Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quel est l’âge moyen des électeurs du scrutin présidentiel du 06 mai (...)

Quel est l’âge moyen des électeurs du scrutin présidentiel du 06 mai 2007 ?

Les instituts de sondages nous ont donné des chiffres concernant l’âge des électeurs des deux candidats au 2ème tour présidentiel. Les médias nous mettant alors en avant tour à tour la jeunesse ou la vieillesse de ces électeurs (jeunisme versus vieillisme.

Il m’a paru intéressant de préciser ces chiffres en les remettant en perspective de la réalité effective de la population française ; Concrètement, en utilisant la bien connue "pyramide des âges". Pour aboutir à un chiffre simple à exprimer, simple à comprendre, simple à comparer : l’âge moyen des électeurs pour chacun des deux candidats au scrutin. Remarque : tous les calculs décrits ci-dessous sont unisexes sans différenciation.

Pour procéder aux calculs, je m’appuie sur le recensement de population proposé par l’INSEE au 1er janvier 2007 et sur les sondages par tranches d’âge issus des urnes du 6 mai 2007 réalisés par quatre instituts (Csa, Ifop, Ipsos, Sofres).

ÂGE MOYEN DES ÉLECTEURS, résultat final moyen :

  • Âge moyen des électeurs potentiels = 48 ans (47,89) ; [âge moyen d’un citoyen français de 18 ans et plus] ;
  • Âge moyen des électeurs Royal = 45 ans et demi (45,45) ; [moyenne des 4 instituts] ;
  • Âge moyen des électeurs Sarkozy = 50 ans (50,07) ; [moyenne des 4 instituts] ;

ÂGE MOYEN DES ÉLECTEURS, résultat par institut :

  • CSA : Royal = 45,53 - Sarkozy = 50,03 ;
  • IFOP : Royal = 45,79 - Sarkozy = 49,75 ;
  • IPSOS : Royal = 45,65 - Sarkozy = 49,88 ;
  • SOFRES : Royal = 44,83 - Sarkozy = 50,62 ;

COMMENTAIRES :

En parallèle des calculs décrits ci-dessous, j’ai procédé au calcul du résultat des élections du 2ème tour de chaque institut à partir des mêmes données sondagières et INSEE ;
  • CSA : Royal = 47.55 % - Sarkozy = 52,45 % ;
  • IFOP : Royal = 46,90 % - Sarkozy = 53,10 % ;
  • IPSOS : Royal = 46,97 % - Sarkozy = 53,03 % ;
  • SOFRES : Royal = 47,06 % - Sarkozy = 52,94 % ;
  • Résultat OFFICIEL = Royal = 46,94 % - Sarkozy = 53,06 % ;

Il est intéressant de noter que deux instituts sont très proches du vrai résultat (IPSOS et IFOP = moins de 0,04 % d’écart au résultat réel) ; On peut être enclin à déduire que ces deux instituts sont aussi les plus proches sur l’âge moyen. Pour ces deux instituts l’écart de l’âge moyen entre Royal et Sarkozy est de 4 ans. La moyenne des quatre instituts pourrait aussi être considérée comme valide : 4 ans et demi.

CONCLUSION :
Partout, sur les sites des instituts de sondages mais aussi dans la presse, j’ai cherché quelque argument chiffré et crédible pouvant faire foi à ces assertions médiatiques de jeunisme ou de vieillisme et qui ont proliféré sur la blogosphère. Je n’ai rien trouvé après recherches, mais cela m’a peut-être échappé. En tout cas rien de rien qui soit bien visible !

Ces chiffres de l’âge moyen que j’ai voulu ici calculer, un indicateur très simple, ne sont pas apparus dans la presse grand public - pour ma vue médiatique tout du moins. Si l’âge moyen des électeurs de Sarkozy est un peu plus élevé que l’âge moyen des électeurs de Royal, l’écart est somme toute assez faible : 4 ans à peu près. Et si la réalité du vote des plus de 65 ans, très majoritairement en faveur de Sarkozy est avérée, il faut sérieusement relativiser cela par le fait que le volume de ces électeurs est bien faible au regard de la pyramide des âges. On est très loin d’un électorat vieux ou de vieillards pour Sarkozy. De même que l’on est très loin d’un électorat extrêmement jeune pour Royal ...

MÉTHODOLOGIE DES CALCULS :
Tous ces calculs sont très simples, accessibles à n’importe quel collégien de 3ème !

Calculs généraux et liminaires (A et B) :
A/ Le premier calcul comptabilise la population concernée (métropole + dom + tom), soit toute la population âgée de 18 ans et plus au 1er janvier 2007, excluant donc des calculs les individus de moins de 18 ans ; La totalisation donne un nombre d’électeurs potentiels de plus de 49 millions (49.197.126). Pour rappel, la réalité du nombre d’inscrits au scrutin du 2ème tour est de plus de 44 millions (44.472.733 exactement).

B/ Le deuxième calcul vise à établir la moyenne d’âge de cet ensemble d’électeurs potentiels ; Pour cela, le calcul est classique : ( [ (18(ans) x 821.207) + (19 x 819.888) + ... + (98 x 13.539) + (99 x 8.785) + ... ] / 49.197.126 ) ; Le résultat est de 47,9 ans (47,89). Il s’agit là d’un élément purement informatif, valant âge moyen global des électeurs français.

Calculs sur les candidats et sur les tranches d’âge (de 1 à 7) :
1/ Les premiers calculs sont exactement similaires au B/, et servent à établir la moyenne d’âge de chaque tranche d’âge de chaque institut (ceux-ci n’ayant pas les mêmes tranches d’âge) ;

2/ Les deuxièmes calculs consistent à calculer le nombre total d’électeurs potentiels de chaque tranche d’âge de chaque institut (total des 18-24 ans, total des 25-34 ans, total des 35-49 ans, etc) ; Sans distinction de candidats ;

3/ Les troisièmes calculs font intervenir la donnée sondagière de chaque institut pour sa tranche considérée (ex:18-24 ans = 58% SR et 42% NS) pour compter le nombre d’électeurs pour Royal et le nombre d’électeurs pour Sarkozy, dans chaque tranche d’âge de chaque institut ;

4/ Les quatrièmes calculs opèrent, pour chaque institut pour chaque tranche et pour chaque candidat, la multiplication du résultat 1/ par 3/ ; Ce sont des calculs transitoires dont les résultats ne veulent rien dire en soi ;

5/ Les cinquièmes calculs totalisent sur l’ensemble des tranches d’âge le nombre d’électeurs potentiels pour chaque candidat, c’est la somme des 3/  ; Toujours pour chaque institut ;

6/ Le sixième calcul fait la somme des résultats 4/, pour chaque institut sur la totalité de ses tranches, puis le divise par le nombre d’électeurs potentiels défini en 5/ ; Ceci pour chacun des deux candidats ; On obtient donc l’âge moyen des électeurs Royal et l’âge moyen des électeurs Sarkozy, ceci pour chacun des quatre instituts ;

7/ Le septième et dernier calcul fait simplement la moyenne des âges obtenus en 6/ pour les quatre instituts pour faire au final les deux seuls chiffres des âges moyens, des électeurs Royal d’une part et des électeurs Sarkozy d’autre part.

NOTES :
- Il n’est pas tenu compte de la répartition par âges des [ non-inscrits + abstentions + blancs + nuls ] dont je n’ai pu trouver de données précises et fiables ;
- Il n’est pas non plus tenu compte de la répartition par âges des individus non-français [ 5,6 % du dernier recensement 1999 ] et qui par définition n’ont pas de droit de vote, mais qui figurent au recensement.

SOURCES :
- Données de population détaillée par années d’âge au 1er janvier 2007 ( INSEE ) :

- Données du résultat officiel de l’élection du 06 mai 2007 :

- Données sondagières par tranches d’âge, suite au scrutin du 06 mai 2007 :


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • jak 22 mai 2007 11:07

    Merci de remettre les pendules a l’heure,les vieux aussi on votés pour la déboutée des deux chèvres (hollande/royale).


    • Jojo2 22 mai 2007 11:14

      La distribution des ages est-elle Gaussienne ? Calculer un âge moyen a-t-il un sens ?


      • Aldoo Aldoo 22 mai 2007 13:42

        Un chiffre seul peut difficilement résumer tout un profil d’électorat, c’est sûr !

        Mais bon, c’est déjà un indicateur intéressant.


      • Captain Cap 22 mai 2007 11:41

        Jojo2 : « La distribution des ages est-elle Gaussienne ? Calculer un âge moyen a-t-il un sens ? »

        Voilà qui fait plaisir à entendre !

        En trois coups de crayon je peux vous dessiner deux distributions des âges complètement différentes et qui pourtant donnent le même âge moyen (je vous souffle la solution : l’une est unimodale, l’autre bimodale).

        Ces chiffres d’âge moyen n’ont donc aucun sens du tout.

        A quand le poids moyen des chevaux et des alouettes ? Ça aussi c’est accessible à n’importe quel collégien de 3ème ! On pèse un cheval, on pèse une alouette, on fait la moyenne.

        P.S. pour ceux qui n’ont aucune idée de ce qu’unimodal et bimodal veulent dire : la distribution unimodale ressemble à un nichon, la moyenne en est au milieu, et la majorité du nichon... pardon... de la population, se groupe autour de la moyenne. L’autre distribution, bimodale, ressemble à deux nichons, de part et d’autre du creux au milieu ; la moyenne est toujours au milieu, mais il n’y a personne au milieu !


        • vachefolle vachefolle 22 mai 2007 20:21

          Bon et alors, dans le cas présent il utilise la distribution de la pyramide des ages et applique le ratio des sondages. Je ne vois pas pourquoi le resultat de l’age moyen n’est pas significatif ? Si l’écart etait important cela indiquerait kkchose.

          Cela ne démontre pas ce que vous vouliez ?


        • Captain Cap 24 mai 2007 12:34

          Vache Folle demande, après nous avoir entretenu de pyramides :

          « Cela ne démontre pas ce que vous vouliez ? »

          Pas le moins du monde.

          Mais, dulce et decorum est pro nibardibus vivere comme le disait mon éminent ami Lucrèce (à ne pas confondre avec Lucrèce pro cujus nibardibus...). Je joindrai donc l’agréable à la science statistique puisque vous m’y enjoignez si gentiment.

          Hmmm... comment colle-t-on un petit mickey explicatif dans un commentaire ? Hmmm... Aide en ligne : Installation des images sur le serveur. Lorsque vous « modifiez » un article ou une brève, la colonne de gauche vous propose une interface intitulée : « Ajouter une image ».

          Ah bon ? Mais pour un commentaire, apparemment, nib de droit à l’image, même opposable.

          Eh bien cher ami, on fera sans, il ne vous faudra que faire appel à votre imagination visuelle. Visualisez-moi donc un nibard pointant au ciel, sa propriétaire étendue sur le dos. Cela ressemble assez à un mamelon (au sens géographique) ou à une courbe de Gauss (et je dis cela sans me gausser). Assez ? Un peu ? Beaucoup. Plus ledit nibard est agressif, plus la déviation standard de sa courbe gaussienne est rétrécie. Plus elle s’élargit, plus il s’aplatit. Excellente analogie donc, que celle de la courbe de Gauss et la courbe de Gorge. Or, l’altitude moyenne dudit mamelon se trouve se trouver (je ne l’ai pas fait exprès !) au centre du même (la moyenne et le mode coïncident, comme on dit chez les matheux statisticophiles). Et c’est également aux alentours de ce centre que se trouvent les plus hautes densités de nichon.

          Imaginez maintenant le même nibard et son frère. Ils sont séparés par une vallée (« cleavage » en anglais) de basse densité nibardesque (vérifiez, si vous ne me croyez pas, auprès d’une amie interessée par le sujet et dotée des courbes nécessaires et suffisantes). C’est pourtant en cette vallée que se situe la moyenne des deux frangins, nibard de gauche et nibard de droite, là où il y a précisément nib de nibard. Car la moyenne ne coïncide plus avec le mode. Que dis-je ! LES modes, car il y en a deux. D’où le doux nom de « distribution bimodale. »

          C’est comme le poids moyen de l’alouette et du cheval. L’alouette fait 50g, le cheval 500kg, moyenne : 250kg et 25g. Maintenant, montrez-moi une alouette de 250kg (bon prince, je vous fais cadeau des 25 grammes).

          Et voilà pourquoi les moyennes d’âge de notre savant auteur sont muettes (vous avez entendu chanter une alouette de 250kg ?)

          Bon. Je subodore qu’il y en a des qui vont me prendre pour un petit rigolo parce que je parle irréventieusement des courbes de Gauss. Je leur conseille d’aller se renseigner d’abord, et de dire des bêtises ensuite, en toute connaissance de cause, si le coeur leur en dit toujours.


        • maxim maxim 22 mai 2007 12:21

          quel âge ,peut avoir un électeur du scrutin présidentiel ????

          pour ma part,j’habitais une caverne ,on s’habillait de peau de renne ,et on a découvert le feu un soir d’orage quand la foudre est tombée sur le tas de bois ......

          et puis après un long sommeil ,je me suis réveillé devant une urne ,ce parallélipipède cubique en plexiglass qui me semblait etre un objet auquel j’avais rèvé dans mes songes préhistoriques et auquel j’étais incapable de donner un nom ......

          j’ai choisi un petit rectangle de papier blanc avec de curieux signes qui ne ressemblaient en rien à nos dessins rupestres ,et pour faire comme les autres ,j’ai glissé ce rectangle blanc dans un autre tout gris ,et mis cet ensemble dans un orifice ......

          une voix a crié si je me souviens bien ..« a voté !!! »

          et voilà ,mon âge ????à peu près à l’ère de la pierre polie ......


          • LE CHAT LE CHAT 22 mai 2007 15:00

            @calmos

            et les jeunes cons sont pires que les vieux parce qu’ils ont encore toute la vie devant eux ( pierre perret ) smiley


          • maxim maxim 22 mai 2007 15:37

            ah oui Calmos ,c’est vrai qu’on est voisins ,et tu as ete comme tous les gens du coin dans cet orifice historique .....

            et oui et moi aussi ,je fais partie de la classe des vieux cons qui ont voté pour le diable .....

            on aurait dû me piquer à la naissance, tiens !!!!!!


          • Ronny Ronny 22 mai 2007 13:22

            @ auteur

            En procédant de la sorte (calcul par age moyen) vous lissez les différences et vous perdez en « explicabilité ». La façon de procéder pour définir l’electorat de NS est, amha, au contraire de regarder une multitude de critères, aussi fins que possibles, et de rechercher parmi ces critères ceux qui sot corrélés et qui expliquent le plus le vote NS.

            Or si l’on regarde « à l’oeil » les deux sondages que vous évoquez préférentiellement (IFOP et IPSOS), on ne peux que constater le très fort vote NS au sein de catégories traditionnellement les plus « à droite » (agriculteurs, commercants, artisants), et au sein des travailleurs indépendants en général. Les sretraités ont aussi voté NS... A l’exception notable de la divergence signalée plus tôt, un biais « jeuniste » du vote SR est en revanche notable, mais il est moins prononcé que ne le sont les biais signalés plus haut. La typologie du vôte SR n’est pas limitée à cela : les chomeurs ont aussi voté assez sensiblement SR. L’age joue donc un rôle, mais une analyse fine ne ferait peut être pas ressortir ce critère comme l’un des deux premiers critères les plus explicatifs des différences.


            • vachefolle vachefolle 22 mai 2007 20:22

              L’objectif n’etait pas de gagner en explicabilité, mais justement de dénoncer l’explication du vote vieux.


            • ARMINIUS ARMINIUS 22 mai 2007 14:29

              Le temps ne fait rien à l’affaire
              - Quand on est con, on est con
              - Qu’on n’ait vingt ans qu’on soit grand père
              - Quand on est con, on est con
              - Entre vous plus de controverses
              - Cons caducs ou cons débutants
              - Petits cons d’la dernière averse
              - Vieux cons des neiges d’antan


              • Nicolas Nicolas 22 mai 2007 14:51

                Heu, quel interet de savoir l’age moyen des electeurs ?


                • miko 22 mai 2007 17:14

                  L’argument « sécuritaire » est pour moi la raison pour laquelle une majorité des + de 60 ans a voté pour NS.


                  • maxim maxim 22 mai 2007 18:02

                    nous les vieux c’est normal qu’on vote à droite ...

                    on a nos economies cachées dans les piles de draps de l’armoire Normande ,dans des lessiveuses enterrées à la cave ,dans nos coffres à la banque avec nos bons du trésor au porteur et nos lingots d’or accumulés au cours de toute une vie de labeur ......

                    et nos enfants et petits enfants tirent la langue et rament pour s’en sortir .......

                    et on complote dans notre dos .....

                    la preuve un de mes petits enfants m’a dit « donne moi ta pipe pépé ... » ,je lui ai passé et il l’a brisée ...

                    « je lui ai demandé » pourquoi tu as fais ça ???"

                    il m’ répondu « j’ai entendu papa qui a dit ,quand pépé cassera sa pipe,on achétera une voiture neuve !!!! »

                    et voilà une des raisons pourquoi les vieux votent à droite ......


                    • vachefolle vachefolle 22 mai 2007 20:24

                      Bon il vous reste plus qu’a ponderer les sondages en fonction du nombre de personnes sondées...


                      • Forest Ent Forest Ent 22 mai 2007 23:16

                        Une différence de 10% sur l’âge moyen est très significative. C’est l’une des très nombreuses analyses qui seront faites, catégories socio-professionnelles, région, etc ..., et permettent aux partis de cibler leurs clientèles et de leur adresser les bons messages marketing. Les retraités ont voté Sarkozy, c’est un fait. Ils ne sont pas les seuls. Il y a aussi les agriculteurs, les petits commerçants, les alsaciens, ...


                        • Inquiet 23 mai 2007 07:59

                          Vous dites en quelque sorte que le vote des +65 ans serait anecdotique par rapport à ces effectifs.

                          Ce serait oublié vite qu’une élection ne se gagne rarement à 80% contre 20% (arrivé une seule fois pendant la Vème république).

                          Capter plus de 60% (75% suivant certains instituts) d’une classe d’age pourrait suffir pour passer de 50% à 53%.

                          Corrélé au vote captif FN, le vote est effectivement de ralliement mais à la périphérie des besoins de la société.


                          • damocles damocles 23 mai 2007 16:03

                            S’il est évident que quel que soit l’âge de l’électeur, son vote a la même valeur, il reste important que vous ayez disloqué avec précision le mythe de l’électeur sarkozyste pétrifié par l’âge et les terreurs pathologiques. Je pense notamment à ce commentaire odieux de Judith Bernard, qui me fait bien rire quand je pense aux jeunes de tous âges dans mon entourage qui se sont précipités pour voter Sarkozy, sans hésitation ni complexe :

                            « Place de la Concorde au milieu de peoples rances qui trémolisaient leur joie grande, il avait l’air décidément bien jeune, porté au faîte par une très très vieille France. Celle qui se lève tôt, certes, mais pour aller pisser, avant de recoucher son arthrose dans des transats à télécommande. Les chiffres le disent ce sont les retraités qui ont assuré la victoire de Sarkozy, ce sont eux qui depuis leur fauteuil ont l’air de penser qu’on n’en fiche pas une, nous les jeunes allez hop au boulot. »

                            Non, décidément, une certaine gauche n’aura reculé devant aucune bassesse durant cette campagne. Même une fois les résultats tombés.


                            • Didier C 23 mai 2007 21:57

                              Aussi loin que je me souvienne, les vieux ont toujours majoritairement vote a droite. Le grand Charles n’aurait pas dit le contraire. => donc les vieux ont majoritairement vote Sarko. (en plus ils devaient avoir des difficultes culturelles a voter pour une femme). Cela dit il n’y a ni nouveaute, ni scoop, ni mauvais proces a demonter. C’est simplement un fait sociologique (demandez a Jospin qui etait parait-il Troskiste etant jeune, et nous a servi un programme tres droitier avant de se faire etaler.. il aura surement un avis « vecu » sur le sujet

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès