Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Rachida Dati n’en peut déjà plus de l’Europe

Rachida Dati n’en peut déjà plus de l’Europe

Vous vous souvenez que le Grand Magister de l’Union of Money Profit avait clamé haut et fort que pour son parti il avait choisi les meilleurs et les plus motivés pour l’Europe. Il y avait aussi des clauses de sauvegarde : chaque élu devrait siéger à l’Assemblée européenne. Clause non suivie par l’Auvergnat, Nora Berra et le plus gros poisson, celui qui disait que non non, croix bois, crois de fer, si je mens je vais en enfer, je ne postulerai pas pour être commissaire européen, dont le Guide disait en 1995 (source Les Echos), le vide fait homme, j’ai nommé Michel Barnier. Au fait il était tout simplement tête de liste aux Européennes pour l’Île-de-France, tout en restant ministre ce qui était de plus anti-démocratique car créant une distorsion injuste entre sa liste et celle des autres et ce qui par ailleurs avait pour défaut de ne pas se consacrer, comme il se doit et en regard de sa rémunération, entièrement à son ministère. Voici ce qu’il disait en campagne, savoureux : Notre premier combat est effectivement contre l’abstention, et notre capacité collective à la réduire, toutes listes confondues, sera le premier critère de succès. Dans cette campagne, en raison de la crise, je sens une attention, un sentiment d’urgence européenne. Les Français savent que l’on s’en sortira mieux ensemble que chacun pour soi. Le Figaro

Quant à notre ex garde des sceaux, des sots, des seaux, elle avait envie d’aller à Strasbourg comme de se pendre. On savait déjà qu’en la mairie de Paris elle lit son journal, se fait les ongles, rêve, téléphone pendant les conseils municipaux et déclare pourtant qu’elle a eu une journée, concentrée et studieuse - et pourquoi pas ? comme aurait dit Charcot - , qu’elle voyage encore, on se demande bien pourquoi, avec le Phare de l’Humanité (y aurait-il dans le VIIé arrondissement de Paris une chose à montrer à l’étranger ?) maintenant on a la confirmation que Strasbourg n’est pas sa tasse de thé. Aurait-elle menti ? Bon on avait des indices lors du fameux quizz - oui j’ai mis deux z comme dans buzz - des jeunes pop où visiblement elle ignorait tout de l’Europe et en riait aux éclats : Ainsi Le Parisien décrit dans le détail le comportement de la star pendant toute la réunion : « arrivée une heure après le début de la réunion », « dissipée, elle compulse ses fiches, bavarde avec son voisin, interpelle une personne dans le public se retient de rire et n’écoute pas un mot pas un mot de l’intervention de Michel Barnier ». Dati pourra toujours faire valoir sur le mode « Détendez vous les gars », qu’elle aime rire et qu’elle aime la vie. Manifestement, Michel Barnier n’a pas eu droit au petit quiz comique préparé par les jeunes pop’.
 
Dati aime la comédie du pouvoir
De là à y consacrer sa Une, Libé exagère sans doute un peu la portée de la blague. Le show de la Garde des Sceaux n’en reste pas moins révélateur des effets secondaires du sarkozysme. Petit arrêt sur la syntaxe : « L’Europe s’occupe de ce qu’on lui donne à s’occuper avec les personnes qui peuvent porter ces affaires à s’occuper ». Du Sarko dans le texte : un galimatias improbable de poncifs et autres banalités vides de sens énoncées dans un français approximatif, sans ponctuation, avec pour seul objectif que de faire entendre sa voix. (Marianne2)
 
Après la Dati candidate, revenons à la Dati, élue européenne Le Figaro (entre autres) :
Le magazine 66 minutes, diffusé sur M6, consacrait hier un de ses reportages à l’ancienne Garde des Sceaux Rachida Dati, aujourd’hui maire du 7e arrondissement de Paris et députée européenne.
 
Au cours du reportage, Rachida Dati s’absente pour une conversation téléphonique privée, tout en oubliant qu’elle porte un micro. Sur un ton amusé, elle déclare alors à son amie au bout du fil : « Je suis dans l’hémicycle du parlement de Strasbourg. Je n’en peux plus, je n’en peux plus ! Je pense qu’il va y avoir un drame avant que je finisse mon mandat. Je suis obligée de rester là, de faire la maligne, parce qu’il y a un peu de presse et, d’autre part, il y a l’élection de Barroso (...) Quand tu es à Strasbourg, on voit si tu votes ou pas. Sinon, ça veut dire que tu n’es pas là... »
 
Il est juste bon de souligner quelques éléments forts de cette conversation :
- le premier c’est qu’évidemment elle se fout complètement de l’Europe, et que comme d’habitude l’UMP met des candidats dont l’engagement vaut autant que la parole de leur leader naturel et charismatique, c’est-à-dire encore moins qu’un pet de lapin
- le second est assez symptomatique de ce monde de communication qu’est la politique, de ce que dit notre Première Dame de France, l’amoureuse de chouchou aux six cerveaux : pas vu, pas pris. Elle veut faire la maligne car il y a la presse. Pas d’observateur, on fait ce qu’on veut. Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ! Au fait c’est ça la transparence, non ?
- et la troisième - bonne proportion dans une conversation qui paraît si courte et pourtant si chargée en symboles lourds comme du plomb - c’est que sa présence est obligatoire car si elle n’est pas physiquement présente, cela se voit. Donc pas de galette, et pas de présence fictive comme en France où le débat essentiel de chez essentiel sur l’Identité Nationale se fait devant douze députés - tiens comme les apôtres - sur près de 600 députés soit 2 % de présents ! Là au moins l’Europe marque un point. Là-bas les députés sont présents pour la plupart d’entre eux et travaillent vraiment.
 
Ah, j’allais oublier. Dati va être candidate aux Régionales. Elle va s’y engager à fond. Je vous laisse conclure.
 
Puisqu’on y est autant en ajouter une couche, Pécresse veut rester ministre même si elle perd aux régionales (Le Figaro). On se souvenait que le Kondukator avait dit que tout ministre devait passer par l’onction des urnes, sauf Kouchner, sauf Hirsch, enfin comme d’habitude c’était une règle pour la galerie car tous n’y avaient pas droit, mais Juppé lui a dû s’exécuter (dans les deux sens du mot) et de prendre la porte. Cette règle qui était l’opposée totale du principe de la séparation du pouvoir et qui a fait que pendant un mois, en plein début de mandat, la France n’avait plus de ministres, tous payés par tous les Français à battre la campagne pour le profit seul et unique de l’UMP.
 
Tout ça c’est la morale selon l’Union des Menteurs Pathologiques : gagner sans travailler, mentir, être récompensé(e)(s) de ses échecs. C’est ça notre identité nationale ?
 
Et vous continuez à voter pour eux ?

Rachida dati incompetente
envoyé par tcroq. - L’info video en direct.
 
Vignette Wikipédia Rachida Dati

Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • denis84 15 décembre 2009 10:11

    « Et vous continuez à voter pour eux ? »

    Desproges dirait : étonni,na ?


    • Alpo47 Alpo47 15 décembre 2009 11:17

      Bon, RD « n’en peut plus de l’Europe » ... On peut tout de même la comprendre, parce qu’on est de plus en plus nombreux à partager ce sentiment ...
      L’Europe n’est qu’une vaste tromperie pour les citoyens européens et ce parlement, vitrine « démocratique », en est le paravent.
      Alors, oui, ras le bol de l’europe ...


    • Arcane 15 décembre 2009 10:11


      On peut sentir dans cette conversation téléphonique, tout le respect qu’elle porte à sa fonction de représentant du peuple français au parlement européen et tout le respect qu’elle porte aux citoyens qui l’ont élu pour sièger à Strasbourg.

      Melle Dati restera dans les livres d’histoire comme la meilleure représentante de ce que fut le Sarkozysme.

      Une courtisane arriviste et égocentrique qui a su euthanasier par ses réformes l’indépendance de notre justice.


      • sisyphe sisyphe 15 décembre 2009 11:33

        Cette femme est, effectivement, la caricature vivante de l’arrivisme sans le moindre scrupule qui soit.

        Et des imbéciles vont continuer à voter pour elle (ou sa liste) ; on se rend compte à quel point en est le processus démocratique dans la France sarkozyenne...

        Jusqu’où, jusqu’à quand ?


      • Voris 15 décembre 2009 10:11

        « Je pense qu’il va y avoir un drame avant que je finisse mon mandat. » Chez France-Telecom, on sait, hélas, ce que ça signifie. Mais pour Rachida Dati ça signifie quoi au pire ? Qu’elle va renverser son café ? Sûr que tous les médias pipoles en parleront alors pendant 3 semaines, photos de la star à l’appui : « Le douloureux calvaire de Rachida Dati », « Terrifiante descente aux enfers : elle renverse sa tasse de café », « Le drame de Rachida »,etc.

        Sinon, j’ai aussi pensé faire comme au sénat et pointer p our 11 collègues qui ont mieux à faire que de venir travailler mais qui veulent percevoir leur salaire et leurs primes. Ce serait normal non ? Dans un souci d’équité avec nos sénateurs et députés.


        • Voris 15 décembre 2009 10:25

          Ah ah ah ! Je blaguais ! Je voulais dire « verre de champagne » évidemment.


        • Krusty Krusty 15 décembre 2009 10:18

          Sacré sarko, il a tout fait pour nous faire rentrer dans son europe libérale et mafieuse sans même nous demander notre avis et tout ca pour y envoyer des gens qui s’en tamponnent...En même temps jouer du portable pendant les interventions des autres (aka manque total de respect), il s’y connait le roitelet...

          Et puis obliger cette pauvre rachida à travailler, faut quand même pas pousser...Elle a pas trafiq...heu réussie tous ses diplômes pour maintenant se mettre à bosser...

          Bref, c’est sarkoland, ca glande, ca parade, ca veut le strass, les paillettes, ca pointe du doigt le petit, le minable responsable de tous les maux du pays, ca méprise, ca dépense sans compter...Ca pue quoi...

          Vivement le prochain lipdub UMP que rachida retrouve le sourire...


          • Gabriel Gabriel 15 décembre 2009 10:26

            Et dire qu’elle est maire d’arrondissement et qu’elle veut se présenter à la mairie de Paris ! Elle doit confondre avec représentante chez Dior. Superficielle, incompétente, arriviste, un pur produit du Sarkozisme ! Enfin tant qu’il y en a qui vote pour ça !....


            • JL JL 15 décembre 2009 10:31

              « représentante chez Dior » ça vaut représentante chez Big pharma ! 


            • GéraldCursoux AnnO’Nyme 15 décembre 2009 10:54

              Et bien moi j’aime Rachida ! Elle fait des conneries et elle s’en fout. Elle est au-dessus du lot Rachida ! Cynique, peut-être, mais pas naïve. C’est ce qu’il faut pour durer en politique.
              Evidemment que Strasbourg c’est chiant ! Tout le monde le sait, mais elle, elle le dit. A une copine en faisant croirs quelle n’a pas vu le micro de M6. Mon oeil ! c’est un message subliminal envoyé aux Français : Strasbourg c’est chiant, faut qu’on le sache.
              Elle aurait fait main comme T. Henry, elle.
              Faisons confiance à Rachida, le subliminal est un élément important du discours politique, et elle le manie aussi bien qu’elle se fringue.
              Avec Rachida la vie politique est un conte...


              • sisyphe sisyphe 15 décembre 2009 14:11

                Tiens !

                Un téléspectateur de TF1 et un lecteur de Gala !

                Un joli conconte pour les concons...


              • hengxi 15 décembre 2009 10:55

                Sans prendre la défense de Me Dati, ne pensez vous pas que vous en faites un peu trop dans vos commentaires ?

                1°) Auraient ils été les mêmes si cette « gaffe » avait été commise par une personne de votre tendance politique ?

                2°) C’est une bonne leçon pour certains Eurodépités, qui dorénavant se méfieront sans doute des micros, mais n’en penseront pas moins : hypocrisie démocratique.

                3°) Pensez vous que ce soit le cul assis sur un fauteuil qui va faire avancer l’Europe ?

                En deux mots : mauvaise foi partisane de la part de certains.


                • Imhotep Imhotep 15 décembre 2009 11:10

                  Ce que vous appelez une gaffe (en d’autres mots, pas vu pas pris) moi j’appelle cela la révélation d’un état d’esprit. Voilà, la vue n’est pas du tout la même. Le truc, comme dirait Sarkozy, c’est que c’est révélateur de ces personnages politiques : tout en représentation, pouvoir de transgression, honneur et si possible richesse. La mission ? Quelle insulte !


                • fwed fwed 15 décembre 2009 13:22

                  @ hengxi
                  1) oui sans aucun doute. On se fout de l’étiquette, ce qui compte c’est le réel désir de représenter le peuple ce que ne fait pas Dati (ses interêts et puis c’est tout)
                  2)une bonne lecon ? .....pfffff. Mais si les députés ne réflechissaient que par les gaffes de Mlle Dati alors il n’y a plus rien à attendre d’eux.
                  3)Bonne remarque. On va essayer en marchant sur les mains puis sur la tête.

                  En conclusion en plus de deux mots (et je sais compter moi) : Pourquoi cherchez vous des excuses à une attitude méprisante et insultante envers nos institutions démocratiques du peuple souverain, attitude de plus en plus courante et habituelle ?


                • non666 non666 15 décembre 2009 11:03

                  Le personnage de Dati, comme avant elle Hersant, Tapie, Dassault et quelques autres , ne sont en politque que pour servir leurs interets et empecher d’autres de servir les leurs....

                  Bon le cas Dati est connu.
                  Elle etait le caprice de Cecilia et elle est devenu son souvenir....
                  Elle est donc eloignée du Prince qui règne.
                  Comme de toute façon RIEN ne se deciede au parlement europeen, qui n’a qu’une fonction de « deuxieme chambre » , derriere le conseil de l’Europe, personne n’est préssé d’y etre...

                  Ils debattent, ils debattent, ils sont surveillés....et au final ne decident de rien.
                  A quoi bon ?
                  Pendant ce temps la nous sommes le deuxieme budget de l’union europeenne, nos paysans meurent et leurs subventions (notre argent en fait) va cesser de leur etre adréssé (fin de la pac imminente au nom des interets de la Trilatérale)

                  Bon pour Dati, à la Liberation ce sera le renvois dans son (ses !) pays d’origine.




                  • hengxi 15 décembre 2009 11:16

                    "Le personnage de Dati, comme avant elle Hersant, Tapie, Dassault et quelques autres , ne sont en politque que pour servir leurs interets et empecher d’autres de servir les leurs..."

                    Parce que vous croyez que les autres sont très différents ?

                    Ils sont tous passés par une école de politique pour apprendre un métier qui puisse leur rapporter un maximum :

                    Financièrement pour ceux qui en ont encore besoin
                    Pour les honneurs, en ce qui concerne les nantis de naissance

                    Sans changement notable, on arrivera d’ici à 50 ans à ce qu’un président soit élu avec 5 % des personnes en droit de voter.


                  • sisyphe sisyphe 16 décembre 2009 02:33

                    Par hengxi (xxx.xxx.xxx.90) 15 décembre 11:16

                    "Le personnage de Dati, comme avant elle Hersant, Tapie, Dassault et quelques autres , ne sont en politque que pour servir leurs interets et empecher d’autres de servir les leurs..."

                    Parce que vous croyez que les autres sont très différents ?

                    Bah oui, mon bon monsieur : tous pourris ! 

                    Vivement un bon vrai dictateur avec de la poigne et un parti unique, pour remettre tout ça en ordre...


                  • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 16 décembre 2009 08:54

                     nos paysans meurent et leurs subventions (notre argent en fait) va cesser de leur etre adréssé (fin de la pac imminente au nom des interets de la Trilatérale)

                    A moins que voua ayez une vision sovietique de l’economie, ce ne sont pas NOS paysans, mais LES paysants operant en France.

                    Et la PAC est une idiotie : les paysans sont des entrepreneurs . Pourquoi la collectivite doit elle subventionner des productions privees et influencer des decisions privees ?


                  • Cug Cug 15 décembre 2009 11:07

                    Sarko l’a choisit parce qu’elle faisait bien sur la photo, elle c’est grillée comme garde des sceaux, elle a reçu le 7eme à Paris qui a tjs été à droite, sans risque pour elle. Il lui refile un boulot au parlement européen qu’elle ne mérite pas !
                    Pourquoi tant de cadeaux alors que la France entière l’a sait incompétente ?
                    Pourquoi est t’ elle encore là, même à Strasbourg  ?
                    N’y a t’il personne de plus compétente qu’elle pour ce poste ?
                    Sérieusement Sarko si il veut sauver les meubles devrait l’éjecter de toutes responsabilités nationales, c’est hallucinant qu’elle en est eu d’ailleurs ...


                    • Massaliote 15 décembre 2009 13:04

                      On peut aussi s’interroger sur l’abondance de tous ces articles dans la presse « pipole » et ces émissions de télé complaisantes. On nous vend du Rachida. Même si nous n’en voulons pas. Un petit coup de Rachida, vous en reprendrez bien un peu ? C’est pas très beau, c’est frelâté, ça a beaucoup servi sous les ors de la République mais c’est tendance. Bande de nazes que nous sommes, incapables d’apprécier l’égérie du quinquennat.


                    • Cug Cug 15 décembre 2009 13:36

                       Pour la couverture médiatique je pense que c’est du au fait qu’un des frères de Sarko serait le père de la fille de R.D.
                      Solidarité familiale en quelque sorte ...


                    • Massaliote 15 décembre 2009 14:21

                      D’autres attribuent cette paternité au Danube de la non-pensée.


                    • Vilain petit canard Vilain petit canard 15 décembre 2009 11:58

                      Dati, c’est comme Jean Sarkozy, sauf que le placement a marché tout de suite, sans que les gens râlent. Et depuis c’est la descente aux enfers : Sarkozy ne peut pas la désavouer, c’est son gadget diversité, il se déjugerait en admettant que c’est une nulle.

                      Alors il lui fait parcourir les échelons de la déchéance à la mode sarkozienne : de ministre, elle passe à maire, puis finalement elle « déchoit » députée européenne. Elle nous démontre quelle est l’échelle de valeurs de son maître... et ses priorités.


                      • Tristan Valmour 15 décembre 2009 12:05

                        Bonsoir Imhotep

                         

                        Vous découvrez ce qu’est la politique on dirait. Dati ou les autres membres de l’UMP ne sont pas les seuls à agir ainsi. Malheureusement, c’est la règle. Bayrou, les socialistes, communistes (etc.) font pareil. Et j’ajouterai que cela n’est pas nouveau. Il y a peut-être une différence sur la forme ; à l’UMP on est plus cynique. Mais sur le fond, nada.

                         

                        Et franchement, ne croyez-vous pas qu’il est pénible d’assister à des débats interminables sur telle ou telle norme ? Sur des sujets, que la plupart des hommes politiques ne maîtrisent pas ? Je vous assure que ça m’emmerderait sec de discuter de la taille standard d’une boîte d’haricots. Pas vous ? Quand je pense que les maires de petites communes doivent régler les querelles de voisinage !!!

                         

                        Qu’est-ce qu’un homme politique (je parle des hommes de premier plan) ? Un expert en blabla, quelqu’un qui pense avant tout à sa réélection. C’est tout. Mais derrière, il n’y a rien, c’est creux. Ils ne connaissent rien à la vie, rien au monde, rien aux autres. Ils n’ont ni savoir, ni savoir-faire (sauf à monter une clientèle) et encore moins de savoir être. Ils passent d’un sujet à l’autre, donnant un avis de dilettante. Ils s’occupent des querelles de personnes, incarnent Voici et Paris Match réunis, aspirent au pouvoir pour glorifier leur moi, satisfaire leur Ego. Des que vous leur posez des questions techniques, il n’y a plus personne, y compris sur des sujets qu’ils sont sensés maîtriser eut égard à leur profession d’origine. Une profession qu’ils n’ont souvent que brièvement exercée. Ils se réfugient alors dans un verbiage creux. Et malheureusement, ce sont ces gens-là qui décident pour nous. Une bande d’incapables, d’icônes médiatiques, de people, dopés aux stupéfiants légaux ou illégaux. Bien entendu qu’il y a des exceptions, nombreuses, mais ce ne sont pas les politiques dont on parle, les besogneux, les discrets, ceux qui font leur travail et ont pour souci l’intérêt général, ceux qui n’ont pour récompense que les plaintes des citoyens et les emmerdes à répétition. On ne peut pas travailler et attirer les caméras. Mais ceux-là se sont fait manger par les autres à la naissance, par les dents longues qui ne reculent devant rien pour parvenir à leurs fins. La politique est un cirque médiatique dont nous sommes collectivement les bouffons. Parce que vous croyez que pour être un Sarko, une Ségo ou un Bayrou (liste loin d’être exhaustive), il ne faut pas être un grand prédateur ? Certains comme Séguin ou Léotard l’ont compris sur le tard, offrant un bel exemple de rédemption. En politique, nous vivons un double problème. Des représentants nationaux de piètre qualité ; un système désuet. Il est grand temps que vienne la démocratie directe pour chasser tous ces profiteurs et usurpateurs.


                        • Lapa Lapa 15 décembre 2009 13:42

                          [...]Au cours du reportage, Rachida Dati s’absente pour une conversation téléphonique privée, tout en oubliant qu’elle porte un micro.[...]

                          vous y croyez vraiment ? hahaha !


                          • beuhrète 2 15 décembre 2009 14:52

                            Vous avez bien oublié que l’on était sur agora........


                          • beuhrète 2 15 décembre 2009 14:49

                            Mme Dati s’ennuie au parlement , pourtant il y a de quoi faire à Strasbourg
                            quand on est une élue du peuple et que l’on entre en politique pour le bien de ses concitoyens, moi il à y cette phrase qui m’interpelle quand Mme Dati dit « quand tu es à Strasbourg, on voit si tu votes ou pas. Sinon, ça veut dire que tu n’es pas là… » » Celà veut bien dire que s’il n’y avait cette « pointeuse »au parlement l’hémicycle serait bien plus déserté qu’il ne l’est !
                            Je peux faire une suggestion à Mme Dati qui ne nous as pas fait l’honneur de sa visite il est vrai qu’il n’y avait pas non plus beaucoup de journaleux pour relayer l’information de son éventuelle présence, que c’était un dimanche et que le dimanche c’est réservé aux citoyens bénévoles de se déplacer a leurs frais, de consacrer du temps pour les autres etc ce genre d’actions on ne peut pas le demander à un élu, ils ne l’ont pas été pour celà, en fait ils ont étés élus et les premiers responsables de ces élections ne l’oublions pas c’est nous, oui je reprends s’ ils ont étés élus en fait c’est quand même qu’ils étaient volontaires et je connaîs beaucoup de monde qui aimerait être dans un placard doré payé à ce prix là, Oui j’aurai aimé voir quelques députés europeens venir au Village de la sécurité routière La Communauté Urbaine de Strasbourg organise, cette année, un « village de la sécurité routière » qui sera implanté du samedi 3 au dimanche 11 octobre 2009, place Kléber à…

                            http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-36898581.html

                            au lieu de faire les magasins de luxe autour de la cathédrale.

                            Il est vrai qu’avec des revenus pareils on peut s’ennuyer à Strasbourg

                            Le salaire des députés européens Vous voulez savoir combien gagne un député européen ? Voici les indemnités perçues par les parlementaires sortants et celles que reçoivent les députés que les Européens ont élu en juin. Le salaire des…

                            http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-salaire-des-deputes-euro...


                            N’est-ce pas « l’effet République bananière ou tout le monde viens se servir dans le porte-monnaie du mouton » ?


                            • LOKERINO LOKERINO 15 décembre 2009 19:31

                              a Imhopet , vous êtes tellement prévisible !!

                              evidemment , celle là , il ne fallait pas la louper !

                              vous étés vraiment le specialiste de l’histoire a la petite semelle !

                              Dans vos choix de sujet, vous démontrez que vous savez aller à l’essentiel !
                              Bravo , vous avez compris les grands enjeux du siecle ...sic

                              Vous devez sacrement vous embêter dans l’existence .

                              Je me contre f du destin de Dati mais, par cette « conversation », je lui trouve quelque chose de vivant .,de réel !
                               Qui n’a jamais dit ,« mon djob est terrible , je crois que je vais péter un câble ! » « ’il va se passer quelque chose »
                              Mais vous vous prenez les choses basiquement , au pied de la lettre !

                              Le plus exaspérant ? Votre coté éternel donneur de leçon

                              -Comme si dans la formation qui vous est proche ,lors des dernieres elections européenne vous ne vous étiez pas complètement trompé de débat oubliant ( vous moquant de !) l’ Europe sur l’hotel de l’obsession permanente d modem ; la revanche de Bayrou sur Sarko
                              -Comme si dans cette même formation un « vip » n’avait pas mené la tête de liste pour cyniquement ne pas siéger à Strasbourg ( JFK)
                              -Comme si encore , votre propre leader maximo n’avait pas LUI MEME Démissionné de son mandat de député européen préférant retrouver la scene intérieure

                              quel cynisme, quel aplond !!! 


                               


                              • Voris 15 décembre 2009 19:38

                                Rachida Dati emploie le mot « drame » comme Jean Sarkozy abusa du mot « victoire » pour désigner son élection-désignation-piston.

                                Des drames, il y en a assez en France et dans le monde, de vrais drames, pour que l’on ne les confondent pas avec quelques petits états d’âme des dames à toilettes et à bijoux.

                                Ces gens-là utilisent les mots avec emphase. Tiens, Sarkozy a parlé de « Yalta », ça lui reprend aussi.


                                • curieux curieux 15 décembre 2009 19:51

                                  Elle va p’être se faire engrosser par Baroso ou Van Rompuy


                                • 65beve 15 décembre 2009 22:25

                                  Bonsoir,

                                  Staline nommait des gens aux postes importants non pour leur compétence mais pour leur allégeance.

                                  UMP = Un Merveilleux Politburo  !


                                  • kalon kalon 15 décembre 2009 23:17

                                    Ben, là, je l’appréciait pas trop mais elle commence à m’épatée, cette jolie coquine !
                                    Nous sommes comme elle mais elle a le mérite de l’avoir dit « ouvertement » !
                                    Nous en avons, tous, plein le cul de cette europe d’abrutis, tous, méme les ......abrutis !
                                    Nous nous devons, sérieusement, considérer, dés à présent, que cette dame qui s’ennuie pourrait devenir notre 2éme « Jeanne d’Arc ».
                                    Que Dieu la bénisse et qu’il m’excuse l’impértinence de lui avoir quemandé a cet effet d’y étre intentionné.


                                    • kalon kalon 15 décembre 2009 23:34

                                      Alors, foin d’empoigne, faisons corps avec notre Dame,
                                      Elle a dit ce que nous crions depuis longtemps, discrétement mais le monde a entendu son chuchotement alors que nos cris ne sont que bruissement !
                                      Je vous porpose d’en faire notre reine, de la couvrir de toges et d’envies, à telle envie que que , méme, en étant l’homme le plus puissant du monde, Il ne puisse étre possible d’en donner plus que notre bonne envie de Lui donner.
                                      éh oui, les sanglots longs n’abreuverons plus longtemps nos contrées Espagnoles.
                                      Nos futurs maîtres comme nous mémes, avons compris qu’il est arrivé le temps de nous faire face !
                                      Le voile est déchiré, et seuls, quelques vieux perclus de nos assemblées « populaires » n’en ont encore rien perçu.
                                      Pour la premiére fois, Nous, les Européens, avons une élue qui peut devenir notre nouveau destin ! 


                                      • kalon kalon 15 décembre 2009 23:51

                                        Alors, chers amis avec lesquels, je partage mes chagrins depuis un moment.
                                        Pouvons nous envisager faire partie de la premiére charette et laissé, ainsi, écrire par d’autres, ce que nous avons si bien compris en nous écrivant mais, dont nous savions, à l’avance, que nous n’en étions que les théorisiens
                                        Prigogine disait, dans sa théorie sur les systémes chaotiques qu’il existait des moments « d’attraction étrange ».
                                        Bon, difficile à expliquer mais tellement difficile à comprendre aussi !
                                        Bonne nuit


                                        • kalon kalon 16 décembre 2009 00:02

                                          Et, j’ai l’impression qu’Il a compris, avant nous, que la faille est ouverte.
                                          Il existe de ravissantes « idiotes » dont, j’ai le sentiment qu’elles peuvent nous apporter bien plus que ce qu’elles ne pouvaient croire donner.
                                          Une erreur de « casting » en quelque sorte !  smiley


                                          • Lucrezia 16 décembre 2009 08:04

                                            Il y a aucune obligation à être élu au Parlement Européen.

                                            si cela l’a fait « chier » qu’elle démissionne et laisse sa place à quelqu’un d’autre de motivé !!!


                                            • zelectron zelectron 20 décembre 2009 10:55

                                              Comment voulez vous qu’elle démissionne : elle n’a pas d’honneur, elle ne sait même pas ce qu’est le respect de la parole donnée, ni ce qu’elle doit, y compris à Sarkosy, c’est un comble !
                                              Elle connait le mot droit mais parlez lui de devoir : elle n’a aucune idée de ce que cela veut dire. Cette « créature » n’a pas la moindre vergogne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès