Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Réalité de la fraude en Guadeloupe

Réalité de la fraude en Guadeloupe

Dans le tumulte autour des fraudes électorales du Parti socialiste, que j’ai analysées dans ma note précédente, un cas exemplaire est de plus en plus cité : celui de la Guadeloupe.

Ô Combien exemplaire !

Voici donc une fédération socialiste où le Président du conseil régional de Guadeloupe Victorien Lurel affirme que le camp Aubry a fraudé de manière large dans deux sections, et qu’il dispose des procès-verbaux le prouvant. Ainsi, "la fraude dans la seule Guadeloupe a assuré à Martine Aubr) bien plus de voix que les 102 officielles établies par les résultats arrêtés par le parti. [...] Je confirme que des constats d’huissier ont été faits dans deux sections de la Guadeloupe, prouvant la réalité de la fraude et le sens de la fraude" Aubry arrive très en tête dans les sections d’Anse-Bertrand et de Pointe-à-Pitre, alors qu’elle est largement minoritaire dans le reste de la fédération. Et bien évidemment, elle n’a répondu à aucun des mails de Lurel.

Clarifions immédiatement notre position : il est manifeste que tout ceci est vrai. Si Lurel affirme disposer de procès-verbaux à ce sujet, il n’y a pas de toute à avoir. Il serait dommage cependant de s’arrêter là, alors que le Parti socialiste fournit le résultat du vote par fédération. Qu’en est-il en Guadeloupe ?

Martine Aubry : 337 voix et 18,25%

Ségolène Royal : 1.510 voix et 81,75%

 

Aubry ayant fraudé plus de 102 voix, les résultats réels sont donc :

Martine Aubry : 235 voix et 13,46% au maximum

Ségolène Royal : 1.510 voix et 86, 53 % au minimum.

 

Hors fraude d’Aubry, Royal fait donc au minimum 86,53% en Guadeloupe !!! Sans les mains ? Qui peut imaginer un seul instant que ce score est le fruit d’un vote libre ?

La Guadeloupe est donc bien un cas d’école pour comprendre ce qui s’est passé au dernier congrès (et à d’autres). Un baron local (ici Victorin Lurel, royaliste) contrôle sa fédération et la fait voter au canon pour sa candidate. Il peut se trouver deux sections qu’il ne maîtrise pas, et qui vont bourrer les urnes dans l’autre sens. Et alors, sans fraude, qui aurait gagné en Guadeloupe ? Plus personne ne peut le dire. Et c’est la même chose au niveau national


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Lapa Lapa 17 septembre 2009 12:18

    Quel bordel ! C’est pas glorieux en tout cas...


    • Bloggy Bag Bloggy Bag 17 septembre 2009 12:48

      Il serait intéressant d’avoir le score des contributions avant Reims.


      • Tonio Tonio 17 septembre 2009 14:22

        Nous sommes bien d’accord ! Mais je ne les ai pas trouvés.


      • Tonio Tonio 17 septembre 2009 16:43

        On me communique le résultat suivant en ce qui concerne la Guadeloupe :
        Delanöe 943 voix - 70%
        Royal 218 voix
        Aubry 140 voix

        Et devinez quoi... Lors des motions, Lurel soutenait Delanöe.


      • selene 17 septembre 2009 14:10

        Il s’agit de savoir comment on peut réagir devant une « prise en mains » aussi lourde que l’a été celle du camp de Segolène Royal lors du vote pour l’élection du premier secrétaire.


        Faut il tout supporter sans réagir ? autant lui remettre de suite les clefs du coffre de Solferino !


        • bernard29 bernard29 17 septembre 2009 14:42

          Ce qui veut dire que Aubry et les apparatchicks du PS ne sont pas apprévciées en Guadeloupe. De fait, il y a un quasi consensus de rejet .

          Est-ce que vous voulez laisser entendre que les militants du Ps sont des « boeufs » ou des « veaux » ?? 

          ou bien comme Bartolone vous jouez « le parti contre les militants » .


          • Tonio Tonio 17 septembre 2009 16:35

            Euh... Je ne suis pas certain de comprendre ? Etes-vous en train de dire que les militants PS ont effectivement voté à près de 90% pour Royal, et que c’est bien naturel tellement les autres sont pourris ? Une once de doute ne peut-elle pas s’insinuer en vous à ce sujet ?


          • bernard29 bernard29 17 septembre 2009 17:03

            Vous voyez où tout celà nous entraîne. !!! la suspicion devient générale .

            c’est pas trés bon. 


          • Desirade Desirade 17 septembre 2009 16:36

            Il serait bon d’étudier les résultats entre deux tours ainsi que de donner les chiffres concernant la participation.


            Dans cette affaire le PS donne une image de parti des tricheurs ou le pouvoir est réservé aux initiés plutôt que celle du parti de la transparence et du désintéressement.

            Un très mauvais moyen de gagner la confiance des électeurs à la veille d’une succession d’échéances électorales importantes sur le plan local. 

            L’avertissement donné au PS lors des élections européennes en Guadeloupe pourrait bien se traduire, si un sérieux coup de balai n’est pas donné, par une défaite retentissante.

            Il n’y aura pas que les militants socialistes pour aller voter ces jours-là. 

            • Samory Touré 17 septembre 2009 16:44

              C’est quand même étrange de voir avec quelle facilité on avance des choses ! Les deux camps ont bourré les urnes. Forcément ! Sauf qu’il n’y en a qu’un qui est prêt à livrer ses preuves. Par ailleurs, que les personnes intéressées consultent les résultats de la présidentielle de 2007, deuxième tour, dans les Dom-Tom, notamment aux Antilles, où Ségolène Royal écrabouille son adversaire, obtenant même de meilleurs résultats que la « régionale de l’étape », Christiane Taubira, cinq ans plus tôt !


              • Tonio Tonio 17 septembre 2009 16:54

                Elle fait 50,83% au second tour de la présidentielle en Guadeloupe. Pas vraiment un engouement démentiel, rien qui se compare avec les près de 90% que Lurel réclame en sa faveur au congrès...


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 17 septembre 2009 18:03

                  Qu’il y ait eu des fraudes dans les deux camps n’interdit pas, mais oblige, dans le cas où elles sont avérées, à des sanctions contre les fraudeurs où et quels qu’ils soient .
                   
                  S’il n’y a aucun cas avéré alors le livre qui prétend les dénoncer est attaquable pour diffamation et allégations mensongères tendant à nuire au PS et à sa direction actuelle. Refuser l’alternative posée par SR revient au fond à excuser les fraudeurs éventuels en laissant entendre que le livre en question dit la vérité dès lors que la direction actuelle du parti élue dans des conditions aussi problématiques ne s’oblige à faire la preuve du contraire, ce qui fait suspecter qu’elle refuse sérieusement changer les choses dans l’avenir.

                  SR ne dit pas autre chose et elle a raison : la crédibilité d’un parti qui se réclame de la démocratie est en jeu. La logique de sa position est imparable ; ce qui embarrasse tous les apparatchiks existants et ceux qui aspirent à le devenir.


                  • Tonio Tonio 17 septembre 2009 22:09

                    C’est exactement ça : la direction actuelle du PS « excuse » l’ensemble des fraudeurs. C’est bien pour ça que l’ensemble des quatre motions, y compris celle de Ségolène Royal se sont mises d’accord. Au passage, je trouve un peu étonnante la position de Royal demandant la prise de sanction contre ses propres partisans, car je vois mal la direction limiter les enquêtes à son seul cas. Je n’imagine pas qu’à ce niveau, les choses se soient faites sans que Royal en ait eu connaissance et qu’elle ait avalisé, voire encouragé les manoeuvres de son propre camp ; son ultimatum n’est donc ni élégant envers ses troupes, ni d’ailleurs prudent pour elle-même.

                    Mais en réalité, une fois qu’on aura sanctionné une bonne partie des barons et des cadres de la direction et de l’opposition du Parti, sera-t-on plus avancé ? On a fait un congrès de merde, la chose est entendue et sur la place publique. Peu s’en sortent honorablement (Delanöe notamment, mais ça lui fait une belle jambe) et prendre des sanctions est sans effet si elles arrosent un peu tout le monde (ce qui assure qu’en fait il n’y en aura pas). Le véritable combat n’est pas de remâcher tout ça, mais de s’assurer que ça ne se reproduira plus, et donc de réformer radicalement les procédures de vote et la démocratie interne.


                  • bernard29 bernard29 17 septembre 2009 23:24

                    a tonio,
                    Quand je vous entends parler de démocratie interne au PS, j’écarquille les yeux. Bon . Soyez heureux entre vous dans votre PS rénové avec vos tricheurs patentés. Royal a fait le travail qu’elle devait faire .C’est tout et à mon avis c’est bien. 


                  • Tonio Tonio 17 septembre 2009 23:31

                    Bernard, il y’a une incompréhension : je ne dis pas que tout est rose, je dis que le PS est le seul à véritablement essayer. Je ne suis pas du tout un lou ravi, et j’espère bien que toutes ces polémiques seront le coup de fouet nécessaire pour border d’avantage les contrôles antifraude et surtout pour réduire l’intérêt du bourrage d’urne (par exemple la primaire ouverte).

                    Par ailleurs, je saisis mal votre référence à Ségolène Royal comme ayant fait ce qu’elle devait faire. Dans la mesure où ses partisans ont fraudé dans les mêmes proportions que ceux d’Aubry, en quoi est-elle exemplaire ? Personellement, je ne soutiens ni l’une, ni l’autre !


                  • LE CHAT LE CHAT 18 septembre 2009 09:31

                    Pour un parti qui n’arrête pas de dire que Sarkozy menace la démocratie , qui peut croire qu’avec de telles pratiques au sein de leur parti , ils soient en mesure de donner une quelconque leçon ????


                    • rinaldo maurice 18 septembre 2009 11:46

                      Je penses que notre Président Lurel se trompe de cible,les cuisines entre membres du même Parti,se règle à l’amiable ,pas sur la voie publique !
                      Car j’appartiens à la section de POINTE A PITRE ET J’AI VOTE MARTINE AUBRY !
                      Par contre,je trouve étonnant que le dossier brûlant de la SARA qui règne en maître dans le secteur pétrolier et dirigé que par des METRO depuis 40 ans !
                      Cette société Saigne notre population depuis 1969 !
                      Elle n’a jamais publié de rapport sur ses activités et aucun Politique n’a osé exiger ses documents comptables et sociaux,cette société n’a jamais reçu la visite d’experts de l’union européenne pour vérifier comment les subvention obtenues ont été utilisées !
                      Il est étrange qu’il soit extrêmement timide sur ce dossier là,alors qu’il est superbement payé pour défendre sa population quand elle est agressée par des Prédateurs venus de l’HEXAGONE.
                      Il a été silencieux dans l’affaire d’ORLY où nos compatriotes ont été agressé par un raciste ex préfet de la Guadeloupe,j’imagine le climat de terreur qu’il a fait régner à BASSE TERRE !
                      A t il fait une intervention à la radio,à la T.V ou écrit une lettre publique ?
                      ON ATTEND DE lui un dépôt de Plainte contre la SARA ,pour abus de position dominante.... 
                      On attend de lui qu’il ouvre le dossier des incendies criminelles pour savoir où en sont les enquêtes ?
                      Qu’il laisse Martine Aubry travailler en Paix !
                      Il oublie lors des bombardements de’ Gaza,ELLE EST UNE DES RARES POLITIQUES à appuyer la délégation de mèdecins Llillois qui s’est rendue courageusement prêter mains fortes aux mèdecins Palestiniens.

                      Où était-il à ce moment là ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès