Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Réforme territoriale : après Sarko, c’est Hollande !

Réforme territoriale : après Sarko, c’est Hollande !

Les villageois de toutes opinions se mobilisent pour la défense de leur école publique menacée et pour la défense du bureau de poste s'il est encore là....

Ces villageois et même les citadins vont ils devoir demain descendre dans la rue pour défendre leur commune !?

LE CHANGEMENT AVEC UNE BONNE PINCEE DE CONTINUITE !

Vous vouliez, nous voulions le changement, nous aurons la continuité, à moins que le peuple, modifie « les règles du jeu » par sa mobilisation....

L'acte III de la décentralisation est en marche, le nouveau gouvernement « de gauche » s'apprête à reprendre la copie de Sarkozy pour la déposer et la transformer en force de loi.

Rappelez vous ! :

La Commission Jospin était "chargée de la rénovation et de la déontologie de la vie publique ».

Certains attendaient qu'elle propose et obtienne du gouvernement et surtout du parlement la fin du cumul des mandats.... On s'achemine vers un non cumul partiel et étalé dans le temps.

Par contre cette commission ou plutôt certains de ses membres sont actifs.

Jérôme Royer n'a-t-il pas déclaré : « Il faut engager avant la fin du quinquennat la suppression des communes et des départements pour redessiner une carte des pouvoirs locaux autour des communautés de communes et des régions.  ».

Non ! Vous ne rêvez pas, il s'agit de mettre à bien la réforme territoriale qui vise à regrouper les communes, à en supprimer un maximum, à mettre entre parenthèse les départements et surtout à créer de grandes régions politico-économiques.

Il s'agit, en fait de faire éclater la République en régions comme le demande avec insistance l'Union Européenne.

Il y a une cohérence entre cette réorganisation territoriale et la ratification prévue du traité de Bruxelles et d'ailleurs le président du Sénat n'a t-il pas déclaré dans la Drôme que les collectivités territoriales voulaient « bien prendre leur part des efforts pour le redressement des comptes publics et prendre en compte le gel en valeur des dotations. »

Les élus sont avertis et pour être un peu plus explicite, le président de ce Sénat qui coûte cher aux contribuables pour pas grand chose appuie là où ça fait mal :

« Le monde territorial n'est pas à la recherche du toujours plus demandé à l'Etat, mais sait accomplir son devoir d'équité en ces moments difficiles pour l'Europe et notre pays. »

JPEG - 12.1 ko

Attendez vous mesdames et messieurs les Maires à voir votre DGF ( Dotation Globale de Fonctionnement) être réduite ou gelée !

La démocratie politique qui s'appuie entre autres sur la souveraineté de la Nation et sur la démocratie communale au plus près des citoyens a été instaurée en France en mai 1789 par les Etats Généraux.

Ce sont des Etats généraux à l'envers que convoque le président du Sénat les 2 et 3 octobre 2012, Ces Etats Généraux du territoire visent à préparer l'acte III de la Décentralisation....

Quelle ironie de l'Histoire !

Il s'agit de faire comme en Espagne, où à la demande de l'Union Européenne on supprime des communes et même peut être les communes.

Les regroupements de communes et la coopération inter-communale doivent relever du libre choix des conseils municipaux et nous devons rejeter tous les diktats de l'Union Européenne et refuser que le nouveau traité européen TSCG ( Traité sur la stabilité la convergence et la gouvernance) soit ratifié.

Les élus républicains, attachés à la libre administration communale ont toute leur place dans la manifestation nationale du 30 Septembre contre le TSCG !


Jean-François CHALOT
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • CHALOT CHALOT 15 septembre 2012 09:11

    Pour la manifestation c’est le 30 septembre et non le 30 novembre, j’ai demandé que l’erreur qui m’est imputable soit rectifiée.
    Donc je vous présente mes excuses..
    Donc réservez votre dimanche 30 septembre pour la manifestation contre le traité de Bruxelles ;


    • Anaxandre Anaxandre 15 septembre 2012 15:11

       Monsieur, vous écrivez :

       « Il s’agit, en fait de faire éclater la République en régions comme le demande avec insistance l’Union Européenne »,

       et vous avez tout-à-fait raison. Malheureusement votre idéologie vous empêche encore de décrypter la réalité qui se cache derrière les mots que vous employez. Car en vérité, il s’agit de détruire les Etats-Nations comme l’exigent les intérêts économiques des Maître du néo-capitalisme transnational. Ne pas vouloir comprendre que la vraie gauche de demain ne pourra être que nationaliste (comme elle le fut souvent dans l’Histoire), c’est continuer à ne pas voir que la Nation est le seul rempart possible à la gigantesque capacité de nuisance et de destruction de la seule véritable puissance internationale : le Grand Capital globalisé.

       Sachez pour conclure, monsieur, que le nationalisme de demain pourrait tout-à-fait être de gauche, alors que l’idéologie internationaliste sert partout et toujours les intérêts d’une caste ou d’un Etat en dominant, voire en écrasant les autres.


    • Francescab 15 septembre 2012 09:46

      Nous avons trop de communes, trop d’administrations, trop d’établissements scolaires. Il faut faire des é-co-no-mies. Les enfants doivent aller dans une autre école, plus loin, en bus.


      • sandre08 15 septembre 2012 11:18

        Supprimons le Sénat,le Conseil Économique et Social.Réduisons un quart les députés.Supprimons les conseilles généraux au profit des présidents de communauté.Supprimons les PRIVILEGES de nos chers députés et sénateurs.Revoyons le pantouflage des inspecteurs des finances .
        Pas besoin d’une commission Jospin Bachelot.


        • lsga lsga 15 septembre 2012 11:43

          « Non ! Vous ne rêvez pas, il s’agit de mettre à bien la réforme territoriale qui vise à regrouper les communes, à en supprimer un maximum, à mettre entre parenthèse les départements et surtout à créer de grandes régions politico-économiques. »


          Parfait, marre de voir les petits bourgeois, les profs, les cadres, etc. fuir les grandes agglomérations où ils travaillent pour aller s’installer dans les petites communes limitrophes pour payer moins d’impôts. 

          La proposition de Ayrault sur le regroupement des communes autour de Marseille va peut-être enfin permettre aux prolétariat marseillais qui n’a pas déserté sa ville de respirer un peu. 

          Les petits bourgeois qui vont se réfugier dans les quartiers pavillonnaires vont enfin être contraints de participer à l’impôt et à la rénovation des quartiers populaires et des cités HLM.


          • lsga lsga 15 septembre 2012 16:20

            et bien... on dirait que vous êtes nombreux à vous croire de gauche... et à préférer payer un intérêt aux banquiers pour vous acheter un pavillon plutôt que de payer l’impôt dans les grandes villes où vous travaillez et ainsi financer les quartiers prolétaires. 


            Réclamer plus d’impôts pour les riches : c’est bien.
            Soi même payer sa part et participer à la rénovation des cités populaires : c’est mieux. 


            La vérité, c’est que derrière vos accents prétendument Marxiste, vous êtes tous des petits Bernard Arnault qui préfèrent leur confort bourgeois à la collectivité.

            Alors abandonnez vos pavillons crasses, laissez les villes petites bourgeoises à la fiscalité douce, venez vivre avec vos camarades au coeur des grandes villes, et venez payer fièrement les impôts locaux qui permettrons le renouveau des villes ouvrières. 

            L’argent que vous donnez à votre banquier pour votre pavillon, il sera bien mieux utiliser par votre maire pour rénover l’habitat socialiste.

          • mouais 15 septembre 2012 12:22

            A quand un gouvernement de gauche ?
            Je viendrai à la manif. Mais il en faudra d’autres.


            • chuppa 16 septembre 2012 10:23

              ! !!???? l’occasion vous a été donnée de votez « à gauche » avec le F.G. et comme des moutons vous êtes tombés dans le piège du PS bien pensant, et de sa clique de courtisans. Trop tard pour cette fois, mais l’opposition du Parti de Gauche est une possibilité réelle pour nous tous de faire entendre nos voix.


            • arobase 15 septembre 2012 12:37

              à quand un gouvernement de gauche ? 


              quand le peuple l’élira !  en masse, avec toute la force et le soutien pour résister aux puissants qui dirigent le monde !

              ce n’est pas avec à peine 51% ( et déjà 75% de mécontents à peine commencé le mandat) qu’hollande peut se sentir investi d’une demande de politique de gauche et soutenu pour la faire ! !

              en fait ils veulent la droite et leur cortège de misère comme partout dans le monde . il veulent lepen, philippot et collard ! coppé et mam. qu’on les leur donne une bonne fois !

               ça fait bien pour un pauvre, un ouvrier, un employé, un petit cadre , de se croire au niveau des dassault, bétencourt, pinault, et voter comme eux !!

              •  C BARRATIER C BARRATIER 15 septembre 2012 13:03

                Article intéressant
                La commune est un bon service de proximité. Le coût serait raisonnable s’il n’y avait pas tant de redondances : la communauté de communes a pris une part du travail, créé des secrétariats, des bureaux, des réceptions en double emploi. Le conseil général instruit souvent les mêmes dossiers que la commune.

                Toute réforme créera des résistances : car il y a les indemnités innombrables : toute commission a ses présidents..des élus déjà payés qui ont cela en plus, la communauté de communes a son président déjà maire et payé, et des vice présidents payés aussi en plus...C’est la course aux cumuls, et nos élus deviennent des cumulards !

                De plus, dès qu’ils sont élus, ils essaient de faire plaisir à leurs électeurs sensibles, en général des notables...

                Elus en payant leurs électeurs avec l’argent du contribuable 

                 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=150


                 

                Les maires s’étaient mis d’accord pour augmenter la taille des communautés de communes, ce qui en supprimait quelques unes...un quinquennat de consultations. Cela tombe à l’eau, on va recommencer.

                Il faudrait d’abord définir les objectifs, dans la transparence publique.

                Au total, la réforme va rester difficile, ce qu’avait prévu Sarko avait des arrières pensées électorales. Sera-ce pareil ?


                • chuppa 16 septembre 2012 10:25

                  un maire et 10 conseillers pour une commune de 350 habitants...... De moins en moins de ressources et de plus en plus de charges. Faut vitre au 21ème siècle , et regrouper les moyens et les hommes !!!


                • spartacus spartacus 15 septembre 2012 15:40

                  La France est le pays qui compte le plus de communes en Europe, avec 36 683 communes. 65 millions d’habitants

                  Allemagne en a 12 196 (81,5 millions d’habitants)

                  Italie 8 101 (61 millions d’habitants).

                  En Belgique, le nombre de communes est passé de 2663 à 589 de 1961 à 1977.

                  L’état, le contribuable, les économies d’échelles ont étés réalisées. Ça n’a pas fait un deuxième trou du cul a personne.

                  Ne pas vouloir le faire c’est satisfaire des corporatismes qui y trouvent un profit. 

                  Nous avons trop de communes c’est évident ! 


                  • CHALOT CHALOT 15 septembre 2012 15:59

                    Ah « spartacus » toujours à défendre les puissants !
                    La suppression de communes, comme cela sans décision des intéressés c’est la fin de la proximité citoyens-élus et le développement de regroupements et de superstructures avec le pouvoir des technocrates.


                    • spartacus spartacus 15 septembre 2012 16:41

                      Je défend le contribuable.

                      Je défend le bon sens.
                      J’en ai mare de payer pour toute la gabegie. J’en veux pour mon argent. Et je veux qu’on me rende des comptes.

                      Le regroupement n’empêche pas d’avoir des élus.
                      J’en ai marre de voir qu’a un bout de la ville il y a deux piscines à coté dans 2 villes différentes, et qu’a l’autre bout, il y a 2 terrains de foots a coté dans 2 villes différentes.
                      Quand a la proximité élus citoyens, c’est plutôt la proximité « indemnités-clientélisme ».

                    • alinea Alinea 15 septembre 2012 22:30

                      payer payer payer, Spartacus n’a que ce mot là à la bouche !


                    • Fergus Fergus 15 septembre 2012 22:41

                      Bonsoir, Chalot.

                      Désolé, mais je suis d’accord avec le constat que fait Spartacus : il est urgent de supprimer les 3/4 des communes. Originaire d’un pays de montagne de montagne où la majorité des communes compte moins de... 100 habitants, je mesure à quel point on nage dans l’absurdité avec des communes aux élus parfois grabataires ou gâteux pour atteindre le nombre minimal à la constitution d’un Conseil.

                      Oui à la fusion des communes (la taille minimale étant celle d’un canton) pour en finir avec cette ridicule et dépassée exception française !


                    • Jason Jason 15 septembre 2012 17:21


                      En France, plus ça change, plus c’est la même chose. Il est très clair qu’il y a beaucoup trop de communes, ce qui coûte très cher au contribuable et induit des redondances, ainsi que bon nombre d’abus.

                      Ne confondons pas communes, écoles et bureaux de Poste. J’habite dans une commune de 400 habitants où le conseil municipal n’est rien d’autre qu’une bande de Pieds-Nickelés présidés par une Bécassine. Le niveau de gestion est minable, le narcissisme incroyable, la communication inexistante, et les faveurs monnaie courante. A 3 Kms de là, il y a une autre commune passablement bien gérée et qui ferait très bien le boulot de la notre.

                      Mais voilà, ce que vous ne dites pas, c’est que les communes élisent les sénateurs, (et qu’elles contribuent au millefeuille ambiant). Et là, il y a fort à parier que ces derniers ne vont pas réduire une part de leur clientèle.

                      J’attends avec impatience qu’on ferme cette mairie qui ne sert a rien, sinon à foutre de l’argent par les fenêtres et à flatter les copains.


                      • Fergus Fergus 15 septembre 2012 22:48

                        Bonsoir, Jason.

                        Supprimer la majorité des communes n’aurait pas d’incidences sur l’élection des sénateurs si le nombre des votants reste identique dans les nouvelles entités (le maire et un certain nombre d’adjoints).

                        La réalité : les actuels maires, même dépourvus de moyens et à la tête d’une communauté étique, ne veulent pas lâcher leur écharpe, préférant être maire d’une commune moribonde et d’une taille ridiculement faible plutôt qu’adjoint dans un regroupement de communes né d’une indispensable fusion.


                      • Jason Jason 16 septembre 2012 09:32

                        Bonjour Fergus,

                        Oui, vous avez raison, car la diminution des mairies ne changerait rien au problême de l’élection des sénateurs. 

                        Par contre ce qu’il serait intéressant de remettre à plat, c’est le tandem sénateurs-maires. Il serait urgent de revisiter les fonctions d’une institution telle que le Sénat, fondé par Napoléon en 1800, et destiné à fournir un corps conservateur élu au suffrage indirect, et donc anti-démocratique..

                        De plus, les populations des communes rurales ont été laminées par la guerre de 14, et ne se sont pas relevées lorsque l’agriculture intensive et l’agro-business ont repris le dessus après 1945. Les petites communes sont techniquement et économiquement moribondes. Leur disparition est programmée dans le temps.

                        Il y a encore beaucoup à faire en France pour voir naître un Etat moderne, effficace, et equitable.


                      • arobase 15 septembre 2012 18:13
                        les sivoms (communautés des communes) engloberont certainement beaucoup plus de communes et géreront sans doute pour toutes les grands problèmes que sont l’eau, les ordures, l’assainissement, la santé , les écoles etc...

                        les communes microscopiques seront peut-être regroupées mais sans plus. 
                        alors inutile de se masturber l’esprit et crier au loup avant d’avoir vu la queue.

                        par contre il est souhaitable que nombre de services qui font double emploi à la région et au département :
                         services administratifs, du personnel etc..., devraient être fusionnées. pourquoi des cantonniers pour les routes départementales et d’autres pour les nationales par exemple.

                        mais là encore il y aura des cris quelque soient les solutions, chacun voyant midi à sa petite porte personnelle. celui qui a un maire dans la poche et qui le sfavorise car il porte 20 voix ne sera pas content s’il disparaît.

                        « A 3 Kms de là, il y a une autre commune passablement bien gérée et qui ferait très bien le boulot de la notre.  »

                        et quand le maire de la commune bien gérée changera en pire , il faudra revoir l’organisation de toutes les communes ?

                        quand cesserons nous de raisonner de façon égoïste ?

                        • arobase 15 septembre 2012 18:19

                          « Non ! Vous ne rêvez pas, il s’agit de mettre à bien la réforme territoriale qui vise à regrouper les communes, à en supprimer un maximum, à mettre entre parenthèse les départements et surtout à créer de grandes régions politico-économiques. »

                          mais oui, en réalité ce sont les gredins internationaux qui pilotent tout en Europe

                          au peuples de se défendre au lieu de voter sans cesse pour les politiciens qui servent de valets à l’impérialisme international du fric.

                          faut savoir dans quel camp on est. tout ce que la gauche imaginera de bon se heurtera aux pleuricheries de ceux qui prennent les coups de fouets et qui défendent ceux qui les leur donne. 

                          il y en a un paquet sur AV !!



                          • arobase 15 septembre 2012 18:43
                            Pensez-vous qu’au terme du mandat de François Hollande, la situation de la France sera meilleure ou pire qu’aujourd’hui ?

                            sondage AV : 60% répondent « pire ».

                            et alors ? ils font quoi ? dodo ? si on est convaincu de ça, il suffit de le dire et passer à autre chose ?

                            • gimimi 15 septembre 2012 18:50

                              J’espère bien que François Hollande va mettre la FRANCE à l’heure du 21éme siècle en réduisant le millefeuille qui fait que nous sommes la risée de l’Europe avec :

                               les 36000 communes , les communautés de communes,
                               les cantons,
                               les syndicats intercommunaux pour l’école, la rivière la piscine, 
                              les syndicats de Pays, 
                              les départements, les Communautés d’agglomérations, bientôt les metropoles, les Arrondissements, les Regions. C’est cette structure qui cause le pire cumul des mandats.
                              Réveillez vous. on ne va plus au Chef lieu de canton en voiture à cheval.
                              Gimimi

                              • arobase 15 septembre 2012 19:55

                                tu va manifester contre quoi ? smiley

                                 a tu seulement une seule petite idée de ce qui va être fait ?

                                 a tu seulement une seule petite idée de ce que tu voudrait qu’on fasse ? smiley il y a autant de solution qu’il y a de communes , de cantons, de régions etc....

                                sacré calmos smileycrions tous ensemble : vive le Kardagigastan libre !! 
                                c’est quoi ? quelle importance ?

                                • alinea Alinea 15 septembre 2012 22:34

                                  Il faudra attendre qu’une génération meurt pour supprimer les petites communes !
                                  sûr que les nouveaux arrivants par chez moi, n’en ont rien à foutre. Pour les anciens, les communes ça a un sens.
                                  Mais à l’ère du tout argent, rien ne compte plus que l’argent !!! Et plus rien n’a de sens.


                                  • Michel DROUET Michel DROUET 16 septembre 2012 09:01

                                    Bonjour Chalot

                                    Pas d’accord sur le libre choix des communes en matière d’intercommunalité : on ne cherche pas l’efficacité mais plutôt le copinage entre cumulards du même bord, c’est tout


                                    • CHALOT CHALOT 16 septembre 2012 09:56

                                      Gimini ! C’est le libre choix démocratique pour lequel je milite et je m’oppose comme d’autres à l’obligation qui est faite...
                                      Y en a assez des diktats de Bruxelles, il est temps de quitter l’Union européenne !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès