Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Qui a envoyé Mélenchon au casse-pipe ?

Qui a envoyé Mélenchon au casse-pipe ?

« Mélenchon s’est surestimé une fois de trop »… « Au QG de Le Pen : “J’ai vu la tronche de Mélenchon” »… « écrasé par Marine Le Pen »… « Marine Le Pen triomphe »… 

Les éditorialistes jubilent. Le FN aussi. Le rictus semble être le même. Aujourd’hui, Mélenchon est un cadavre exquis pour tous les chiens de garde qui ont choisi leur camp historique, celui dont le credo est depuis toujours : « mieux vaut Hitler que le Front Populaire ».

Dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, il est arrivé troisième (21,48%), loin derrière Marine Le Pen (42,36%), et juste derrière le baron local du Parti Socialiste, Philippe Kemel (23,50%). Rien de moins que le pire scénario qui pouvait arriver.

En pourchassant Le Pen dans son repaire de Hénin Beaumont pour venger le score de la Présidentielle (Front de Gauche : 11,10% ; Front National : 17,90%), Mélenchon s’est bel et bien jeté dans la gueule du loup, et ce, avec un panache qui confine à l’inconscience… ou à l’autodestruction. Pour quelle raison a-t-on commis cette erreur monumentale ? Orgueil mal placé ? Entourage de conseillers à la petite semaine qui ont cherché à tout prix le coup médiatique ? Quoi qu’il en soit, cette erreur aurait dû être évitée. Elle fragilise le Front de Gauche, humilie son candidat à la Présidentielle, fait bien rire les militants du Front National. Le discours infantile consistant à dire : « nous sommes les gentils donc nous ne pouvons pas perdre » doit cesser à tout prix. Analysons notre échec au lieu d’être stupéfaits de ne pas avoir gagné.

Qu’a dû penser nombre d’habitants de la circonscription en voyant débarquer des armadas de journalistes bardés de micros et de caméras, des cars entiers de militants parisiens… et les mélenchanteurs en perruques de clowns : comment dire plus clairement « tout cela n’est qu’un cirque, nous ne sommes pas sérieux » ?

Cet échec retentissant n’est pas seulement l’échec d’un candidat. C’est aussi celui d’une ligne politique. Après une campagne présidentielle exemplaire, certainement la meilleure depuis des décennies, une campagne offensive à l’égard du PS et du FN, une campagne portée par une énergie militante sans pareille et des discours d’une très grande puissance intellectuelle[1][2], la campagne du Front de Gauche pour les élections législatives n’a tout simplement pas existé. Où est passé le programme l’Humain D’abord ? Où est passé le Smic à 1700 euros ? Où est passé le salaire maximum ? Où est passée la baisse des loyers ? Où est passée la Sixième République ? Et surtout : où est passée l’autonomie vis-à-vis du PS ?

Contrairement à l’analyse véhiculée par les médias dominants avec une habile rhétorique, si le Front de Gauche n’obtient pas des résultats mirobolants, ce n’est pas d’avoir été trop révolutionnaire, c’est de ne pas l’avoir été suffisamment. Quand on déclare être ni dans la majorité ni dans l’opposition, il ne faut pas s’étonner d’être nulle part. Cette ligne-là brouille les cartes et laisse à la droite le monopole de l’opposition. Pendant la campagne des législatives, le Front de Gauche aurait dû se montrer bien plus offensif à l’égard du Parti Socialiste. Il devra le faire à l’avenir, car c’est sa raison d’être qui est en jeu, c’est sa légitimité. Un retour à la bonne entente et au copinage façon Gauche Plurielle signifierait la disparition de l’autre gauche, ou gauche radicale, appelons-la comme on veut.

Non, il n’y a rien d’émouvant à retrouver « un homme de gauche dans le bureau de Mitterrand »[3] quand le gouvernement de cet « homme de gauche » avalise de fait la fin de la retraite à 60 ans à taux plein et condamne les précaires et toutes celles et ceux qui ont fait des études à travailler jusqu’à 65 ans et même au-delà.

Non, nous ne verrons pas quelle sera la politique du nouveau gouvernement. Nous le savons d’ores et déjà pour la simple raison que le gouvernement rappelle sans cesse sa volonté de réduire le déficit public à 3% du PIB d’ici 2013, et à zéro d’ici la fin du quinquennat. C’est bien un vaste plan d’austérité que nous préparent Hollande et le PS, un plan estimé à 50 milliards d’euros d’économies.

Le Front de Gauche, s’il veut survivre, doit renouer avec un discours de classe et s’assumer en tant que force révolutionnaire. Il n’y a rien à gagner à être le satellite du Parti Socialiste, sinon quelques places et la disgrâce de les avoir obtenues en reniant ses principes, sinon la mort pure et simple d’une gauche à la gauche du PS.

Si, avec ses 6,9% au premier tour des législatives, le Front de Gauche parvient malgré tout à former un groupe parlementaire[4], ce groupe devra être d’une volonté sans faille pour faire barrage à la future politique « austéritaire » des socio-libéraux.




Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • Le chien qui danse 13 juin 2012 09:16

    Le FdG doit d’abord construire un ancrage populaire avant de se lancer dans les combats, qui seront violents, contre les oligarchies.
    Certainement que l’orientation, entre autres, contre le FN fait partie de cette stratégie. De ce point de vue je ne suis pas sur que le FdG par son représentant ai eu tort. Le résultat est un demi échec vu que comme vous dites la maxime « plutôt hitler que.... » a fonctionné à plein.

    Bon peut-être qu’on peut critiquer le chef de guerre, mais c’est pas lui qui fera toute la guerre et elle sera longue.

    Comme beaucoup, vous prônez le combat frontal à la mode 20eme siècle. Mais il comporte des défauts car il alimente la volonté de puissance d’en face (pour faire vite).

    Une stratégie de tâche d’huile à la base même de l’électorat est une option à tenter. Certes plus difficile à mener, mais les résultats sont durables et sincères. Enfin on peut le penser.


    • izem 14 juin 2012 00:25

      @l’auteur de l’article

      Si vous croyez qu’il faut toujours gagner alors je pense qu’il faut pas faire de politique ni rien d’autre d’ailleurs.

      Mélenchon a fait le travail qu’il faut. Il a combattu pour ses idées et les idées des 22 % de la 11ème circonscription.

      Il a gagné 6700 voix depuis l’élection de 2007. 1000 voix de plus depuis l’élection présidentielle. Il a semé des idées. Peut être un jour, il récoltera des sièges, lui ou quelqu’un d’autre qui défendra les idées du FDG.


    • DSKprésident 14 juin 2012 08:35

      Une courte vidéo de Mélenchon :

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=itTKEuV6imc

      Mélenchon, Franc-maçon, mondialiste, immigrationiste, anti-France, pro-Nouvel Ordre Mondial, voiture-balai du PS.

      Son rôle est de diviser les patriotes nationaux : son rôle est de couper en 2 cette force montante anti-mondialiste, entre Patriotes Nationaux de droite (FN) et patriotes Nationaux de gauche (supporter du FdG).

      Son rôle est de diviser les Nationalistes pour mieux faire régner les diktats des Mondialistes (OTAN, UE, sionsime, Wall Street...).

      Son combat c’est juste le FN (à croire qu’il en a ainsi fait leur pub...).

      Les faits le montrent clairement la manipulation de cet ancien Trotskiste qui a toujours trahi le peuple (Masstricht, guerre à la Libye, etc...). 


    • reprendrelamain reprendrelamain 13 juin 2012 09:51

      Mélenchon a redonné espoir au vrai peuple de gauche pendant quelques semaines pour la simple raison qu’il était sur de ne pas gagner l’élection présidentielle. La différence avec la campagne pour les législatives c’est qu’il voulait lui et ses amis être élu, le discours change et les priorités aussi…


      • appoline appoline 13 juin 2012 23:03

        Oui prendre aux riches pour donner aux pauvres. Vous, vous avez visionné Robin des bois, parler est une chose pouvoir le faire en est une autre, que ce soit réalisable est l’essentiel. Mélenchon est comme les brochets, tout en gueule, le plus triste est la crédibilité des gens qui a force de pauvreté se tourne vers un franc-maçon intolérant qui n’a pour but que de flatter son ego.


      • kiouty 13 juin 2012 10:03

        Mélenchon s’est lancé lui-même au casse-pipe en s’attaquant au FN (c’est-à-dire à l’effet) et non au libre-échange mondialisé et ses conséquences socialement ravageuses (la cause).

        Il se trompe complètement de combat.


        • Le chien qui danse 13 juin 2012 10:18

          Un peu facile comme conclusion.

          Un combat véritable passe par des troupes solides et unifiées autour du but.
          S’attaquer de front à la mondialisation (a voir laquelle déjà) relève d’un combat Don Quichottesque, qui a révélé son inefficacité, voir le NPA.

          Faut tenter autre chose, le FdG fait cette tentative, la tentative de la base, le seul pour le moment, certainement avec beaucoup de maladresses, mais pas malhonnéte en tous cas .


        • Robert GIL ROBERT GIL 13 juin 2012 10:36

          Melenchon est un politique depuis 30ans, il n’a jamais travaillé et tant que la politique sera un metier, l’on continuera ces pitreries...Le NPA se retrouve seul parcequ"il ne veut pas que la politique soit un metier, et cela les professionnels de gauche type Melenchon ou Buffet n’en veulent pas, et encore moins les elus du PS : mais ceux la ne sont deja plus de gauche !
          Voir :
          http://2ccr.unblog.fr/2012/02/08/mais-que-veut-le-npa/


        • Le chien qui danse 13 juin 2012 10:55

          Il n’y aura jamais de révolution brutale, la radicalité ne doit pas être dans l’action mais dans l’esprit. Sinon vous imposez votre vision et agissez en définitive comme une élite à qui on viendra demander des oracles.
          Il faut comprendre qu’un seul esprit, fut-il le plus fin et le plus juste ne pourra jamais couvrir les réalités de millions de gens.
          Seul ces millions de gens, comprenant le monde dans lequel ils vivent pourront définir ce qu’ils veulent, en conscience.
          Si vous imposez une idée par la force, comme au NPA (entre autres) vous créez des zones d’ombres qui se retournerons contre vous, même si vous avez toutes les bonnes intention, mais vous devez savoir « l’enfer en est pavé ».


        • CHIMERE 13 juin 2012 13:05

          @ tous


          Je pense également que J.L.Mélenchon, s’est, non pas trompé de cible,mais les a mal priorisées.

          En effet,la gauche (la vraie,pas le PS canada dry) avait un besoin de lui essentiel à l’assemblée nationale.

          Il aurait dû tout faire pour y être élu.

          Quitte à laisser un candidat,jeune ,se faire les dents sur MLP,ça aurait eu plus de sens et d’éfficacité.

          C’est vraiment dommage.

          D’autres parts,la gauche (la vraie,là encore,pas le PS canada dry) se doit maintenant d’admettre la véritable nature de l’Union Européenne,c’est à dire un cheval de Troie ultra-libéral au sein même des peuples Européens.

          Là est le véritable ennemi ,fachiste pour de bon,MLP n’étant qu’un chiffon rouge dans le piège duquel JLM est tombé.

          Ça n’affecte en rien toute le respect que je peux avoir pour lui.

          Il n’y a aucun espoir à vouloir réformer l’U.E..

          La seule solution consiste à en sortir (et au plus vite,ainsi que de l’OTAN criminel)
          pour retrouver au plus vite une souveraineté populaire et donc la Démocratie,et ce n’est pas être d’extrême droite que de l’affirmer,bien au contraire !

          Vouloir « infléchir » le fonctionnement de l’Union Européenne,c’est un peu comme si la Résistance à l’envahisseur nazi avait eu espoir de réformer le troisième reich de l’interieur.

          L’ UE,c’est le quatrième reich : 

          -absolument aucun des membres de son exécutif n’y a été élu !!
          -Le parlement Européen n’est autoriser qu’a discuter du calibre des tomates cerises !!
          -Il ne dispose pas du droit de rédiger et de présenter des textes législatifs !

          Ce système là est il défendable ?est il démocratique ?

          Non,et deux fois non,c’est une escroquerie !

          Si le Front de Gauche faisait ce virage idéologique,il n’obtiendrait pas 11% aux présidentielles,mais la majorité au premier tour.

          il ne faut pas oublier le réferendum de 2005,qui,de toutes façons,délégitime ce régime.

          Moi,en tous cas,je ne l’ai pas oublié,comme beaucoup de Français,de Néerlandais ou d’Irlandais....



        • taktak 13 juin 2012 16:14

          Les 2 erreurs du Front de Gauche :
          - on peut penser qu’il va aller se compromettre au gouvernement, ne tirant pas ainsi les leçons de la catastrophique participation du PC à la gauche plus rien
          - Il refuse de remettre en cause l’UE et l’EURO capitaliste, c’est à dire d’en sortir.

          Effectivement, si le FdG corrige le tir sur ces 2 points, il sera en mesure d’obtenir une réelle adhésion populaire. Qui plus est cela lui permettrait de ne pas freiner le mouvement social, sur le plan syndical.


        • kdb 13 juin 2012 20:38

          il etait drôle sous la pluie... a lire sont bout de papier trempé ;) avec un dessein de Jean Moulin sur le drapeau
          PAN !. une bonne claque sur le bec !!


        • Micka FRENCH Micka FRENCH 14 juin 2012 06:10

          Des nouvelles de l’Ecossaise...

          De ce premier tour des législatives, se dégagent deux hommes qui méritent la confiance et leur ADMIRATION par leur honnêteté.

          Monsieur Bayrou, bien sûr, qui contre vents et marées, a pris la SEULE DECISION DEMOCRATIQUE qui s’imposait : achever le dément-tellement de l’UMP.

          Quant à monsieur Mélenchon, je lui garde toute ma confiance car IL A ETE LE SEUL a avoir eu le courage d’aller TRAQUER LA BETE dans sa tanière.
          Chapeau, monsieur, même si POUR LE MOMENT, vous avez perdu...

          Monsieur Hollande, FAUX CANDIDAT DE GAIUCHE, sorte de BLAIR, PAPANDREOU, ZAPATERO, BROWN, pourra compter sur les voix des « écolos » de EELV, fidèles toutous avec leurs 2%, qui eux, ne briguaient QUE DES PORTEFEUILLES MINISTERIELS et qui NE REPRESENTENT RIEN dans la politique française en tous cas, pas UNE OPPOSITION AU PS..... !!!

          Micka FRENCH sur le Web...
          http://Mickafrench.unblog.fr


        • Micka FRENCH Micka FRENCH 14 juin 2012 06:11

          Lire « ... et L’ADMIRATION »...

          MF


        • DSKprésident 14 juin 2012 09:23

          « traquer la bête dans sa tanière... »

          quelle stupidité d’attaquer ceux qui sont patriotes, pour la France !

          ce genre de discours de Mika (anti-) French, c’est un discours de faciste mondialiste du Nouvel Ordre Mondial (Gaza, Guantanamo, Libye, Syrie, 11-sept, UE...)


        • un combat de trop au pcf on connait bien cet air...........

          LE PROGRAMME COMMUN AVEC LES SOCIALOS A FINI QUAND LE PCF a pesé 20%..

          ils n’aiment que les alliés avec 2 a 5% DE VOIX ’"EEEV...° pas d’ombre....pas de rouges....


        • minusabens 13 juin 2012 10:17

          incroyable ! Inoui ! Inacceptable !

          Ces maudits éditorialistes ! Ces foutus sondages ! Ces manipulateurs d’opinion ! Ce p... d’orgueil, cette haine chronique des Le Pen, cet héroisme partisan...

          Mais qui donc a envoyé Melenchon à Henin Beaumont ?

          On s’en fout le peuple a tranché ! Pas de commentaire.

          Ceux qui savent tout mieux n’ont pas de réponse. Le chIen qui danse si ! Le FDG est à la dérive parce qu’il n’est pas ancré dans les masses populaires... Le yacht à Mélenchon n’avait ni canot de sauvetage ni de pédalo !

          Le bâtiment FDG n’a pas su naviguer sur les flots de populace. Il a sombré dans son propre ras de marée ou dans les bahines de la gauche pluriel un tantinet hypocrite et frelatée comme la droite et le centre, tan tla politique est saine et transparente.

          Nous voyons où, deux siècles, plus tard nous a conduit la prise de la Bastille et de quels excès engendrés par les récupérateurs à la Danton, Robespierre, Séyès, Barras et Bonaparte.cette victoire a été suivie.

          Aujourd’hui le Président prtétend gouverner en dépit du mandat constitutionnel qui encadre sa mission. Aujourd’hui une certaine Martine Aubry, fille d’un certain Delors, dicte aux futurs représentants du peuple leur conduite ou décision pour, au royaume de la combine partisane, faire la courte-.échelle à une opportuniste dont l’incompétence à la tête de la Charente-Poitou est patente. Une Aubry qui ose parler d’attitude républicaine pour museler 14% de la population et débiter deux sous de morale prétendue républicaine quand Mitterrand et Hollande comme leurs prédecésseurs et successeurs jouent les monarques..

          Putôt que de méditer sur la responsabilité d’un échec électoral, peut-être serait-il préférable de se préoccuper de la démocratie et de l’avenir des valeurs républicaines que prétendre défendre tous ces candidats à rémunération, indemnités et carrière parlementaires au service d’un parti plutôt que du peuple.

           


          • Le chien qui danse 13 juin 2012 10:31

            Il est un peu tôt pour dire que FdG ai sombré, qui le connaissait avant les présidentielles ?

            Bon peut-être que ce fut un épiphénomène de 2012 mais on espère que non, reste que c’est un mouvement et que le plus dur est qu’il le reste. Son représentant du moment doit réviser sa stratégie avec ses mandants. C’est une bonne formule qui doit faire ses preuves et vous verrez qu’a droite il y viendront aussi, vu leur diversité il finiront par déclarer un représentant qui tentera d’exprimer d’une voix la diversité des opinions et tentera une synthèse qui mènera l’action. Si MLP est vraiment fine et intelligente c’est la carte qu’elle jouera, si elle veut être le chef de la droite, à l’ancienne, elle sera coulée tôt ou tard.

            Les chefs de guerre vivent leur dernier souffle.


          • 1871-paris 1875-Paris 13 juin 2012 13:03

            Tu veux pas aussi un feu d’artifice de 14 juillet, l’hysterie verbal dans toute sa vraisemblance à l’œuvre dans cette réponse de militant royaliste (regrettant de ses propres allusion ce temps RÉVOLU) mais défenseur des ouvriers puisque EUX au FN ils sont présent dans les milieux populaire( faudra leur expliquer pourquoi il leur faut revenir sur la revoltution et rétablir un sySteme monarchique à ce classe populaire votant FN parceque moi et nombre d’autre, tu nous fera jamais croire ta sainte supercherie !

            Déjà tu annonces la couleur de vos pratiques à venir « pas de commentaire » !! Mais tu réclames la démocratie !?! 
            Pas a un paradoxe même au FN vous êtes le parti des paradoxes ! 
            Quant à dire que le front de gauche n’a pas d’ancrage dans les milieux populaire ... Pffff hé bonhomme quand tu aura fini de t’exciter la nouille à regarder en boucle les résultats d’Henin baumont, tu pourra remarquer que le FDG ne fait ses bon score LUI que dans des coins, régions « populaire » voir « très » populaire... Alors que ton FN whaaaooouuuu la côté d’azur, le Vaucluse ... Ont à connu pire comme région populos !!!
            Aller fait toi plaisir tire encore sur la paille jusqu’a dimanche prochain !

            Puis le retenplant registre sur le musèlement de vos votent, ho faut arrêter ont va finir par vous confondre avec Arlette L (militant FN ont vous spolie, ont vous exploite ...)


          • puréedepoix puréedepoix 13 juin 2012 20:24

            Eh oui, le FDG n’a pas triomphé, mais il faut pour bien argumenter regarder tous les paramètres.

            En fait étant donné la jeunesse de ce mouvement, on peut dire qu’il à fait une bonne percée plutôt qu’il à subit un gros revers. Le FN à ses début à fait moins bien et de loin.
            D’autre part s’inscrire dans la longueur amène à devoir convaincre les électeurs « cœur de cible » c’est à dire les ouvriers. Ceux là même que l’on cocufie à longueur de temps et qu’on à poussé, las de toutes leurs luttes, vers le bleu marine. La tâche est donc ardue, c’est une victoire qui aurait été une surprise attendons de voir la suite


          • Alan C. Alan C. 13 juin 2012 10:26

            Le Front de gauche n’est pas du tout assuré de pouvoir former un groupe parlementaire. Seuls 12 de ses candidats se sont maintenus au second tour :
            - 9 sont sur d’être réélus ou élus dans les quelques circonscriptions dans lesquelles le PCF et le PG ne se sont pas faits devancer par le PS ;
            - 2 seront aux prises avec la droite : Thiémé dans le Nord qui, comme d’habitude, va se faire défoncer par Jean-Louis Borloo, et Carvalho dans l’Oise, qui a sa chance si la triangulaire avec l’UMP et le FN tourne en sa faveur avec le report des voix socialistes ;
            - 1 sera en duel contre le PS. Il s’agit de Braouezec, qui a refusé de respecter l’accord de désistement réciproque PS/FG qui a notamment permis de sauver la tête de Marie-George Buffet et de François Asensi.
            Si ces douze là sont élus, ce qui serait quand même un miracle pour au moins deux d’entre eux, ils ne pourront même pas compter sur le renfort de députés d’outre-mer : Huguette Belo du PC réunionnais, réélue au 1er tour, a annoncé vouloir rallier le groupe socialiste, et les deux candidats du MIM martiniquais qualifiés pour le second ne sont pas assurés de l’emporter, et ne permettront surtout pas d’atteindre le précieux seuil de 15 membres pour former un groupe.

            Après tout est possible : renfort des futurs élus MRC, mais ça semble hautement improbable, ou modification de la loi pour abaisser le seuil de constitution à 10 membres... Non je pense bien que malgré sa poussée en voix, le Front de gauche va bel et bien se retrouver privé de groupe à l’assemblée du fait de cette aberration qu’est le scrutin majoritaire uninominal à deux tours.


            • Le chien qui danse 13 juin 2012 10:36

              Merci pour ces précisions, même un échec peut-être un support d’éducation populaire car tout les FdG que je connais veulent comprendre les rouages de l’assemblée alors qu’avant ça votait à l’aveugle et sur la confiance du chef.
              Le vrai combat est là, cesser l’aveuglement démocratique et par ce fait courtcircuiter l’enfumage.
              Et être bien plus responsable aussi par là-même.


            • leypanou 13 juin 2012 10:34

              @Nikos Maurice :

              « le Front de Gauche aurait dû se montrer bien plus offensif à l’égard du Parti Socialiste. » : des erreurs ont été commises par JL Mélenchon, soit venant de lui-même soit de conseillers à coté de la plaque. Malheureusement, les conséquences de ces erreurs sont graves pour l’idéologie du FdG, pas seulement pour JL Mélenchon.

              J’en vois au moins 3 pour ma part :

              • dire qu’il ne va jamais voter une motion de censure contre le gouvernement PS : à quoi cela avance de dire cela maintenant, même si effectivement il va le faire ? Manque de lucidité. Le PS étant un parti hégémoniste, il se rend compte tout de suite que le FdG ne sert pas à grand chose et fiat pour affaiblir le FdG au maximum, d’où les candidatures PS ou EELV dans les circonscriptions tenues par des députés FdG
              • il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Maghrébins : réflexion stupide si elle en est. Peut-être pris dans l’engrenage d’un meeting à Marseille, il s’est cru obligé de dire cela, mais cela n’apporte rien ni en électorat ni en crédibilité, la France étant ce qu’elle est avec ou sans immigré.
              • politique étrangère : sur l’Amérique latine, rien à dire. Pour l’Iran et la Syrie, à coté de la plaque. Il y a d’autres sources d’information que les FranceTV ou TF1.

              Même dire qu’à plus de 25 000€/mois, je prend tout n’est pas très malin : il suffisait de dire qu’aux Etats-Unis, le taux d’imposition maximal était de plus de 70% dans les années 60-70 et TOUS les Etats-uniens n’ont pas quitté leur pays. C’est peut-être agréable à entendre pour les militants mais pour l’électeur lambda, même celui qui n’est même pas concerné, cela fait mauvais effet.

              C’est peut-être le coté ancien trotskyste qui est la cause de cela -à comparer avec la proposition stupide du NPA et LO d’interdire le licenciement- mais, électoralement, c’est une stratégie perdante. La preuve !!!

              Le FdG est complètement laminé, même Martine Billard est battue, c’est pour dire. Servir de voix d’appoint pour les candidats PS partout à n’en plus finir n’est pas très encourageant : pour ma part, je ne vote pas PS, leur abstention après le TCE de 2005 pour la ratification du Traité de Lisbonne et du MES de 2012 suffisent amplement !!!

              A part des changement cosmétiques, le PS ne changera pas fondamentalement les orientations anti-progrès social de la majorité de droite imposées plus ou moins par l’UE -et en politique étrangère, c’est l’alignement tous azimut avec l’atlantisme, i.e vassalisation vis-à-vis de l’empire (8 membres du gouvernement sont des invités de Bilderberg ou assimilés(FAF ou autres)). Il l’a déjà prouvé entre 1997 et 2002 et ce n’est pas maintenant avec les Valls, Moscovici, Sapin et autre Fabius que cela va changer.


              • Le chien qui danse 13 juin 2012 10:38

                Présentez vous à le représentation du FdG, vu la finesse de votre analyse stratégique et on ira à la victoire du coup...


              • bluerage 13 juin 2012 10:37

                Tu m’étonnes que Meluche se soit pris une raclée, au lieu de faire rêver les gens avec la proposition du smic à 1700 euros, il dégoutait le peuple en ne lui parlant que du FN...


                • Le chien qui danse 13 juin 2012 10:57

                  Le peuple comprendra ce qu’il a voulu faire quand le FN sera à l’oeuvre. Vous aussi...


                • justice99 justice99 13 juin 2012 11:06

                  Et que compte faire le FN ?

                  Réouvrir Auschwitz ? Arretez avec vos arguments bidon de gauchiste, avez vous lu le programme du FN ?

                  Tant que vous et vos amis tiendrez ce genre de discours à longueur de journée, votre partie n’avancera pas.

                • Le chien qui danse 13 juin 2012 11:35

                  Il appui ses revendications sur la division, la mise à l’écart sur le bouc émissaire. c’est la manipulation des « sentiments » et on sait que les sentiments peuvent nous faire faire le pire. Je trouve que c’est un jeu dangereux.

                  Alors bien sur n’importe quel personnage peut s’entourer de spécialistes qui diront ce que le chef veut pour sa campagne et s’octroyer une crédibilité « d’homme ou femme politique responsable » mais il n’en reste pas moins que c’est par où ces personnage s’adressent au peuple qui reste l’essentiel (voir phrase du dessus).


                • 1871-paris 1875-Paris 13 juin 2012 13:21

                  Justement ont la lu leur programme moisi !

                  Aide au petit patron en veux tu en voilà, avec une lois TEPA puissance 10 et pour les modestes un chèque de 200 euros dont ont connait la formule mathématique (interview MLP chez lapix C+)niveau CE1 des conseillers eco du fn. Tellement fiers de leur nullité qu’ils préfèrent rester dans l’annonymat, ont devine clairement que vous allez rien donner ! 
                  Puis niveau répartissions des richesses c’est pas mal non plus, à la question "pensez vous qu’il soit juste de limiter les revenus à maxi 300 000 euro an Aliot répond non !
                  C’est sur ont lis pas tous vos torchons de site internet complotiste ou cospirationnistes à longueur de temps comme des gogols digne de l’ancienne secte mandarome ou des raelien ..

                • Prismo Esse Prismo Esse 13 juin 2012 15:05

                  Au chien qui danse,

                  « Le peuple comprendra ce qu’il a voulu faire quand le FN sera à l’oeuvre. Vous aussi... »

                  On n’est pas à Disney Land ni en 1935, plus de 80 % des citoyens français vomissent le FHaine qui ne gouvernera jamais...

                  A hénin beaumont c’est le vote utile qui a encore gagné, quand le PS ce sera vautré avec tous les pouvoirs ce qui est maintenant le cas, le FG reviendra encore plus fort. Le FG existe depuis peu et contrairement au parti des commerçants, il est en train de se construire doucement mais surement.

                  La focalisation de FN par le FG n’est qu’une construction des merdias et de l’UMP et du PS pour une fois de plus les assimiler et la plupart des com ici ne font que répéter ce bourrage de crane. C’est pitoyable...


                • 1871-paris 1875-Paris 13 juin 2012 15:54

                  Exacte patiente déjà ont respire un peu sans Sarko, mais hollande aura pas un chèque en blanc non plus.

                  Quant à l’affrontement entre les 2 front pour moi c’est totalement normale, vu que le FN tente de faire croire à une base populaire (sur la côté d’azur oui oui) le FDG essai avec JLM d’informer et de réorienté les masses populaire vers un vrais partis populaire pas un partis de clowns react royaliste se faisant passer pour une pâle copie de Arlette laguillier !

                • Le printemps arrive Le printemps arrive 13 juin 2012 22:13

                  @bluerage :
                  il est certain qu’on ne vend pas un produit en tapant sur les conccurents et adversaires.
                  D’autant plus que je considère que la production du front de gauche (l’Humain d’abord) est une vraie perle et qu’avant le meeting de Besançon (le jour où il a commencé à s’attaquer au FN) tout ce que j’avais pu suivre du mouvement était excellent.
                  Ensuite ce combat a pris beaucoup trop de place, les média ont pu continuer à le faire passer aisément pour un gros lourdingue agressif, repoussant beaucoup de personnes à lui confier son bulletin de vote (et ils sont légions dans mon entourage) ouvrant la voie à MLP aux déçus de l’UMPS

                  L’Humain d’abord ne peut pas plaire à l’oligarchie et je me demande si le FDG ne l’a pas sous-estimé, ils se souviennent de 1981-83...


                • Les Bulles Les Bulles 13 juin 2012 10:58

                  Mélenchon n’est pas qualifié pour le second tour mais, si on regarde la dynamqie, c’est lui qui fait le meilleur résultat.

                  La comparaison avec les présidenteilles le démontre :

                  Le Pen conserve ses voix de la présidenteille,
                  L’alliance UMP/Modem perd 12.000 voix,
                  Le PS perd 8.000 voix,
                  Le FdG gagne 1.000 voix.

                  Mélenchon arrive devant le socialiste dans 8 communes sur les 14 de la circonscription.

                  Le FdG est donc la seule formation qui progresse par rapport aux présidentielles.

                  On est donc loin de la débâcle que nous vendent avec délectation les médias ..


                  • justice99 justice99 13 juin 2012 11:07

                    Donc Mélenchon a gagné ?


                    A non il a perdu, zut alors...

                    On connait ce genre de discours Les Bulles, on a perdu mais on a gagné sur certain points...
                    Allez en parler à Mélenchon.

                  • Le chien qui danse 13 juin 2012 11:36

                    Ce n’est pas son échec principalement qui met les boules au FdG, c’est la victoire des pulsions morbides qui l’afflige.


                  • Les Bulles Les Bulles 13 juin 2012 12:06
                    « Allez en parler à Mélenchon. »

                    Sans problème. Nous sommes du même avis.

                  • 1871-paris 1875-Paris 13 juin 2012 13:30

                    Il a progressé ! Toi comprendre ?



                  • 1871-paris 1875-Paris 13 juin 2012 16:00

                    Mais t’es vraiment pitoyable comme loustic.


                    Le pedigree de la famille LePen est idyllique pour toi un papa tortionnaire, héritier de manière douteuses...
                    Et tu nous mélange sa avec des reproche sur des convictions politique que tu ne partage pas !
                    Lol le mec tu lui parle que le bilan des voix est en progres de 1000voix et il te dit blablabla les coco tous pourri, mitterand et et et résurgence du syndrome de percecussion un laïus sur les procès au LePen ....
                    Faut assumer tes idées react !

                  • 1871-paris 1875-Paris 13 juin 2012 16:21

                    Wouai je vois, la gauche du travail à coup de pompe dans le derch !

                    Et la droite des valeurs au bon goût d’ostie.

                    Le FDG est pour une Europe des peuples si possible sans frontières, alors que le FN est pour une souvrainete national surtout bénéfique à leur copain comme sa le fut a Toulon...

                  • justice99 justice99 14 juin 2012 14:32

                    Il a progressé ! Toi comprendre ?

                    Ton franc maçon a progressé à coup de pied au cul et il se trouve aujourd’hui dans les poubelles de l’histoire à se les gratter au parlement européen avec Conne Bendit au passé douteux.

                    Continue d’espérer, c’est sur que s’il a progressé, il a gagné, c’est du niveau CE1 ca.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nikos Maurice


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès