Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Réforme des retraites, le compte n’y est pas !

Réforme des retraites, le compte n’y est pas !

Il y a des réformes, comme celle-ci, qui permettent d’apprécier le degré de courage de nos dirigeants, politiques et syndicaux confondus, face à l’ampleur des efforts que nous devons réaliser si nous voulons pouvoir bénéficier d’un système viable à horizon 2030-2050.

Mais que voulez-vous, le "jeu politique" et les élections qui en découlent semblent dicter irrémédiablement à nos dirigeants une vision de court terme à tout va, sans franchement prendre en compte l’intérêt des futures générations sacrifiées sur l’autel du politiquement correct...

Alors bien sûr dans les jours à venir tout le monde jouera sa partition, pour faire comme si.. le gouvernement et la majorité crieront "promesses tenues !" en se targuant d’avoir repoussé l’âge légal de droit commun à 62 ans à horizon 2018. On ne pourra que se réjouir de la prise en compte de la pénibilité au travail et de l’alignement progressif du taux de cotisation retraite du public sur le privé !

Bien sûr, les syndicats et l’opposition crieront au loup, s’ils ne nous refont pas le coup des Béni non-non !

Oui mais voilà, on reste sur notre faim, car il ne fait aucun doute que cette réforme permettra au mieux de financer la moitié du déficit des retraites à horizon 2020. Tout le monde aura bien pris soin d’éviter de parler du système de retraite par capitalisation ou de repousser vraiment l’âge de la retraite et évidemment, les régimes spéciaux seront les grands oubliés (volontaires) de cette réforme !

Si elle apporte des solutions pour soulager, au moins temporairement, notre système, cette réforme ne va pas, ne peut pas, régler le problème structurel de notre système de retraite qui se meurt à petit feu... Traduction : ce sont les jeunes, ceux-là même qui aujourd’hui entrent difficilement sur le marché du travail qui seront frappés de plein fouet par le manque de courage inhérent à notre classe dirigeante.

Cette réforme aura permis de mettre en parallèle deux pays, la France et l’Allemagne, mais aussi deux ambitions différentes pour leurs futures générations. Tandis que nos immobilistes et conservateurs socialistes nous bercent de douces et dangereuses illusions (travailler moins, moins longtemps pour gagner plus !), Angela Merkel a eu le courage de dire la vérité à ses compatriotes et l’Allemagne a pu remettre, au prix d’efforts considérables, son système sur le droit chemin.

Et si en France le courage en politique redevenait à la mode ?

Mathieu SOLIVERES


Moyenne des avis sur cet article :  1.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 18 juin 2010 15:02

    tu rouvre auschwitz et tu entasses les vieux
    tu fait une gueurre islamiste et tu les envois au front comme jefs pour deminer autour des tanks


    • LeGus LeGus 18 juin 2010 17:20

      @l’auteur,

      je vous cite :
      "Tandis que nos immobilistes et conservateurs socialistes nous bercent de douces et dangereuses illusions..."
      Vous allez nous la sortir encore longtemps cette vieille scie, depuis 8 ans les socialistes sont dans l’opposition, et Sarkozy est de votre bord.
      La retraite par capitalisation c’est de la spéculation, outres que c’est une activité clairement parasitaire, c’est aussi un risque énorme de pertes sévères, comme on le voit maintenant.

      Travailler moins, partager plus.


      • ravachol 18 juin 2010 17:57

        Equilibrer les retraites jusqu’ a 2030-2050 que voila un beau programme a la madame soleil.
        Ils prevoient les pib,le nombre d’habitants etc Si ils sont si fort avec leurs arguments bidons,pourquoi ils n’ont pas prevu la crise ?
        Deja pour les reductions de gaz a effets de serre,les grands de se monde se sont reunis et nous ont promis des resultats pour 2050,mais avant aucun bilan intermediaire.Comme ils savent que beaucoup
        d’entre nous ne seront plus là pour voir,c’est nous prendre un peu pour des cons


        • ravachol 19 juin 2010 07:48

          Ah d’accord j’avais pas compris,donc toutes les guerres(rappelez vous ,en 14-18 ,1 500 000 de jeunes hommes(et leur descendance) tues en 4 ans pour un attentat a sarajevo)les epidemies et autres sont donc deja prevues jusqu’en 2050 ?
          Sont decidement tres forts.


        • zelectron zelectron 18 juin 2010 18:53

          Les retraites pourraient être mieux assurées par le prélèvement à 60% (comme sur les jeux) des recettes du foot et de ses dérivés (collatéraux)


          • Laury 18 juin 2010 23:14

            Bonsoir a tous je suis comme ravachol qui pourrais croire que ce gouvernement ce préoccupe de ce qui va ce passer en 2030 où tout ses cocos vont avoir une super retraite et qui ne ce soucie pas de ce que
            le monde du travail va devenir demain ????
            Je ne peu croire que les Français ne mérite pas beaucoup mieux que cela faut-il un nouveau
            1789 pour rappeler a ses gouvernement que s’est le peuple qui les nourrie et non pas le contraire ??


            • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 18 juin 2010 23:54

              Si j’ai bien compris, l’auteur de ce billet est encore étudiant ( ce que je ne saurai lui reprocher !)
              Mais moi, qui suis retraité, on me « reproche » d’avoir le temps de « traîner » sur internet et d’y mettre mon grain de sel ici ou là....
              Et comme j’ai compris que l’auteur ci-dessus est également militant politique, je me demande quand donc il a le temps de se consacrer à ses études.....

              jf.
              www.lamauragne.blog.lemonde.fr


              • Yohan Yohan 19 juin 2010 00:04

                Exact
                L’UMPS a toujours sacrifié ses ouvriers du privé usés par les carrières longues et pénibles pour les utiliser comme variable d’ajustement en s’achetant la paix sociale auprès des fonctionnaires et en protégeant les régimes spéciaux dont les parlementaires font parti.
                Il faut bien que d’autres meurrent plus tôt pour permettre aux zamis vindicatifs de profiter de leur panier garni.


                • xray 19 juin 2010 11:32


                  Pour payer les retraites, y a pas d’argent, on vous dit ! 
                  Lorsque la Pologne a intégrée l’Europe,  La Pologne a bénéficié d’une dotation de 80 milliards d’euros. Cette somme a été immédiatement investie dans l’achat d’avions militaires américains. 
                  (En Europe, le pouvoir c’est l’axe CIA-Vatican.) 

                  Récemment, l’Europe vient de créer un fonts de 750 milliards d’euros.  C’est pour aider certains pays à rembourser les banques (Les banques aux mains de qui ?). Etc. 

                  Les retraites  
                  Depuis l’origine, les fonctionnaires, qui cotisent moins que le privé, partent en retraite plus tôt en se servant abondamment dans la caisse du secteur privé. Y a pas d’argent ! 

                  Lors du dernier crash boursier, les caisses de retraites ont perdu d’énormes chiffres monétaires. Les responsables ont dit que ce n’était pas bien grave. De cet argent, ils n’en avaient pas besoin. 

                  Pourquoi trouve t-on des syndicalistes du secteur l’administratif pour gérer la caisse du secteur privé ?  Etc. 

                  Lu cette semaine dans le journal du Dimanche 
                  À propos de la polygamie interdite en France mais tolérée néanmoins pour certaines ethnies. 
                  Un homme, 4 femmes, 46 enfants. 
                  20 000 familles concernées.  Ce chiffre est une estimation vieille de 2006. Y a pas d’argent !  On vous dit ! 

                  Un bon retraité du secteur privé est un retraité mort.
                   
                  http://mondehypocrite510.hautetfort.com/ 

                  L’EUROPE des curés
                  http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 



                  • Pyrathome pyralene 2 décembre 2010 18:59

                    Les retraites  
                    Depuis l’origine, les fonctionnaires, qui cotisent moins que le privé, partent en retraite plus tôt en se servant abondamment dans la caisse du secteur privé...

                    TOTALEMENT FAUX !!!


                  • elec 42 elec 42 19 juin 2010 11:59

                    une bonne réfléction sur notre régime de retraite,est-il encore viable de nos jour ?que va t-on laisser a nos enfants ?auront nous le courage de faire des efforts et de faire un vrai système de retraite par répartition et non pas un système par régimes.


                    • leypanou 20 juin 2010 11:18

                      « et si en France, le courage politique revenait à la mode ? » : en disant quoi, qu’il faut travailler jusqu’à 70 ans pour avoir droit à une pension complète ou comme aux Etats-Unis où les pensions publiques sont tellement faibles que certaines personnes sont obligées de travailler même à 80 ans pour pouvoir vivre décemment ? Et puis l’Allemagne où Merkel a du courage, de combien d’annuités ont besoin les Allemands ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès