Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Régionales : tripartisme et conséquences

Régionales : tripartisme et conséquences

Hier, le premier tour des élections régionales a marqué une nouvelle progression du FN, qui va plus loin que lors des élections européennes et départementales, et franchit le cap des 40% dans deux nouvelles régions. Que penser de ce résultat, mais aussi de l’ensemble des scores du premier tour ?

 
France coupée en trois et bisbilles dérisoires
 
Depuis l’élection présidentielle, la tendance semble se confirmer à chaque étape électorale. Notre pays est dominé par trois grands blocs, les autres partis étant malheureusement réduits à la portion congrue. Il faut bien reconnaître que le parti de la famille Le Pen réalise un nouveau record qui a de quoi questionner. Mais il faut néanmoins apporter deux petits bémols. On peut nuancer par le fait que les trois premiers partis réunissent une grande part des votes et que le FN devance de quelques points les dits Républicains. Il y a 18 mois, il faut rappeler que le FN avait viré en tête, avec 25% des voix, contre 21% pour la droite et à peine 14% pour le PS  ! En clair, en 18 mois, le vote des Français s’est concentré et les écarts entre les trois premiers partis se sont nettement resserrés.
 
Ensuite, même si les scores de deux régions sont impressionnants, il ne faut pas oublier que le FN a le plus grand mal à étendre son emprise électorale au second tour, comme on l’avait vu aux départementales. Mais aux régionales, le mode de scrutin différent et les triangulaires peuvent lui permettre plusieurs victoires. D’ailleurs, les débats sur l’attitude du PS et des dits Républicains au second tour ont dominé les débats hier soir avec quelques échanges assez effarants. Une partie de la gauche ouvre la porte à la fusion et semble même prête à se retirer dans le pire des cas, même si la ligne n’est pas encore totalement claire, alors que Nicolas Sarkozy semble avoir fermé la porte à tout accord. Du coup, ce sont les Républicains qui semblent devoir prendre la responsabilité de l’absence d’accord.
 
Hollande, réincarnation du machiavélique Mitterrand ?
 
Mais derrière les bisbilles dérisoires sur la responsabilité des uns et des autres sur les scores du FN et sur les attitudes à adopter au second tour, se dessine paradoxalement une carte électorale de France pas si mauvaise pour le parti qui arrive en troisième position. En effet, la majorité devrait l’emporter en Bretagne, en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin et sans doute en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, mais sa position est loin d’être forcément perdante en Ile de France, en Normandie, dans le Centre voir même dans les Pays de la Loire ou l’Auvergne-Rhône-Alpes, si les reports de voix sont bons avec les écologistes et le Front de Gauche. Bref, la grande surprise du second tour pourrait être que le Parti Socialiste conserve le pouvoir dans un plus grand nombre de régions que la droite.
 
Même si son bilan est très mauvais, il faut malheureusement reconnaître que François Hollande est bien un politicien habile. La polarisation du débat autour du Front National a plusieurs intérêts pour lui. Ce faisant, il est en train d’éteindre toute contestation à sa gauche, bien qu’il mène une politique parfois plus libérale que celle de son prédécesseur. Paradoxalement, en virant à droite, il semble avoir réduit l’espace politique à sa gauche, qui se retrouve aujourd’hui mise en procès pour risquer d’éliminer la gauche du premier tour et de provoquer des duels entre la droite et l’extrême-droite. Les Républicains peinent à se différencier et jouent perdant s’ils fusionnent (ils ne différencieraient plus) comme s’ils refusent tout accord (étant responsables alors des succès du FN). Un machiavélisme tout mitterrandien.
 

Parce que le FN est ce qu’il est, je n’ai aucun état d’âme à voter contre lui, car, pour moi il est pire que les autres. Mais dans la configuration politique qui se construit, il semble malheureusement que le président de la République construise un piège où ses opposants se perdent.


Moyenne des avis sur cet article :  1.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • EpiqueTête EpiqueTête 7 décembre 2015 11:03

    Vous êtes un gaulliste de bac à sable, je suis sûr que vous allez à la mairie comme si vous descendiez les Champs-Elysées. Vous devriez avoir des états d’âme non pas à voter contre le FN, mais à voter contre tout court.


    • BA 7 décembre 2015 11:06

      Nicolas Sarkozy ne veut pas de fusion, ni de retrait des listes Les Républicains. Du coup, il est contesté par des membres de son propre parti. Plusieurs dirigeants LR critiquent ouvertement Nicolas Sarkozy.

      Lundi 7 décembre 2015 :

      Divisions au sein du camp Les Républicains.

      Face à des résultats contrastés pour Les Républicains, Nicolas Sarkozy est l’objet lundi de critiques dans son propre camp. D’abord sur la ligne à suivre pour le second tour. Alors que le chef du parti écarte le front républicain en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, région où la droite est arrivée en troisième position derrière le PS et le FN, plusieurs ténors sont favorables au retrait de la liste LR. 

      Mais, plus inquiétant pour Nicolas Sarkozy, c’est son leadership qui est contesté. Pour Eric Woerth, Les Républicains « ne sont pas en ordre de marche ».

      Plus radical, Hervé Mariton, qui s’était présenté à la présidence de l’UMP et candidat à la primaire de la droite, a reproché à l’ex-chef de l’Etat de ne pas être apte à convaincre les électeurs de voter LR.

      « Les autres régions, Monsieur, je m’en fous, mais alors à un point, vous ne pouvez pas imaginer...Je suis candidat de la région, pour la région. Les consignes d’état-major, je m’en fous royalement, c’est aussi simple que ça », a déclaré à aux journalistes Xavier Bertrand devant la préfecture du Nord.

      http://www.lefigaro.fr/elections/regionales-2015/2015/12/07/35002-20151207LIVWWW00033-en-direct-resultats-elections-regionales-2015-republicains-ps-fn.php


      • chantecler chantecler 7 décembre 2015 11:36

        Comprend pas : seule la direction du conseil régional est importante ?
        Tout ou rien ?
        Avoir des opposants ne sert à rien ?
        Et le PR qui ne veut pas entendre parler d’alliance : c’est son droit mais alors pourquoi le PS claque la porte d’emblée à deux ou trois régions ?
        C’est de la stratégie pour 2017 ?
        Quand on joue au poker il est recommandé tout de même d’avoir de temps en temps un jeu valable à présenter .
        Le bluff n’est pas automatiquement payant .
        Pour le reste aucune surprise dans ce résultat .
        Donc on dissout le peuple ou les partis de gouvernement ?
        Tristes politiciens .


        • Fergus Fergus 7 décembre 2015 11:49

          Bonjour, Laurent

          Le fait est que Sarkozy doit être dans ses petits souliers : à l’échec du 1er tour qui a vu le FN prendre l’ascendant sur le duo LR-UDI s’ajoute en effet la menace d’une résistance du PS plus solide qu’attendu, avec plusieurs régions gagnables en plus de la Bretagne et du Grand sud-Ouest. Si tel était le cas, Sarkozy sortirait essoré de cet épisode.


          • Fergus Fergus 7 décembre 2015 19:06

            Un Sarkozy qui sortirait encore plus laminé d’une victoire du FN en Paca ou en Nord-Picardie malgré le désistement socialiste : impossible d’accuser le PS, absent du 2e tour au prix d’un hara-kiri ; resterait la conclusion limpide qui s’imposerait à tous : la responsabilité de Sarkozy, coupable d’avoir refusé une fusion des listes synonyme de défaite du FN.


          • Odin Odin 7 décembre 2015 12:43

            Vous écrivez :

             

            « Parce que le FN est ce qu’il est, je n’ai aucun état d’âme à

            voter contre lui, car pour moi il est pire que les autres. »

             

            Dans votre profil vous indiquez :

             

            « vous vous définissez comme gaulliste avant tout »

             

            Monsieur, gardez « votre état d’âme » et remplacez De Gaulle

            par une autruche avec la tête tournée en direction de la rue

            de Solférino, cela sera plus conforme à vos écrits.

             

            Cordialement.


            • Onecinikiou 7 décembre 2015 20:55

              @Odin

              Herblay est aussi gaulliste que le prétend Sarközy, c’est dire le degré d’imposture. 

              Herblay va te cacher, retourne dans ta loge avec tes frères du Grand-Orient !

            • soi même 7 décembre 2015 14:32

              Une belle salade cette affaire, et après cela l’ex UMP devenue Républicain ne se son pas mit d’accord avec le PS pour faire élire le FN ?

              Car en fait c’est bien de cela qu’il s’agit avec leurs politiques du tripatouillages , 50% des français se sont abstenues.


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 décembre 2015 15:35
                NE JOUEZ PAS LE JEU DE LA DIABOLISATION DES MERDIAS PUANTS !
                Le Front National est un parti du peuple Français et non pas une tribu des LE PEN !

                Ce n’est pas un « vote sanction », c’est plus significatif et c’est plus important, c’est une prise de conscience des Français qui commencent à se réveiller et à se libérer su socle du PENDULE GAUCHE-DROITE DÉFINITIVEMENT MORT !!! 

                Cela va s’accélérer au rythme de l’échec de Hollande qui ne veut pas admettre qu’il n’ a rien à voir avec les préoccupations des Français ... De même Sarkozy d’ailleurs ! 

                Il faut rendre la France aux Français qui veulent le rester et qui veulent vivre en tant que tels : Le reste n’est que secondaire : Le front National gagnera en 2017 !

                La France authentique qui aura laissé laissé derrière elle la France hypocrite décidera alors avec quel pays elle développera ses relations « normales » ou « privilégiées » : La seule loi internationale étant bien évidemment la « RÉCIPROCITÉ » ! 

                AU DIABLE L’IDÉOLOGIE QUI PERPÉTUE LA COQUILLE VIDE DE L’HEXAGONE ET UNE MULTITUDE DE « FRANCE D’EN BAS » EN GUISE DE FAUSSE RÉPUBLIQUES !!! 

                • Alice Rupert 7 décembre 2015 16:27

                  Comment savez-vous que le FN est pire que les deux autres ? Il n’a jamais été au pouvoir.


                  Les deux autres on a vu : pire l’un que l’autre à chaque chaque fois ; il est temps que ça s’arrète.


                  Voici le commentaire qui s’applique à vous


                  Vous êtes défini et résumé en cinq mots à la fin du deuxième paragraphe.


                  http://www.agoravox.fr/commentaire4427693


                  • soi même 7 décembre 2015 20:05

                    @Rupert, Comment savez-vous que le FN est pire que les deux autres ? Il n’a jamais été au pouvoir.( ) La tête de veaux ; il faut de la farcir sont passée venimeux...


                  • DsrEvil DsrEvil 7 décembre 2015 16:32

                    Au moins dans ce billet il est laissé le choix au lecteur à savoir si le PS est bien de gauche ou non...

                    Veauter contre le front national par contre je ne comprends pas, ou alors l’auteur est d’accord avec les différentes politiques menées depuis trouzmilles années par les RPR, UMP, LR, PS...
                    Enfin à seule exception pour la liste PS du grand est qui, à priori se maintient et se rebiffe contre ses maîtres, celle-ci méritant d’être soutenue.
                    Oui, je considère ce « barrage républicain » comme un déni de démocratie, sauf à penser que LR = PS d’où le désistement des listes PS.
                    Au second tour ce sera pour moi le ni-ni, ni PS ni LR. 

                    • exocet exocet 7 décembre 2015 19:47

                      Cette déculottée électorale du Parti Socialiste était bien prévisible.

                      Quand, emboîtant le pas de Nicolas Sarkozy sur la Libye, François Hollande a fourni des armes aux « rebelles » Syriens....puis subi des attentats Syriens sur notre sol national.

                      Quand l’OCDE a publié dans son rapport 2013 indiquant que dans notre Pays, la France, les 20% de ménages les plus pauvres reçoivent 17% des prestations sociales versées....

                      Quand le Premier Ministre nommé par François Hollande a l’activité et le ton d’un petit Mussolini, et quand son activité essentielle semble être pendant des mois de persécuter un humoriste douteux alors que tout va mal dans notre Pays....

                      Quand sous le quinquennat de François Hollande la note financière de la France est dégradée deux fois de suite par les agences de notation sans qu’arrivent de vraies réformes fiscales et des mesures profondes d’économies de l’état.....

                      Quand les attentats subis semblent devenir le prétexte à restreindre de manière drastique les libertés essentielles des Français, sans que les mesures adoptées apportent de réelles solutions ni ne permettent de démasquer de nombreux réseaux terroristes.....

                      Bref, quand le capitaine et ses segonds semblent avoir « perdu la boule », ce sont tous les élus socialistes qui pâtissent de la mauvaise image de leurs leaders...et que dire des choix malheureux successifs des personnes nommées dirigeants du PS : les gens ont de la mémoire contrairement aux journalistes et le scandale de la MNEF y est encore présent.....

                      Un naufrage prévisible de longue date....celui du parti qui abrita jadis Jean Jaurès ... le pauvre doit se retourner dans sa tombe en contemplant cet aéropage d’affairistes et de va-t-en guerre....


                      • exocet exocet 7 décembre 2015 20:26

                        Pour « Les Républicains » ex-UMP ce n’est guère mieux...

                        Comme chez les Socialistes c’est l’aile dure qui impose sa loi, les Coppé, Sarkozy, et consors, champions des méthodes de police musclée, éborgnage de jeunes manifestants, peines de prisons à rallonge, mais eux-mêmes souvent « mis en examen » et critiqueurs des juges qui « les harcèlent »

                        tiens je ne résiste pas à citer ici une liste tirée d’un site rescapé du droit à l’oubli, celle des caciques UMP mis en examen ou condamnés :

                        Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

                        Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux et subornation de témoins.

                        Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.

                        Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.

                        Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origines étrangères dans sa commune.

                        Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

                        Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence. Il a également été condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine. Le Parquet Général a requis sa relaxe, la décision a été mise en délibéré au 15 septembre.

                        Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.

                        Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

                        Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme.

                        Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance. Il est cité dans l’affaire de recel d’abus de biens sociaux pour l’association France Afrique Orient. Il également mentionné dans l’affaire du financement occulte du ministère de l’Intérieur et de l’Union des groupements d’achats publics.Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.

                        Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.

                        Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Il avait déjà été condamné pour harcèlement moral.

                        Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.

                        Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.

                        Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.

                        Didier Schuller (RPR-UMP) 1994, il s’enfuit aux Bahamas après la révélation d’une tentative de déstabilisation du juge Éric Halphen puis il continue sa cavale en Dominique Républicaine où il bénéficie d’une protection diplomatique, avant de revenir en France.> 2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.> 2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.

                        Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.

                        Frédéric Chazal (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

                        Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

                        Georges Tron (UMP) 2011, mis en examen pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.


                        • exocet exocet 7 décembre 2015 20:28

                          Obligé de poster la lite en plusieurs fois, le logiciel AV la refuse, trop volumineuse !

                          Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.

                          Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

                          Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.

                          Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.

                          Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.

                          Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.

                          Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.

                          Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.

                          Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.

                          Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.

                          Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.

                          Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.

                          Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.

                          Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.

                          Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.> 2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.> 2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.

                          Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.

                          Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

                          Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.

                          Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

                          Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.

                          Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.

                          Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.

                          Philippe Brun (UMP) 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux.Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

                          Philippe Pemezec (UMP) 2010, condamné pour injures. 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée.Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) 2004, condamné pour blanchiment d’argent.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

                          René Vestri (UMP) 2009, condamné pour travail dissimulé.> 2010, mis en examen pour blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs.

                          Richard Cazenave (UMP) 1999, condamné pour abus de biens sociaux.> 2004, condamné pour recel et complicité d’abus de biens sociaux.

                          Serge Dassault (UMP) 1998, condamné pour corruption. 2010, condamné pour procédure abusive.> 2009, condamné pour avoir acheté des voix lors des municipales.

                          Thérèse Aillaud (UMP) 2002, condamnée pour détournement de fonds publics.

                          Thierry Gaubert (proche de l’UMP, collaborateur de Sarközy) 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

                          Thierry Leprince (UMP) 2007, condamné pour viol sur une mineure de 12 ans.

                          Vincent Toni (UMP) 2008 et 2011, condamné pour corruption passive.

                          Xavier Dugoin (UMP) 1997, condamné pour trafic d’alcool, salaires fictifs et corruption.> 1999 à 2000, condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt.> 2001, mis en examen dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs du conseil général de l’Essonne, cette procédure sera annulée pour vice de forme.2010, un cadre de l’UMP dont le nom n’a pas été diffusé a été mis en examen pour vol de carte bancaire d’un ancien dirigeant et pour le piratage, lors de la guerre interne à l’UMP 31, de l’ordinateur de l’ex-présidente Christine de Veyrac.> Les policiers ont retrouvé des objets acquis frauduleusement au domicile du jeune homme.L’UMP condamnée pour atteinte au droit à l’image avec son LipDub en diffusant pour le clore la photo d’une jeune femme n’y ayant pas consenti.

                          L’UMP, à l’origine de la loi Hadopi, condamnée pour piratage d’une musique de MGMT utilisée lors de leurs meetings et pour illustrer plusieurs vidéos diffusées sur Youtube.

                          André Santini avait été mis en examen le 30 mai 2006 pour « prise illégale d’intérêt », « faux et usage de faux » et « détournement de fonds publics ».

                          UMP Eric Woerth mis en examen jeudi 9 février 2012, cette fois pour « recel » dans l’enquête sur l’héritière de L’Oréal Liliane Bettencourt, a déclaré son avocat.
                          http://plumecitoyenn...-102109063.html

                          Y ajouter les plus récentes mises en examen et condamnations, bien sûr, de nos « chevaliers blancs » de la lutte contre le crime et la délinquance....


                          • exocet exocet 7 décembre 2015 20:45

                            bref, pour tenter de faire oublier toutes ces connotations fâcheusement négatives autour du parti, un changement de nom s’impose, à intervalles réguliers.

                            Après UMP, nous avons droit maintenant à « Les Républicains »

                            Qu’on se rassure, au PS ce n’est pas mieux, et la liste doit être de longueur comparable.

                            Aussi, pour faire oublier toutes ces turpitudes, tout ce chômage, toute cette dette du Pays, toute cette disparition de nos industries, cette lente agonie de notre économie, on pointe le Front National, le seul à ne jamais avoir dirigé la France.

                            Une nouvelle passée un peu inaperçue ici :
                            la plupart des cadres et politiques du Front national seraient, pour ce qui concerne le quotient intellectuel, des surdoués, selon une récente étude Anglaise.

                            Ceci expliquerait peut-être celà, l’éternelle jalousie des moins bien dotés....


                            • Redj Redj 7 décembre 2015 21:00

                              @exocet

                              Une nouvelle passée un peu inaperçue ici :
                              la plupart des cadres et politiques du Front national seraient, pour ce qui concerne le quotient intellectuel, des surdoués, selon une récente étude Anglaise.

                              Je suis déjà à la page 10 de google, et impossible de mettre la main sur cette étude. Auriez-vous un lien ?


                            • Redj Redj 8 décembre 2015 11:41

                              @Redj

                              Bon, je crois que je vais l’attendre longtemps cette étude. Du coup, moi, vue que je suis sympa, j’ai trouvé ça

                              *<:oP *<:oP


                            • non667 7 décembre 2015 22:41

                              l’échec inéluctable de l’herpès (chômage ,dette ,immigration ) rend l’arrivé du fn au pouvoir inévitable le front ripoublicain perd de son efficacité !
                              pourquoi cet acharnement du front ripoublicain a ne vouloir aucun maire ,député ,conseillé en france quitte a faire des mésalliances  ?

                              1°- peur que ça marche
                              2°-peur que le fn arrive a dévoiler et faire comprendre au français les complots du N.O.M. judéo-américain !

                              c’est le lobby juif qui a poussé le ps a se désister sans condition aux législatives


                              • Extra Omnes Extra Omnes 8 décembre 2015 05:42

                                @non667
                                Le lobby juif aime les Le Pen.
                                Les Le Pen sont soutenus par le lobby Juif.

                                Si le FN arrive au pouvoir ce sera avec l’aval de nos maitres a tous : les Sionistes


                              • Iren-Nao 8 décembre 2015 11:31

                                @ auteur

                                « Parce que le FN est ce qu’il est, je n’ai aucun état d’âme à

                                voter contre lui, car pour moi il est pire que les autres. 

                                Etre pire que l’UMPS est impossible Herblay et maltraiter des journalistes qui déshonorent cette profession depuis longtemps une bonne idee.

                                Donc il est quoi le FN ? Il reste quoi de significatif ?

                                Iren-Nao

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès