Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Rama Yade au Parti Radical. Réjouissons-nous !

Rama Yade au Parti Radical. Réjouissons-nous !

J’étais très dubitatif lorsque j’ai vu arriver Rama Yade sur la scène politique française en 2007, à la faveur d’une ouverture aux minorités visibles souhaitée par Nicolas Sarkozy, alors candidat à la présidentielle.

Les plus anciens d’entre nous se souvenaient encore des Jupettes du Maire de Bordeaux, lorsque devenu Premier ministre, ce dernier se fit prendre en photo avec elles. Leur présence fut bien éphémère et ne dura que le temps d’un remaniement.

Je me suis dit qu’on nous resservait la même chose, façon XXIème siècle. La France devait à présent, avoir son quota de nègres et d’arabes et que tout ceci était dans l’air du temps.

Un petit arbre qui cachait la forêt monstrueuse des plantureux plliers du pouvoir qui sont tous, dans nos deux assemblées, des mâles blancs, à la cinquantaine très tapées, bourgeois, cul serrés, sachant à peine se servir d’un mail (on se souvient de l’air amusé de Loïc Le Meur venant leur expliquer qu’on pouvait avoir la vingtaine et gagner beaucoup d’argent avec les nouvelles technologies de l’information),laids, aux têtes de comptables ou de notaires, s’exprimant avec une onctuosité dégoulinante, ayant tous en commun de ne rien connaître de l’évolution sociologique de notre époque, puant une certaine crétinerie crasse dans les domaine qui sortaient de leur spécialisation.

Le temps ne m’a pas donné tout à fait tord avec les expériences malheureuses de Rachida Dati, rapidement tombée dans le luxe et les mondanités, et Fadela Amara, voulant tellement se conformer aux règles et voulant tout bien faire comme on lui demandait que son passage au Secrétariat d’Etat à la politique de la ville ne nous laissera pas un souvenir impérissable.

A sa décharge, elle eût très peu de moyen pour mener la politique qu’elle ambitionnait pour la ville et …était comptable de formation, ce qui nous ramène à l’aspect précédent.

Rama Yade ce fut autre chose. Elle n’était pas politique. Lorsque je la vit apparaître pour la première fois le 14 janvier 2007, sur mon écran, lors du congrès d’investiture de Nicolas Sarkozy, je me souviens m’être dit « merde », mi-jaloux, mi-médusé par le cran de cette jeune femme sublimement belle qui entrait dans le lard du PS à la tribune, avec un aplomb et une certitude d’elle-même à toute épreuve.

Je n’étais pas triste à cause des quelques vérités qu’elle balançait avec brio sur les socialistes, mais j’ai senti d’emblée, que cette jeune femme à l’allure presque étudiante referait parler d’elle au sein de la future majorité.

Hors, ce qui me questionnait et m’emmerdait au fond, fut qu’elle se réclamait de l’UMP plutôt que du Centre. Tout chez elle respirait le radicalisme et l’humanisme. Comment cette sublime black, à l’allure étudiante et jeune que Leopold Sedar Senghor avait sans doute du faire sauter sur ses genoux lorsqu’elle était bébé, pouvait épouser les thèses sécuritaires d’un Nicolas Sarkozy draguant les voix du Front National ?

Pour moi, Rama Yade, c’est la même richesse qu’Abdel Malik, une vraie chance pour notre pays. Une France qui n’ait plus peur de sa jeunesse, qui la regarde en face, dans sa multi-culturalité, qui comprenne que le département le plus jeune de France (93) est un atout pour le siècle à venir, si les politiques de notre pays savent en exploiter les richesses humaines. L’exact inverse d’une France frileuse, vieillissante, provinciale, une France sur le déclin.

Rama Yade pourrait être tout ceci. Un formidable espoir politique. Et force est de constater qu’elle en a le potentiel et l’intelligence.

Jusqu’à présent, c’est un sans faute. Elle a ouvert sa gueule très subtilement pendant trois ans, tout en restant dans les clous. Evidemment qu’elle ne pouvait pas rester à l’UMP qui s’est trop droitisé ces derniers temps sous l’impulsion du Sarkozysme.

Mais elle sait très bien que l’UMP n’est pas un parti monolithique. Je crois comme elle que c’est une famille aux multiples facettes. Le temps montrera qu’il y a là comme ailleurs de véritables humanistes qui n’ont rien à envier à certains qui affirment se situer plus à gauche sur l’échiquier politique.

Au fond, le sarkozysme est une méthode de direction de l’Etat que les français exècrent. C’est une façon d’exercer le pouvoir assez particulière ou l’arbitraire l’emporte sur l’arbitrage.

Mais posez-vous la question de savoir pourquoi le Premier ministre est si populaire ? Ne serait-ce pas au fond que les français ont compris dans leur immense majorité, que la direction politique et économique du pays n’était pas si mauvaise. Si seulement, on gommait le chef de l’Etat, on y verrait certainement plus clair.

Rama Yade n’était qu’une brillante étudiante en 2007 et, est devenue en trois ans incontournable dans la vie politique de notre pays.

En 2011, elle arrive au Parti Radical. C’est une bonne chose. Elle retrouve ses fondamentaux éthiques et politiques et va pouvoir accorder ses actions dans ses discours.

Je lui souhaite bonne chance. C’est une très bonne nouvelle pour l’année 2011.

Et qui sait …. Pourquoi pas un jour..Il n’est pas interdit de rêver !


Moyenne des avis sur cet article :  1.32/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 24 décembre 2010 10:25

    Décidément Phileas...
    Après votre article d’avant-hier, vous faites un sans faute !
    Rama Yade !
    Aussi ambitieuse que Dati !
    Qui se vend aux quatre vents !

    Je vous la laisse !


    • Yvance77 24 décembre 2010 10:33

      Euh l’auteur je ne sais pas comment vous le dire... mais elle est mariée (ou tout comme). Donc si vous la vouliez comme cadeau de Noel ca va pas le faire.

      Bon a part ça, cette chance pour la France comme vous dites, elle a fait quoi de si merveilleux ?

      Hormis se faire chier dans un ministère ou elle a appris via Wikipédia que le basket cela se jour à cinq et qu’il y a un pivot qui n’a rien à voir avec un acte d’orthodontie.

      Elle est juste une femme qui a appris à manier la langue de bois et qui a autant de conviction qu’une truelle.

      Déborder d’amour pour Pipole premier, cela n’en fera pas une reine du peuple. Qu’elle tombe avec l’abruti qui nous gouverne c’est tout ce que je lui souhaite, et qu’elle finisse dans les poubelles de l’oubli.


      • LE CHAT LE CHAT 24 décembre 2010 10:36

        Rama Yade au parti radical qui n’a de radical que le nom !
        en voilà de la lisibilité ! quel engagement !

        ce que j’aime bien chez elle , c’est qu’elle est une des rares politiques à parfois abandonner la langue de bois et à parler comme tout le monde , d’où sa popularité .


        • epapel epapel 25 décembre 2010 14:18

          A tel point que les caciques de l’UMP les appellent les mollusques.


        • Cocasse cocasse 24 décembre 2010 11:50

          Pour moi, Rama Yade, c’est la même pauvreté qu’Abdel Malik, une vraie malchance pour notre pays. Une France qui ne veut pas de la racaille des cités, qui la regarde en face, dans son inculturalité, qui comprend que le département le plus jeune de France (93) est une zone de non droit et de barbarie pour le siècle à venir. Le symbole de la France sur le déclin, dans laquelle il ne reste plus que certaines zones de province où il fait encore bon vivre.


          • bernard29 bernard29 24 décembre 2010 11:59

            Vous n’avez pas compris que l’annonce de Rama Yade au parti Radical était pour elle l’occasion d’un coup médiatique ( une semaine dans la presse et télés à en bouffer comme s’il en pleuvait) et un moyen de rpession sur Sarko pour lui trouver un job.
            le parti de Borloo est « le pôle emploi médiatico-politique » des recalés des ministères ou de politiciens un peu perdus.. Fadéla Amara se prépare à y entrer comme porte parole , et pour trouver aussi un point de chute professionnel. Sans doute les Koutchner ne devraient pas tarder . Avec Tapie et Bayley , tout ce beau monde va aussi sans doute aller de déclarations en déclarations et occuper les médias continuellement. Il y en a un que ça gène quand même , c’est Bayrou. 


            • epapel epapel 25 décembre 2010 14:22

              Une belle brochette de pieds nickelés finalement : Borloo, Tapie, Yade, Amara.


            • foufouille foufouille 24 décembre 2010 12:27

              si les « radicaux » veulent chasser du sdf, ils ont la personne pour


              • epapel epapel 25 décembre 2010 14:19

                Mais avec Borloo c’est mieux : il a déjà le look.


              • Imhotep Imhotep 24 décembre 2010 12:44

                1- Rama Yade a serré, tout sourire devant photographe, la mains de Kadhafi avant de parler de paillasson puis de se rétracter. En fait en 3 ans elle ne s’est insurgée que 3 fois, mais touours en se rétractant après, tout come pour le discours de Dakar où elle n’est intervenue que deux ans pour se rétracter hnsuite.
                2- on ne l’a pas entenude ni en Tunisie, ni pour le Tibet, ni pour la circulaire Hortefeux, ni pour le prix Nobel de la paix.
                3- elle ne manque pas de cynisme quand elle parle de bling bling pour les onze en Afrique du sud quand son hôtel est encore plus, luxueux.
                4- qu’ele soit mignonne, intelligente et noire ne change en rien qu’elle est une opportuniie qui a un très faux courage mais de vrais talents de communication, de victimisation qui clôt touit débat et toute critique, d’opportuinisme qui lui fait aller au Parti Radical quand on lui refuse ses caprices à l’UMP sachant par ailleurs se servir à merveille de son trple statut de noire, jeune et femme, tout come de son faux statut de rebelle.
                5- Le Parti Radical n’est qu’une filiale à 100 % de l’UMP, financée à 100 % par l’UMP, qui vote toute les lois. De plus Yade a dit qu’elle était toujours une sarkosyste convaincue son coeur étant assez grand pour son père politique et pour Borloo.
                6- Etant ambassadrice, devoir de réserve oblige, elle va devoir la fermer ce qui annule totalement le fait politique de son ralliement au Parti Radical. Contre toute règle de déontologie et même de la diplomatie (représentant la Franve elle ne peut plus être engagée politiquement sinon elle ne représente plus la France (à moins qu’en Sarkozye les ambassadeurs ne représentent plus la France mais le parti de son Président sinon le Président et son parti) et morale, elle reste élue et continue à en toucher les émoluments, ceci prouvant sa haute moralité politique et son éthique personnelle.

                Quand l’auteur va-t-il prcarte à l’UMP ou bien un poste de pigiste au Figaro (ou les deux) ?


                • Alpo47 Alpo47 24 décembre 2010 12:48

                  Quelqu’un peut il m’expliquer, quelle est la somme de compétences, d’expérience professionnelle ou politique ... qui ont permi à cette personne de parvenir aux plus hauts postes de la républiquen (ministre, quand même...)
                  Non, je refuse de croire que c’est uniquement sa jolie frimousse ... non... impossible. Non, je n’y crois pas ...
                  Bon, c’est vrai qu’on a déjà un « mannequin-croqueuse-d’hommes » qui est la première dame de France ...
                  Mais, on va où, là ... ?????


                  • Cocasse cocasse 24 décembre 2010 12:58

                    Alpo, dans un gouvernement de marché à vocation médiatique, on se doit avant tout de respecter les cotas.
                    Le gouvernement doit ressembler à une pub benetton, creux et diversifié.


                  • Alpo47 Alpo47 24 décembre 2010 15:02

                    Sauf qu’on ne parle pas de publicité, mais d’accéder aux commandes de l’Etat. Je pense que lorsqu’on privilégie la communication au vrai « service de l’Etat », qui devrait, logiquement, être mené par les personnes les plus compétentes, c’est le signe d’une totale déliquescence des valeurs.
                    Mais cela n’étonnera plus personne.


                  • Julien Julien 24 décembre 2010 12:59
                    « qu’on pouvait avoir la vingtaine et gagner beaucoup d’argent avec les nouvelles technologies de l’information),laids, aux têtes de comptables ou de notaires, »

                    1/ Combien de jeunes de 20 ans gagnent « beaucoup d’argent avec les nouvelles technologies » ??
                    2/ Plutôt que de vous attaquer à la forme (ils sont « laids » ; comment serez-vous au même âge ? Qu’est-ce que la laideur ? Qu’est-ce que ça peut vous faire ?), vous feriez mieux d’examiner le fond.

                    « elle en a le potentiel et l’intelligence. »

                    Examiner le fond vous aurait permis de détecter la NULLITE de Rama Yade (économie en particulier), et son OPPORTUNISME sans limite. Sa LANGUE DE BOIS inégalable.

                    Bref, votre article va récolter un paquet de votes négatifs auprès des internautes d’Agoravox, qui savent pour la plupart réfléchir par eux-mêmes.

                    • breizhnana 24 décembre 2010 17:50

                       ouais !!!! je moinsse l’article (plus c… tu meurs) et je plusse les com des deux mains !! 


                    • nakoshi 24 décembre 2010 19:43

                      « Ils » sont laids, elle est « sublimement » belle...

                      What else ?

                      Je pense, mon pauvre Philéas, qu’on aurait jamais du vous refuser la « barbie noire et cheveux longs » dans votre enfance : cela vous aurait fait peut-être gagner du temps...

                      Niveau zéro de la politique.


                      • volpa volpa 24 décembre 2010 19:49

                        Rama Yade et ABDEL MALIK sont des chances pour eux mêmes.

                        L’un fait de la soupe pour vivre et l’autre y va continuellement.

                        Bientôt elle va nous ramener le fameux TAPIE !!!!!!!!!


                        • epapel epapel 25 décembre 2010 14:26

                          C’est ça qui est triste et scandaleux : présenter systématiquement ces populations comme une chance et nier les problèmes qu’elle pose.


                        • patcuir patcuir 24 décembre 2010 20:25

                          rama yade n est qu une arriviste sans aucunes envergure !!!! une bidon c est tout


                          • Abou Antoun Abou Antoun 24 décembre 2010 20:31

                            Citation :
                            Mais posez-vous la question de savoir pourquoi le Premier ministre est si populaire ?

                            Cela me semble simple ; en France pou être populaire il suffit de ne rien dire et de rien faire. A chaque fois que Chirac faisait un discours ou prenait une décision sa cote plongeait, puis les mois passant dans le plus grand silence elle remontait lentement mais surement. Il a fini par le comprendre, c’est pourquoi il s’est mis en vacances (au sens propre) plusieurs années avant la fin de son mandat.
                            Pour en revenir au sujet Rama Yade est belle et intelligente, donc déjà fort bien servie par la Nature. De là à en faire un leader politique ...
                            J’ai pu constater qu’à l’instar de son maître elle aimait attirer et monopoliser l’attention, quitte à faire des déclarations contradictoires et avoir des comportements contradictoires avec ses positions. Elle semble donc douée pour la politique. Est-ce de cela que nous avons besoin ou bien avons nous déjà assez donné dans le genre ?


                            • verdan 24 décembre 2010 21:22

                              Bonsoir Vous
                              -« Pas assez donné » ....nous n’avons plus rien à donner pour nos enfants....
                              Ils pillent ce qui reste...  :(

                              +1 votre com.

                              Crdt


                            • epapel epapel 25 décembre 2010 14:13

                              Mais posez-vous la question de savoir pourquoi le Premier ministre est si populaire ? Ne serait-ce pas au fond que les français ont compris dans leur immense majorité, que la direction politique et économique du pays n’était pas si mauvaise.
                              Si c’est vrai, alors ce n’est pas bon du tout pour Rama Yade de s’être fait jetée par Fillon puis d’avoir choisi le mauvais camp. Et son exil par Sarkozy à l’UNICEF est le moyen choisi par Sarkozy pour lui fermer son clapet ou eclater comme une baudruche si elle l’ouvre intempestivement.

                              Mais qu’a fait concrètement la brillante Rama Yade au gouvernement à part l’ouvrir bruyamment régulièrement puis se rétracter après chaque rappel à l’ordre ?

                              Réponse : rien.

                              Elle a même trempé à sa manière dans le fiasco de l’équipe de France de football :
                              - sa critique sur les conditions d’hébergement qui s’est retournée contre elle et lui a valu la bouderie des joueurs (organisation de visites distinctes en Afrique du Sud)
                              - son absence notoire dans le déroulement de la crise alors qu’elle aurait du être en première ligne pour éviter puis limiter le désastre.

                              Et maintenant elle rejoint le parti radical après bruyamment soutenu Borloo le looser ridiculisé de la rentrée (Fillon l’a surnommé Borloose et les caciques de l’UMP l’appellent Bordelo) ce qui prouve son absence totale de flair politique.


                              • epapel epapel 25 décembre 2010 14:31

                                Pour moi, Rama Yade, c’est la même richesse qu’Abdel Malik, une vraie chance pour notre pays. Une France qui n’ait plus peur de sa jeunesse, qui la regarde en face, dans sa multi-culturalité, qui comprenne que le département le plus jeune de France (93) est un atout pour le siècle à venir, si les politiques de notre pays savent en exploiter les richesses humaines. L’exact inverse d’une France frileuse, vieillissante, provinciale, une France sur le déclin.

                                Vous ne pouvez pas vous imaginez à quel point c’est insultant. Vous faites du racisme anti-blanc en niant qu’il existe une jeunesse non issue de l’immigration.

                                Vous nous niez et vous vous reniez tout simplement.


                                • superyeti superyeti 26 décembre 2010 11:20

                                  Pauvre Phileas, il ne convint que lui, le parti radical, un repère d’humaniste , excusez moi, mais là j’ai pas tout compris, les centristes qui font parti de tout les gouvernements de droite depuis belle lurette, et lire en plus que le parti radical apportera fondamentaux éthiques et politiques, ça c’est la cerise sur le gâteau.

                                  Phileas, tu arrives de quelle planéte ? ca fait combien de temps que tu étais parti ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès