Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quel devenir pour EELV ?

Quel devenir pour EELV ?

Quelques analyses récentes et plus anciennces de la dynamique d'évolution du mouvement EELV avec les tensions récentes provoquées par l'accord de législature avec le PS.

Un projet ne meurt pas du fait de ses opposants, mais il se détruit de lui-même s'il n'est pas capable de transformer l'énergie de ses acteurs en synergie. Et ce, au-delà des rivalités ou tension personnelles inévitables dans toute démarche politique d'envergure.

 EELV ne disparaitra pas du fait de ses antagonismes et conflits de personnes déclarés, mais elle prend le risque d'échouer par manque d'alliance et de respect de ses différentes composantes.

Toute réalisation humaine, comporte une part de synergie et une part d’antagonisme, et cela est vrai pour tout acteur concerné par cette réalisation, quel que soit son rôle, qu'il soit décisionnaire, élu, simple militant, contributeur...

Définir la synergie et l’antagonisme c'est définir « l’énergie potentielle » que l’on est prêt à investir pour que le projet se réalise (synergie) ou pour le contrer, voire défendre un autre projet (antagonisme).

Cette approche comporte également une part d’évolution dynamique, notamment dans ses phases préalables de construction, de tâtonnements, ce qui est le cas d’Europe écologie les Verts un an après la fusion.

Cette évolution est rapide, deux ans 1/2 après la création du mouvement pour les Européennes et comporte toujours une forte instabilité et une incertitude inhérente à la complexité d'une telle dynamique.

Entre enthousiasme, mobilisation militante et moments d’errements ou de colère sourde. des déceptions, des retours de manivelle, des guerres ouvertes entre certains ne manquent pas d'appaaître et de polluer pas mal les échanges. sutout lorsque les médias s'en mèlent...

Le projet EELV, à la fois ambitieux et novateur, souffre de pesanteurs héritées d'autres histoires, il comporte de hauts risques sur le plan des jeux d’acteurs, du fait des enjeux de pouvoirs exacerbés dans une période pré électorale.

Ceci se traduit par des niveaux de synergie extrêmement élevés et inattendus en même temps qu'un antagonisme très violent chez d'autres.

Ces positions engendrent le doute et le trouble et malgré le flux qu’elles apportent au projet, elles peuvent en freiner le déroulement par un gaspillage d'énergie : le temps passé à régler ses comptes avec un tel ou un tel évite d’aborder les vrais sujets et de se concentrer sur la convergence entre les différentes propositions ou idées.

La contrepartie peut se traduire par du désengagement ou du découragement pour certains, de la cristallisation sur des positions rigides ou rétrogrades pour d’autres, des prises de pouvoir avec tentative d’entraîner d’autres personnes sur leur terrain pour d’autres encore.

La seule façon d'avancer est de prendre en compte la volonté de construire, la prise d'initiatives et l'innovation dans les manières de faire. C'est accepter les désaccords sur les questions d’idées, d’organisation, par des contre arguments ou des contre-propositions, sans basculer dans l’opposition manifeste ou les attaques personnelles.

C'est d'aileurs pour ces raisons que l'on ne peut se permettre de "confisquer" les débats les plus importants.

A la veille d'un retour d'Eva Joly à la campagne, quelques messages que j'ai envie de lui adresser :

Je la salue pour son courage et de sa sincérité. Sa posture est d'autant plus délicate qu'elle est trop souvent décriée par les médias et l'opinion ambiante.

Même si sur certains sujets, je ne la suis pas, je pense qu'elle doit maintenir cette forme d'exigence, mais avec plus d'empathie et de rondeur. La synergie se crée aussi relationnellement.

Peut-être fera-telle aussi la différence entre ceux qui ne visent que des ambitions personnelles et ceux qui sont vraiment décidés à jouer le collectif.


Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • non666 non666 8 décembre 2011 15:57

    En réalité le projet EELV n’est ni novateur, ni ambitieux.

    Il masque difficilement son héritage et ses géniteurs aux historiques lourds.
    AUCUN parti ne peut s’autoproclamer « ecologiste », pas plus que philosophe ou autre.
    Pourquoi pas le parti de la vertu et du bien comme dans certains pays islamiques ?

    Les verts sont devenus le recipiendaire de tous les anciens maoistes , troskistes , gauchistes , alternatifs, anarchistes en mal de regroupement et de leadership.
    Comme une partie de ces mouvances est issue de mai 1968 et que dedans il y avait une forte proportion de mouvement téléguidés par la CIA et le Mossad, tout ce qu’on obtient c’est une accumulation d’interdits , « d’anticapitalisme » (copyright NPA) , d’anti-colonialisme(europeen) mal digéré devenu pro-colonialisme (africain cette fois).

    Historiquement, il ne faut pas oublier que les partis liés au territoire, au terroir , à la paysannerie etaient classés d’extreme droite il y a moins de 80 ans !
    Aujourd’hui nous avons des ayatollahs des villes qui veulent diriger les ruraux des champs et imposer le comportement pro-nature de leur contemporains.

    En plus de cette accumulation, les diffrents gropuscules qui sont derriere EELV sont des ennemis mortels a force" de chasser sur les meme terrains. Mon voisin est toujours mon ennemi disent les geopoliticiens  !

    Rajouetr a cela les 3 clergés troskistes et vous aurez la totale !
    LO c’est le clergé séculier qui vite dans un monastere/manoir dans le 77 ou dont les membres liberés n’ont pas le droit de se marier ni d’avoir des enfants .
    La LCR/NPA c’est le clergé regulier qui vit au contact du peuple , comme les orthodoxes du PCF ....
    Les lambertistes, c’est le clergé infiltré (salut jospin, drey !) qui infiltre les socialos , les EELV.... mais aujourd’hui tout le monde infiltre EELV !
    Rajoutez a cela les associations de terrains, la defense d’interets particulier et vous comprendrez l’impossibilité d’avoir seulement une doctrine coherente.

    Au mieux ils ont un ennemi commun : le nucleaire pour se rassembler alors il ne faut le lacher !
    Rajoutez a cela le feminisme, l’islamisme (certaines listes locales semblent confondre le vert de l’islam avec le vert d’EELV) et vous verrez que la coherences est impossibles sans ennemis communs et certains interets de renouvellement de mandat purement tactiques.

    EELV n’est ni un ennemi, ni un ami, ni une force ni une menace : c’est un amas, une masse de minuscules planetoides tournants autour de Saturne(le PS... ?) pour faire de jolis anneaux...


    • zany 8 décembre 2011 17:39
      Quel devenir pour EELV ?

      Le dépôt de bilan ? Redressement judiciaire ? Des cours de géographie et d’écologie fondamentalement contre les OGM ? Un exile aux États-Unis ? Un cour sur l’économie réelle ? Apprendre à respecter les volonté populaire en respectant les referendum ? 

      Moi je vois plutôt un procès pour haute trahison, crimes contre l’état (donc le peuple), intelligence avec l’ennemi, séditions, corruptions, crime organisé.


      • oberkampf71 oberkampf71 8 décembre 2011 22:00

        "Quel avenir pour EELV ??

        Et bien, avec ce pitre entre ces deux femmes, il y en a aucun. smiley  smiley


        • carcano 8 décembre 2011 23:26

          Aucun avenir pour la moche qu débarqued de son drakkar et ne parle q’un français approximatif...On dirait Esther Ben truc du Sénat qui a le même accent stupide, t étranger.....


            • bert bert 9 décembre 2011 02:02

              cécileduflothémisphèresud


              • Giordano Bruno 9 décembre 2011 09:49

                François Asselineau a montré dans un récent article que le Front National ne défend pas les intérêts de la nation. Bien au contraire, il gêne les patriotes. Le même genre d’analyse vaut pour EELV. Ils sont censés défendre l’environnement’, mais en réalité il n’utilisent pas l’écologie comme grille de lecture et font de l’ombre à ceux qui voudraient le faire.

                Idem pour la gauche qui ne défend pas les prolétaires.

                Bref, trois causes nobles : la défense de la nation, la protection de l’environnement et la protection des pauvres sont squatées par des partis imposteurs, masquant ceux qui voudraient vraiment agir.


                • zany 9 décembre 2011 10:37

                  Giordano, cela est peut-être vrai, mais ce qu’il dis est juste etc ce depuis avant Maastricht ! Tachez de regarder si cela est vrai ou pas.

                  http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=3406

                  L’avenir de la Nation, sa souveraineté, sa liberté sont en jeux, il est franchement contre productif de tirer dans les pattes d’un ennemi politique entre patriote Français, je suis dans une ligne gaullienne et CNT (comme asselineau en faite qui dis de très bonne chose)

                  Et sachez qu’il faudra se serrer les coudes pour préserver la souveraineté de la France, et non se taper dessus, la France subit une déstabilisation dû aux usa (projet rivkin).

                  Cesser la logique des parti ! Cela divise plus que cela unis.


                • _Ulysse_ _Ulysse_ 9 décembre 2011 14:14

                  Le devenir des verts ?

                  Euh .. comment dire ? Dent de rateaux du PS pour quelques postes de députés ?
                  J’ai bon comme ça ?

                  En tout cas, leurs électeurs n’ont pas l’air très actifs sur le net :

                  http://resultatselections-2012.over-blog.fr/

                  O peut voter chaque semaine mais leur score reste bien faible.


                  • David Meyers 9 décembre 2011 15:23

                    J’en reviens pas que ces gugusses se prétendent l’avenir de la protection de la planète.
                    Heureusement que la Terre n’a pas besoin de ces illuminés et continuera de tourner bien après que tous les politiciens seront fossilisés (certains le sont déjà d’ailleurs)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès