Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Raffarin se prive de croissants

Raffarin se prive de croissants

Pour lui pas question de taxer Mickey ...

Quand j’écrivais hier l’éloge de la rigolade salutaire, je ne pensais pas que l’actualité me fournirait aussi rapidement l’occasion d’un nouveau fou rire.
Jean-Pierre Raffarin y pourvoit.

Il est susceptible le poitevin et surtout très fâché par le projet de taxation des parcs à thèmes. Pas question pour lui de taxer Mickey.

Sa coquetterie : il refuse dorénavant de participer au petit déjeuner de la majorité ! C’est dommage commente Jean-Claude Gaudin depuis Marseille. Il est certain qu’une telle abstinence est sans doute contestable sur le plan sanitaire, tant il est bien connu qu’un bon petit déjeuner, bien équilibré et substantiel, est favorable à une bonne santé.

Il est évident que décrire le relèvement de la TVA sur les parcs à thèmes comme une mesure « contre les pauvres » est pour le moins abusif, pour ne pas dire démagogique. Une telle bidonnade ne méritait sans doute pas d’être relevée. C’était sans compter sur les reliquats d’impulsivité inconsidérée d’un Sarkozy pourtant devenu plus calme : il critique ouvertement et en son absence l'analyse de l'ancien premier ministre.
Un vrai pataquès à l’UMP et sur les bords de la cannebière qui reçoit les troupes de Copé. Les universités d'été sont faites pour de telles embrouilles.

Bien sûr la presse trop heureuse de trouver une diversion aux hésitations du PS, s’empare de la tempête dans le vieux port : résultat Raffarin se prive de croissants !

Curieusement, personne ne rappelle (cela m’a peut-être échappé) que Jean-Pierre Raffarin est sénateur de la Vienne, ancien président du conseil général de ce département si cher à René Monory et que le Parc du Futuroscope est un parc à thèmes dont les attractions sont basées sur le multimédia, les techniques cinématographiques, audiovisuelles, robotiques du futur. Il est situé dans le département de la Vienne, à 10 kilomètres au nord de Poitiers. Ceci explique peut-être cela, et valait bien quelques croissants.

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Cropcircle 4 septembre 2011 19:13

    C’est une« raffarinade » déjà qu’il s’agite et s’empiffre au sénat à rien faire,on va parler un peu de lui...il risque pas de maigrir pour autant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès