Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Rama Yade : difficile de changer la culture de la dépense !

Rama Yade : difficile de changer la culture de la dépense !

 Si vous suivez mon blog régulièrement, vous savez que j’apprécie peu la culture de la dépense qui est au coeur de nos élites politiques. Celle des avions privés que nous leur offrons, celles des appartements de fonction luxueux, des voitures de fonction avec chauffeurs, des bureaux ministériels que l’on refait à peine arrivés dans le poste, etc. Sans compter celle des conseillers particuliers qui n’arrêtent pas de se multiplier en nombre sans amélioration d’efficacité comme vient encore de le rappeler Claude Guéant.

C’est pour ça que quand Rama Yade, dans son rôle de Secrétaire d’Etat aux Sports, s’étonne que l’équipe de France de football ait choisi le plus bel hôtel de la côte sud de l’Afrique du Sud, je ne peux que trouver sa réflexion pleine de bon sens. Evidemment sur le fond ce n’est pas son ministère qui paye, c’est la Fédération internationale qui finance et le prix des chambres(500€ la nuit tout de même) entre dans ses tarifs. Il n’est pourtant pas inutile de rappeler certaines personnes, que dans d’autres débats on qualifie de "riches", à une certaine humilité quand le reste du pays souffre de la crise et du recul graduel et de long terme de notre pays. Merci donc Madame Yade de ce rappel à la décence.

Ce qui me parait moins acceptable est la volée de bois vert qu’immédiatement après, d’autres personnes influentes de l’UMP comme Xavier Bertrand voire même le porte parole du gouvernement Luc Chatel, se sont permis d’envoyer à la dite Rama Yade pour cette remarque. Eux se placent dans la position exclusive de supporter inconditionnel qui se doit d’être au côté de son équipe dans de telles circonstances. Pensez donc, le pays et ses représentants se doivent de faire corps avec leur équipe nationale, du moins tant qu’il y a de l’espoir car après ce sera la curée sur les perdants éventuels et leur entraineur !

Que d’idées bassement électoralistes dans tout cela, messieurs ! Donc la victoire éventuelle suffirait à justifier l’indécence des comportements et des dépenses, d’après Messieurs Chatel et Bertrand. Comment voulez-vous qu’ensuite les mêmes essayent d’instiller à leurs compères élus ou administratif la moindre culture "d’un sou c’est un sou".

Il y a pourtant un ex entraineur célèbre dans le football pour son sens de l’économie qui a prouvé que l’on pouvait être performant sur le plan sportif et attentif à la dépense et au train de vie que l’on affiche. Il s’agit, vous avez deviné de Guy Roux.

Merci donc à Rama Yade de son rappel à l’ordre sur l’indécence de certains comportements et un Bonnet d’âne à Monsieur Bertrand en particulier pour sa culture personnelle de " la fin (même si on n’y parvient pas) justifie les moyens. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 8 juin 2010 17:05

    "un Bonnet d’âne à Monsieur Bertrand en particulier pour sa culture personnelle de " la fin (même si on n’y parvient pas) justifie les moyens« 
    un bonnet d’âne ? vous plaisantez ? la visite gratuite d’un îlot désertique du Pacifique Sud, pour une durée de 2 ou 3 mois sans que le sieur en question ne sache la date de son retour à la »civilisation" je ne doute pas un instant qu’il récupère un peu de bon sens et + si affinités ...
    (Chatel sur un autre atoll, etc...)


    • ZenZoe ZenZoe 8 juin 2010 17:36

      D’accord avec la remarque de Rama Yade
      Mais pas d’accord du tout avec son timing : l’hôtel des Bleus est réservé depuis des mois, et Rama Yade vient juste de s’en apercevoir ?
      Pourquoi se réveille-t-elle maintenant, à 3 jours du coup d’envoi, alors que notre équipe a plutôt besoin de soutien, et pas d’une polémique ?
      Sinon, elle pouvait attendre au moins la fin de la compétition, rien ne presse que je sache, puisque le mal est fait.


      • Traroth Traroth 9 juin 2010 11:48

        Cessez de mettre des futilités comme la coupe du monde de football au même niveau que le problème de la dette nationale, qui est crucial si on ne veut pas que nos enfants finissent par crever de faim ! Le « soutien à notre équipe » ??? MAIS QU’EST-CE QU’ON EN A A FOUTRE ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès