Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quelle trace laissera François Hollande ?

Quelle trace laissera François Hollande ?

« Je veux qu’à la fin de mon mandat, notre pays soit plus fort. » (François Hollande le 14 juillet 2014).



Quelle trace laissera François Hollande ? Ce n’est pas moi qui pose la question mais le Président de la République lui-même, toujours aussi autocentré, lors de sa (traditionnelle) interview du 14 juillet 2014.

La dernière grande intervention médiatique datait d’il y a exactement un semestre, sa troisième conférence de presse délivrée à grandes pompes le 14 janvier 2014 au cours de laquelle François Hollande avait présenté son dernier outil de sa boîte, le "pacte de responsabilité", dernier avatar de la vacuité de sa politique économique et industrielle depuis deux ans. Un pacte dont les contours concrets sont encore très laborieusement en cours de mise en place avec l’adoption du projet de loi de finance rectificative par 307 députés (contre 232) le 1er juillet 2014 (six mois pour mettre en place la parole présidentielle !).

Et en six mois, il y a eu de l’eau qui a coulé à Matignon, puisque Jean-Marc Ayrault a été renvoyé (sans bien comprendre pourquoi puisqu’on continue toujours sa politique), Manuel Valls a été promu général en chef (au moins, il n’y a plus de cacophonie au sein des ministres), et le chômage… ne fait que s’amplifier.

Mais les deux événements majeurs de cette période, c’étaient évidemment les élections municipales des 23 et 30 mars 2014 et les élections européennes du 25 mai 2014 qui ont "formalisé" la très grande impopularité de l’exécutif en termes électoraux (ce fut un effondrement historique du Parti socialiste mais aussi de la gauche en général, et les seules places fortes qui ont résisté, comme à Paris, Lyon, Dijon, Strasbourg, Nantes, etc., ce fut grâce à des campagnes où la mention du PS fut la plus discrète possible).

yartiFH2014071404

N’ayons pas peur des mots : de cette prestation présidentielle, il n’en est rien sorti, ni vision, ni horizon, ni raison d’espérer. Comme depuis deux ans d’ailleurs.


Imitation multiple

Sur la forme, le ton est resté messianique, très agaçant dans l’imitation de François Mitterrand (il n’est plus en campagne, pourrait-il être lui-même une fois pour toute ?) et somme toute, sur la manière de parler, très proche de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, en insistant sur la lourdeur de sa tâche, son ardeur à l’ouvrage.

J’ai même relevé une phrase, très significative de l’intervention, qui colle presque mots pour mots à un propos de son prédécesseur. François Hollande a effectivement déclaré, pour montrer une énième fois sa détermination : « Jusqu’à la fin de mon quinquennat, pas une seule minute ne sera perdue pour la réforme. » (en passant, les mauvaises langues pourraient se demander si les minutes passées en scooter sont perdues ou pas pour la réforme, mais chacun a bien le droit de vivre sa vie).

Et Nicolas Sarkozy avait déclaré le 13 octobre 2010 au cours d’un déjeuner à l’Élysée avec des députés du Nouveau centre : « Jusqu’à la dernière minute de mon quinquennat, je mettrai des idées nouvelles sur la table et des réformes. » (cité par "Le Point" entre autres). Étonnant parallélisme sémantique, non ? En tout cas, grand manque d’originalité peu voué à « réenchanter le rêve français » …selon une expression typiquement hollandienne (originale pour le coup).


Acheter français

Même les nouvelles lunettes présidentielles, qu’il porte mieux que les anciennes, pourraient faire l’objet de critique pour celui qui peine à convaincre qu’il veut redresser l’économie française : une entreprise française lui a justement envoyé une paire de lunettes identiques fabriquées en France alors que les siennes proviennent d’un pays étranger (certes européen).

yartiFH2014071402

C’est pourtant par l’exemplarité que les Français regagneront leur puissance économique. C’est un peu comme un maire FN du Var qui parle sans arrêt de son nationalisme vaguement patriote et qui roule en grosse Mercedes. Très peu de citoyens allemands auraient l’idée d’acheter une voiture qui ne soit pas allemande. En France ? L’individualisme prime, pour une raison ou pour une autre ; on s’en moque surtout.

Car évidemment, le fond de l’entretien du 14 juillet a trait à l’économie. Le complaisant journaliste David Pujadas avait tenté de rappeler que le 14 juillet 2013, il y a juste un an, François Hollande avait senti un frémissement de reprise économique. Un an après, pas de croissance, et un chômage qui s’accroît de plusieurs centaines de demandeurs d’emploi chaque jour. On est loin de la (très mal dite) inversion de la courbe du chômage prévue pour… décembre 2013 ! On est loin aussi de la maîtrise du déficit public qui dépassera probablement 4% en 2014 alors que l’objectif présidentiel avait été de 3% …pour 2013 ! Et cela, malgré des hausses massives d’impôts, de taxes et de diverses redevances.


L’impuissance comme arme de combat

C’était un peu prévisible : depuis deux ans, François Hollande ne fait qu’attendre un double effet mécanique, celui de la démographie (les départs à la retraite vont être massifs, donc, le chômage va baisser) et celui du trou : quand on est au fond du trou, on ne peut que rebondir (histoire des cycles de croissance). Cette impuissance institutionnalisée est aberrante : elle montre l’impréparation d’un homme qui fut onze ans à la tête d’un grand parti d’opposition et qui n’a travaillé que …sur son image pour se donner une stature présidentielle.

Le rejet massif dans l’opinion publique est historique et va avoir du mal à se répéter dans l’histoire. Les mesurettes proposées depuis deux ans (sa boîte à outils) n’a jamais concerné au mieux que quelques dizaines de milliers, voire centaine de milliers d’emplois alors qu’il faut trouver une solution aux plus de trois voire cinq millions de demandeurs d’emploi.

Même le pacte de responsabilité qui aurait pour but (dans une usine à gaz) d’alléger les charges de 40 milliards d’euros a trop tardé. Il aurait fallu un "choc de compétitivité" dès novembre 2012 comme l’avait suggéré Louis Gallois. Par tâtonnements timides, on a fait que des petites avancées qui ne donnent pas confiance aux investisseurs à cause de le manque de lisibilité et qui mécontentent les syndicats au point de bouder la dernière conférence sociale le 8 juillet 2014 (l’absence de la CGT et de FO me paraît marquer les limites de cet exercice essentiellement de communication).

Nouveau sujet à la mode, l’apprentissage. Là encore, les bras m’en tombent. Cela fait vingt-cinq ans que dans tous les discours politiques, on appelle à encourager l’apprentissage, à encourager la formation par alternance. Il y a d’ailleurs eu des progrès, même s’ils sont insuffisants. Pourquoi François Hollande découvre-t-il seulement maintenant l’apprentissage, vingt-six mois après son installation à l’Élysée ? Mystère. Et pourquoi, parallèlement, on veut remettre en cause les internats d’excellence qui avaient pourtant montré leurs preuves ? Là aussi, entre discours et réalité, il y a un fossé.

Même réflexe présidentiel de vouloir ménager la chèvre et le chou à sujet du travail le dimanche. Il n’est pas contre tout en ne voulant pas trop montrer qu’il est pour. Discours inaudible qui se traduit en action sur le vide, sur l’immobilisme et sur l’impuissance.


Il faut réindustrialiser de manière systématique

Le problème, c’est que le gouvernement ne s’est pas donné les moyens de réindustrialiser la France en faisant un inventaire détaillé et lucide des forces et faiblesses de l’industrie française dans chaque secteur et d’encourager les secteurs d’excellence. À quoi serviraient des baisses de charges si la France ne produisait plus ?

yartiFH2014071405

On préfère appliquer quelques vieilles méthodes qui montrent à l’évidence l’incapacité du gouvernement (mais il n’est pas le seul) à comprendre la réalité économique mondiale et aussi les habitudes de consommation des Français (la part de double langage entre fustiger les délocalisations en Chine et acheter des jouets ou des vêtements fabriqués en Chine est assez ahurissante).


La course de 2017 brouille les réformes

En ce sens, le Ministre de l’Économie Arnaud Montebourg a au moins compris un peu mieux que d’autres les réalités françaises concernant les entreprises et l’innovation. Malheureusement, s’il apprend assez vite depuis quelques mois (rappelons que jusqu’en 2012, le domaine économique et social n’était pas sa tasse de thé, lui qui excellait pour demander un procès pour Jacques Chirac), ce n’est pas pour redresser l’économie française, mais pour se positionner correctement lors de l’élection présidentielle de 2017, son discours du 10 juillet 2014 est à cet égard assez transparent.

Le principal concurrent, et néanmoins allié au sein du PS, d’Arnaud Montebourg, c’est bien sûr le Premier Ministre Manuel Valls qui n’a pas manqué d’enfoncer (l’air de rien) François Hollande dans son discours prononcé à Vauvert le 6 juillet 2014 lors d’un "banquet champêtre" (tous les partis organisent maintenant au début de l’été des déjeuners à la campagne, que la météo malheureusement n’honore pas toujours). Les mots étaient durs, à croire qu’il était dans l’opposition entre 2012 et 2014 : « Hésiter, faire à moitié, ce n’est pas la bonne méthode. » ; aussi : « Les Français attendent que le gouvernement agisse sans tarder, même si cela doit les perturber. » ; également : « Ce sont pourtant des réformes, de vraies réformes dans le dialogue, dont nous avons besoin. » ; ou encore : « La France est entravée, coincée, tétanisée. » et même « coincée dans ses postures partisanes ».

Bref, tout se profile pour que Manuel Valls et Arnaud Montebourg se disputent la candidature du PS à l’élection présidentielle de 2017 sans prendre en compte l’existence d’un François Hollande à l’autorité particulièrement réduite.


Encore des réformes sociétales ?

François Hollande a néanmoins expliqué qu’il confirmait son souhait de faire encore des réformes sociétales, mais à la fin de son mandat, en 2016, en précisant, de manière très hypocrite, qu’il ferait ces réformes si l’économie se redressait. Comme il n’y a pas de redressement à l’horizon, autant dire qu’il ne ferait pas ces réformes, ce serait plus clair et surtout plus rassurant, mais peut-être justement veut-il montrer à sa gauche qu’il pense encore à elle ?

yartiFH2014071403

Dans ces réformes sociétales, il y a le vote des étrangers (je vois bien l’effet de ce beau chiffon rouge agité quelques mois avant 2017 sur le score du FN de la prochaine élection présidentielle), et aussi une réforme sur « l’accompagnement de la très grande vieillesse », une expression qui me paraît le seul élément positif de cette interview, étant entendu qu’une loi sur l’euthanasie active ne serait plus à l’ordre du jour, pour ne pas ouvrir un nouveau front après le mariage gay.

Plus généralement (pas seulement la grande vieillesse), c’est une réforme sur l’accompagnement des personnes qui ont perdu leur autonomie qui est nécessaire et urgente, une réforme qu’avait voulu mettre en place Nicolas Sarkozy en automne 2010 mais que les intempéries monétaires de l’hiver 2010-2011 n’ont pas permis de lancer, et qui est sans doute le plus grand manque du quinquennat précédent. Que François Hollande préfère se pencher sur cette question cruciale qui donne une certaine idée de la société qu’on souhaite à légiférer sur l’euthanasie active me paraît sage et pertinent.

Quant à remettre sur la voie publique le débat sur le vote pour les étrangers, bien que très opposé (on ne peut différencier la citoyenneté de la nationalité, c’est un élément fondateur du vivre ensemble), je ne me fais pas trop d’inquiétude, si ce n’est sur ses effets sur le FN, puisque le gouvernement n’aura aucune majorité des trois cinquièmes pour réviser la Constitution en ce sens, d’autant plus que les prochaines élections sénatoriales vont être un nouveau Waterloo pour le PS par l’effet cumulé de l’échec aux municipales et de la réforme territoriale bâclée (Nicolas Sarkozy avait déjà subi les effets sur sa très timide réforme de 2010 qui instituait le conseiller territorial en perdant la majorité au Sénat en septembre 2011).


Inconsistance présidentielle

On le voit, Hollande fait toujours du Hollande, c’est-à-dire prend les Français pour des démeurés en n’indiquant pas clairement ses intentions. Peut-être habile politiquement (il sait répondre correctement aux questions de politique politicienne qui n’intéresse pas les Français), mais incapable de vision claire pour redonner un espoir à ses concitoyens, même si la route est dure.

Je terminerai sur deux sujets essentiels complètement absents de cet entretien, qui montre à quel point le Président de la République leur accorde de l’importance : rien n’a été dit de la construction européenne (à part une simple évocation de Matteo Renzi), ce qui est aberrant à la sortie d’élections européennes qui ont suscité un réel malaise, on s’étonnera donc que les europsceptiques soient si performants dans l’espace médiatique, et rien non plus n’a été dit sur ce qui était pourtant un leitmotiv de sa campagne présidentielle, la transition écologique. L’Europe et l’écologie, décidément, ce ne sont pas ses dadas…

Aucune perspective d’avenir, une illustration permanente de la méthode Coué en mille leçons, pas d’autorité morale pour faire des réformes dont le pays a besoin. La chance de François Hollande, c’est un niveau de FN très élevé qui tétanise toute la classe politique et une complète décomposition de son principal parti d’opposition, l’UMP, mais il devrait surveiller que ses propres ministres ne lui damnent pas le pion dans trois ans…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (15 juillet 2014).
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Le coupe Hollande-Valls.
Manuel Valls.
Le roi du monde (6 juin 2014).
Troisième conférence de presse de François Hollande (14 janvier 2014).
Une empathie combative ?

L’humour présidentiel à la radio.
Jusqu’où descendra-t-il ?
La courbe du chômage…
Faut-il supprimer l’élection présidentielle ?

La République du couac …ou du non dit.
Interview présidentielle sur TF1 (15 septembre 2013).
Pourquoi il ne fallait pas voter pour Hollande ?
Aucune autorité sur ses ministres.
Interview présidentielle du 14 juillet 2013.

Remous électoraux du FN.
Première année du quinquennat de François Hollande.
Deuxième conférence de presse de François Hollande (16 mai 2013).
Interview présidentielle sur France 2 (27 mars 2013).
Première conférence de presse de François Hollande (13 novembre 2012).
Interview présidentielle sur TF1 (9 septembre 2012).
Interview présidentielle sur France 2 (29 mai 2012).

yartiFH2014071406


 


Moyenne des avis sur cet article :  1.93/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • ahtupic ahtupic 15 juillet 2014 15:29

    Quelle trace laissera Hollande ?
    Les traces de fond de teint qu’il a sur la tronche.


    • Raph78 Raph78 16 juillet 2014 22:51

      Quelques traces dans son slip, rien de plus !


    • Alex Alex 15 juillet 2014 15:34

      Des traces de son scooter ?


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 16 juillet 2014 10:26

        une trace normale de freinage sur son string rose acheté normalement a monop 

        une trace normale PAS UN GOUFFRE FINANCIER COMME NOUS A LAISSE LE PETIT NAPOLEON DE LA MAFIA PARISENNE DE 600 MILLIONS UNE PERTE DE 1100 ENTREPRISES ET LE VOL AVEC copé de la CAGNOTTE DES VIEILLARDS DE L UMP : « union des magouilleurs parisiens » " !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 juillet 2014 12:17


        EXCUSEZ DU PEU 600 MILLIARDS ET NON 600 MILLIONS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • Garance 15 juillet 2014 15:47

        Quelle trace il laissera ?


        La même que laisse un pet foireux bien odorant



        • claude-michel claude-michel 15 juillet 2014 15:56

          Aucune..et c’est tant mieux pour l’histoire.. !


          • Trelawney Trelawney 15 juillet 2014 15:57

            Quelle trace laissera François Hollande ?

            La même qu’a laissé Jacques Chirac !


            • raymond 15 juillet 2014 16:58

              Les ripoux6 voilà la saga que va laisser le passage de NS


              • zygzornifle zygzornifle 15 juillet 2014 17:22
                « Quelle trace laissera François Hollande ?.... » Faudra regarder au fond du slip du contribuable dans la partie arrière ....

                • xmen-classe4 xmen-classe4 15 juillet 2014 17:31

                  Jean-Marc Ayrault a démissionné parce qu’il voulais faire comme pikkety, lutter contre les inégalités mondiale et contre le chômage en plus il etais un peut breton et critiquais les choix des députés de servir de paillason pour paris .

                  Valls et montebourg sont pour l’instant assez bon, malgré les imbéciles qui proposent n’importe quoi en parallele, mais vont il etre capable de mener à bien ces reformes qui sont déjà emputé de leur principe actif.


                  • xmen-classe4 xmen-classe4 15 juillet 2014 17:39

                    3 reformes en 5 ans c’est assez faible.


                    • InternetDev InternetDev 15 juillet 2014 17:43

                      Visiblement le pays sera encore plus à droite, à cause de lui et ses FauxSiaslistes.


                      • Auxi 15 juillet 2014 18:30

                        Mais quelqu’un va-t-il me dire enfin QUI est ce François Hollande dont on me rebat les oreilles ?! On ne me dit jamais rien, à moi, merde quoi !


                        • mmbbb 15 juillet 2014 21:02

                          Francois Hollande appartient a la bourgeoisie comme tous les notables du PS Son pere etait plutot de droite Il a su creer comme son copain Ayrault une image anti sarkosyte et a voulu faire accroire au Francais qu’il avait les cles du changement Les francais embourbes dans leur idelogie voterent ce president par defaut Il advint ce qu il devait arriver un president a la botte de Merkel Mais je ne suis pas anti Hollande, Sarko fut un pietre homme d’etat les francais meritent leurs presidents nous meritons notre situation Nous sommes en train de decrocher economiquement mais cela n’a pas d’importance puisque les francais s’en foutent Ils se foutent des emigres qui apporteront des richesses a leurs pays hotes Les francais aiment se vautrer Nous avons pas encore toucher le fond Hollande lui seul garde le moral avec son air de loup ravi et son sourire eclantant


                        • hunter hunter 15 juillet 2014 18:36

                          « quelles traces laissera FH ? »

                          Bah à part des traces de foutre sur les draps de ses nombreuses maîtresses, je ne vois pas .......

                           smiley

                          H/


                          • Rensk Rensk 15 juillet 2014 18:46

                            Les traces :

                            De plus en plus de binationaux franco-suisses rendent leur passeport français, selon la députée UMP Claudine Schmid, élue des Français de Suisse et du Liechtenstein à l’Assemblée nationale, indique l’AFP.

                            Les chiffres de demandes de radiation du passeport français sont « édifiants », indique la députée sur son site internet.

                            En 2011, il y a eu deux demandes, en 2012, 65, et en 2013, 113, indique l’élue, qui publie les chiffres officiels demandés au ministère des Affaires étrangères.

                            La Suisse, indique Mme Schmid, est le seul pays où il y a eu une telle flambée de retours de passeports français.

                            « Il est nécessaire de s’interroger sur les raisons qui motivent nos compatriotes à renoncer à leur nationalité », indique-t-elle.

                            Une raison est avancée par le journal La Tribune de Genève, pour expliquer ce désamour : la pression fiscale de plus en plus forte exercée par la France.

                            "Il y a des craintes concernant un projet du gouvernement d’imposer les Français qui vivent à l’étranger et notamment en Suisse, à l’instar de ce que pratiquent les États-Unis avec leurs ressortissants", déclare la députée citée par La Tribune de Genève.

                            Les binationaux helvético-américains ont également été nombreux l’an dernier à rendre leur passeport américain. 3.000 d’entre eux auraient rendu leur passeport américain, soit trois fois plus qu’en 2012, en raison des difficultés quasi insurmontables pour remplir la déclaration d’impôt pour le fisc américain, qui peut aboutir à des doubles impositions.

                            Deux personnalités helvético-américaines ont ainsi rendu leur passeport l’an dernier, la chanteuse Tina Turner et la maire de Zurich, Corinne Mauch.

                            Quelque 163.000 Français vivent en Suisse, selon des chiffres officiels. La moitié environ de ce nombre sont des binationaux.

                            La Suisse est le pays qui abrite le plus de Français vivant à l’étranger.


                            • mmbbb 16 juillet 2014 08:13

                              les francais s’en foutent Il est necessaite d’accueillir les immigres par vague successives puisque comme le dit H Amouroux la France n’a pas assez de pauvres mais a top de riches Comme apres la revocation de l’edit de nantes et sous la revolution les francais ne s’interessent pas a leurs emigres L histoire se repete


                            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 juillet 2014 12:19

                              ras le bol des ces « ptits suisses » fascistes

                               et de leurs BANQUES MAFIEUSES !!!!


                            • bakerstreet bakerstreet 15 juillet 2014 18:56

                              Nous étions dans le flou, il est clair que maintenant, après le réglage optique, la Hollandie va arrêter de se cogner aux murs...


                              Grâce aux nouveaux verres progressifs ? Non, tout est dans la monture....
                              Non, je ne parle pas du scooter, mais de nouvelle paire qui lui souligne magnifiquement son regard d’aigle !

                              Les verres aux montures invisibles, c’est bien joli, mais trop vaporeux, ça doit être réservé aux rendez vous galants, pas à regarder le peuple les yeux dans les yeux, à tenter de l’hypnotiser : « Moi président..... »

                              On sent la présence de conseillers émargeant à au moins 10000 euros par mois, mais le résultat est palpable....
                              Un président , c’est comme un étalon, des performances extraordinaires, mais qui peuvent être gaché par un petit détail ; une épine dans le pied, et voilà la course perdue.

                              Las....A qui faire confiance ! 
                              Il a fallu que qu’un lunetier hexagonal révèle une tartuferie : Cette paire de lunettes n’est pas française.....
                              « Oui, mais les verres le sont » Ont rétorqué les conseillers, contrits...
                              Finalement peut être aurait il fallu que la monture resta invisible.... 

                              Sinon, pour répondre à votre question : Heureusement, aucune trace sur les verres tous neufs !
                              Mais a t’il eu la deuxième paire gratuite ?
                              Depuis que Triewiller n’est plus là, à tweeter en tous sens, c’est bien simple, on ne sait plus rien !


                              • Dzan 15 juillet 2014 19:51

                                Pourvu qu’il ne laisse pas une ardoise de 600 milliards comme Raymond Bismuth !!!


                                • tf1Groupie 15 juillet 2014 22:23

                                  Une trace de bave, comme toutes les limaces


                                  • Spartacus Spartacus 16 juillet 2014 08:40

                                    Normalement le quinquennat n’est pas terminé.

                                    Un incident pourrait mettre la France en cessation avec un doute des investisseurs étranger.
                                    Il ressemble a Harrold Wilson, celui qui fit faire en cessation de paiement la Grande Bretagne, et la gestion du pays par le FMI....


                                    • zygzornifle zygzornifle 16 juillet 2014 11:26

                                      hollande est d’une cruauté inimaginable vis à vis de ceux qui l’ont élu......


                                      • zygzornifle zygzornifle 16 juillet 2014 11:27

                                        hollande est d’une cruauté inimaginable vis à vis de ceux qui l’ont élu......


                                        • zygzornifle zygzornifle 16 juillet 2014 11:27

                                          Sa plus grande trace se trouve sur la liste des demandeurs d’emploi de pole-emploi ......


                                          • ahtupic ahtupic 16 juillet 2014 11:41

                                            Entre autres, le fossoyeur du parti socialiste


                                            • Attilax Attilax 16 juillet 2014 11:52

                                              La seule trace que Hollande laissera sera une trace de pneu irrécupérable au fond de son slip politique, j’en ai bien peur. Toute cette affaire pue...


                                              • ahtupic ahtupic 16 juillet 2014 12:12

                                                Son comportement avec les Français est identique à son comportement avec les femmes. C.A.D ; tromperie, veulerie, pleutrerie. Un sans-couilles.


                                                • chantecler chantecler 16 juillet 2014 12:25

                                                  /-(
                                                  J’ai du mal à admettre la grossièreté et la tonalité des commentaires .
                                                  J’ai une autre conception du débat politique et de la démocratie .
                                                  La vulgarité n’honore pas ceux qui s’y prêtent .
                                                  Mais chacun son style sauf qu’il y a de quoi s’inquiéter sur la santé mentale de quelques uns .


                                                  • tf1Groupie 16 juillet 2014 22:59

                                                    Intentez un procès pour atteinte à la dignité, en ce moment ça rapporte gros smiley


                                                  • Attilax Attilax 20 juillet 2014 13:32

                                                    Oh, so shocking, my dear ! Oh god, oh god, oh god !
                                                    Mais ou est passé votre esprit gaulois, Chantecler ? Avez-vous abdiqué au politiquement correct sans même vous en rendre compte, pour que l’évocation de la politique de Hollande en matière fécale vous indigne à ce point ? Cela me parait pourtant très en dessous de la réalité (et de la ceinture, bien sûr) de leur action politique...


                                                  • Tall 16 juillet 2014 12:53

                                                    Quelle trace laissera François Hollande ?


                                                    - Ben, ça dépend ... d’abord, qu’est-ce qu’il fait dans la vie ?
                                                    - Ah ... il est Président de la France ...
                                                    - Oui ...c’est intéressant, mais vu que la France n’est plus une nation souveraine, ça sert à quoi, au juste ?
                                                    - Ah oui ... c’est du notariat en quelque sorte ... il lit les directives de Bruxelles, puis veille à ce qu’on les applique sur le territoire français.
                                                    - Bon ben alors, François Hollande laissera une trace dans les archives du syndicat des notaires français.

                                                    • ahtupic ahtupic 16 juillet 2014 13:16

                                                      Tiens, ,j’ai du me tromper....vu les moins que je récolte. Donc Flamby est le regénérateur du PS qui, en 2017, sortira plus fort qu’il n’a jamais été. Vive Flamby, vive les bisounours. Flamby est le Jean Jaures du 21eme siècle. smiley


                                                      • Pyrathome Pyrathome 16 juillet 2014 14:16

                                                        Vous ne manquez pas de culot, Rakoto, vous demandez quelle trace laissera Flamby alors que son mandat n’est même pas achevé, mais à aucun moment vous vous êtes demandé quelles traces de merde a laissé votre ancienne idole déchue.... pour ça, ce sont ses juges qui décideront de son glorieux palmarès :
                                                        Corruption, trafic d’influence, abus de confiance, abus de bien social...etc...etc...
                                                        Ah c’est sûr, il est plus confortable de parler des autres......
                                                        Vous êtes pathétique de mauvaise foi, c’est une constante chez vous......


                                                        • zygzornifle zygzornifle 16 juillet 2014 14:27

                                                          Hollande laisse autant de trace qu’un gros limaçon bien véreux et visqueux .....


                                                          • bennyver 16 juillet 2014 15:03

                                                            Les traces dans son slip face à Angela Merkel ! smiley


                                                            • seb71 16 juillet 2014 15:22

                                                              hollande, sarko on s en fout... car tout le monde sur ce site , sait que, c est pas eux les vrais dirigeants..... hollande c est du international socialisme.


                                                              • le crocodile 16 juillet 2014 16:17

                                                                Hollande laissera des traces comme on en trouve dans le fond d´un slip TRÈS usagé !


                                                                • manuel 17 juillet 2014 12:19

                                                                  Trés belles lunettes de riche

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès