Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Qui a peur de Jean-Claude Juncker ?

Qui a peur de Jean-Claude Juncker ?

Le journalisme du service public trahi : Arlette Chabot, directrice de l’information de France 2, a choisi de se déculotter devant Jean-Claude Junker, petit Premier ministre du Luxembourg, très mécontent d’un excellent reportage du journal de Pujadas sur son petit paradis fiscal. Denis Robert doit se retourner dans son silence.

Tout a commencé par un excellent autant que pédagogique reportage sur le Luxembourg, ses banques, ses officines de prêts en tout genre et de placements douteux, ses agences de voyage spécialisées dans les paradis fiscaux, vers les Bahamas, les îles caïmans, les Bermudes ou autres, le Luxembourg et son secret bancaire, le Luxembourg et ses lessiveuses d’argent sale, le tout démontré, expliqué, décortiqué de manière très explicite et imagé par un journaliste efficace et précis, qui illustrait à merveille les travaux non récompensés, mais ô combien précieux de notre ami Denis Robert, aujourd’hui condamné, aujourd’hui silencieux. Un reportage de moins de quatre minutes parfait pour illustrer un des aspects-clés de la crise actuelle : la lutte contre l’argent sale qui se balade sans qu’on sache comment, sans qu’on sache où, qui s’évapore sans qu’on n’y fasse rien, qui déséquilibre le système dans son ensemble sans qu’aucun responsable ne soit identifié ou identifiable. Tout cet argent, ces milliards de milliards qui disparaissent dans ce que ce cher Denis Robert qualifiait si justement de « trou noir de la finance ». Un reportage comme une sévère mais juste introduction à l’interview de Jean-Claude Junker, petit homme ministre du grand duché et qui fait aujourd’hui partie de ceux censés rééquilibrer le système, voire le « réglementer ».
 
Jean-Claude Junker, pris au bond par David Pujadas, mal coiffé comme d’habitude, et qui s’emporte d’emblée contre ce journalisme « primaire », « ridicule » et « superficiel », fruit selon lui d’une « arrogance » très « franco-française ». Pujadas tente de calmer le ministre en colère, et défend tant bien que mal le travail de ses confrères. On aurait préféré qu’il lui parle de Clearstream, par exemple, en lui demandant si cette officine sans doute au-dessus de tout soupçon, en tout cas selon la justice, se trouvait bien au Luxembourg ou si Denis Robert avait eu la berlue. Si le Grand Duché était bien une place forte de la finance mondiale, pour ne pas dire une plaque tournante du blanchiment d’argent, ou alors si tout cela n’était que le fruit de l’imagination de journalistes « superficiels, primaires et ridicules ». David Pujadas aurait pu ainsi répondre à ce personnage hautain, vulgaire et insolent dans sa réponse, un des hommes-clés de la crise actuelle et qui se permettait de donner ainsi une leçon de journalisme, si ce n’est de déontologie aux journalistes français. De qui se moque-t-on ?

Mais le pire était à venir : hier soir, Arlette Chabot, menhir de l’information sur France 2, incapable l’autre soir de tenir Tapie, s’est crue obliger de se fendre d’une « lettre d’excuse » à son ami Junker : “Je vous demande de ne pas considérer ce reportage comme une nouvelle manifestation de l’arrogance franco-française, mais plutôt comme une insuffisance professionnelle”(…)“La frontière entre paradis fiscal, blanchiment d’argent et secret bancaire n’était pas vraiment établie. La mise en image était facile, voire de mauvais goût”. Et pan dans la gueule des journalistes qui ont réalisé le reportage, pourtant excellent, répétons-le. Comment Chabot, au nom de quel secret bancaire, de quel compte dissimulé, de quel versement occulte a-t-elle osé ainsi décrédibiliser l’ensemble de sa rédaction, si ce n’est l’humilier, juste pour ne pas déplaire au Premier ministre luxembourgeois ? C’est tellement gros que ce n’est même plus un scandale, bien plutôt une plaisanterie douteuse, ou alors la fin du journalisme sur le service public ! On n’a jamais vu ça ! « La frontière entre paradis fiscal, blanchiment d’argent et secret bancaire n’était pas clairement établie » on dirait un avocat de Clearstream qui plaide ! Mais quelle mouche a donc piqué Mme Chabot ? Est-ce la prochaine suppression de la publicité qui l’a rendue inapte à diriger une rédaction digne de ce nom ? On ne le saura sans doute jamais, mais l’ensemble des journalistes de France 2 devraient démissionner, sur le champ, pour protester.

D’ici là, précisions bien sûr que le Luxembourg est un paradis fiscal, une lessiveuse d’argent, et si les Luxembourgeois ne sont pas tous des dissimulateurs, leurs dirigeants savent ce qu’ils cachent et qui leur rapporte beaucoup. Oser comparer le secret bancaire et le secret médical est une vieille ruse qui ne tient pas : là où le secret médical protège la vie privée des gens, le secret bancaire n’est là que pour laisser masqués les tricheurs. Si certains en Europe ont cru bon de solliciter l’avis de M. Juncker sur la crise et comment s’en sortir, grand bien leur fasse : certains cambrioleurs se recyclent parfois dans la vente et l’installation de systèmes d’alarme. Mais qu’on ne demande pas au citoyen lambda, ni superficiel ni primaire ni ridicule, de pleurnicher sur la mauvaise réputation du Grand Duché. On ne doit aucune excuse à M. Juncker quand on ne fait qu’énoncer une vérité incontestable : le Luxembourg, comme d’autres places plus exotiques, est un des nerfs de la guerre, un des vers du système.

La réaction de Juncker explique d’ailleurs en partie la crise actuelle, et l’impasse dans laquelle on se trouve : tant que ces « trous noirs » ne seront pas clairement comblés, on ne pourra au mieux que retarder l’échéance, ou présenter ses excuses. Entre impuissance et lâcheté.


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (236 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 23 octobre 2008 10:21

    Arlette Chabot, directrice de l’information de France 2, a choisi de se déculotter devant Jean-Claude Junker

    un bon point pour DSK , les hommes politiques sont vachement sollicités ! smiley c’est une circonstance attenuante !


    • LE CHAT LE CHAT 23 octobre 2008 10:29

      certains en Europe ont cru bon de solliciter l’avis de M. Juncker sur la crise et comment s’en sortir, grand bien leur fasse : certains cambrioleurs se recyclent parfois dans la vente et l’installation de systèmes d’alarme.

      les conseils de Junker ,c’est comme si on faisait appel aux dopés du cyclisme pour moraliser la profession ! sans les magouilles , le luxembourg serait même pas viable !


    • Krusty Krusty 23 octobre 2008 11:51

      En même temps, l’attitude de juncker, je trouve pas chabot.

      Non, c’est pas tres joli juncker !

      Mieux vaut en rire...


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 octobre 2008 12:04

      Pour s’excuser ainsi, Arlette Chabot a du recevoir un sacré savon du gouvernement. 

      On voit clairement qu’il n’y a que internet qui soit fiable et libre. Journaliste et liberté d’expression sont antinomiques. Un individu qui dit dire la vérité tout en étant payé pour cela, est forcément un menteur. Money talks.


    • Romain Desbois 27 octobre 2008 06:17

      Après la prise de connaissance de la lettre de Chabot qui dit-elle pour mieux s’enfoncer était un courrier privé, la corporation des journalistes ne s’est pas mobilisé pour demander sa démission. Etrange après le camouflet et la lâcheté de la lâcheuse !
      Pendant que le monde médiatico-politico-pipelo-bizeness s’égosille avec l’os de la supression de la pub dans le service public, Le Canard Enchainé du 22 octobre, nous rappelle combien le "mal" se trouve ailleurs.
      L’ émission animée par Béatrice Borloo/ Schonberg, "ils font bouger la France" est produite par Emmanuel Chain.
      Ce même Emmanuel Chain dont l’entreprise (elephant at Work) est chargée pour 228 917 euros de faire le com de madame Boutin. Etrange, c’est justement l’invitée de Schönberg ! Pour y faire quoi, venter les bienfaits du dispositif de la maison à 15 euros par jour, erzats de la maison Borloo. Contrairement au volatile qui sait si bien voler dans les plumes, il ne sera pas rappelé qu’à deux mois de la fin de l’année, près d’un quart des crédits ministériels pourle logment social n’aont pas encore été dépensés..

      Cette facheuse coïncidence n’en sera pas une puisque croit savoir le canard, un autre obligé de Chain, le PDG de Total, Christophe de Margerie, sera le prochain invité de l’émission, le 12 novembre.

      Un Boorlo ca va deux Borloo, bonjour les dégâts.

      Lorsque Laporte aggrandit son camping sur un terrain classé "patrimoine mondial" par l’UNESCO (dune du Pyla), c’est le ministre de l’écologie qui éteint le feu de la paillotte en téléphonant au mari de la secrétaire d’état au commerce extérieur, accessoirement préfet de Gironde. Qui d’autres en parle parmi nos très insuffisants journalistes ?

      Qui s’étonnera après que des Ockrent femmes ou hommes de ministre ou de préfet, soient médaillés de la légion d’honneur, la si mal nommée ? Pour services rendus pendant la campagne électorale ? Non, non, non, décidemment vous voyez le mal partout.



    • ZEN ZEN 23 octobre 2008 11:19

      j’ai vu..
      La mise en scène avec le lave-linge était un peu grotesque
      Mais Pujadas a été offensif.
      Boosté par les récentes déclarations du Maître ?
      Chabot a dû se faire rabrouer par Le Ministère de la Vérité
      Junker a vraiment été surpris et désarçonné , esquivant l’essentiel

      Avec l’enfer de la finance dérégulée , verrons-nous disparaître les chers paradis fiscaux , ces piliers du capitalisme financier mais en même temps leur talon d’Achille ?...
      On nous le promet en haut lieu. Ce n’est pas la première fois que l’on s’en prend verbalement à ces instances stratégiques de la finance internationale
      Un voeu pieux, qui ne mange pas de pain...pour faire diversion ?
      ..

      Les paradis fiscaux( Par Christian Chavagneux et Ronen Palan)

      Suppression des paradis fiscaux : Fillon est-il sérieux ? EST-CE UN GAG ? :


      • Antoine Diederick 23 octobre 2008 11:41

        bonjour Zen,

        bonnes références documentaires....

        la suppression des paradis fiscaux provoquera de facto la révision des pratiques fiscales des Etats, cette fiscalité est trop lourde.....refonder le système financier suppose refonder la fiscalité des Etats, c’est pour cette raison que cela va être ardu....pour faire simple disons qu’il existe des "hold-up" légaux et d’autres illégaux.

        Bien sûr, pour faire court, j’exagère et grossis le trait....

        ce qui est vrai c’est que les paradis fiscaux peuvent être à la fois un outil de croissance et en même temps le lieu des secrets inavouables, alors quel est le juste milieu ?


      • Antoine Diederick 23 octobre 2008 11:44

        en revanche c’est un peu idiot de faire un lien conceptuel serré entre le monétarisme et les paradis fiscaux même si cela fonctionne peut-être de pair.


      • Antoine Diederick 23 octobre 2008 11:54

        de toute façon c’est plus facile de s’attaquer au Luxembourg qu’à Londres...allez Pujadas, un petit effort smiley smiley



      • ZEN ZEN 23 octobre 2008 12:00

        Antoine
        Bonjour
        Aurais-tu par hasard quelques euros planqués au Luxembourg ?
        C’est pas loin de Liège... smiley

        L’Angleterre, c’est plus sérieux, c’est vrai
        Mais pourquoi ne parle-t-on pas de la Suisse , qui"lave plus blanc" (Jean Ziegler)


      • Antoine Diederick 23 octobre 2008 12:17

        en fait de fortune, Zen, je n’ai comme cadet de gascogne, qu’un cheval dont on compte les côtes, une épée qui me vient d’un ancêtre, un pourpoint mité et des bottes éculées....

        bref, des boutons de culotte qu’un usurier écossais ne voudrait même pas.....

        en rechanche si je n’ai pas beaucoup d’esprit, j’ai gardé l’idée qu’une église au milieu du village vaut bien raison parfois.....


      • Antoine Diederick 23 octobre 2008 12:24

        de la Suisse, de la Floride, du Delaware, etc etc etc....de l’Irlande et même de la France avec Monaco...
        des émirats etc etc etc etc....

        Pujadas a fait dans le petit , le mesquin smiley smiley

        soyons sérieux, s’il faut refonder le système financier, les Etats devront refonder leur gestion....

        allez tohu bohu !!


      • Yannick Harrel Yannick Harrel 23 octobre 2008 14:50

        Bonjour,

        Je corrobore ce que dit Léon : depuis 1991 les comptes anonymes n’existent plus en Suisse, s’ajoute une coopération en tant que membre des autorités du pays avec le GAFI (ou FATF en Anglais) pour lever le secret bancaire en cas de trafics financiers douteux en matière de blanchiment d’argent à des fins criminelles. D’ailleurs, en avril 1998 a été promulguée la LBA (loi sur le blanchiment d’argent), sans compter que la Commission Fédérale des Banques s’est engagée par ordonnance en 2003 à intensifier sa lutte sur ce point.

        Cordialement 


      • Olga Olga 23 octobre 2008 15:17

        Elle coopère souvent...
        En traînant les pieds ?
        Les deux mains agrippées à la poignée du coffre-fort ?
        Les yeux fermés au cas où on lui ferait une demande écrite ?
        Avec des boules quiès si la demande se faisait par téléphone ?

        Oui, elle coopère davantage que ceux qui ne coopèrent pas du tout...
        On peut au moins lui reconnaître cela.


      • Parpaillot Parpaillot 23 octobre 2008 15:31

        Bonjour ZEN ,

        A vous lire depuis quelques temps déjà, je connais votre intérêt marqué pour le thème traité ici : les paradis fiscaux, le secret bancaire, l’évasion et la fraude fiscale, etc., autant de sujets mystiques et sensibles par les temps qui courent. smiley

        Dans votre premier commentaire, vous citez entre autres l’ouvrage de Christian Chavagneux et Ronen Palan "Les paradis fiscaux". Je l’ai lu récemment. Si vous souhaitez approffondir le sujet qui hante vos nuits, je vous recommande la lecture de ce livre : "Le secret bancaire - La place financière suisse sous pression" de Sylvain Besson (à ne pas confondre ni avec Eric, ni avec Luc, car ici pas de "Grand Bleu" ...).

        Quant à vos nombreuses références à Jean Ziegler, sachez que l’homme commence à fatiguer, voire à s’user, à force de ressasser les mêmes rengaines avec détermination, même toujours dans la plus grande approximation. Il n’a plus le même crédit et son dernier livre n’a pas été vraiment bien accueilli en France si l’on en juge par cette critique (lire aussi les commentaires y relatifs).

        Bien à vous !


      • brieli67 23 octobre 2008 16:32

        Maître Parpaillot est centriste "Blochérisé" hérissé depuis un siècle par les conciliabules du plus que nobélisable Jean Ziegler.

        La campagne des "Moutons noirs dehors" du millionaire C.Blocher a été appréciée en Suisse. De l’EU ? pas du tout !
        La Suisse selon Parpaillot doit continuer son chemin "humaniste" solitaire ... d’ EXTRA-WURST- comme on dit à Basel et Bern "saucisse extra de qualité supérieure"
        Au désormais classique "on ne peut pas acueuillir toute la misère du monde" s’adjoint en Hélvétie "nous n’avons pas à aider tout le monde"
        Ainsi la Suisse concentre son aide humaniste, pardon économique aux Balkans. En semant la zizanie dans les programmes européens. Tout pour réduire le flux des immigrants.

        La Suisse démocratique ? Comme Athènes il y a qqs millénaires ; Sur l’Agora seuls les hommes devisent en-dessous la foule d’esclaves immigrés et transfrontaliers aux droits bafoués. La Suisse le modèle de démocratie à deux trois quatre... vitesses.

        Alors cher ami de même confession ce billet d’avion sans-retour pour le Professeur Ziegler ? A ce que JE lis c’est toujours encore d’actualité.
        Qu’en est il de sa réservation par vous et vos pairs ?


      • ZEN ZEN 23 octobre 2008 18:12

        @ Parpaillot

        Merci pour le lien, ami helvète
        Venant du Monde , la critique du "Savonarole helvète" ne me touche pas
        Sans doute un peu fatigué et parfois un peu outrancier
        Mais un poil à gratter nécessaire
        S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer, pour paraphraser un ancien frontalier de la Suisse
        Cordialement


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 octobre 2008 11:36

        Bonjour,

        Beaucoup de bruit pour pas grand chose. Les excuses de Chabot son déplacées et la réaction de Juncker dans son rôle, comme celle de Pujadas.

        Il se confirme qu’Arlette Chabot n’a pas de couilles
        Nommons Amanda Lear directrice des programmes


        • LE CHAT LE CHAT 23 octobre 2008 11:39

          @bernard

          et Amelie Mausresmo ministre des sports !  smiley


        • Antoine Diederick 23 octobre 2008 11:49

          la sortie de Chabot est curieuse....justifiée ? Il me semble que c’est une très bonne journaliste qui est honnête .

          Finalement, ce qui peut être mis en cause, c’est le "procédé" Pujadas, souhaitons lui de produire une émission documentée sur ce sujet plutôt que raccourci enfantin qu’il commit.


        • John McLane John McLane 23 octobre 2008 12:43

          "Il se confirme qu’Arlette Chabot n’a pas de couilles".

          C’est exactement ce que j’allais écrire.

          N’oublions pas que Madame Chabot est une grande copine de Nicolas Sarkozy et que, comme lui, multiplier les révérences devant les puissants, au mépris de sa propre dignité, est comme une seconde nature.

          En tout cas, cet incident Pujadas-Juncker confirme tout le bien que l’on peut penser du 20 heures de France 2 qui s’est considérablement amélioré depuis la rentrée et propose un vrai contenu (une exception cependant : l’hommage très lourd rendu à soeur Emmanuelle). Hélas, avec la reprise en main du service public par Sarko prévue pour janvier, cela ne devrait pas durer longtemps. Bref, à partir de 2009, on ne verra pas de sitôt un "grand" dirigeant se faire rentrer dedans sur un plateau...


        • Gilles Gilles 23 octobre 2008 11:50

          Arlette Chabiot, qui s’illustre pa smal ces derniers temps, pour surtout ne pas déplaire aux ministres et à Sarko, sera t-elle la prochaine présidente de France Télévision ?

          Elle a commencé son lobbying, montrant qu’elle pouvait bien se museler et s’abaisser devant les politiques qui ciuinent

          ça va plaire à Sarko ça !



          • CANAAN 23 octobre 2008 12:21

            SARKOZY...a sermonné BUSH puis JUNKER...sur les régles nécessaires à mettre en place pour ne plus vivre une crise de cette ampleur en nettoyant le capitalisme de ses exces ...DSK au FMI travaille dans ce sens ...
            La fameuse 3é voie FRANCAISE ???
            Nous avons les hommes qu’il faut, ou il le faut, quand il le faut...
            Les Français ne sont pas si cons que ça, mine de rien !


            • Nobody knows me Nobody knows me 23 octobre 2008 15:05

              Nous avons les hommes qu’il faut, ou il le faut, quand il le faut...
              Lerma, ça suffit on vous a reconnu avec vos formules à 2 balles !

              Les Français ne sont pas si cons que ça, mine de rien !
              Certains si...


            • Krusty Krusty 23 octobre 2008 16:34

              (Canaan) "SARKOZY...a sermonné BUSH puis JUNKER...sur les régles nécessaires à mettre en place pour ne plus vivre une crise de cette ampleur en nettoyant le capitalisme de ses exces ..."

              Aprés tout il est chanoine maintenant, il peut sermonné

              (Canaan) "DSK au FMI travaille dans ce sens ... "

              A mon avis DSK il travaille plutôt son mouvement de hanches dans le sens va et vient...

              (Canaan) "La fameuse 3é voie FRANCAISE ? ? ? "

              C’est bayrou ça ??? non ???

              (Canaan) "Nous avons les hommes qu’il faut, ou il le faut, quand il le faut... "

              Moi perso, je remettrais Mexes en défense centrale mais bon...

              (Canaan) "Les Français ne sont pas si cons que ça, mine de rien ! "


              A la louche je dirais qu’il y a au moins 53 % de cons...


            • Fergus fergus 23 octobre 2008 13:00

              Dire d’Arlette Chabot, devenue une béni oui-oui du pouvoir sarkozyste, qu’elle s’est déculottée dans cette affaire est indiscutablement faux. Pour une bonne raison : menacée d’arthrite, elle a délibérément choisi de ne plus porter de culotte pour ne pas s’exposer à des mouvements douloureux et... répétés. 


              • Le péripate Le péripate 23 octobre 2008 13:58

                 Heureusement, pour ceux qui souhaitent vivre dans un enfer fiscal, il n’y a pas loin à aller : nous y sommes ! Et vive la République Fromagère (RF) !
                Mais ne nous arrêtons pas au milieu du gué. Levons une armée en la finançant avec des bouts de papier avec des jolis couleurs, franchissons cette frontière, et ouvrons de force ces coffres honteux qui affament le Tiers Monde ! 
                Et comme ça ne suffira pas, déclarons à tous les pays l’obligation de ne pas avoir d’impôts plus faible que les nôtres, sinon nous enverrons le Charles de Gaulle, maintenant qu’il a une hélice, bombarderons avec nos quatre Rafales, rééditerons la glorieuse épopée des taxis de la Marne en remplissant nos TGV du peuple assoiffé de gloire....
                Ah, la guerre, cette merveilleuse santé de l’Etat !


                • Krusty Krusty 23 octobre 2008 14:23

                  (Le Péripate) "et ouvrons de force ces coffres honteux qui affament le Tiers Monde ! "

                  Et ce n’est pas le cas ?


                • Le péripate Le péripate 23 octobre 2008 14:42

                   Selon les définitions à la con de la pauvreté (60% de la moitié du salaire médian), je suis parfois au-dessus, parfois en dessous. Mais, en fait, je suis très, très riche, comparé à certains, et aussi très très pauvre, puisque plus de la moitié de mes revenus m’est ôtée sans mon consentement.
                  Et bien sûr que ce sont les coffres du Luxembourg qui sont responsables de la misère, et pas la corruption des états africains, et pas les richesses dissimulées pour échapper au vol étatique, et pas les absurdes contrôles aux frontières, et pas les monopoles de création de la monnaie, et pas l’inflation subséquente, et pas les lois liberticides qui découragent l’entreprise, et pas les subventions à nos chers (très chers) agriculteurs... Qu’est ce que vous allez croire ! Bien sur que la quantité de richesse est strictement limitée depuis la nuit des temps, et que ceux qui ont plus ne peuvent l’avoir que parce que d’autres ont moins ! C’est tellement évident que je m’étonne que vous posiez la question. Allez donc dans une librairie, vous trouverez deux mille livres qui vous expliquent que c’est la faute au capital, c’est donc que c’est vrai ! Il y en a qui pose de ces questions !


                • Krusty Krusty 23 octobre 2008 14:59

                  (Le Péripate) "Et bien sûr que ce sont les coffres du Luxembourg qui sont responsables de la misère, et pas la corruption des états africains"

                  Mince alors, moi qui croyais que c’était nos fières démocraties libérales qui entretenaient les dictatures africaines pour que nos entreprises privées puissent piller leurs ressources et faire partir le pognon dans des paradis fiscaux...Je me fais de ces films parfois...
                   
                  (Le Péripate) "Allez donc dans une librairie, vous trouverez deux mille livres qui vous expliquent que c’est la faute au capital, c’est donc que c’est vrai ! Il y en a qui pose de ces questions ! "

                  Inutile, comme-vous je capte trés bien TF1...En plus je ne sais pas lire...


                • Le péripate Le péripate 23 octobre 2008 15:59

                   Oui, oui, c’est ça aussi, bien sûr. Mais comme je suis sourd, je n’entends plus TF1.


                • Eloi Eloi 23 octobre 2008 17:58

                  les monopoles de création de la monnaie

                  Pour une fois, Peripate je suis d’accord avec vous... Chaque citoyen devrait être autorisé à accorder du crédit jusqu’à hauteur de 1000% de ses fonds propres. Ce ne serait que justice !

                  Et même mieux ! On pourrait tous se regrouper au sein de structures communes dont les dirigeants seraient élus pour centraliser cette création monétaire, afin d’assurer plus de sécurité à tout le monde. Ce serait chouette. J’ai même trouvé un nom pour cette structure : l’Etat

                  Ouais ! Ce serait chouette !


                • Le péripate Le péripate 23 octobre 2008 21:27

                   Vous pourriez accordez du crédit à la hauteur des fonds propres que vous souhaiteriez. Avec, cependant, une contrainte, qu’il vous appartiendrait d’évaluer, à vos risques et périls : l’obligation d’offrir à tous moments à qui en ferait la demande la contre-valeur de la monnaie que vous auriez émis dans une autre valeur sur laquelle vous auriez, par contrat, basé votre monnaie : or, une autre monnaie, un panier d’autres monnaies ou de biens...
                  Bien sûr, vous pourriez être imprudent, et faire faillite. Mais le mal serait localisé, de faible ampleur. Et votre réputation ruinée. Et d’autres apprendraient de vos déboires. Un apprenti dans le métier pourrait s’entendre dire " Ai au moins 20, 30, 50% de fond propre". C’est ainsi que l’on apprends : par essai et erreur.

                  Se réunir ensemble, ça s’appelle une association, pas un état. Je doute qu’à un moment de votre vie, vous vous êtes dit "Tiens, je vais me réunir avec l’ensemble des français", de même que je doute que cet ensemble se soit dit "Tiens, on va s’associer avec Lambert".
                  La différence, si vous ne l’avez pas encore comprise, c’est la liberté. Mais c’est probablement trop compliqué, laissez tomber, et votez Sarkozy ou Royal, ils s’occuperont de vous.


                • Pépé le Moco 23 octobre 2008 21:37

                  Effectivement, lien à rappeler pour comprendre : http://www.vimeo.com/1711304


                • Céphale Céphale 23 octobre 2008 13:58

                  La raison d’être de la République Française tient dans sa devise : "Liberté, Egalité, Fraternité".

                  La raison d’être du Grand Duché du Luxembourg, cet Etat d’opérette (moins de 500.000 habitants), c’est la spéculation financière.


                  • common decency 23 octobre 2008 14:08

                    Merci Lilian ce cet éclairant billet. Je m’interroge sur la destination des fonds engloutis par cette nébuleuse (le "trou noir"). Ne serviraient-elles pas à financer les entités transnationales qui gouvernent la planète finance, justement ?


                    • Parpaillot Parpaillot 23 octobre 2008 14:39

                      @ Auteur :

                      Article arrogant et stupide qui tente de commenter un reportage qui ne l’est pas moins !

                      A vous lire, on est conforté dans l’idée que la parole divine ne peut sortir que des médias de l’Hexagone. En contester l’objectivité et la rigueur est faire preuve de crime de lèse-majesté !

                      " ... le Luxembourg et ses lessiveuses d’argent sale, le tout démontré, expliqué, décortiqué de manière très explicite et imagé par un journaliste efficace et précis, ..."

                      Non désolé, mais je ne peux partager cette affirmation, car rien n’a été démontré sur le fond. Quant à la forme, le reportage rivalise avec les films de la série "Les Bronzés".

                      " ... D’ici là, précisions bien sûr que le Luxembourg est un paradis fiscal, une lessiveuse d’argent, ..."

                      Qu’est-ce donc qu’un "paradis fiscal" ?
                      Selon la définition qui en est faite par l’OCDE, le Luxembourg ne fait pas partie de la liste. Alors on souhaiterait que l’auteur nous explique d’où sort cette affirmation gratuite et non étayée ...

                      Enfin soyons sérieux, en quoi le Luxembourg serait responsable des problèmes financiers actuels ? On se le demande ! Vouloir lier secret bancaire et crise financière est faire preuve d’une mauvaise foi crasse, à moins que ce ne soit qu’un manque de culture du domaine complexe qu’est la finance ?

                      Non le reportage de "France 2" n’était pas objectif, il se résumait à véhiculer des clichés qui ont la vie dure et contribue à maintenir le bon peuple dans la médiocrité.

                      A un tel reportage démagogique, je pense que M. Jean-Claude Juncker a réagi sainement. Quant à traiter le premier ministre Luxembourgeois avec mépris et suffisance comme le fait l’auteur, cela n’élève pas le niveau du débat !

                      Il reste encore beaucoup à faire pour sortir de la pensée unique ...

                      Cordialement !


                      • Krusty Krusty 23 octobre 2008 15:21

                        @ Parpaillot

                        Totalement d’accord avec vous...

                        Bon quelques gauchistes pourront toujours nous dire qu’il existe au Luxembourg une société appelée la Société de Patrimoine Familiale, qui est totalement exonerée d’impôts, qui est couverte par le secret bancaire et qui est protégée par la loi (pas de délit de corruption d’entreprises là bas), ce qui ressemble en tous points à un paradis fiscal mais NON : juncker il l’a dit, c’est pas vrai, c’est pas un paradis fiscal et toi la grosse chabot tu t’excuses !!! Non mais...

                        Pfff...Heureusement que des gens comme vous ouvrent les yeux pour les gueux que nous sommes et ne pratiquent pas la désinformation...


                      • Krusty Krusty 23 octobre 2008 15:31

                        "qu’il existe au Luxembourg une forme de société appelée"

                        Milles excuses...


                      • bernard29 bernard29 23 octobre 2008 15:50

                        Je suis aussi tout a fait d’accord avec Parpaillot. Le reportage était d’une indigence crasse et indigne d’une télévision publique. je n’aime pas du tout Chabot, ( que je trouve archi nulle en clair je suis pour la disparition de ses émissions) mais je crois néanmoins qu’elle a eu raison, même si c’est sur pression, de s’excuser de la médiocrité du reportage. D’ailleurs elle devrait le faire auprès des citoyens après chacune de ses émissions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès