Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Qui êtes-vous, Monsieur Borloo ?

Qui êtes-vous, Monsieur Borloo ?

La question est de savoir quelles sont les réelles convictions de l'ancien ministre de l'Ecologie

Ainsi, depuis que Jean-Louis Borloo a quitté l'UMP, il planche actuellement sur la mise en place de sa fameuse confédération des centres. On raconte déjà qu'il se rapproche des radicaux de gauche, la formation de Jean-Michel Baylet qui se félicite par ailleurs du délitement de la majorité et s'interroge sur les intentions de Borloo.

Il est vrai que Jean-Louis Borloo aura beau faire, il ne peut faire oublier qu'il fut ministre de la ville puis de l'Emploi sous la présidence de Jacques Chirac, avant de devenir ministre d'Etat de l'Ecologie sous celle de Nicolas Sarkozy. En somme, Jean-Louis Borloo a toujours fait partie de la majorité depuis dix ans. Que peut-on dire concernant son bilan ministériel depuis une dizaine d'années ? Le flou semble régner, car en dehors sans doute de la fameuse loi Borloo concernant les services à la personne, qui ont sans douté créé de nombreux emplois (particulièrement en 2006-2007) on ne peut faire été de peu de réalisations, vu que le Grenelle de l'Environnement n'a pas été suivi d'effets, sous la pression de Sarkozy. 

A ce sujet, on peut s'interroger sur ses intentions : suite à l'abandon de la taxe carbone mais aussi de la déclaration de Nicolas Sarkozy selon laquelle l'écologie, ça commencait à bien faire, Jean-Louis Borloo n'a pas démissionné. Lorsque Nicolas Sarkozy a fait son discours de Grenoble, Jean-Louis Borloo n'a pas démissionné non plus. Sans doute parce qu'il pressentait se retrouver à la tête de Matignon ? Mais alors, est-il prêt à sacrifier ses convictions centristes pour un poste ? On sait maintenant qu'il avait souhaité être ministre sous Jospin en 2002, dans le cas où celui-ci l'emporterait. N'agirait-il que par carriérisme, intérêt personnel ?

Par ailleurs, un dossier réalisé par le magazine Valeurs Actuelles nous révèle une autre façette méconnue du personnage : lorsque celui-ci ne voyait pas de mal à faire une alliance avec le Front National, défendait le libéralisme économique, considérait que le modèle social français était périmé, le dernier vestige communiste du monde, écrit-il dans un ouvrage intitulé Un homme en colère, sans oublier son éloge vibrant pour la retraite par capitalisation. Alors oui, je pose la question : qui est Jean-Louis Borloo ? 


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • criticaldistance 18 avril 2011 12:00

    Borloo est un avocat filou dont l’éthique de responsabilité a été de mentir dans l’affaire du schiste !


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 18 avril 2011 14:23

      Après avoir menti pour Tapie, après avoir menti pour le PS, il ment pour l’UMP, et finalement il ment pour sa pomme, en tentant de faire croire que le gaz de schiste, c’est pas lui qu’a signé. Borloo est un sinistre clown qui veut sa Safrane de fonction avant tout. et quand il bavait pour Tapie, il était l’avocat d’affaires le mieux payé au monde ! Voilà, ça dit tout.


      • Clojea Clojea 18 avril 2011 15:52

        Celui qui veut le gaz de schiste dans notre beau pays. Il a signé les permis d’exploration alors qu’il était Ministre de l’environnement. Une vidéo :
        http://www.youtube.com/watch?v=dZe1AeH0Qz8
        Edifiant. Pas mal pour un ex-Ministre de l’Environnement....


        • le poulpe entartré 18 avril 2011 20:31

          C’est pas possible ! Lui faire un truc pareil ? Un coup pourri aussi dégueulasse ?

          Vous plaisantez mon cher.


        • kiouty 18 avril 2011 20:02

          Ah ben c’est ce que j’arrête pas de dire depuis plusieurs jours : d’ou est-ce qu’il est aussi important ce type ? Je comprends vraiment pas pourquoi il a autant d’importance aux yeux de Sarkozy, avec sa tronche mal peignée un peu rougeaude, absolument pas crédible.

          Je sais, c’est mal d’attaquer sur le physique, mais bon, j’ai rarement vu quelqu’un d’aussi mal fagoté a un poste de ministre.

          Sinon, on se souviendra de son courage a affronter les dossiers delicats du grenelle, refugié à la buvette en envoyant courageusement NKM au front.

          Ah oui, j’oubliais : les lois borloo pour l’immobilier. Super. Tout un programme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès