Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quitter le PS ? NON ! Sortir de la 5e République ? OUI !

Quitter le PS ? NON ! Sortir de la 5e République ? OUI !

"je prends l'engagement devant tous les Français de lancer une consultation nationale afin d'élaborer une nouvelle constitution durant mon mandat et à faire un référendum 4 mois au moins avant la fin de mon mandat sur un texte constitutionnel d'une 6e République si je suis élu en mai 2017 ou en mai 2022."

Les programmes officiels des partis, les motions de congrès, les luttes de courants, les scissions, les recompositions, les alliances et les fusions de partis ne sont que des réminiscences des républiques parlementaires. C. de Gaulle, suite à son constat sur les travers de la 3e République, a voulu dès la Libération imposer un régime autoritaire, un régime avec un pouvoir exécutif fort et stable. Il lui a fallu attendre 12 ans et une crise de régime insurmontable pour le régime parlementaire de la 4e République afin d'imposer, comme César, comme le dictateur qui "sauve" la république dans les moments de crise, sa 5e République.

 

Dans l’Antiquité romaine, au temps de la République, la dictature est une forme légale de gouvernement, qui puise sa légitimé dans des circonstances exceptionnelles. En cas de crise grave, si la stabilité du régime politique est menacée, la Constitution romaine prévoit de confier les pleins pouvoirs à un seul homme, pour une durée limitée à six mois, dans le but de sauver l’État. Il s’agit donc d’une mesure de « salut public ». Cette institution est détournée de son objectif initial par Jules César, qui devient « dictateur à vie ». C’est ce même objectif de salut public associé à la notion de dictature que Maximilien de Robespierre invoque lorsqu’il instaure la Terreur, pendant la Révolution française : il s’agit alors de sauver la France (patrie des droits de l’homme, de l’égalité et de la liberté) des attaques qui la menacent de toute part, à l’intérieur comme à l’extérieur.

 

La 5e République dans sa constitution prévoit de donner les pleins pouvoirs au président de la République dans certaines conditions exceptionnelles. L’Article 16 de la Constitution de 1958 autorise le président de la République française à s’emparer de tous les pouvoirs si les circonstances l’exigent. En 1961, tandis que la guerre de décolonisation en Algérie s’éternisait, le général de Gaulle a eu recours à cette procédure.

 

Mais même en dehors de l'application de l'Article 16, de fait, la 5e république est une quasi-dictature. Seul l'Article 50 qui permet à une majorité de députés par l'adoption d'une motion de censure d'obliger le Premier ministre à remettre au Président de le République la démission de son Gouvernement, fait que la 5e République n'est pas une dictature dans l'exercice normal du pouvoir. Rappelons que la seule fois où le pouvoir de l'Assemblée s'est exercé contre le gouvernement fut le 5 octobre 1962, avec le succès que l'on sait ! Certes la motion de censure sera adoptée à la majorité, mais de Gaulle va appliquer l'Article 12 (dissolution de l'Assemblée). Suite à une large victoire au référendum du 28 octobre sur l'élection du Président de la République au suffrage universel et aux élections législatives des 18 et 25 novembre, de Gaulle a réussi à faire admettre aux Français que le dépositaire de la souveraineté nationale pouvait être le président, élu dorénavant au suffrage universel direct, les parlementaires se trouvant cantonnés quant à eux au rôle technique du vote des lois et de l'approbation du budget.

 

Partir ou non du PS n'a donc, dans le contexte de la 5e République, que très peu d'importance. La seule question est de savoir si ce parti existera encore en 2021 afin d'organiser des primaires citoyennes puisqu'il est quasi acté aujourd’hui qu'il n'y en aura pas en 2016. Mais je ne suis pas inquiet sur la survie du PS, je suis convaincu que la principale raison d'existence du PS c'est justement d'organiser des primaires à gauche pour l'élection présidentielle. Et bien entendu la fonction principale d'un parti est d'organiser un processus de sélection pour les élections législatives. La dynamique des primaires citoyennes, le fait que tous les électeurs puissent s'exprimer et non pas seulement les membres des partis politiques qui les organisent (PS et Les Républicains), est dorénavant un passage obligé pour tout prétendant sérieux au poste de président de la République.

 

Si la "gauche" ne réussissait pas à organiser des primaires citoyennes en 2021, le risque d'éparpillement des voix à gauche est extrême et la victoire de la droite quasi inéluctable. Pour 2017, c'est déjà plié, ce sera Juppé. Quoi qu'il en soit, les hollandistes qui viennent de gagner le congrès vont modifier le règlement intérieur (RI) du PS lors d'un Conseil national, puisque les statuts ne peuvent être modifiés que par un congrès, afin d'invalider l'article 5.3.1 des statuts. Il suffira de faire voter l'ajout de la phrase suivante au RI : « l'article 5.3.1 des statuts ne s'applique pas si le président sortant est issue de nos rangs et qu'il décide d'être candidat » à l'emplacement actuellement vide de l'article 5.3.1 du RI.

 

La 5e République est une république de droite, de culture politique de droite ; la république de l'homme "providentiel", C. de Gaulle en l'occurrence. En 5e République les partis sont les rassemblements des partisans des candidats. C'est comme cela que s'est créé le parti gaulliste et c'est comme cela que l'a voulu C. de Gaulle. Les constitutions des 4e et 3e République sont plutôt de culture politique de gauche, c'est le pouvoir de l'Assemblée. L'Assemblée constituante de 1789 est instituée par des députés des États généraux lorsqu'ils s'érigèrent d'eux-mêmes en une « Assemblée nationale » le 17 juin 1789, date que l'on retient comme celle de la naissance du système représentatif français. Le pouvoir du peuple représenté par l'assemblée qui s'oppose au pouvoir du roi, de l'homme providentiel qui se rapporte à la providence, à la volonté de Dieu, à l'action de Dieu. L'homme providentiel, n'existe pas dans la culture de gauche. On doit être "choisi" par ses camarades car ce n'est pas dans la culture politique de gauche de se mettre en avant. Certains de mes camarades me disent : « la gauche a des représentants, la droite a des leaders ; à gauche, le peuple dispose, à droite les candidats s'imposent (enfin normalement...). On ne se décrète pas candidat à la Présidentielle. Ce sont les autres qui te choisissent. » Et c'est bien là, à gauche, que réside toute l'hypocrisie car on n'est pas "choisi" ! Les potentiels candidats en "rêvent" pendant des années, ils manipulent, manigancent, montent dans l'appareil, pour faire dire par leurs "lieutenants" qu'ils sont les candidats "naturels" de la gauche ! Le concept des primaires citoyennes est ce qui permet à gauche de sortir de cette hypocrisie et à droite de départager entre les "leaders".

 

Mitterrand qui a beaucoup critiqué la constitution de la 5e République n'a évidemment rien fait pour la changer lorsqu'il était en position de le faire, Hollande ne ferra, évidemment, rien non plus. Et il n'y a aucune raison qu'un président de droite change de constitution puisque la 5e République est de culture politique de droite. Il n'y aura pas de révolution au sens de 1789 (1er République), de 1848 (2e République) ou de 1871 (3e République) ou de guerres et donc la 5e République restera en place jusqu'à ce que le Président en place décide de la changer pour une 6e !

 

Alors, arrêtons de nous raconter des histoires, en 5e République et que cela nous plaisent ou non, seul le Président de la République est en capacité d'orienter véritablement, dans un sens ou dans un autre, la politique du pays. En effet, seules les convictions profondes de la personne qui devient Président de la République ont une influence notable sur l'orientation politique de la France. On le voit particulièrement avec le Président actuel qui s'est fait élire sur un programme plus ou moins à gauche et qui a fait un "bon" virage à droite !

 

En conséquence, les 2 questions que les citoyens français devraient se poser sont :

1/ quelles sont les convictions profondes de chacun des candidats à l'élection présidentielle ? et en particulier quels sont leurs engagements en ce qui concerne les modifications constitutionnelles ?

2/ comment les prétendants de gauche à ce poste de quasi-dictateur vont-ils manipuler leurs électeurs potentiels, les partis, les courants politiques et d'idées afin d'obtenir le plus de soutien pendant la campagne et de suffrages possibles le jour « J » : au 1er tour du scrutin officiel ?

Pour le président sortant, soi-disant de gauche, la stratégie est simple : empêcher les primaires et rallier les prétendants éventuels d'EELV en leurs promettant des postes de ministres. Pour l'autre "leader" de gauche, les manipulations ont déjà commencé par des appels des uns et des autres à quitter le PS par ses lieutenants ou ses futurs lieutenants, ce qui est compréhensible puisqu'il n'y aura pas de Primaires Citoyennes PS en 2016. Des appels à quitter le PS proviennent également de candides qui n'ont pas encore compris la logique de la 5e République.

 

Je ne quitterai évidemment pas le Parti Socialiste puisque je suis candidat aux Primaires Citoyennes de 2016, s'il y en a et de 2021, et il y en aura, organisées par ce parti et que je ne dispose pas du Parti de Gauche pour être directement candidat au 1er tour du scrutin officiel. Quoi qu'il en soit, je prends l'engagement devant tous les Français de lancer une consultation nationale afin d'élaborer une nouvelle constitution durant mon mandat et à faire un référendum 4 mois au moins avant la fin de mon mandat sur un texte constitutionnel d'une 6e République si je suis élu en mai 2017 ou en mai 2022.

 

Marc JUTIER - Premier candidat déclaré aux Primaires Citoyennes

Présentation (origine, parcours personnel et motivations), circonstances et raisons qui me poussent à être candidat aux Primaires Citoyennes socialistes de 2016 et de 2021 et les grandes lignes du programme proposé.

Photo et présentation►bit.ly/1MB7j8g

Déclaration officielle►bit.ly/1EXHIUZ

Pour faire partie de mon comité de soutien, cliquez ici : Soutien

et/ou merci de « liker » cette pageon.fb.me/151KHxH

Président de Fraternité Citoyenne, membre du PS depuis 2011. Je suis né le 11 août 1962 à Paris, issu de la classe moyenne, mon père était chercheur à l’Inserm, mon grand-père instituteur dans l’Allier. Je vis avec ma compagne qui m'a donné deux filles dans une maison que j'ai construite de mes mains. J'ai travaillé comme ingénieur d'affaire en informatique au Canada et en France. J'ai voyagé et vécu en Asie et en Amérique. Je suis Québécois par ma mère et ingénieur de l'école polytechnique de Montréal. J'ai été sympathisant et adhérant du parti les Verts de 2003 à 2005, candidat à la présidence du MEI en 1999, candidat aux élections législatives de 1997 dans la 11e circonscription de Paris.


Moyenne des avis sur cet article :  1.88/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 16 juin 2015 20:01

    Changer de constitution ?
    Quel résultat attendre ? ? ? RIEN ! ! !
    Par contre
    - limiter les pouvoirs des partis !
    - Interdire la « discipline de vote »
    - laisser les députés exprimer leur désaccord avec le gouvernement
    - les obliger à rendre des comptes à leurs électeurs
    - interdire l’investiture d’un candidat par un parti
    Tout cela améliorerait la démocratie et porterait des fruits .....


    • Le421 Le421 17 juin 2015 20:56

      @gros macho
      On fait des conneries ??
      On a fait des conneries ??
      Pas grave, continuons...
      Avec un raisonnement comme ça (moins d’1€), on serait encore en monarchie...
      Voir pire.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 2015 20:16

      Un socialiste qui croit encore que le gouvernement décide de quelque chose... ?
      Quand je pense que j’ai voté pendant des dizaines d’années pour des gens qui ne savent même pas lire les Traités européens qui nous gouvernent...


      Le Gouvernement, comme celui de Sarkozy, ne fait qu’appliquer les décisions économiques du FMI pour la France, et de la Commission européenne. (Article 121 du TFUE).
      Elle est là, la dictature : imposer aux Français des décisions prises par les non élus de Bruxelles, de Francfort et de Washington.

      En quoi une 6e République changerait les Traités européens ?
      Pour décider quoi ? puisque tout ce qui est important se décide ailleurs.
      Quant aux pouvoirs au Président de la République, laissez moi rigoler, avant d’être élus, ils en parlent, après, silence radio ! Ils se sont tous très bien adaptés à la Ve République, surtout Mitterrand..

      Vous voulez sauve le PS ? S’il ne se décide pas à sortir la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, il finira comme le Pasok, dans les choux !

      • Dom66 Dom66 18 juin 2015 00:34

        @Fifi Brind_acier

        Voila un bon commentaire je signe aussi smiley

         

        Ceux qui gouvernent c’est eux « Bilderberg » ils ont même choisi notre futur président

        « Juppé »


      • berry 16 juin 2015 22:12

        Jean-Christophe Cambadélis, 1er secrétaire du PS, ancien ? trotskyste, le 17 mai 2015 :
        « Je ne sais pas ce qu’est l’identité française, je connais l’identité de la République ».
         
        Cette déclaration n’est pas isolée, d’autres dirigeants socialistes tels Manuel Valls ou Christiane Taubira n’ont que le mot République à la bouche.
         
        Ils n’aiment pas la France et le peuple français, ils aiment « La République », et comme les dirigeants communistes qui déniaient aux russes leur identité russe pour les transformer en citoyens soviétiques, ils ne reconnaissent pas aux français le droit d’être français avant toute autre considération.
         
        En conséquence de quoi, ils préfèreront toujours un immigré africain prêt à voter socialiste à un patriote français qui sera traité en paria.
        Bien entendu, tout cela se fait sous les bons auspices des cercles d’influence atlantistes tels la French-American Foundation ou le groupe d’amitié France-Israël, auxquels la plupart de ces dirigeants appartiennent.
         
        Les dirigeants du PS sont des traitres.


        • straine straine 16 juin 2015 23:55

          Citation :
          « (PS et Les Républicains), est dorénavant un passage obligé pour tout prétendant sérieux au poste de président de la République. »
           :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :
          En plus du bourrage de crane, il va vous falloir grave de chez grave bourrer les urnes .... PTDR


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 2015 07:43

            @straine
            Ils s’en fichent un peu..., quel que soit le nombre d’abstentionnistes, le FN fait le plein au premier tour, celui des deux autres qui reste, bénéficie des « reports républicains », et gagne le yoyo en bois du Japon, chacun mon tour.
            L’auteur vous annonce déjà le vainqueur : Juppé.


            Ils savent très bien se servir d’une calculette...Il suffit que le PS et l’ UMP fassent autour de 20 ou 30% des voix au 1er tour. Le rejet du FN fait le reste.

            Le FN ferait élire au 2e tour n’importe qui. 


          • straine straine 17 juin 2015 09:29

             @Fifi Brind_acier
            Bof le fn fait partie intégrante du système, Vous avez dû lire l’article de François Asselineau :
            Les américains promeuvent leur marionnette « Marine Le Pen adoubée par les américains » lors du gala du magazine Time à New York
            La scission du groupe est aussi révélateur, avec la radicalisation d’une branche(papa), et une deuxième branche(fifille) en parti « attrape-tout » ; N’en déplaise aux ’naïfs’ qui s’en réjouissent ça va peser dans les urnes en 2017 !
            À ce jour ma calculette m’affiche un record de défection pour les candidats de l’ex bipartisme et, un report massif pour le(a) candidat(e) fn dû à la branche(papa) !
            Et oui pour gagner il faut des alliances ....


          • zygzornifle zygzornifle 17 juin 2015 13:51

            @Fifi Brind_acier

            le FN ne fait élire personne c’est des conneries digne des ripouxblicains ou des socialistes ceux qui votent FN votent FN parce qu’ils en ont envies point a la ligne c’est pas compliqué pourtant, pourquoi les électeurs FN voteraint pour les autres couillons ?? ils ont eut leur heure de gloire pendant des 40 ans d’alternance droite-gauche et il faudrait en remettre une couche ?? ......


          • HELIOS HELIOS 17 juin 2015 17:04

            @Fifi Brind_acier


            ... sauf si par un mystere de l’intelligence vous vous rendiez compte, vous et l’UPR, qu’entre charybde et Scilla il est bon de choisir.

            Vous etes trop petit pour etre au second tour, ? soutenez le plus proche de vous.

            L’UPR ne soutiens pas le FN donc il prefere l’ PS ou les Republicains, bravo, vous faites ce qu’il faut pour qu’ils gagnent

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 2015 20:35

            @zygzornifle
            Ils ne votent pas pour les autres couillons, sauf que 80% des électeurs ne veulent pas du FN et que les reports des voix + le rejet du FN, suffisent à faire élire l’un ou l’autre.
            Cela fonctionne ainsi depuis 40 ans, vous devriez être habitué ? 


          • Dom66 Dom66 18 juin 2015 00:41

            @straine

            Je « répépète » Les américains (Bilderberg) promeuvent leur marionnette « Marine Le Pen adoubée par les américains » Et oui Pourquoi ?

            Pour faire gagner Juppé


          • straine straine 18 juin 2015 11:11

            @Dom66
            L’espoir fait vivre, la division du parti devrait plus inquiéter que réjouir le bourrin ouf pardon bourdin qui en revendique la paternité  smiley


          • diogène diogène 17 juin 2015 07:53
            vous écrivez :

            « seul le Président de la République est en capacité d’orienter véritablement, dans un sens ou dans un autre, la politique du pays »

            en fait, la politique du pays est orientée par la commission européenne de Bruxelles non élue (et non pas le parlement de Strasbourg), qui représente les intérêts des multinationales d’origine européenne, et la maison blanche à Washington qui représente les intérêts des multinationales d’origine américaine.

            changer de constitution n’aurait un sens que si cela traduisait un véritable renversement des relations entre dominants et dominés. La constitution n’est qu’une enveloppe juridique, et ce ne sont pas les lois ni les décrets qui FONT le pouvoir. Elles ne font que le SERVIR.

            Le capital britannique n’a pas besoin de constitution pour imposer la même dictature à son peuple et creuser le fossé entre les très riches et les très pauvres !

            • fred.foyn Le p’tit Charles 17 juin 2015 08:41

              C’est le peuple qui décide..le président étant l’incarnation du peuple...Hélas le peuple est incapable de prendre une décision convenable (trop égoïste..) pour le pays...L’histoire le prouve...et cela n’est en effet pas prêt de changer...même en 150eme république..Il y a sur terre 7,2 milliards d’individus lobotomisés.. !


              • erichon 17 juin 2015 08:50

                Hollande et tous les socialistes qui le soutiennent devraient être jugée pour haute trahison envers le peuple français. Ce gouvernement est illégitime , il a été élu sur un ensemble de mensonges et de non dit.

                Plus jamais je ne voterai PS et ce qui ne m’empêche pas d’être pour une 6ème république.


                • howahkan howahkan Hotah 17 juin 2015 08:51

                  Il serait souhaitable de développer l’idée factuelle de polarité....elle se retrouve partout...

                  tout pouvoir se sert de la bêtise des peuples, peuple dont il est lui meme issue, pour s’affirmer comme...pouvoir...

                  le pouvoir implique de classer les gens, de donner des valeurs à celui ci et à celui là en fonction de l’intérêt unique du pouvoir...

                  cette société dite pyramidale ou ce que vous voulez n’est pas naturelle chez l’humain,étant non naturelle elle ne peut exister que par la violence..
                  elle n’est pas naturelle car cette société nie le collectif comme étant vital, tout en volant le travail de celui ci ,car le collectif étant vital, sans travail collectif rien ne se fait jamais, essayez donc de survivre 1 mois, sans aide, sans stock de nourriture, sans argent ,sans outil, seul....j’irais a vos obsèques meme avant 1 mois....

                  .l’écroulement étant la première étape......nécessaire à notre stade de perdition..

                  polarité donc comme riche implique pauvre, gagnant indique perdants...etc je parle donc de polarité analytique de notre cerveau...binaire, à conclusion binaire..

                  comme je suis malheureux donc je cherche le bonheur en pensant qu’il existe bine sur..je ne sais pas ce qu’est ce que j’appelle le malheur qui ne sera donc JAMAIS résolu....voila la limite basique et simpliste de ce qui nous reste de cerveau en marche...ceci amène la création de toutes les pseudo religions, œuvres bien sur des pouvoirs en place..qui n’ont que une seule occupation majeure...comment faire que tous ces cons restent divisés...

                  à l’auteur...rester au PS !! ??? mais il est mort .....il y a bien un parti fasciste à l’espagnol....nommément le parti sioniste qui existe...

                  cela dit sionisme ou pas...toutes nos actions et derriere elles nos désirs puérils nous conduisent dans le mur, enfin le trou...les zélites n’étant que le reflet inéluctable de ce que nous sommes..après tout dans toute competition il y a des gagnants, pourquoi alors venir gueuler comme des veaux lorsque cela arrive..

                  un peu de décence...vous qui ne comprenez meme pas que votre compétition chérie qui va faire de vous les rois du monde connu et meme inconnu qui est en fait élimination qui est une des conséquences du fonctionnement de notre cerveau diminué..(ceci se voit que par vision ), que cette élimination donc produit ce genre de résultat....et bien pire...

                  inutile de s’en prendre aux zelites qui ne sont en fait que nous meme, notre arrogance et notre lâcheté vile et servile


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 2015 20:46

                    @howahkan Hotah
                    La bêtise des peuples, ou la manipulation des peuples ? Dommage que vous ne soyez pas en France, vous pourriez poser la question aux gens que vous croisez :
                    « Que contient exactement la Loi Macron ? »
                    300 articles, ( bonne lecture !) , avec une vague de privatisations de biens publics de 10 milliards d’euros. Vous croyez que les Français ont été informés ?


                  • lloreen 17 juin 2015 11:05

                    Vous rejetez « l’ homme providentiel ».
                    Moi aussi et même la femme providentielle.
                    Mais ce que vous proposez est de la même extraction.

                    "quelles sont les convictions profondes de chacun des candidats à l’élection présidentielle ? et en particulier quels sont leurs engagements en ce qui concerne les modifications constitutionnelles ?« 

                    Ce ne sont pas les convictions profondes d’ un(e) candidat(e) lambda qui sont importantes dans le cas d’ une candidature à la présidence mais quelle est l’ orientation sociétale que LE PEUPLE DE FRANCE désire et pour lequel il donne un MANDAT à une personne.

                    Un président est un MANDATAIRE qui se doit de RENDRE DES COMPTES à la nation.Certainement pas un calife qui agit selon son bon plaisir et celui de ses quelques amis à la tête de multinationales, qui sont elles mêmes la propriété des banques dons sous leur contrôle.

                    La PREMIERE des exigences est la fermeture pure et simple des banques selon leur mode de fonctionnement actuel parce que les banquiers sont des boutiquiers complices d’ une escroquerie entraînant la spoliation des individus et des entreprises.
                    Ne pas reconnaître cette vérité primordiale c ’est carrément faire l’ impasse sur tout le reste.
                    Et ce n’ est certainement pas UN homme ou UNE femme qui décidera ce qui doit se faire pour la bonne et simple raison que chacun sait ce qu’ il advient de particuliers qui ignorent les directives des Rothschild et consorts : ils sont les tragiques victimes »d’ accidents« ou de »maladies"...

                    Par conséquent la première étape par laquelle il faut passer est un REFERENDUM d’ initiative populaire pour élaborer un PROGRAMME auquel le président et le gouvernement auront à se tenir sous peine d’ être remplacés illico presto.

                    Les orientations ainsi fixées en connaissance de cause - ce qui implique que les français soient mis au courant- doivent permettre une nouvelle orientation sociétale où les individus retrouveront leur place et leur responsabilité.
                    Il n’ est plus possible pour la grande majorité de continuer à (sur)vivre dans une société pourrie jusqu’ à la racine.
                     L’ état aura le contrôle de la monnaie qui servira EXCLUSIVEMENT l’ intérêt général. Que les rapaces avides comprennent à cet endroit qu’ ils sont INCLUS dans le général...

                    Nous sommes au XXIème siècle. Il serait temps de comprendre que les temps changent et les besoins des individus aussi.
                    Chacun a DROIT à une vie DECENTE et il y a LARGEMENT assez de ressources sur cette planète si elle est administrée correctement et honnêtement.

                    A l’ auteur.
                    Puisque vous envisagez un destin national, je vous invite à prendre connaissance du message que l’ ex ministre canadien de la défense adresse à l’ humanité.
                    Que vous inspire t-il ?

                    MESSAGE A L’ HUMANITE
                    https://www.youtube.com/watch?v=_Lh94rErvcQ&feature=youtu.be


                    • soi même 17 juin 2015 11:31

                      ( "je prends l’engagement devant tous les Français de lancer une consultation nationale afin d’élaborer une nouvelle constitution durant mon mandat et à faire un référendum 4 mois au moins avant la fin de mon mandat sur un texte constitutionnel d’une 6e République si je suis élu en mai 2017 ou en mai 2022." )

                      Il faudra trouvé autre chose, c’est écule les promesses de campagne , c’est pas reproche avec les temps qui court , tu vas sans doute rassemblé quelque gueux de l’esprit à moins que tu te fasses l’animé par la bonne pensante qui trouva que tes propos est de la géométrie du contre espace qui projette un plan sur la comète .....


                      • lughengor lughengor 17 juin 2015 11:46

                        L’auteur est dans le déni complet le PS ne représente plus rien ces adorateurs de plug anal et d’autres saloperies, ces eurolâtres partisans de la propagandes homosexuelle dans nos écoles, ces félons qui ont soldés les valeurs de la France au profit de carrière européiste. je préfère unn million de fois un De Gaulle autoritaire mais patriote que des socialiste vichyste et collabo, par chez nous vous avez perdu la mairie on découvre maintenant toutes vos magouilles compter sur moi dorénavant pour vous pourrir toutes vos campagnes et quand a l’autre excondamné le Juppé on va bien s’en occupé aussi.


                        • Ben Schott 17 juin 2015 12:31

                           
                          “ Quitter le PS ? NON ! ”
                           
                          C’est bien mon gars ! Tel le valeureux capitaine qui coule avec son pédalo ! Bonjour au petits poissons !
                           


                          • Dom66 Dom66 18 juin 2015 00:46

                            @Ben Schott
                             smiley smiley


                          • IIIIIIVVIIXIXIII 17 juin 2015 13:37

                            6ème république, quel intérêt ?

                            Moi je suis pour la dictature des 6 mois XD
                            On donne tout les pouvoirs au président, littéralement tout les pouvoirs
                            En 6 mois il a largement le temps de résoudre tout les problèmes en France et si il le fait pas, c’est le lynchage
                            C’est un lourd poids sur les épaules puisque la plus part des dictateurs finissent assassiné
                            Les gens peuvent largement se serrer les coudes, travailler gratuitement et avoir faim pendant 6 mois si la perspective d’un avenir radieux les attend après (faut pas que ça dure plus de 6 mois et pas que ça arrive trop souvent quoi)
                            Moi en tout cas je le ferai et je suis sure que beaucoup de gens sont comme moi. 
                            J’ai pas mal voyagé sur le continent américain et européen et je trouve les français globalement plus intelligent mais il est sure qu’ils sont fainéant et considèrent que tout leur est du (tout ces grève nous font passer pour des idiots fainéant partout a travers le monde).
                            Je veux un président qui ne prenne parti, ni pour les pauvres, ni pour les riches mais qui regarde vers l’avenir. On ne peut pas contenter les gens car ils sont égoïste et veulent toujours ce qu’ils voient chez les voisins par contre on peut globalement améliorer leurs conditions de vie en les mécontentant un petit peu (pas trop sinon c’est la révolution mais juste un peu XD).

                            • zygzornifle zygzornifle 17 juin 2015 13:43

                              c’est pas changer de constitution mais de soumettre tout ce qui est important a un référendum comme en Suisse et ne pas se torcher avec le résultat .....


                              • Werner Laferier Werner Laferier 17 juin 2015 14:04

                                "C. de Gaulle, suite à son constat sur les travers de la 3e République, a voulu dès la Libération imposer un régime autoritaire, un régime avec un pouvoir exécutif fort et stable. Il lui a fallu attendre 12 ans et une crise de régime insurmontable pour le régime parlementaire de la 4e République afin d’imposer, comme César, comme le dictateur qui « sauve » la république dans les moments de crise, sa 5e République".

                                Je le disais à plusieurs reprises, De Gaulle n’est qu’un dictateur sanguinaire dont certains phantasmes ici.
                                Halte au Reich français et à l’absolutisme.
                                Nos démocraties doivent se maintenir, même au prix du sang, nous ne voulons plus d’hommes providentiels.
                                De Gaulle, c’est la censure des médias, le bagne des opposants (Cohn Ben Dit expulsé en Allemagne, la répression policière et militaire, le culte de la personnalité, les milices (le SAC)...).
                                Une révolte populaire a mis un terme à la carrière du dictateur, un vent de liberté souffle en Europe actuellement (Ukraine) et se propagera au du monde.
                                Il faut savoir que la majorité des dictatures sont soutenue par Moscou et maintenue par celui-ci (De Gaulle, Chavez, Kadhafi, Fidel Castro, Nasser, louckachenko, Saddam....).


                                • Ben Schott 17 juin 2015 14:35

                                  @Werner Laferier
                                   
                                  “ Nos démocraties doivent se maintenir, même au prix du sang, nous ne voulons plus d’hommes providentiels. ”
                                   
                                  Décidément c’est une obsession, chez vous ! Inscrivez-vous dans un club de boxe, histoire de gérer vos problèmes de testostérone !
                                   
                                  “ De Gaulle, c’est la censure des médias, le bagne des opposants (Cohn Ben Dit expulsé en Allemagne ”
                                   
                                  Faudrait savoir : Cohn Bendit a été expulsé en Allemagne ou il a été envoyé au bagne (qui n’existait plus depuis un moment déjà) ? Cohn Bendit était un agitateur de nationalité allemande qui a été renvoyé chez lui, c’était bien normal. Et si De Gaulle avait été un “ dictateur sanguinaire ”, il l’aurait fait éliminer sans procès. Réfléchissez un peu.
                                   
                                  “ un vent de liberté souffle en Europe actuellement (Ukraine) et se propagera au du monde ”
                                   
                                  Un vent de liberté soutenu par des néo-nazis ! Ou bien vous pratiquez un humour d’avant-garde, ou bien vous êtes un crétin fini.
                                   
                                   


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 2015 20:50

                                  @Ben Schott
                                  Werner dit la même chose que Soros :
                                  « L’ Europe doit devenir comme l’ Ukraine ! »


                                • Auxi 3 juillet 2015 20:53

                                  @Werner Laferier

                                  Faudra te le dire combien de fois, Laferier ?

                                  FUCK YOU ! FUCK AMERICA ! GO HOME, LAFERIER !

                                • Parrhesia Parrhesia 17 juin 2015 14:36

                                  Curieusement je dirai plutôt : "Quitter le PS ? oui ! Sortir de la cinquième république ? Non !"

                                   

                                  Et puisque le général de Gaulle est cité quatre fois dans cet article, je me permets de faire remarquer que lorsque la cinquième République a été gérée avec compétence et respect de l’intérêt de la France et des Français (soit entre 1957 et 1969), cette république a obtenu des résultats socio-économiques et diplomatiques proportionnellement inégalés dans tout le reste de notre histoire !

                                  Et ceci, n’en déplaise tant aux héritiers du mondialisme bolchevique qu’aux mondialistes du capitalisme exclusivement financier, toutes gens qui ne cherchent qu’à bricoler la République et sa constitution non point pour l’amender, mais bien pour la flanquer par terre, comme ils flanquent actuellement tout le reste par terre !!!

                                  Sous sa forme actuelle, cette République et sa constitution gênent encore presque autant les mondialistes que de Gaulle les gênait en 1968 !!!


                                  • Marc JUTIER Marc JUTIER 17 juin 2015 14:37

                                    SVP, ne confondez pas le gouvernement Hollande-Valls et le PS ! C’est bien pourquoi j’ai écrit cet article … peu importe les partis et les lignes politiques des uns et des autres, nous sommes en 5e République !! L’organisation de primaires ouvertes à tous les citoyens de « gauche » est aujourd’hui une des raisons de la survie du PS avec, évidemment, le processus de sélection des candidats pour les élections législatives (qui est plus démocratique qu’à l’UMP, je crois … mais je ne connais pas bien les statuts de ce parti qui ont peut-être changé depuis qu’il ont changé de nom !)


                                    Le seul objectif, pour un candidat à élection présidentielle de 2017, c’est d’arriver 2e au 1er tour ! Puisque n’importe qui gagnera au 2e tour contre M. Le Pen sauf, peut-être, Hollande !


                                    Le futur Président le plus probable pour le moment c’est Juppé (il a déjà été adoubé par le groupe Bilderberg)… mais, bien entendu, rien n’est joué !


                                    Les lieutenants ou futurs lieutenants (c’est à dire les personnes qui ont obtenu ou qui espère obtenir la promesse d’un poste de ministre par un des candidats à l’élection présidentielle - de Mélenchon dans ce cas !) ont intérêt à affaiblir le candidat Hollande d’où les appels à quitter le PS de Liêm Hoang-Ngoc par exemple. L’objectif de Mélenchon, comme de tous les candidats « sérieux », c’est d’arriver 2e. Et il pense qu’il n’est pas impossible de battre Hollande … et si à droite Sarko et Juppé n’arrivent pas à se mettre d’accord sur les règles du jeu de leurs primaires et donc qu’ils se présentent tous les deux au 1er tour de l’élection officiel, cela serait évidemment une aubaine pour les 2 candidats de « gauche » ! Quoi qu’il en soit, il apparaît évident que l’organisation par tous les partis de gauche (PS, PRG, EELV, et les partis du front de gauche : PC, PG, et les autres) de primaires citoyennes ouvertes à tous les citoyennes serait la seule véritable chance d’amener un président de gauche au pouvoir en 2017.


                                    Voici le programme dont je propose d’être le porte-parole : « Plaidoyer pour un nouveau projet socialiste » est disponible en ligne. Pour ordinateur : bit.ly/H1eUB6. Pour smartphone : bit.ly/1ALn07I. Pour tablette : bit.ly/17DibUk. Pour la version intégrale : http://fr.scribd.com/marc_jutier et pour la version pour impression sur 2 colonnes. Merci de faire connaître cet ouvrage qui est le résultat de nombreuses années de travail, une contribution fondamentale au débat de société en général.


                                    • Ben Schott 17 juin 2015 14:57

                                      @Marc JUTIER
                                       
                                      “ ne confondez pas le gouvernement Hollande-Valls et le PS ”
                                       
                                      Mais on avait bien compris. Il n’en reste pas moins vrai que si le PS coule, c’est parce qu’une majorité des citoyens de gauche ont compris définitivement l’arnaque. Et que pour ceux-là, il est désormais exclu qu’il revotent un jour pour ce parti, qui a commencé à payer le prix de toutes ses trahisons. Je ne vois pas pourquoi on pourrait vous faire confiance “ pour un nouveau projet socialiste ” (même si on peut vous accorder la sincérité) quand on a vu le poids des petits toutous de “ frondeurs ” et des pleurnicheries d’un Gérard Filoche.


                                    • P-Troll P-Troll 17 juin 2015 17:30

                                      @Marc JUTIER

                                      «  ne confondez pas le gouvernement Hollande-Valls et le PS »

                                      ça, c’est trop facile !
                                      alors tout est dans tout et inversement !
                                      ne confondes pas l’église et le clergé
                                      ne confondez pas l’amour et la sexualité
                                      ne confondez pas la nutrition et la gastronomie, l’oenologie et la dégustation,

                                      la branlette et la masturbation !!!

                                    • Auxi 3 juillet 2015 20:59

                                      @Marc JUTIER

                                      Vous restez au parti social-collabo, M. Jutier ? Grand bien vous fasse, vous coulerez avec. L’arnaque est éventée depuis 1983 et le tournant de la rigueur – rigueur pour les pauvres, naturellement. Vos salades, vous pouvez les mettre à égoutter, et remballer vos liens que je ne prendrai même pas la peine de consulter.

                                    • Pauperes mundi Pauperes mundi 17 juin 2015 17:41

                                      Bonjour M. Jutier
                                      Mais de quelle gauche parlez vous ?!
                                      Sans agressivité de ma part (croyez le) : N’avez vous pas compris que gauche droite, droite gauche, avec tout ce qu’il y a autour ou entre les deux, c’est blancs bonnets et bonnets blancs !
                                      Et tous sous la coupe atlantico-bruxelloise, au minimum !
                                      Illusion et poudre aux yeux ! La gauche dont les gens comme nous rêvent ou ont rêvé, si elle a jamais existé, est moribonde, aux oubliettes ! Ce qu’il ne faut pas perdre ce n’est pas le PS mais l’esprit de gauche qu’ils ont oublié depuis belle-lurette, et ça ne va pas en s’améliorant de génération en génération admettons le.

                                      Changer la constitution ? Par qui ? Par ces gens issus des mêmes « élites » et qui veulent être Calife à la place du Calife, comme ce pauvre Iznogoud qui lui au moins était drôle ! Une chose est sûre, c’est qu’ils se coucheront comme tous les autres face au mondialisme et que nos intérêts communs ne vaudront pas triplette face aux leurs et à ceux de leurs maîtres de la mondialisation que je qualifierais d’agressive, et pire.

                                      La seul loi qui prévaut est celle du marché, celle du fric, de la domination en ressources et en énergies et au diable l’impact, des lois sauvages et impitoyables, et la France aujourd’hui est gouvernée par les banques et mise à l’amende par Bruxelles, les agences de notation, etc, dans l’ordre qui vous plaira, le résultat est le même.

                                      Nous voyons bien chaque jour que toute tentative de contradiction, de fronde, c’est à la mode, de la part qui que ce soit, est étouffée dans l’œuf, à grands coups de campagnes de dénigrement sur les grands merdias, et de la mobilisation des ténors politiques afin de répandre les consignes de calomnies et accusations, etc. 
                                      La vérité, l’honnêteté, la probité, ne sont plus des valeurs en cours ni chez les politiques ni dans la presse en général, leurs intérêts sont supérieurs à ceux du peuple, pensez-vous, et c’est bien connu le peuple est trop con pour savoir seul ce qui est bon pour lui. L’exemple tout frais tout fumant de l’article 49/3 dont le gouvernement nous a une de fois de plus honoré est significatif sur la façon de passer une loi de nos jours. Ça parle de l’ambiance ! Et je ne reviendrai pas sur le référendum 2005...

                                      Ne comptons donc plus sur un processus démocratique, qui impliquerai un déploiement de bonne volonté et de bonne foi, pour une VRAIE sixième République ou influer sur la situation en quoique ce soit.

                                      Je dirais il est trop tard malheureusement, et quand je dis ça je ne dis pas qu’il n’y a rien à faire, non, mais que la démocratie telle qu’elle est vendue est un leurre et que le changement véritable implique souvent deux ou trois sacrifices, ça serait chaud car ils ne lâcheraient pas leur steack !


                                      • Parrhesia Parrhesia 17 juin 2015 20:41

                                        @Pauperes mundi

                                        Salvete, Pauperes mundi !
                                        Et merci d’être passé sur ce forum ce soir !!!

                                      • HELIOS HELIOS 17 juin 2015 18:56

                                        ... n’en déplaise a certains, c’est peut être maintenant, ces mois ci jusqu’à la fin 2016, la fenêtre unique qui ne se représentera plus ou peut être pas avant très longtemps,


                                        suivez le raisonnement :

                                        — la gauche est aux abois, il ne reste plus de personne de crédible, le PS est usé, les résultats catastrophiques, les divisions internes ne sont pas non plus sincères et les croches pattes des uns et des autres sont devenus un petit jeu quotidien. de plus la position de ce parti sur le système est identique a son compétiteur principal... donc ne permet pas une discrimination qualitative des hommes et des idées .

                                        — la droite, reprise en main par Sarkozy est divisée car ceux qui ont souffert en 2007 s’en souviennent encore. les rancœurs de ceux qui ont été floués, ceux qui n’ont pas été respectés baissent l’échine en attendant d’autres personnes plus acceptables.
                                        Mais ce n’est ni Sarko, ni l’ectoplasme Fillon, et encore moins le pere Fourasse Juppé qui peuvent s’imposer malgré les Bilds.

                                        — Le reste du paysage politique est vide comme les plaines de Mars, en général rouge et caillouteux. De Besancenot à Melanchon il n’y a rien a attendre ni en volume ni en qualité.
                                        Entre les deux, le PS et les Républicains, le centre n’existe que pour soutenir un eventuel retour du RPR renommé opportunément.

                                        alors il reste quoi ? le FN.

                                        le FN qui est un vrai parti politique, républicain car il veut faire respecter la république, non pas en tant que telle, mais en tant que PAYS. La France ce n’est pas qu’une forme d’organisation, c’est une communauté millénaire qui ne distingue sa forme que dans l’intérêt de son peuple, manifestement différent, mais non opposé, aux autres peuples d’Europe.

                                        La France ne veut pas disparaitre dans le gloubi boulga offert par Bruxelles ou n’importe qui d’autre. La France se cherche toujours et encore et possède le couteau, le pain, le beurre la confiture, il ne reste plus qu’a faire la tartine et nous n’y arrivons pas.

                                        Le FN cherche des hommes, des alliances d’objectifs, des soutiens pour redonner a la France qui se perd ou qui risque de se désintégrer étouffée, aveuglée, enivrée par 25 autres pays d’Europe plus une 5 ème colonne, comme cela s’est déjà vécu en d’autre temps : seule contre toute l’Europe.

                                        Alors, la France, a travers le FN aujourd’hui, rien n’empêche les formations politiques d’évoluer plus tard, demain si nécessaire, a besoin de se reconstituer.

                                        Les hommes de bon sens et d’amour de leur pays attendent, souhaitent un regroupement des forces patriotiques pour vaincre la dissolution de notre pays.
                                        La France a une vocation universaliste, si ce n’est en Europe c’est au moins sur son propre territoire qu’elle a du mal a maitriser maintenant.


                                        Toutes les places disponibles pour participer au renouvellement de notre pays sont ouvertes et accessibles, il faut juste vouloir.

                                        Un rassemblement (on pourrait l’appelle « Bleu Marine », mais rien n’est obligatoire), changerait vraiment notre pays sans en changer une quelconque constitution, juste en revenant aux fondamentaux et a l’esprit de la république.
                                        Nul besoin d’en appeler a De Gaulle ni de statufier Marine comme une nouvelle Jeanne d’Arc, notre pays mérite ce renouvellement d’homme, d’idées et d’esprit pour notre bien a tous.

                                        Alors vous tous, vous qui souhaitez que la France reprenne sa place dans le concert des nations mais sache décider toute seule avec qui elle doit être amie, avec qui elle doit partager des objectifs et des moyens, qui elle doit accepter chez elle et comment les repartir sur le territoire, comment et quand en protéger ses cotes, ses entreprises et ses citoyens récents ou plus anciens... vous devez rallier... et d’urgence... les forces qui doivent la libérer du PS et du RPR(les républicains).

                                        Participez, investissez dans notre avenir, vous serez a l’intérieur pour en orienter les axes en adoucir les angles si ceux ci vous semblent trop abrupts. Vous participerez enfin a notre avenir a tous, cet avenir qui nous est interdit, confisqué par quelques manipulateurs, marchands du temple, hâbleurs, beaux parleurs qui n’agissent que pour leur propre portefeuille.... bref faites en sorte que lors de l’élection présidentielle, effectivement le FN soit au second tour et que son représentant soit élu. 

                                        Alors, commencera une nouvelle étape pour notre pays, une période de reconstruction, de récupération pendant laquelle ce sera votre responsabilité, en tant que participant, de remettre de l’ordre, de la justice et de l’humain dans notre pays et surtout que l’intérêt général se décide par la volonté des citoyens et de ses représentants au parlement, plutôt que dans les salons feutrés des conseils d’administration ou pire dans les alcôves des groupes de pressions mondiaux.

                                        Adhérents a l’UPR, peu importe votre président, qu’il ait raison ou tort sur le fond, ce n’est pas en s’abstenant que vous ferez avancer la France, votre choix est, comme celui de nous tous, fondamental pour nous libérer.
                                        N’écoutez pas ceux qui ne veulent rien changer tout en affirmant le contraire.
                                        Pour se libérer il faut choisir autre chose.
                                        Actuellement c’est le FN, qui fait de gros efforts pour démontrer sa loyauté a notre pays et ses valeurs.
                                        Et vous, tous les autres partis, perpétuellement, minoritaires et ignorés, adhérez a une seule idée partagée... par le FN et tous les français de coeur : reprenons notre libre arbitre, nos valeurs et notre dignité... ce n’est pas vrai qu’a l’intérieur de notre citoyenneté tous les coups sont permis.

                                        Soutenez le FN, soutenons tous le FN pour 2017, nous n’avons plus rien a perdre, notre pays se meurt, nous n’avons pas le droit de discuter sur le sexe des anges, il faut agir, vous savez comment, et plus personne n’aura le droit de se plaindre, les choix auront été fait... et nous seront mort.

                                        voila ce que cet article m’inspire... un immense dégout pour ceux qui se laissent abuser par le PS, les Républicains les bien mal nommés, et ceux qui crachent dans la soupe tout en sachant qui n’accèderont jamais a une quelconque responsabilité.

                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 2015 21:00

                                          @HELIOS
                                          Prenez le temps de lire le programme du FN.
                                          A propos de l’Europe, en bas de la page, vous lisez quoi ?
                                          « Renégocier des traités », on ne sait pas lesquels ?
                                          Mais il n’est nullement question de sortie définitive et unilatérale de la construction européenne.


                                          Donc, ceux qui veulent rester dans l’ UE ne voteront pas FN.
                                          Et ceux qui veulent en sortir, non plus.
                                          Bonne soirée !

                                        • HELIOS HELIOS 17 juin 2015 23:10

                                          @Fifi Brind_acier
                                          Mais Fifi, vous etes a des années lumière de la realité.


                                          ne regardez pas le doigt, regardez la Lune !
                                          A cet instant, le probleme n’est pas de sortir de rester , de renegocier, d’abroger ou quoi que ce soit d’autre... levez le nez bon sang...

                                          le problème est de savoir comment faire pour enfin s’affranchir de ceux qui nous ont enfermé et qui souhaitent nous garder prisonnier.. Ce sont les hommes du PS, des Republicains, mais aussi des verts, des centristes et probablement des mondialistes.

                                          Aidez nous, c’est urgent : aider nous a renvoyer les soumis a l’Europe, les pro-federalistes où notre pays va tout perdre.

                                          Choisissez des souverainistes, peu importe qui, l’essentiel c’est de GAGNER. le lendemain de notre retour a notre souveraineté nationale, nous commenceront... et pas la peine ne nouvelle constitution de simples evolutions cosmetiques suffiront a deverrouiller pour que nous fassions alors nos choix... nous choisirons si l’espace Shengen est acceptable ou non, ou a moitie... nous pourrons décider quels sont les domaines sur lesquels il n’y a rien a discuter, ceux où nous acceptons de converger ...y compris sur les traités, et il n’y a pas qu’un seul traité !

                                          Nous auront repris le controle politique et nous decideront alors (je dis nous, mais je pense a ceux qui auront choisi la France d’abord, dont l’UPR) dans l’interet général de notre pays tout en sachant que 51% ne fait pas comme les partis actuels le pratiquent, une dictature de la majorité.

                                        • Dom66 Dom66 18 juin 2015 00:58

                                          @HELIOS

                                          Le plus grave, c’est que hélas, La narine le pen est elle aussi un pion sans le savoir des « Bild »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès