Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quelle Aventure !

Quelle Aventure !

Une semaine déjà, depuis la fin de cette incroyable campagne des Régionales 2010. Ces quelques jours sont bien utiles pour pouvoir prendre du recul et tenter de livrer mes sentiments sur ces 8 semaines d’une rare intensité.

Le premier sentiment qui me vient est une profonde reconnaissance pour avoir eu cette chance unique de participer de si près à la campagne de Jean Lassalle et de Forces Aquitaine...

Nous n’étions qu’un petit groupe mais entièrement investi, totalement mobilisé, complémentaire, inventif et talentueux. Nous avons tout donné aux cotés de Jean : il fallait en faire 10 fois plus que les grosses machines politiques (UMP, PS) afin de pouvoir faire jeu égal.
 
Je n’ai pas le souvenir d’avoir été aussi fatigué et éreinté dans ma vie (18 à 20 heures de travail et 2 à 5 heures de sommeil par jour pendant 8 semaines), ne tenant que par les décharges d’adrénaline que procurait chaque journée de campagne.
 
Cette campagne fut hors norme à de multiples égards et avant tout sur le plan humain. Cette formidable dynamique de groupe autour de la personnalité de Jean Lassalle. On ne pouvait rêver meilleur candidat, c’est un magnifique cadeau qu’il nous a fait.
 
Jean Lassalle n’avait rien à gagner et beaucoup à perdre dans ce combat régional. Il a néanmoins répondu à notre appel et il s’est dressé contre l’ordre établi.
 
Jean, durant cette campagne, a souvent salué le « blé en herbe » qu’il a trouvé en Gironde. Si ce n’est pas lui qui l’a semé, il est celui qui l’irrigue et lui donne la possibilité d’arriver à maturité. Je rends hommage à cet homme qui aime profondément les autres, à son intelligence brillante et à la pureté de ses convictions.
 
Cette campagne, c’est aussi l’histoire d’un exploit politique qui marquera l’Aquitaine et peut-être même la politique française. En effet, une liste locale qui obtient plus de deux fois et demi le score moyen national de son parti, c’est probablement du “jamais vu” !
 
Avec les 4% du MoDem annoncés pendant toute la campagne par les sondages, personne n’aurait misé sur la possibilité de voir Jean Lassalle et sa liste Forces Aquitaine se qualifier pour le deuxième tour (avec + de 10%) et arriver en 3ème position devant la mode Europe Ecologie !
 
Ainsi, l’Aquitaine maintient en vie le MoDem : c’est la lueur qui brille et qui montre le chemin pour sortir des abysses dans lesquels sont tombés François Bayrou et le Mouvement Démocrate.
 
Alors que notre parti paye au niveau national ses errements stratégiques et ses positionnements illisibles, en Aquitaine, nous avons poussé jusqu’au bout, et comme jamais dans l’histoire de notre jeune parti, la logique originelle de la troisième voie et de l’indépendance. Nous avons prouvé que cela était possible, et c’est, en cela, un formidable signe d’espoir pour l’avenir.
Le dernier sentiment qui me vient est probablement le plus étonnant, surtout avec le recul de cette dernière semaine.
 
Je ressens, en effet, une certaine amertume malgré ce magnifique score de presque 16% réalisé au second tour… : nous n’avons pas gagné la région ! Eh oui ! au fil de cette campagne et au contact de Jean, nous y avons vraiment cru et c’était devenu notre objectif.
 
Cette amertume vient aussi du fait que si l’on met de coté les logiques politiques et les sondages, la victoire n’était peut-être pas si loin… Avec un entre deux tour plus long, des médias plus impartiaux et surtout une population qui, au lieu de s’abstenir par lassitude ou découragement, serait allée massivement aux urnes exprimer son désir de changement du système actuel, le décor n’aurait plus été le même.
 
Les aquitains sont passés à coté d’un homme unique qui pouvait changer radicalement la façon de gouverner en Aquitaine et la relation entre le Conseil Régional et le peuple. « Le peuple a les hommes politiques qu’il mérite » dit-on souvent…
 
Notre Démocratie est malade : le peuple a perdu son discernement en même temps que son aptitude à identifier des hommes et des femmes réellement capables de montrer le bon chemin…
Jean Lassalle, en début de campagne, annonçait : « au premier tour, nous allons faire la surprise et au second tour nous allons créer l’espoir ». Il avait raison, à la nuance près que cet espoir va prendre bien plus de temps pour se concrétiser.
 
Il en va maintenant de la responsabilité de nos 10 élus Forces Aquitaine au Conseil Régional qui ont 4 ans devant eux. C’est aussi de la mission de tous ceux qui refusent la fatalité de notre époque. Et enfin, et surtout, il revient au peuple d’Aquitaine et de France de savoir reprendre en main sa destinée !
 

Adrien Debever

Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Leviathan Leviathan 30 mars 2010 17:05

    Jean lassale lèche les bottes des sionistes sur « infolive.tv », à voir jusqu’au bout tellement c’est pathétique :

    http://www.youtube.com/watch?v=jjNu-erUwJk


    • non666 non666 31 mars 2010 09:44

      Encore toi !


      Excellent
      Effectivement, le royaume des cieux lui appartient....
      Effectivement, je comprends la satisfaction de l’interviewer.

      Il est le goy comme ils voudraient en voir plus : asservi, passif, la bouche grande ouverte pour satisfaire ses Maitres.
      OUI, il sera reçu dans leur paradis pour les avoir si bien servis.

      Et ben, on comprends mieux la defaite du Modem , du coups.
      Entre l’Ego démesuré de l’Autre et les illuminés comme lui, les Chretiens démocrates sont en train de valider les pires caricatures marxistes d’avant guerre sur le « parti des curés et des puissances occultes ».

      Sa grève de la faim prends une autre interprétation du coups : celle du fanatisme et du besoin de s’auto-infliger des souffrances 
      Il porte un cythère ou je me trompe ?

    • Marc Viot Marc Viot 30 mars 2010 20:09

      >3ème position devant la mode Europe Ecologie !

      Dire que j’avais voté Bayrou aux présidentielle ...

      Ben quand j’entends ce genre d’annerie sur une « mode écologique » je comprends mieux le pseudo-état d’esprit rassembleur qui devait régner et la justification de la déculottée prise.

      En tout cas, il n’y a pas de quoi pavoiser, sur l’aquitaine, le modem a juste fait une dégringolade un peu moins importante qu’ailleurs ...


      • Vox Populi 30 mars 2010 22:35

        Et blablabla que jte raconte ma campagne épique, et que jte montre ma photo avec mon poulain...
        Quelle belle tragédie...


        • Voris 30 mars 2010 22:42

          Il est vraiment très pittoresque ce Jean-là. En regardant la vidéo, dont le lien est donné par un lecteur ci-dessous, je me dis que je l’aurais bien vu dans la peau d’un personnage d’un de ces feuilletons qui ont accompagné notre enfance, feuilleton que l’on regarde en famille. Ce serait bien sûr un montagnard, un berger, qui se dresse contre l’injustice. Le téléspectateur serait tenu en haleine à chaque épisode grâce à un scénario qui laisse la place au sur le ralliement des villageois à sa cause ou pas...Hésitations, revirements, trahisons même, déceptions...Ah ! quelle histoire ce serait !

          Sa grève de la faim fut un feuilleton en quelque sorte et ce feuilleton l’a rendu populaire. Les Régionales en Aquitaine furent encore un feuilleton, rendu captivant par sa présence, sa personne si attachante, si humaine. C’est pourquoi, les électeurs l’on propulsé au second tour, c’est pour suivre le deuxième épisode...

          Que le MoDem nous fasse des feuilletons sympathiques et il saura gagner le coeur des gens !


          • Voris 30 mars 2010 22:45

            Erratum : « qui laisse la place au doute sur le ralliement des villageois... »

            Un vrai feuilleton chaleureux, humain, avec de vraies valeurs face au mauvais film de Sarkozy et de ses clones. Je vous assure, c’est l’idée.


          • Yohan Yohan 30 mars 2010 22:44

            Quand la partie est finie, il faut savoir ranger l’album souvenirs...pour ne pas s’enfoncer dans le pathétique. Un bon perdant est celui qui félicite le vainqueur ; l’abstentionniste smiley


            • Adrien Debever Adrien Debever 31 mars 2010 13:58

              Si le logo MoDem n’était pas sur les bulletins de vote c’est que Jean Lassalle menait une liste plus large avec en particulier des « société civil » avec pour nom : Forces Aquitaine


            • non666 non666 31 mars 2010 15:15

              Ah, c’est une honteuse...
              Modem par derriere, société civile par devant.

              En tout cas, il semble tres tactile ce garçon.
              Je dirais meme tres calin, au vu de la video.
              Il aurait pu faire une carriere de Pretre...ou d’instit !


            • Pyrathome pyralene 28 juin 2010 20:21

              Le modem, un parti de losers !
               tantôt à droite, tantôt à gauche de la droite au gré du vent....des girouettes en mal de soupe !...
              Foutez-moi ces guignols dehors.... !!


              • Adrien Debever Adrien Debever 29 juin 2010 11:40

                Au contraire : c’est de l’indépendance et du pragmatisme !
                http://www.adrien-debever.com/index.php/independance-et-pragmatisme/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès