Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Qui veut l’argent des homos ?

Qui veut l’argent des homos ?

De la banque de sperme à la banque d'affaires... Le mariage pour tous ne profiterait-il qu'à quelques-uns ?

Monsieur Jean-Jacques Augier, responsable des comptes de la campagne présidentielle de M François Hollande, a été dernièrement interpellé sur les comptes de deux sociétés off-shore basées aux îles Caïmans, paradis fiscal bien connu pour sa discrétion fiscale, avec lesquels il aurait un lien direct.

Curieux mélange de l’argent et de la politique, surtout quand il concerne des socialistes, dont le fond de commerce est la promotion de la redistribution des richesses…

Hélas, craignons que la situation ne soit pire que l’on imagine. Rappelons ici quelques vérités utiles.

M. Jean-Jacques Augier est polytechnicien (X 1973), sorti cinquième1 de la promotion Voltaire (1980) de l'ENA. Il a donc fréquenté les mêmes bancs que Ségolène Royal, François Hollande , Dominique de Villepin, Michel Sapin, et quelques autres de nos privilégiés politiques.

Ancien inspecteur des finances, il fut donc responsable des comptes de campagne de François Hollande pendant la campagne présidentielle 2012.

Il avait auparavant dirigé les Taxis G7, compagnie de taxis parisiens de 1987 à 2000, puis fait des affaires dans l’immobilier, le commerce en Chine, etc.. Bref, ce gars-là sait la valeur d’un sou, et sait en faire deux à partir d’un. A ce niveau là, on ne jette pas son argent par les fenêtres. Ça nous rassure pour François Hollande. Moins pour les français.

 

Nous disions donc que M Augier possède, entre autres, le holding financier Eurane, actionnaire de ces deux sociétés offshore aux îles Caïmans.

Eurane s’agit d’un « fonds de placement et entités financières similaires », dont le capital social s’élève à 144.000 Euros. Et dont le dernier chiffre d’affaire déclaré ne dépasse pas 20.000 Euros. Il ne s’agit bien sûr que des chiffres officiels déclarés en France, rassurez-vous… Mais puisque M Augier a certifié que ses deux sociétés off-shore sont parfaitement légales, il n’y a bien sûr aucune raison d’en douter.

 

Un fonds de placement, c’est une structure juridique ayant vocation à investir et prendre des participations dans toutes sortes d’activités partout dans le monde.

Par exemple, Eurane pourrait avoir investi, ces dernières années, disons, au hasard, dans des cliniques privées américaines et européennes, des laboratoires pharmaceutiques, des centres de recherche biologiques privés, des entreprises spécialisées dans les appareils médicaux, les biotechnologies, etc..

Toutes sortes d’activités très rémunératrices, et notamment aussi, susceptibles de connaître encore une croissance spectaculaire si, par un heureux hasard, la France, qui compte plus de 800.000 couples homosexuels, légalisait la filiation pour ces couples, que ce soit par procréation médicalement assistée, ou par « grossesse pour autrui » (technique des « mères porteuses »). Mais c’est une supposition, Eurane bien sûr ne rend pas ses investissements publics.

Mais là, justement, il se trouve que le gouvernement français vient de voter le projet de loi du Mariage pour tous. (Il est vrai que c’était depuis 2007 la préoccupation n°1 des français...)

Vous nous direz, ça ne tient pas la route : la communauté homosexuelle, en France, dans son immense majorité, se fiche éperdument du Mariage pour tous, et peu nombreux sont les homosexuels voulant avoir des enfants issus des techniques de procréation médicalement assistées.

 

Qu’à cela ne tienne, M Augier a les moyens de faire changer l’état d’esprit de ces gens si conservateurs : en effet il est propriétaire du magazine Books, et depuis janvier 2013, du magazine homosexuel Têtu, racheté à Pierre Bergé. Sans compter d’éventuelles participations dans d’autres médias, groupes de presse, etc..

Enfin, M. Augier n’est pas seul : Messieurs Pierre Bergé, Mathieu Pigasse, Edmond de Rotschild, Arnaud Lagardère, Martin Bouygues, et autres gens d'affaires multiples astucieusement propriétaires de nos médias divers (Libération, Le Monde, le Figaro, TF1, BFM TV, Europe 1, Canal+, RMC, etc..) savent déjà lui donner le coup de main.

JPEG - 80.9 ko
http://www.agoravox.fr/IMG/jpg/presse_libre.jpg

 

En effet, ces heureux philanthropes sont trop intelligents pour ne pas avoir saisi depuis longtemps qu’ils auraient probablement fort à gagner eux aussi dans ce virage civilisationnel lucratif.

Quelle aubaine, à notre époque où tant de secteurs sont de moins en moins rentables, heureusement que la France est à la pointe dans le domaine médical !

En plus, le hasard fait décidément bien les choses, le gouvernement précédent de M. Sarkozy avait voté l’enseignement de la théorie du genre dans les écoles primaires…

De là à penser que tout ce petit monde est plus ou moins intéressé aux changements sociétaux qu’il impulse par une savante coordination politico-médiatique, il n’y a qu’un pas que nous nous garderions bien de franchir. On nous taxerait si vite de complotisme et c’est un si vilain mot…

 

Conservateurs de tous poils, homos ou pas, vous trouviez que le désir d’enfants de la communauté homosexuelle était surmédiatisé ? Que la mode du « transhumanisme » était un peu agaçante ?

Quelquechose nous dit que ce n’est pas près de s’arrêter…

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Massaliote 12 avril 2013 17:34
    Excellent article qui donne le bon éclairage : confirmé par l’info suivante :
    Par le Salon Beige :
    "Un enfant pour les LGBT c’est entre 90.000 et 100.000 dollars

    Une clinique américaine est en tournée de promotion pour la GPA à Paris. Le ministre de la justice Taubira a laissé faire."

    Et pour cause...


    • njama njama 13 avril 2013 14:10

      "Un enfant pour les LGBT c’est entre 90.000 et 100.000 dollars

      Bah, si c’est autorisé aux States (et ailleurs), et interdit en France, ce n’est pas le prix d’un billet - d’avion presque dérisoire dans le total - qui va les arrêter ...
      D’ailleurs les parents qui adoptent des enfants en Colombie ou ailleurs se payent le voyage.

      Quel besoin d’importer les lois américaines ?

      Une clinique américaine est en tournée de promotion pour la GPA à Paris.
      C’est une task force marketing, ils sont venus chercher des clients smiley


    • COLRE COLRE 12 avril 2013 18:32

      « Par exemple, Eurane pourrait avoir investi, ces dernières années, disons, au hasard, dans des cliniques privées américaines et européennes, des laboratoires pharmaceutiques, des centres de recherche biologiques privés, des entreprises spécialisées dans les appareils médicaux, les biotechnologies, etc.. »

      Coluche disait : « quand les informateurs en savent aussi peu que ça, ils devraient être autorisés à fermer leur gueule ».

      Quant à Melenchon, il évoque le Médiapart du pauvre pour toute la grande presse qui s’y croit et ne se donne aucun vrai moyen d’enquêter ni d’informer… 

      Les deux citations conviennent à un article du type « à qui profite le crime » dont on connaît bien le sophisme.


      • Le faucon maltais Le faucon maltais 12 avril 2013 21:30

        Il est vrai que le comportement de nos politiques et affidés ces derniers temps est exemplaire, à grands renforts de conflits d’intérêt, d’affaires Médiator, Bettencourt, Cahuzac, des éthylotests obligatoires, des comptes offshore, des députés avocats d’affaires, etc... Et qu’il faut donc avoir l’esprit bien tordu pour imaginer des choses pareilles.
        Mais ne doutons pas que tous ces gens vont bientôt rendre transparents leurs patrimoines, actions et revenus de société offshore inclus, combattre les paradis fiscaux, et que l’on pourra ainsi tous constater à quel point leur engagement politique ou médiatique est totalement dénué d’intérêts bassement matériels.


      • Montagnais Montagnais 12 avril 2013 19:28

        Votre article est bien plus lu que vous pensez l’Auteur .


        Mais malheur à qui osera poser une question sur le sujet désormais.. il aura tout l’appareil d’état, tout le cirque médiatique, tout l’argent des puissants au cul.

        Ah ! l’accroissement des « mariages » de complaisants, le rapprochement « familial » .. ça va en faire des contents.

        M’enfin, on peut pas lutter contre les milliards de dollars, les journaux, la Télé, la pensée unique, le mépris et la haine de ceux qui ont gagné, même avec des des pipés ..

        L’écriture de l’Histoire est imposée par les vainqueurs aux vaincus ..

        Vae Vaincus !

        Vous avez reçu l’invitation de Madame Trieweiler ? La célébration ..



        • titi 12 avril 2013 22:45

          C’est pas sûr que le mariage pour tous soit si lucratif.

          Aux USA, ou l’on appelle un chat, un chat, la catégorie socio qui intéresse le plus les marketeux ce sont les DINKs

          MéCéKoiDon les DINKs ? les DINKS ce sont les « Double Income, No Kids ».
          En clair les couples actifs disposant de deux revenus, sans contraintes liées aux enfants.
          Des gens qui peuvent faire ce qu’ils veulent, quand ils le veulent de leurs revenus.

          Or les homos sont généralement DINKS : les consommateurs rêvés.
          A partir du moment où ils auront des enfants, ils ne le seront plus.


          • Le faucon maltais Le faucon maltais 12 avril 2013 22:54

            Tout dépend ce qu’on leur vend.
            A 5000 Euros la tentative d’insémination, sachant qu’il est rare d’obtenir un résultat avant la 3ème ou 4ème, faites le calcul.


          • titi 12 avril 2013 23:02

            Certes mais ce ne representra « que » 4 ventes, après quoi, ils ne partiront plus en vacances, ne sortirons plus, etc... bref changeront de mode de consommation.


          • RBEYEUR 13 avril 2013 00:47

            « …Certes mais ce ne representra « que » 4 ventes, après quoi, ils ne partiront plus en vacances, ne sortirons plus, etc... bref changeront de mode de consommation… ».

            Grossière tentative de rideau de fumée confirmant bien l’esquisse brossée par cet excellent article …

            Comme si ce système immoral d’exploitation, puisque s’appuyant sur une réputée avancée civilisationnelle, devait se  préoccuper  des conséquences économiques collatérales de ses cibles ?


          • Folacha Folacha 13 avril 2013 13:13

            5000 € la tentative d’insémination ? U’ne femme ayant des problèmes de fécondités aura besoin de plusieurs tentatives . Mais on parle ici d’inséminations de convenance, théoriquement plus efficaces . 


          • Tall 13 avril 2013 08:52

            extrait d’article >

            peu nombreux sont les homosexuels voulant avoir des enfants issus des techniques de procréation médicalement assistées

            C’est inexact ... la FIV cartonne chez les lesbiennes.

            Cela fait + de 10 ans déjà que de nombreuses lesbiennes françaises se rendent dans les banques de sperme bruxelloises pour avoir une grossesse.

            On les appelle : les bébés Thalys ( le nom du Tgv Paris- Bruxelles ).

            La demande est tellement forte qu’un simple don de sperme ( le manque de donneurs est chronique ) est payé de 50 à 100 euros. Ce qui situe l’importance du business.

            • Le faucon maltais Le faucon maltais 13 avril 2013 09:18

              En effet, nombreux sont les couples stables de lesbiennes prêts à recourir à une FIV. Mais en proportion, par rapport à la population homosexuelle totale en France, ces couples lesbiens stables restent minoritaires. Ils le seront de moins en moins, puisque la stratégie de la « normalisation » médiatique fonctionne. La notoriété de l’expression « Bébé Thalys » que vous citez en est même la preuve.

              Merci pour la précision que vous nous donnez sur la rémunération du don de sperme, j’avais en effet omis d’en parler alors que, comme vous le dites fort justement, cela est éclairant sur la rentabilité du concept, pour ceux qui en doutaient encore, ou qui feignaient d’en douter...


            • Tall 13 avril 2013 10:55

              ces couples lesbiens stables restent minoritaires

              ça, je l’ignorais, mais ça ne m’étonne pas ... c’est comme les gays, donc


            • Le faucon maltais Le faucon maltais 13 avril 2013 11:05

              Juste une précision : ceux qui restent minoritaires sont ceux qui sont prêts à recourir à une FIV, par rapport à l’ensemble des personnes homosexuelles en France. En dehors de ça les couples de femmes sont statistiquement les couples homosexuels les plus stables.


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 13 avril 2013 12:02

              "ces couples lesbiens stables restent minoritaires.

              - ça, je l’ignorais, mais ça ne m’étonne pas ... c’est comme les gays, donc.

              - Non, Tall, c’est comme tout-le-monde. Donc.


            • Tall 13 avril 2013 12:12

              Non, c’est bien + fort ...

              Je les connais, il y a eu une époque où mon job en déco me les a fait cotoyer ...
              Le nombre moyen de partenaires sexuels par an est à multiplier par 4 ( au moins ) rapport aux hétéros.

              C’est même à cause de ça qu’on a cru au début du sida que c’était une maladie homo. C’est parce que ça se propageait bien + vite chez eux

            • Tall 13 avril 2013 12:19

              Juste une précision : ceux qui restent minoritaires sont ceux qui sont prêts à recourir à une FIV


              Oui, mais avant la très récente légalisation, c’était interdit en France.
              Alors maintenant qu’on a ouvert les portes ?

            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 13 avril 2013 12:35

              « Non, c’est bien + fort ... »

              Rien à voir avec mon commentaire, relisez. Calmement.
              Et essayez d’arrêter d’avoir la répartie à tout, tout échange est impossible si on ne veut pas s’enrichir.

              Mais si ça peut vous faire plaisir, je vous le dis :

              VOUS AVEZ RAISON, MONSIEUR TALL, MERCI DE M’AVOIR ECLAIRE.

              Ça va mieux comme ça ? Allez boire une bière entre mecs à ma santé, vous l’avez bien gagnée.


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 13 avril 2013 12:46

              ... et je commenterai pas vos propos que je juge proprement dégueulasses. Comme d’habitude sur le sujet.

              C’est pas la couleur qui fait le facho. C’est son odeur.


            • Tall 13 avril 2013 12:50

              Euuuh ... moi j’ai juste constaté dans la vraie vie que l’instabilité des couples homos était sans comparaison avec celle des hétéros.

              Maintenant, si ce constat fait de moi un fasciste intellectuel, un inégalitaire de la pensée qui refuse que chaque individu ait la liberté de choisir sa propre loi de la gravitation... bon ben tant pis, j’assume ce statut de tyran.

            • Tall 13 avril 2013 12:55

              Je m’en fous de ton opinion.

              Je n ’ai jamais rien dit quand les homos faisaient leurs trucs entre eux.
              Mais maintenant qu’ils veulent étaler ça en place publique et transmettre leur déviance aux gosse, ça ne va plus.


            • Folacha Folacha 13 avril 2013 13:09

              De plus il serait étonnant que les CECOS, qui voient, et pour cause, d’un mauvais oeil les tentatives des enfants nés de procréation médicalement assistée pour accéder à leurs origines biologiques, et qui sont soutenus par les députés tous bords confondus ( les CECOS pas les enfants ...voir les révisions des lois sur la bioéthique début 2012, enfin tentatives de révision  smiley ), laissent leur part du gâteau aux belges et aux espagnols .


            • Le faucon maltais Le faucon maltais 13 avril 2013 15:53

              @ Tall :
              Juger du caractère « déviant » ou non de l’homosexualité n’est pas le propos. Pour dire ce qui est déviant, il faudrait avoir défini ce qui est droit, et cela risquerait de prendre longtemps.
              Il n’est donc pas certain que ceux qui le fassent servent ainsi la cause qu’ils croient appuyer, risquant plutôt de la décrédibiliser, par ce qui est perçu comme un « anathème ».

              Rappelons au passage que ce jugement n’est pas le discours de la majorité des « anti-MPT », qui dénoncent plutôt les difficultés engendrées par l’absence de père ou de mère, absence qui serait ici organisée par la société pour répondre au désir d’enfant d’un couple homo, et non créée par un accident de la vie.

              Pami ces difficultés, bien sûr, il peut y avoir la construction de l’identité sexuelle. Mais l’identité sexuelle n’est qu’une des multiples « couches » qui composent la construction psychique de l’identité d’un individu. De manière plus générale, c’est l’ensemble du rapport à l’altérité qui est susceptible d’être modifié par cette absence.

              Mais surtout, parmi ces difficultés, il y a la souffrance générée par la perception de l’enfant de son abandon par ses géniteurs. Et la quête de ses racines, qui en découle quasi-fatalement.


            • Tall 13 avril 2013 16:31

              La plupart des enfants d’homos vont connaître des tas de problèmes spécifiques à cette situation. Car les parents sont des modèles qui influencent ultra-fortement ( directement ou par réaction ) l’identité et la personnalité de leurs enfants.

              Doit-on illustrer cette évidence vécue au quotidien ?
              Non, bien sûr.
              Et donc, il y a une bande d’irresponsables qui vient de légaliser une belle usine à gaz.

              Désolé, de la faire très court, mais je n’ai pas la patience d’écrire un livre ici,

            • Tall 13 avril 2013 16:45

              Mais l’identité sexuelle n’est qu’une des multiples « couches » qui composent la construction psychique de l’identité d’un individu. 

              Faux. C’est un fondement viscéral sur lequel toute la personnalité va se construire.

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 avril 2013 19:31

              C’est gentil à toi de montrer à tout le monde le niveau abyssal de ta mentalité infantile.


              Sérieux, je ne pensais pas que cela serait si facile de montrer à tous combien tu possèdes une personnalité méprisable et un caractère immature. Ce genre de saillie, je ne l’entends en général que dans les cours d’écoles primaires.

              Au moins, tous auront appris ici qu’il ne faut jamais se baser sur un cas particulier pour en tirer une généralité.

              Sauf pour les cons. Les Inconnus avaient raison.

              « Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais ne pas oublier qu’ils le sont quand même ! »

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 avril 2013 19:32

              Mais maintenant qu’ils veulent étaler ça en place publique et transmettre leur déviance aux gosse, ça ne va plus.


              Bah merde je dois être anormal alors... Mes parents sont 100 % hétéros et j’ai pas attrapé leur maladie !

            • Tall 13 avril 2013 19:46

              relis ton premier com’, pauvre imbécile ...tu as vu comment tu es venu me parler ?

              t’espérais quoi ? une médaille ?

              et figure-toi que j’ai directement signalé un abus sur ton com’ et le mien ... mais agoravox sait que que ce qui sort de la une n’est plus lu par personne ou presque ... et du coup, ils s’en foutent

              comme moi ...

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 avril 2013 04:04

              relis ton premier com’, pauvre imbécile ...tu as vu comment tu es venu me parler ?


              Est-ce de ma faute si tu prends des vessies pour des lanternes, et des cas particuliers pour des généralités ?


              Il y a trop de cons sur Terre pour que l’on puisse se permettre de laisser des ahuris laisser croire n’importe quoi.

            • Tall 14 avril 2013 09:12

              La psy de base qui indique que les parents homos vont très souvent ( pas toujours ) avoir des problèmes avec leur progéniture est élémentaire et évidente.

              L’empathie, tu as entendu parler ?
              Que devient l’empathie sexuelle dans ce schéma de parents homos ?

              Et évidemment, il n’y a que les homos pour nier ce genre d’évidence

              Alors, comme ça, tu es homo ?

              Ooooh, quelle surprise ! 

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 avril 2013 11:40

              La psy de base qui indique que les parents homos vont très souvent ( pas toujours ) avoir des problèmes avec leur progéniture est élémentaire et évidente.


              Il faut être en effet un psy de base, et même moins que de base, pour s’imaginer que la similarité sexuelle du couple les immunisera contre tout troubles avec leur enfant.

              Ce qui ne change rien à ce que l’on sait déjà depuis des décennies : c’est l’attention porté à l’enfant qui fait son bonheur avant tout.

              M’étonnerai pas d’apprendre que vous voyez les votres dix minutes par jour.

            • Tall 14 avril 2013 11:50

              pour s’imaginer que la similarité sexuelle du couple les immunisera contre tout troubles avec leur enfant.


              Jamais dit ça ... il existe pas mal de problèmes liés à la nature des relations parents-enfants en général oui. Et on le sait bien.
              Mais ici, on en rajoute encore une source supplémentaire. Et pas une petite...

              Maintenant pour les bisexuels divorcés qui sont les parents-références habituels de la propagande homo actuelle, ils ne sont pas représentatifs des purs homos.
              Car avec les bi- il y a empathie partielle quand même.

            • Furax Furax 13 avril 2013 12:28

              Tout ceci est très vrai mais il faut aller plus loin. Toujours plus loin !
              Ce que l’on trouve tout au bout, c’est le GRAND REVE LIBERAL. La marchandisation du corps humain.
              Si vous louez le ventre d’une femme, il n’y a pas de raison de s’interdire de lui acheter un poumon. Si elle est dans le besoin, elle peut toujours vendre le rein d’un de ses enfants. C’est pas grave, il en a deux ! Pourquoi le don du sang ?.
              Les mafias organiseront commerce juteux et enlèvements.
              Tout s’ achête, tout se vend
              Comment des gens de gauche, réfléchis, enseignants, laîques militants, peuvent-ils tomber dans ce piège à cons ???


              • Furax Furax 13 avril 2013 18:37

                Confirmation idéale :
                Chantal Jouanno
                vient de déclarer (bandeau BFM) :
                « La réforme du mariage pour tous aurait du être menée par la droite. C’est un combat libéral »
                 smiley


              • louphi 13 avril 2013 12:54

                Le faucon maltais

                « Qui veut l’argent des homos »

                Superbe article ! Bravo ! Bravo ! Je le garde dans ma bibliothèque !


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 avril 2013 17:16

                  Article typique des manipulation d’extrême-droite. 


                  Prenez un fait à priori anodin, et accumulez allusions, sous-entendu, et n’oubliez pas de saupoudrer de conditionnel pour éviter le procès en diffamation publique.

                  La même recette usée par les nervis fascistes pour instiller le doute et la méfiance. Bien entendu, l’auteur ne fera pas mention des fraudes diverses, captations d’ héritages, népotisme ouvertement assumé et confusion des caisses du FN avec les poches lepenistes.

                  Il ne faudrait pas heurter le bon peuple qui croit naivement aux blanches mains du vieux Jean-Marie alors que ces dernières sont encore plus puantes que celles de ses cibles médiatiques.


                  Après tout, l’auteur ne PROUVE rien de ce qu’il avance. Son papier a autant de valeur que le serment d’un Cahuzac.

                  • Le faucon maltais Le faucon maltais 14 avril 2013 10:21

                    La noirceur des uns ne fait pas la blancheur des autres.

                    Instiller le doute peut aussi s’appeler « Poser les bonnes questions ». Tout dépend du regard que l’on souhaite porter sur le réel : critique, ou naïf et manichéen.

                    Il me semble que nos politiques ont jusqu’à présent démontré à quel point leur capacité à ce type de comportement. Il serait donc naïf de ne pas poser de question. Ou complice... Qu’on me démontre donc le contraire de mes hypothèses si saugrenues...

                    Par ailleurs, relisez La Fontaine et « apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ». Quelques homos, en France, heureusement l’ont compris.


                  • travelworld travelworld 13 avril 2013 17:22

                    Pour avoir géré un portefeuille boursier, le mien, pas grand chose 20 000 euros, je peux vous dire que les biotechs c’est du long terme, hautement spéculatif et c’est casse gueule !!!!!! Allez faire un tour sur Alternext et regardez les graphiques !


                    • Claire29 Claire29 13 avril 2013 17:28

                      Un jour peut-être,on parlera de crime contre l’humanité et les responsables devront en répondre devant un tribunal,ils seront moins arrogants et méprisants !


                      • Tall 13 avril 2013 20:00

                        @l’auteur

                        C’est sciemment que j’ai un peu provoqué les homos récemment ... pourquoi ?

                        Pour montrer la virulence des réactions....et comme on l’a vu, la haine est immédiate et explosive. C’est encore plus violent que pour les religions ou le gauche-droite ..

                        Ce qui montre quoi ?
                        Que les homos seraient + violents que les autres ?

                        Non, pas du tout ... ça montre juste que le sexe, c’est vraiment viscéral .. ça va chercher ses racines au + profond de notre être.

                        Et c’est pour ça, que ces histoires de parentalité homo vont générer au sein de ces familles des tonnes de problèmes.

                        Car la base d’une relation harmonieuse, c’est l’empathie ... et ici, l’empathie sexuelle sera fortement diminuée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Le faucon maltais

Le faucon maltais
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès