Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Récupération politique : oui mais...

Récupération politique : oui mais...

Françoise de Panafieu invitée au journal de la mi-journée ce dimanche sur France Culture finissait son intervention en mettant "en partie" sur le dos de François Hollande une part des responsabilités de la mort du jeune Clément Méric omettant sciemment tous les appels du pied lancés à l'extrême-droite par Nicolas Sarkozy pendant tout son quinquennat se jouant ainsi du temps et des actions qui n'ont pas ensevelies mais contribué au développement des mouvances de l'extrême-droite. Souhaitant justement que les élus ont leur place dans les rassemblements ou désireuse de les y retrouver (de l'UMP et du PS) pour que "tous ensemble" ces deux grands partis élitistes fassent front contre la barbarie et interdisent finalement l'existence associative et politique extrémiste qui, si elle ne faisait pas preuve d'autant de violence et ne tapait pas autant, ne dérangeraient quasiment personne puisqu'ils assurent à tous leur confortable éligibilité...

Si aujourd'hui des membres de l'UMP ou du Centre reviennent à la charge, ils étaient moins loquaces lorsque sous le gouvernement de Sarkozy, la main tendue vers l'extrême-droite devenait de plus en plus imposante et pas étonnant aussi qu'aujourd'hui NKM se fasse huer même si celle-ci vient y exprimer son soutient pour la désapprobation de la violence groupusculaire. N'empêche que ça les arrangerait bien à l'UMP, politiquement et électoralement, si des mesures effectives et efficaces pouvaient être prises via l'interdiction de l'extrême-droite aux vues des violences qu'elle a développé durant ces 30 dernières années. Cela lui assurerait un potentat de nouveaux électeurs ou contribuerait encore à augmenter le nombre d'abstentionnistes... Pas si sûr et rien ne dit que des décisions fermes et irréversibles ne ramèneraient pas bon nombre d'indécis aux urnes... Et puis franchement, défendre la lutte des classes et être anticapitaliste n'a rien de diffament en soi ou de violent physiquement si ce n'est pour le Kapital...

Par contre arborer des écritures gothiques sur des carcasses peinturlurées en tatouages d'insignes nazis parlent d'elles-mêmes sans que cela ne choque quiconque, ni le Conseil Constitutionnel, ni l'Assemblée Nationale pourtant il s'agit bien là de signes ostensibles de haine néfaste au développement de la civilisation... Quand on voit ce que leurs tatouages aujourd'hui plaqués sur leur peau sont censés représenter aux yeux de l'histoire, on reste sceptique quant à la validité démocratique et fraternelle de leur idéologie dont on se demande bien sur quel terreau elle a pu continuer à se développer ?...

Une esquisse de réponse pourtant se trouve dans ces membres de l'armée qui parlotent de putsh contre François Hollande au lendemain des sinistres comportements exprimés par les opposants les plus virulents hostiles au mariage pour tous synonyme uniquement d'égalité des droits matrimoniaux pour les couples du même sexe... De telles déclarations pourtant aussi menaçantes émanant de cadres de l'armée devraient pourtant être passibles d'un passage devant la commission des armées, voir un tribunal militaire... Ils devraient être déchus de leur fonction et dépossédés de tous leurs droits civiques (vote, retraite, sécu) pour cause de menace affichée envers l'Etat et la vie de la démocratie parce qu'en France on ne veut pas d'une junte militaire.

Voilà où mènent les mains tendues d'une droite "classique" envers son extrême... au départ, in Changements de perspectives à travers les Présidentielles 2012 Sarkozy se lançait le challenge d'aller chercher ces électeurs de l'extrême droite qu'il convoitait tant... au bout ça fait des morts... Il me semble suffisant pour que soit interdit et sévèrement réprimées aujourd'hui ces formations politiques qui incarnent les juntes militaires, la violence couverte par l'église et l'enfer qu'ils promettent à tout ce qui n'est pas de leur obédience.

Le fascisme est loin d'être une connerie... c'est un pouvoir... ce n'est pas l'extrême qui est nuisible quant elle est interdite et pas seulement surveillée et soi-disant canalisée mais la droite réunie en une seule par sa même extrême qui le devient... Et puis n'oublions surtout pas - n'en déplaise aux visions courtes de l'histoire - mais en 1937 et 1938 des ouvriers s'affrontaient aux armes à feu dans les usines en Allemagne : c'étaient des nationalistes contre des communistes de l'Internationale ouvrière... ce en quoi le fascisme ne peut se développer uniquement que si il obtient l'appuis et le soutient de l'Etat (militaire, policier ou spirituel) capitaliste qui plus est. Attitude qu'il faut aujourd'hui trancher et bien mal acquise est la solution qui permettra de dissoudre les cervelles nostalgiques du nationalisme étatique teinté de lumières religieuses aux lignes conservatrices jusqu'en leurs extrêmes.

Hervé Mariton, tout récemment, en a encore été un exemple flagrant de mauvaise volonté ou d'inconscience politique totale qui montre bien qu'il se fout du peuple comme de la charité... On est dans un "milieu" politique aux racines profondes (l'extrême droite) où tout se sait sur tout... Alors qu'il ne vienne pas faire son mea-culpa quant aux origines de son assistante parlementaire dont il prétend ignorer les origines puisque si il l'a embauchée, c'est bien pour ses orientations politiques affichées sur son CV ou en dessous de table ou alors il a un sérieux problème avec son cabinet de recrutement (!)... Foutaise ?... Non, au contraire, je crois qu'ici, une fois de plus se matérialise cette aspiration qu'auraient, depuis toujours, les droites à se réunir en une seule par sa même extrême...

Ne serait-ce pas depuis 1945 qu'il aurait fallu les interdire ces mouvances fashistoïdes... à la Libération tout simplement ; il n'est jamais trop tard pour bien faire sinon il y en a beaucoup qui continueront à souffrir de leurs méfaits, de leurs icônes, de leur intolérance... et pourtant, tatoués au bleu de leur écriture gothique et de leurs insignes militaros-nazis, ils sont pourtant facilement reconnaissables... qu'attendent-ils pour les délaver ?... ou les abattre dans les influences qu'ils pourraient avoir sur la société ?

A trop les nommer "peste brune", fasciste sans les réprimer n'en finit-on pas par les voire dominer l'espace médiatique et paralyser le politique ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Montagnais Montagnais 10 juin 2013 10:31

    « Le communisme, cet immense fascisme rouge, devra lutter pendant un ou deux siècles, comme a du lutter le christianisme en son temps, avant de l’emporter définitivement »


    Déjà vieille citation .. perspicace, pertinente ..

    Vous vous rappelez ? les communistes et les nazis amis .. défilant bras-dessus-bras-dessous .. l’époque de la première mise en place mondiale du NOM ?

    AntiFa .. AntiRé .. ProMu .. ProDo .. même panier .. « révolution » pour tous !

    WTF !

    • Cocasse Cocasse 10 juin 2013 10:50

      Pour virer les traitres qui sont au pouvoir, une reprise en main transitoire militaire serait une bonne option.

      Mais je n’y crois pas vraiment, je n’ai pas l’impression que le contexte s’y prête.


      • alinea Alinea 10 juin 2013 10:54

        L’interdiction excite la violence ; nous vivons déjà dans un monde étouffant d’interdits, de suspicions et de lois ; faisons plutôt une société de justice et de liberté, et, l’aise et le bien-être venant, toutes ces haines disparaîtront d’elles-mêmes !
        Allez, je vais la redire :
        « La meilleure manière de combattre le mal, c’est un progrès énergique dans le bien ».


        • Cocasse Cocasse 10 juin 2013 12:30

          La meilleure manière de combattre le mal, c’est un progrès énergique dans le bien

          Je vous « plussoie ». Le mal est l’absence de bien, de même que les ténèbres sont l’absence de lumière.

          Toute la question étant, comment aller vers ce bien ?

          Plus de liberté ? Pas évident. Sans discipline, sans goût de l’effort, sans éducation, le bien être restera à la porte.


        • alinea Alinea 10 juin 2013 14:58

          C’est très simple cocasse, c’est une affaire personnelle : désamorcer les violences des prises de parti ; c’est déjà bien. Rester lucide, surtout vis-à-vis de soi-même ; agir dans le positif même quand les vents sont contraires !


        • noelle steve 11 juin 2013 21:02

          je ne me sens pas étouffée du tout, par les interdits, je suis étouffée par cette violence gratuite, par tous ces mecs qui se défoulent, qui jouent des mécaniques, ces débiles, et la vie m’a montré qu’il fallait mettre des interdits, comme pour les enfants, ils doivent savoir qu’il ne faut pas dépasser certaines limites !! un enfant cherche jusqu’où il peut aller, je le sais j’en ai eu 3, qui ont été adorables, mais on permet pas tout  ;
          le service militaire leur permettait de « jouer » avec les armes, sous contrôle, et une certaine discipline à respecter - penser que tout le monde peut s’aimer, est un leurre , malheureusement, je n’y crois plus !!! longtemps j’ai rêvé et je me rends compte que ce sera toujours comme ça, je ne suis pas amère, mais vigilante 


        • Robert GIL ROBERT GIL 10 juin 2013 11:14

          depuis deja plusieurs années, a coup de petites phrases et de laissé faire on fertilise un terreau où les idées fascistes prospèrent, et l’on s’étonne ensuite de l’assassinat en plein jour à Paris d’un jeune militant antifasciste par un groupe de nazillons skinheads. Hypocrisie, on ne peut pas dire « on ne savait pas ! » ! Et si on laisse faire, ce ne sera pas le dernier...........

          voir : FACHISME, LA GANGRENE S’INSTALLE


          • oncle archibald 10 juin 2013 11:44

            « on s’étonne ensuite de l’assassinat en plein jour à Paris d’un jeune militant antifasciste par un groupe de nasillons skinheads »

            On s’étonne surtout du fait que ce groupe « anti-fa » aimant les mêmes polos que « la peste brune » ne suive pas les recommandations des vigiles du magasin qui ont essayé de séparer quelques excités professant des idéaux d’extrême gauche de quelques excités professant des idéaux d’extreme droite ... Ce qui est devenu hélas un assassinat est une provoc qui a tourné en bagarre et une bagarre qui a eu des conséquences funestes pour l’un des participants ... 

            Et que pensez vous du courage des « amis » de Clément Méric, ces « anti-fa », ces matamores de campus, qui laissent le plus vulnérable d’entre eux, un mec malingre et malade, seul et inconscient qui continue à provoquer un groupe de quatre mecs baraqués ?? Ils ne sont courageux qu’à cent contre dix ?

          • foufouille foufouille 10 juin 2013 11:32

            il ne faut pas s’étonner. l’UMPS tire les ficelles des merdias


            • lulupipistrelle 10 juin 2013 18:49

              Oui allez, continuez l’enfumage... pendant ce temps des photos et une video circulent qui présentent les protagonistes sous un autre jour (le vrai ?) : 


              - l’un a une tête à claque de sale petit vicieux , voir une video d’agression de la manif pour tous, 
              - l’autre une tête de nounours un peu paumé, voir des photos, entre autre celle d’une manif contre le commerce des fourrures... 

              Alors parler de peste brune, mais quelle stupidité... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès