travail et il faut noter que la question de la rémunération supplémentaire est renvoyée à des accords, l’Etat n’imposant pas de cadre… Bref, sur cette question, encore une fois, de manière assez effarante, le Parti Socialiste semble vouloir dépasser l’ancienne majorité par sa droite.
 
Pour toutes ces raisons, la loi Macron, avec l’opposition de la France à la taxe Tobin européenne, démontre non seulement les reniements de François Hollande, mais aussi la dérive effarante d’une classe politique où ce qu’on appelle la gauche dépasse la droite par la droite sur certains sujets.

Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Jean 11 décembre 2014 18:19

    Nous sommes très proches de la fin, dans quelques mois tout le monde connaitra la forfaiture...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 décembre 2014 19:35

      Bonsoir,
      Il est quand même surprenant qu’un ancien gaulliste, séguéniste, chevènementiste, fasse un article franco-français ?! Quelle déception !
      Comme si la France était un pays souverain et que les décisions se prenaient à Paris...


      L’auteur ignore que l’article 121 du TFUE donne pouvoirs à la Commission européenne d’élaborer les politiques économiques des 28 Etats ? Voici ce que ça donne pour chacun des 28 pays.
      C’est intitulé « recommandations », en fait ce sont des ordres :
      « politiques structurelles », qu’ils disent.

      Cela s’appelle « les GOPé », les Grandes Orientations de Politique économique.


      Pour la France, voilà ce que ça donne. Macron n’est que la marionnette chargée d’appliquer des décisions prises hors de France par des pays étrangers.

      Il serait peut- être temps de retrouver la souveraineté, en sortant de l’ UE et de l’euro ?

      • Phoébée 11 décembre 2014 19:50

        La maladie c’est pas la France c’est Micron. Ce virus qu’il faudra traiter au plus vite si nous ne voulons pas tous y passer.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2014 19:23

          Phoébée,
          « Mon ennemi, c’est la finance ! » Il est contre ! Mais alors, tout contre...

          « Mais au fait, il faisait quoi chez Rothschild, Emmanuel Macron ? »


        • COURTILLE COURTILLE 16 décembre 2014 01:27

          Ton gourou ne t’a pas tout expliqué alors ma FIFI Brind_acier ?
          Que font ils tous ces Georges POMPIDOU.........Emmanuel MACRON chez l’infâme Rothschild ?
          Ton ASSELINEAU qui aime bien chercher dans l’histoire pour dézinguer les states a plus de mal avec l’histoire de FRRRRAAANSSSSEEE ....
          Il ne t’a pas expliqué qu’à chaque changement de gouvernement, Rothschild réussit à placer quelques collaborateurs dans les petits papiers du pouvoir. On appelle cela « se mettre au service ». 
          Si Macron n’est certainement que la marionnette chargée d’appliquer des décisions prises hors de France par des pays étrangers, l’abominable POMPIDOU était chargé d’appliquer les décisions de qui ça ???

          ---« Il serait peut- être temps de retrouver la souveraineté, en sortant de l’ UE et de l’euro ? »---
          Etait elle si souveraine que cela la France lorsque le premier ministre de la grande ZOHRA sévissait à la tête de l’état ?
          En son temps le chouchou de la grande ZOHRA avait été placé aussi .
          Georges Pompidou fit parti du cercle restreint des proches de la grande ZOHRA, et cette proximité lui valut d’être nommé chef de son cabinet d’avril 1948 à 1953.
          En 1953, il entra à la banque Rothschild, où il occupa rapidement les fonctions de directeur général et d’administrateur de nombreuses sociétés. Ce fut pour lui l’occasion de participer à la vie économique du pays, d’accroître le champs de ses compétences et d’établir un éventail plus large de relations.
          La grande ZOHRA élue à la présidence, Pompidou retourna pendant quelques temps vers le monde de l’entreprise en réintégrant la banque Rothschild.
          Georges Pompidou s’installa à l’Élysée le 15 juin 1969. Son mandat fut écourté par son décès le 2 avril 1974 à Paris.

          Le 3 janvier 1973, réforme de la Banque de France !
          L’accroissement sans fond de la dette publique trouve son origine précisément là. 

          La dette à fin 1979 était de 239 milliards d’euros , déjà injustifiables ; la dette à fin 2008 s’établit à 1327 milliards d’euros ! Ainsi, entre 1980 et 2008, la dette a augmenté de 1088 milliards d’euros et nous avons payé 1306 milliards d’euros d’intérêts.
          1327 - 1306 = 21 Milliards d’Euros ! : Si nous avions pu créer notre monnaie — faire exactement ce qu’ont le droit de faire les banques privées —, la dette publique serait quasiment inexistante aujourd’hui.
          Georges Pompidou a été le directeur général de la banque Rothschild ; il en était le valet, il n’est par conséquent pas étonnant qu’il ait fait cette loi du 3 janvier 1973 qui interdit à l’État français de battre monnaie et qui a endetté la France d’une façon structurelle et incommensurable auprès de banques privées comme la banque Rothschild.
          Vu le cas POMPIDOU , je ne comprends pas pourquoi ceux de l’UPR persistent dans leur zohrastrisme...euh pardon...leur gaulisme économique ?
          Il semblerait qu’on se trouve face à une secte avec son gourou, l’énarque haut fonctionnaire toujours en activité et grassement payé par l’état qui magnétiserait les jeunes personnes très instruites comme notre chère Fifi sur agora vox.

        • lloreen 11 décembre 2014 19:56

          « Il serait peut- être temps de retrouver la souveraineté, en sortant de l’ UE et de l’euro ? »

          Les seuls qui ont à sortir sont les usurpateurs.
          Quand les parasites infestent un hôte, ce n’ est pas l’ hôte qu’ on abat mais le parasite dont on se défait.
          Si vous ignorez comment cela peut se faire, vous avez tout loisir pour consulter l’ histoire de l’ Islande.

          http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

          Quant à la dette (qui n’ existe que dans la tête des escrocs et de leurs larbins), voici comment les islandais ont réglé le problème : annulation d ’une partie de la dette hypothécaire des ménages islandais.

          http://dailygeekshow.com/2013/12/05/pour-aider-ses-citoyens-a-sortir-de-la-crise-lislande-annule-une-partie-de-leurs-dettes/

          Et ce n’ est pas fini.
          L’ Islande annule encore une fois une partie des emprunts immobiliers des ménages.

          http://mrmondialisation.org/l-islande-annule-encore-une-fois-une-partie-des-emprunts-immobiliers-des-menages/

          Alors il serait bon de cesser de vouloir sortir de là où on n’ est jamais entré.
          Pour rappel : en 2005, 63 % de français ont voté NON au traité de Lisbonne.
          Il me semble que c’ est clair.
          Ce que la clique de parasites qui infestent la nation française a signé est donc NUL et NON AVENU.


          • lloreen 11 décembre 2014 20:10

            Pardon : 53 % de français .


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2014 07:29

            lloren,
            « Les seuls à sortir, ce sont les usurpateurs » Ya ka, fo kon.


            Et vous faites comment, quand un pays s’est dépouillé volontairement de ses droits régaliens ?

            Si l’Islande a pu prendre des décisions, c’est qu’elle est un pays souverain.
            Elle n’est ni dans l’ UE, ni dans l’euro.

            Vos commentaires n’ont toujours qu’un seul but, ne jamais parler de souveraineté.
            Je vais finir par croire que vous êtes un troll payé par Bruxelles...

          • lloreen 12 décembre 2014 19:40

            « Et vous faites comment, quand un pays s’est dépouillé volontairement de ses droits régaliens ? »

            Les pays ne se sont jamais dépouillés de leurs droits régaliens et ceux qui infestent les états l’ ont fait par la tromperie et par des malversations. Par conséquent, toutes les lois des usurpateurs, leurs traités et accords sont NULS et NON AVENUS parce qu’ ils ces gens sont ILLEGITIMES .

            J’ ai mis assez de liens sur OPPT pour que tout le monde comprenne de quoi il est question.

            En droit pénal un contrat est nul quand le consentement est vicié, qu’ il y a eu dol ou tromperie.
            Un contrat engage les parties au contrat, pas les autres.

            Expliquez-moi en quoi les escrocs de la FED et leurs larbins représenteraient des individus disposant des droits inaliénables reconnus par la déclaration UNIVERSELLE des droits de l’ homme et du citoyen et en quoi leur escroquerie engagerait des personnes trompées dès le départ et ignorantes de la réalité des choses.

            Ces gens sont des ESCROCS et des CRIMINELS.


          • lloreen 12 décembre 2014 20:05

            « Si l’Islande a pu prendre des décisions, c’est qu’elle est un pays souverain.
            Elle n’est ni dans l’ UE, ni dans l’euro. »

            Je vous informe que ce sont les islandais qui ont fait le pied de grue devant les institutions de leur pays jusqu’ à ce que leur gouvernement aux ordres des mêmes escrocs qu’ ailleurs prennent la poudre d’ escampette.
            Ce sont les islandais -et non pas des politiciens de partis divers et variés- qui ont rédigé une nouvelle constitution et l’ ont fait voter par le parlement.

            Je remets (ma patience est inépuisable...mais tout a une fin) les liens que je vous invite à lire pour prendre connaissances des faits pas très répercutés, et pour cause...

            http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

            Depuis cette révolution tout à fait pacifique, faut-il le souligner, les ménages islandais obtiennent une annulation partielle des leurs emprunts hypothécaires.

            Liens que je vous réinvite à lire.

            http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20131202trib000798843/l-islande-va-effacer-une-partie-de-la-dette-des-menages.html

            http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/lislande-va-supprimer-jusqua-24-000-euros-dettes-famille-657918.html

            Il faut croire que les français sont masochistes, qu’ ils aiment les chaînes, la monnaie de singe et se soumettre à des escrocs.

            « Vos commentaires n’ont toujours qu’un seul but, ne jamais parler de souveraineté.
            Je vais finir par croire que vous êtes un troll payé par Bruxelles... »

            Monsieur ou Madame Fifi, veuillez noter une fois pour toutes que pour toute souveraineté j’ ai ma souveraineté PERSONNELLE.
            Je ne suis donc ni une esclave qui se soumettrait au dictat d ’escrocs et de psychotiques, ni une prostituée payée avec de la monnaie de singe.
            Je ne suis le troll de personne.
            Je suis MA souveraine et j’ échange avec des individus souverains. Il y a largement assez d’ alternatives en attendant le jour (improbable mais soyons optimiste), où la race humaine se rendra compte de l’ ampleur de sa servitude.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2014 19:25

            lloren, Yaka Fokon,

            Pas la peine de faire des tartines avec les escrocs...

            Je vous demande ce que vous proposez pour qu’on s’en débarrasse ?


          • lloreen 13 décembre 2014 22:26

            Personnellement, et avec de nombreux amis ces désaxés ne nous ont jamais dérangés parce que nous n’ avons jamais été soumis à leur autorité. C ’ est une question de choix personnel.

            Les autres, font ce qu’ ils veulent.C ’est la liberté.
            Nous ne leur sommes pas soumis parce que nous ne prenons pas leur monnaie de singe en mains.
            Nous avons fait le choix d ’être totalement indépendants de tout ce qu’ ils contrôlent et personne d’ entre nous n’ imagine être de façon directe ou indirecte à leur solde.
            On ne travaille ni pour leurs entreprises ni pour leurs alliés.

            Commencez par apprendre l’ histoire.
            Les royaumes, les rois et reines, les princes européens, le président des Etats-Unis sont à la solde du pape.
            C ’ est historique et c ’est un fait.

            Si les gens adorent les rois, les princes, les présidents, le pape et une cohorte de parasites, que voulez-vous que je vous dise...
            Arrêtez d ’utiliser leur monnaie de singe.
            Arrêtez de travailler pour des esclavagistes.
            Arrêtez de vous soumettre à des dictats.
            Arrêtez de payer pour tout et rien.
            Arrêtez de faire allégeance à des escrocs et des assassins.
            Arrêtez de croire tout ce que ces désaxés racontent, ils mentent comme des arracheurs de dents.

            Libérez-vous de leur tutelle et de celle d’ autres esclavagistes.

            Qui a crée l’ air qu’ on respire ? Le pape, les banquiers ? Hollande ? George Washington ?
            Qui fait pousser les arbres ?
            Qui fait la pluie et le beau temps ?

            Tout est énergie.L ’ énergie est gratuite et illimitée.
            Puisez à la bonne source. Encore faut-il ne pas s’ en laisser éloigner.


          • colere48 colere48 11 décembre 2014 19:59

            “Plus d’États ont péri parce qu’on a violé les mœurs que parce qu’on a violé les lois”

            “Les peuples ont le gouvernement qu’ils méritent”

            Montesquieu


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2014 07:32

              colère,
              Cessez un peu de prendre les Français pour des abrutis, sauf vous évidemment, le génie des Carpates !


              Les peuples ont les gouvernements choisis par Washington et promus par les médias comme des paquets de lessive. Les résultats des élections sont exactement dans l’ordre des temps de passage dans les médias.

            • colere48 colere48 12 décembre 2014 22:43

              comme des paquets de lessive....  !!!

              Qui prend les français pour des abrutis vous ou moi ? relisez-vous !!  smiley


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2014 19:28

              colère 48,
              Les candidats arrivent dans l’ordre exact des temps de parole dans les médias.
              C’est un constat, pas un jugement.
              Les élites sont achetées !

              Si vous ne comprenez pas le rôle manipulateur des médias, je ne peux rien pour vous.


            • franc tireur 11 décembre 2014 20:06

              Cette loi c’est 0% efficacité économique,ou pour etre juste 10% tout au plus.
              Mais 100% politique.

              Si vous avez regarder le détail de cette loi vous vous rendez compte qu’il n’ y a en fait vraiment pas grand chose, c’est une enième « réforme » a la francaise..

              Elle prétend s’attaquer aux rentes et professions réglementées mais elle ne fait que les effleurer, tout en suscitant paradoxalement leur ire.

              Les vrais rentes et disfonctionnement on les connait ,c’est Macron lui meme qui les avait pointé dans la fameuse Comission Attali : Taxis, auto écoles,pharmacies,prudhommes.. 

              Avec une si forte dépense d’énergie collective autour des lobbies mobilisés, on peut s’interroger sur les bénéfices réels de cette opération. Car les lobbies ne doivent être pris de front que pour de bon, et si possible en une seule fois, quand les enjeux le justifient vraiment. Sauf à les « victimiser » et à empêcher toute autre réforme pour longtemps.

              Vous aurez bien sur compris que cette loi et tout le cérémonial autour n’est qu’une pure opération de communication a destination de Bruxelles et des marchés financiers . « Voyez qu’on réforme, alors laissez nous creuser les déficits, on a une election a ache..euh a gagner ».

              Dans le calendrier présenté par Valls d’ici deux ans il n’y a rien d’autres,le reste étant lachement renvoyé « aux partenaires sociaux » ..


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2014 07:35

                franc tireur,
                Les bénéfices pour les banques sont très clairs.


                Elles demandent à entrer dans le capital des professions judiciaires pour les absorber, comme les banques ont absorbé les assurances.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2014 19:32

                Le texte de la Loi Macron a été analysée par Charles Sanat « Le Contrarien matin », qui croyait aussi ce disent les médias : « une histoire de travail le dimanche »..


                Puis il a mis le nez dans le texte, et traduit en langage compréhensible les formidables dangers de cet ensemble de textes : « Les objectifs cachés et passés sous silence de la loi Macron »

              • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 décembre 2014 20:06

                Bonjour,
                .
                Emmanuel Macron : Nouveau ministre de l’économie mais aussi banquier chez Rothshild, Bilderberger, Young Leader et ancien élève des jésuites.
                .
                Devenu millionnaire grâce à un passage par la banque Rothschild de 2008 à 2012. Hollande le nomme alors secrétaire général adjoint de la présidence de la République en Mai 2012.
                .
                Il est aussi membre de la promotion 2012 des « Young Leaders » de la French-American Foundation, lobby euro-atlantiste bien connu dont Belkacem, Touraine et Hollande font également partie (tout comme Henri de Castries, actuel président du groupe Bilderberg, on y revient).
                http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/08/emmanuel-macron-nouveau-ministre-de.html
                .
                Emmanuel Macron participa à la réunion du Bilderberg en 2014...et le voilà nommé ministre de l’économie.
                http://bilderbergmeetings.org/participants.html
                .
                Tout est très clair maintenant ....


                • Tillia Tillia 12 décembre 2014 01:00

                  @ eau-du-robinet sacré CV que vous nous donnez là de ce monsieur Macron ! 


                  Je suis adepte de ce mode de transport 

                • JeanBlague1 JeanBlague1 12 décembre 2014 12:12

                  C’est sur qu’il faudrait mieux nommer un ignare en économie sur ce genre de poste. ça a toujours plus de piquant. Je me demande qu’elle est votre vision de l’éco

                  Mais déjà, c’est certain que en ouvrant les magasins le dimanche la France risque de dépasser les USA en terme de compétitivité 

                • The Unknown 12 décembre 2014 13:32

                  Excellente bio du personnage, qui met également bien en exergue les liens puant entre les groupuscules élitistes et les gouvernements occidentaux.


                  Merci smiley

                • lloreen 11 décembre 2014 20:07

                  Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, ont été les présidents d’ entreprises gouvernementales, enregistrées auprès de la SEC américaine. Hollande est le président de l’ entreprise gouvernementale « République française ».

                  UPIK® Record - L LRegistered company nameREPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE
                  Non-registered name or business unit
                  LD-U-N-S© Number542472212 LRegistered address55 R DU FAUBOURG SAINT HONORE LPost code75008 LCityPARIS
                  CountryFrance WCountry code241
                  Post office box number

                  Post office box town

                  Telephone number

                  Fax number

                  Name primary executive
                  WActivity (SIC)9199

                  • lloreen 11 décembre 2014 20:21

                    Les entreprises gouvernementales sont forcloses depuis le 25.12.2012.
                    Toutes les informations sont ici.

                    http://sans-langue-de-bois.eklablog.fr/un-groupe-d-avocats-contre-le-systeme-decident-de-corriger-les-injusti-a80445134

                    Extrait.

                    "

                    Quand nos Gouvernements sont-ils devenus des sociétés ?

                    Tout a commencé avec l’introduction du système bancaire dénommé, la Réserve Fédérale. Lorsque le décret de la Réserve Fédérale fut voté par le congrès aux Etats Unis en 1913, le Député Charles Lindbergh a prévenu le Congrès Américain dans un registre du Congrès daté du 22 décembre 1913 (vol. 51), qu’en instituant le système privé de la Réserve Fédérale, la conséquence inévitable serait qu’en utilisant le pouvoir de créer la monnaie, permettrait de provoquer l’inflation et la déflation de l’économie, et les grandes entreprises prendraient le contrôle. Selon les termes du député Lindbergh : “A partir de maintenant, les dépressions seront créées scientifiquement”. Et elles le sont. En 1929, les « pouvoirs du passé » ont délibérément fait chuter la bourse. Comment ? Les fluctuations des titres de la bourse sont causées par l’émotion. Avant le crash de 1929, on a créé une euphorie qui a généré une période d’inflation. Les pouvoirs aux commandes ont vendu leurs titres à prix élevé, puis créé la panique sur la baisse dans le marché. Lorsque les cours se sont effondrés, ils ont racheté leurs titres pour une bouchée de pain – et éliminé la concurrence aux abois du même coup. En bref, la Grande Dépression de 1929 a été générée artificiellement afin que les grandes entreprises qui contrôlaient  la bourse puissent en profiter pour prêter aux gouvernements l’argent nécessaire pour sortir de l’effondrement qu’elles avaient provoqué. Les nations souveraines ont finalement été forcées de signer des emprunts qui, par leur nature même, ne pourraient jamais être remboursés. Et comme les dettes souveraines ne cessaient de s’accroître, le paradigme de « l’esclavage par l’endettement » a été formalisé … et les grandes entreprises ont pris le contrôle. De nos jours, les multinationales Gouvernementales continuent de feindre d’être les vrais gouvernements. Le Système des Banques centrales (qui domine actuellement les économies occidentales) continue d’alterner les périodes de ‘boom des marchés’ et de ‘dépression des marchés’ en restreignant ou relâchant stratégiquement l’émission de monnaie et de crédit. L’actuelle Crise Financière Mondiale en est un parfait exemple. Et en même temps, les grands médias jouent leurs rôles en manipulant les humeurs de la bourse sur les marchés et en facilitant les contre-vérités politiques. Mais la campagne judiciaire complexe entreprise par l’OPPT a mené à la saisie des avoirs et propriétés du système des grandes  multinationales. Toutes les sociétés privées, y compris les systèmes gouvernementaux et bancaires, ont été saisies de leurs avoirs en utilisant leurs propres mécanismes de législation/réglementation commerciale. En langage juridique, cela signifie la fin pour les anciens Trust du vieux système et le début pour les nouveaux ! Alors est-ce le « renversement du Gouvernement » ? Non – c’est le renversement des grandes multinationales qui se sont comportées comme des gouvernements. Si vous comprenez que les «  Gouvernements » sont en fait des entreprises privées qui ont, par ruse, altéré les constitutions des nations souveraines, leur acte de décès était un fait programmé à venir. La fraude du gouvernement est réelle. Et finalement – par leur incapacité à réfuter les accusations basées sur le CCU (le Code de Commerce Uniforme) – l’imbrication des multinationales gouvernementales dans son ensemble se trouve coupable de fraude, de trahison et d’esclavage. En vertu du droit international, l’OPPT a le droit d’exiger la réparation par dédommagement de ces crimes. Celles-ci ont choisi la saisie de leurs avoirs et la cessation de leurs activités de grandes entreprises, banques et gouvernements en tant que responsables ainsi que la confiscation de leurs titres et avoirs des infrastructures légales – y compris l’or et l’argent détenus comme garanties par le système financier – pour les transférer entre les mains de l’OPPT. N’y pensez pas en termes de renversement, mais comme la saisie de biens usurpés. Les poursuites en justice de l’OPPT récupèrent ce qui nous appartient en tant qu’êtres souverains sur cette planète. La loi Universelle, la Common Law et le C.C.U. sont maintenant la loi applicable sur cette planète.(Je décrirai plus tard en détail les mécanismes mis en place par l’OPPT pour remplacer les fonctions de gouvernance). CCU : La bible du commerce Le C.C.U est la “bible” du commerce ; il décrit précisément la manière selon laquelle le commerce international est régi. En fait, l’ensemble du système commercial gravite autour du C.C.U. Si le prêt immobilier de votre logement est saisi, via une hypothèque, ou que vous êtes dépossédé de votre voiture, la banque utilise le mécanisme parallèle du C.C.U pour agir. Mais la législation du C.C.U. n’est pas enseignée dans les facultés de droit. Elle reste le domaine des grandes entreprises privées et de leurs dirigeants, qui forment leurs employés en contentieux du C.C.U. – gardant ainsi la connaissance de cet instrument « en interne ». Mais un des administrateurs d’OPPT a été amené professionnellement à utiliser la législation du C.C.U durant un certain temps, et comprend en profondeur comment les « pouvoirs du passé » manipulaient le C.C.U pour contrôler le système financier américain au plus haut niveau. Experte en C.C.U, mère et fondatrice de l’OPPT, Heather-Ann Tucci-Jarraf a utilisé la saisie de sa propre maison comme cas d’école. Elle a attaqué la procédure de saisie immobilière à travers le mécanisme C.C.U et, ce faisant, a découvert – pour employer des termes simples – que la justice américaine est toujours en faveur des multinationales. Ce qui n’est pas étonnant, vu que 99% des lois se rapportent à la propriété privée… ou au commerce. En avançant prudemment, l’OPPT arriva à la conclusion que les entreprises privées opérant sous le couvert des gouvernements souverains et des systèmes financiers se rendaient coupables de trahison envers les habitants de cette planète en l’absence de toute information connue, volonté et consentement express de leur part. Le rapport final de cette investigation se trouve ici . Et en l’espèce, … pour saisir le « système », les administrateurs du Trust OPPT ont tendu un piège en utilisant la structure légale qui leur était fournie PAR le « système » lui-même.Comment les administrateurs OPPT sont-ils arrivés à la saisie ? L’OPPT est géré par des administrateurs Caleb Skinner, Hollis Randall Hillner et Heather Ann Tucci-Jarraf. L’OPPT a été créé lorsque les administrateurs se sont associés – et ce faisant ont renoué – avec le Trust intégré dans les termes de la Constitution originale des Etats-Unis de 1776, laquelle constitution, fut abandonnée lorsque le gouvernement des Etats-Unis fut transformé en Multinationale Gouvernementale en 1933. L’OPPT a ensuite associé chaque individu de la planète à cette structure de Trust en tant que bénéficiaires de ses titres et propriétés, et l’a désigné « le Peuple Unique, Créé par le Créateur ». Ce faisant, les administrateurs créaient un Trust, dans le cadre légal qui a des droits supérieurs à quelconque partie – le Trust entre le Créateur et les « Êtres existants » de la Terre. Les « Êtres existants » sur Terre sont les bénéficiaires du Créateur en tant que garants des manifestations du Créateur sur Terre. Juridiquement parlant, il ne peut y avoir de proclamation supérieure à celle du One People’s Public Trust … exceptée celle émise par le Créateur lui-même. Les ressources de notre planète – spécifiées dans les actes du C.C.U. comme étant l’or et l’argent mondial – ne peuvent de ce fait être détenues, vendues contre rémunération, comptées sous forme de ‘salaire’ pour nous rendre esclaves, ou être épargnées afin de créer de la pauvreté ou déposséder. Sous l’OPPT, nous sommes tous actionnaires de titres. Les ressources de notre planète nous appartiennent dorénavant à chacun à parts égales. C’est notre droit de naissance. Maintenant c’est la loi.Entre 2011 et 2012, les administrateurs ont déposé une série d’investigations complexes au C.C.U. au nom de ses bénéficiaires. Les détails de ces investigations de l’OPPT au C.C.U. peuvent être consultés sur leur site : http://peoplesstrust1776.org/. Attention : c’est une lecture juridique dense destinée à un enregistrement et une divulgation légale officielle. Ce n’est pas destiné à la communication de poursuites de l’OPPT contre des tiers ou leurs conséquences sur le public. Cependant les administrateurs travaillent directement avec la collectivité de ‘médias alternatifs’ pour être sûrs que le public reçoive une information précise, claire et adéquate. Pour résumer ces documents :En l’espèce, les grandes entreprises multinationales, les gouvernements et les banques ne font qu’un, « Une Commission d’enquête et une instruction » ont été déposées à l’encontre « du débiteur », une entité juridique créée via le mécanisme C.C.U. régit par le Code d’Enregistrement des sociétés. Le dépôt de plainte stipule que le débiteur a « en toute connaissance de cause, volontairement et intentionnellement commis des actes de trahison  » en « possédant, faisant fonctionner, aidant et encourageant des systèmes monétaires privés » et « en faisant fonctionner des systèmes d’esclavage envers … des citoyens sans les informer, contre leur volonté et leur consentement ». Les dossiers de procédures de C.C.U. sont des données publiques, et suivent les mécanismes de procédures juridiques classiques. Si une entité légale fait l’objet d’une plainte, la personne morale (dans ce cas le «  débiteur ») a le droit de la contester. Si celle-ci n’est pas en mesure d’en apporter la preuve contradictoire ou, n’est pas reçue dans un délai imparti, il en résulte un jugement par défaut, suivi par l’application du verdict. La conséquence est, la cessation immédiate d’activité de cette entité légale, dans le cas présent, au motif qu’elle a été incapable d’apporter la preuve contraire des charges de trahison démontrées par l’OPPT. Le plus important ici, est que le jugement en culpabilité selon le C.C .U. a valeur légale immédiate s’il n’est pas démontré le contraire. Et dans ce cas, les administrateurs de l’OPPT se sont assurés qu’ils créaient une situation juridique dans laquelle les individus et toute entité légale dénommée le « débiteur » n’avaient aucune capacité de démontrer le contraire. Comment ont-ils réussi ? Toutes les charges déclarées d’esclavage et de fraudes sont vraies. Bien sûr, aucune preuve tangible de leur innocence n’a été démontrée.Le « débiteur » est de ce fait coupable de trahison.En dédommagement, les grandes entreprises sont saisies de leurs avoirs usurpés et confisqués,La richesse de notre planète est réaffectée au Trust l’OPPT. Toute dette des multinationales est effacée,Le « système » est définitivement clos. Les archives publiques le prouvent,Les dépôts et déclarations enregistrés au C.C.U. font office de Loi Internationale Selon les clauses même du système, celui-ci n’existe plus. Nous sommes libres !! Cliquer ici pour lire le communiqué de presse de l’OPPT du 4 février 2013."


                    • lloreen 11 décembre 2014 20:27

                      L’ escroquerie du système de la réserve fédérale (FED) a été décrite dans l’ ouvrage d’ Ed Griffin, la Créature de Jekyll Island, tout sur l’ histoire des banques.

                      http://www.google.de/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&ved=0CDMQFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.lepouvoirmondial.com%2Fmedia%2F01%2F01%2F749375387.pdf&ei=Se-JVKqOJcXUOpj2gIgJ&usg=AFQjCNHPikpE76XghqkW-Tpnu6q_14MYOg&bvm=bv.81456516,d.ZWU

                      Les membres des entreprises gouvernementales sont donc à la solde de ces escrocs dont la nuisance se poursuit jusqu’ à nos jours.


                      • lloreen 11 décembre 2014 20:29

                        Extrait.

                        "

                        Le One People’s Public Trust ou OPPT * est constitué d’un groupe d’avocats très compétents qui, dans le cadre du système judiciaire, a décidé quelques années en arrière, de se dresser contre le système afin de corriger les injustices, dont ils étaient témoins. Pour commencer leur investigation, ils décidèrent, de dénoncer les malversations faites par les banques avec l’argent public.

                        Cet argent est employé par les banques à des fins privées et s’avère souvent en relations directes avec la majorité de tous les crimes  : Crime contre l’humanité, contre la souveraineté du citoyen, crimes judiciaires et commerciaux, etc. et qui inclue sans limites, la violation de la paix, les outrages, la servitude involontaire, l’escroquerie, la coercition, l’utilisation de la force, le vol, le découragement, les actes et pratiques trompeuses, etc.

                        Ces courageux avocats ont décidé de renverser le système avec ses propres règles. Ils ont mené une série d’investigations très complexes où ils ont repris le Public Trust, crée dans le cadre de la constitution des Etats Unis. Ils ont inscrit tous les habitants de la planète et ont suivi une procédure judiciaire où les défenseurs sont tous les débiteurs et l’accusation, non seulement le système bancaire mais aussi toutes les multinationales abusant de ces mêmes citoyens...Une fois les dossiers constitués, ils leurs ont demandé de contester l’accusation, ce qu’ils n’ont pas fait, bien sûr.Un groupe d’avocats contre le Système, décident de corriger les injustices.

                        La défense a donc entamé des poursuites allant jusqu’à la saisie complète et la clôture d’ entités légales du système dans leur totalité.

                        Parallèlement à cela, fut créée une structure de base d’un autre type de gouvernance appelé le CVAC (Centre de Valeur des Actifs du Créateur). Le CVAC est une structure légale très bien constituée.

                        Qu’est-ce donc que l’OPPT ? C’est une organisation légale constituée par nous tous, chaque individu de la planète. Y sont inclus les capitaux de la planète, c’est à dire tout ce qui a une valeur, aujourd’hui, principalement l’or et l’argent, et qui a été consigné en propriété par le Trust. Il est important de  préciser que dans l’OPPT, c’est tout les individus de la planète qui sont concernés, personne n’est mis à l’écart, il n’y a pas de frontières, pas de gouvernements et pas de multinationales. L’OPPT est donc une organisation derrière laquelle tous les individus de la Planète se positionnent pour dénoncer les injustices commises à leur insu et dont le but principal est de récupérer les richesses volées afin qu’elles soient redistribuées de manière égale .

                        Note : CVAC= Creator’s Value Assests Centre

                        * Comprendre « Groupement Public du peuple Uni »

                        One People’s Public Trust (OPPT) saisit légalement les avoirs des grandes entreprises, des Banques et des Gouvernements, pour abus d’esclavage et usage de systèmes monétaires privés.

                        Beaucoup d’entre vous en ont entendu parler… beaucoup d’autres pas du tout. Annoncé publiquement le 25 décembre 2012, le système de «  Multinationale Gouvernementale » a été saisi. Saisi en toute légalité… via l’un de ses propres mécanismes. Les « pouvoirs en place » sont maintenant les « pouvoirs du passé ». Toute dette a été effacée et les entreprises incluant, sans limite, les Multinationales Gouvernementales, et les Banques – ont été saisies.

                        Bien entendu, ils pourront continuer leur jeu en espérant que nous continuerons à jouer avec eux. Mais grâce à une série  d’investigations menées par One People’s Public Trust (connu sous le nom de OPPT) dans le cadre du C.C.U. (Code de Commerce Uniforme), le choix est désormais de notre côté. Un nouveau cadre légal pour une gouvernance sociale est maintenant en vigueur, un fait qui a été ratifié légalement par le cadre juridique contrôlé par son prédécesseur.Automatiquement et pour ainsi dire… NOUS SOMMES LIBRES !!!(Mettez-vous à l’aise - c’est un article long, mais c’en est un que vous ne pouvez rater !!!) One People’s Public TrustLe jugement des poursuites judiciaires menées par OPPT à la cour a entraîné beaucoup d’agitation. Et à juste titre ! Le potentiel pour le changement positif qu’il a généré est d’une IMPORTANCE CAPITALE ! Mais avant d’en arriver aux conséquences, j’aimerais vous présenter « les faits » et « comment cela s’est passé ». La multinationale Gouvernementale sous contrôle et les principaux médias sous contrôle, refusent d’annoncer leur propre disparition – pour une raison évidente. Ainsi, en tant que citoyens planétaires informés, je crois que notre rôle est de comprendre ce qui est arrivé, de comprendre comment, afin d’informer les autres … et finalement pour initier le mécanisme de changement mondial que nous attendons tous.Mais tout d’abord, un tour d’horizon de la réalité.Avant de poursuivre, permettez-moi de formuler quelques faits marquants.1) Les Gouvernements étaient des multinationales. Le phénomène de la multinationale Gouvernementale n’est pas seulement démontré par le fait que les «  Gouvernements » se comportent comme des Bénéficiaires (non comme des Administrateurs) du Gouvernement supposé en place, mais de nombreux documents, apportant la preuve, le démontrent aussi ! Les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, Le Royaume Uni, la France, l’Italie, le Japon, l’Afrique du Sud… et la liste est longue… sont tous des multinationales basées aux Etats-Unis, et enregistrées en tant que telles auprès de la Commission des Opérations de Bourse des Etats-Unis… (S.E.C) et agissent de la sorte à nos dépens. « Ce Système » est oligarchique par nature, dans la mesure où il est destiné seulement à offrir le profit « à quelques-uns », alors que nous autres travaillons pour l’alimenter. 2) Les individus étaient des entreprises privées : A la naissance, un acte de naissance est signé par vos parents, qui est utilisé ensuite par la Multinationale Gouvernementale pour alimenter un Trust en votre nom. Ce Trust permet de cautionner votre fond de garantie, et « un compte en fond de garantie » est créé et financé sous votre propre nom. Vous êtes le bénéficiaire de ce Trust… mais personne ne vous signifie qu’il existe. Si vous ne faites pas un acte testamentaire à l’âge de 7 ans, la Multinationale Gouvernementale vous considère comme décédé – selon la loi maritime – et vous êtes officiellement considéré « comme disparu en mer » par le système. Sérieusement. C’est alors que la  Multinationale Gouvernementale assure ensuite le contrôle financier de vos avoirs, en toute connaissance de cause. Elle sait que la plupart d’entre nous vivons de fait au-delà de l’âge de 7 ans, et continue à nous considérer comme des esclaves vivants. Les fonds de garanties générés par la monétisation de votre vie – vous utilisant comme cautionnement – vous sont prêtés lorsque vous avez recours aux prêts bancaires, prêts immobiliers, etc. Vous êtes alors forcé de travailler pour rembourser ces prêts en plus des intérêts – au système sur votre fond de garantie. Légalement, vous n’avez aucun droit sur ce fond, parce que vous êtes considéré comme « décédé » à l’âge de 7 ans. Vous perdez. 3) Les grands médias sont l’instrument dont se servent les Multinationales Gouvernementales pour mener la propagande directement chez vous. Ils sont utilisés pour manipuler les perceptions du public sur les actions et inactions de la Multinationale Gouvernementale, dans le but de renforcer les normes sociales, de les délimiter, de dicter des comportements sociaux et vous vendre des futilités en créant un « besoin  » et un produit qui le satisfait. Ceci n’est pas limité aux seuls grands médias. La psychologie du « vieux » paradigme est également renforcée par les institutions telles que l’éducation nationale et la religion.Les multinationales, les gouvernements et les grands groupes médiatiques racontent tous les mêmes mensonges. Ils font tous partie de la même bête. 4) En conséquence, la structure du monde économique était un mécanisme d’esclavage de masse. L’esclavage est un système dans lequel les gens sont traités comme une propriété, et forcés de travailler. Les esclaves sont détenus contre leur gré, depuis le temps de leur capture, l’achat ou la naissance, et privés de leur droit de partir, ou de refuser de travailler. Est-ce que cela vous rappelle quelque chose ? Vous êtes né dans « le système » sans que l’on vous dise comment il fonctionne. Vous avez été élevé et l’on vous a appris à contribuer au système. Vous devez travailler des heures exhaustives dans le système, et vous devez payer des taxes au système privé. Vous devez adhérer aux règles du système – qui relèvent pour la plupart de la propriété et de la possession – sinon vous serez puni par le système. L’architecture du système délivre délibérément l’abondance à une minorité « triée sur le volet », et de nombreux autres auront faim. Mais si vous n’aimez pas ça, vous ne pouvez pas quitter le système. Le système « possède » tout, tout le monde et partout. Jusqu’à maintenant, vous n’aviez qu’une option : coopérer. C’est comme vivre dans un casino sans porte de sortie, et la maison mère gagne toujours. "


                        • Spartacus Spartacus 11 décembre 2014 20:44

                          Vous avez oublié « ultra archi néo libéral »........
                          C’est vrai que discuter entre 5 et 12 dimanche que c’est terrible.

                          Si c’était 52 dimanches ce serait quoi ? Archi-ultra-mégo multo-néo-magalo-libéral ?

                          Sauf qu’un libéral souhaiterai que l’état inquisiteur ne se mêle pas d’un choix qui correspond a une vulgaire négociation libre de branche entre personnes d’un même secteur de travail.

                          • Pere Plexe Pere Plexe 13 décembre 2014 12:13

                            ...ce n’est pas à l’état d’être garant du respect du droit ?
                            Ce n’est pas au législateur élu de faire des lois protégeant les citoyens(salarié dans le cas présent) ?


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2014 19:38

                            Spartacus,
                            Cet ensemble lois va vous enchanter ! Du libéralisme pur jus !

                            Privatisations des biens publics, fin des protections sociales par les prud’hommes, allègement des peines pour entrave à la liberté syndicale, etc


                            Ce qui va moins vous enchanter, c’est la spoliation des entreprises en liquidation judiciaire, débrouillez vous pour ne pas faire faillite...

                          • lsga lsga 11 décembre 2014 22:52

                            A titre perso je suis :


                            - Contre le Dimanche chaumé. Cette saloperie hérité du Christianisme doit être remplacé par un jour chômé au choix. Perso, je choisirais le Lundi. 
                             
                            - Pour la libéralisation des professions des petits bourgeois. Ces connards qui votent à droite depuis des années vont se faire bouffer par le Capitalisme ? tant mieux. Ils viendront grossir les rangs du prolétariat. 
                             
                            Franchement : les derniers restes du christianisme dominicales vont disparaître ? TANT MIEUX ! Les avocats vont devenir des salariés en entreprise comme les autres ? TANT MIEUX ! Les petits commerces vont se faire bouffer par la grande distribution ? TANT MIEUX ! La Classe Moyenne réactionnaire va se voir priver de son État Providence National financé par les politiques impérialistes de la France en Afrique ? TANT MIEUX. 
                             
                            Le Libéralisme : l’autoroute menant directement au Capitalisme sous sa forme la plus pure, celle qui nous amène à une Révolution Mondiale et au Communisme. Vivement !


                            • ratatouille ratatouille 11 décembre 2014 23:33

                              Tout à fait, le Communisme avec une petite nomenklatura qui se gave pendant que l’énorme majorité crève de faim, tout comme au bon vieux temps de l’URSS en encore plus poussé, c’est bien là que ça nous mène.


                              Je comprends que vous vous réjouissiez, c’est vraiment une perspective enthousiasmante.

                            • lsga lsga 11 décembre 2014 23:43

                              lol : en effet, l’URSS, la Chine et Cuba ont été ce que vous dites. Il faut le répéter encore et toujours : « Castro, facho. »

                               
                              Ce qui me réjouis : c’est que nous aurons bientôt 80% de salariés précaires de par le monde, et que c’est une condition nécessaire de la Révolution Planétaire. 
                               
                               

                              « L’existence de masses ouvrières dépouillée de tout présuppose l’existence du marché mondial. Par conséquent, le prolétariat, tout comme le communisme et l’action communiste, ne peuvent exister sur le plan de l’Histoire mondiale qu’en tant que réalité historique planétaire. »

                              Karl Marx, Idéologie Allemande, 1846

                               

                              On voit bien en effet aujourd’hui comment la classe moyenne Française, constituée d’obèses réactionnaires qui veulent toujours plus de matières premières africaines et toujours moins d’immigrés, est un obstacle à l’union planétaire du prolétariat. 

                               

                              Par exemple, en France, les syndicats nationalistes tels que la CGT ne veulent pas d’une grève européenne ayant un objectif politique (la démocratie de conseil européenne), mais veulent protéger leurs États Nations Providence. Pourtant, contrairement à la baisse du temps de travail, ne sont pas une victoire syndicale, mais un « cadeau » de la bourgeoisie (Bismarck, Beveredge, Keynes, De Gaulle). 

                               

                              À l’inverse, on voit bien comment le prolétariat étatsunien, qui a été privé d’État Providence depuis 30 ans, manifeste désormais dans l’unique objectif de renverser les 1% à une échelle planétaire.

                               

                              ça va, c’est plus clair ? ça s’appelle du Marxisme. Pour rappel, les Communistes (les vrais) sont contre l’État Providence, contre la classe moyenne réactionnaire par nature. 


                            • ratatouille ratatouille 12 décembre 2014 00:07

                              C’est une jolie utopie je ne discute pas ce point.


                              En revanche l’exemple des Américains me laisse perplexe. S’ils sont si motivés, et alors qu’ils sont nombreux et armés, pourquoi n’ont-ils pas encore liquidé ces 1% ? - qui sont plutôt quelque chose comme 0,01% en vrai - À 300 millions contre 30000 ça devrait être vite réglé pourtant.

                            • JL JL 12 décembre 2014 11:32

                              ’’Contre le Dimanche chaumé. Cette saloperie hérité du Christianisme doit être remplacé par un jour chômé au choix. Perso, je choisirais le Lundi. ’’

                              C’est quoi, un dimanche chaumé  ?

                              Si le dimanche était un jour comme les autres, le lundi le serait aussi, non ? Alors, pourquoi choisir le lundi pour se reposer ?

                              De plus en plus bizarre ce mec-là.


                            • lsga lsga 12 décembre 2014 14:34

                              par respect de la laïcité. Que chacun puisse choisir son jour chômé. Chez les juifs, c’est le samedi ; chez les musulmans, le vendredi ; chez les pastafariens ?


                            • alinea alinea 12 décembre 2014 17:38

                              Le prof de français prend son lundi ; le prof de math le mardi, l’histoire -géo le mercredi, etc : quand l’élève prend-il son jour de congé ?
                              En ce qui concerne les locaux, administratifs, écoles, universités, bureaux, etc, c’est vrai qu’aucun jour vide dans l’année serait une excellente économie en même temps qu’un allégement d’effectif ; mais alors, c’est vraiment tout qu’il faut réorganiser !!


                            • lsga lsga 12 décembre 2014 17:41

                              oh, je ne vous ai pas dit ? Je suis pour l’abolition de l’éducation nationale (qui est nationaliste par nature)


                            • JL JL 12 décembre 2014 18:40

                              ’’ Je suis pour l’abolition de l’éducation nationale’’

                              Putain, voilà un drôle de communiste !

                               smiley  smiley  smiley

                              Franchement Isga, vous ne vous relisez jamais ? Vous êtes vraiment pour des écoles privées, confessionnelles ? Ou bien vous écrivez sans réfléchir ?

                              On dirait un logiciel mal foutu. Vous avez besoin d’un nouveau conditionnement !


                            • lsga lsga 12 décembre 2014 18:46

                              et oui, ça fait bizarre de croiser des vrais communistes en France hein ? ça change des staliniens ? 

                               
                              Donc pour rappel, Marx était viscéralement contre l’État Providence. 
                               
                              L’Éducation Nationale Bourgeoise : non merci !
                               
                              et non : je ne suis pas plus pour les écoles privés. Je suis pour la collectivisation de l’éducation, mais bon, vous ne savez probablement même pas ce que cela veut dire, car cela fait des décennies qu’il n’y a plus de vrais communistes en France.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès