Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quelle stratégie pour le candidat François Hollande ?

Quelle stratégie pour le candidat François Hollande ?

Nous sommes à presque 100 jours du 1er tour de l’élection présidentielle. Inutile de dire que nous rentrons dans une période sérieuse où tout va se jouer. Les sondages commencent à prendre un tour intéressant. Les actes et les actions des candidats vont peser lourd dans le vote des français.

Surfer sur le mécontentement.

De fil en aiguille on devine que la stratégie actuelle de François Hollande, à l’instar du nouveau premier ministre espagnol, serait de bouger le moins possible en se contentant de surfer sur la vague de mécontentement à l’égard de Nicolas Sarkozy. Après plusieurs annonces comme quoi le candidat socialiste allait présenter son programme, on repoussait les déclarations à un peu plus tard. Tout le monde attend le grand meeting national en région parisienne du 22 janvier, comme le point de départ de la campagne et certaines indiscrétions laissent entendre que, non décidemment, François Hollande allait rester sur ses gardes et se contenter d’un discours très politique d’orientations, ciblé sur le bilan du Président sortant. On sera vite fixé. Cette stratégie a ses adeptes. Pour eux, il faut laisser Nicolas Sarkozy s’épuiser dans son agitation actuelle, s’empêtrer dans ses contradictions, le projet de taxation des transactions financières en est un bel exemple ; en 1999 Nicolas Sarkozy n’avait pas de mots assez durs pour fustiger les partisans de la taxe Tobin ; il prédisait en cas d’adoption des dizaines de milliers de licenciements. La brusque volte face à quelques semaines de l’élection pourrait fâcher les français, même chose pour la TVA dite « sociale » sortie du chapeau au dernier moment. Les ficelles sont très grosses.

L’implacable bilan ferait le reste, il suffirait à François Hollande de faire miroiter son option politique comme la garantie d’une politique plus rigoureuse, respectueuse des forces sociales du pays, plus « normale » pour convaincre les français de voter pour lui. Au passage il éviterait dans une période de tous les dangers économiques de faire des promesses qui le placeraient dans une position fâcheuse une fois arrivé au pouvoir.

Redynamiser la campagne avec un projet clair et structuré.

L’autre stratégie réclamée à corps et à cri par certains militants de gauche consisterait, face à l’agitation du candidat de l’UMP, à lui opposer un projet, une vraie alternative qui aurait le mérite de fédérer plus facilement l’ensemble de la gauche au deuxième tour et une partie du centre. Cette option dynamique, éclairant l’avenir permettrait au candidat socialiste de peser dans les débats, comme étant celui qui a réfléchit à la crise, en intégrant les angoisses majeures des français sur l’emploi, les retraites, le système de santé et l’éducation.

Dire que le PS n’a rien préparé et ne serait pas en mesure de faire des propositions est une sottise ; il y a le laboratoire d’idée animé par Christian Paul qui regorge de propositions, il y a plusieurs clubs qui ont réfléchit, par exemple sur un point important du programme, le nerf de la guerre : la fiscalité. Il y a autour du candidat de nombreuses équipes par dossier qui travaillent depuis de semaines et qui sont composés de femmes et d’hommes compétents. Ainsi sur tous les sujets brûlants et qui préoccupent fondamentalement les français, il est intellectuellement possible de dresser une barrière idéologique qui tracera correctement la ligne rouge entre une politique de droite et une politique de gauche.

Cette option, outre le fait d’être intellectuellement séduisante, a le mérite de l’honnêteté et l’avantage de réhabiliter la vie politique, ses institutions et les femmes et les hommes qui contribuent à la faire vivre.

Dans quelques jours nous serons fixés sur l’orientation choisie par François Hollande et le sort de la campagne sera sans doute très vite joué.


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • jpm jpm 10 janvier 2012 10:56

    Il serait surtout interessant d´en savoir plus sur son programme en matiere de fiscalite... on parle notamment de la suppression du quotient familial qui serait remplace par un avoir fiscal distribue pour chaque enfant... que le foyer soit imposable ou non. C´est donc une mesure redistributive des foyers les plus riches vers les plus pauvres.

    Cela s´apparente a une espece de Revenu Universel pour les enfants... reste a savoir jusqu´a quand les enfants sont consideres... et que se passe til a la majorite ?


    • JL JL1 10 janvier 2012 11:07

      « Cela s´apparente a une espece de Revenu Universel pour les enfants » (jpm)

      Ridicule !!!

      Le revenu universel des libéraux est un détournement honteux de l’avoir fiscal, et au delà, de toutes les prestations sociales ! Dire comme le fait jpm, qu’un avoir fiscal s’apparente au RU, c’est renverser le sens des mots. Une pratique néolibérale récurrente et mortifère.

      Pour ceux qui ne le savent pas, jpm est un lobbyiste qui n’intervient jamais sur Agoravox, sauf pour parler du RU, et son discours est on ne peut plus populiste. On ne le voit jamais sur les fils qui critiquent les politiques néolibérales qui sont la cause de nos malheurs.Et manifestement, ce monsieur a autre chose à faire que participer à la vie du site.

      Désolé pour cette attaque ad hominem, mais il y a des fois où c’est justifié, puisqu’il n’est pas question de perler ici de RU, et c’est lui qui fait du hors sujet.


    • jpm jpm 10 janvier 2012 11:15

      Merci JL de cette charmante publicite. Effectivement je suis un partisan convaincu du Revenu Universelle et inconditionnel et je n´en ai pas honte car je pense que c´est une mesure genereuse et reellement redistributive, qui repond vraiment au cas des plus demunis. Vous pouvez appeler cela du populisme... moi j´appelle cela de l´humanisme.


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 11:35

      En effet la suppression du quotient familial est au programme de Hollande et comme vous le soulignez, cette mesure, comme d’autres contribuera à redistribuer des foyers les plus riches vers les plus pauvres. Il faut attendre d’en savoir un plus pour mesurer l’impact réel et voir comme cela va agir sur le pouvoir d’achat des classes moyennes.
      http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


    • anticomplot 10 janvier 2012 18:08

      et quel est le programme et le positionnement de hollande à propos du moyen orient ??
      pourquoi ne s’exprime t il pas ??
      aucun des candidats ne s’exprime sur ce sujet !!
      bizarre !
      car francois hollande est un tres grand PRO SIONISTE soutenant les crimes d’israel, tout comme 95% du bureau des gentils PS(=parti sioniste)
      tout comme melenchon(de meme confession que les israeliens) comme tous les autres candidats d’ailleurs, tous sont
      -PRO OPPRESSEURS
      -anti opprimés
      mais ils ne s’expriment pas non !!! silence total sur la politique prevu pour le moyen orient !!
      POURQUOI ??????????????


    • grangeoisi 10 janvier 2012 11:05

      Faut surtout que François gagne une voix, la sienne ! Va pas tenir longtemps et faire des meetings d’aphone c’est valable pour les malentendants.

       

      Pour son programme politique c’est simple : économiser, éconimiser, économiser...vois pas autre chose...ha ! Si tiens : économiser !


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 11:45

        @Grangeoisi,

        C’est un peu réducteur.....il a aussi quelques propositions quant à la fiscalité, l’éducation, la formation professionnelle etc... Mais il est vrai aussi qu’il a justement dit que son souci serait de réduire les déficits et de diminuer la dette, c’est un point de vue qui me semble juste et souhaitable, surtout après les dégâts occasionné par le président sortant qui a augmenté le chômage et creusé les déficits.
        http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


      • Fergus Fergus 10 janvier 2012 11:33

        Bonjour, Jean.

        La période est par la force des choses délicate pour Hollande car il ne doit pas dévoiler trop tôt ses cartes afin d’éviter le pilonnage des snipers de l’UMP tout en maintenant un minimum de présence dans les médias jusqu’au moment où il dévoilera le corps de son projet après avoir semé des pistes comme il le fait actuellement avec le quotient familial.

        A l’évidence, Hollande a raison de ne pas chercher à forcer le rythme alors que la campagne est encore longue et que les Français ne s’y intéressent encore que de manière marginale. Que Sarkozy s’agite en vain et Hollande aura finement joué sur le plan stratégique. Les sondages de fin janvier-début février seront à cet égard déterminants.

        En attendant, ces fameux sondages montrent un érosion de Hollande, mais une érosion très largement prévisible après les sommets d’après primaires. Rien d’inquiétant pour le socialiste dans ces résultats. Bien au contraire, après un réajustement plus conforme à la sociologie et à l’état de l’opinion vis-à-vis de Sarkozy, Hollande maintient des scores de 2e tour qui montrent que c’est le sortant qui reste en grande difficulté : 54 contre 46 pour l’Ifop il y a deux jours et, ce matin, 57 contre 43 pour BVA !

        Mais une chose est sûre : si Hollande veut faire gagner son camp, lui-même et son équipe vont devoir progressivement hausser le ton, non seulement pour dénoncer le calamiteux bilan de Sarkozy, mais aussi pour mettre en avant les éléments de programme susceptibles d’entraîner l’adhésion des classes populaires.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 11:41

          Cher Fergus,

          Merci pour cet éclairage. Il est vrai que « la chute » de Hollande dans les sondages est un fait artificiel monté en épingle dans les médias (ceux qui ne le soutiennent pas), il était à l’issue des primaires placé très haut dans les intentions de vote, sans que cela ne corresponde avec la sociologie électorale. Qui pouvait croire un instant que François Hollande pouvait gagner à 62% contre Nicolas Sarkozy au deuxième tour.

          On revient dans un périmètre plus réaliste, amis du coup moins confortable. Il faut qu’il démarre sa campagne très vite de manière à créer l’élan qui mobilisera l’électorat de gauche.

          http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


        • Philippe95 10 janvier 2012 19:10

          On se demande qui a moinssé Scipion alors que c’est évident que ce qu’il dit est vrai.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 11 janvier 2012 00:15

          Salut Jean, salut Fergus.

          Ce qui est intéressant dans ces sondages ce n’est pas le résultat brut, qui reste peu ou prou inchangé depuis les primaires (60-40 au second tour), mais l’interprétation qu’en font les médias.

          Ainsi, dimanche, dans le JDD, les 28% de Hollande au premier tour ont curieusement été interprétés comme « une baisse » alors qu’il progressait de 0,5 points par rapport au même institut - l’Ifop - le mois précédent. Pour justifier sa une (« Hollande Sarkozy, ça se resserre ») le JDD s’est inspiré, non pas de l’Ifop mais d’un autre institut de sondage, dans un autre journal, qui donnait Hollande à 32% en... novembre dernier. C’est malhonnête et ça pue la manipulation Elyséenne. Rien d’étonnant quand on connait le pedigree du Journal du Dimanche et ses ramifications actionnariales Qatariotes, peuple jumelé avec l’UMP.

          La vérité vraie, en dehors des grossières manipulations médiatiques, c’est que l’abominable Sarkozy reste aux fraises, écrabouillé au second tour comme la merde qu’il est et qu’il restera pour l’histoire. 57% 43% mardi matin dans le Parisien.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 11 janvier 2012 11:56

          @Peachy Carnean,

          Vous avez raison, il y a eu une certaine mise en scène d’une prétendue chute dans les sondages de François Hollande et vous l’expliquez clairement.
          bien à vous
          http://jmpelletier52.over-blog.com/


        • JL JL1 10 janvier 2012 11:41

          « Tout le monde attend le grand meeting national en région parisienne du 22 janvier »

          Faut-il y voir la raison de la prudence observée lors de ses vœux par Sarkozy ? D’habitude, le président en profitait pour faire un discours d’orientation : or cette fois, ce discours, il l’a explicitement reporté à la fin du mois de janvier.

          "en 1999 Nicolas Sarkozy n’avait pas de mots assez durs pour fustiger les partisans de la taxe Tobin ; il prédisait en cas d’adoption des dizaines de milliers de licenciements. La brusque volte face à quelques semaines de l’élection pourrait fâcher les français, même chose pour la TVA dite « sociale » sortie du chapeau au dernier moment. Les ficelles sont très grosses."

          Ces grosses ficelles sont-elles le signe que l’ère des peaux de bananes a commencé, ou bien est-ce que c’est du cinéma, comme au catch ? De toutes façons, j’y vois le signe que NS ’prépare’ l’arrivée de son successeur en faisant le sale boulot, j’entends par là, celui qui nuira aux Français.


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 11:48

            @Jl1,

            Après cette sortie intéressante sur le revenu universel, voilà que vous sortez cette « attaque »sur le successeur à Nicolas Sarkozy (vous anticipez donc sa défaite) comme étant celui qui va nuire à la France.

            C’est un peu un parti pris, rapide…. et non circonstancié…

            http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


          • JL JL1 10 janvier 2012 12:14

            Pelletier Jean,

            je crois que c’est vous qui jugez un peu vite.

            Cette suppression du quotient familial au profit d’une augmentation des AF, je la soutiens depuis 30 ans, parce que qu’il y a 30 ans, des ’beaux esprits’ proposaient de mette les AF sous condition de revenu et donc de les supprimer aux foyers riches. De mon point de vue, cela aurait stigmatisé les enfants bénéficiaires des AF et était antinomique de cette solution excellente qu’est l’avoir fiscal.

            Pour ce qui est de votre autre accusation relisez bien : je n’ai fait que proposer des pistes de réflexion. Et je ne vois pas à quelle attaque contre le successeur vous faites allusion ?

            Peut-être parlez vous de cette allusion au catch ? Oui, c’est vrai, je suis tenté peut-être plus souvent qu’à mon tour, de parler d’UMPS. On peut en discuter.


          • jpm jpm 10 janvier 2012 12:22

            JL, finalement vous etes donc le precurseur de l´avoir fiscal universel et inconditionnel smiley


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 12:33

            @JL,

            vous écrivez : « j’y vois le signe que NS prépare  l’arrivée de son successeur en faisant le sale boulot, j’entends par là, celui qui nuira aux Français »
            c’est assez ambigu... en fait en relisant vous vouliez sans doute dire le « sale boulot » qui nuira aux français.
            Dont acte de mon erreur d’interprétation (ou de ma parano..)

            Bien à vous.

             


          • JL JL1 10 janvier 2012 13:03

            Pelletier Jean,

            pas de pb.

            Cordialement.


          • JL JL1 10 janvier 2012 13:35

            jpm pris en flagrant délit dans ses œuvres de désinformation et d’amalgame :

            L’avoir fiscal conditionnel évoqué ici au sujet du QF et des AF n’a rien à voir avec un avoir fiscal inconditionnel.

            Par aillrs, cet avoir fiscal inconditionnel dont rêve jpm, il existe déjà, mais il faut être un peu subtil pour comprendre comment fonctionne le système actuel par tranches. Certes, on peut le remplacer par un avoir fiscal authentique, mais à la condition de ne pas supprimer les autres dispositifs existants pour solde de tous compte, ni et surtout pas, la progressivité de l’IR.


          • jpm jpm 10 janvier 2012 15:01

            JL, vous qui etes si subtil, et au fait de la reglementation fiscale francaise, expliquez nous donc ou se trouve ce fameux avoir fiscal inconditionnel ?

            Je tiens par ailleurs a preciser que l´avoir fiscal n´est pas rembourse... si vous ne payez pas d´impots. Ce que je defends, c´est un credit d´impot universel et inconditionnel... c´est a dire que les gens qui payent peu ou pas d´impot car ils ont peu de revenus, recoivent directement ce fameux credit d´impot. ce qui s´apparente donc a une forme de Revenu Universel, finance par une augmentation de l´impot sur les autres revenus.

            C´est dailleurs le sens de la proposition du PS et je l´espere de Francois Holande, qui consiste a remplacer le quotient familial par un credit d´impot par enfant, verse a tous les parents... y compris ceux qui ne payent pas d´impots. C´est dailleurs cela qui en ferait une veritable mesure redistributive.


          • JL JL1 10 janvier 2012 18:19

            Pénible, faut tout lui dire. Et le pire, quand ça le dérange, il dit qu’on n’a pas d’arguments.

            Bon : cet avoir fiscal existe de fait (et je ne vais pas expliquer à quelqu’un dont je ne suis pas sûr qu’il soit en mesure de comprendre) pour ceux qui sont imposables, mais c’est vrai qu’il n’est pas remboursé en tant que tel pour ceux qui ne le sont pas, comme les sans ressources, mais aussi, les enfants et les conjoints qui n’ont pas de revenus propres. Cependant, d’autres dispositifs y pourvoient.

            Par ailleurs, il y a deux solutions pour redistribuer égalitairement l’avantage indu du QF pour enfants : l’avoir fiscal proportionnel au nombre d’enfants, ou l’augmentation des allocations actuelles.

            A ce sujet, et pour éviter ce qui a été dénoncé à tort ou à raison comme un abus de polygamie, il faut, et ça me paraît logique, que tous les enfants soient égaux en droit, je veux dire : un enfant de famille unique ou de famille nombreuse donne droit la même allocation.


          • jpm jpm 10 janvier 2012 18:38

            Dommage que vous ne puissiez expliquer ce que vous avancez.... c´est vrai en matiere d´imposition, je ne demande qu´a apprendre et a completer ma formation professionnelle.

            Maintenant, je suis plutot daccord avec votre derniere phrase... comme quoi « tous les enfants soient égaux en droit, je veux dire : un enfant de famille unique ou de famille nombreuse donne droit la même allocation ».

            Cela supprimerait donc l´avantage donne au troisieme enfant qui representait une part a lui tout seul. Pour ceux que cela interesse, vous trouverez ci-dessous le calcul des demi parts qui entrent en compte dans la regle du quotient familial pour le calcul des impots sur le revenu.

            http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/impot-revenu-declaration/imp115-impot-sur-le-revenu-quotient-familial.php3


          • JL JL1 10 janvier 2012 18:50

            Encore une déformation crasse, jpm !

            Je n’ai pas dit que je ne pouvais pas, j’ai dit que je n’avais pas envie. Posez moi une question précise, polie, qui ne soit pas vicieuse, et je vous répondrai.


          • jpm jpm 10 janvier 2012 18:56

            Vous ne l´avez pas dit... mais moi je le dis... vous ne pouvez pas repondre a la question suivante :

            Ou se trouve le fameux avoir fiscal inconditionnel dont vous parlez plus haut ?

            SVP, soyez precis et donnez moi des references au code des impots... sinon arretez de parler de ce que vous ne connaissez pas !


          • JL JL1 10 janvier 2012 19:01

            Bon, allez, parce que je n’ai pas de temps à perdre en simagrées :

            Si le revenu imposable pour un célibataire sans charge de famille n’excède pas 5875 euros, il n’est pas imposable. Cela correspond à un avoir fiscal, mais je le concède, et je l’ai dit, non remboursé si ses revenus sont en dessous.

            Si le revenu est compris entre 5875 et inférieur à 11 720, alors, le taux est de 0.055 et l’équivalent avoir fiscal est de 323 euros.

            etc. L’avoir fiscal est progressif, à mesure que l’on monte dans les tranches. ce qui permet de lisser le fait que ceux qui ne sont pas imposable sont perdants. C’est vrai que un avoir fiscal unique, et remboursable parait séduisant. Mais avec un taux variable, j’avous que je n’ai pas trouvé de formule élégante, équitable et compréhensible (transparente) par tout le monde.

            Que proposez vous ? Rien, je présume ?

            « RU, RU, RU » disent-ils, en sautant comme des cabris.


          • jpm jpm 10 janvier 2012 19:10

            Un avoir fiscal inconditionnel dont la definition commence pas « si »... vous semblez effectivement en difficulte.

            Ce que vous decrivez peniblement, ce sont les corrections neccessaires aux calculs de l´impot progressif par tranche. Alors soyez gentil a l´avenir avant d´afirmer des betises... prenez votre souris, tournez la 7 fois dans votre main et allez voir sur le site des impots si je n´y suis pas smiley

            http://www.impots.gouv.fr/


          • JL JL1 10 janvier 2012 19:22

            Allons jpm,

            Vous êtes un sophiste avéré : vous me faites dire ce que je n’ai pas dit, puis vous jouez sur les mots pour montrer que ce que je (ne) ai (pas) dit est idiot.

            Vous ne trompez que vous même. C’est ce qu’on appelle essayer de sauver la face.


          • LE CHAT LE CHAT 10 janvier 2012 11:45

            Hollande va souffrir de manquer de reservoir de voix au second tour ( à condition d’y être ) tant ses alliés sont faibles , 38% des voix pour la gauche , il ne passe que contre MLP , et encore c’est pas sûr !
            s’il asceptise encore plus son message , il risque de passer aussi derrière Bayrou !  smiley :smiley


            • Fergus Fergus 10 janvier 2012 12:00

              Bonjour, Le Chat.

              Tu sous-estimes les reports venus d’une partie des électeurs du FN (les instituts parlent de 25 à 30 % et autant pour pour Sarkozy) et du centre bayrouiste (les instituts évoquent 40 % contre 30 % pour Sarkozy).


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 12:05

              @le Chat,

              Votre rejet du PS vous fait dire n’importe quoi. Toutes les études montrent qu’il existe bien des reports de voix au second tour, à moins que vous rejetiez en bloc tous les sondages de second tour ?
              http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


            • LE CHAT LE CHAT 10 janvier 2012 12:42

              @fergus

              quel report si Marine est au second tour ??????


            • LE CHAT LE CHAT 10 janvier 2012 12:49

              @PELLETIER jean

              Il n’y a malheureusement que des sondages Sarko /hollande , ce que les médias aux ordres veulent imposer au peuple français ! les sondages bidonés sont là pour manipuler l’opinion ,je n’ai jamais été sondé de ma vie politiquement .

              MLP au second tour ferait actuellement environ 40% contre l’un ou l’autre ( ce qui est le score moyen du second tour des cantonales où le FN était présent )


            • Fergus Fergus 10 janvier 2012 16:00

              @ Le Chat.

              Si Marine Le Pen est au second tour, ce que je ne crois pas tant les électeurs de gauche comme de droite sont, en 2012, tétanisés par le risque d’un nouveau 21 avril (qu’il soit à l’envers ou à l’endroit), alors son adversaire aura gagné, quel qu’il soit.

              Cela dit, un nouveau 21 avril entraînerait de profonds changements dans le fonctionnement de notre démocratie, et probablement l’émergence rapide d’une VIe République sur des bases électorales modernisées et plus en rapport avec les attentes des citoyens, notamment en matière de proportionnelle aux législatives. En cas de déni, on pourrait voir émerger des émeutes à la hauteur de la frustration des Français. Et il pourrait en sortir n’importe quoi...

              Bonne fin d’après-midi.


            • LE CHAT LE CHAT 11 janvier 2012 08:56

              @soulmanfred

              apprends à compter , il y a à tout casser 45 millions d’electeurs , donc 20 % c’est 9 millions , à condition d’avoir un taux de participation à 100%


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 12:02

              @Scipion,

              je ne comprends pas bien l’intention caché de votre post....je pense que Nicolas Sarkozy a des équipes thématiques, comme tous les candidats un peu sérieux. Qu’est-ce que cela a à voir avec le supposé caractère « velléitaire » de F. Hollande ?
              http://www.over-blog.com/profil/blogueur-984719.html


            • LE CHAT LE CHAT 10 janvier 2012 12:51

              qu’il fasse baillonner J.Lang et le tienne loin des caméras , ça lui évitera de perdre encore 2 ou 3 pts ....


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 janvier 2012 13:01

                @le Chat,


                Bien que je trouve pitoyable les changements successifs de circonscription de Jack Lang, je pense que vous vous trompez (une fois de plus) sur sa popularité auprès des français malgré ses 72 ans. Mais bon vous me direz que les enquêtes d’opinion sont « bidonnés » comme les sondages, dans ces conditions il devient difficile d’avoir une conversation.

                Bien à vous.

                 


              • LE CHAT LE CHAT 10 janvier 2012 13:26

                C’est déjà une bonne chose qu’il ne vienne plus polluer de sa présence le Pas de Calais qui n’a que faire de ce représentant gauche caviar ami et voisin du détraqué sexuel de la place des Vosges !


              • appoline appoline 10 janvier 2012 13:28

                Tu as raison, le vieux satyre ferait bien de se taire ou de repartir au Maroc et se faire oublier


              • Defrance Defrance 10 janvier 2012 17:55

                 Je n’oublierai JAMAIS son vote au congrès de Versailles ! C’est tout simplement ce que j’apelle un traitre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès